Tempête sous LSD / 1V-LSD TR / PsychoACTIF

Tempête sous LSD / 1V-LSD TR

Publié par ,
547 vues, 10 réponses
#1V #1v-lsd #LSD #trip report #Trip report LSD
Clancy 
Nouveau Psycho
800
Inscrit le 26 Jul 2020
80 messages
Blogs
Salut la communauté !



Ironiquement, juste après avoir créé un poste sur une demande de conseil pour éviter de partir en Bad sous psychédélique, j'en ai fait un. A vrai dire, en écrivant, j'avais déjà gobé environs 55 μg à l'œil d'un carton divisé en quatre, soi-disant dosé à 220 micros. Ce n'est pas la première fois que je consomme du 1V mais habituellement, même si j'y vais progressivement, je peux facilement prendre 150 microgrammes reparti sur 10/15h de trip afin justement d'éviter de me sentir mal. Mais cette fois-ci et à mon grand étonnement, seulement 55 μg mon mis mon vraiment mal à l'aise.

Contrairement à ce que j’ai pu écrire dans un autre post, mon set & setting n’était vraiment pas bon. Je me suis trop peu renseigné sur les effets de la chaleur lors d’un trip, en sachant qu’il faisait plus de 30 degrés. J’étais enfermé dans mon petit appartement de 30m² et surtout, surtout, j’ai consommé avec l’idée de tromper l’ennui … Alors bien évidemment, lorsque j’ai trouvé de quoi passé le temps, l’idée de triper ne m’étais plus autant séduisante.

Deux heures environs après l’ingestion du quart de buvards, j’ai commencé à ressentir les effets, principalement de l’inconfort dans le ventre et une grosse incapacité à rester statique sans inconfort. J’écrirais un topic à ce sujet pour avoir plus de témoignage car ce n’est pas la première fois que je ressens ça. J’avais la sensation que mon corps était rempli d’une énergie instable, donc assez inconfortable. Au bout d’un moment, naïvement avec l’idée que je puisse me dérober à la folie en m’endormant, j’ai pris 20mg de valium. Spoiler, ça n’a rien calmer du tout.
Voyant que la situation ne s’améliorait pas, j’ai plusieurs fois tenté de m’allonger et de lâcher-prise, d’accepter le trip et la responsabilité de ma prise, mais je sentais toujours et encore cet inconfort et cette incapacité à rester calme.

Au bout d’une énième tentative, j’ai commencé percevoir les ombres que projetait les rayons du soleil à travers mes volets sur le plafond comme menaçante, et j’ai décidé qu’il était temps de sortir car je commençais clairement à partir en Bad.   

Heureusement pour moi, la faible dose que j’ai prise ne pas créait d’angoisse supplémentaire en sortant (par rapport aux autres). Il faut dire que je n’avais pas du tout pensé à quel point le valium, la chaleur et le LSD ne vont pas du tout ensemble x) ! Je me sentais tellement fatigué et lourd ! J’avais pour la première fois de ma vie la sensation que je pouvais m’écrouler à tout moment et perdre connaissance tellement chaque pas était un effort.

7 Kilomètres plus loin, en sueur et après un effort interminable, j’ai enfin atteint le parc, qui à mon plus grand bonheur, était déjà fermé ! (Voir l’avait été toute la journée) Comme à mon habitude, j’ai donc escaladé le grand portail en fer et me suis enfin retrouver dans un havre de sécurité. Même si la majeure partie du parc se compose de forêt, certaines maisons ont vu sur celui-ci et il m’est déjà arrivé qu’une personne vienne m’en sortir. J’ai donc pris soin de ne pas me faire voir et me suis calé dans un recoin, dos à une dense végétation, de sorte à ce que personne ne puisse venir de derrière même si le parc était fermé, sais-t-on jamais ^^

Je pense que j’ai dû rester environs plus d’une heure trente à être absorber par le mouvement rapide des nuages et des fractals, tentant parfois de fermé les yeux comme de m’endormir en vain.

A un moment donné, j’étais tellement fatigué et épuisé (chaleur, valium, marche), que j’ai tout lâché et me suis étendu sur le dos à même le sol. Je me suis de nouveau laissé absorber par le mouvement des nuages sombre qui partaient en fractale, et j’ai totalement lâcher-prise. J'étais tellement épuisé que je me suis dit, j’abandonne. Et même si ça semble à priori facile de lâcher-prise de cette manière pour certaine personne, avant ce moment-là, je n’y étais jamais parvenu durant un trip.

