Psychoactif
Ma nouvelle drogue, l'ASFD (partie 1/2). / Les Blogs de PsychoACTIF

Ma nouvelle drogue, l'ASFD (partie 1/2).

Catégorie : Expérimental
23 septembre 2019 à  14:28

Lors des fortes chaleurs de l'été dernier, je m'étais essayée, timidement, à cet ASFD (*) dont on entendait parler surtout dans le sud de la France (peut-être parce que l'Espagne et l'Italie ont toujours servi de plateformes européennes intermédiaires propices à la diffusion clandestine et discrète de telles substances, ce n'est qu'une supposition; ou plus vraisemblablement parce que l'ASFD provoque une légère hypothermie (**) utile pour mieux supporter les hautes températures des régions méditerranéennes).

Quoi qu’il en soit, il me fallait un produit de substitution après l'arrêt brutal des cathinones et des hallucinogènes. Je l'ai trouvé : l'ASFD !

De quoi s'agit-il ? Il s'agit en fait d'une préparation chimique simplissime, que l'on réalise à partir de trois composés, et qui s'apparente à un basique mélange effectué dans des proportions stoechiométriques néanmoins rigoureuses.
/forum/uploads/images/1569/asfd1.jpg
Mesures de RDR mises en œuvre : ne JAMAIS mélanger avec de l'alcool, et se méfier des imitations frelatées qui en contiennent. Il y a déjà eu trop de décès à cause de ces erreurs de manipulation, que celles-ci fussent volontaires ou involontaires, sans parler de cuisantes défaites mentionnées lors de "parties de boules à plusieurs" (le chemsex, j'ai laissé tomber depuis longtemps, pour ma part).

Set & setting : le temps de la préparation, devenue un véritable rituel dans les milieux adeptes de l'ASFD, j'écoute ce morceau divin du groupe Death qui est de circonstance puisqu'on raconte que son compositeur, Chuck Schuldiner (RIP), venait de découvrir l'ASFD lors du festival Dynamo Open Air de 1998 à Eindhoven, aux Pays-Bas comme par hasard.
A Moment Of Clarity décrit en filigrane son expérience initiatique :

Chuck Schuldiner a écrit

"I would describe it as an invisible darkness... A blinding black... Life is like a mystery with many clues but with few answers... My soul is kept safe from the bloody claws [vision psychédélique ou image poétique ?]... Look the way beyond... You open my eyes wide to see a moment of clarity... Confusion gone...".

En français approximatif :

Chuck Schuldiner a écrit

"Je le décrirais comme une obscurité invisible... Un noir aveuglant... La vie est comme un mystère avec de nombreux indices mais peu de réponses... Mon âme est préservée des griffes sanglantes [vision psychédélique ou image poétique ?]... Regarde le chemin au-delà... Tu ouvres grand mes yeux et me permets de visualiser un moment de clarté... La confusion a disparu...".

Préparation :
- 25 g de sirop de canne à sucre;
- 25 g de PACIFIC SANS ALCOOL (à 1-2 ‰ d'anéthole, pour une concentration finale et parfaitement inoffensive de 25-50 mg d'anéthole par verre de 250 ml d'ASFD, à l'approximation près des masses volumiques);
- 200 g d'eau glacée.
Total = 250 g de boisson après mélange (dilution volumétrique 1 pour 4 volumes d'eau).
/forum/uploads/images/1569/asfd2.jpg
Notes diverses : l'anéthole, ou 1-méthoxy-4-(1-propényl)benzène, est le précurseur chimique direct de la dangereuse paraméthoxyamphétamine. L'anéthole permet également la synthèse de phenéthylamines de la famille des 2C-X. On remarquera que le mélange se trouble rapidement, à cause d'un phénomène d'émulsification spontanée appelé "effet Ouzo". En dehors de cette particularité, rien à voir avec l'absinthe, l'ASFD ne contenant pas de thuyone.

