Conseils Pour Arrêter La Cocaïne

Publié par ,
1460 vues, 0 réponses
avatar
Bloody Mary homme
Nouveau Psycho
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 14 Jan 2019
51 messages
Bonjour à toute la communauté Psychoactif,


     Après maintes et maintes recherches sur le net quant à l'addiction à la cocaïne, je trouve plutôt rare (bien qu'existants tout de même) les témoignages de personnes ayant arrêté complètement leurs consommations, tout comme une liste complète de conseils pour réussir à se sevrer, conseils qui sont quant à eux bien existants mais souvent éparpillés dans divers témoignages.
     Étant parvenus à arrêter toutes consommations de ce produit si sublime et dévastateur à la fois, nous avons décidé, avec un proche également ancien consommateur, de témoigner et de donner des conseils qui nous ont réussi pour tous ceux qui souhaitent arrêter ou pour d'autres qui veulent mieux contrôler leurs consommations. Nous souhaitons de tout cœur, à travers ce post, aider les consommateurs dépendants !
    Nous étions des cocaïnomanes consommant quasi-exclusivement en sniff, bien que j'ai déjà testé le crack, je n'ai pas développé d'addiction envers la cocaïne basée donc nous préférons nous concentrer sur la consommation en sniff. Nous sommes donc deux anciens consommateurs avec de l'expérience et étant parvenu à arrêter (totalement et ce depuis plusieurs mois / années) nos consommations.
     Les conseils énumérés plus bas relèvent donc majoritairement de nos expériences personnelles, mais le nombre d'heures passées à lire des témoignages sur Psychoactif nous permet d'affirmer que ces conseils ont valu positivement à bien d'autres consommateurs ! Certains peuvent paraître logiques, d'autres peut-être moins, mais nous considérons qu'ils sont tous utiles ! Bien sûr, la liste n'est pas exhaustive, si vous avez d'autres conseils, n'hésitez pas à en faire part !


- N'hésitez pas à consulter des professionnels, dans un CSAPA par exemple ! Si vos proches ne sont pas au courant (bien que cela soit quelque chose de difficile à aborder), n'hésitez pas à leur en parler. Il est très difficile de ne se fier qu'à soit même pour arrêter, bien que cela ne soit pas impossible, mais une aide extérieure sera toujours la bienvenue !
- Trouver (et surtout s'efforcer de réaliser) des activités à un rythme soutenu (qu'elles soient professionnelles ou divertissantes). Ne jamais se centrer sur soi-même !
- Faire du sport ! À un rythme soutenu si possible ! (Cela peut demander beaucoup de motivation, notamment si vous êtes peu ou pas sportif à la base, mais après DES efforts sportifs - davantage si ils sont réguliers - la libération d'endorphines et la réalisation d'objectifs font beaucoup de bien !).
-
S'éloigner de son entourage si consommateur (difficile à envisager nous en sommes conscients ... mais possiblement indispensable !).
-
Éviter d'absorber de grosses quantités d'alcool, surtout durant les deux ou trois semaines après la dernière consommation, ce fut un énorme facteur de rechute pour nous et pour beaucoup d'autres consommateurs !
-
Si votre vendeur est trop sur votre dos, que vous en êtes proche, que vous connaissez son numéro (ou un autre moyen de le contacter) par cœur ... N'hésitez pas à lui dire votre problème, et si il n'y fait pas attention (certains s'en ficheront), il est possible de lui indiquer (par exemple, SURTOUT si vous ne jugez pas cela risqué) que la police est sur votre dos car vous avez été arrêté avec une quantité de produits sur vous (il est d'ailleurs plus safe de lui dire que la drogue ne vient pas de lui !) ou que vous avez fini à l'hôpital ! Ces techniques ont portées leurs fruit pour nous, et pour d'autres.
-
Personnellement, n'ayant que 22 ans donc étant encore proche de mes parents, je leur ai demandé de gérer l'argent sur mon compte, de manière à ce que je n'ai jamais plus de 20 ou 30€ de disponible. Avoir de l'argent est évidemment un facteur de rechute et il est selon nous important de trouver une combine pour gérer de manière efficace ses ressources financières.
-
Accepter les rechutes, elles sont quasiment indispensables, selon notre expérience et nos recherches ... Une rechute finira certainement par vous plomber le moral plus que les précédentes et sera un facteur déclancheur d'une forte détermination ! Du moins, c'est ce qu'il s'est passé pour nous ...
- Pour finir, je souhaiterai aborder une technique qui m'a personnellement aidé bien qu'elle ne soit bien sûr pas infaillible : rédigez une énumération des points positifs et des points négatifs de vos consommations, cela afin de les lire lors d'un craving ou d'une envie très forte, vous vous rendrez compte qu'il y a bien plus de points négatifs que positifs (exemples : se sentir bien et oublier ses problèmes - en points positifs - problèmes de santé (au niveau du cœur ou du nez par exemple), perte d'argent, perte de confiance en soi, descentes désagréables, etc - en points négatifs.
-
Se fixer des objectifs ! 2 semaines, 1 mois, 2 mois, etc ... Cela nous a été très utile, notamment quand nous étions encadré par des professionnels.