Un peu plus tard, la sensation d’inconfort que j’avais ressenti à totalement disparu. Je me souviens m’être dit “C’est bon, la phase compliquée est passé, et maintenant c’est que du bonheur”.
Tandis que j’étais toujours dans un recoin du parc entouré de végétation, le vent a commencé à souffler assez fort. Du moins, assez pour me faire pressentir en plus l’obscurité prononcé du ciel, qu’il se passait quelque chose d’inhabituel. Et en effet, un énorme nuage noir très menaçant se dirigeait tout droit vers le parc. J’ai toujours été fasciné par les orages et je n’ai jamais eu peur ni du grondement, ni de la foudre comme d’être foudroyer. Mais cette fois-ci, les nuages était noir NOIR ! D’ailleurs c’est la première fois de ma vie que j’ai vu un ciel aussi sombre, et ce n’est pas le 1V qui en est la cause, d’autre personnes me l’ont confirmée plus tard.

N’étant pas gêné par le fait d’être trempé par la pluie (en fait j’en avait même vraiment envie), j’étais fasciné par la beauté du paysage que j’avais sous les yeux. Dans l’émerveillement et la peur, je ressentais une béatitude extrêmement profonde. Je ressentais une énorme gratitude envers la vie, l’univers, l’existence et la beauté de ce monde. Et Je n’ai jamais, jamais ressenti de sentiment aussi positif de toute ma vie. Pourtant j’ai consommé beaucoup de substance et je pense par exemple à la MD qui me met dans un état d’amour profond et inconditionnel. Mais cette fois-ci, l’amour que j’ai ressenti n’était pas envers-moi, mais envers tout.
Je commençais à avoir peur mais je ne pouvais m’empêcher de contempler la foudre traverser les nuages sombre tout en rebondissant amusé sur un trampoline le sourire aux lèvres et les larmes aux yeux, totalement subjugué et fasciné par la beauté du mouvement de ce paysage chaotique.

Le ciel se faisait de plus en plus terrifiant et le vent faisait sévèrement s’agiter les feuilles des arbres qui semblait m’indiquer qu’il fallait vraiment que je parte.
Au moment au j’ai décidé de partir, un torrent de pluie s'est déversé sur le parc accompagné du grondement de la foudre, j’ai couru jusqu’à la tour d’observation en espérant pouvoir me m’être à l’abris. A quelque mètre seulement de mon phare dans la tempête, d’énorme grêlon me sont tombés dessus et partout aux alentour ! Je suis devenu trempé en seulement quelque seconde, mon portable et le contenu de mon sac également. J’étais totalement trempé, je venais de recevoir des grêlons sur la tête, mes affaires étaient totalement trempées et pourtant je ressentais une telle euphorie. Cette situation n’avait pourtant rien d’extraordinaire mais je la vivais comme une aventure épic ! J’étais au centre d’une tempête, balayer par les éléments, heureux et reconnaissant d’être ici et de vivre cette incroyable aventure.

Dans le but sauvé mon casque audio auquel je tiens énormément, j’ai réussi à trouver un passage “caché” en donnant un coup de pied dans une porte invisible (semblable au mur) de la tour en bois ou je me trouvais. Mais même à l’intérieur, la pluie et la grêle s’introduisait. Par chance, un endroit s’enfonçait sous le sol, protégé de la pluie et de la tempête. Il y avait énormément de toiles et d’araignées, mais merde, il fallait vraiment que je protège mes affaires. Une fois rentré dans cette petite case, en équilibre sur une planche au-dessus d’environ un mètre de vide, j’ai tourné la tête vers l’intérieur de la tour et j’ai vu un paqué de bonbon droit devant mes yeux avec imprimé en gros “Acid”. J’ai souri et est noté ce petit clin d’œil ^^

J’ai fini par appelé mon frère pour qu’il vienne me récupérer en voiture et me ramène chez moi, j’ai repris 50 μg et j’ai regardé pour la 5ième et 6ième fois en trois jours Everything Everywhere all at once, un chef d’œuvre. Au cas où le film vous intéresserez, le début est un peu “nul” (1h environs) mais ça vaut plus que le coup que de le regarder en entier !

