Quelle absurdité tout de même / PsychoACTIF

Quelle absurdité tout de même

Publié par ,
1009 vues, 9 réponses
Humain honnête 
Nouveau Psycho
320
Inscrit le 08 Oct 2021
77 messages
Bonjour à tous,

J'écris ceci sur un coup de tête, sans trop réfléchir, j'avais juste envie en cette heure tardive de mettre sur la table certaines de mes pensées.

Pour vous donner un rapide aperçu de ma situation :

- 25 ans
- consommateur de cannabis depuis mes 14 ans (10 ans total), aujourd'hui arrêt total
- découverte MDMA 23 ans avec beaucoup d'expériences pendant 2 ans
- DMT aussi beaucoup
- LSD 5 fois
- cocaine découverte à 23 ans, seulement anecdotique. MAIS, hihi, est devenue COMME PAR HASARD un peu plus présente au fil du temps, sans trop en abuser non plus, 1 ou 2 fois par mois

- découverte du crack il y a 6 mois TROLOL. Premières expériences : "ça me fait rien ce truc". Et un jour BAM je comprends le truc.

LA FREEBASE quel plaisir ! Et voilà, ça fait 6 mois que j'observe une relation grandissante entre cette substance et moi-même, et bien évidemment... inquiétante ?

A la louche... 7000€ de dépensés depuis ?

Euphorie parfois, angoisse souvent.
Culpabilité d'aller retirer l'argent, le cycle est sans fin
Une petite crise convulsive un jour quand même ça fait pas de mal ! Très sympa cette drogue !
Souvent l'impression au bout d'un moment d'avoir une crise cardiaque, cette espèce d'angoisse et d'incertitude inhérente au produit : "quand même, ça tire sur le coeur, je le sais, je l'ai lu, je le sens... Mais je continue à consommer je suis un peu con non ?"

C'est à mourir de rire. L'absurdité de cette situation est criante et pourtant, on recommence tous les jours !
"Putain j'aurais pas du prendre cette dernière taffe elle me met grave mal, j'angoisse comme jamais j'ai hâte que ça s'arrête". Et le lendemain : "vite, la première taffe de la journée, la meilleure celle qui fait bourdonner la tête !!!"

C'est la drogue qui me procure le plus de mal être, et pourtant, AHAHAHA, et pourtant on continue !

Parfois je me dis que je ne dois pas m'aimer suffisamment pour m'infliger ça.

"Les enfants, ne touchez pas aux drogues" ; "Le crack ? Mec c'est un truc de shlag genre le pire truc"

Bref, en vrai je suis entrain de rire de ce que nous sommes entrain de vivre (je ne parle pas pour tous mais je pense que beaucoup de personnes pourront s'identifier). Le niveau d'absurdité est tel que j'arrive à en rire.

Force à vous les gens, perso moi j'arrête à la fin du mois, nique sa mère, sinon j'arrêterai jamais.

Bise
Reputation de ce post
 
J'ai l'impression de me lire ! Sors de ma tête mec

Hors ligne

 

speedygonzalez 
Nouveau membre
100
Inscrit le 12 Feb 2020
15 messages
Blogs
Salut!
Alors rassure-toi je me reconnais tout à fait dans tes propos et me pose les mêmes questions.

Je n’ai toujours pas trouvé la réponse exacte  mais je progresse, pour certains comme moi il est nécessaire que je m’auto-détruise parfois pour stimuler mon cerveau! Ça peut paraître fou dis comme ça mais d’après mon psy nous sommes de plus en plus nombreux dans ce cas et dans notre génération.

Donc la drogue, en particulier la cocaine dans mon cas, est un très bon moyen et c’est la solution de facilité en général.

Néanmoins si tu souffres tant de ta consommation tu prends la bonne décision en arrêtant toute consommation.

Je te souhaite pleine réussite l’ami!

Hors ligne

 

filousky 
Modérateur
France
7000
Inscrit le 14 Dec 2008
10589 messages
Blogs
Moi aussi je te souhaite une réussite dans ton entreprise.

