Les USA comptent influencer les utilisateurs de réseaux sociaux / PsychoACTIF

Les USA comptent influencer les utilisateurs de réseaux sociaux

Publié par ,
2355 vues, 6 réponses
ElSabio 
Antifa...narchiste
Jolly Roger
000
Inscrit le 02 Dec 2016
1288 messages

Comment les USA comptent influencer les utilisateurs des réseaux sociaux à l'aide de bots




/forum/uploads/images/1516/1516186722.jpg


© Sputnik Alexey Malgavko




L'armée américaine a publié un appel d'offres pour un logiciel destiné à travailler sur les réseaux sociaux.

Plus précisément, le Pentagone cherche un programme informatique capable d'analyser les commentaires sur internet et de générer automatiquement, sur la base des informations recueillies, des publications sur les réseaux sociaux en sept langues dont le russe, écrit le site de la chaîne RT.

Le commandement américain a lancé un appel d'offres pour un logiciel capable de travailler sur les réseaux sociaux, qui devra savoir analyser et générer un contenu en sept langues.

« Les langues demandées sont l'arabe, le français, le pachtou, le farci, l'ourdou, le russe et le coréen», précise le document publié par l'unité INSCOM chargée d'élaborer des outils pour le renseignement, la guerre cybernétique et la guerre électronique. INSCOM travaille conjointement avec la Première direction des opérations informatiques du Commandement cybernétique de l'armée de terre américaine chargée d'élaborer des «opérations informatiques ».

« La tâche de la direction consiste à assurer aux forces armées américaines une liberté d'action dans le cyberespace tout en privant nos adversaires de cette liberté », indique le document d'INSCOM.

Parmi ses fonctions, le logiciel doit notamment « pouvoir automatiquement créer entre trois et dix commentaires uniques à partir d'une publication sur les réseaux sociaux tout en préservant le sens et le ton de l'original », précise la requête du Pentagone.

En outre, le logiciel doit pouvoir déceler l'humeur négative, positive et neutre des utilisateurs des réseaux sociaux, «distinguer les expressions locales et/ou le jargon, les particularités orthographiques, le slang, les abréviations, la manière d'utiliser les majuscules et les minuscules, ainsi que les pictogrammes utilisés sur les réseaux sociaux», stipule le document.

Le système devra aussi capter dans les commentaires des utilisateurs les émotions comme la colère, le plaisir, la tristesse et l'inquiétude.

Le renseignement militaire américain a fixé des délais très réduits pour les fournisseurs potentiels: la requête indique que les compagnies privées doivent envoyer leurs offres d'ici le 12 février.

Influencer l'opinion publique

Annie Machon, ancienne collaboratrice du MI5 britannique, a déclaré que la liste des langues demandées incluait les langues nationales de l'Iran, de la Corée du Nord et de la Russie, ce qui indique clairement quels pays seront visés par cette activité.

« Bien évidemment, l'objectif consiste à influencer l'opinion publique sur certains sujets. Cela pourrait représenter une menace. Les Américains agissent ainsi après les prétendues attaques de hackers russes pendant la dernière présidentielle américaine. Et ce programme pourrait aussi être utilisé pour espionner. Curieusement, il y a seulement quelques semaines WikiLeaks a rapporté qu'en 2009-2010 le Government Communications Headquarters, service de renseignements électroniques du gouvernement du Royaume-Uni, développait également un programme visant à utiliser des trolls et à créer un logiciel similaire. Le Royaume-Uni fait exactement la même chose depuis presque dix ans », a souligné Annie Machon.

L'experte n'écarte pas la possibilité que par ce «moyen rusé», les Américains tentent de «montrer à tout le monde qu'auparavant ils ne pratiquaient rien de tel, mais qu'aujourd'hui ils doivent le faire pour se protéger contre de prétendus trolls russes, israéliens ou autres».

