Sevrage brusque et sexualité / PsychoACTIF

Sevrage brusque et sexualité

Publié par ,
1508 vues, 21 réponses
Kainry94 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 11 Aug 2021
25 messages
Bonjour à tous,

J'ai déjà posté sur le sujet de la sexualité suite à mon arrêt brusque de séroplex 10mg après plus d'un an (éjaculation précoce). Et bien je n'ai pas réussie à prendre sur moi, j'ai revu un psy qui m'a redonner du brintellix du 5mg cette fois. J'aurais du refuser. J'ai re-décider d'arrêter brusquement le brintellix depuis 5 jours après l'avoir pris cette fois 3 semaines. Et pour l'instant ça va (je pense que la dépression et tout les effets indésirables du sevrage ne vont pas tarder). Ce qui m'a fais reprendre un AD c'est le sevrage qui a été vraiment difficile du séroplex (insomnies horrible je dormais la journée et pas la nuit, sensibilité désagréable à la lumière et au bruits extérieur, maux de tête atroce. Et surtout l'éjaculation précoce qui après 1 mois ou 2 été toujours présente alors qu'avant la prise du traitement je n'avais pas ce problème.

Ma question est la suivante pour tout ceux qui se sont sevrer efficacement du séroplex ou du brintellix. Je sais qu'il faut le faire progressivement mais je les fais brutalement.
Fondamentalement qu'est ce que sa change ? A part les symptômes et la durée peut être plus longue du sevrage mon cerveau ne se remettra pas pareil ? Car je suis vraiment motivé à plus en prendre du tout cette fois, plus jamais. Je ne veux pas réintroduire un antidépresseur pour l'arrêter par la suite progressivement car je sais que si je revois un psy c'est ce qu'il va me dire. La que je l'ai arrêter du jour au lendemain c'est fait c'est fait.
La si je sert les dents même des mois ou un an à la finalité mon cerveau se remettra t'il comme avant ? Ou bien il n'y a qu'en arrêtant de manière progressive qu'il reviendra à la normale ?


Merci d'avance à ceux qui pourront m'aider et courage a tout ceux en sevrage actuellement

Hors ligne

 

Kainry94 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 11 Aug 2021
25 messages
Personne .. si certain d'entre vous ont des éjaculation précoce depuis l'arrêt ou des éjaculation sans trop d'orgasme enfin beaucoup moin qu'avant et qui ont réussie à revenir à la normale avec le temps je serais reconnaissant de pouvoir en discuter avec eux

Hors ligne

 

ancienweeder 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 20 Aug 2021
10 messages
Salut Kainry94,

Je peux te suggérer de lire ce topic : https://forum.doctissimo.fr/medicaments … 7218_1.htm

Surtout les messages de nuage-93 (l'auteur), Homme 43ans.


Autrement, je n'ai pour l'heure pas de réponse à ta question. J'espère que quelqu'un pour t'en donner une. As-tu check sur google / google scholar ?

Hors ligne

 

Kainry94 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 11 Aug 2021
25 messages
Bonsoir,

Merci c'est gentil je vais y faire un tour. Oui plus où moins, en France il y a peu de témoignages et les médecins nient les dysfonction sexuelle liée à la prise d'antidépresseurs. Par contre je suis tombée sur des forums anglais qui eux sont très très nombreux à avoir ce genre de soucis que ceux soit sexuellement ou niveau du sevrage qui est difficile et où l'on peut échangé j'ai posté un post malheureusement mon Anglais est très mauvais donc Google traduction j'espère que sa m'aidera. Merci a vous

Hors ligne

 

Venusxiii 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 15 Sep 2021
21 messages
Hello,
Bon je suis une fille donc je vais avoir du mal à t'aider pour l'éjaculation précoce par contre j'ai aussi pris durant 2 mois et demi du Brintellix, que je n'ai pas supporté en 2018.

Au bout de cette période, j'ai craqué, j'ai prévenu mon Doc (neuro-psychiatre) et je lui ai dit "j'arrête", à l'époque je n'avais strictement aucune idée des sevrages d'AD, j'ai donc fait un Cold Turkey, mais ma dose était basse, je ne sais pas pour toi.

Pour être honnête, je n'ai eu strictement aucun symptômes de sevrage, bien au contraire, les effets secondaires que j'avais se sont progressivement envolés (réveil ultra précoce avec tachycardie, palpitations, crises de tétanie, crises de panique qui dure des heures même avec 8 Xanax de 0,5...).

Donc ayant depuis pris connaissance des sevrages des AD, je t'aurais conseillé d'arrêter petit à petit, mais c'est trop tard pour nous deux.

