Psychoactif
Quelques mois de liberté, enfin clean / Les Blogs de PsychoACTIF

Quelques mois de liberté, enfin clean

Catégorie : Témoignages
15 juin 2016 à  02:03

Bonsoir à  tous !
Je ne sais pas si certains ce souviennent de moi, j'ai été actif quelque temps sur le forum il y as... Quelques mois.

J'aimerai prévenir que ce témoignage sera digne d'une séance chez un psychologue, enfin, de ce que j'en pense dans ma tête...
Voilà  presque 4 mois que je suis clean. Durant ces mois, j'ai ré-appris à  vivre et je suis fier d'avoir arrêter à  temps.

J'aimerai juste mettre par écris cette période de ma vie où j'ai totalement délirer, sincèrement, avec du recul je me rends compte que je n'étais pas du tout moi et je pense que ça as marquer quelques séquelles...

Alors, tout commence lorsque j'ai rencontrer une fille, qui intervient d'ailleurs dans un de mes TR sur le LSD (l'histoire de l'arbre et des racines, pour ceux qui ont une bonne mémoire).
C'est à  cette période que j'ai découvert les abus de prods, je montais en teuf chaque week-end et parfois même plusieurs jours d'affiler pendant mes vacances... Tout le temps dans l'abus, je ne m'en rendais pas compte parce que je vivais ma vie par cycle (descente - trip - descente...), je ne le savais pas encore mais j'étais déjà  addict à  la défonce, rapidement je trouvais n'importe qu'elle excuse pour m'en coller toujours plus dans le piff...

Le jour où ça à  commencer à  vraiment déraper, c'est le jour où j'ai rencontrer mon ex-copine. Au début, c'était génial, elle était beaucoup plus libre que moi (le genre sans aucune ambition qui passe sa vie dans la rue ou en teuf), à  l'époque je trouvais ça vachement cool parce qu'elle était toujours là  pour moi quand je le désirais. Mais, rapidement elle s'est mise à  deallé, et la, c'est le drame.

Alors que je suivais des études, j'ai commencer à  sécher les cours pour elle. On se défoncer à  n'importe quoi (champis, , L, coco...) et on passer nos journées à  l'abris des regards dans la forêt, on se prenais pour les petites fées des bois grosso modo gne
Le problème, c'est qu'en un rien de temps nos messages n'étaient plus "On se vois demain mon coeur ?!" mais "Alors au tour de quel prods demain?"...

Sans vraiment m'en rendre compte, j'étais déjà  vraiment tomber bas. Et je le sais maintenant parce que au début, les gens de ma fac me disaient "Wow, tu as des pupilles vachement dilatés... Tu as fait quoi?", mais ça s'est vite transformé en "Alors, combien de traces aujourd'hui ?"... drugs

D'ailleurs, ça me rappel un jour ou j'étais vraiment minable : j'avais fumer 6 grammes d'herbe entre 10h et 12h à  moi seul, j'étais parti en cours totalement défoncé drapeau-blanc et à  16 heures, au lieu de faire une pause clope comme les gens normaux, j'avais couru pour avoir de la MD (délivré par ma copine, c'était notre drogue de prédilection et on étais totalement accro), j'avais mon gramme dans la poche et j'étais enfin souriant. Je m'étais dis que je la prendrais le week-end (on étais mardi), finalement, le mardi soir j'avais déjà  terminer mon gramme, tout seul chez moi. Je tapais du pieds comme un con tout seul pendant toute la nuit, et le lendemain j'étais parti en cours en descente vraiment hard, sans avoir dormi, ni manger... Cul de pet et fringues sales sur moi, bien entendu...
Tout me paraissait normal, mais en faite ça ne l'étais pas et j'ai vraiment honte.

Enfin bref, les semaines se sont enchaÎnés et je commencer à  être de plus en plus colérique, agressif et ça même envers ma propre famille, j'ai commencer à  écarter toutes les personnes de mon quotidien qui ne pourrais pas me donner ma poudre magique, j'écrivais des petits poèmes pour la belle Denise en cours etc...
Les choses ont continués à  empirer pendant un moment, je suis passer à  coter de la mort bon nombre de fois mais je n'en parlais à  personne et je continuais, même après 5 jours sans dormir, sans manger et quasiment sans boire, alors que mon coeur et mon cerveau me suppliait de tout arrêté, moi je continuais à  sniffer.