Une fantaisie

L'entrepreneur russe Igor Achmanov, spécialisé dans les technologies informatiques, doute qu'aujourd'hui les compagnies soient capables de développer un logiciel ayant de telles fonctions.

« C'est apparemment une tentative d'influencer le processus politique, mais c'est technologiquement impossible pour l'instant. Je pense que de tels chatbots n'ont pas encore été créés. Le progrès n'a pas encore atteint un tel niveau pour qu'un bot puisse mener un dialogue en langage naturel. Si vous avez eu une expérience de communication avec un tel bot vous savez qu'il est impossible d'entretenir avec lui un débat politique. Peut-être que les Américains veulent effectivement commander de telles recherches. Mais de mon point de vue c'est une fantaisie. Le Pentagone investit beaucoup d'argent dans ce genre de fantaisies. Selon moi, les Américains commencent à se mentir, ils ont regardé trop de films et se mettent à fabriquer des terminators et des avions furtifs, puis il s'avère que c'est trop cher, comme le F-35, ou que personne n'en veut », résume l'expert.

« Irradier les cerveaux »

Le spécialiste en cybersécurité Andreï Massalovitch estime que le système qu'il est prévu de concevoir influence déjà les processus politiques.

« C'est une tentative de fabriquer une arme d'impact informatique ou une arme pour garantir la domination dans l'espace informatique. Les Américains agissent sciemment pour «irradier le cerveau» du public ciblé. L'influence du public ciblé et l'apport de contenu sont des tâches formulées il y a plus de 5 ans. Il s'agit aujourd'hui de l'automatiser pour le faire de manière ciblée, efficace, massive et stratégiquement pesée », explique l'expert.

Andreï Massalovitch note qu'il existe déjà des moyens pour combattre de tels systèmes automatisés.

« Il est possible d'identifier les bots même si aujourd'hui ils s'efforcent de se faire passer pour des êtres humains. Il est possible de s'en protéger avec des mesures organisationnelles et juridiques: l'État, par exemple, peut bloquer ce genre de débit. Certains pays y ont préalablement réfléchi, comme la Chine où les serveurs des réseaux sociaux et des grands sites sont installés sur le territoire chinois, ils sont sous contrôle et peuvent être débranchés à tout moment. Je pense qu'on y viendra également », poursuit l'expert.

Andreï Massalovitch commente également l'éventuelle influence de forces extérieures à l'approche de la présidentielle russe.

« Dans les mois à venir, des instruments qui ont déjà fait leurs preuves seront utilisés en Russie », souligne l'expert en cybersécurité.

Une usine à bots

Les USA ont accusé plusieurs fois la Russie d'utiliser des bots et des trolls sur internet, soi-disant pour impacter le public et la vie politique aux États-Unis.

Ainsi, en décembre 2017, le procureur de l'État de New York Eric Schneiderman a déclaré que des millions de bots imitant des profils sur les réseaux sociaux et des adresses électroniques auraient participé au débat civil concernant la préparation de la décision de la Commission fédérale américaine pour les communications.

Le procureur général a noté que, selon ses informations, près de 8 millions de commentaires auraient été rédigés à partir de faux comptes de courriel dont 444.000 auraient été envoyés depuis des adresses russes.

« Dans le même temps, les gouvernements étrangers tentent indéniablement d'utiliser internet et les réseaux sociaux pour influencer nos élections. Les autorités au niveau fédéral et étatique doivent travailler ensemble pour empêcher ces malfaiteurs de saper le processus de prise de décisions dans nos établissements administratifs », a déclaré Eric Schneiderman.

L'activité des bots russophones a également été rapportée par le Centre de communications stratégiques de l'Otan (Stratcom). Ses collaborateurs estiment que 60% des comptes russophones sur Twitter sont des bots, d'après le rapport du centre. Les auteurs ont noté que les bots russophones étaient à l'origine de 70% de tous les tweets sur l'Otan dans les pays baltes et en Pologne.