Je ne parle que de mon expérience vécue personnellement, et il n'y a rien eu de pire qu'avant l'arrêt ou même avant la prise (j'ai différents troubles anxieux depuis longtemps). Les symptômes qui m'ont fait arrêter le médicament se sont barrés tranquillement et il n'y a pas eu de symptômes supplémentaires au moment du CT.

Le brintellix est peu utilisé, car récent, donc je me permets de te parler mon expérience à la con en espérant que cela te rassure, d'autant que je l'ai pris durant plus longtemps que toi.

Courage, j'espère que tu iras mieux rapidement.
Venus

PS : Arrêt d'un coup aussi en 2014 pour de la paroxétine après deux semaines et demie, pas eu de problème de sevrage, au contraire, j'aurais poursuivi la prise je me serais flingué, réaction très violente avec cet AD dont idées suicidaires, hallucinations, et mille autres maux. Ça a pris quelques temps, ça m'a profondément traumatisé (mon premier AD), mais je n'ai pas eu de séquelles hormis le traumatisme lié à la violence du médicament.

Dernière modification par Venusxiii (17 septembre 2021 à  17:45)


"Paranoia is just another word for ignorance."

Hunter S. Thompson

Hors ligne

 

Magi 
Nouveau membre
Belgique
300
Inscrit le 16 Sep 2021
47 messages

Kainry94 a écrit

Merci c'est gentil je vais y faire un tour. Oui plus où moins, en France il y a peu de témoignages et les médecins nient les dysfonction sexuelle liée à la prise d'antidépresseurs

Bonsoir kainry94

  Chez moi ( en Belgique)  c est bien connu par contre.
Les problèmes sur la sexualité quand on prend des antidépresseurs, les médecins en parlent assez librement.
Par contre c est plutôt la prise du médicament qui pose problème, perte totale de libido après un certain temps de traitement.
Une fois sevré, ça revient petit à petit.
Je me demande, mais ce n est que mon avis, si ça ne serait pas pareil pour ton problème. Faut peut-être le temps que ton corps se remette.
Toujours de mon avis , même pour ta question sur la différence entre le sevrage lent et rapide, peut être qu en le faisant rapidement comme ça , ça fait une sorte de " choc" a ton corps et que du coup, tu vas mettre un peu plus de temps à revenir à la normale . Le temps de cicatriser en qqs sortes.
Courage.


Tout le monde pense que je suis hypocondriaque, ça me rend malade

A+

Hors ligne

 

Kainry94 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 11 Aug 2021
25 messages
Bonsoir,

Merci pour vos deux réponses, heureusement que j'ai eu cette prise de conscience de savoir que les AD pouvais faire beaucoup de mal et que j'ai tout arrêter. Même si sa peu en aider certains ce n'est pas anodin. Aujourd'hui je suis motivé à m'en sortir sans. Oui c'est trop tard je ne peu pas revenir en arrière pour le sevrage malheureusement. J'étais à 5mg de brintellix donc j'espère que sa passera plus où moin rapidement que les effets sur ma sexualité vont revenir à la normale. Comme vous dîtes il faut du temps je pense et des pensées positives aussi même si parfois ce n'est pas simple

Hors ligne

 

Kainry94 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 11 Aug 2021
25 messages
Bonjour à tous,

Je viens donner de mes nouvelles j'espère que vous allez bien. Aujourd'hui j'ai super bien dormi alors que d'habitude j'ai un sommeil haché, je me lève tôt et impossible de me rendormir. J'ai arrêter mon traitement antidépresseur depuis maintenant 9 jours. J'espère que l'avoir arrêter d'un coup et pas progressivement n'affecte pas ma futur guérison. Aujourd'hui la seule chose qui me fais déprimer c'est mon éjaculation précoce mais j'ai espoir car j'ai lu des témoignages de personnes chez qui c'était revenu après quelque mois. D'autres nan .. mais j'y crois. Par contre pour l'éjaculation avec beaucoup moin de plaisir à l'orgasme j'ai pas lu de personne qui s'en été remise ya t'il des personnes dans le même cas sur le forum ?

