Sevrage alcoolique et insomnies

Publié par ,
3968 vues, 40 réponses
Chtilou femme
Banni
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 08 Apr 2023
49 messages
Bonjour, je suis nouvelle sur le forum, j'espère trouver un peu d'aide. Voilà, je suis abstinente à l'alcool depuis un peu plus de deux mois. Le souci, c'est que j'ai des insomnies totale qui ont démarré il y a dix jours. Je ne comprends pas. Je vois un psy qui m'a changé 3 fois de molécule car ça ne marchait pas ( Zopiclone, Noctamide et stilnox). J'ai l' impression d'ennuyer le docteur mais le problème reste que je ne dors pas. On m'a dit que ça venait de l'arrêt de l'alcool, que les récepteurs Gaga, glutamine et autres étaient perturbés par l'arrêt de la consommation alcoolique. Qu'en pensez-vous ? Cela va-t-il durer longtemps, est-l'arrêt de l'alcool qui produit ces insomnies ? Je souffre beaucoup.
Merci par avance.

Hors ligne

 

Chtilou femme
Banni
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 08 Apr 2023
49 messages
Il n'y a personne pour me répondre ? Je souffre beaucoup.

Hors ligne

 

avatar
CPartiEnCouilles homme
Dr. Greenthumb
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 24 Mar 2023
167 messages
Blogs
Salut à toi, tout d'abord bon courage pour tes insomnies.

Ensuite as-tu certains des autres symptômes de sevrage dû à l'alcool ? Type transpiration ou tremblements.

Tu as essayé de voir avec ton médecin traitant pour une clinique du sommeil ? Cela pourrait aidé à decéler d'autres problèmes qui pourraient rentré en compte.

Les quelques personnes que je connais ayant eu un sevrage avec l'alcool ont eu des problèmes d'insomnies dès le premier mois voir première semaine mais comme on est pas tous pareil à voir.

Dernière modification par CPartiEnCouilles (09 avril 2023 à  18:57)

Hors ligne

 

Chtilou femme
Banni
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 08 Apr 2023
49 messages
Bonjour, non je n'ai plus d'autres symptômes car j'ai arrêté il y a plus de deux mois.
Il n'y a pas de clinique du sommeil là où je vis.

Mes insomnies sont de retour donc 2 mois après et les 2 somnifères que je prenais avant de manière anarchique et en abus je l'avoue le Noctamide et le Stilnox n'agissent plus du tout, mon psy ne sait plus quoi me donner.

J'ai peur de rester bloquée sans dormir, le temps passe et j'ai de plus en plus peur. Comment fait on quand on ne dort plus du tout.

Si ça continue, je vais replonger.

Hors ligne

 

avatar
CPartiEnCouilles homme
Dr. Greenthumb
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 24 Mar 2023
167 messages
Blogs
Si vraiment t'es insomnies sont trop grave, du genre t'en ai déjà à au moins 4-5-6 sans dormir le mieux c'est d'allé à l'hôpital, les insomnies doivent être prises au sérieuses, il peut en résulte énormément de complication.

Type problème cardiaque, baisse du seuil épileptique, grosse perte/prise de poids, psychoses et délires dans les cas les plus graves, rechute dans
l'alcool dans ton cas comme tu le dis toi-même  etc...

C'est le mieux à faire dans ces cas là je pense.

À part ça je ne sais pas trop quoi te conseillé, en espérant qu'un membre du forum aura la réponse pour toi.

Sache que t'est pas seul, les insomnies total je sais comment c'est merdique même si mon cas est beaucoup moins grave au vu de ce que tu décris.
Bon courage

ÉDIT : essaye quand même de prendre RDV avec la clinique du sommeil la plus proche, ne sait-on jamais si ça peut être autre chose.

Dernière modification par CPartiEnCouilles (09 avril 2023 à  19:37)

Hors ligne

 

Chtilou femme
Banni
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 08 Apr 2023
49 messages
Merci pour votre réponse.

Je vais voir mon psychiatre demain, a la base, je suis bipolaire et ces insomnies risquent de me faire replonger.
J'ai très peur car c'est la première fois que les somnifères n'agissent pas, j'ai peut-être développé une tolérance aigu aux somnifères suite à mon passé.

J'ai très peur, je vois mon médecin demain.

Vous aussi, vous connaissez les insomnies alors.
Je me sens moins seule.

Merci.

Hors ligne

 

avatar
CPartiEnCouilles homme
Dr. Greenthumb
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 24 Mar 2023
167 messages
Blogs

Chtilou a écrit

Merci pour votre réponse.

