TR : Test O-PCE première fois

Publié par ,
589 vues, 2 réponses
avatar
OldChnock homme
Nouveau membre
France
champi vert4champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 08 Feb 2023
37 messages
Bonjour,

Voici mon TR d'un essai prudent de l'O-PCE. Prudent pourquoi ? Parce que c'est mieux, parce que j'ai des risques côté psy et enfin parce que je suis sous lithium et que la quantité de prods qui intéragissent négativement (parfois violemment) avec cet atome léger (Li) n'est pas bien connue.

J'ai commencé par procéder à une dilution volumétrique n'étant pas sûr à 100% de ma balance. Je verse 3g d'eau pure dans un mini récipient dont je suis sûr du poids au mg près. J'ajoute 30mg d'O-PCE. Je touille, ça se dissout, je verse avec un mini entonnoir dans un flacon 30ml et je complète avec de l'eau pure + 3 gouttes de colorant (pour éviter les accidents domestiques et un autocollant tête de mort sur le flacon).
On a donc 1mg/ml.
Après m'être assuré qu'aucun cristaux ne subsiste, je peux tester comme suit. Ci-dessous les doses prises, plus bas mes commentaires.
Au total on est entre 7,5 et 10mg (faut demander à ma balance pour plus de certitudes, mais on est dans la marge d'erreur).
=>  à 15h50 prise de 0,5mg (test allégerique) : après 20 min R.A.S. goût amer, aucun effet attendu, aucun effet ressenti.
16h20  +0,5mg R.A.S.
16h40  +0,5mg   R.A.S.
17h00  +1mg Très léger ressenti indéfinissable
17h30  +1mg  Premier ressenti tangible
18h00  +1mg  Ressenti net, un peu d'euphorie et de confusion
18h15  +1mg  Ressenti net : euphorie / besoin d'agir
19h00  +2mg  Ressenti assez fort, envie de sexe, nausée légère, vertiges...

Je prends conscience vers 17h45 qu'un début d'effet est bien là : euphorie un  peu confuse / léger mal de tête debout et léger inconfort gastro intestinal.                   
Quelques difficultés à taper sur le clavier pour prendre des notes. Champ de vision réduit ou difficultés motrices ? Cet aspect est proche de ce que je connais sous 100mg de kétamine.
L'ensemble reste léger, mais ça me donne une idée de ce que ça pourrait donner avec des doses d'O-PCE>10mg. Par ailleurs, il ne faut pas perdre de vue que prenant en moyenne 100 mg de kétamine par quinzaine j'ai développé une une tolérance à cette dernière. Or, il semblerait qu'il existe une tolérance croisée entre K et O-PCE.

Ce qui m'étonne, vers les 18h/18h30, c'est la montée du désir, de l'envie d'un truc érotique avec une fée de préférence, alors que j'ai lu que ça ne stimulait pas sous cet angle... (angles arrondis de préférence, disons : hum, smiley-gen013désolé, je suis un peu cassé roll

J'aime les substances qui nous rappellent qu'on est des bêtes, des animaux comme les autres, ni meilleurs ni pires : manger, baiser, se reproduire, dormir, mourir, et hop le manège tourne ! On ne parle pas assez de mourir d'ailleurs, c'est important pourtant de mourir quand même, non ? Y'a même des gens qui ont peur du mot. Les pauvres.

Après 18h30 Oh là là... Je sens monter la deshinibition, je me vois en train de baiser avec une étudiante. Celle qui pose tout le temps des questions et me sourit gentiment (je vous rassure, ce n'est qu'un fantasme  - taupe secret). Comme c'est bizarre... vous avez dit bizarre ??? C'est étrange une substance aussi bizarre !