Bonne journée a vous

Hors ligne

 

Magi 
Nouveau membre
Belgique
300
Inscrit le 16 Sep 2021
47 messages

Kainry94 a écrit

Bonjour à tous,

Je viens donner de mes nouvelles j'espère que vous allez bien. Aujourd'hui j'ai super bien dormi alors que d'habitude j'ai un sommeil haché, je me lève tôt et impossible de me rendormir. J'ai arrêter mon traitement antidépresseur depuis maintenant 9 jours. J'espère que l'avoir arrêter d'un coup et pas progressivement n'affecte pas ma futur guérison. Aujourd'hui la seule chose qui me fais déprimer c'est mon éjaculation précoce mais j'ai espoir car j'ai lu des témoignages de personnes chez qui c'était revenu après quelque mois. D'autres nan .. mais j'y crois. Par contre pour l'éjaculation avec beaucoup moin de plaisir à l'orgasme j'ai pas lu de personne qui s'en été remise ya t'il des personnes dans le même cas sur le forum ?

Bonne journée a vous

Bonjour kainry94,
Je ne suis pas venue quelques jours mais je voulais justement te demander des nouvelles.
Je suis persuadée aussi que c est une question de temps et que tout va revenir à la normale.
Il y a déjà une évolution, tu dis avoir mieux dormi en plus ça ne fait " que" 9 jours, qu on se comprenne bien, 9 jours c est énorme au niveau du combat que tu mène, je dis " que" 9 jours par rapport à ton corps qui se remet petit à petit, et en plus si je me souviens bien tu es assez jeune.
Fais attention quand même, l.arret total d un coup c est pas très conseillé donc sois prudent.
Tiens nous au courant, j espère vraiment que ton problème se réglera.
Pour ta dernière question je ne peux pas t aider, j espère que tu auras des réponses. A ce que je vois, discuter de sexe est encore assez tabou pour beaucoup de gens.
Bonne journée à toi


Tout le monde pense que je suis hypocondriaque, ça me rend malade

A+

Hors ligne

 

Kainry94 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 11 Aug 2021
25 messages
Bonjour Magi,

Oui discuté de sexe est assez tabou même si la c'est plutôt d'ordre "médical".
Oui c'est vrais ce n'est que le début il va me falloir beaucoup de patience je vais voir l'évolution au fil du temps. J'ai 30 ans vous pensez que le faite d'avoir fait un sevrage brusque j'ai les mêmes chance de récupération que quelqu'un qui l'aurais fait de façon progressive ? J'ai la chance de faire une formation de chez moi donc je peu quand même me reposer. Je serre les dents aujourd'hui quelque vertige quand même mais globalement sa peu aller le mal de tête est entrain de passer.
Et vous comment allez vous ??

Hors ligne

 

Magi 
Nouveau membre
Belgique
300
Inscrit le 16 Sep 2021
47 messages

Kainry94 a écrit

Bonjour Magi,

Oui discuté de sexe est assez tabou même si la c'est plutôt d'ordre "médical".
Oui c'est vrais ce n'est que le début il va me falloir beaucoup de patience je vais voir l'évolution au fil du temps. J'ai 30 ans vous pensez que le faite d'avoir fait un sevrage brusque j'ai les mêmes chance de récupération que quelqu'un qui l'aurais fait de façon progressive ? J'ai la chance de faire une formation de chez moi donc je peu quand même me reposer. Je serre les dents aujourd'hui quelque vertige quand même mais globalement sa peu aller le mal de tête est entrain de passer.
Et vous comment allez vous ??

Tu peux me tutoyer , si ça te dérange pas que je fasse pareil bien sûr .
Évidemment je ne suis pas médecin, mais si tu me demande mon avis perso, oui, moi je pense que tu as autant de chance de récuperer que si tu avais arrêté moins brusquement. Je suis confiante.

Le fait d arrêter brusquement donne des symptômes désagréables ( même pire que désagréable ça dépend du produit et de la durée de consommation) que tu évites en faisant un sevrage petit à petit, c est même le but du sevrage de manière générale, pour n importe quelle substance, c est justement d éviter de mettre le corps à rude épreuve.

Tu n'es pas suivi par un médecin ? A qui tu pourrais parler de tes craintes ? Pour tes vertiges, tes maux de tête etc...

Je vais bien merci, c est très gentil de demander.
J essaye de nouveau de stopper mon addiction, j essaye de tenir le coup.


