Psychoactif
Combo LSD/ MERCALM, l'enfer sur terre / Les Blogs de PsychoACTIF

Combo LSD/ MERCALM, l'enfer sur terre

Catégorie : Trip Report
17 janvier 2020 à  22:36

Ca fait un moment que je me tâte à faire ce TR, mais je ne sais si je dois le poster dans le forum LSD ou le forum déliros, car c'est bien de ce mix de produits dont je vais vous parler.
Alors je vais le mettre ici...
Je vous plante le décor : été 1995, aux Eurockéennes de Belfort, super programmation : Body Count, The Cure, Page&plant, Jamiroquaï etc
/forum/uploads/images/1579/395516_10200467111305980_1477686453_n.jpg
J'ai 18 ans, je suis venue en car avec une pote à moi.
Une pote qui m'avait déjà parlé des cachets qu'elle prenait parfois, des Mercalm; dans une soirée je l'avais vue se toucher le visage longuement, comme pour s'enlever une toile d'araignée qui reviendrait sans cesse. Ca m'avait fascinée, c'est là qu'elle m'avait parlé de ces cachets et de leurs effets.
Jusque là j'étais une fumeuse de joints, une buveuse de calimucho. Mais j'étais fascinée par le monde de "Moi, Christiane F", de Flash, la drogue m'attirait plus que plus.
Donc là avant le festoche je lui dis : "Viens on va acheter des Mercalm, c'est quoi la dose ?  "
Elle me répond : " On prend une boîte chacun "
Ensuite on prend le car pour rejoindre Belfort, dans le car on grignote pas mal et on picole un peu.
Une fois presque arrivées on prend les cachets ( je crois qu'on avait pris une plaquette chacune, environ huit cachets ).
De là on descend du car, on monte la tente ( une tente igloo deux places argentée, le modèle le plus courant/le moins cher à l'époque ).
Un mec vient nous voir et nous propose des acides.
Je regarde le truc, il le sort d'une boîte style tube d'efferalgan effervescent; c'est une plaquette composée de petits timbres qui formaient une image de Panoramix. Ils nous dit que c'est des double face.
Vu que le Mercalm n'avait pas encore fait effet, et vu que je ne savais pas du tout à quoi m'attendre avec le LSD, j'ai pris la moitié du buvard.
Ca me paraissait tellement petit ce truc...
Après tout est parti en cou*lles surpris
Quand on avait monté la tente il faisait jour et j'étais à jeun, enfin juste un peu bu dans le car et fumé en descendant du car; j'avais pris grand soin de me dire : " Vu que toutes les tentes se ressemblent, il faut que je me fasse des repères"
Donc j'avais repéré un genre de sculpture en bois, untel camion avec tel détail...
Bref ça c'était avant.
Parce que après, le cauchemar a commencé: la nuit est tombée, et tout est monté grosso modo en même temps, le Mercalm et le LSD. D'un seul coup je me suis rendue compte que je m'étais éloignée de la tente, que j'avais perdu ma pote, et que peut-être ça allait être galère de la retrouver.
Je commence à errer frénétiquement, j'ai des hallus de ouf, mais je reste en mode "recherche de tente ". Cent fois, mille fois, je me suis dit " ah c'est bon c'est la mienne "
Et puis arrivée devant je n'ose pas l'ouvrir, donc je repars jusqu'à en voir une autre, et rebelote.
Mais les gens qui jouent du djembé m'empêchent de me concentrer, le pire c'est ces gens bizarres qui écoutent de la techno super fort, ça m'impressionne cette grosse sono alors qu'on est que sur le parking/camping du festival, même pas sur le site où ya les gros concerts...
Bref je prends la résolution d'oser ouvrir les tentes, ya que comme ça que je pourrai savoir si c'est la mienne ou pas.
Alors je les ouvre, mais je suis tellement parano que je regarde à droite et à gauche avant de passer la tête dans l'ouverture de la tente, j'ai l'air super chelou et je m'en rends compte.
J'arrive à expliquer la situation à un mec, qui me dit qu'il va m'aider à chercher.
Au bout d'un moment il me dit : " c'est bon c'est ta tente "
Alors je rentre dedans, et là le mec me suit .
Je sais pas trop à quel moment j'ai réalisé qu'il me tripotait, sans doute au moment où je me suis rendue compte que c'était pas mes affaires, pas ma tente.
Ca devenait beaucoup trop compliqué ces histoires de tente et de mec chelou.