Je vais voir mon psychiatre demain, a la base, je suis bipolaire et ces insomnies risquent de me faire replonger.
J'ai très peur car c'est la première fois que les somnifères n'agissent pas, j'ai peut-être développé une tolérance aigu aux somnifères suite à mon passé.

J'ai très peur, je vois mon médecin demain.

Vous aussi, vous connaissez les insomnies alors.
Je me sens moins seule.

Merci.

Eh bien non seulement je connais les insomnies mais comme toi je souffre aussi de bipolarité.

Pendants certaines périodes je reste réveillé 70h d'affiler puis dors 4h pour refaire la même chose en attendant ma période où je dormirais 15-16h tout les jours.

Je ne peux donc que te recommander le conseil d'allé à l'hôpital en cas de très longues périodes sans dormir. Ça m'a déjà sauvé la vie plus d'une fois et étant dans un cas similaire, je finis souvents en crise psycho. généralement au bout du 5e J sans dormir.

Bipolarité et insomnies, les deux ensembles c'est comme mettre une grenade dans une cocotte minute surtout dans ces cas. Je suis d'ailleurs surpris que ton psy semble plus ennuyé de toi qu'autre chose ( J'ai peut-être compris dans le mauvais sens ), généralement le mien est limite effrayé ( façon de parlé) quand ça m'arrive.

J'espère juste qu'il ne faudra pas attendre quelques choses de grave pour qu'il réagisse.

Bon courage à toi, j'espère que ma propre expérience pourra t'aidé.

EDIT : Je ne sais pas si c'est possible avec l'alcool ( à voir) mais peut-être que c'est aussi dû à un PAWS . Si quelqu'un du forum est plus calé que moi dessus ce serais pas de refus merci-1

Double edit : à remplacer

Un blog qui décrit les effets bien hard de ne pas dormir que peuvent rencontré les gens si ça peut t'aidé.

Dernière modification par CPartiEnCouilles (09 avril 2023 à  20:41)

Hors ligne

 

Chtilou femme
Banni
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 08 Apr 2023
49 messages
Le problème est que je suis résistante à toute les molécules, je me demande comment ils vont faire à l'hopital.

Là, j'ai pris le somnifère il y a 1h30 et rien...
Je n'en peux plus, je ne voudrais pas en arriver à faire une connnerie mais je n'en peux plus et le psychiatre qui s'affole pas et qui me dit "y aura pas de pilule miracle".

Bipolaire et insomnie comme tu dis ça fait boom, toi 70 heures, ça fait 3 nuits sans dormir, j'en suis à 5, je tiendrai pas longtemps.

Hors ligne

 

Échec Scolaire homme
Nouveau Psycho
champi vert3champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 13 Feb 2022
105 messages

Chtilou a écrit

Le problème est que je suis résistante à toute les molécules

Salut,

A tout hasard, as-tu essayé de prendre tout simplement du Théralène avant de dormir ?
C'est tout bête et ça marche assez bien sur moi, pour les insomnies.

Bon courage. i

Hors ligne

 

Chtilou femme
Banni
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 08 Apr 2023
49 messages
J'ai du théralène et seul il ne marche pas, du moins je suis résistante.

Hors ligne

 

avatar
Akela femme
Nouveau membre
France
champi vert1champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 01 Jun 2022
47 messages
Blogs
Salut, j'ai eu de grosses phases d'insomnie dans ma vie, as-tu déjà essayé le Donormyl ? C'est un antihistaminique à la base, vendu sans ordonnance en pharmacie pour environ 2 euros, pour les insomnies occasionnelles de l'adulte.
A une époque j'étais pas mal branchée Immovane  Stilnox. Et j'ai vite développé des accoutumances qui faisaient que même avec 2 voire 3 comprimés je ne dormais pas.

Pour moi le Donormyl marche bien, si j'en prends 2 je vais finir par faire une bonne nuit et j'ai pas d'accoutumance ni physique ni psy.

Demande à ton pharmacien si c'est possible pour toi de l'essayer, vérifie avec lui les contre indications, je crois qu'il n'y en a pas beaucoup car j'avais même le droit d'en prendre quand j'étais enceinte! Par contre je ne sais pas du tout s'il fait bon ménage avec la bipolarité, mais tu peux demander à ton médecin ou à ton pharmacien...

Courage et surtout bravo pour l'arrêt de l'alcool, 2 mois d'arrêt c'est génial.