Tout le monde pense que je suis hypocondriaque, ça me rend malade

A+

Hors ligne

 

Kainry94 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 11 Aug 2021
25 messages
Bonsoir,

Tu avais une addiction a quoi si c'est pas trop indiscret ? J'ai regretter d'avoir repris mon antidépresseur la dernière fois la ça fait 2 semaines que j'ai arrêter. Toujours pareil pour moi éjaculation précoce orgasme peu ou pas présent, sexe qui n'a plus la même taille. Après j'ai arrêter ya peu donc j'espère qu'avec le temps sa reviendra. Ma 1ere semaine de sevrage brusque a été un calvaire vraiment entre les insomnies les maux de tête les vertiges j'étais cloué au lit. La déjà a ce niveau là c'est déjà un peu mieux mais pour le coter sexuelle sa le mine le moral. Nan les médecins j'ai arrêter vraiment c'est de largents foutu en l'air ils ne peuvent rien pour moi. La très grande majorité d'ailleurs ne comprennent pas les symptômes sexuelles liée au sevrage puisque pour eux sa ne viens pas de sa mais du moral. Je suis seule face à ce que j'ai et je prend sur moi enfin il y a ma famille etc mes amies mais je n'en parle pas. Je me dis juste que si je fais les choses bien que je ne retouche pas à un antidépresseur le repos jouera pour moi. Dommage qu'il n'y ai peu de personnes sur ce forum pour témoigné ou qui ont eu le même soucis que moi

Hors ligne

 

Magi 
Nouveau membre
Belgique
300
Inscrit le 16 Sep 2021
47 messages
Coucou,

C est vrai qu il n y a pas beaucoup de réponses à ton post c est dommage, ça aurait été bien d avoir des avis de personnes ayant peut être connu le même genre de problème.
Encore une fois, 2 semaines mine de rien c est très court, pour se remettre d une addiction ou d un sevrage brusque ( je précise que c est mon avis bien sûr, je n ai pas de connaissances médicales).
Je comprends que ça doit être difficile pour toi, tu es un homme, tu es jeune, j imagine bien ta frustration.
L idée du problème psychologique n est pas bête en sois non plus, je ne dis pas que c est l unique raison mais tu te mets peut être aussi beaucoup la pression parceque tu as peur de ne jamais revenir à la normale.
Si tu ne veux plus dépenser d argent chez les médecins, est ce que vous n avez pas chez vous par exemple un numéro de téléphone pour poser des questions, histoire d avoir quand même quelques pistes?  Ou un médecin de famille à qui tu pourrais demander conseil sans forcement payer une consultation ? Si quelqu'un de professionnel te confirmais par exemple qu un sevrage brusque peut jouer et que après un certain temps ça revient à la normale, ça te rassurerait quand même vachement je trouves.
Reste confiant, je me doutes que ça doit te paraître interminable mais je ne serais pas étonnée qu on doive parfois attendre quelques mois avant que tout se remette.
Pour répondre à ta question, qui n est pas du tout indiscrète, t inquiète,j en parles dans ma présentation d'ailleurs, moi mon gros problème c est l héro.
Mais j ai eu des périodes dépressives c est pour ça que j ai déjà pris des antidépresseurs et des anxiolytiques et que du coup je me suis permise de te répondre parceque j avais eu un peu le même genre de soucis mais moi c était pendant la prise, pas au sevrage.
Encore une fois, courage, garde espoir et essaye peut être comme je le disais, de voir si tu ne peux pas avoir un avis pro quand même, qui pourrait te rassurer un peu.
Bonne fin de journée.

PS : je me rends compte en relisant que mes conseils de parler aux médecins est un peu con puisque tu dis que tu l'as fait et qu ils.te répondent que c est psychologique.
Mais peut être un Doc un peu plus spécialisés ? Un sexologue par exemple ?

Dernière modification par Magi (27 septembre 2021 à  16:02)


Tout le monde pense que je suis hypocondriaque, ça me rend malade

A+

Hors ligne

 

Kainry94 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 11 Aug 2021
25 messages
Bonjour @magi,

Heureusement que vous êtes là vous êtes la seule à me répondre ici ? sur les forums anglais ils appellent sa pssd. Les dysfonction sexuelle qui arrivent a l'arrêt du traitement sont parfois irréversible. Ya des gens chez qui c'est revenu d'autres non et je comprend les gens chez qui c'est revenu et qui ne donne pas de nouvelles même si sa pourrais en aider certains (dont moi lol). Mon dernier cachet remonte au samedi 11 septembre et je m'y tiens de ne plus jamais en reprendre même si c'est dur et que je n'arrive pas à voir une vie avec ça tout le temps. Le coter mental doi jouer aussi c'est vrais mais avant de prendre quoi que ceux soit j'étais en forte dépression et ma sexualité été tout à fais normale ce qui me fais dire que c'est les AD qui causent ça. Sa ma été confirmer par pleins de personnes sur des forum anglais. J'espère que vous allez bien vous vous êtes sevrer entièrement des AD et de l'héroïne vous ? Je n'ai pas vue votre sujet initial mais j'essayerai de chercher. Le point positif pour moi c'est mes maux de têtes qui sont passer. Linsomnies quand je me force à dormir sava mais ya des nuits comme la ou je pense tellement à ma sexualité que sa me mine le moral vraiment et me donne envie de rien faire du tout même pas de rencontrer une femme comme j'en avais l'envie auparavant. L'éjaculation précoce de toute façon dans une relation c'est compliqué je verrai bien avec le temps je vais laisser passer 1 an si sa ne reviens pas bah j'aviserai. Pour les médecins nan ce n'est pas bête au contraire vous êtes gentille. Mais je sais pertinemment ce qu'ils vont me redire que c'est impossible que les AD m'est créer ça que c'est dans ma tête. C'est dans la tête de plusieurs personnes alors puisque j'en ai vue pleins témoigner en ce sens. Prenez soin de vous et donner des nouvelles ça me fais plaisir en espérant que des gens se manifeste pour témoigner et aider