Voilà, merci d’avoir lu et portez-vous bien ! smile
Reputation de ce post
 
Ça c'est un beau report !/Cub3000
 
Eh bien, quel récit ! j'ai adoré - Jérimadeth

Time is an illusion that helps things make sense
So we are always living in the present tense
It seems unforgiving when a good thing ends
But you and I will always be back then

Hors ligne

 

Cub3000 
Adhérent PsychoACTIF
2200
Inscrit le 06 Feb 2019
510 messages
Blogs
À mon sens ce que tu nous décris n'est pas un bad. Ça ressemble même au déroulement assez classique de mes trips la plupart du temps, avec une phase initiale très inconfortable de sortie du mode de fonctionnement habituel poussant à un difficile lâcher prise qui, une fois opéré, ouvre sur une phase de félicité et de gratitude, selon un schéma qu'on pourrait presque décrire comme :"agonie (la montée)>mort (la phase de lâcher prise)>renaissance. Ce n'est pas pour rien que le blueprint de tous les groupes de rock psychédélique s'appelle le Grateful Dead, le Mort Reconnaissant : à mon avis cette manière qu'ont le LSD et ses petits frères de se déployer est en réalité très classique. Le souci lorsqu'on veut le consommer de manière récréative c'est qu'on élude toujours la part d'agonie que comporte un trip, et que quand on y est on se dit "ha merde, j'avais pas prévu ça", ce qui rend plus difficile la phase de lâcher prise wink

Mes rares expériences de trip en temps de grosse chaleur m'ont clairement vacciné, chez moi c'est très anxiogène, je suis notamment très sensible aux questions écologiques liées au réchauffement global et tripper sous la canicule exacerbe automatiquement mon éco-anxiété !

Tu fais bien de préciser que le valium n'a pas spécialement aidé, personnellement je trouve que la réputation de tripkiller des benzos est très surfaite, autant ça peut m'aider à dormir en fin d'expérience, quand la phase intéressante est passée, autant ça n'a jamais, pour moi, stoppé un trip en pleine montée.

Dernière modification par Cub3000 (23 juin 2022 à  15:58)


...and we got to get ourselves back to the garden.

Hors ligne

 

Clancy 
Nouveau Psycho
800
Inscrit le 26 Jul 2020
80 messages
Blogs

Cub3000 a écrit

Le souci lorsqu'on veut le consommer de manière récréative c'est qu'on élude toujours la part d'agonie que comporte un trip, et que quand on y est on se dit "ha merde, j'avais pas prévu ça", ce qui rend plus difficile la phase de lâcher prise

Exactement !

Et je n'avais ça sous cet angle concernant mon "Bad", car c'est vrai que presque tous mes trips connaissent cet inconfort au début, qui parfois peut durer vraiment longtemps. C'est plus physique que psychologique d'ailleurs, après peut être que c'est somatique aussi.

Cub3000 a écrit

et tripper sous la canicule exacerbe automatiquement mon éco-anxiété !

Je me permet de te poser la question mais peut être que c'est personnel ? c'est à dire ?


Time is an illusion that helps things make sense
So we are always living in the present tense
It seems unforgiving when a good thing ends
But you and I will always be back then

Hors ligne

 

fafefifofu 
Psycho sénior
1200
Inscrit le 23 Jul 2016
654 messages
Salut,
Personnellement j'adore les orages et quand il y a de gros orages en approche j'adore être dehors, je ressens une sensation d'euphorie/excitation très particulière et très intense.
J'imagine que décuplé par le trip ça devait être assez mémorable !
Tu es vers quel coin ?
Car il y a eu énormément de supercellules ce mois de Juin(c'est un type d'orage qui créent les tornades aux states et d'énormes chutes de grêle) en France c'est plutôt rare, mais cette année il y en a à foison !
A l'approche d'un bestiole comme ça le spectacle est juste magnifique, les nuages n'était pas en forme de rouleaux juste avant de passé au dessus de toi ?

Sinon par rapport à ton trip, ouais même en dehors du LSD prendre des drogues quand il fait 40 degrés dehors et 30 à l'intérieur c'est pas le meilleur set and setting.
Ceci dit Des fois rien que le fait de pensé au bad, même si à la base c'était pour t'y préparé, ayant déjà dropé, ça t'insémine l'idée dans ta tête.
Et par la suite tu as de grande chance d'interpréter chaque petit inconfort comme un potentiel début de bad et ça peut vite s'auto-alimenté.