Les teufs ce sont enchaÎnés et je n'arrivais plus rien à  contrôler, je faisait du stop n'importe où et je montais avec n'importe qui pour vu que j'aille à  une teuf où je pouvais prendre un max de prods.
Une nuit, on s'est fait prendre par un cocaïnomane, qui sniffais au volant et qui parfois le lâcher en plein milieu d'un virage, avec sa copine à  coter qui le rattraper en panique. "On" c'est une amie et moi, je m'en voudrais toute ma vie de lui avoir dis de venir avec moi ce jour-là . Enfin bref, contrôle de police un peu avant la tawa, on se fais embarquer. J'étais majeur et j'ai plus ou moins réussi à  "échapper" à  la morale des parents. Pour eux, on avais juste essayer le speed et ça nous avait totalement dégouté... Tu parle oui corde-pour-se-pendre !

Finalement, après 2-3 arrestations le même mois, mes parents (enfin ma mère) à  décider de me chaperonner chez moi pendant toutes mes vacances (je m'étais arrangé 2 semaines), c'était la guerre froide et j'ai pas hésiter à  lui balancer que ce n'était pas ma mère, que j'allais appeler les flics pour la foutre à  la porte, ça à  souvent failli partir en jeu de mains (heureusement ça n'est pas arriver!).

Au bout de 2 semaines, j'étais en quelque sorte sevré, mais mon cerveau était loin d'avoir fait le deuil de cette période.
J'ai décider d'arrêter de fréquenter ces gens, je me suis totalement replier sur moi-même (d'où le fait que j'ai était inactif pendant presque 4 mois sur ce forum) et j'ai couper cours avec mon ex, basta, c'était terminé.
Pendant quelques semaines, j'ai eu l'impression que ce serait impossible, mais finalement j'ai retrouver mes capacités, j'étais impressionner et tellement fier de moi, j'avais une excellente mémoire, des bonnes notes, une vie qui n'étais franchement pas si mal !

J'ai retrouver une vraie réflexion, j'avais l'impression d'être libéré et j'ai réussi à  totalement oublié les drogues pendant quelques temps.
Je me suis remis à  fumer, mais ça ne m'as pas causer de problèmes.

Enfin bref, tout ça pour dire que je préfère éviter le forum encore un peu, ça m'arrive de penser à  un bon para... Mais je ne veux plus retourner dans ce monde, j'ai eu ma claque.
Aussi parce que j'ai bien besoin d'en parler mais personne à  qui le dire...

Clairement, je n'avais plus d'ambition et mon rêve était seulement d'avoir un camion aménagé et de l'essence. Pour le reste, je pouvais vivre dans la rue que ça ne m'aurais pas déranger, je tapais tout le temps, de partout et avec n'importe qui, alors j'avais mon petit bonheur artificiel.. Ça me suffisait.

À l'heure actuelle, je regrette beaucoup de choses et ça me pèse de ne rien pouvoir dire, j'ai encore des séquelles et ça se vois beaucoup (enfin je trouve, mentalement, pas physiquement).
Évidemment, j'ai rater mon année à  cause de toute ces histoires, mais je me suis battu et je recommencerais une nouvelle vie à  la prochaine rentrée. J'ai plus aucun contact avec mes anciens amis, alors je vais devoir me reconstruire... Mais cette fois-ci je serais clean smiley-gen013 smiley-gen013 !

Bonne nuit à  tous et gardez-vous bien punk1



Commentaires
#1
sheerandsteep
Jeune et vraiment pas très insouciante
15 juin 2016 à  12:05
Bravo, continue comme ça.

Le bonheur que tu construis à  long terme vaut plus la peine que celui qui est démesuré et bref, qui t'empêche par la suite de construire le premier.

Laisse de la place aux choses qui t'intéressent et qui comptent pour toi, et vis de la manière dont tu souhaites. Tu as déjà  l'air bien parti smile


Vraiment bravo !