Ce n'est pas une question de génération (je suis un ancêtre) mais de produit et de façon de le consommer.
Je me suis pris les pieds dans le tapis avec la cc plusieurs fois, soit parce que je l'avais cuisinée en crack, soit parce que l'avais injecté et ceci sur 4 décennies.

Quel que soit le niveau de culpabilité qui se réveille entre deux sessions, le craving lié à ces deux pratiques est énorme !
C'est chouette que tu dédramatise ça par un humour léger qui sera certainement ta meilleure aide. Il faut du talent pour rester à la périphérie.

Perso, j'en suis toujours sorti assez vite, étant assailli rapidement par ce côté absurde et par les effets délétères de l'après session. Et puis, il y a longtemps que j'ai découvert quel était le meilleur produit pour mettre fin à une session : le cannabis sous ses formes concentrées (BHO) et consommées en dabbing.

C'est dalleurs le sujet de l'enquête que nous avons lancé avec l'association Principes Actifs sur l'usage du cannabis thérapeutique en aide à la diminution, à l'arrêt, à la maîtrise de la consommation de quelques drogues bien emmerdantes : l'alcool, la coke, les opiacés et le stimulants type amphétamines et certainement certains RC.

L'enquête est là : https://www.psychoactif.org/forum/2021/09/15/Enquete-sur-cannabis-comme-aide-sevrage-baisse-controle-des-autres-drogues_61119_1.html?from=encemomentf#p567788

Y répondre est un acte super utile. La faire tourner aussi. Cet aspect de l'action possible du cannabis thérapeutique est bien connu de tous les addictologues, mais il n'existe pas assez d'études sur ce sujet pour qu'il puisse être intégré dans les critères d'admission au cannabis thérapeutique.

Ça é été suggéré par quelques sommités médicales et avec l'aide de l'équipe de recherche du SESSTIM  et des deux association, l'enquête a pris forme et tourne actuellement.

Amicalement

Fil

Aujourd'hui, cela va faire bientôt 18 mois que je n'ai pas consommé cette substance chimique. Absurde, c'est aussi ce que je pense

Dernière modification par filousky (14 octobre 2021 à  14:40)


Analyse de drogues anonyme et gratuite
Si tu pisses contre le vent, tu vas mouiller tes sandales !

Hors ligne

 

Humain honnête 
Nouveau Psycho
320
Inscrit le 08 Oct 2021
77 messages

speedygonzalez a écrit

Salut!
Alors rassure-toi je me reconnais tout à fait dans tes propos et me pose les mêmes questions.

Je n’ai toujours pas trouvé la réponse exacte  mais je progresse, pour certains comme moi il est nécessaire que je m’auto-détruise parfois pour stimuler mon cerveau! Ça peut paraître fou dis comme ça mais d’après mon psy nous sommes de plus en plus nombreux dans ce cas et dans notre génération.

Donc la drogue, en particulier la cocaine dans mon cas, est un très bon moyen et c’est la solution de facilité en général.

Néanmoins si tu souffres tant de ta consommation tu prends la bonne décision en arrêtant toute consommation.

Je te souhaite pleine réussite l’ami!

Je te rejoins sur la stimulation du cerveau. Je suis même tout à fait d'accord.
Pour illustrer sans raconter ma vie non plus, j'ai plutôt "bien réussi" ma vie. Bonnes études, bonne école, bonnes performances, vie sentimentale et sexuelle "épanouie" etc... Mais quand même, il y a toujours cette petite flamme qui reste éteinte au fond de moi, ou alors qui peine à rester allumée. Quand j'étais petit je l'avais cette flamme, mais aujourd'hui il y a comme une sensation... d'ennui ? C'est difficile à définir honnêtement. Et oui, les drogues m'amènent cette stimulation qui me manque.
Néanmoins, je sais que je suis dans le faux et qu'il est possible de trouver cette stimulation par bien d'autres moyens plus sains et honorables, et qui en plus permettent de s'accomplir en tant qu'individu.