Je suis sortie vite vite de la tente et je me suis barrée à toute vitesse, j'ai marché sans me retourner pendant des kilomètres, jusqu'à ne plus entendre le moindre boumboum lointain qui viendrait du festival.
Jusqu'à vouloir atteindre le silence parfait de la nuit noire de la campagne.
Ca m'a soulagée quand j'y suis parvenue.
Mais après j'ai flippé, c'était super angoissant cette nuit noire et ce silence et cette solitude.
Je suis rentrée dans la cour de la première ferme que j'ai vue, et je suis allée me cacher sous un banc, recroquevillée et guettant un éventuel fermier en colère.
Je vous raconte la suite au prochain épisode... SPOIL : l'histoire finit bien smiley-gen013

Reputation de ce commentaire
 
Sympa le tr!
 
Vite la suite ! /agartha



Commentaires
Waow, mon premier buvard je me suis barré de la teuf ou j'étais pour avoir du silence aussi et pareil je me suis retrouvé dans une ferme mais un chien à fini par se réveiller et m'aboyer dessus, du coup je me suis barré.  Mais oui le silence m'a fait du bien aussi. Après j'ai pas vécu ce que t'as vécu.

Cool que t'aies réussi à te barrer de la tente à temps... Mens are trash


Jamais essayé le LSD ( ca devrait pas tarder lol ) mais j'ai testé le MERCALM pendant une traversée de la Manche pour aller en Irlande. J'en avais pris un demi cachet et au bout de 30 minutes, ca m'avait salement couché, du haut de mes 85 kilos. Je sais absolument pas ce qu'il y a dedans mais ca t'anesthésie de manière radicale et rapide. Alors oui, quelques comprimés, y a moyen que ca t'emmène loin, et en rajoutant les effets d'un buvard, je comprends que ca ait pu t'emmener loin.

Attention tout de même, je crois qu'une grosse dose de MERCALM, ca peut avoir des sales effets secondaires, je sais plus si on peut faire une OD avec ca


linec13 a écrit

Mais j'étais fascinée par le monde de "Moi, Christiane F", de Flash,

Salut

Pourquoi tous les jeunes des années 80 ont lu ces deux bouquins, plutôt douteux malgré certaines qualités inestimables...il y a quand même des messages de fonds plutôt louches..

ça m'a toujours intrigué.. pourquoi toujours ces deux là et le film que je hais : Requiem for a dream mur mur La plus longue PSA antidrogue. D'ailleurs le réalisateur a fait des PSA antidrogue avant et après le film en question mur

Flash je ne suis pas arrivé à le finir. Christiane c'est...plutôt pas mon truc...euh..


Bah je viens de la campagne, pas accès à de vrais drogués, alors la solution de repli c'était les bouquins ...


J'ai hâte de la suite !

joel92 a écrit

Men are trash

Leaul


Agartha a écrit

J'ai hâte de la suite !

joel92 a écrit

Men are trash

Leaul

Where is the lie, tho

https://media1.tenor.com/images/17a7d5a9ba7d668151408424896f1ed0/tenor.gif

#notallmen boulet


#7
Cub3000
Adhérent PsychoACTIF
22 janvier 2020 à  03:03
J'ai un chouette souvenir d'une prise de mercalm en avion, pas une dose énorme : deux cachets, j'avais prétexté le mal de l'air (dont je ne souffre pas du tout en fait) mais bon, je savais surtout que le truc était censé être psychoactif et ça m'intriguait. Des potes m'avaient raconté des trucs assez apocalytiques vécus en en ayant pris beaucoup, donc j'avais juste avalé un tout petit peu plus que la dose recommandée contre le mal des transports et j'ai bien kiffé le mélange d'effet stonant et perchant, les lumières des villes et des villages la nuit au décollage de l'avion faisaient comme de beaux kaléidoscopes de lumière et j'étais bien...

Sinon, même si on sait que deux buvards identiques ne contiennent pas forcément le même dosage, faut reconnaître que de façon générale, les Panoramix qui tournaient en teuf et festival vers 94/95 étaient souvent redoutables, j'ai pris quelques reculées d'anthologie avec ça...Alors oui, une grosse dose de mercalm et un demi-pano dans le genre de ceux qui circulaient à l'époque, c'est effectivement un mix audacieux wink

Hâte de lire la suite de ce trip !

Remonter

Psychoactif
Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.


logo Don Soutenez PsychoACTIF

Droit d'auteur : les textes de Psychoactif de https://www.psychoactif.org sont sous licence CC by NC SA 3.0 sauf mention contraire.


Affichage Bureau - A propos de Psychoactif - Politique de confidentialité - CGU - Contact - Propulsé par FluxBB - Flux RSS