Ceci dit, dans ton cas, du moins comment tu le racontes ça avait l'air d'aller psychologiquement quand même, c'est assez récurent l'inconfort dans le ventre en début de trip, ou de ne pas savoir ce qu'on veut faire.
Je trouve même cette phase très importante car ça nous pousse à nous mettre dans un certain état de lâché prise ou d'acceptation qui nous ouvre au trip.
C'est un cas un peu extrême mais j'adorais le LSA pour ça, alors que la plupart le détestent justement à cause de ses maux de ventre et inconforts physique, mais justement cet inconfort me forcé à me mettre dans un état de relaxation profonde et j'ai vécu les trips les plus profonds avec cette molécule justement.
Une fois que cette inconfort ce dissipe ça laisse place à un bien être magique.

Hors ligne

 

Clancy 
Nouveau Psycho
800
Inscrit le 26 Jul 2020
80 messages
Blogs

fafefifofu a écrit

Salut,
Personnellement j'adore les orages et quand il y a de gros orages en approche j'adore être dehors, je ressens une sensation d'euphorie/excitation très particulière et très intense.

C'est exactement pareil pour moi ! La température parfaite, l'électricité dans l'air, l'odeur de l'ozone et ce quelque chose que je ne saurai définir de si grisant. Ça me donne des frissons ^^

fafefifofu a écrit

Tu es vers quel coin ?

J'habite à bordeaux et j'étais dans le parc Auzone à ce moment là smile

fafefifofu a écrit

A l'approche d'un bestiole comme ça le spectacle est juste magnifique, les nuages n'était pas en forme de rouleaux juste avant de passé au dessus de toi ?

C'était incroyablement beau et tellement paisible. Juste le ciel sombre, la foudre et les éclaires qui traversaient les nuages dans une danse chaotique.
J'ai vu les photos de l'orage cette nuit là et oui, je ne suis pas un expert, mais ça ressemblait bien à une supercellules, chose que je n'avais vu jusqu'à maintenant que sur des photographies prisent en généralement en Amérique.

fafefifofu a écrit

ça peut vite s'auto-alimenté.

Ça, c'est clair ! Puis une fois que la machine est lancé, je n'ai pas trouvé jusqu'à aujourd'hui de solution efficace pour en sortir. Le Satyre m'a parlé de la cohérence cardiaque, il faudrait que me renseigne davantage, peut être que ça pourrait être une bonne piste pour moi.
Est-ce que tu en aurai une autre à me conseiller ? Comment est-ce que toi tu fais pour gérer tes angoisses lors d'un trip par exemple ?

fafefifofu a écrit

Je trouve même cette phase très importante car ça nous pousse à nous mettre dans un certain état de lâché prise ou d'acceptation qui nous ouvre au trip.

Justement, c'est la question que je me pose et vais créer un post pour avoir de plus larges témoignages mais, est-ce que c'est tout le temps comme ça ? ou du moins, pour tout le monde pareil ? Parce qu'il m'est arrivé de ne pas sentir cette inconfort à deux reprises sur ma petite expérience, soit environs 12 trips


Time is an illusion that helps things make sense
So we are always living in the present tense
It seems unforgiving when a good thing ends
But you and I will always be back then

Hors ligne

 

fafefifofu 
Psycho sénior
1200
Inscrit le 23 Jul 2016
654 messages
Ah oui ok, c'était bien une supercellule je confirme, moi j'étais sur le bassin d'Arcachon je l'ai prise avant qu'elle devienne vraiment mature (et donc plus violente).

Alors non ce n'est pas systématiquement comme ça, des fois ça me l'a fait du début à la fin du trip, d'autres fois juste au début, d'autres fois pas du tout.
Apart pour le LSA ou c'était systématique, au dessus je parlais du LSD ou des champi.
Je pense qu'encore une fois ça dépend du set and setting.
Honnêtement dans des moments de flottement, sobre, quand je ne sais pas quoi faire ou comment me positioné pour prendre une décision je ressens une espèce de gêne dans le ventre assez comparable au final avec cette sensation sous LSD.

Honnêtement je suis pas le meilleur pour te proposé des solutions ...
Je me suis laissé dépassé par la parano et les mauvaises pensées  une paires de fois.