Hors ligne

 

Kainry94 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 11 Aug 2021
25 messages
Bonjour @magi,

Heureusement que vous êtes là vous êtes la seule à me répondre ici ? sur les forums anglais ils appellent sa pssd. Les dysfonction sexuelle qui arrivent a l'arrêt du traitement sont parfois irréversible. Ya des gens chez qui c'est revenu d'autres non et je comprend les gens chez qui c'est revenu et qui ne donne pas de nouvelles même si sa pourrais en aider certains (dont moi lol). Mon dernier cachet remonte au samedi 11 septembre et je m'y tiens de ne plus jamais en reprendre même si c'est dur et que je n'arrive pas à voir une vie avec ça tout le temps. Le coter mental doi jouer aussi c'est vrais mais avant de prendre quoi que ceux soit j'étais en forte dépression et ma sexualité été tout à fais normale ce qui me fais dire que c'est les AD qui causent ça. Sa ma été confirmer par pleins de personnes sur des forum anglais. J'espère que vous allez bien vous vous êtes sevrer entièrement des AD et de l'héroïne vous ? Je n'ai pas vue votre sujet initial mais j'essayerai de chercher. Le point positif pour moi c'est mes maux de têtes qui sont passer. Linsomnies quand je me force à dormir sava mais ya des nuits comme la ou je pense tellement à ma sexualité que sa me mine le moral vraiment et me donne envie de rien faire du tout même pas de rencontrer une femme comme j'en avais l'envie auparavant. L'éjaculation précoce de toute façon dans une relation c'est compliqué je verrai bien avec le temps je vais laisser passer 1 an si sa ne reviens pas bah j'aviserai. Pour les médecins nan ce n'est pas bête au contraire vous êtes gentille. Mais je sais pertinemment ce qu'ils vont me redire que c'est impossible que les AD m'est créer ça que c'est dans ma tête. C'est dans la tête de plusieurs personnes alors puisque j'en ai vue pleins témoigner en ce sens. Prenez soin de vous et donner des nouvelles ça me fais plaisir en espérant que des gens se manifeste pour témoigner et aider

Hors ligne

 

Kainry94 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 11 Aug 2021
25 messages
C'est pareil par exemple je n'ai plus d'érection matinale sa avant j'en avais quasi tout les matins. Je pense que l'as antidépresseurs font beaucoup de mal à la sexualité et si sa ne reviens jamais ça va être dur pour moi de vivre normalement. Je sais qu'il faut être positif mais bon ya des jours dur dur de l'être

Hors ligne

 

guygeorges 
PsychoHead
7911
Inscrit le 12 Mar 2015
1288 messages
Blogs
Il serai peut-être intéressant d'aller voir un endocrinologue ou urologue et de vérifier les taux d'hormones, testostérone, prolactine, etc.

Dernière modification par guygeorges (28 septembre 2021 à  09:20)


Du nectar idéal sitôt qu’elle a goûté,
La nature répugne à la réalité :
Dans le sein du possible en songe elle s’élance;
Le réel est étroit, le possible est immense

Hors ligne

 

Magi 
Nouveau membre
Belgique
300
Inscrit le 16 Sep 2021
47 messages
Coucou kainry94,