A ce stade, l'O-PCE ne me parait quasiment pas comparable à la K, mis à part ma vision qui se barre en couille et revient à pied, et puis aussi, la perte du contrôle moteur (je navigue jusqu'aux WC d'un mur à l'autre) et je pisse comme un âne toutes les 10 min(polyurie)...
19h00 : toujours cette grosse envie de baiser, baiser, baiser... je baiserais avec un ours des Pyrénées si j'en croisais un, ce qui est peu probable étant donné que je vis  une certaine distance des Pyrénées ! Mais l'O-PCE me permet d'imaginer une oursonne en tutu rose qui sonne à ma porte. eek Non !!! Beurk, ça va virer au bad trip à force !!!
Envie de baiser, mais sur un mode quasi hallucinatoire avec une étudiante que je connais. Toujours sérieuse, souriante et au premier rang. Profondément belle :witch:. C'est un pur fantasme vérouillé dans les tréfonds de mon cerveau mais qui sous l'effet de l'O-PCE provoque une excitation qui semble soudain "légitime" alors que je la sais absurde et insane.

19h30 (+/- 5min) ma femme rentre. Je mets des légumes à cuire, un peu à tâton en cognant les casseroles... On parle de la journée, elle ne se rend pas compte que j'ai pris quelque chose... J'assure grave, même si j'ai l'impression de m'enfoncer dans le sol. Tant mieux, je n'aurai pas à m'expliquer. Mon envie d'"oursonne" a ausssi complètement disparu. J'ai des picotements dans les pieds et une légère nausée. Je lui dis que j'ai mal à la tête et que je vais m'allonger un peu avant de dîner. J'écoute des musiques psychédéliques, mais ça ne m'ouvre aucun horizon mental comme le ferait la kétamine. C'est stérile. Ce produit ne présente pour moi aucun intérêt sur le plan auditif.

20h (+/- 5min) je me rends compte que je suis perché à l'insu de mon plein gré, comme on disait pour déconner avant. Mais je peux assurer normal (à condition de rester dans une conversation anodine : temps, bouffe, etc.)
Ma femme ne remarque apparemment rien. Elle ne voit pas mes petits boosters sous mes espadrilles... hé hé punk2
Plus de nausées mais léger inconfort gastro intestinal à nouveau.
Légère déréalisation (je m'entends parler), ce doit être la redescente côté disso, mais la dissociation reste très light par rapport à de la kétamine.
21h je rêvasse devant une fenêtre et j'extrapole des choses qui n'existent pas (hallucinations légères ?) à partir de ce que je vois. Cela se fait naturelllement. A nouveau un petit fond de nausée. Vertiges et ivresse donnant un ressenti plus proche d'une dose moyenne de prégabaline (150 à 200 mg) que de la kétamine selon mon ressenti.

21H30 on redescend en douceur. On va prendre son petit lithium et tout le reste. Un peu de téloche, une ou deux taffes d'adb-butinaca et au dodo !

En conclusion : les TR de celles et ceux qui ont fini en HP en se fourrant le grouin d'O-PCE m'ont été fort utiles pour concevoir cette première approche de ce produit avec un dosage de 7,5  à 10 mg (marge d'erreur identifée de ma balance lors de la dilution volumétrique).  Je pense qu'il y a du potentiel. L'effet anti dépresseur semble puissant. Je suis plus inquiet sur le risque de virage maniaque à dose élevée car j'ai moi-même ressenti des éléments de changement d'humeur (colère/euphorie) alors même que je suis sous lithium .
Je regrette que les hallucinations internes ne soient pas d'emblée présentes. La kétamine reste plus spirituelle, plus noble....

