selincro a réduit entre 3 et 4 fois ma consommation de bierre / PsychoACTIF

selincro a réduit entre 3 et 4 fois ma consommation de bierre

Publié par ,
54508 vues, 14 réponses
pattak63 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 26 Nov 2014
3 messages
Bonjour à  tous

Voilà  je viens témoigner sur un nouveau medicament utiliser dans le sevrage alcoolique : le selincro ( nalméfène ).

Alcoolique depuis l'adolescence ( j'ai aujourd'hui 35 ans ) je cherche depuis quelques années a me sortir de cette dépendance qui s'est ancrée en moi. J'ai presque tout essayé, d'abord le xanax,ça n'a pas marcher, puis une première cure en HP avec un sevrage a la dure qui bien entendu n'a pas marcher ( un psychiatre fou qui en trois semaine voulait me faire passer de 10 anax et des litres de bière à  rien du tout ), puis le seresta 50 jusqu'a 10 par jour et encore une fois l'alcool à  repris le dessus donc 2ème cure cette fois en clinique psychiatrique donc plus cool c'est le début du tercian et de l'abilify. ça marche toujours pas...

donc devant ces differents echecs mon psychiatre me propose un nouveau traitement revolutionnaire : le selincro. Et à  ma grande surprise ce traitement marche. Je n'ai pas arreter l'alcool mais omme le promet les indication du traitement j'arrive à  avoir une consommation controlée et raisonnée ( jamais plus de 2l de bière par jour, soit entre 3 et 4 fois moins qu'avant ) et ce sans aucuns efforts de ma part... Ma onso à  diminué c'est tout.

Point noir de cce medicament alternatif au baclo et surtout moins contraignant ( 1 seul comprimé de 18mg par jour, quelque soit la conso anterieur d'alcool ) il ne peux être associé a un traitement aux opioïde ni être administré en cas de dépendance récente aux opioïdes.

N"hesitez pas a me poser des questions si tout n'est pastrès clair, il m'a  été délivrer un guide très complet sur le nalméfène par mon psychiatre.

Cordialement

Alex
Reputation de ce post
 
bonne info :) N'rock
 
Merci de ton témoignage ZW
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (mikykeupon)

Hors ligne

 

Amarnath 
Ni ceci Ni cela
France
000
Inscrit le 26 Jan 2014
1041 messages
Salut,

Content que tu sois content ! Ce qui est génial c'est que tu peux continuer à  te faire plaisir en te séparant de la culpabilité du trop plein d'alcool et du trop plein tout court, qui est néfaste pour la santé.

Pourquoi pas d'opiacés en même temps ?
Cela agit sur les récepteur Gaba ?

Dis nous en plus s'il te plais.

Bonne continuation.

Et si tout ceci, n'était qu'une blague !

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
11400
Inscrit le 22 Feb 2008
9140 messages
Blogs
C'est vrai que ce nouveau concept de reduction de la consommation (vs l'abstinence totale) est probablement un plus en alcoologie et d'ailleurs vient plutot de la partie "psychotropes et drogues" de l'addictologie.  Mais à  confirmer quand c'est appliqué à  grande echelle.
Cette opposition est marquée par la notion de "malade alcoolique" , encore très répandue en alcoologie, vs "usager problématique" qui débouche sur la RdR !!!

Pour cette politique le Baclofen et le Selincro sont officiellement acceptés mais le Baclofene a une RTU assez contraignante alors que le Selincro a une AMM. C'est donc nettement plus facile de le prescrire.

Toutefois le Selincro est formellement contreindiqué avec les opiacés (dont les TSO) car c'est un antagoniste des opiacés. Pour le Baclofene l'interdiction avec les TSO est une position de principe de la RTU qui ne repose  sur aucune donnée scientifique et qui prive les soignants et les soignés  d'un produit utile dans les associations alcool (excessif) methadone ou subutex qui ne sont pas rares.
J'en avais parlé à  JP Couteron de la Fédération Addiction qui était d'accord avec moi mais malheureusement sur ce point sensible les choses n'ont pas bougées.

Si les pouvoirs publics voulaient bien y mettre un peu d'intelligence il pourrait y avoir une vraie complémentarité entre Selincro et Baclofène et non une concurrence..... le tout dans l'interêt des personnes concernées !