Hors ligne

 

Chtilou femme
Banni
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 08 Apr 2023
49 messages
Merci pour votre message

J'ai quelques doutes car c'est sans ordonnance ça doit être léger
Déjà que je résiste à tous les hypnotiques.

Merci

Hors ligne

 

Chtilou femme
Banni
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 08 Apr 2023
49 messages
Je viens de me faire envoyer bouler par l'hopital. Pas avant demain 9h,, une nuit de plus de je tiendrai pas

Hors ligne

 

avatar
CPartiEnCouilles homme
Dr. Greenthumb
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 24 Mar 2023
167 messages
Blogs

Chtilou a écrit

Merci pour votre message

J'ai quelques doutes car c'est sans ordonnance ça doit être léger
Déjà que je résiste à tous les hypnotiques.

Merci

Sans ordonnance ne veut pas forcément dire léger ^^

La codéine était sans ordonnance jusqu'en 2017, le DXM est en vente libre dans certains pays aussi par exemple.

À toi de voir ce qui t'arrange le mieux après.

Hors ligne

 

avatar
Akela femme
Nouveau membre
France
champi vert1champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 01 Jun 2022
47 messages
Blogs

CPartiEnCouilles a écrit

Chtilou a écrit

Merci pour votre message

J'ai quelques doutes car c'est sans ordonnance ça doit être léger
Déjà que je résiste à tous les hypnotiques.

Merci

Sans ordonnance ne veut pas forcément dire léger ^^

La codéine était sans ordonnance jusqu'en 2017, le DXM est en vente libre dans certains pays aussi par exemple.

À toi de voir ce qui t'arrange le mieux après.

Je confirme, ce n'est pas la même classe de médicaments, comme je le disais au-dessus Immovane et Stilnox ne me faisaient plus grand chose car l'accoutumance est venue vite alors qu'il n'y en a pourras vraiment avec le Donormyl. Tu peux en parler avec ton pharmacien, il ya des gens pour qui ça fonctionne très bien! Et effectivement moi je trouve ca costaud pour un truc sans ordonnance !

Hors ligne

 

Chtilou femme
Banni
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 08 Apr 2023
49 messages
Oui tu as raison.

J'ai insisté, me voilà hospitalisée.

Ce soir, j'ai un traitement spécial, j'espére que je vais dormir.

Hors ligne

 

avatar
Akela femme
Nouveau membre
France
champi vert1champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 01 Jun 2022
47 messages
Blogs
Super au moins tu es entourée de spécialistes, j'espère qu'ils pourront vite trouver des solutions efficaces pour toi!

Hors ligne

 

Chtilou femme
Banni
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 08 Apr 2023
49 messages
Merci beaucoup, je passerai pour donner des nouvelles

Hors ligne

 

avatar
CPartiEnCouilles homme
Dr. Greenthumb
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 24 Mar 2023
167 messages
Blogs
Salut,

Alors comment ça se passe ?
Ça va mieux pour tes insomnies et ton sevrage ?

Hors ligne

 

Chtilou femme
Banni
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 08 Apr 2023
49 messages
Bonjour, et bien j'ai un cocktail de médicaments qui me fait dormir, mais c'est encore fragile, je fait encore parfois des nuits blanches.
A l'hôpital, ils n'ont pas pu me dire d'ou ça vient.

Je pense personnellement que c'est un sevrage long, un sevrage post sevrage PAWS.

Je doit maintenant me battre avec le psy pour qu'il ne diminue pas de suite le traitement, c'est trop tôt, j'aimerais me stabiliser avec ce traitement.

C'est fou ces psy quu veulent vite vite dininuer le traitement.

Si ça continue, j'irais renouveller l'ordonnance chez le généraliste !

Hors ligne

 

avatar
CPartiEnCouilles homme
Dr. Greenthumb
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 24 Mar 2023
167 messages
Blogs
Génial c'est déjà ça !

Je pense encore effectivement à un PAWS, la période suivant un sevrage peut-être plus dure que le sevrage lui-même pour l'usager . C'est possiblement aussi une des raisons pour lesquelles l'hôpital n'a rien trouvé.

Je peux comprendre ton psy, il peut se dire que c'est mieux de ne pas t'habitué à d'autres molécules, pour une histoire de tolérance ou de dépendance. Essaye d'en discuté avec pour savoir les raisons.
Quels médicaments as-tu et à quels dosages ?