Enfin, pour celles et ceux qui sont partis en HP après un délire psychotique, je pense qu'ils étaient prédisposés mais ne le savaient pas, ou le savaient mais n'étaient pas stabilisés. Pour ma part, étant sous lithium, prendre de l'O-PCE c'était faire le pari de pouvoir courir avec les baskets attachées ensemble !  Mais j'ai bien identifié le point de bascule qui pourrait se produire vers le virage maniaque. Donc, encore une fois, la meilleure règle reste "connais-toi toi-même" !
 
     et voilà les amis, à bientôt,

PS : J'ai fumé de l'adb-butinaca (auquel je suis totalement habitué, voire assez fortement tolérant). Et vers minuit pourtant, sous butinaca, dans mon lit j'ai eu des hallus : fênetres (arrondies) qui devenaient des yeux de chat géant, escalier infernal, etc. j'ai cru que j'allais faire un bad trip dans mon lit => je n'avais pas évacué tout mon O-PCE et il y a eu, dans mon cas au moins, une interaction TRES FORTE avec l'adb-butinaca. J'invite à la plus grande méfiance pour ce mélange.

Dernière modification par OldChnock (16 décembre 2023 à  16:15)

Hors ligne

 

avatar
zizitaupe_meilleure_bande homme
Psycho sénior
France
champi vert9champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 15 Jul 2021
555 messages
Blogs
Je suis content pour toi que c’est bien passé, et vraiment heureux que t’as tout fait avec prudence, et dans le dosage et dans la manière de doser (Volumétrique, balance blabla).

Perso je prends des trucs en présence des autres au moins la première fois, et je dis toujours aux gens autour de moi si je prends qqc, en expliquant ce que c’est, voir en leurs donnant le pochon, au cas où j’ai un problème. Bcp d’histoires de OD commencent par “iel était tout seul.” Mais évidement si on cache son usage de drogue c’est pas possible de faire ainsi…

Hors ligne

 

avatar
OldChnock homme
Nouveau membre
France
champi vert4champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 08 Feb 2023
37 messages
Bonjour,
    Oui, j'ai essayé de bien faire...,  et d'autant plus qu'il parait maintenant qu'il y a des stars qui meurent d'une prise de kétamine (Matthew Perry  - R.I.P. - étrange, jamais entendu parler de cela avant).

Pour ce qui est de mettre au courant sa compagne /son compagnon, ce n'est pas si simple.

Etant bipolaire et ayant eu de nombreux épisodes de dépression majeure, il y a toujours une ambiguité sur la prise de substances dans mon cas (et pour beaucoup ici) et je n'aime pas qu'on laisse entendre que cela pourrait en être la cause alors que ce besoin compulsif d'essayer des produits et d'en adopter certains est un des traits les plus caractéristiques de la bipolarité.

Mon atout est que j'ai toujours su me réguler, d'ailleurs, j'ai une vie professionnelle normale malgré mon ALD et ma RQTH (qu'ignorent mon employeur, c'est un atout que je garde dans ma manche).

Alors, pour revenir à la conjointe (pour ce qui me concerne) elle sait que je prends de la ket, des benzos, de la prégabaline, du canna, et que je prenais avant des champis ou du LSD yikes mais j'évite de lui dire, "tiens, j'ai vu un truc, l'O-PCE, j'ai envie d'essayer" ou n'importe quel autre RC compatible avec mon traitement puisque j'ai dû arrêter les lysergiques...

Par contre, quand je me fais un trip ketamine une ou deux fois par mois, je lui signale  : je prends de la k. et je me mets dans la pénombre pour mieux délirer en regardant des visualisations fractales sur mon pc avec de la musique psychédélique dans les oreilles !
Quant aux benzos,  j'ai repris le contrôle sur mon addiction qui est retombée (grâce à la k entre autre) au niveau plancher (équivalent 10mg valium dument préscrit), idem pour la prégabaline (150 mg/jour).
Après, quand je compte les cachetons que je gobe le matin et le soir (je ne vous fais pas le listing, mon pharmacien me reconnaîtrait lol), je me demande comment et pourquoi personne ne se doute de rien au boulot...?
   
     bonne continuation à toutes et tous sur la route de soi,

Dernière modification par OldChnock (18 décembre 2023 à  17:45)

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

Pied de page des forums