Amicalement   drogue-peacedrogue-peace

Dernière modification par prescripteur (14 mars 2015 à  08:00)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

pierre
Web-Administrateur
2600
Inscrit le 15 Sep 2006
15234 messages
Blogs
Voici par le dossier du Selincro par le comité de transparence : http://t.co/0rhrMypr54

« SELINCRO est indiqué pour réduire la consommation d’alcool chez les patients adultes ayant une dépendance à  l’alcool avec une consommation d’alcool à  risque élevé, ne présentant pas de symptômes physiques de sevrage et ne nécessitant pas un sevrage immédiat.

pattak63, peux tu en dire plus sur la prise de Selincro ?
Il disent dans la notice, qu'il faut prendre un cachet si on sent qu'on va avoir envie de boire. Est ce que tu prends un cachet tous les jours à  heure fixe quoi qu'il arrive ?
Est ce que tu sais Pourquoi le médecin ne t'a pas prescrit du bacofène ?

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
11400
Inscrit le 22 Feb 2008
9140 messages
Blogs
Il est recommandé de prendre regulierement son comprimé de selincro tous les jours pendant au moins le premier mois, sinon les premiers 3 mois. Après , on peut le prendre irréguliérement, aux moments à  risque de boire.
Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

psychodi 
psychocannabinologistologue
France
100
Inscrit le 24 Jul 2013
844 messages
Blogs
salut pattak63

merci de ce témoignage important...le Selincro a VRAIMENT des effets purement pharmacologiques, c'est assez surprenant...
travaillant depuis 15 ans en alcoologie/addictologie, je constate ces effets sur des personnes qui ramaient pour ne serait-ce que réduire leurs quantités quotidiennes d'alcool...parfois même en les surprenant !!
Exemple : un gars qui vient me voir depuis quelques années maintenant, buvant en moyenne 14 cannettes de 8°6 par jour (donc alcolodépendant avec symptômes de manque et tout le bazar)...a vu diminué sa consommation de moitié du jour au lendemain, sans aucun changement autre que la prise du Selincro..il s'est donc retrouvé limite en sevrage sans le vouloir, n'avait plus envie de consommer au bout de 5 ou 6 cannettes...et pourtant, il avait testé tout l'arsenal des addictologues : cure, SSR, recure et rerecure, Baclofène à  haute dose, mindfullness, hypnose, EMDR, art thréapie, "groupe d'affirmation de soi" (ça me fait rire ces appellations grandiloquentes)...manquait plus que la transe chamanique en fait !

donc ce médoc a de vrais effets (qui peuvent surprendre, gaffe à  vous) avec quand même des effets secondaires dans les 1ers temps...mais pas insurmontable...et ça permet (enfin) aux gens de faire l'expérience de la réduction de la consommation et d'approcher de fait les bénéfices qui peuvent en découler...renforçant de fait également la motivation à  poursuivre...pas mal nan ?

il y a des jours étranges
il y a des jours, j'm'étrangle
Surtout...ne pas se biler sur la route...
Psychoactif ? Faut s'abonner là, vite !!

Hors ligne

 

ZombyWoof 
Psycho sénior
France
200
Inscrit le 30 May 2013
685 messages
Blogs
Hello voisin (moi 631000), je découvre ton post sur le nalméfène, ait j'aurais aimé en parler si tu le souhaite.
Fin 2013, j'ai eu un stop spectaculaire à  l(alcool (6 ou 8 bières fortes), à  seulement 80 mg de baclofène, en echange d'EI terribles, puis on m'a trouvéé des problèmes rénaux qui m'ont fait flipper, et bingo.

J'ai beaucoup été aidé par certaines personnes de baclofène. com, mais aussi démoli par d'autres, ce qui fet que la balance a éta négative, pas du baclo, du forum, ou il faut marcher dans les clous.
Bien qu'ayant critiqué le nalméfème par les résultats de ses études (semble être un placébo, sauf pour le compte en banque de Lundbeck et de ses associés, j'aimerais avoir des avis éclairés!

Excuse si je m'y prends tard !