Attaque contre les médias

Ces derniers mois, le Congrès américain a activement débattu de la prétendue utilisation de bots par les médias russes RT et Sputnik dans le but d'influencer la présidentielle américaine.

Les représentants des plus grands réseaux sociaux ont mené leur propre enquête concernant cette éventuelle influence sur les élections. Ainsi, le patron de Facebook Mark Zuckerberg a déclaré qu'il transmettrait au Congrès des informations sur les publicités politiques qui auraient été achetées par des «bots russes», tout en précisant qu'il ne disposait pas de preuves sur l'implication de Moscou.

« Nous ignorons qui et comment publie de la publicité sur Facebook et nous ne l'avons jamais fait. Jamais la Russie n'a été impliquée », avait déclaré de son côté le porte-parole du président russe Dmitri Peskov.

En novembre dernier, le Congrès américain a organisé des audiences sur l'«ingérence russe» dans les élections américaines, auxquelles ont participé des représentants de Facebook, de Google et de Twitter.

« Nous avons déterminé que les profils que nous pouvions lier à la Russie et qui avaient diffusé des informations sur les élections étaient peu nombreux: près de 0,0001% de l'ensemble de profils analysés », a déclaré le directeur juridique de Twitter Sean Edgett.

Google n'a pas non plus trouvé de preuves d'utilisation de bots par les médias russes, comme l'a annoncé le directeur juridique de la compagnie Kent Walker.

« Nous avons revu les profils de RT. Vous le savez, RT fait beaucoup de publicité dans les journaux, les magazines et les aéroports à travers les USA. Nous avons minutieusement étudié le contenu des profils de RT et nous nous sommes assurés qu'ils correspondaient à notre politique contre l'incitation à la haine, à la violence et tout le reste. Actuellement nous n'avons identifié aucune infraction », a-t-il déclaré.

Des accusations infondées

En juin 2017, la rédactrice en chef de RT Margarita Simonian a répondu aux accusations du Pentagone selon lesquelles la chaîne influencerait le public occidental.

« Quelques centaines de journalistes (en effet brillants) seraient devenus en quelques années la menace principale pour la plus puissante armée du monde? Dommage que nous n'ayons pas su immédiatement que le Pentagone était aussi peureux. Nous aurions pu moins travailler et nous reposer davantage », a-t-elle déclaré.

Plus tôt, en mai 2017, le président russe Vladimir Poutine avait déclaré en conférence de presse à l'issue d'un entretien avec la chancelière allemande Angela Merkel que Moscou ne s'ingérait pas dans les processus politiques des démocraties diplomatiques.

« Nous ne nous sommes jamais ingérés dans la vie politique ou les processus politiques d'autres pays. Nous voudrions vraiment que personne ne s'ingère dans notre vie politique — la vie politique de la Russie. Malheureusement, nous constatons l'inverse », a souligné le chef de l'État russe.

De plus, depuis plusieurs années, la Russie prône l'adoption d'une convention internationale spéciale qui réglementerait, sous l'égide de l'Onu, les normes de conduite des pays dans le cyberespace.

Le représentant spécial du président russe pour la coopération internationale dans le domaine de la sécurité informatique Andreï Kroutskikh évoque pour sa part les fondements des règles de conduite dans le cyberespace.

« Il est important de ne pas se faire obstacle, de ne pas créer des systèmes globaux d'espionnage mutuel, des systèmes d'incorporation de signets dans les produits informatiques achetés pour plusieurs milliards. Il faut établir des règles pour que quand un individu achète un appareil il soit sûr que rien ne menace sa vie privée », conclut-il.