Y a tellement de sujets,  tellement de conversations différentes sur ce forum c est fou, du coup a mon avis énormément de personnes passent à côté de certains sujets.
Figure toi que après t avoir répondu hier j ai été faire quelques recherches sur le net, j aurais voulu trouver des infos vers lesquelles j'aurais pu t orienter, des articles, des études qui t auraient rassuré un peu, mais en effet, chaque info que je trouvais parlait aussi du côté négatif, du fait que parfois les effets pouvaient durer très longtemps voir être définitifs et je ne voulais pas te décourager.
Mais je vois que tu le sais, tu es bien informé sur le sujet donc tu connais aussi le " côté négatif de la chose".
Maintenant je ne connais pas les pourcentages mais y a des chances que le nombre de personnes complètement guéries soit beaucoup plus élevé tu crois pas?
Le conseil de la personne juste au dessus de mon post est très bien aussi je trouve.
Moi j avais dis " sexologue" parceque je ne connais pas les différentes spécialités mais en tout cas, un médecin beaucoup plus spécialisé qu un généraliste ou un psy pourrait t'aider.
Moi je tenterais le coup quand même, histoire d avoir vraiment des résultats d examens précis et qui sait, peut être un traitement qui pourrait t'aider.
Dans mon cas , je dois avoir suivis un traitement d AD pendant il me semble à peu près 2 ans, c est très loin dans ma mémoire, j ai fais un sevrage normal avec mon médecin, diminution progressive des doses et ( comme je t ai dis, moi c est pendant le traitement que j avais une diminution énorme de libido, voire plus du tout sur la fin) je dois dire que il a fallu quelques mois après l'arrêt total pour que tout redevienne normal.
C est pour ça que j ai bon espoir pour toi, j'ai pas la science infuse mais je sais en tout cas que ça peut prendre plusieurs mois avant de se remettre complètement.
Pour l héro, par rapport à ta question, je suis de nouveau en train d essayer de me sevrer, j'ai fait plusieurs rechutes tout au long de ma vie ( j'ai consommé pour la 1ere fois il y a 25 ans) mais c est bien connu, plus le nombre de rechutes est élevé plus c est difficile et je confirme c est pas évident lol
Prend soin de toi aussi.

A bientôt

Tout le monde pense que je suis hypocondriaque, ça me rend malade

A+

Hors ligne

 

Kainry94 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 11 Aug 2021
25 messages
Bonjour,

Je n'ai plus du tout confiance en la médecine maintenant je pense même que si un médecin me dis de prendre tel ou tel chose je pourrai l'envoyé chié clairement. Mais pour les examens je vais les faire sa ne coûte rien mais je me doute déjà des résultats normaux que j'aurais sa ne changera rien. Et même si je ne les met pas tous dans le même sac mais concrètement ils ont foutu en l'air la vie sexuelle les médecins pour le moment et celle de beaucoup de personnes. Et dire qu'ils font de longue études pour donner ce genre de merde. Avant tout aller bien maintenant d'éjaculer précocement d'avoir le sexe rétréci ou d'avoir un orgasme sans trop de plaisir et une libido des plus faible j'ai du mal à avoir goût à la vie. J'aurais dû m'en douter en le prenant que faire l'amour 1h ou plus ce n'était pas normale mais je pensais tout simplement que l'arrêt sa reviendrai à la normale. Après vous avez raison oui je pense qu'il y a beaucoup de gens qui s'en remettent mais qui ne le dise tout simplement pas c'est vrais que sur internet on a forcément des gens qui se plaignent comme moi lol et qui sont dans le mal. J'en ai lu qui sen sont remis mais a quel prix et au bout de combien de temps. J'ai tendance à croire que pratiquer ou bien faire du sport voir des gens fera que j'irai mieux mais j'ai du mal à croire que ça va résoudre mon problème et j'ai tendance plutôt a décliner les invitations parce que sa me mine le moral. J'ai vraiment du mal à passer dessus jamais j'aurais penser qu'un "médicament" pourrai me faire ça puisque a la base ils nous le présente comme tel.
Bon courage a vous en tout cas il vous a fallu combien de temps après l'arrêt pour que tout redevienne normale ? J'espère que vous arriverez à vous défaire de lhero je n'en ai jamais pris mais sa doi pas être facile non plus comme vous dite quand on replonge c'est encore plus dur sa repousse le moment de l'arrêt définitif. La en ce moment moi je suis à deux doigts de reprendre le traitement parce que je voi pas d'espoir. Et quand je réfléchie je me dis putain les maux de tête c'est partie la désagréable sensation du bruit et de la lumière dans ma tête et les insomnies ça va mieux. Mais il me reste ce putain de problème sexuelle. Je sais que je suis sur le bon chemin mais c'est dur sa tiens sur un fil en ce moment que je craque

Hors ligne

 

Magi 
Nouveau membre
Belgique
300
Inscrit le 16 Sep 2021
47 messages
Coucou,

Oui, je vois bien que tu as perdu confiance en la médecine et je peux comprendre surtout si tu as eu des mauvaises expériences.
En fait il y en a des bons, il faut tomber dessus et ça c est pas évident.