Atchao

"SOLA DOSIS FACIT VENENUM." Paracelse
(Seule la quantité fait le poison).
--------------------------------------------
Ex "hard-droguiste"  wink

Hors ligne

 

Zapan 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 14 May 2015
45 messages
Bonjour,

J'ai commencé à  prendre du Selincro lundi. Juste la veille j'étais sous REVIA mais en fait ces un médoc pour aider a rester abstinent à  l'alcool, on s'était mal compris avec mon médecin.

Je tenais à  vous faire part de mon expérience car j'estime qu'il y'a un danger avec ce médicament tout du moins au début et je ne suis pas le seul à  avoir eu une expérience aussi désagréable ( vu sur d'autre forum).

En fait ce médoc coupe le circuit de récompense suite à  l'absorption d'alcool. Dans mon cas mon cerveau a très mal réagi. J'entendais une voix dans ma tête qui me disais des trucs genre " si c'est comme ça tu n'as qu'a te suicidé" j'étais en sueur. J'avais l'impression que mes dents et mes ongles ne faisait plus parti de mon corps. De grosses douleurs aussi au niveau articulaire. Pour le délire psycho, j'ai a peu près réussi à  gérer la panique, car j'avais déjà  fait des trucs comme ça en prenant du lsd et aussi avec une certaine variété de champi.

Mais certaines personnes n'ont pas supporté du tout, certain on fait des tentatives de suicide parfois qui ont abouti bien malheureusement.

maintenant je vais beaucoup mieux, juste encore du mal a gérer mes émotions et tendance à  faire les cent pas en cogitant sur des trucs qui m'arrive en ce moment (séparation d'avec ma compagne à  cause d'un pétage de câble du ... à  l'alcool). J'ai déjà  presque réduit de moitié ma conso.

Il me semblait important d'avertir sur les effets  secondaires puissants de ce traitement qui s'estompe petit à  petit pendant 7 jours d'après les témoignages que j'ai pu lire. Mon médecin m'avait prévenu et je comprend maintenant pourquoi le pharmacien m'a donné qu'une boîte sur les 2 en me disant que je verrai bien si je supporte ou pas.
Reputation de ce post
 
merci pour le retour d'info nrock

Hors ligne

 

daniella 
Nouveau membre
000
Inscrit le 29 Sep 2015
1 message

Zapan a écrit

Bonjour,

J'ai commencé à  prendre du Selincro lundi. Juste la veille j'étais sous REVIA mais en fait ces un médoc pour aider a rester abstinent à  l'alcool, on s'était mal compris avec mon médecin.

Je tenais à  vous faire part de mon expérience car j'estime qu'il y'a un danger avec ce médicament tout du moins au début et je ne suis pas le seul à  avoir eu une expérience aussi désagréable ( vu sur d'autre forum).

En fait ce médoc coupe le circuit de récompense suite à  l'absorption d'alcool. Dans mon cas mon cerveau a très mal réagi. J'entendais une voix dans ma tête qui me disais des trucs genre " si c'est comme ça tu n'as qu'a te suicidé" j'étais en sueur. J'avais l'impression que mes dents et mes ongles ne faisait plus parti de mon corps. De grosses douleurs aussi au niveau articulaire. Pour le délire psycho, j'ai a peu près réussi à  gérer la panique, car j'avais déjà  fait des trucs comme ça en prenant du lsd et aussi avec une certaine variété de champi.

Mais certaines personnes n'ont pas supporté du tout, certain on fait des tentatives de suicide parfois qui ont abouti bien malheureusement.

maintenant je vais beaucoup mieux, juste encore du mal a gérer mes émotions et tendance à  faire les cent pas en cogitant sur des trucs qui m'arrive en ce moment (séparation d'avec ma compagne à  cause d'un pétage de câble du ... à  l'alcool). J'ai déjà  presque réduit de moitié ma conso.

Il me semblait important d'avertir sur les effets  secondaires puissants de ce traitement qui s'estompe petit à  petit pendant 7 jours d'après les témoignages que j'ai pu lire. Mon médecin m'avait prévenu et je comprend maintenant pourquoi le pharmacien m'a donné qu'une boîte design sur les 2 en me disant que je verrai bien si je supporte ou pas.

merci pour le partage de ton expérience!

