Pourquoi nos politiques sont ils à ce point obtus sur "la drogue" ?

Publié par ,
1434 vues, 10 réponses
avatar
prescripteur homme
Modérateur
champi vert103champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Feb 2008
11501 messages
Blogs
Bonjour, je vois encore l'initiative de Madame la maire de Rennes sur les violences liées au trafic. Et puis on ne peut pas échapper aux rodomontades de Mr le ministre de l'interieur.
Mais la réponse à leurs questions existe. Et je ne  l'ai jamais vu dans la Presse. C'est une Commission composée de nombreux ex dirigeants de la planète. Après leurs fonctions,  ils ont reflechi au problème de "la drogue" et ont défini une nouvelle politique basée sur la fin de la répression dans sa forme actuelle. Parfois en regrettant la politique qu'ils ont mené quand ils étaient au pouvoir.

https://www.globalcommissionondrugs.org/

Il est étonnant que la Presse aille chercher des solutions auprès de personnes qui n'y connaissent rien et que les experts les mieux placés pour en parler ne soient jamais cités. C'est au pire de l'ignorance et probablement aussi de la manipulation, au service de bas projets politiques.

Je crois essentiel de montrer "au peuple" que les anciens dirigeants du monde ont défini la meilleure (ou la moins mauvaise) politique et que, simplement, nos politiques ne veulent pas l'entendre et  l'admettre.
Sur la violence liée à la drogue, les solutions proposées ne peuvent qu'en reduire l'ampleur. Mais evidemment elles ne vont pas eradiquer la criminalité, qui, malheureusement, accompagne l'humanité depuis des siècles. Et elle trouvera d'autres moyens de s'enrichir. Mais au moins les politiques cesseront de broyer au passage des millions de victimes innocentes, pour l'exemple.

J'entendais à la TV que certains policiers et  magistrats prédisaient "une catastrophe" si l'on abandonnait la repression. mais, si on avait interrogé Eliott Ness (les Incorruptibles) avant la fin de la Prohibition il aurait aussi prédit une catastrophe... qui n'a pas eu lieu.
Ceux qui gagnent au maintien de la repression ne sont pas toujours objectifs.
L'avantage des memebres de la Commission Globale sur les Drogues est qu'ils n'ont plus d'enjeu et ça les rend objectifs.
Amicalement

Dernière modification par prescripteur (21 septembre 2023 à  10:56)

Reputation de ce post
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (Morning Glory)

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

avatar
Mister No homme
Pussy time
champi vert14champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 04 Aug 2014
8428 messages
Blogs

Ceux qui gagnent au maintien de la repression ne sont pas toujours objectifs.

Ceux qui maintiennent la prohibition le font pour d'obscures raisons économiques.
L'argent de la drogue et d'autres trafics a sauvé les banques suite au manque de liquidités rencontrés après la crise des subprime.
La prohibition est des axes les plus certains de la corruption.
Y compris corruption de la morale, pour imaginer condamner un simple consomateur, alors que dans le pire des cas notre société ne devrait proposer uniquement du soin quand c'est un besoin pour la... personne usagère de drogue.


Just say no prohibition !

Hors ligne

 

syl20
Nouveau Psycho
champi vert1champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 19 Apr 2010
116 messages
Pourquoi nos politiques sont ils à ce point obtus sur "la drogue" ?

Bonjour,
Vaste sujet ! Et réponse courte :
Car c'est à eux que ça rapporte le plus.

Comme la corruption en France, beaucoup en profitent.
Mais jamais ou que très rarement,ce pays l, avoue !
A croire qu,en France, ça n, existe pas ! En comparaison  la réputation Espagnole n'est plus à faire, (là bas ils sont tous corrompus.)

Vraiment trop hypocrite ce pays !

A +

Hors ligne

 

avatar
prescripteur homme
Modérateur
champi vert103champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Feb 2008
11501 messages
Blogs
Bonjour, il y a en effet probablement la corruption mais, pour moi, le principal interet pour eux est de faire peur. Tous ces politiques et medias qui surfent sur la peur instillée "au peuple" (Darmanin, Ciotti, RN, etc..)  ont eu le terrorisme mais l'activité en France n'etant plus recente ça marche moins bien. Alors ils ont les "quartiers" (la peur des "classes dangereuses est un classique de la politique français) , l'immigration (mais le "peuple" a toujours une certaine morale sur ce sujet, comme le montre le Pape) et surtout "LA drogue". Là on peut taper sans vergogne, en "oubliant" que les toxicomanes ne sont pas des extra-terrestres mais nos enfants (les enfants de l"'elite" sont à l'abri, rassurez vous).  Et evidemment la criminalité  associée est du pain béni, en oubliant qu'elle est secondaire à une criminalisation abusive de ce qui devrait etre un probleme purement personnel.
Pourquoi cet appetit pour la peur ? Pour les medias est les reseaux c'est souvent la recherche de l'audience (putaclick). Pour les politiques c'est un outil contre la democratie. Et les liens entre les deux sont connus. Enfin, pour certains politiques c'est un moyen d'entretenir les trafics, en assurant la rentabilité pour les mafias.
Amicalement


