Apres un sevrage sec de 13 jours / PsychoACTIF

Apres un sevrage sec de 13 jours

Publié par ,
1387 vues, 9 réponses
MADA MAX 
Nouveau membre
000
Inscrit le 18 Feb 2022
5 messages
Bonjour,

Je viens de faire un sevrage sec de 13 jours après 2 ans de consommation a raison de environ 0,5 gr/ jour.
J'ai galérer pendant au moins 10 jours surtout physiquement.
Suite a ça j'ai voulu gérer ma conso d'héroïne a raison de 1 gr sur 5 jours.
Mais le deuxième jour ayant pris a peine 4 minuscules traces le lendemain je me suis senti pas très bien...rien a voir avec le sevrage mais mal dans tout le corps et légèrement anxiété.
Mais question après un sevrage sec redevient on addicte très très rapidement ?
Rescent on déjà un effet de sevrage après avoir consommer même de très très petite quantité ?
Si oui (alors j'ai fait une grosse connerie), si j'arrête cela va t'il prendre autant de temps que mon premier sevrage sec.
Une fois que l'on a réussi son sevrage, alors une gestion de sa consommation avec des pause de 2 a 3 semaines est il impossible à gérer ?

Hors ligne

 

cependant
Modo bougeotte
6400
Inscrit le 25 Mar 2018
2174 messages
Blogs
Salut,

Même si je n'ai jamais voulu m'imposer de sevrage brut (tappering plutôt)...ta question ça me parle (ma conso est similaire à la tienne : 0.5/jour, en sniff même si ça fait 9 ans que je consomme des opiacés très régulièrement avec à peine un mois ou deux sans rien sur 9 ans !).

Je veux dire : mon but est de pouvoir consommer des opiacés de façon récréative smile

Du coup j'ai compris que si je consomme au quotidien, c'est mort pour moi un vrai effet récréatif à moins d'augmenter les doses ou peut-être changer de ROA.

Le problème des session came+arrêt/came+arret pour moi c'est :
- la crainte du manque me fait repousser la fin de ma session --> et plus la session est longue, plus c'est difficile

En vrai, une session de deux jours max ça me le fait sans trop de problèmes avec des opiacés pallier 2 pour amortir...
Mais j'ai intérêt à espacer les deux jours, car sinon c'est plus les extras que le non extras wink...mais bon tant que ça marche je suis contente (sauf que pareil, ça complique pour une pause et puis ça risque de devenir vite quotidien = moins de plaisir pour moi dans la conso)

D'où mon traitement actuel.

Le problème c'est que même avec un traitement je me rends compte que si je prolonge trop ma session came, j'en chie un peu pour revenir à mon dosage "normal". En vrai, là aussi j'augmente un peu après la session puis je reviens au dosage prescrit progressivement.

Il me faudrait peut être plus ? À part que mon addicto refuse sad je me demande comment ça jouerait sur la tolérance..

À un moment, j'utilisais le kratom comme « shot » anticraving. Je veux dire, son effet est réduit et pas comparable à la came, mais justement le fait que ça dure peu je trouvais ça ne jouait pas sur ma tolérance et ça évitait la frustration de ne pas consommer

Car bon perso en général c'est pas un vrai craving de ouf, mais une frustration bien surnoise qui s'installe dans ma tête...
hier par exemple j'étais enfin revenue à mon dosage prescrit après une semaine sans came – et des petits dosages pendant les session – mais j'avais envie au fond de moi de cette chaleur détendue (car, il faut le dire, je ne suis pas extra confortable là, après j'ai de problèmes de santé qui compliquent la chose et jouent aussi pas mal sur le froid, la fatigue, l'irritabilité etc du coup les opiacés c'est une bonne automédication pour contrer tout ça)...sauf que bon, déjà le dealeur ne répond plus – voilà ce qui règle le problème provisoirement – et puis je me suis dit qu'une petite tisane de pavot ça ferait du bien...mais comme je devais bosser avant et j'avais pas le temps, puis c'était trop tard et j'avais peur ça m'empêche de dormir
Bref, j'étais plutôt dans les « prétextes de non conso » (oui, ça existe même dans ce sens là !), mais cette envie reste. Si j'avais pris un verre de kratom, bah j'aurais senti vite fait une douce chaleur énergétique. Ainsi pas de frustration, mais contrôle aussi de la conso, en évitant d'augmenter la tolérance et les doses.