Je pense déjà il faut évité d'attendre que ça s'envenime trop, donc agir relativement rapidement est une bonne option.
Ensuite toutes les choses qui recentre et qui calment sont efficace je pense.
Cela peut être de la méditation, une activité physique, faire quelque chose de relativement simple mais que tu aimes, prendre une douche ect

Au final tu as eu le reflexe d'aller marché, même sobre c'est quelque chose que je fais régulièrement quand je suis trop anxieux par exemple ou quand je m'enfonce trop dans la flemme (ça marche beaucoup mieux dans la nature ceci dit, en ville à moins que tu es vraiment l'habitude bof bof).

Hors ligne

 

Clancy 
Nouveau Psycho
800
Inscrit le 26 Jul 2020
80 messages
Blogs

fafefifofu a écrit

Apart pour le LSA

Pour avoir essayer le LSA 4 fois, c'est horrible ! Personnellement ça m'a toujours mis vraiment mit mal, pas forcement à faire des BAD, mais physiquement vraiment mal ! Du coup toi tu es parvenu à avoir des trips agréable avec ? Ça se passe comment, hallu ? Un peu comme le LSD, pas du tout ?

fafefifofu a écrit

Honnêtement dans des moments de flottement, sobre, quand je ne sais pas quoi faire ou comment me positioné pour prendre une décision je ressens une espèce de gêne dans le ventre assez comparable au final avec cette sensation sous LSD.

Ça me le fait aussi, donc peut être que c'est principalement liée à l'état d'esprit et à l'environnement

fafefifofu a écrit

Cela peut être de la méditation, une activité physique, faire quelque chose de relativement simple mais que tu aimes, prendre une douche ect

Oui je vois, mais pour moi c'est ça qui est le plus compliqué ! Par exemple j'ai déjà tenté la méditation sous psyché, je n'y suis jamais parvenu alors que je n'ai pas de problème et je pratique souvent sobre, trop de tension. Une douche pareil, ça ne m'apaise pas. En revanche je pense que comme tu l'as dit, une activité (pour moi)c'est le mieux. J'ai remarqué que l'épuisement, voir juste l'action, me permettais de recentré mon attention ailleurs que sur la folie x)


fafefifofu a écrit

(ça marche beaucoup mieux dans la nature ceci dit, en ville à moins que tu es vraiment l'habitude bof bof).

Bien d'accord, même si j'habite en ville, je trouve ça trop anxiogène ! La nature c'est relaxant smile


Time is an illusion that helps things make sense
So we are always living in the present tense
It seems unforgiving when a good thing ends
But you and I will always be back then

Hors ligne

 

fafefifofu 
Psycho sénior
1200
Inscrit le 23 Jul 2016
654 messages
Pour le LSA, oui carrément!
Je trouvais les trips plus profond, plus "chamaniques", plus introspectifs, qu'avec le LSD.
J'ai également eu des trips magnifiques visuellement qui m'ont bien plus marqué que le LSD.
Mais je dosais beaucoup (heavy, heavy +), car j'ai remarqué que même à dose moyenne ça me faisais autant mal au bide.
Je fumais de la beuh aussi juste avant d'atteindre le pic et souvent c'est ça qui lançait tout et qui faisais disparaitre les maux de bide.
Le timing de la weed avec tout les prods qui amènent un trip est crucial je trouve, en tout cas si on cherche une synergie (faut géré le cotés anxiogène que ca peut amené également).
Bon j'ai aussi pris des gros gros bad comme je disais, et il y avait quand même un truc chiant avec le LSA c'était la sédation, je me sentais trop fatigué lors de certains trips.
Les champi ou le LSD sont quand même plus accessibles à ce niveau là.
J'ai malheureusement pas eu l'occasion de tester les champi à des dosages similaires ça se trouve je te dirai que je préfère les champi, mais le LSA à quelque chose de spécial pour moi quand même.
Ceci dit je n'ai jamais poussé les dosages de LSD non plus, jamais plus d'un carton entier  à la fois, juste une fois un double face (je croyais pas la vendeuse qui avait insisté pour que je ne le prenne pas entier et pour le coups je crois que c'était pas du mytho) j'ai l'ai pris entier lol, j'étais avec des potes, mais on était clairement pas sur la même longueur d'onde durant ce trip, ni même le même level de défonce, je suis parti en gros bad, mais visuellement c'était magnifique.