Les mots que tu emploies pour décrire la relation que tu as avec ton psy m'interpelle :

J'ai l' impression d'ennuyer le docteur

Je doit maintenant me battre avec le psy pour qu'il ne diminue pas de suite le traitement, c'est trop tôt, j'aimerais me stabiliser avec ce traitement.

C'est fou ces psy quu veulent vite vite dininuer le traitement.

Je ne connais pas plus ta relation avec, que ce soit le nombre de RDV que vous avez eu ou le temps depuis lequel il te suit, mais, il faudrait pourquoi pas en parlé avec lui.

Dans les mesures EXTRÊME SEULEMENT, il t'est possible de demandé un autre psychiatre, c'est ton droit. Mais à noté que ce n'est pas forcément nécessaire, je ne te recommanderai ce conseil vraiment qu'en dernier recours surtout si ça fait un moment déjà qu'il te suit .

Bien à toi .

Dernière modification par CPartiEnCouilles (09 mai 2023 à  07:32)

Hors ligne

 

Chtilou femme
Banni
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 08 Apr 2023
49 messages
Re.
J'ai changé de psy, la nouvelle est addictologue.
Elle m'a confirmé le PAWS. J'ai un traitement lourd pour dormir.
On dirait que je dois tout réapprendre, la vie sans alcool.
J'écoute beaucoup mon corps, dès que j'ai les yeux qui piquent, je vais au lit. J'ai eu quelques ratés.
Je me couche à 21h, c'est tôt mais mon corps m'envoie des signaux à cette heure précise.
J'ai l'angoisse qui mon monte à partir de 18h.
Je me demande combien de temps cela va durer.

Y a t il une personne ici qui a vécu des choses similaires ?

Hors ligne

 

Chtilou femme
Banni
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 08 Apr 2023
49 messages
Si quelqu'un a eu une expérience similaire, ça serait sympa de venir témoigner.
Merci

Hors ligne

 

randobag homme
Psycho junior
France
champi vert12champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 06 Feb 2021
240 messages
Hello

les problèmes d'insomnie sont récurrents et connus après le sevrage alcoolique et peuvent durer (désolé je sais que ça n'aide pas beaucoup)

Grosso modo, selon beaucoup d'études, il faut deux à trois mois pour que ton corps se remette à produire de l'endorphine naturellement après l'arrêt de l'alcool, idem pour que les niveaux de sérotonine se remettent à la normale après une chute libre post-sevrage. Il faut donc l'aider, le sport étant l'allié numéro un pour que les endorphines se remettent au boulot, mais ça peut être toute activité qui te procure du plaisir (marcher, voir des gens ou que sais-je)

Ceci explique que l'abstinence est souvent considérée par les alcoologues comme une réelle abstinence à partir de 3 mois d'arrêt, avant pour eux, ça ne compte pas vraiment (d'un point de vue physiologique, car sinon même une semaine d'arrêt c'est toujours bon à prendre !). Il faudrait une année totale pour que les fonctions du cerveau reviennent complètement à la normale après l'arrêt de l'alcool.
Ça explique aussi le fameux coup de blues d'un mois à 3 mois après l'arrêt et les nombreuses rechutes à ce stade.

Bref, tu es encore dans l'oeil du cyclone, il faut de la patience et de la persévérance, plus facile à écrire qu'à faire je sais bien !

Je pense que tes docs veulent baisser tes traitements pour t'éviter une dépendance aux benzos, somnifères ou autres (dépendance assez reulou à éliminer par la suite), mais si tu en as besoin réellement, alors oui, il ne faut pas nécessairement tout baisser dans l'état où tu es en ce moment.

Si tu prends des benzos à demi-vie courte comme le lexomil, on peut clairement sentir le manque entre deux prises sur 24h, problème que tu n'auras pas avec une demi-vie longue comme le Valium.

Mais je ne connais pas ton traitement, en tous les cas si tu prends du lexomil par exemple, ça pourrait être une piste pour expliquer cette angoisse en début de soirée, idem pour le stilnox ou imovane.

Ces deux dernières molécules, si elles peuvent bien entendu aider à court terme, bousillent à terme tes cycles de sommeil et on entre dans une boucle sans fin où le remède est pire que le mal.
A voir maintenant si ton addicto te convient mais ça me semble déjà une bonne chose de voire un addicto pur et dur si je suis dire.
Pour les anxiolytiques, je pense que le choix d'une molécule à demi-vie longue est le meilleur choix (valium, lysanxia etc)

Ton premier message est de début avril, tu dis avoir arrêté deux mois avant donc en février grosso modo. Tu es à 4/5 mois d'abstinence, franchement bravo au vu des difficultés que tu rencontres.