Car là c'est dans un coin de ma tête. Et j'espère que le mec va répondre sinon il faudra bien en trouver un autre wink

Puis à un moment au soir, je buvais du rouge pour me "réchauffer", mais j'avoue je déteste tellement la gueule de bois (et déjà je galère avec une fatigue persistante en ce moment) que j'arrive à ne pas en avoir envie.

Sinon voilà je me tâte à prendre des petites doses de metha/bupré...mais 1)la metha je trouve chiant par rapport au 14j de delivrance, puis j'ai peur que ça augmente ma tolérance mais bon 2) bah le sub, c'est un antagoniste...du coup ça pas l'air évident la gestion des extras came (même si bien-sûr ça laisse la possibilité de faire des extra sub facilement)
Mais je ne sais pas si j'aurais beaucoup plus d'avantages qu'avec mon traitement actuel (Dicodin) qui me convient et ça me laisse facilement gérer les extras.

Sans compter que voilà pendant plus de 7 ans j'ai geré une conso regulière mais sans dépendance physique marqué...Après il y en a qui ont des explications scientifiques comme quoi ce n'est pas possible (DeltaFoss il me semble), mais moi je veux bien essayer !!

edit : le temps passe plus vite que je ne le crois...2013 ça fait maintenait 9 et pas 7 ! oupsssss

Dernière modification par cependant (08 mars 2022 à  19:25)

Hors ligne

 

Anonyme6525
Invité

Sans compter que voilà pendant plus de 7 ans j'ai geré une conso regulière mais sans dépendance physique marqué...Après il y en a qui ont des explications scientifiques comme quoi ce n'est pas possible (DeltaFoss il me semble), mais moi je veux bien essayer !!

Comme j'ai déjà parlé quelques fois de cette protéine qui sert de switch moléculaire pour le "phénotype" addiction, je voudrais préciser quelques trucs. Il n'y a rien écrit dans le marbre. L'addiction, c'est un problème complexe à plusieurs dimensions. Biologique, mais aussi psychique, social. Si effectivement chaque prise de drogue, mettons héroïne, vont faire produire à ton corps cette protéine, ça ne veut pas dire que l'addiction physique est inévitable. Ça veut juste dire ce que ça veut dire, tu vas accumuler une protéine qui va te créer des sensations désagréables, augmenter ton impulsivité au niveau de ta conso et que sais-je encore. Mais ça s'arrête là. D'ailleurs au bout d'une certaine période de consommation stable, je suppose que la concentration en cette protéine atteint un état d'équilibre ou tu ne "tombe" pas plus bas avec ta fréquence et ton intensité de consommation.

En fait on peut faire un parallèle avec la force de gravitation. Au début, avant même d'avoir pris quoi que ce soit, sur un organisme naïf, prendre un produit ne provoque pas de force gravitationnelle. On ne ressent pas le pull du produit. Mais à chaque prise, même avant de sentir l'addiction (même la première), on augmente l'emprise, l'attraction du produit, notamment par la production en sourdine de DeltaFosB. Plus la consommation se développe, plus la potentialité de consommer augmente. Mais c'est juste un potentiel. Des milliers (millions ?) de personnes ont réussi à se sortir du puits de consommation dans lequel ils étaient tombés, à tous les stades. Et là, ce n'est pas juste explicable par la biologie, sinon personne ne s'en sortirait. C'est là que les facteurs sociaux, l'entourage, le but dans la vie, les traumatismes réglés ou non ont leur implication.

