L’ONU défend l’analyse de drogues, les salles d’injection, la politique portugaise de dépénalisation

Publié par ,
373 vues, 1 réponses
avatar
pierre
Web-Administrateur
champi vert77champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 15 Sep 2006
17340 messages
Blogs
Bonjour

Je vous mes ce passage de l’interview du Monde d’Alexis Goosdeel, directeur de l’Agence de l’Union européenne sur les drogues.

C’est éclairant par rapport au discours de la droite et de l’extrême droite qui est complètement à rebours de ce que préconisent les grandes agences de l’ONU sur le contrôle des drogues et notamment la rdr….

Quelle est votre position quant à une légalisation de certaines drogues, dont certains affirment qu’elle permettrait d’endiguer la violence ?

Nous évoquons fréquemment la politique intégrée appliquée par le Portugal, qui engrange de très bons résultats. L’un des éléments de celle-ci est la décriminalisation, qui vise à ne plus considérer comme un crime l’usage de quelque substance que ce soit. La loi votée il y a vingt-deux ans visait aussi à définir clairement les modes d’action contre le trafic et des mesures précises en matière de santé publique. Le nombre des décès par overdose et des contaminations, notamment par le VIH, a baissé. Et la police a pu concentrer ses efforts sur la lutte contre les trafiquants et les groupes organisés.

Est-ce le modèle à suivre ?

Je ne recommande aucun modèle, je constate seulement que, contrairement à ce qui a été dit, la décriminalisation n’a entraîné aucune augmentation de l’usage au Portugal. Elle est d’ailleurs considérée officiellement, depuis 2016, comme absolument compatible avec les conventions de l’ONU par l’International Narcotics Control Board, l’organe international de contrôle des stupéfiants. C’est également le cas pour les salles de consommation supervisée, ainsi que pour les programmes d’analyse des substances dans un but de santé publique, de prévention et de réduction des risques. Ces programmes contribuent à la détection précoce des dangers, à sauver des vies et ne consistent absolument pas à légaliser l’usage de drogues. Ils ne constituent pas, en revanche, une finalité en soi. Ils s’inscrivent dans un dispositif plus vaste, dont l’objectif à terme est d’aider les gens à s’en sortir, de prévenir l’usage et la dépendance.
Jean-Pierre Stroobants (Bruxelles,

https://www.lemonde.fr/international/ar … _3210.html

Dernière modification par pierre (07 juillet 2024 à  19:03)

Hors ligne

 

avatar
Cycle homme
Nouveau Psycho
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 02 Oct 2019
86 messages
Bonjour Pierre,

C’est top d’apprendre tout ça ! Ça redonne de l’espoir de voir que certains gouvernement commencent à privilégier la RDR à la répression. Les résultats sont là, merci pour toutes ces preuves.

Peut-être se dirige-t-on vers une nouvelle époque , celle où les usagers ne seraient plus sans cesse stigmatisé et juger à tort comme « faible » ?

Considérer l’usager avec empathie plutôt qu’avec mépris ça me semble être la clef qui éviterait bien des suicides, l’isolement social dû au sentiment de honte dû au regard des autres… Et l’article semble montrer que l’on commence (à peine par contre je pense) à comprendre cela.

L’étape suivante d’une meilleure prise en charge serait selon moi :

Viser d’abord l’épanouissement, apprendre au patient a bien vivre avec les drogues sans forcément chercher à tout prix à ce qu’il devienne parfait, « clean »  par rapport à sa dépendance éviterait beaucoup de pression et d’auto-culpabilité.

Ensuite, si le patient réussit a maîtriser sa consommation, peut-être pourrait-il envisager un arrêt mais il faut qu’il le fasse uniquement pour LUI pas pour faire plaisir à la matrice.

Chacun a SON juste équilibre à trouver dans la vie je pense. A l’individu donc d’apprendre à se comprendre et se connaître par rapport à ce que LUI considère comme une conso raisonnable selon sa situation de vie.

Malheureusement et cela n’engage que mon avis, va falloir attendre encore longtemps pour que la France comprenne tous les bénéfices qu’apporte la RDR.

Alors merci, merci à Psychoactif d’apporter une vision si novatrice et avancé sur le sujet. Ça a changé mon rapport à mes addictions.

Dernière modification par Cycle (08 juillet 2024 à  01:41)


"T'as vraiment de la veine toi tu sais, t'as pas dû attendre toute ta vie pour vivre un truc extraordinaire". Walter White

Hors ligne

 

  • Psychoactif
  •  » Forums 
  •  » Actualités
  •  » L’ONU défend l’analyse de drogues, les salles d’injection, la politique portugaise de dépénalisation

Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] Michael Moore et la politique des drogues portugaise exemplaire
par PSYCHOCRACK, dernier post 28 févier 2016 par Anonyme3894
  0
logo Psychoactif
[ Forum ] Salle de shoot - Touraine defend les salles de shoot devant les deputés
par pierre, dernier post 15 octobre 2014 par Zonacide
  1
logo Psychoactif
[ Forum ] Légalisation - Légalisation ou dépénalisation du cannabis : l'arlésienne politique
par pierre, dernier post 15 octobre 2012 par pierre
  0
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] Comment faire une injection a moindre risque
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] Injection heroine brune en photos
logo Psychoactif   [ QuizzZ ] Testez vos connaissances sur l'histoire de la réduction des risques
6444 personnes ont déja passé ce quizzz !

Pied de page des forums