Pour la petite anecdote, je ne voulais rien savoir des psy et puis un jour je me suis dis que j allais quand même essayer ( ça aussi on dit toujours qu'il faut en essayer plusieurs avant de trouver le bon) , ben je suis tombée sur un mec qui m a pris 60€ pour me sortir que mon mal-être venait du fait que je vivais en couple sans être mariée mais que secrètement je rêvais de me marier lol

J ai jamais entendu pire conneries de ma vie, le mec a parié sur le fait que toutes les femmes rêvent du plus beau jour de leur vie blablabla, sauf que moi je suis pas comme ça lol  raté pour lui.

Tout ça pour dire que tu tomberas toujours sur des incompétents malheureusement. Mais y en a aussi des bons
Le tout c est d en trouver un qui prend ton problème au sérieux, c est pour ça que je pense qu un spécialiste est déjà plus indiqué parceque si déjà de base sa spécialité c est de se pencher sur les troubles sexuels, forcément il va te faire faire des examens et se concentrera vraiment sur ton problème plutôt qu un psy par exemple ou un traitant qui vont simplement te dire que c est dans ta tête.


Donc comme qqun te disait il y a qqs jours, peut-être un urologue, y a des sexologues aussi je penses.
L idée d un problème d hormones n est pas mauvaise non plus, tu as peut-être un dérèglement hormonal
Ce genre de chose se soigne très bien mais le seul moyen de le savoir c est de faire des examens.

Est ce que tu es suivi par quelqu'un pour ton traitement d antidépresseur ?

Je te demande ça parce que déjà tu l'as arrêté brusquement c est pas très bon, mais en plus forcément ton problème te déprime donc c est un cercle vicieux, et l arrêt brusque d antidépresseurs peut mener aussi , justement, à une dépression.

Essaye vraiment de ne pas rester enfermé la dedans, va voir qqun de spécialisé dans les troubles sexuels et aussi qqun pour ta dépression c est vraiment le meilleur conseil que je peux te donner et surtout ne fais pas le vide autour de toi, parle en a ta famille si tu te sens mal, a qqun avec qui tu t entend bien.

En clair, hésite pas a demander de l aide

Pour ta question, je ne sais plus exactement car c était y a longtemps mais ça a pris des mois pour que tout redevienne normal.
A mon avis genre 6 mois a peu près à partir du moment où je ne prenais plus du tout de médocs.

Ha oui, je confirme en effet ce que tu dis, sur le net on voit toujours beaucoup plus de personnes qui se plaignent, en général ceux qui vont bien ne se disent pas qu ils vont venir le crier à tout le monde.

Allé, file te renseigner pour te faire aider et tiens nous au courant.
Bon courage.

Tout le monde pense que je suis hypocondriaque, ça me rend malade

A+

Hors ligne

 

justasadguy 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 22 Oct 2021
1 message
Bonjour, j’espère que vous allez bien.

je suis venu à la pêche aux informations pour savoir si ça va mieux… j’ai exactement le même problème que toi. arrêt des antidépresseurs il y’a deux semaines et depuis ejaculations précoces… je suis très inquiet et je ne vois rien de positif sur le net.

en espérant ta réponse

Hors ligne

 

Ladrague
Psycho junior
500
Inscrit le 01 May 2021
241 messages
Courage ça ira de mieux en mieux temps que vos AD (qui ont souvent des demie vies longues (1 mois pour le Prozac par exemple) s'evacuent de votre corps et les effets néfastes disparaîtront d'eux même temps au fur et à mesure des jours/semaines !

Truc primordial par contre, pas arrêt d'un de tête. Déjà vous aurez un manque + effet rebond de 'à dépression ou angoisse initiale. Hésite pas à étaler votre sevrage sur plusieurs mois meme si le psy vous dit qu'en 2 semaines c'est réglé.
Par. Après 6 mois de Paroxetine, j'avais faite sevrage sur 2.5 mois supplémentaire. J'avais réussi à me procurer la même molécule mais en flacon liquide à la frontière lol ! Donc je crois que 2 goûtes = 1mg j'ai mis 10 semaine pour baisser de 40 à 0 goutte et ça s'est passé vraiment tout seul !

Sinon balance au mg + marteau pour faire de la poudre et baissait son dosage Haha. A condition que ton médoc n'ait pas une galénique particulière style gélule qui contient des billes ou comprimer avec un enrobage à libération prolongée qu'il ne faut détériorer.