Sinon je ne souffre pas réellement de ma consommation, c'est juste que je ne peux m'empêcher de m'observer et d'être parfaitement conscient de ce qui est entrain de se passer. Et c'est là l'absurdité de la situation... Mais d'un côté j'en ai un peu rien à foutre, voilà je laisse faire. Au fond je pense que c'est un problème d'existence plutôt qu'autre chose. Quand on n'a pas de vision à long terme, d'objectif ni de rêve, je pense que ces comportements émergent naturellement.

Bref, merci pour ton message, je vais me mettre un coup de pied au cul et me forcer à me connecter à mon existence et arrêter de me laisser porter par la vie comme une sous-merde hihi

Good luck to you too !


filousky a écrit

Moi aussi je te souhaite une réussite dans ton entreprise.

Ce n'est pas une question de génération (je suis un ancêtre) mais de produit et de façon de le consommer.
Je me suis pris les pieds dans le tapis avec la cc plusieurs fois, soit parce que je l'avais cuisinée en crack, soit parce que l'avais injecté et ceci sur 4 décennies.

Quel que soit le niveau de culpabilité qui se réveille entre deux sessions, le craving lié à ces deux pratiques est énorme !
C'est chouette que tu dédramatise ça par un humour léger qui sera certainement ta meilleure aide. Il faut du talent pour rester à la périphérie.

Perso, j'en suis toujours sorti assez vite, étant assailli rapidement par ce côté absurde et par les effets délétères de l'après session. Et puis, il y a longtemps que j'ai découvert quel était le meilleur produit pour mettre fin à une session : le cannabis sous ses formes concentrées (BHO) et consommées en dabbing.

C'est dalleurs le sujet de l'enquête que nous avons lancé avec l'association Principes Actifs sur l'usage du cannabis thérapeutique en aide à la diminution, à l'arrêt, à la maîtrise de la consommation de quelques drogues bien emmerdantes : l'alcool, la coke, les opiacés et le stimulants type amphétamines et certainement certains RC.

L'enquête est là : https://www.psychoactif.org/forum/2021/09/15/Enquete-sur-cannabis-comme-aide-sevrage-baisse-controle-des-autres-drogues_61119_1.html?from=encemomentf#p567788

Y répondre est un acte super utile. La faire tourner aussi. Cet aspect de l'action possible du cannabis thérapeutique est bien connu de tous les addictologues, mais il n'existe pas assez d'études sur ce sujet pour qu'il puisse être intégré dans les critères d'admission au cannabis thérapeutique.

Ça é été suggéré par quelques sommités médicales et avec l'aide de l'équipe de recherche du SESSTIM  et des deux association, l'enquête a pris forme et tourne actuellement.

Amicalement

Fil

Aujourd'hui, cela va faire bientôt 18 mois que je n'ai pas consommé cette substance chimique. Absurde, c'est aussi ce que je pense

Je pense aussi que j'en sortirai assez vite, il suffira de dire non à mon cerveau à chaque fois que j'y penserai. En soi, si je décide d'être fort dans la vie, et bien il suffit juste d'être fort dans la vie. Ca parait con mais au final c'est simple. Pour l'instant je suis juste dans l'absurdité, et c'est une phase qui se terminera par la volonté et rien d'autre !

En revanche, quand tu parles de cannabis, ça peut aider certaines personnes c'est certain. Me concernant, c'est une crise de panique instantanée à coup sur si je mélange à la C, même en descente.

Merci pour ton message

Hors ligne

 

crakoss23 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 30 Sep 2021
11 messages
salut!
je me reconnais aussi beaucoup dans ce que tu as dis, mais personnellement c'est surtout avec les taz

"je tremble comme jamais, j'aurais pas dû reprendre ce quart/moitié", "je sens que mon coeur va exploser","je veux plus y toucher ça m'a fait peur hier "

et le lendemain je pense déjà à ma prochaine conso, avec de l'excitation limite d'en reprendre

mais je pense vraiment que tu fais la bonne décision en arrêtant!
c'est pas forcément une décision très évidente à prendre mais je te souhaite plein de courage smile

Hors ligne

 

Meumeuh
~ Animateur PA ~
5800
Inscrit le 21 Nov 2017
2816 messages
Blogs
Salut,

Cela ne fait pas longtemps (6 mois ) et je ne me souviens pas, avoir eu le même rapport que toi au début avec le Coke en freebase.