Reputation de ce post
 
+1
 
Oui ! - Jéri
 
merci pour l'analyse, amha biomedical seul porte une fatalité trompeuse inexacte
 

kaneda 
speedball
1500
Inscrit le 04 Sep 2021
300 messages

MADA MAX a écrit

Mais question après un sevrage sec redevient on addicte très très rapidement ?
Rescent on déjà un effet de sevrage après avoir consommer même de très très petite quantité ?
Si oui (alors j'ai fait une grosse connerie), si j'arrête cela va t'il prendre autant de temps que mon premier sevrage sec.
Une fois que l'on a réussi son sevrage, alors une gestion de sa consommation avec des pause de 2 a 3 semaines est il impossible à gérer ?

Salut, je m'étais sevré de la methadone en juin dernier, et ben à chaque petit extra (1jour ou même 1 trace) je me prenais un gros manque de bâtard.

Mon corp ne récupère plus comme avant. (+ de 40piges)
Apres mon sevrage, conso = manque, même si je n'ai pas consommer depuis 3 mois...

Pour mon cas, c'est à vie...pasdebol

Mon adicto appel ça la dépendance.

Hors ligne

 

cependant
Modo bougeotte
6400
Inscrit le 25 Mar 2018
2174 messages
Blogs

kaneda a écrit

Salut, je m'étais sevré de la methadone en juin dernier, et ben à chaque petit extra (1jour ou même 1 trace) je me prenais un gros manque de bâtard.

Oh là, ton expérience me déprime...c'est ouf d'en chier pour un seul jour de conso...

tu met ça sur le compte de l'âge ? T'es pas Mathusalem non plus wink

Après c'est clair que ça arrive à plusieurs personnes que chaque sevrage de plus c'est plus compliqué (le cerveau doit angoisser à l'avance)...mais qu'une seule trace ça mette en manque je trouve ça bien malheureux. Ça t'arrive même en étant sous métha ?

J'avoue moi j'ai rarement stoppé net, même les sessions came c'est souvent en dégressif (comme il m'en reste de moins en moins en général...).

Hors ligne

 

Sufenta
Modérateur
700
Inscrit le 11 Apr 2015
6171 messages
Ça s’appelle la mémoire de l’organisme.
Effectivement lorsqu’on commence les opi on peut consommer plusieurs semaines voir des mois sans accrocher. Par ex taper tous les vendredis soir puis plus rien et rebelotte la semaine d’après ou dans 15 jours … certains on consommés comme ça des mois et des années ..

Sauf que si par hasard un moment ça dérape et pour x ou y raisons la consommation devient plus régulière ou/et jusqu’à quotidienne, ben un moment le manque tape au carreau un matin … et plus on vit des sevrages, plus ils sont long et difficile..

Puis même après un arrêt de 10 ans si qlq reprend des opi en moins de temps que de faire une trace d’hero le corps se souvient et il sera direct en manque après 48 h à consommer et malheureusement pas un petit manque du début mais un bon manque de plusieurs jours voir semaine selon son passé et sa consommation. Les TSO ont justement été une bénédiction pour beaucoup d’usager qui n’en pouvaient plus. Ça permet de se poser ds sa vie sans souffrir du manque ou d’une dépression post sevrage qui est parfois encore pire en souffrance.

Grâce aux TSO on peut se concentrer sur sa vie et décider ou non un jour de l’arrêter en douceur. Et il faut continuer à militer pour diversifier les AMM afin d’obtenir de nouvelles formes, je pense notamment à l’héroïne médicale ou à la morphine en ampoule mais aussi à une forme d’héroïne médicale snifable. A Psychoactif nous nous investissons bien sûr à faire évoluer les ttt mais c’est long et compliqué.