En dehors de ta pathologie psychiatrique, tes difficultés liées au sevrage alcoolique ne peuvent que s'atténuer, mais ça peut être long. Une étude sur le PAWS alcoolique parlait de un à trois ans concernant les problèmes de sommeil, une autre de deux années pour que le PAWS finisse par disparaitre (mais il est censé le plus souvent évoluer par vagues, pas de façon constante comme chez toi).

Le temps est ton allié, psy, addicto, aide médicamenteuse, sport, accroche toi, je te souhaite de fond du coeur de passer ce cap difficile.

Dernière modification par randobag (21 mai 2023 à  18:51)

Hors ligne

 

Chtilou femme
Banni
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 08 Apr 2023
49 messages
Merci pour ce message et toutes les explcations, je comprends mieux.
Le pire, c'est que je ne peux vivre comme avant : par exemple, je fais 2 heures de vélo d'appartement par jour, combiné à un régime drastique. Dés que je le fais, mon traitement pour le sommeil ne fonctionne plus et là insomnie. Je ne comprends pas que mon cerveau réagisse comme ça. Je ne savais pas que ça pouvait durer aussi longtemps
C'est terrible à dire mais si j'avais su ça avant, je crois que jamais je n'aurais cessé de boire, c'est horrible comme situation, je n'ai plus de vie à cause de ce sevrage prolongé. J'ai le sentiment que je ne retrouverai jamais ma vie d'avant. Je souffre.

Hors ligne

 

randobag homme
Psycho junior
France
champi vert12champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 06 Feb 2021
240 messages
Je comprends carrément que lorsqu'on a la tête dans le guidon comme toi, on n'arrive pas à imaginer que ça puisse aller mieux et pourtant c'est bien ce qui va se produire, du moins ce serait logique et je te le souhaite le plus rapidement possible.

Ton cas est complexe car tu as la bipolarité, le sevrage alcoolique, les traitements, c'est dur de savoir la cause de ces insomnies totales et handicapantes, je ne suis pas persuadé que le sevrage alcoolique soit le seul responsable. Je comprends quand tu écris "si j'avais su je n'aurais pas arrêté" mais tu sais l'issue d'une vie dans l'alcoolisme ne fait pas rêver non plus... Le sport quand on reprend peut favoriser l'insomnie (moi quand je reprends la natation après un arrêt long je dors mal quelques jours) mais ensuite c'est normalement l'effet inverse, on dort mieux (mais pas de sport après 16h surtout dans ton cas, fais-le si possible le matin)

Je ne sais pas ce que tu entends pas régime drastique mais vu ta situation actuelle ne t'impose pas un régime trop contraignant et fais-toi aussi plaisir.

Tu sais j'ai tenté l'aventure Baclofène (médoc pour arrêter ou diminuer l'alcool que je ne déconseille pas nécessairement, moi ça n'a pas marché, cas personnel), ce médoc
m'empêchait de dormir, le psychiatre m'a alors prescrit valium, somnifères etc je te la fais courte mais mon corps a mis une bonne année à récupérer de cet état d'épuisement total et de ces doses fortes de baclofene/benzos etc, au final je reste avec une addiction au valium. Je pensais ne jamais sortir de cet état et peu à peu j'en suis sorti. Pendant 6 mois je n'ai dormi que 2 à 4 heures par nuit... J'ai découvert au passage des ressources en moi que je ne soupçonnais pas.

As tu pensé à voir un médecin du sommeil ? Il y a des méthodes assez simples et très efficaces. Ex : repousser l'heure du coucher par exemple à 1h du matin et se lever quoiqu'il arrive à 6h. Au début c'est dur mais si tu tiens tu finiras par faire 3h de sommeil total, puis 4, 5 et là tu pourras repousser l'heure du lever ou avancer celle du coucher (je te dis la méthode rapidement mais en gros c'est le principe)

Reviens ici donner des nouvelles, tu t'es pris en main, tu fais ce que tu dois faire, il n'y a pas de raison objective que ça ne s'améliore pas (pour le sommeil en tout cas).
Encore une fois je t'invite à la prudence avec les somnifères qui dérèglent tes cycles de sommeil et à terme sont pires que le mal initial... (mais parfois nécessaires quand le corps craque et a besoin de sommeil)

Tu as aussi un vieil antidépresseur la Miansérine qui en plus de redonner le moral aide vraiment à dormir, par contre il donne faim...