Je n'y voyais rien d'autre que le plaisir de la fumer ( quand je rentrais du travail et une fois ma copine partie travailler vers 21/22h  ) au tout début, avec un voisin portugais qui lui chasser le dragon avec de l'héroïne mais avant une fois baser on vaporiser la coke.

Donc mes premières expériences fussent en fumant la coke sur l'alu...c'est un mode de consommation plus Safe (quelques aller retour à blanc avant d'inhaler) et moins "bourrin" que la bouteille, le verre, ou autres pipes artisanales également avec de la cendre.

Pour ma part , consommateur de cocaïne depuis 25/30 ans, dont pas loin de 20 ans, à la cuisiner en crack / freebase ,avec des pauses bien sûr.
J'ai commencé , réellement à m'en détacher il y a 2 ans. Un peu comme le cannabis j'ai arrêté comme j'ai commencé...^^

Cela, peut m'arriver de prendre, de la CC en IV. Mais le crack , mise à part il y a quelques jours, en région parisienne, où j'ai acheté du Crack. Je ne me souviens plus de la dernière vraie session ( il y a sûrement plusieurs mois) avec le crack.


En tout cas , j'espère que tu arriveras à t'en passer, si c'est vraisemblablement ce que tu souhaites.

Force à toi ,

MM

☆Keep Calm & Smoke Cr∆ck☆

Hors ligne

 

Humain honnête 
Nouveau Psycho
320
Inscrit le 08 Oct 2021
77 messages

crakoss23 a écrit

salut!
je me reconnais aussi beaucoup dans ce que tu as dis, mais personnellement c'est surtout avec les taz

"je tremble comme jamais, j'aurais pas dû reprendre ce quart/moitié", "je sens que mon coeur va exploser","je veux plus y toucher ça m'a fait peur hier "

et le lendemain je pense déjà à ma prochaine conso, avec de l'excitation limite d'en reprendre

mais je pense vraiment que tu fais la bonne décision en arrêtant!
c'est pas forcément une décision très évidente à prendre mais je te souhaite plein de courage smile

Salut l'ami !

Intéressant ce que tu dis. Effectivement j'arrive à te comprendre car j'ai moi-même beaucoup expérimenté la MDMA. Effectivement les surdoses m'ont aussi fait peur.

En revanche, j'ai toujours contrôlé mes consommations avec ce produit. C'est à dire que pendant une session, je prenais 130mg puis 100mg 2h après et éventuellement 60mg encore après. Mais honnêtement, et presque à chaque fois, les derniers 60mg n'étaient jamais "bénéfiques", ils m'amenaient dans une sensation de rêve où je "voyais les yeux fermés" et où je reprenais conscience de ma réalité en ouvrant les yeux et en sortant de mon imagination. Souvent des hallucinations plus ou moins prononcées, à savoir les yeux de ma copine qui devenaient noirs et inquiétants par "flashs", ou même des inscriptions elfiques en orbe  tout autour de moi... Chelou je le concède.
Et un jour avec des potes ou je me suis laissé emporter par la bonne énergie, j'en ai trop pris, de souvenir environ 400mg sur la soirée et j'ai fumé un gros joint, et là vraiment très gros bad, hallucinations très inquiétantes et j'ai clairement eu l'impression que j'allais mourir : poitrine extremement serrée, machoire qui part en couilles etc...

Mais ce que je voulais dire c'est qu'à part ces petits incidents, j'ai toujours contrôlé les doses et la fréquence de mes sessions (généralement 1x par mois max, des fois plus, des fois pas du tout). Pour plusieurs raisons :
- je sais que ça joue fortement sur la sérotonine et qu'il faut faire des pauses
- j'ai déjà enchainé 3 sessions d'affilée (en dormant chaque nuit) et les effets se dégradent réellement à chaque fois jusqu'à devenir désagréables. Et c'est surtout pour cette raison que je n'ai jamais ressenti le besoin d'en reprendre rapidement, car mon corps me disait non, avec même une sensation de dégoût rien qu'en pensant à avaler le parachute

Après j'ai peut-être mal compris, tu en prends à quelle fréquence ? Tu abuses généralement sur les doses ?