Le corps est une superbe machine mais si parfois il perdait un peu la mémoire ou s’il pouvait devenir amnésique ça serait cool loooool

Dernière modification par Sufenta (09 mars 2022 à  18:23)


SINTES: Analyse de produits :
https://www.psychoactif.org/sintes

Hors ligne

 

cependant
Modo bougeotte
6400
Inscrit le 25 Mar 2018
2174 messages
Blogs

Sufenta a écrit

Puis même après un arrêt de 10 ans si qlq reprend des opi en moins de temps que de faire une trace d’hero le corps se souvient et il sera direct en manque après 48 h à consommer et malheureusement pas un petit manque du début mais un bon manque de plusieurs jours voir semaine selon son passé et sa consommation

Ça doit dépendre des gens aussi non ?

J'avoue j'ai peu d'exemple autour de moi de personnes qui ont arrêté...mais ça m'est arrivé d'en voir qui, même après avoir arrêté des années de conso de came+TSO pouvaient quand même retaper une trace de temps à autre sans avoir à en chier sur plusieurs jours...

Après c'est clair, des que ça dépasse la soirée, là ça devient vite ingerable pour les personnes que j'ai vu. Et j'en ai vu aussi reprendre la came sans pouvoir s'arreter puis se raviser pour reprendre un TSO car c'était quand même mieux.

Perso avec ma conso, ça va encore, mais je croise les doigts...
Vous croyez pas que ça peut jouer pour limiter le manque le fait d'amortir la session came avec quelques jours de TSO/codéine en dégressif (même si le "risque" du coup, bah c'est de continuer pour peur du chien)  ?

Mais voilà, c'est clair vive l'amnésie.

Dernière modification par cependant (08 mars 2022 à  23:14)

Hors ligne

 

kaneda 
speedball
1500
Inscrit le 04 Sep 2021
300 messages

Sufenta a écrit

Salut Sufenta, je suis tout à fait d'accord avec tous ce que tu as écris. J'ai l'impression de lire un résumé de ma vie de consommateur d'hero.

J'ai moi même consommer pendant au moins 3/4 années, je ne me rappelle plus combien de temps, ca commence un peu a daté, avant de connaître les premiers "gros" manques.

Je consommais max 1 fois par mois, puis 1 fois tous les 15 jours, etc... Puis consommations quotidienne, au taf (j'ai toujours tafer, loin des clichés véhiculer par certains) n'importe où. Ma feuille d'aluminium ne me quittais plus, même la nuit. Je dormais 2 heures puis je me réveiller en sueur, il fallait que je chasse.

Bon et puis un moment le dragon tu connais par cœur, j'étais et je suis toujours un expert pour fumer la came, j'ai pris un traitement subutex pendant 3/4 ans, ça me permettai de gérer le manque. Après ça j'ai réussi à arrêter tout opiacés pendant 2 ans environ.

Puis reprise de l'héro. Les dragons ne me faisant plus assez d'effet je sur passer à l'IV. C'est finalement bout de 15 ans de conso de centaines de tentatives de sevrage que j'ai décider d'aller dans un CSAPA et j'ai demander un traitement métha. En faite j'ai mis 15 ans à accepter de l'aide extérieure, je suis très tétu, je me suis obstiner à vouloir réussir seul, c'est dans ma nature.
La metha est très efficace sur moi, je n'ai plus d'envie de conso de came (par contre la cocaine...)

cependant a écrit

Enfin àpres 10 ans de metha j'ai arrêté. Et c'est la que j'ai constaté que même après tous ce temps, le corps n'oublie pas. Je pensais pouvoir me faire un petit extra tranquille fache-non-non

1 trace = 2 jours de queuqueu...mur

Bon maintenant tous vas bien j'ai repris la metha smile (j'avais arrêté 7 mois) Je pense que c'était mon ultime tentative de sevrage.

