En attendant la cure / PsychoACTIF

En attendant la cure

Publié par ,
5587 vues, 75 réponses
Drim 
Psycho sénior
France
5010
Lieu: Rhône
Date d'inscription: 27 Apr 2018
Messages: 651
Blogs
Salut, essai2, une intervention c'est super dure a mettre en place mais peut être que ça peut marcher faut pas trop le charger mais juste que ses potes lui disent simplement qu'ils trouvent qu'il abuse un peu, enfin je vois pas comment on peut rester un consommateur régulier mais raisonnable de crack et comment ses potes de consos peuvent lui dire qu'il abusent sans se mettre eux même face à leur problème.

Le gros soucis que je vois dans l'attente de la cure c'est que tu penses et agis pour lui (cb, bequilles), il dois sentir ses libertés se rétrécir et ne pas comprendre grand chose à ce qui lui arrive, ça pour éviter une décompensation psychotique aiguë c'est pas une bonne chose dans l'état de détresse émotionnelle dans lequel il est. J'ai fait une décompensation psychotique aiguë et typiquement le fait de perdre le contrôle sur tout ça aide pas.
Il a 100 € sur son compte il veux fumer sa merde ? Il est libre et majeur il fait ce qu'il veux. Tu peux lui vouloir tout le bien du monde mais tu est en train de le rendre dingue à le manipuler pour qu'il ne puisse pas toucher ses 100€.

Dis toi que si 100€ de crack par jours c'est pas bon pour le cerveau ni pour le corps, et bien passer de 100€/jours à rien à la dure contre son gré c'est encore pire, son cerveau n'a plus aucun équilibre et ces états là fusillent littéralement le cerveau (j'ai mis 5ans a me remettre de ma crise psychotique) et j'ai eu de la chance de revenir à la réalité sans séquelles autres que ma bipolarité.
Paradoxalement le fait que j’étais dans un état proche de la démence a permis une hospitalisation par un tiers (ma mère) et c'est a ce moment que j'ai pu commencer à m'en sortir.

Pourquoi ne va-tu pas aux urgences ?

En premier lieu un sevrage fonctionne si la personne est convaincu et déterminée à arrêter, là en agissant pour lui je sais pas si le chemin mental pour arriver à l'arrêt va être fait. Et tu peux enfermer quelqu'un 15 jours en le privant de ça. S'il n'a pas mis en place le bon raisonnement et les bonnes motivations a arrêter il va replonger aussi sec. Il faudrait que tu lui parles énormément en ce moment mais il n'est pas en état de parler.

Je te souhaite fortement que ton frère s'en sorte mais tu ne peux pas le faire à sa place.

Je n'ai jamais touché au crack, mais mon expérience sur le sujet me vient d'une de mes sœur qui a le même profil que ton frère et qu'on essaye d'aider depuis 15ans. Je sais pas au final si on l'aide ou si on la soutient dans son problème d'addiction. Mes parents ont peur qu'elle partent en couille s'ils arrêtent de la soutenir, du coup son problème d'addiction est devenu le leur et elle détruit sa vie et la leur. Elle a jamais fait le chemin conscient de se motiver a arrêter. Elle n'a jamais arrêté. Elle se fout de l'impact qu'elle a dans la famille tant que son manque est comblé.

C'est bien ce que tu fais mais sa conso de crack est un symptôme d'un mal être qui en plus maintenant est entretenu par le crack et la forte dépendance a laquelle est soumis ton frère.
Mais la drogue en elle même c'est pas ça le problème, son côté addictif c'est ça le problème.

J'espère que tu comprend que je cherche pas a casser tes efforts mais que j'aimerais t'amener un point de vue moins "pour arrêter il suffit qu'il arrête et qu'on le soutienne", et plus pour arrêter il faut qu'il commence par se parler a lui même. J'y suis jamais arrivé avec ma sœur...
Reputation de ce post
 
Excellent point de vue qui permet de réfléchir + excellent post - Porygon
 
Témoignage très judicieux.
 
Message très intelligent. Tête de crêpe

             = .---.               
  =  =  _/__~0_\_       .      *
= == (_________)  -0-
       *  o     .    '

Hors ligne


essai2accompagner 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 28 Jul 2018
Messages: 32

Drim a écrit

une intervention c'est super dure a mettre en place mais peut être que ça peut marcher faut pas trop le charger mais juste que ses potes lui disent simplement qu'ils trouvent qu'il abuse un peu, enfin je vois pas comment on peut rester un consommateur régulier mais raisonnable de crack et comment ses potes de consos peuvent lui dire qu'il abusent sans se mettre eux même face à leur problème.