Merci pour ton message, et fais attention à toi et à ta sérotonine ! smile

Hors ligne

 

Humain honnête 
Nouveau Psycho
320
Inscrit le 08 Oct 2021
77 messages

Meumeuh a écrit

Salut,

Cela ne fait pas longtemps (6 mois ) et je ne me souviens pas, avoir eu le même rapport que toi au début avec le Coke en freebase.

Je n'y voyais rien d'autre que le plaisir de la fumer ( quand je rentrais du travail et une fois ma copine partie travailler vers 21/22h  ) au tout début, avec un voisin portugais qui lui chasser le dragon avec de l'héroïne mais avant une fois baser on vaporiser la coke.

Donc mes premières expériences fussent en fumant la coke sur l'alu...c'est un mode de consommation plus Safe (quelques aller retour à blanc avant d'inhaler) et moins "bourrin" que la bouteille, le verre, ou autres pipes artisanales également avec de la cendre.

Pour ma part , consommateur de cocaïne depuis 25/30 ans, dont pas loin de 20 ans, à la cuisiner en crack / freebase ,avec des pauses bien sûr.
J'ai commencé , réellement à m'en détacher il y a 2 ans. Un peu comme le cannabis j'ai arrêté comme j'ai commencé...^^

Cela, peut m'arriver de prendre, de la CC en IV. Mais le crack , mise à part il y a quelques jours, en région parisienne, où j'ai acheté du Crack. Je ne me souviens plus de la dernière vraie session ( il y a sûrement plusieurs mois) avec le crack.


En tout cas , j'espère que tu arriveras à t'en passer, si c'est vraisemblablement ce que tu souhaites.

Force à toi ,

MM

Tu n'as pas eu le même rapport avec la base lors de tes premiers mois de consommation c'est ça ?

Mais tu as quand même consommé pendant 20 ans... Tu n'as jamais eu l'impression de te mettre en danger et de mener une vie absolument absurde ? Dans le sens où, pour moi, c'est une substance que l'on peut arrêter un peu "sur un coup de tête". Vu qu'il n'y a pas de dépendance physique, en théorie il suffit juste de prendre une décision et de s'y tenir

Hors ligne

 

Meumeuh
~ Animateur PA ~
5800
Inscrit le 21 Nov 2017
2816 messages
Blogs

Humain honnête a écrit

Tu n'as pas eu le même rapport avec la base lors de tes premiers mois de consommation c'est ça ?

Oui, c'est bien ça.

Humain honnête a écrit

Tu n'as jamais eu l'impression de te mettre en danger et de mener une vie absolument absurde ? Dans le sens où, pour moi, c'est une substance que l'on peut arrêter un peu "sur un coup de tête". Vu qu'il n'y a pas de dépendance physique

Non pas vraiment eut une quelconque impression de me mettre en danger.
Et d'ailleurs danger dans quel sens ?
Et absurde ? Non pas du tout.

Et si l'on compare avec les opiacés, en effet pas de signes de sevrage physique.
Mais les cravings, quelques fois ne sont pas de simples petites envies de re consommer encore plus si c'est pour prolonger une ou de grosses sessions.

De mon point de vue, comme pour d'autres substances le plus dur ce n'est pas de s'arrêter sur un coup de tête ou par, mais de ne plus consommer.encore plus si cela fait longtemps qu'une conso est installer.

C'est d'ailleurs pour cela que j'ai pris la décision, il y a quelques années maintenant, que du moment, que mes consomations de drogues ne me portait pas ( ou plus pour certaines) préjudice dans ma vie personnelle, au niveau santé et sociétal.
Et surtout qu'il y avait toujours cette sensation de prendre du plaisir.
En aucun cas, je ne souhaite arrêter.

Et la coke j'en consomme toujours, de temps en temps ( il est vrai bcp moins qu'auparavant ) mais pratiquement plus en freebase.