     Si vous êtes dans l'optique d'arrêter, nous trouvons quasi-indispensable de ne pas n'avoir d'yeux que pour la guérison totale (qui est un processus long) car il y a d'autres étapes préalables importantes demandant des efforts plus ou moins conséquents. Comme vous le savez, chacun a un rapport différent avec la drogue, certains préfèreront arrêter brutalement, d'autres préféreront d'abord réduire les consommations, etc ... Des professionnels et des témoignages sont disponibles pour vous éclaircir à ce sujet.
     Mon ami ancien consommateur, n'ayant pas consommé depuis bientôt deux ans, a estimé être guéri (au sens où il n'y pensait plus du tout et n'avait plus aucune tentation) au bout d'un an et quelques ! Nous avons constaté que les deux premières semaines d'arrêt sont les plus dures, le craving étant souvent très tyrannique, les pensées quant à la drogue se dissipent peu à peu au bout de 2 ou 3 mois et au bout de 6 mois, les pensées se font très rares, du moins sans exposition au produit, et le craving incontrôlable a largement disparu. Bien sûr, cela est relatif selon les consommateurs et ce ne sont que nos expériences personnelles donc il ne faut pas les prendre à la lettre. Tout cela pour dire que si vous passez l'étape la plus dure (environ 2 ou 3 semaines) puis ensuite par exemple 2 mois, ensuite 3 mois ... reposez vous sur ces succès et n'attendez directement pas la guérison qui est un processus long mais que vous pouvez tout à fait acquérir ! Il faut se satisfaire de vos succès préalables qui entrent dans le processus de guérison totale !

     Pour les non-consommateurs qui lisent ce post (dans le but d'aider un proche par exemple), ne jugez jamais la personne concernée ! L'addiction à la cocaïne est quelque chose de très complexe et le dénigrement est très néfaste selon nous ...
     Pour les consommateurs désireux de faire un trait sur leurs consommations, COURAGE ! Ne vous découragez jamais, arrêter la cocaïne est bien possible !


PS : Si nous avons commis quelconque erreur, n'hésitez pas à l'indiquer !

Dernière modification par Bloody Mary (15 janvier 2023 à  10:33)

Reputation de ce post
 
Pertinent et non jugeant (Prescripteur)

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] Addiction - Conseil pour arreter la Cocaine
par TripBeta, dernier post 13 mai 2020 par Zazou2A
  3
logo Psychoactif
[ Forum ] Arrêt & Sevrage - Besoin de conseils pour arrêter la cocaine
par noun, dernier post 16 octobre 2017 par c0ka
  2
logo Psychoactif
[ Forum ] Addiction - Comment faire pour arréter la coke ?
par Rosenkreutz.C, dernier post 02 janvier 2019 par krys78
  14
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] Arrêter la méthadone
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] PAWS, le syndrome prolongé de sevrage

Pied de page des forums