J'ose pas parler à mon addicto de toutes mes consos

Publié par ,
1500 vues, 4 réponses
avatar
L autre Lebowski homme
Nouveau Psycho
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 05 Aug 2018
157 messages
Blogs
Bonjour à tous :)

Ma foi l'essentiel est dans le titre, en résumé :

• J'ai été substitué pour une conso de plusieurs années de Kratom au printemps 2020, et j'ai fait un passage en HP cet hiver pour me sevrer de longues années d'alcoolisme (rechute après l'arrêt du Kratom) + calmer les pulsions suicidaires et violentes induites par le combo 2 ans de dépression/alcool/coloc toxique (oui je sais faut déménager mais c'est pas simple)

• le 22 (demain) ça fera 5 mois pile que j'ai pas bu une goutte d'alcool.

• CEPENDANT : peu après la sortie de l'HP, 2 semaine après, je me retrouvais à inspirer de vapeurs d'eau écarlate. Ça m'est vite passé suite à un incident - raconté sur ce forum d'ailleurs.

• Par contre, depuis un mois environ, j'enchaîne les "bêtises" : j'avais besoin d'un "rush", j'ai donc racheté un bong_hit alors que je savais qu'ado j'avais été super accroc à ça, et ça a pas manqué : je coule des douilles toute la journée.

• J'ai également vite été tenté de mésuser mon traitement, des 120mg de mirtazapine dans la tronche (eu lieu de 30...), des 15-20 mg de Lorazépam en one shot (au lieu de 2mg 3/j), des 15mg de Zopiclone (au lieu de 3,75mg) - et, une fois par mois, après avoir gratté sur mes doses de Sub, je m'envoie tout le rab' d'un coup. C'est pas fou mais ça pose.
Tout ça, ce dernier point, je n'en ai pas parlé à mon addicto (je la vois 1/mois pour l'ordo de Sub).

• En revanche, je lui ai dit que j'avais craqué et acheté -et consommé- 1g de 3FEA et 1g de 3FPM. Évidemment, elle était pas enchantée, on a augmenté le Sub de 4mg (QUATRE mg !! Ça va changer que dalle à mes envies drugs sad ).
Et LÀ, elle m'a dit un truc qui m'a fait tiquer de fou : "attention parce que vous allez retomber dans le cercle du toxico" - moi ce que j'ai entendu c'est "à chaque consultation depuis 5 ans j'ai un misérable toxico en face de moi".
J'ai rien pu/osé dire tellement j'étais choqué, en + elle est jeune elle est pas de la vieille école. Ça m'a blessé en vrai.. je crois que ça se voyait sur ma gueule x)

• Le truc c'est qu'avec mon mésusage de benzos, ma tolérance a explosé, du coup pour dormir je prends 9mg de Bromazolam (sans compter ceux que je prends en journée), achetés sur un site de RC du coup, et ça j'ose pas DU TOUT lui dire parce que si j'étais un toxico à ses yeux quand je tournais au Kratom, qu'est-ce que ça va être si je lui avoue les doses de cheval de benzos que je m'envoie ?

• Et pourtant je sais que je devrais avoir confiance et me livrer, en 5 ans de suivi le contact est toujours bien passé. Mais là le "coup du toxico" ça m'a mis une clim monumentale, limite j'ai perdu confiance alors que j'avais confiance à 2000% en son suivi.

• Je me dis que je vais prendre rdv avec le psy du CSAPA, lui en parler mais lui dire de pas le répéter à la doc, normalement si je lui demande il est obligé de le garder pour lui non ?


Merci à ceux qui auront lu ce pavé kolossal, et auront peut être quelques conseils merci-1



PS : le débat UD/PUD m'intéresse pas, je trouve UD très bien, c'est toxico qui pue du censored

"Mais tout cela ne vaut pas le poison qui découle de tes yeux, de tes yeux verts,
Lacs où mon âme tremble et se voit à l'envers..."

Hors ligne

 

avatar
Morning Glory femme
Ex modo
champi vert29champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 10 Oct 2017
4371 messages
Blogs
Hahaha mon addicto aussi dit "le cercle du drogué" (même pas toxico, drogué. Super professionnel. Il serait pas en secteur 1 je l'aurais dégagé d'une force). Il est clairement fermé d'esprit le mien, mais après ton addicto à toi c'était peut-être "juste" une maladresse mais ouai je dirais méfiance quand même....

Et au sein d'une équipe le dire à la psy ba vu que ta prise en charge est pluridisciplinaire c'est possible qu'elle puisse en parler à la médecin en fait à vérifier mais je crois me souvenir de ça dans mes vieuuuux cours de psycho. Je ne me rappelle plus si elle a besoin de ton autorisation éclairée ou non. Tu peux directement le lui demander de façon généraliste "si je vous dis quelque chose, avez vous le droit de le répéter au reste de l'équipe du CSAPA, ou est-ce une rupture de confidentialité ?" Elle va se douter d'un truc mais ne pourra rien faire tant que tu n'auras pas craché le morceau, et en fonction de ce qu'elle te réponds tu sauras que faire, lui en parler ou pas (ou même si d'ailleurs, elle peut faire la médiatrice entre toi et la médecin si nécessaire d'ailleurs).