J'avais déjà  essayé d'arrêter l'hero mais je replongeais à  toujours 1 ou 2 semaines à  chaque fois. J'ai perdu comme toi beaucoup de mes amis, j'ai déçu enormement ma famille tout ça pour de la poudre... Mais t'as réussi à  te débarrasser juste à  temps. Je sais que c'est pas facile de se séparer de tout ca. Je pense que le fait que les flics t'aient embarqué, ça a été une sorte de coup d'arrêt et de remise en question. Si personne t'aurait arrêté, tu te serais fait beaucoup de mal. Je suis heureux pour toi et je te souhaite bonne chance pour l'avenir !


J'ai décider d'arrêter de fréquenter ces gens, je me suis totalement replier sur moi-même

cool, tu va pouvoir te refaire des amis, des gens un peu moins borderline wink !

globalement tu as fait un bon choix , à  ce rythme là  tu serais mort assez vite donc c'est good smile peut être ton esprit s'est dit qu'il voulait passer au delà  de la trentaine et fonder une petite famille peut être hihi

maintenant reste aux joints pendant quelques années fume_une_joint et l'envie disparaitra bien vite...

++


#4
Amaranthe
Polyconsommatrice
15 juin 2016 à  21:30
Une belle histoire, bravo pour la force dont tu as fait preuve HeavenB !
Je te souhaite de réussir à  atteindre tes objectifs, et si la tentation devient trop forte, repense à  ce post !
Merci de nous avoir partagé ton vécu smile.


#5
Snoop'
Modératrice à  la retraite
16 juin 2016 à  18:03
Super post qui me touche personnellement, car je m'y retrouve dans de nombreux passages !

Bravo a toi HeavenB, tu as sorti la tete hors de l'eau a temps, et ca, ca n'a pas de prix (et plus tu vas avancer en age, plus tu en seras convaincu !)

tu reviens de loin comme on dit, et ton experience de vie a dû t'apprendre enormement sur toi meme je pense, en cela ton histoire de descente aux enfers n'est pas une si mauvaise chose, voire une chose plutot positive au final,

comme toi, j'ai dévalé cette pente si savonneuse, et bien plus tard que toi, j'ai reussi aussi a me sortir de mon addiction a la defonce (je trouve le terme tres correct !)
d'abord degoutée de cet univers, puis nostalgique parfois des bons moments passés, j'ai aussi coupé les ponts avec tous mes contacts (faut pas se mentir, ce n'etaient pas des ami(e)s) et reconstruis, dans mon cas, doucement ma vie,

pour cela aussi que je suis sur PA, car je ne considère plus mes 10 années de defonce comme des années perdues, mais comme experience de vie qui m'a enormement appris, et pour moi, il ne me semblait pas imaginable de ne pas en parler et en montrer les bons comme les mauvais cotés, je suis a fond dans ce que l'on nomme "la résilience", et a ce jour, je suis meme en formation d'educ spé pour bosser en caarud, histoire de rendre la pareille a mes pairs usagers !

rien de tel que rouvrir les yeux sur un monde nouveau et plein de promesses !! encore bravo a toi HeavenB !! super

snoop'


Je viens de lire vos commentaires, c'est vraiment génial : je me sens enfin écouté.

J'espère aussi que ça va continuer et encore s'arranger, je vie beaucoup mieux et dans l'ensemble j'ai l'impression d'être encore plus heureux. J'ai recommencer à  faire des soirées sans pour autant devoir prendre des prods (soirée seulement pour l'instant, peut-être que je retournerais en teuf un de ces jours, pour voir si ma volonté est bien presente).

En tout cas merci à  tous smile!
Bonne journée


Bravo à  toi pour ton parcours et ta remise en question. Juste qqch qui tilt, fais attention à   pas trop vouloir taquiner tes envies et pousser les limites en te mettant dans des situations où ya bcp de prods autour de toi, ca serait dommage de tomber parce que tu cherche tes limites.
Bref, take care fais attention à  toi.
drogue-peace


Merci Abcouxyz, t'inquiète pas c'est bien pour éviter le pire que j'ai arrêter et si j'y retourne ça serais pas avant quelques mois ! Je veux pas trop jouer avec le feu maintenant que je sais de quoi je suis capable en quand même très peu de temps...