https://www.unige.ch/campus/files/9114/ … r1_3DO.pdf

https://infordrogues.be/pdf/overdose_info.pdf

La peur et la sensation fonctionnent comme une véritable glu pour les
médias. Le spectateur peut avoir peur selon plusieurs mécanismes : tout
d’abord comme l’écrivaient déjà Diderot et d’Alembert « il est bien que
l’homme se plaît naturellement à s’effrayer d’en danger qui n’est pas le sien,
et à s’affliger, en simple spectateur, sur le malheur de ses semblables ». Ainsi,
l’actualité devient un incessant motif de peur ou d’inquiétude. Si nous nous
intéressons tous à la grippe aviaire ou au terrorisme, c’est parce que les
médias nous les présentent comme un risque personnel. Notre désir de
sécurité nous entraîne donc, paradoxalement, dans un monde où l’insécurité
réelle ou imaginaire conditionne les comportements collectifs. Pour
fonctionner la peur doit être ni trop éloignée (pas d’identification) ni trop
proche (elle en devient insupportable). Les grands dossiers de société
(comme la drogue) sont à la distance idéale.
Par exemple, on voit bien que la
crise institutionnelle belge a vu la multiplication de dossiers, d’émissions
spéciales, de commentaires, d’émissions sur l’émission précédente, e

https://www.cairn.info/revue-histoire-u … ge-171.htm

https://bonpourlatete.com/actuel/la-peu … ogue-douce

https://www.dianova.org/wp-content/uplo … dia-fr.pdf

Dernière modification par prescripteur (24 septembre 2023 à  11:30)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

avatar
plotchiplocth homme
Modérateur
champi vert62champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 13 Mar 2019
2733 messages
Blogs
Je vais faire un post détaillé sur les recommandations de l'ONU en la matière, je crois d'ailleurs que tu as posté déjà de nombreuses fois sur ce sujet. C'est vrai que le contraste est saisissant en comparaison du discours gouvernemental populiste et sécuritaire
Les "drogués" ont bon dos: une minorité ne disposant pas d'autorepresentation dans les médias, éternels boucs émissaires, la cible idéale pour les ignorants, les incompétents, les "pense vite" et les abrutis.
Une valeur sûre pour éviter les questionnements sur les questions sociales, en ramenant tout à un discours biologisant et moral infecte.

Dernière modification par plotchiplocth (24 septembre 2023 à  16:35)

Hors ligne

 

avatar
thecheshirecat homme
Psycho sénior
champi vert4champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 09 May 2017
839 messages
Il y a quelques jours, une bien belle affiche a été affichée dans les rues de Nice:
https://pbs.twimg.com/media/F6FRZ79WcAAQv-A.jpg

Je crains que la lutte contre la drogue soit devenue un simple argument marketing pour une extrême droite en manque d'imagination. Et notre ministre de l'intérieur se sachant présidentiable si il joue les bonnes cartes sécuritaires, je pense que la santé publique est le cadet de ses soucis et qu'on n'est qu'au début d'une longue, longue descente aux enfers sur ces sujets.
Reputation de ce post
 
J'approuve (Prescripteur)

Foutu citron.

Hors ligne

 

Monsieur Grossier homme
Banni
champi vert10champijaune1cxhampi rouge1
Inscrit le 31 Aug 2023
157 messages
Comme quelqu'un l'a dit, y a pas vraiment d'auto-représentation chez les drogués. Parce que l'ouvrir à visage découvert, dans le contexte actuel, c'est se dessiner une cible sur le corps.

Donc les toxs sont des cibles faciles.

Ensuite, y a des désagréments liés à la drogue - ou à son trafic - immédiatement perceptibles au quotidien. Mon CSAPA se trouve dans une résidence, et dernièrement ont fleuri des affiches de résidents se plaignant des patients qui viennent ivres, avec leurs chiens et gueulent dans la cour de l'immeuble. On peut penser également aux crackheads de certains quartiers de Paris.
Bref, dans son acception la plus extrême, le tox n'est pas un hédoniste, ou un malade, mais bien ce qui se rapproche le plus du zombie de Romero.

Ensuite, et paradoxalement, y a l'impression chez certains que les toxs sont une population excessivement couverte par les pouvoirs publics. Sur le mode "Oh regardez le pauvre tox, il est malade, on va lui payer son TSO (et tant pis si c'est pas pour arrêter mais juste pour calmer le manque entre deux sessions héro), et sa CMU, et son RSA, et son AAH. Et puis on va lui trouver un logement. Et s'il le rend dans un état dégueu tant pis pour le proprio, de toute façon il est pas solvable. Et le jour où il fait une OD on va le soigner gratos et lui dire à la prochaine. Et on va lui trouver une aide juridictionnelle le jour où il finit devant le tribunal etc etc".
Bref, je suis conscient que je mêle dans mon exemple la drogue et l'exclusion, mais pour pas mal la première mène à la seconde, et comme personne a mis un flingue sur la tempe du tox pour qu'il consomme...
Je croise parfois un boulanger qui habite dans la résidence où se situe mon CSAPA, et je peux comprendre qu'en croisant des patients ivres en train de déconner à haute voix dans la cour de l'immeuble lorsqu'il a fini sa journée, il se demande pour quoi et pour qui il bosse (même si je pense que sa vie est plus enviable que celle des types ivres suscités).