-----------------
Source : Sputnik
-----------------


« La liberté des autres, étend la mienne à l'infini ».
Mikhaïl Bakounine

Hors ligne

 

Porygon 
Adhérent PsychoACTIF
France
100
Inscrit le 20 Jan 2015
1364 messages
Blogs
Intéressant mais je tiens à rappeler que Sputnik est un site d'information Russe (je ne dis pas que les russes sont des menteurs, vive les USA, non je veux pas dire ça) et je tiens à rappeler que de nombreux journaux Français soutienne le fait que Sputnik diffuse des idées "avantagant" (puis-je dire)  la Russie, un site de propagande et de désinformation

Après il faut savoir faire la pars des choses, je tenais à le rappeler.

A+

Sound System owner
Aussi modérateur de la chaîne twitch Marou_Dz
Vous pouvez me retrouver sur le twitch game aha

Hors ligne

 

Monsieur Potiron 
Nouveau membre
000
Inscrit le 05 Jan 2018
6 messages

Porygon a écrit

Intéressant mais je tiens à rappeler que Sputnik est un site d'information Russe (je ne dis pas que les russes sont des menteurs, vive les USA, non je veux pas dire ça) et je tiens à rappeler que de nombreux journaux Français soutienne le fait que Sputnik diffuse des idées "avantagant" (puis-je dire)  la Russie, un site de propagande et de désinformation

Après il faut savoir faire la pars des choses, je tenais à le rappeler.

A+

Depuis 1945, les USA pratiquent une politique extérieure impérialiste ultra agressive. Depuis la chute du mur on se rend compte que la guerre froide qui opposait l'est et l'ouest n'est pas terminée. Il y a une guerre de puissance entre les USA et la Russie. Et depuis tout ce temps celui qui tient le rôle de de l’agresseur c'est la puissance américaine, même si c'est toujours de manière indirecte, au moins pour la chose militaire. Ils n'ont céssé : en amerique du sud, au moyen orient, en europe et partout dans le monde, de s'ingérer dans les affaires des autres nations pour assoir leur puissance.

Que la guerre soit aussi une guerre d'opinion et des médias, c'est une évidence. Que les différents gouvernements tentent de manipuler les masses, s'en est une autre. Ce qu'il ne faut pas oublier c'est que ce qui n'est pas justifiable dans un cas (l’agression) l'est beaucoup plus dans l'autre (la défense). Dans ce rapport de force c'est le comportement des USA qui doit être critiqué, pas celui des dominés non-alignés qui tentent par tous les moyens possibles d'y résister. Depuis 45, la puissance déstabilisatrice dans le monde elle se situe de l'autre côté de l'atlantique, nulle part ailleurs. Malheureusement l'état français depuis quelques décennies joue le rôle de larbin et de supplétif, et les médias aux ordres sont vendus à l'état profond US. Du coup la propagande "yankee" trouvent ces canaux dans les médias français, la plupart atlantistes.

Hors ligne

 

Cobe 
Braindead
400
Inscrit le 03 Feb 2014
942 messages
C'est clair, je savais même pas que des jeunes prenaient encore les médias français au sérieux, dans le genre propagande bête et méchante on est très bien placé (39ème au classement mondial de la liberté de la presse, derrière la slovénie, le ghana, le chili, l'afrique du sud etc... mais devant les USA et les Russie quand même big_smile ).

Sinon en ce qui concerne l'article c'est juste la suite logique de ce qu'il se passe en ce moment, ça fait déjà quelques années que la guerre politique s'est déplacée sur les réseaux sociaux et que la propagande bat son plein là bas.
Par contre j'avoue que j'ai du mal à croire qu'on puisse programmer des bots aussi "humain" ça me parait quand même bien compliqué !

Prototype personnel de Dieu, mutant à l’énergie dense jamais conçu pour la production en série. Il était le dernier d’une espèce : trop bizarre pour vivre mais trop rare pour mourir.