N'hésite pas à prendre d'autres avis de psychiatre ou d'addicto si tu ne "sens" pas ceux que tu consultes (sans non plus tomber dans le nomadisme médical), je ne sais pas ce que tu appelles un traitement lourd pour dormir mais désolé de me répéter je ne suis pas persuadé que les les somnifères soient le remède adapté à long terme.

Mange sainement, fais ton sport, couche et lève toi à heures fixes et garde espoir !

Tes efforts vont payer.

Amicalement

Dernière modification par randobag (22 mai 2023 à  16:52)

Hors ligne

 

Chtilou femme
Banni
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 08 Apr 2023
49 messages
Merci poir tes encouragements.
Je souffre comme jamais.
Ma psy est addictologue et j'ai un bon suivi.

Ce sont ces problèmes de sommeil qui pourrissent litéralement ma vie.
C'est un syndrome de sevage prolongé, je ne vois ce que ça pourrait être d'autres.
J'ai dormi depuis 20 ans avec alcool et là mon cerveau ne l'a plus, ce qui le fait dérailler.

J'ai un traitement depuis 20 pour la bipolarité, les médocs, je connais bien. Je prends des somnifères depuis 20 ans.

Je faisait mon sport le matin, et en effet je tente un régime 600 calories, peut être que j'en demande trop à mon cerveau.

Je suis en souffrance et quand tu écris que ça peut prendre 1 à 3 ans, je panique là.
J'espére en finir bientôt.

Hors ligne

 

Chtilou femme
Banni
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 08 Apr 2023
49 messages
J'en suis à mon 4e mois.
J'ai pas envie de rester bloqué comme ça.
Ma bipolarité est stabilisé.
Quand tu dis que les insmonies sont courantes après le sevrage, comment le sais tu ??

Merci pour tes réponses.

Hors ligne

 

randobag homme
Psycho junior
France
champi vert12champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 06 Feb 2021
240 messages
Non, non, quand j'écris deux à trois ans, je n'écris pas qu'on ne dort pas pendant deux à trois ans, mais que des problèmes de sommeil peuvent persister de façon aléatoire, idem pour l'angoisse etc.

Je n'ai jamais entendu le témoignage de quelqu'un en insomnie totale après sevrage de l'alcool pendant deux ans rassure-toi !

Le PAWS normalement fonctionne par vague, on va mieux, puis déprime et sommeil pourri pendant quelques temps, puis ça va mieux à nouveau etc donc ce n'est pas une année ou deux en enfer !

Désolé si ça t'a fait flipper, je suis pas devin mais les choses vont nécessairement s'améliorer ! Franchement si tu atteins une année totale d'abstinence, je ne vois pas pourquoi ça n'irait pas mieux, même bien avant sans doute !

Donc je n'écrivais pas ça pour te faire paniquer mais pour te dire que ce tu vis n'est pas forcément anormal.

Hors ligne

 

randobag homme
Psycho junior
France
champi vert12champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 06 Feb 2021
240 messages

Chtilou a écrit

J'en suis à mon 4e mois.
J'ai pas envie de rester bloqué comme ça.
Ma bipolarité est stabilisé.
Quand tu dis que les insmonies sont courantes après le sevrage, comment le sais tu ??

Merci pour tes réponses.

Je le sais car je suis moi-même abstinent et que je me suis sevré de nombreuses fois.
Je le sais aussi car c'est un effet secondaire clairement documenté du sevrage alcoolique.
Tu ne resteras pas bloqué comme ça.
Comme tu le dis ton corps pendant des années a appris à fonctionner avec l'alcool, et tu lui retires, bien entendu ça provoque des réactions et une adaptation plus ou moins longue.

Dernière modification par randobag (22 mai 2023 à  17:09)

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] Arrêt & Sevrage - AVC et sevrage alcoolique
par brindille, dernier post 13 septembre 2014 par coy
  19
logo Psychoactif
[ Forum ] Sevrage alcoolique ?
par Psychotropeur, dernier post 31 décembre 2020 par prescripteur
  9
logo Psychoactif
[ Forum ] Arrêt & Sevrage - Boire au cours d'un sevrage alcoolique
par bitume, dernier post 10 juin 2018 par Emanon
  15
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] PAWS, le syndrome prolongé de sevrage
logo Psychoactif   [ QuizzZ ] Auto-évaluer votre consommation d'alcool
17223 personnes ont déja passé ce quizzz !

Pied de page des forums