Mais sur tous ces points, nous avons un rapport avec une ou des drogues, propre à chacun.e d'entre nous...

Amicalement,

MM


☆Keep Calm & Smoke Cr∆ck☆

Hors ligne

 

crakoss23 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 30 Sep 2021
11 messages

Humain honnête a écrit

crakoss23 a écrit

salut!
je me reconnais aussi beaucoup dans ce que tu as dis, mais personnellement c'est surtout avec les taz

"je tremble comme jamais, j'aurais pas dû reprendre ce quart/moitié", "je sens que mon coeur va exploser","je veux plus y toucher ça m'a fait peur hier "

et le lendemain je pense déjà à ma prochaine conso, avec de l'excitation limite d'en reprendre

mais je pense vraiment que tu fais la bonne décision en arrêtant!
c'est pas forcément une décision très évidente à prendre mais je te souhaite plein de courage smile

Salut l'ami !

Intéressant ce que tu dis. Effectivement j'arrive à te comprendre car j'ai moi-même beaucoup expérimenté la MDMA. Effectivement les surdoses m'ont aussi fait peur.

En revanche, j'ai toujours contrôlé mes consommations avec ce produit. C'est à dire que pendant une session, je prenais 130mg puis 100mg 2h après et éventuellement 60mg encore après. Mais honnêtement, et presque à chaque fois, les derniers 60mg n'étaient jamais "bénéfiques", ils m'amenaient dans une sensation de rêve où je "voyais les yeux fermés" et où je reprenais conscience de ma réalité en ouvrant les yeux et en sortant de mon imagination. Souvent des hallucinations plus ou moins prononcées, à savoir les yeux de ma copine qui devenaient noirs et inquiétants par "flashs", ou même des inscriptions elfiques en orbe  tout autour de moi... Chelou je le concède.
Et un jour avec des potes ou je me suis laissé emporter par la bonne énergie, j'en ai trop pris, de souvenir environ 400mg sur la soirée et j'ai fumé un gros joint, et là vraiment très gros bad, hallucinations très inquiétantes et j'ai clairement eu l'impression que j'allais mourir : poitrine extremement serrée, machoire qui part en couilles etc...

Mais ce que je voulais dire c'est qu'à part ces petits incidents, j'ai toujours contrôlé les doses et la fréquence de mes sessions (généralement 1x par mois max, des fois plus, des fois pas du tout). Pour plusieurs raisons :
- je sais que ça joue fortement sur la sérotonine et qu'il faut faire des pauses
- j'ai déjà enchainé 3 sessions d'affilée (en dormant chaque nuit) et les effets se dégradent réellement à chaque fois jusqu'à devenir désagréables. Et c'est surtout pour cette raison que je n'ai jamais ressenti le besoin d'en reprendre rapidement, car mon corps me disait non, avec même une sensation de dégoût rien qu'en pensant à avaler le parachute

Après j'ai peut-être mal compris, tu en prends à quelle fréquence ? Tu abuses généralement sur les doses ?

Merci pour ton message, et fais attention à toi et à ta sérotonine ! smile

Salut!
Alors en ce qui concerne les doses, j'en prends à peu près un comprimé de 300-400mg par semaine
sauf qu'il n'y a pas longtemps j'ai fait l'erreur de prendre la moitié d'un punisher bleu de 400mg (un taz surdosé) sachant que je fais 40kg pour 1m62

C'était assez stupide de ma part étant donné que je savais très bien que mon corps n'a pas besoin de beaucoup de mdma pour planer

sinon c'est exactement ça! voir noir les yeux ouverts et c'est seulement quand on se "réveille" qu'on revient vraiment à nous
ou encore juste la perte incroyable de notion du temps qui m'a toujours bizarrement fascinée

je pense en prendre moins par mois pour avoir des effets plus agréables vu que ça se dégrade en ce moment

merci beaucoup!