Voilà pour un "extrait" de ma life (je suis chaud à écrire ce soir)

Hors ligne

 

MADA MAX 
Nouveau membre
000
Inscrit le 18 Feb 2022
5 messages
Merci a vous tous pour vos témoignages quoi au final confirme ce que je pensais.
La mémoire du cerveau est plus fort que le reste.
JE dois avouer être profondément dessus de devoir faire une croix a vie sur des extras..Mais bon
Ce qui reste bizzard a mon niveau c'est que ce sont surtout les douleurs aux jambes qui reviennent rapidement après un léger extra et moins l'envie de tapper

Hors ligne

 

Dame/Fox 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 09 Mar 2022
1 message
Hola @madamax,

Bon j'ai lu en diagonale les réponses mais je pense que mon retour d'expérience vient confirmes les autres:
j'ai consommé pendant deux ans régulièrement sans avoir de manque physique, réel. j'avais une accoutumance qui s'installait mais je m'inquiétais pas de savoir si je partais, si j'avais besoin du produit pour emporter, combien de temps tout ça. Après ça est venue l'addiction active pendant 4 ans, qui s'est renforcée quand j'ai déménagé aux US et que j'ai commencer à toper de la blanche. A mon retour, les quantités de brune que je devais prendre étaient astronomiques. du coup j'ai essayé d'arrêter plusieurs fois en me sevrant seule, mais tant que j'ai été dans ma ville d"origine où j'avais tout à disposition, j'ai pas réussi. Car si tu t'autorises une fois, surtout peu de temps (moins d'un an pour moi) après t'être sevré. Et le sevrage à sec va t'enlever le manque physique et te réduire le craving, mais ça va pas faire disparaître l'addiction.

Perso je pouvais pas rassembler la motivation nécessaire tant que j'avais tout sous le nez, + les potes qui étaient pas prêts à arrêter... j'pense que l'addiction s'entretient avec tout ça.
Du coup j'ai pris le siège éjectable, je suis partie, j'ai supprimé tous les numéros, et je suis allée voir un addicto. T'es pas obligé de consulter pour arrêter mais moi j'avais envie de trouver un traitement qui allait me faire décrocher sur la durée + un accompagnement psy pour m'aider à prendre de la distance avec tout ça.
Aujd ça fait 15 mois que je suis sobre complet, j'ai retouché une seule fois pendant un wk loin de chez moi. J'ai kiffé sur le moment mais après j'ai été été tellement malade physiquement (juste nausées, gastro, vomissements, sommeil à rattraper, moral à 0) que ça m'a un peu deg.
J'pense que ce long parcours m'a appris que même si le traitement aide, si l'éloignement avec le produit est indispensable, c'est vraiment mon travail psy sur pourquoi je faisais ça, ce que je recherchais, comment combler mtnce que je comblais avec la drogue avant.... qui m'a aidé à avancer.
Malgré tout je pense rester addict jusqu'à la fin de ma vie, car souvent lorsque ça va pas ouf dans ma vie, j'ai cette envie qui me titille plus ou moins fort et qui est là, présente, comme une solution dans ma tête et le plus dur c'est de lutter contre ça.

Voilà pour le retour, courage quel que soit le chemin que tu prends.

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Arrêt & Sevrage - Sevrage heroine en 8 jours
par Babyroussa, dernier post 28 mai 2021 à  20:17 par Jeune_réveur
  4
[ Forum ] Effets secondaires - Nausées et vertiges plusieurs jours après
par marclancien, dernier post 26 septembre 2017 à  22:18 par marclancien
  3
[ Forum ] Gérer le manque - Crise de manque possible après plusieurs jours de conso d'héroïne ?
par Julie1000, dernier post 02 juillet 2015 à  21:09 par La lie
  24
  [ PsychoWIKI ] PAWS, le syndrome prolongé de sevrage

Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
En ce moment sur PsychoACTIF  
 Psychoactif 
Fanzine 5 : PUD, numérique et régulation des usages
Il y a 4jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
 Psychoactif 
Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
11 mai 2022Annonce de Equipe de PsychoACTIF
 Forum UP ! 
Dilution volumétrique de la DMT ?
Il y a 13hDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum UP ! 
TR de 3 personne
Il y a 13hDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum 
Qualité de la H en Europe : comment on en est arrivé la....?!
Il y a moins d'1mnCommentaire de Marco 68 dans [Heroïne...]
(14 réponses)
 Forum 
Expériences - Commandes d'oxycodone jamais reçues
Il y a 16mnCommentaire de Marco 68 dans [Anonymat et sécurité...]
(3 réponses)
 Forum 
Fumer ne me fait plus d'effet
Il y a 26mnCommentaire de Marco 68 dans [Tabac et cigarette el...]
(3 réponses)
 Forum 
Tolérance & accoutumance - Comment alterner les prises (skenan LP)
Il y a 44mnCommentaire de Marco 68 dans [Morphine (Skenan, Mos...]
(6 réponses)
 Forum 
Comment vous trouvez vos prods ?
Il y a 50mnCommentaire de Marco 68 dans [Conseils généraux de...]
(18 réponses)
 Forum 
Extraction - La meilleure méthode d'extraction de DMT pour non chimistes : Cyb'...
Il y a 2h
26
Commentaire de Régular Psyché dans [DMT, changa et ayahua...]
(127 réponses)
 Forum 
Problème d'accès aux forums de DMT-Nexus
Il y a 4hNouvelle discussion de SillyCone dans [DMT, changa et ayahua...]
 Forum 
Expériences - DMT + MDMA, qu'en pensez vous ?
Il y a 4hCommentaire de SillyCone dans [DMT, changa et ayahua...]
(1 réponse)
 Blog 
Juste envie de partager.
Il y a 10mn
32
Commentaire de Papaseul dans le blog de Papaseul
(365 commentaires)
 Blog 
Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
Il y a 7h
33
Commentaire de Ocram dans le blog de Equipe de PsychoACTIF
(101 commentaires)
 Blog 
Mon angoisse du moment : weed + visite médicale, je peux tout perdre
Il y a 8hCommentaire de Todash dans le blog de Todash
(2 commentaires)
 
  QuizzZ 
Evaluer la gravité de votre addiction
Dernier quizzZ à 02:54
 PsychoWIKI 
Kétamine, effets, risques, témoignages
 Topic epinglé 
Neurchi 2 Psychoactif
 Nouveaux membres 
Deep_Dimension_Traveler, Rapsodie, Ric hochet nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Je vous aime !!!!
par Jevousaime, le 17 Jun 2022
Voilà, juste pour vous dire que je vous aime, j'aime ce site, j'aime vos conseils !!! Non non j'ai pas pris de MDMA, c'est sincère ! Plus sérieusement, enfin plus mesuré je dirais, heureusement que ce site existe, à part certains zigotos, c'est bourré de positivités, vous vous aidez les uns...[Lire la suite]
 British Columbia: Première province du Canada à decriminaliser la possession de toutes les drogues
par Mammon Tobin, le 01 Jun 2022
... en petites quantités, moins de 2.5g en tout (toutes substance mélangées; dans ces articles ils parlent spécifiquement d’héroïne, de fentanyl, de cocaine, de méthamphétamine, et de MDMA) Salut les aminches, je suis tombé sur cet article qui m'a bien fait plaisir tout à l'heure: htt...[Lire la suite]
 Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
par Equipe de PsychoACTIF, le 11 May 2022
Voici l'édito du Fanzine N°5 de Psychoactif. Psychoactif mène un combat contre la stigmatisation de l'utilisation des drogues. Le langage est un outil important pour transmettre des messages et le choix des termes compte. Jusqu'à là, nous avions utilisé l'acronyme « UD » pour parler des u...[Lire la suite]
Tous les morceaux choisis
Les derniers champis

On ne coupe pas la came!!! Marco dans [forum] Trip Report - Brorphine
(Il y a 49mn)
100% ac toi pr le bes1 de citoyen formés, pr nuancer mon post sarcastik g-rusal dans [forum] Prevention GHB
(Il y a 7h)
Plein de bon conseils// anima dans [forum] Astuce pour faire monter son Lyrica rapidement
(Il y a 14h)
:) - Johan dans [commentaire de blog] Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
(Il y a 19h)

Pied de page des forums