Psychoactif
une victoire toute petite / Les Blogs de PsychoACTIF

une victoire toute petite

Catégorie : En passant
16 septembre 2019 à  20:34

Hello,

Alors dans les blogs on peut parler de tout, dans mon cas ce sera surtout de n'importe quoi. Désolée, ce post n'a rien à voir avec les conso.

Voilà un message sans importance mais il n'y a qu'ici que je peux partager cette toute petite victoire.

Dans mon enfance, ma mère aimait me plonger la tête dans l'eau, faire mine de me noyer et développer une forme de violence psychique autour du bain. Depuis je suis incapable de m'allonger dans une baignoire. Ma tête dit oui mais mon corps se raidit, je veux sortir, bref c est pas du tout agréable.

Or depuis deux jours, j'arrive à m'allonger, par pallier, et presqu'à me détendre. A fermer les yeux. Y a bien des images du passé qui remontent mais je sens aussi et parallèlement un début de zénitude.

Je sais bien que ça peut paraitre futile. Après tout, ai-je besoin de m'allonger dans une baignoire? Bien sur que non mais c est une petite reprise de contrôle sur mon passé, presqu'une paix intérieure regagnée.

Bisous
Janis



Commentaires
#1
Ocram
Adhérent PsychoACTIF
16 septembre 2019 à  20:42
Salut Janis,

Toute action qui fait ce sentir mieux dans sa tête et dans son corps c est un pas vers plus de sérénité...

Ton histoire de départ est bien moche et a fait de toi une victime, tu es en train de changer le paradigme de départ. Badass!

J'adore, bonne suite.

Ocram


Une petite victoire? De mon point de vue, non.
Une belle victoire. J'imagine qu'il t'as fallu pleins de petits pas pour arriver à t'allonger.

Bravo


#3
Hilde
In modo d'una marcia
16 septembre 2019 à  23:03
Ne sont-ce pas d'innombrables reconnexions qui se cachent derrière cette victoire petite en apparence?

C'est très réjouissant. Merci d'avoir partagé cela avec nous.

Bisous,

Hilde


janis a écrit

Hello,

Alors dans les blogs on peut parler de tout, dans mon cas ce sera surtout de n'importe quoi. Désolée, ce post n'a rien à voir avec les conso.

Voilà un message sans importance mais il n'y a qu'ici que je peux partager cette toute petite victoire.

Dans mon enfance, ma mère aimait me plonger la tête dans l'eau, faire mine de me noyer et développer une forme de violence psychique autour du bain. Depuis je suis incapable de m'allonger dans une baignoire. Ma tête dit oui mais mon corps se raidit, je veux sortir, bref c est pas du tout agréable.

Or depuis deux jours, j'arrive à m'allonger, par pallier, et presqu'à me détendre. A fermer les yeux. Y a bien des images du passé qui remontent mais je sens aussi et parallèlement un début de zénitude.

Je sais bien que ça peut paraitre futile. Après tout, ai-je besoin de m'allonger dans une baignoire? Bien sur que non mais c est une petite reprise de contrôle sur mon passé, presqu'une paix intérieure regagnée.

Bisous
Janis

Ça fait plaisir de te lire Janis
Pas évident de parler de soi et de se montrer aussi vulnérable, je pense que c'est un pas énorme vers la paix intérieure smile profite de toi même, je ne sais pas trop quoi te dire mais des bisous


Bravo Janis !

Ta démarche est super, et tu as l'air d'être une personne formidable. J'espère que tu réussiras a te sentir bien dans l'eau, je te le souhaite de tout coeur.

Une victoire pas si petite que ça !!!

Bises
Albatros


Bonjour Janis,


Nous ne nous connaissons pas réellement, je veux dire dans la vraie vie, et pourtant nous confions ici des choses très intimes et parfois/souvent douloureuses sur nous-mêmes...

Je te félicite pour cette victoire. Avancer, parvenir à réparer ce passé qui nous a marqué au fer rouge, ça se fête !

Bises.


Helena.


#7
janis
Bénévole PsychoACTIF
17 septembre 2019 à  15:31
Merci de ces réactions bienveillantes!

Tu as raison Helena, on se livre davantage ici que dans la vraie vie mais je vois déjà la scène:

moi à ma meilleure amie "coucou, tu sais quoi? j'ai réussi à m'allonger dans la baignoire"
elle "ah? ok, et sinon tu as fait quoi de ta journée? "

ce serait un fiasco total et la plupart des personnes n'imagine pas ce que sait que de devoir faire plein de petits pas pour vivre normalement.

C'est comme le permis de conduire, je lache l'affaire. Même cas de figure, ma mère faisait mine de nous "planter" en voiture pour me faire peur et me signifier son envie de nous tuer (je ne savais que ça….). Et il m'est impossible de passe ce permis...pareil ça bloque et rebloque.

bisous
Janis


Il n'y a qu'ici, entre personnes touchées par ces maux à tous degrés de souffrance et d'addiction, que nous pouvons nous comprendre, c'est sûr. J'ai pu m'en rendre compte dernièrement avec la réaction d'amis proches et de la famille (sans parler directement de "problème de drogue") : les gens ne réalisent pas toujours dans quelle détresse nous pouvons nous trouver parfois ou simplement à un instant donné, et aussi à l'urgence d'une main tendue.

J'ai pu également constater que "tolérance" (au sens profane du mot) rimait avec "indifférence" : derrière les mots d'une de mes [demi comme elle dit] sœurs, très ancrée dans le milieu bobo-parisien-communication-publicité, à propos de ma sexualité déviante, le "il faut être tolérant, tout est permis entre personnes consentantes, tu ne fais de mal à personne, etc...", ce discours m'a fait bien plus de mal qu'un jugement sévère et désapprobateur, il signifiait ni plus ni moins "tu peux te foutre en l'air, j'en ai, au fond, rien à foutre".

Note : par provocation, j'en avais rajouté une couche en lui faisant croire que j'allais jouer en Roumanie dans des films pornos BDSM à petit budget ayant pour thème la zoophilie et la scatophilie ! Sans déconner, un(e) ami(e) m'annonce cela, si je l'aime réellement, je vais m'inquiéter pour lui/elle !

Bref, en effet Janis, ce forum reste un espace où nous pouvons libérer plus facilement notre parole, et où nous avons déjà plus de chances de rencontrer la compassion ("je souffre avec toi", cf l’étymologie du mot).


a écrit

J'ai pu également constater que "tolérance" (au sens profane du mot) rimait avec "indifférence" :

Je partage ta vision. On tolère.... Ce que on ne peut pas accepter
Mais au niveau droits civiques.... Comment dire... Martin Luther King ou Mandela n ont jamais demandé plus de tolérance... Va savoir pourquoi?


Merci Janis pour cette lecture, ça m a fort ému. Je suis toujours surpris de tes (mes) parts intimes trouvant place sur PA
Je te souhaite tous les autres petits pas dont tu aurais besoin

Remonter

Psychoactif
Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.


logo Don Soutenez PsychoACTIF

Droit d'auteur : les textes de Psychoactif de https://www.psychoactif.org sont sous licence CC by NC SA 3.0 sauf mention contraire.


Affichage Bureau - A propos de Psychoactif - Politique de confidentialité - CGU - Contact - Propulsé par FluxBB - Flux RSS