Et franchement, à chaque fois qu'on parle de toxs dans les médias, c'est soit des classes pauvres limite à la rue, c'est des stars du showbiz. Les premiers sont perçus comme des parasites, les seconds comme des espèces de pervers au-dessus des lois. Deux catégories qu'on adore détester en somme, et rien au milieu. Pas de madame Michou accro aux opiacés après un accident du travail (pourtant je l'ai vu avec une personne qui bosse dans ma structure, sa gueule quand je lui ai expliqué qu'elle était accro...).

Dernière modification par Monsieur Grossier (25 septembre 2023 à  10:51)

Hors ligne

 

avatar
prescripteur homme
Modérateur
champi vert103champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Feb 2008
11501 messages
Blogs
Bonjour, je cite Plotch

Je vais faire un post détaillé sur les recommandations de l'ONU en la matière, je crois d'ailleurs que tu as posté déjà de nombreuses fois sur ce sujet. C'est vrai que le contraste est saisissant en comparaison du discours gouvernemental populiste et sécuritaire

En fait il ne faut pas confondre la Commission Globale sur la Politique des Drogues, qui s'est semble t il auto-constituée (avec des anciens dirigeants de premier plan). De ce fait elle a une liberté de parole notable. Mais si on rêvait d'avoir une commission de personnes politiques vraiment au courant du problème, on ne pourrait pas rêver mieux !


https://www.globalcommissionondrugs.org … nd-history
https://www.globalcommissionondrugs.org … oners-page

Et la Commission sur les narcotiques de l'ONU. Beaucoup plus soumise aux avis des pays "contre" souvent totalitaires, elle essaie de progresser mais avec plus de lenteur et de precautions.

https://www.unodc.org/unodc/fr/commissi … index.html

https://www.unodc.org/documents/commiss … 302121.pdf

Amicalement


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

avatar
ZetA homme
Nouveau Psycho
champi vert17champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 25 Jan 2023
106 messages
Blogs

thecheshirecat a écrit

Il y a quelques jours, une bien belle affiche a été affichée dans les rues de Nice:

Je crains que la lutte contre la drogue soit devenue un simple argument marketing pour une extrême droite en manque d'imagination. Et notre ministre de l'intérieur se sachant présidentiable si il joue les bonnes cartes sécuritaires, je pense que la santé publique est le cadet de ses soucis et qu'on n'est qu'au début d'une longue, longue descente aux enfers sur ces sujets.

Cette bande de sous-merdes a reprit le slogan antifa "pas de fachos dans nos quartiers, pas de quartiers pour les fachos".
Je suis content de ne pas vivre là-bas. Bon courage à toi thecheshirecat!

Dernière modification par ZetA (02 octobre 2023 à  21:26)

Hors ligne

 

avatar
Mister No homme
Pussy time
champi vert14champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 04 Aug 2014
8428 messages
Blogs

Je crains que la lutte contre la drogue soit devenue un simple argument marketing pour une extrême droite en manque d'imagination.

Loin de moi l'idée de défendre l'extrême droite ...
Mais ils ne sont pas au gouvernement.
Et c'est bien ce gouvernement qui une fois de plus divise en rendant les usagers de drogues responsables du trafic et donc de l'impuissance de l'exécutif et du judiciaire.
Responsable du changement climatique, du déficit public, de l'inflation, de la corruption, du terrorisme etc...
C'est bien ce gouvernement qui a voté une loi pour en plus taxer l'usager de drogue tout en faisant croire qu'ils décriminalisaient...


Just say no prohibition !

Hors ligne

 

EliasElias homme
Nouveau membre
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 13 Nov 2023
1 message
Je pense qu'il y a une force qui interfère là-bas. Je pense que ce sont des sonneries très intéressantes que les politiciens peuvent utiliser comme suonerie gratis

Dernière modification par EliasElias (14 novembre 2023 à  15:23)

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] Actualité - Macron estime que «les consommateurs de drogue sont des complices» des trafics
par krakra, dernier post 25 septembre 2021 par L autre Lebowski
  21
logo Psychoactif
[ Forum ] Actualité - Pétition du CIRC contre politiques de répression THC au volant
par plotchiplocth, dernier post 01 févier 2020 par RandallFlag
  2
logo Psychoactif
[ Forum ] Livraison - On m'envoie vers un point relais
par Sibsib, dernier post 23 févier 2021 par Sibsib
  1

Pied de page des forums