Dernière modification par Morning Glory (21 juillet 2022 à  23:41)


Μόρνηνγγ Γλωρύ
I <3 5-HT & DA ~

Hors ligne

 

avatar
meumeuh homme
Modérateur
Jolly Roger
champi vert39champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 21 Nov 2017
5025 messages
Blogs
Moi qui n'est qu'un médecin généraliste  super ouvert d esprit qui est en plus un usager mais de temps en temps...

Il est vraiment au courant de tout, depuis 15ans..

Bon après avec une addicto comme la tienne je peux comprendre que ça te bloque mais moi j'irais à contre courant et lui déballerais tout...

Courage à toi

Dernière modification par meumeuh (21 juillet 2022 à  23:58)

Hors ligne

 

avatar
Marco 68 homme
PsychoHead
Italy
champi vert20champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 29 Jan 2019
1941 messages
Fiston, situ ne parle pas a ton addicto  a qui tu raconte tes conso?? Ton médecin doit tout savoir pour t'aider au mieux. Tout. Si avec celui-là le courent passe pas, car en 5ans tu ne lui rien dit, alors change, cherche quelqu'un avec qui tu te sens à l'aise

La Fiorentina é una fede

Hors ligne

 

avatar
L autre Lebowski homme
Nouveau Psycho
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 05 Aug 2018
157 messages
Blogs

Marco 68 a écrit

Fiston, situ ne parle pas a ton addicto  a qui tu raconte tes conso?? Ton médecin doit tout savoir pour t'aider au mieux. Tout. Si avec celui-là le courent passe pas, car en 5ans tu ne lui rien dit, alors change, cherche quelqu'un avec qui tu te sens à l'aise

Non non y a méprise, je lui dit tout en full confiance depuis le début de ma prise en charge y a 5 ans. Y a que les douilles (mais elle sait que je fume des joints à la base) et les benzos RC que je prends depuis ~1 mois que j'ai pas osé dire.

C'est juste le coup du "toxico" qui a glissé de ses lèvres qui m'a bloqué direct, jsuis le genre à gamberger à cause d'un seul mot en mode "ah mais en fait elle m'a toujours méprisé" - ce qui n'est certainement pas le cas. Mais mon ego étant en morceaux, il me suffit d'un mot pour partir dans un vortex mental déprimant et déprimé.



meumeuh a écrit

je peux comprendre que ça te bloque mais moi j'irais à contre courant et lui déballerais tout...

Sur le moment je voulais lui dire parce que vraiment de sa part ça m'a étonné, en 5 ans c'est la 1e fois qu'elle prononce le mot interdit censored , mais je suis maladivement timide et phobique des conflits, j'esquive toutes les confrontations, verbales ou physiques. Du coup j'ai fermé ma gueule boulet



Morning Glory a écrit

Hahaha mon addicto aussi dit "le cercle du drogué" (même pas toxico, drogué. Super professionnel. Il serait pas en secteur 1 je l'aurais dégagé d'une force). Il est clairement fermé d'esprit le mien

Aïe hmm c'est pour ça, je me dis que j'ai de la chance de fou d'avoir trouvé une doc jeune et détendue, jme sens d'autant plus c** de bloquer sur un mot alors que ce suivi m'a littéralement sauvé la vie. J'ai du mal à mesurer la chance que j'ai malgré tous les gens que je lis qui tombent sur des addictos pas cools.

Morning Glory a écrit

Au sein d'une équipe le dire à la psy ba vu que ta prise en charge est pluridisciplinaire c'est possible qu'elle puisse en parler à la médecin en fait à vérifier mais je crois me souvenir de ça dans mes vieuuuux cours de psycho. Je ne me rappelle plus si elle a besoin de ton autorisation éclairée ou non.

À la fin de chaque séance le psy me demande si je l'autorise à partager avec l'équipe ce dont on a parlé, du coup je pense que si je lui dis de pas répéter ça il le fera pas, j'ai confiance. Après y a moyen qu'il essaie de me convaincre d'en parler moi-même à la doc, jle connais jvois venir le truc à des km lol
On verra s'il est assez convaincant ma foi..


"Mais tout cela ne vaut pas le poison qui découle de tes yeux, de tes yeux verts,
Lacs où mon âme tremble et se voit à l'envers..."

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] Après le sevrage - Besoin d'échanger a propos de mes consos
par lostCat, dernier post 13 janvier 2024 par pierre
  3
logo Psychoactif
[ Forum ] J’annule l’addicto ou pas ?
par MecRandom, dernier post 12 janvier 2022 par MecRandom
  5
logo Psychoactif
[ Forum ] Quoi faire en attendant RDV addicto ???
par cependant, dernier post 02 juin 2021 par cependant
  8

Pied de page des forums