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Cannabis : E. Dupond-Moretti veut garder son fond de commerce !
    Il y a 9jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Vous lisez des articles de presses qui stigmatisent les usagers :...
    Il y a 15hCommentaire de Morning Glory (8 réponses)
     Appel à témoignage 
    Enquête sur la cannabis comme aide au sevrage/baisse/controle des...
    Il y a 7jCommentaire de Effy69 (14 réponses)
     Appel à témoignage 
    Avec Safe testez le nouveau spray nasal (MAD)
    Il y a 8jCommentaire de plotchiplocth (59 réponses)
     Forum 
    Arrêt & Sevrage - Arrêt codéine et sevrage compliqué
    Il y a moins d'1mnCommentaire de JoCamp85 dans [Opiacés et opioïdes...]
    (11 réponses)
     Forum 
    Expériences - TR salvia après 6ans sans salvia
    Il y a 8mnCommentaire de DSRVPTXR dans [Salvia Divinorum...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Ingérer - Est-ce possible de remplacer le space yaourt par un verre de lait?
    Il y a 10mnCommentaire de Subohm dans [Cannabis...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Première fois - Oxycodone M30
    Il y a 33mnCommentaire de Zazou2A dans [Oxycodone (Oxycontin)...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Produits de coupe - Coke coupée a l'héroïne ?
    Il y a 53mnCommentaire de kaneda dans [Cocaïne-Crack...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Baser - Gros soucis de basage
    Il y a 55mn
    1
    Commentaire de DRiv dans [Cocaïne-Crack...]
    (23 réponses)
     Forum 
    Addiction - Comment enfin arreter tout ça?
    Il y a 1hCommentaire de geosadak dans [Alcool...]
    (25 réponses)
     Forum 
    Tout savoir sur les "Jesters" entités parfois malveillantes recont...
    Il y a 2hCommentaire de DSRVPTXR dans [DMT, changa et ayahua...]
    (15 réponses)
     Blog 
    Les tatouages nous bloquent-ils dans le passé ?
    Il y a 1h
    1
    Commentaire de prescripteur dans le blog de Clancy
    (9 commentaires)
     Blog 
    Un nouveau départ de vie
    Il y a 2h
    1
    Commentaire de attkoiiii dans le blog de ectatrip
    (3 commentaires)
     Blog 
    Addicto qui ne m'écoute pas
    Il y a 16h
    3
    Commentaire de Rol dans le blog de Rol
    (14 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Tester vos connaissances sur la vape
    Dernier quizzZ à 11:47
     PsychoWIKI 
    Psilocybe, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Soniride, way12, Antidoxa, JMlaverte, COOLMAN nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     culture homemade de truffes psylocibe
    par JMlaverte, le 28 Nov 2021
    Bonjour a tous, Je ne sais pas trop par quoi commencer, c'est mon premier post ici, ça fait longtemps que je voulais le faire, je n'ai jamais trop pris le temps, je ne me sentais pas trop légitime a faire un journal de culture, je ne suis qu'un petit amateur de mycologie. Puis je me suis dit, apr...[Lire la suite]
     être parent et usager des drogues
    par Althéa Manita, le 27 Nov 2021
    Bonjour, J’ai une fille de 11 ans, je suis consommatrice quotidienne de cannabis, et occasionnelle d’alcool et de drogue dure, avec un passif sur les opiacés et le tramadol. Ma fille arrive à un âge où elle est confronté aux questions de drogue, et je suis tiraillée entre honnêteté e...[Lire la suite]
     Les Benzos après le ban
    par HouseMD, le 25 Nov 2021
    Recopie d'un post précédent de HouseMD Salut, bon je vais essayer de te faire une réponse complète :) Un site vend tjr les produits mais que en bitcoins… Cherche bien. Mais à tes risques et périls... Sinon moi dans un premier temps j’ai pris du fluclotizolam pour remplacer l’etizolam...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Oui t'as raison de clarifier, me suis pas trop bien exprimé^^' /Agartha dans [forum] aucun effet récréatif avec le GBL
    (Il y a 14h)
    J'ai ri - Ladrague dans [forum] Sniffer par la bouche comme dans Le Loup De Wallstreet
    (Il y a 14h)
    Et merci d’avoir laissé cette place au dialogue, toutes mes excuses pour le HS. dans [forum] Etude spray anti DrugWipe
    (Il y a 17h)
    Merci infiniment ! /HIML dans [forum] Je me suis défoncé avec mon Sub...
    (Il y a 18h)

    Pied de page des forums