Dernière modification par crakoss23 (15 octobre 2021 à  07:16)

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Ce soir à 19h, regardez le débat en direct sur la prohibition !
    Il y a 2jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Vous lisez des articles de presses qui stigmatisent les usagers :...
    Il y a 9hCommentaire de Dans un coin d'ombre (13 réponses)
     Appel à témoignage 
    Enquête sur la cannabis comme aide au sevrage/baisse/controle des...
    24 novembre 2021Commentaire de Effy69 (14 réponses)
     Appel à témoignage 
    Avec Safe testez le nouveau spray nasal (MAD)
    23 novembre 2021Commentaire de plotchiplocth (59 réponses)
     Forum 
    Speed, Magnésium et vitamine B6 pour dents
    Il y a moins d'1mnCommentaire de Morning Glory dans [Speed-Amphétamines...]
    (23 réponses)
     Forum 
    TR 4 aco met
    Il y a 12mnNouvelle discussion de zizitaupe_meille... dans [RC Psychédéliques...]
     Forum 
    Médicament utile en sevrage sec d’héroïne (opiacé)
    Il y a 14mn
    3
    Commentaire de kaneda dans [Heroïne...]
    (34 réponses)
     Forum 
    Sniffer - Je me suis défoncé avec mon Sub...
    Il y a 16mn
    4
    Commentaire de Caïn dans [Buprénorphine (Subute...]
    (110 réponses)
     Forum 
    Bang - Plusieurs question débutant bang svp !
    Il y a 25mnCommentaire de Draicold_0 dans [Cannabis...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Expériences - Descente morphine
    Il y a 39mn
    1
    Commentaire de Yoran dans [Morphine (Skenan, Mos...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Actualité - De la cocaïne ROSE
    Il y a 55mnCommentaire de LLoigor dans [Cocaïne-Crack...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Moisissure blanche
    Il y a 2hNouvelle discussion de Leffe68 dans [Psilocybe - Champigno...]
     Blog 
    Ce soir à 19h, regardez le débat en direct sur la prohibition !
    Il y a 2jNouveau blog de Equipe de PsychoACTIF dans [Actualités]
     
      QuizzZ 
    Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
    Dernier quizzZ à 12:30
     PsychoWIKI 
    Tramadol, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Satanas76, BATMANIX nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Voie oral info ?
    par MecRandom, le 03 Dec 2021
    Yop, Merci de ton message ! Je vais faire un petit retour maintenant que j’ai repris pleinement mes esprits mdrr. Donc voilà que hier matin je m’enfile à 9h20 220 mg d’un shit de rue acheter en septembre. Je ne l’avais pas fini parce que à fumer je le trouvais bof bof (et j’arrête...[Lire la suite]
     culture homemade de truffes psylocibe
    par JMlaverte, le 28 Nov 2021
    Bonjour a tous, Je ne sais pas trop par quoi commencer, c'est mon premier post ici, ça fait longtemps que je voulais le faire, je n'ai jamais trop pris le temps, je ne me sentais pas trop légitime a faire un journal de culture, je ne suis qu'un petit amateur de mycologie. Puis je me suis dit, apr...[Lire la suite]
     être parent et usager des drogues
    par Althéa Manita, le 27 Nov 2021
    Bonjour, J’ai une fille de 11 ans, je suis consommatrice quotidienne de cannabis, et occasionnelle d’alcool et de drogue dure, avec un passif sur les opiacés et le tramadol. Ma fille arrive à un âge où elle est confronté aux questions de drogue, et je suis tiraillée entre honnêteté e...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    merci Hyrda du Quebec je vis ça je suis en descente et l,enfer dans [forum] Descente morphine
    (Il y a 38mn)
    Mdrr '' des rafles party '' dans [forum] [TripReport] Speed première fois
    (Il y a 11h)
    Super synthétique MAIS complet pour la cc, oui pour la guerre à la drogue. DUCO dans [forum] De la fabrication à la consommation : les trafics de trois drogues exp
    (Il y a 11h)
    Bien vu, la fumée peut être le principal coupable - Ladrague dans [forum] Je prend de la cocaïne et je crache noir après que je tousse
    (Il y a 11h)
    Hé oui, du bon sens. MG ~ dans [forum] Je prend de la cocaïne et je crache noir après que je tousse
    (Il y a 12h)

    Pied de page des forums