Bonne journée smile


HeavenB a écrit

Merci Abcouxyz, t'inquiète pas c'est bien pour éviter le pire que j'ai arrêter et si j'y retourne ça serais pas avant quelques mois ! Je veux pas trop jouer avec le feu maintenant que je sais de quoi je suis capable en quand même très peu de temps...

Bonne journée smile

ah le fait de reprendre des drogues est une possibilité pour toi? même dans quelques mois?

je te le déconseille smile

a mon avis tu devrais bloquer quelques années et voir ensuite


#10
Amaranthe
Polyconsommatrice
18 juin 2016 à  02:28
Si tu décides de reprendre Heaven B fait hyper gaffe, mets toi des limites tout de suite. La tentation de se gaver de prods en se disant " Allez après tous ces efforts, je peux bien me faire plaisir, après j'arrête !" a parfois tôt fait de relancer la machine infernale.
Je ne sais pas si il faut "quelques années", mais effectivement essaie de ne pas trop te précipiter. Attends de sentir que tout ça est vraiment loin, que tu es stable dans ta vie. D'expérience, plusieurs mois ça n'est pas toujours suffisant, mais chacun est différent ^^.
Et comme l'a dit Abcouxyz, sois vigilant dans les lieux où la tentation est grande, avec pleins de gens qui tapent autour de toi.

Prends bien soin de toi.


Bravo a toi HeavenB; moi je ne connais pas de "prods" autres que la beuh ou la poudre, donc je ne peux pas te décourager d'en reprendre en sachant de quoi je parle, mais pour la poudre je sais, et je déconseillerais évidemment à  quiconque dans ton cas de croire pouvoir y retoucher, même après des années...
À mon avis le pétard ça suffit bien,
Bonne continuation,
David


Gros malentendu !
Je n'ai jamais dis reprendre un prod, j'ai dis monter en teuf.

Outre le fait de la tentation, j'aime toujours autant le son.
Je compte pas me privé du son pour quelques mésaventures, pour le moment je ne veux pas jouer avec le feu (-> parce que monter inclu le fait d'être en contact avec des prods), mais d'ici quelques mois je pense pouvoir passer au dessus de  ça, enfin, on verra bien mais l'alcool et la bheu me suffiront très bien.


En effet, j'avais plutôt mal compris; mais comme tu le dis à  la fin, l'alcool et la beuh suffisent bien.
Bonne continuation,
David


#14
Amaranthe
Polyconsommatrice
18 juin 2016 à  11:11

HeavenB a écrit

Gros malentendu !
Je n'ai jamais dis reprendre un prod, j'ai dis monter en teuf.

Outre le fait de la tentation, j'aime toujours autant le son.
Je compte pas me privé du son pour quelques mésaventures, pour le moment je ne veux pas jouer avec le feu (-> parce que monter inclu le fait d'être en contact avec des prods), mais d'ici quelques mois je pense pouvoir passer au dessus de  ça, enfin, on verra bien mais l'alcool et la bheu me suffiront très bien.

Autant pour moi j'avais mal compris, désolée ! On peut être clean et aller en teuf si on est vraiment bien  motivé : une de mes amies a tout arrêté il y a environ deux ans ( même la beuh ) et profite du son sans problèmes.
Mais prudence tout de même, parce que voir ses potes consommer et s'éclater ça peut vite donner envie smile.


"Une de mes amies" la coïncidence ! J'ai moi aussi des amis qui montent sans prodder depuis plus de 1 ans  (entre 1 et 4 ans), j'en connais 3 et ce sont aussi des amiEs.

Remonter

Psychoactif
Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.


logo Don Soutenez PsychoACTIF

Droit d'auteur : les textes de Psychoactif de https://www.psychoactif.org sont sous licence CC by NC SA 3.0 sauf mention contraire.


Affichage Bureau - A propos de Psychoactif - Politique de confidentialité - CGU - Contact - Propulsé par FluxBB - Flux RSS