Oui je comprend selon l'état d'esprit ça peut être compliqué de méditer.
Mais oui clairement juste le fait d'aller marché, c'est vraiment devenu un reflexe chez moi depuis mon sevrage de méthadone, c'était la seul chose que je pouvais faire qui ne me prenais pas trop d'énergie et qui me calmais tout les symptômes physiques et psychique.
Mais j'étais pas en centre ville, parce que oui clairement en plein Bordeaux je serais pas bien je pense...

Dernière modification par fafefifofu (24 juin 2022 à  10:27)

Hors ligne

 

Cub3000 
Adhérent PsychoACTIF
2200
Inscrit le 06 Feb 2019
510 messages
Blogs

Clancy a écrit

Je me permet de te poser la question mais peut être que c'est personnel ? c'est à dire ?

C'est à dire que tripper quand il fait une chaleur vraiment inconfortable me renvoie immanquablement aux questions de dérèglement climatique, et que c'est déjà un truc qui peut me faire angoisser à jeun, alors sous trip.....


...and we got to get ourselves back to the garden.

Hors ligne

 

Clancy 
Nouveau Psycho
800
Inscrit le 26 Jul 2020
80 messages
Blogs

fafefifofu a écrit

(faut géré le cotés anxiogène que ca peut amené également).

Clairement oui, la weed pour moi c'est BAD direct ! Mais je vois très bien ce que tu veux dire

fafefifofu a écrit

J'ai malheureusement pas eu l'occasion de tester les champi à des dosages similaires ça se trouve je te dirai que je préfère les champi, mais le LSA à quelque chose de spécial pour moi quand même.

Pour avoir tester les champis à ce que je considère être une assez grosse dose (6-7g sec), je peux te dire que c'est violent, et c'est d'ailleurs l'un des pires bad de ma vie. Sans rentrer dans les détails, je me suis réveillé chez moi sans savoir comment j'était revenu, gros black-out (premier et dernier jusqu'à maintenant), j'avais le pantalon a l'envers ... Alors qu'il était bien dans le bon sens lorsque je suis parti de chez moi. J'ai complétement perdu le sens de la réalité, je ne savais plus si je rêvais ou non, heureusement j'étais accompagné mais j'ai bien mis la honte aux personnes avec qui j'étais ... Par grave ça arrive. En tout cas ça m'a bien servi de leçon, plus jamais ! Heureusement pour que je ne me souviens de rien d'ailleurs parce qu'au vu de ce qu'on m'a raconté, bref

fafefifofu a écrit

(je croyais pas la vendeuse qui avait insisté pour que je ne le prenne pas entier et pour le coups je crois que c'était pas du mytho) j'ai l'ai pris entier

x)x)x)


Time is an illusion that helps things make sense
So we are always living in the present tense
It seems unforgiving when a good thing ends
But you and I will always be back then

Hors ligne

 

Clancy 
Nouveau Psycho
800
Inscrit le 26 Jul 2020
80 messages
Blogs

Cub3000 a écrit

Clancy a écrit

Je me permet de te poser la question mais peut être que c'est personnel ? c'est à dire ?

C'est à dire que tripper quand il fait une chaleur vraiment inconfortable me renvoie immanquablement aux questions de dérèglement climatique, et que c'est déjà un truc qui peut me faire angoisser à jeun, alors sous trip.....

D'accord, heureusement qu'il fait très chaud que quelques mois dans l'année : D


Time is an illusion that helps things make sense
So we are always living in the present tense
It seems unforgiving when a good thing ends
But you and I will always be back then

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Première fois - Trip report : une après-midi sous lsd...
par -[444LilLaxiste444]-, dernier post 23 mars 2021 à  21:24 par -[444LilLaxiste444]-
  4
[ Forum ] Expériences - Trip Report - Mon premier trip au LSD - INTENSE
par bassindustries, dernier post 03 mai 2021 à  09:55 par ethanol
  2
[ Forum ] Bad trip - LSD trip report Mon plus gros bad trip de ma vie
par TripBeta, dernier post 17 mars 2020 à  21:15 par TripBeta
  2
  [ PsychoWIKI ] Les Lysergamides
  [ PsychoWIKI ] LSD, effets, risques, témoignages

Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
En ce moment sur PsychoACTIF  
 Psychoactif 
Fanzine 5 : PUD, numérique et régulation des usages
Il y a 6jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
 Psychoactif 
Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
11 mai 2022Annonce de Equipe de PsychoACTIF
 Forum UP ! 
Test vaporisateurs - [Topic unique] Petit comparatif des vaporisateurs.
15:39Discussion sans réponse depuis 24h
 Forum UP ! 
Vaporiser - DMT Et Expérience De Mort Imminente
Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum UP ! 
Recherche - Problème avec des ordonnances (légales), besoins d'aide
Il y a 18hDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum 
Cocaéthylène
Il y a moins d'1mn
3
Commentaire de Stelli dans [Cocaïne-Crack...]
(7 réponses)
 Forum 
Effets secondaires
Il y a 1hCommentaire de Ocram dans [Benzodiazépines...]
(2 réponses)
 Forum 
Aucun effet - Premiere fois truffe hallucinogene (Valhalla)
Il y a 3hCommentaire de Régular Psyché dans [Psilocybe - Champigno...]
(1 réponse)
 Forum 
Effets secondaires - Coke et machoire qui se crispe
Il y a 4hCommentaire de akita dans [Cocaïne-Crack...]
(7 réponses)
 Forum 
Interaction & Mélange - Abilify/tramadol font-ils mauvais ménage ?
Il y a 8hCommentaire de Baudrillard dans [Tramadol...]
(6 réponses)
 Forum 
Règles - Supprimer mon compte
Il y a 9hCommentaire de hugmesatan dans [Utilisation du site P...]
(3 réponses)
 Blog 
Je suis tellement mal...
Il y a 4h
4
Commentaire de xxxzzzaaa dans le blog de GordReno.C17
(11 commentaires)
 Blog 
Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
Il y a 9h
36
Commentaire de Agartha dans le blog de Equipe de PsychoACTIF
(106 commentaires)
 Blog 
Mon angoisse du moment : weed + visite médicale, je peux tout perdre
Il y a 18hCommentaire de cependant dans le blog de Todash
(7 commentaires)
 
  QuizzZ 
Consommez-vous le MDMA/Ecstasy à moindre risque ?
Dernier quizzZ à 06:37
 PsychoWIKI 
Kétamine, effets, risques, témoignages
 Topic epinglé 
Neurchi 2 Psychoactif
 Nouveaux membres 
Deep_Dimension_Traveler, Rapsodie, Ric hochet nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Je vous aime !!!!
par Jevousaime, le 17 Jun 2022
Voilà, juste pour vous dire que je vous aime, j'aime ce site, j'aime vos conseils !!! Non non j'ai pas pris de MDMA, c'est sincère ! Plus sérieusement, enfin plus mesuré je dirais, heureusement que ce site existe, à part certains zigotos, c'est bourré de positivités, vous vous aidez les uns...[Lire la suite]
 British Columbia: Première province du Canada à decriminaliser la possession de toutes les drogues
par Mammon Tobin, le 01 Jun 2022
... en petites quantités, moins de 2.5g en tout (toutes substance mélangées; dans ces articles ils parlent spécifiquement d’héroïne, de fentanyl, de cocaine, de méthamphétamine, et de MDMA) Salut les aminches, je suis tombé sur cet article qui m'a bien fait plaisir tout à l'heure: htt...[Lire la suite]
 Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
par Equipe de PsychoACTIF, le 11 May 2022
Voici l'édito du Fanzine N°5 de Psychoactif. Psychoactif mène un combat contre la stigmatisation de l'utilisation des drogues. Le langage est un outil important pour transmettre des messages et le choix des termes compte. Jusqu'à là, nous avions utilisé l'acronyme « UD » pour parler des u...[Lire la suite]
Tous les morceaux choisis
Les derniers champis

Hyper instructif sur les taz et MDMA dans [forum] Taz, md.. quelques questions
(Il y a 4h)
je pussoi pour les decharge sur le gaba on est bcp (le doc) dans [forum] Beaucoup (trop ?) de Tranxène
(Il y a 10h)
Complet d'accord sur "coke mais pas les sous" et sur l'ensemble l'ami - Serrah dans [forum] NEP - Un stimulant prometteur, warning cardiotoxicité
(Il y a 11h)
Merci de ton message c’est chic. Ocram dans [commentaire de blog] Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
(Il y a 12h)
J’allais répondre mais tu l’a fait bien mieux que ce que j’aurai fait.Ocram dans [forum] Cocaéthylène
(Il y a 13h)

Pied de page des forums