Hors ligne

 

Cusco 
Stand bye régulier
France
000
Inscrit le 15 Sep 2015
2643 messages
Blogs
pour moi le baclofène à  réduit considérablement ma consommation d'alcool.
les 3 premiers mois quasiment pas une goutte ensuite la consommation est revenue mais vraiment plus excessive comme elle l'était.
Bien sûr le selincro m'intéresse au plus haut point car avec 100mg de baclofène/jour (parfois un peu + dans les moments de "j'en veux") ma consommation d'alcool n'arrive pas au point zéro MAIS je suis sous tso méthadone 50mg prescrit et je n'en prends que 30mg/jour, à  l'excéption de quelques journées (3 maximum de session d'héro) là  je remonte un peu la métha quelques jours pour éviter le manque qui te réveille comme une piqure d'adrénaline dans le coeur (lol voir pulp fiction) et croyez moi le réveil est hard, je me traine jusque ma boite de métha, gobe et attend patiemment que ça se calme. Je m'égare...
C'est vraiment domage que le sélincro soit incompatible. Je n'ai pas très bien compris prescripteur sur sa discussion avec JP Courteron, ils s'intérrogent sur une possibilité de combiner les deux médicaments avec le tso ? Non... ce n'est pas ça je viens de relire mais j'aimerai bien qu'on m'explique à  nouveau.
Parceque ma dépendance à  l'alcool est vraiment gérable maintenant mais je me sens toujours fragile à  une éventuelle rechute, genre retour au whisky/orange + vin. Pour l'instant ça va mais pour combien de temps ?
J'ai déja arrêté la méthadone pendant 1 an environ d'où ma plongée dans l'alcool à  pleines brasses donc arrêter la métha pour prendre du selincro tout ça me semble bien risqué et aléatoire.
En espérant que le sujet ne finisse pas aux oubliettes...

NP

Hors ligne

 

ZombyWoof 
Psycho sénior
France
200
Inscrit le 30 May 2013
685 messages
Blogs
Une chose avec le baclo, c'est la régularité dans les prises; Certains ont même des alertes sur leur phone pour ne pas les oublier, mais le fait d'en prendre plus en cas de craving ne sert à  rien.
Il faut cibler ton craving (tes envies).

Si tu sais que ça va démarrer vers 11h, et que tu es à  100 mg en 5 fois 20, tu fais ta première prise à  10h, puis de 2h en 2h.

Certains aménagent pour cibler par exemple craving à  11h puis re à  17h, et répartissent les prisesgenre dose moindre avant le craving du soir.

Le baclo n'empêche pas de boire; Quand ça marche comme ça a marché pour moi, c'était: "Boire? bof"!

Je me souviens le jour ou j'ai eu le déclic, la veille j'avais acheté 6 "8.
6" pour le lendemain.
J'en ai bu une presque en me forçant, par habitude, puis pour la seconde à  peine entamée, elle ne me faisait plus du tout envie; Elle est restée au frigo jusqu'au lendemain, puis je l'ai sentie: Dégueu! Je l'ai bennée dans l'évier, et j'ai fait couler beaucoup d'eau pour évacuer l'odeur, et j'ai filé le restant à  un copain qui les a torchées aussi sec! Je me marrais, mais j'ai fait la connerie d'arrêter trop tôt, et je n'ose pas réessayer parce que quand j'avais repris, à  120 mg, rien!

2 ans après, ça vaudrait peut-être le coup de recommencer, parce que comme dit un pote qui a arrêté seul: "l'alcool, ça coute cher, ça rend malade, et le lendemain les problèmes sont toujours là ".

Si je recommence, je vous ferai un "road book"...

"SOLA DOSIS FACIT VENENUM." Paracelse
(Seule la quantité fait le poison).
--------------------------------------------
Ex "hard-droguiste"  wink

Hors ligne

 

dom44600 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 29 Aug 2015
1 message
bonjour,je voudrai savoir si on peut prendre du salincro avec un antidépresseur (venlafaxine).je suis alcoolique depuis des année plusieurs cure,balcofene,j'ai des période ou je boit moins mais la je n’arrête pas .je suis suivi par un psychologue,psychiatre.on m'a parlé du salincro mais est ce vraiment efficace.