Voilà à peu près tout ce que j'ai pu réunir comme informations sur le sujet. L'avenir me dira si je fais une connerie ou non en m'adonnant désormais à ce mystérieux ASFD qui m'apporte tant de réconfort et laisse dans la bouche ce goût anisé caractéristique.


(*) Anise Syrup & Frozen Dihydrogen monoxide.
(**) Une correspondante me signale qu'il s'agit là d'une illusion sensorielle, voire d'une idée fausse et subjective.

Reputation de ce commentaire
 
Figure de style... Bien ouéj! Ocram



Commentaires
Magnifique smile J'aime beaucoup le Frozen Dihydrogen monoxide, mais plutôt avec de la grenadine pour ma part !


Wahou alors ça je suis curieux Lena !
Comment tu decrirais les effets ?

Albatros


#3
Hilde
In modo d'una marcia
23 septembre 2019 à  18:03
Je suis contente que tu nous parles enfin de cette séduisante molécule que tu avais évoquée dans un précédent billet de blog - et pourtant, à lire ta description et à regarder les photos, j'aurais plutôt parié que l'acronyme en anglais signifiait Autoroutes-du-Sud-de-la-France Drug!

Ceci dit je voulais surtout intervenir pour corriger ce qui me semble être une erreur de ta part Lena: il est déconseillé de boire glacé. 
https://www.santemagazine.fr/alimentati … ues-174228

Et il y aurait même plutôt un risque d'hyperthermie en période de canicule (c'est d'ailleurs très curieux que tu constates une légère hypothermie), l'eau glacée déclenchant le démarrage de notre petite chaudière interne, et réchauffant les environs par la même occasion.

LenaÀLaRechercheDuParadis a écrit

25 g de sirop de sucre de canne;

Le risque de prise de poids est-il important?


Fluche a écrit

...avec de la grenadine.

C'est une variante agréable, bien que très différente. Je reconnais y avoir eu recours. À condition de trouver un vrai sirop de grenadine fabriqué à partir de pulpe de grenade. Et ça, c'est pas gagné.

Ocram a écrit

https://www.psychoactif.org/images/etoile_verte.png

Merci, M'sieur, un p'tit vert avec mon p'tit jaune. http://www.en.kolobok.us/smiles/personal/beach.gif

Albatros a écrit

Comment tu décrirais les effets ?

J'ai préféré ne pas les énumérer, car ils sont si délicieux que j'aurais été hors-charte, faisant ainsi l'apologie d'une nouvelle drogue.

Hilde a écrit

Le risque de prise de poids est-il important ?

Effectivement, avec 10 % de sucre (25 g pour 250 g, c'est bien ça), on est proche du Coca et d'un breuvage, donc, excessivement sucré. C'est d'ailleurs ce qui a fait dire à des chercheurs russes que l'ASFD devait ses propriétés psychoactives hédoniques et thymo-analeptiques surtout au saccharose qu'il contient. Et si cette thèse apporte une réponse concluante bien que partielle à cette énigme, n'omettons pas de rappeler les effets dommageables pour la santé des glucides simples, en surconsommation dans nos sociétés occidentales.


LenaÀLaRechercheDuParadis a écrit

[les effets] J'ai préféré ne pas les énumérer, car ils sont si délicieux que j'aurais été hors-charte, faisant ainsi l'apologie d'une nouvelle drogue.

gne si tu fais pas l'effort de décrire les effets, je peux foutre ton topic à la poubelle? salut

après tout, faire du teasing sans marquer ni les effets ni les risques, qu'est ce qu'on en à faire, honnêtement, sur une plateforme de rdr? super


Rick a écrit

...faire du teasing sans marquer ni les effets ni les risques, qu'est ce qu'on en à faire, honnêtement, sur une plateforme de RDR ?

Je m'en occupe tout de suite dans un second billet, parce que tu as raison, ça devient nécessaire. thinking


LenaÀLaRechercheDuParadis a écrit

Rick a écrit

...faire du teasing sans marquer ni les effets ni les risques, qu'est ce qu'on en à faire, honnêtement, sur une plateforme de RDR ?