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
9700
Inscrit le 22 Feb 2008
9647 messages
Blogs
Pour les bots intelligents

http://www.20minutes.fr/high-tech/22037 … e-stanford

Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

ElSabio 
Antifa...narchiste
Jolly Roger
000
Inscrit le 02 Dec 2016
1288 messages
Bonjour,


Porygon a écrit

[...]Intéressant mais je tiens à rappeler que Sputnik est un site d'information Russe (je ne dis pas que les russes sont des menteurs, vive les USA, non je veux pas dire ça) et je tiens à rappeler que de nombreux journaux Français soutienne le fait que Sputnik diffuse des idées "avantagant" (puis-je dire)  la Russie, un site de propagande et de désinformation.[...]

Je suis d'accord avec ton commentaire, il est, en effet, reproché à Sputnik de faire de la désinformation et de servir une propagande pro-Russe mais quand on prend connaissance de l'article, le sujet reste plutôt crédible, non ? Il s'avère que l'Occident fait la même chose avec ses médias, peut-être que la guerre froide n'est pas finie ?

Bon, je ne vais pas faire de géopolitique sur ce forum mais sans entrer dans les détails, les Russes utilisent les mêmes armes que leurs détracteurs, plus efficacement semble-t-il, sinon cela ne dérangerait pas les parties adverses mais je ne défends pas les intérêts Russes, ni les intérêts Américains, ce média est accusé de tous les maux mais reste un média d'opposition à l'Occident (dans ce qu'il a de plus contestable) donc pour moi, il est utile et intéressant à plus d'un titre, que l'on soit d'accord avec la politique Russe ou non (comme moi).

Je retiens ta phrase : "Faisons la part des choses" et j'ajoute : "Faisons-nous notre propre avis".


M. Potiron a écrit

[...]Que la guerre soit aussi une guerre d'opinion et des médias, c'est une évidence. Que les différents gouvernements tentent de manipuler les masses, s'en est une autre.[...]

Bien d'accord, cet article illustre tout à fait ton propos.


Cobe a écrit

[...]Par contre j'avoue que j'ai du mal à croire qu'on puisse programmer des bots aussi "humain" ça me parait quand même bien compliqué ![...]

Il faut savoir que de grands groupes comme Microsoft et Google travaillent depuis maintenant 2 ans au développement d'une AI (intelligence artificielle) beaucoup plus performante que ce que l'on connait, officiellement pour les jeux vidéos ^^ donc des bots qui singent des comportements humains, why not ?


EDIT : Merci Prescripteur pour l'article. ^^

Bien amicalement.

Dernière modification par ElSabio (17 janvier 2018 à  16:12)


« La liberté des autres, étend la mienne à l'infini ».
Mikhaïl Bakounine

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
9700
Inscrit le 22 Feb 2008
9647 messages
Blogs
Bonjour,
Je voudrais rajouter que, même s'il ne protège pas totalement, l'emploi de Linux et des logiciels open source est la base de la résistance à cet impérialisme américain.
Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Social - Les réseaux sociaux et la Dopamine
par anonyme778979897781, dernier post 02 octobre 2019 à  14:34 par Rick
  1
[ Forum ] Social - Ami d’un dealer sur réseaux sociaux
par ghostrider957, dernier post 16 août 2019 à  20:55 par meumeuh
  8
[ Forum ] Actualité - Addiction aux Réseaux Sociaux (Instagram et autres)
par prescripteur, dernier post 02 avril 2019 à  21:56 par Hilde
  12

Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
En ce moment sur PsychoACTIF  
 Psychoactif 
Fanzine 5 : PUD, numérique et régulation des usages
Il y a 4jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
 Psychoactif 
Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
11 mai 2022Annonce de Equipe de PsychoACTIF
 Forum UP ! 
Dilution volumétrique de la DMT ?
Il y a 13hDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum UP ! 
TR de 3 personne
Il y a 13hDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum 
Qualité de la H en Europe : comment on en est arrivé la....?!
Il y a moins d'1mnCommentaire de Marco 68 dans [Heroïne...]
(14 réponses)
 Forum 
Expériences - Commandes d'oxycodone jamais reçues
Il y a 16mnCommentaire de Marco 68 dans [Anonymat et sécurité...]
(3 réponses)
 Forum 
Fumer ne me fait plus d'effet
Il y a 26mnCommentaire de Marco 68 dans [Tabac et cigarette el...]
(3 réponses)
 Forum 
Tolérance & accoutumance - Comment alterner les prises (skenan LP)
Il y a 44mnCommentaire de Marco 68 dans [Morphine (Skenan, Mos...]
(6 réponses)
 Forum 
Comment vous trouvez vos prods ?
Il y a 50mnCommentaire de Marco 68 dans [Conseils généraux de...]
(18 réponses)
 Forum 
Extraction - La meilleure méthode d'extraction de DMT pour non chimistes : Cyb'...
Il y a 2h
26
Commentaire de Régular Psyché dans [DMT, changa et ayahua...]
(127 réponses)
 Forum 
Problème d'accès aux forums de DMT-Nexus
Il y a 4hNouvelle discussion de SillyCone dans [DMT, changa et ayahua...]
 Forum 
Expériences - DMT + MDMA, qu'en pensez vous ?
Il y a 4hCommentaire de SillyCone dans [DMT, changa et ayahua...]
(1 réponse)
 Blog 
Juste envie de partager.
Il y a 10mn
32
Commentaire de Papaseul dans le blog de Papaseul
(365 commentaires)
 Blog 
Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
Il y a 7h
33
Commentaire de Ocram dans le blog de Equipe de PsychoACTIF
(101 commentaires)
 Blog 
Mon angoisse du moment : weed + visite médicale, je peux tout perdre
Il y a 8hCommentaire de Todash dans le blog de Todash
(2 commentaires)
 
  QuizzZ 
Evaluer la gravité de votre addiction
Dernier quizzZ à 02:54
 PsychoWIKI 
Kétamine, effets, risques, témoignages
 Topic epinglé 
Neurchi 2 Psychoactif
 Nouveaux membres 
Deep_Dimension_Traveler, Rapsodie, Ric hochet nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Je vous aime !!!!
par Jevousaime, le 17 Jun 2022
Voilà, juste pour vous dire que je vous aime, j'aime ce site, j'aime vos conseils !!! Non non j'ai pas pris de MDMA, c'est sincère ! Plus sérieusement, enfin plus mesuré je dirais, heureusement que ce site existe, à part certains zigotos, c'est bourré de positivités, vous vous aidez les uns...[Lire la suite]
 British Columbia: Première province du Canada à decriminaliser la possession de toutes les drogues
par Mammon Tobin, le 01 Jun 2022
... en petites quantités, moins de 2.5g en tout (toutes substance mélangées; dans ces articles ils parlent spécifiquement d’héroïne, de fentanyl, de cocaine, de méthamphétamine, et de MDMA) Salut les aminches, je suis tombé sur cet article qui m'a bien fait plaisir tout à l'heure: htt...[Lire la suite]
 Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
par Equipe de PsychoACTIF, le 11 May 2022
Voici l'édito du Fanzine N°5 de Psychoactif. Psychoactif mène un combat contre la stigmatisation de l'utilisation des drogues. Le langage est un outil important pour transmettre des messages et le choix des termes compte. Jusqu'à là, nous avions utilisé l'acronyme « UD » pour parler des u...[Lire la suite]
Tous les morceaux choisis
Les derniers champis

On ne coupe pas la came!!! Marco dans [forum] Trip Report - Brorphine
(Il y a 1h)
100% ac toi pr le bes1 de citoyen formés, pr nuancer mon post sarcastik g-rusal dans [forum] Prevention GHB
(Il y a 8h)
Plein de bon conseils// anima dans [forum] Astuce pour faire monter son Lyrica rapidement
(Il y a 14h)
:) - Johan dans [commentaire de blog] Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
(Il y a 20h)

Pied de page des forums