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
11400
Inscrit le 22 Feb 2008
9140 messages
Blogs
Pas de pb avec un AD. C'est efficace chez certains en effet. je rappelle que tu ne dois pas prendre d'opiacés c'est un analogue du Revia, Naltrexone, Narcan.
Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

Seblbv2016 
Nouveau membre
000
Inscrit le 24 Sep 2016
1 message
Bonjour à  tous,
Je ne sais pas si ce forum est toujours d'actualité, néanmoins j'aimerai vous faire partager mon expérience.
Cela fait plus de 20 ans que j'ai une consommation excessive d'alcool. Celle ci a augmenté lentement mais sûrement au fil des années pour atteindre une demie à  une bouteille de whisky par jour. L'alcool n'a quasiment jamais eu d'impact péjoratif sur ma vie professionnelle et c'est d'ailleurs pour cela qu'il m'a fallu autant de temps pour me décider à  arrêter. En dehors des week end je ne buvais quasiment pas dans la journée, ce qui m'a autorisé à  me mentir pendant si longtemps (tant que je bosse, faites pas ch.....). Par contre, ma vie personnelle et familiale, je suis marié et j'ai deux enfants de 8 et 11 ans, a elle, littéralement explosé.
J'ai donc pris la décision de me rendre à  l'ANPAA de mon département, ou j'ai rencontré une psy et un médecin qui m'a prescrit le SELINCRO. J'ai débuté le traitement le 22/08/2016. A ce jour, et à  ma grande surprise, je suis totalement abstinent. Je prends le SELINCRO quotidiennement et même s'il m'est arrivé une ou deux fois de l'oublier, je ne ressens plus l'envie de boire. Peut-être est ce lié à  mon mode de consommation atypique, mais dans mon cas, ça a marché. Cependant, à  l'instar d'autres personne, j'ai moi aussi ressenti des effets secondaires déroutants à  l'instauration du traitement. Les trois premiers jours j'ai eu un sommeil très agité avec des cauchemars terribles, réveillé toutes les heures ou presque et ce, malgré la prise concomitante de ZOPICLONE. De plus, dans la journée, j'étais seul à  la maison et je n'ai fait que me parler à  moi même sans pouvoir m'arrêter.... J'avoue que je me suis fait très peur et que j'ai envisagé de tout arrêter. Finalement, ces effet se sont atténués les jours suivants allant jusqu'à  disparaître après la première semaine de traitement.
En conclusion, je dirai que je suis très satisfait du résultat mais qu'il faut être prudent lors du démarrage du traitement en essayant, sur la première semaine d'avoir une présence physique (ami, famille) à  côté de soi.

Bonne journée et bon courage à  toutes et à  tous.
Seb.
Reputation de ce post
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre)
 
merci pour ce retour d'expérience ;) nrock

Hors ligne

 

ZombyWoof 
Psycho sénior
France
200
Inscrit le 30 May 2013
685 messages
Blogs
Tiens tiens, Zopiclone!
J'en prends aussi mais c'est comme pisser dans un violon; Ça marche parfois comme induction, par exemple je passe une partie de la nuit à  glander, puis j'essaye de dormir, et je vois le jour se lever, alors j'en prends un pour dormir quelques heures, et me réveiller vers midi...
Mais avec ma conso de benzos, , l'alcool (faut que je baisse, parce que 4 l de bière forte par jour....), et mon âge, je suis complètement détraqué.

"SOLA DOSIS FACIT VENENUM." Paracelse
(Seule la quantité fait le poison).
--------------------------------------------
Ex "hard-droguiste"  wink

Hors ligne

 

  • Psychoactif
  •  » Forums 
  •  » Alcool
  •  » selincro a réduit entre 3 et 4 fois ma consommation de bierre

Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Ce soir à 19h, regardez le débat en direct sur la prohibition !
    Il y a 2jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Vous lisez des articles de presses qui stigmatisent les usagers :...
    Il y a 14mnCommentaire de Dans un coin d'ombre (13 réponses)
     Appel à témoignage 
    Enquête sur la cannabis comme aide au sevrage/baisse/controle des...
    24 novembre 2021Commentaire de Effy69 (14 réponses)
     Appel à témoignage 
    Avec Safe testez le nouveau spray nasal (MAD)
    23 novembre 2021Commentaire de plotchiplocth (59 réponses)
     Forum UP ! 
    Test urine
    Il y a 12hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Je prend de la cocaïne et je crache noir après que je tousse
    Il y a moins d'1mn
    2
    Commentaire de Kemo29 dans [Cocaïne-Crack...]
    (17 réponses)
     Forum 
    Actualité - Vous lisez des articles de presses qui stigmatisent les usagers :...
    Il y a 14mn
    2
    Commentaire de Dans un coin d'ombre dans [Utilisation du site P...]
    (13 réponses)
     Forum 
    Produits de coupe - Coke coupée a l'acide borique
    Il y a 47mnNouvelle discussion de Splicehax433 dans [Cocaïne-Crack...]
     Forum 
    Speed, Magnésium et vitamine B6 pour dents
    Il y a 1hCommentaire de Ladrague dans [Speed-Amphétamines...]
    (22 réponses)
     Forum 
    Addiction - Différence entre l’addiction de la coke et celle du crack
    Il y a 3h
    5
    Commentaire de Mecrupulent dans [Cocaïne-Crack...]
    (34 réponses)
     Forum 
    Diazépam - Faux Valium Roche ?
    Il y a 3hCommentaire de Ladrague dans [Benzodiazépines...]
    (13 réponses)
     Forum 
    Overdose - Comment puis-je savoir si je me rapproche d'une overdose ?
    Il y a 4h
    2
    Commentaire de Psilosophia dans [Cocaïne-Crack...]
    (11 réponses)
     Forum 
    Médicament utile en sevrage sec d’héroïne (opiacé)
    Il y a 4h
    3
    Commentaire de Dans un coin d'ombre dans [Heroïne...]
    (29 réponses)
     Blog 
    Ce soir à 19h, regardez le débat en direct sur la prohibition !
    Il y a 2jNouveau blog de Equipe de PsychoACTIF dans [Actualités]
     
      QuizzZ 
    Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
    Dernier quizzZ à 02:32
     PsychoWIKI 
    Tramadol, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Satanas76, BATMANIX nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Voie oral info ?
    par MecRandom, le 03 Dec 2021
    Yop, Merci de ton message ! Je vais faire un petit retour maintenant que j’ai repris pleinement mes esprits mdrr. Donc voilà que hier matin je m’enfile à 9h20 220 mg d’un shit de rue acheter en septembre. Je ne l’avais pas fini parce que à fumer je le trouvais bof bof (et j’arrête...[Lire la suite]
     culture homemade de truffes psylocibe
    par JMlaverte, le 28 Nov 2021
    Bonjour a tous, Je ne sais pas trop par quoi commencer, c'est mon premier post ici, ça fait longtemps que je voulais le faire, je n'ai jamais trop pris le temps, je ne me sentais pas trop légitime a faire un journal de culture, je ne suis qu'un petit amateur de mycologie. Puis je me suis dit, apr...[Lire la suite]
     être parent et usager des drogues
    par Althéa Manita, le 27 Nov 2021
    Bonjour, J’ai une fille de 11 ans, je suis consommatrice quotidienne de cannabis, et occasionnelle d’alcool et de drogue dure, avec un passif sur les opiacés et le tramadol. Ma fille arrive à un âge où elle est confronté aux questions de drogue, et je suis tiraillée entre honnêteté e...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Mdrr '' des rafles party '' dans [forum] [TripReport] Speed première fois
    (Il y a 2h)
    Super synthétique MAIS complet pour la cc, oui pour la guerre à la drogue. DUCO dans [forum] De la fabrication à la consommation : les trafics de trois drogues exp
    (Il y a 2h)
    Bien vu, la fumée peut être le principal coupable - Ladrague dans [forum] Je prend de la cocaïne et je crache noir après que je tousse
    (Il y a 2h)
    Hé oui, du bon sens. MG ~ dans [forum] Je prend de la cocaïne et je crache noir après que je tousse
    (Il y a 3h)
    Merci de la précision. Psilo dans [forum] Comment puis-je savoir si je me rapproche d'une overdose ?
    (Il y a 4h)

    Pied de page des forums