Je m'en occupe tout de suite dans un second billet, parce que tu as raison, ça devient nécessaire. thinking

Et puis oublie pas de marquer que tu met du ghb dans ton verre sans alcool, ça peut être utile


/forum/uploads/images/1571/img_4615.jpg
Quand je dis que c'est une drogue, pour moi, on m'croit pas...


Le sucre raffiné est une drogue. J'ai le souvenir d'une expérience avec des rats qui actionnent frénétiquement le bouton pour recevoir de l'eau sucrée alors qu'ils ont à dispo un autre bouton pour recevoir de l'eau cocainée. Malheureusement je n'ai plus la source.

Edit: jai retrouvé  la source !!


Abracabrantesque a écrit

Le sucre raffiné est une drogue. J'ai le souvenir d'une expérience avec des rats qui actionnent frénétiquement le bouton pour recevoir de l'eau sucrée alors qu'ils ont à dispo un autre bouton pour recevoir de l'eau cocaïnée. Malheureusement je n'ai plus la source.

Edit: j'ai retrouvé  la source !!

Vrai, le sucre raffiné apaise immédiatement (et je me souviens aussi de cet article scientifique choc). Mais mauvais sur la santé, à long terme. De plus, sans cathinones pour maigrir, et avec une augmentation de mes doses d’œstrogènes, il va falloir que je me mette vite fait au régime !


Préparation :
- 25 g de sirop de canne à sucre;
- 25 g de PACIFIC SANS ALCOOL (à 1-2 % d'anéthol, pour une concentration finale et parfaitement inoffensive de 1-2 mg d'anéthol par dose/verre);
- 200 g d'eau glacée.
Total = 250 g de boisson après mélange (dilution volumétrique 1 pour 4 volumes d'eau).

Peux tu préciser. D'après mes calculs

1% de 25 g = 250 mg d'anethol soit 1 mg/ml (250 mg pour 250 ml) et donc pour un petit verre de 50 ml 50 mg.(avec 2% ce serait 2 mg/ml et 100 mg.
En fait le contenu en anethol  du pastis est de 2 g/Litre soit  1 pour mille (je n'ai pas trouvé celui du Pacific).
Ce qui ferait pour ta solution  0,2 mg/ml et donc pour un petit verre de 50 ml, 10 mg d'anethol .

Ce n'est pas pour pinailler mais puisqu'on parle de dose parfaitement inoffensive il vaut mieux  etre exact.
Amicalement


prescripteur a écrit

Ce n'est pas pour pinailler mais puisqu'on parle de dose parfaitement inoffensive, il vaut mieux être exact.

Damned, je me suis trompée, la concentration en anéthole du PACIFIC SANS ALCOOL est de 1-2 ‰, comme dans la plupart des boissons spiritueuses anisées, et non pas de 1-2 %; et en plus mon calcul était faux. http://www.en.kolobok.us/smiles/light_skin/dash3.gif

J'ai rectifié, honte à celle dont l'orgueil la fit douter des corrections du Prescripteur.

Par ailleurs, quand je parle d'anéthole, il s'agit du trans-anéthole ou E-anéthole, peu toxique, ce qui n'est pas le cas de son isomère, le cis-anéthole ou Z-anéthole dont la dose journalière acceptable pour l'homme a été fixée par les instances internationales à 2,5 mg/kg (source : Pharmacognosie, phytochimie, plantes médicinales - Jean Bruneton).

Remonter

Psychoactif
Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.


logo Don Soutenez PsychoACTIF

Droit d'auteur : les textes de Psychoactif de https://www.psychoactif.org sont sous licence CC by NC SA 3.0 sauf mention contraire.


Affichage Bureau - A propos de Psychoactif - Politique de confidentialité - CGU - Contact - Propulsé par FluxBB - Flux RSS