Besoin pour une démarche qui est importante pour moi !

Publié par ,
622 vues, 1 réponses
Mephist0_pheless homme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 24 Dec 2022
3 messages
Bonjour à tous et à toutes (et aux autres aussi !)
Voilà suite à mon premier post pas plus tard qu’hier j’avais une question dont la réponse ne m’est pas apparu lors de multiples recherches étant donnée mon cas un peu particulier.
Voilà je me lance , je suis un jeune homme de 21 ans , relativement responsable et ayant potentiellement un bel avenir et pour cela j’ai décider il y’a peu d’arrêter les drogues suite à un ras le bol général des substances qui au delà de l’amusement certains des moments de consommation , commence à avoir des répercussions sur les projets que je veut mettre en place dans mon avenir et je préfère être capable d’arrêter pour maximiser les chances de réussir mes priorités, voilà le topo en trééés large et je sens que je m’égare , mais bon c’est dans mon diagnostic de tte façon donc qu’y puis-je ?
Donc voilà le sujet de ma question : là DMT.
Étant un fan des expériences que peuvent m’apporter la ou les drogues j’ai toujours rêver de  l’essayer mais il n’y a que depuis peu que je sais comment m’en procurer et donc je suis dans une impasse ou je suis en train d’arrêter c’est en cours et c’est pas forcément facile mais on y arrive là et je ne veux pas perdre cette dynamique.
Mais voilà , ça me triture encore plus le cerveau de n’avoir jamais pu essayer cette fameuse dynamite , et donc la finalité de ma question est la suivant (roulement de tambours, merci d’être arrivé jusqu’e là en tout cas , tu y est presque) : Est ce que la DMT a un potentiel addictif si on ne consomme que cela ?
Car j’aimerais m’en procurer et essayer mais même si je sais que les hallucinogènes ont un faible potentiel addictif mais mon amour pour ces molécules qui nous font voir monts et merveilles, mais si j’en ai on va dire un gramme je risque pas d’essayer et ne plus y toucher je me connais, mais en admettant que ça se passe dans quelques semaine / mois , et que j’ai peut de risque de vouloir recommencer d’autres substances si je m’y tient , mais est ce que la DMT même si j’en prend plusieurs fois par mois ou ans ça me créera une dépendance ? Et si y’a une envie de reviens y est ce si grave si c’est avec de la DMT ?
Voilà , c’est un message qui me tenait à cœur , en fonction des réponses qui je pense au vu de ce que j’ai déjà un peu vu risque de me conforter dans mon avis mais tenait à l’exprimer avec ma mes expériences et ma manière d’être pour que la réponse qui suivra peut être la question m’aide avec cette envie pour potentiellement consommé la DMT comme une sorte de joker de la drogue , un peu de temps en temps !
Voilà voilà encore merci pour ceux quji liront et à celui qui me répondra !



Je soussigné mephst0
Bise

Hors ligne

 

Hello_friend homme
Nouveau membre
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 29 Oct 2022
37 messages
Premièrement, il faut faire la distinction entre manque physique et manque mental.

Par exemple un usager d'opioides peut avoir ce qu'on appelle les jambes sans repos, il s'agit donc d'un manque physique (après bien sûr il y a aussi le manque mental pour les opi).

Dans le cas des hallucinogènes il n'y a qu'un manque mental.

Ce manque mental est, je trouve, très faible par rapport aux autres drogues.

Et dans tous les cas, avec les allus, la tolérance grimpe si vite qu'il est presque impossible de consommer plus d'une fois dans la même semaine.
Cette montée très rapide de la tolérance est moins présente avec le DMT, mais cela reste largement assez présent pour t'empêcher de tomber dedans tout de même.

Bonne journée !

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Pied de page des forums