C'est surtout les potes chez qui il veut aller squatter. J'ai des gros doutes que ses potes veuillent l'héberger à moitié handicapé à moitié incohérent et sans le sous car le peu qu'il a partira dans la soirée. En tout cas, j'en ai déjà 2 qui sont d'accord.

Drim a écrit

Le gros soucis que je vois dans l'attente de la cure c'est que tu penses et agis pour lui (cb, bequilles), il dois sentir ses libertés se rétrécir et ne pas comprendre grand chose à ce qui lui arrive, ça pour éviter une décompensation psychotique aiguë c'est pas une bonne chose dans l'état de détresse émotionnelle dans lequel il est.

Non, car il est libre il sens juste qu'il a beaucoup de poisse! J'ai lu ce qu'est une décompensation psychotique. Je ne suis pas psy et je crois à mon humble avis que ce n'est pas cela ni une détresse émotionnelle.
Il est entouré de sa famille, d'un ex toxicomane. Il peut avoir l'aide du CSAPA, d'un addictologue...


Drim a écrit

Il a 100 € sur son compte il veux fumer sa merde ? Il est libre et majeur il fait ce qu'il veux. Tu peux lui vouloir tout le bien du monde mais tu est en train de le rendre dingue à le manipuler pour qu'il ne puisse pas toucher ses 100€.

D'une part, je ne lui veux pas tout le bien du monde...
C'est lui qui m'a appelé lorsqu'il a cassé sa hanche pour que je l'emmène à l'hôpital (pour l'hématome cérébrale je ne m'en suis pas mêlé alors qu'il est sorti contre avis médical)
Je lui ai demandé à plusieurs reprises s'il voulait arrêter la drogue et il m'a répondu oui
Je n'essaie pas de le convaincre ni rien du tout
Le jour ou il me dit je veux me droguer. Je lui fais ses bagages je le fous dehors avec ses béquilles et ses pièces d'identités.
Je ne joue pas au sauveuse, j'ai ma propre vie que j'ai mis entre parenthèses parce qu'il m'a demandé mon aide alors que j'étais en froid avec lui depuis un bon moment.
Juste cet après-midi, je suis parti jouer avec mon fils au bout de 5min il réclamait ma présence!
Il connait très bien mon avis sur la drogue et il connait très bien ma capacité et ma résistance. S'il a envie que je l'accompagne à tous ses déplacements, ce n'est pas un hasard non plus...


Drim a écrit

Dis toi que si 100€ de crack par jours c'est pas bon pour le cerveau ni pour le corps, et bien passer de 100€/jours à rien à la dure contre son gré c'est encore pire, son cerveau n'a plus aucun équilibre et ces états là fusillent littéralement le cerveau

Quand il était à l'hôpital, ils n'ont pas dit que c'était dangereux ni au CSAPA.
Je veux bien de la doc sur cela si tu en as car j'ai demandé et on ne m'a jamais dit qu'il fallait diminué les doses progressivement ou espacé les prises ou autre.

Drim a écrit

Pourquoi ne va-tu pas aux urgences ?

et je dis quoi?


Drim a écrit

Elle a jamais fait le chemin conscient de se motiver a arrêter. Elle n'a jamais arrêté. Elle se fout de l'impact qu'elle a dans la famille tant que son manque est comblé.

Mon but c'est qu'il fasse un choix conscient entre se motiver à arrêter et nous sommes là
ou de choisir de continuer et il s'en va mourir dans la déchéance loin des yeux de ses parents.

Drim a écrit

C'est bien ce que tu fais mais sa conso de crack est un symptôme d'un mal être qui en plus maintenant est entretenu par le crack et la forte dépendance a laquelle est soumis ton frère.
Mais la drogue en elle même c'est pas ça le problème, son côté addictif c'est ça le problème.

pourquoi faut-il le victimiser?
Depuis hier, il va mieux et je peux te dire que son mal être émotionnel ne l'empêche pas d'essayer de manipuler ma mère et moi. Pas de chance pour lui, cela ne marche pas! cela ne l'empêche de nous parler mal ni de traiter toutes les personnes de son entourage de cons en leur absence.

Drim a écrit

J'espère que tu comprend que je cherche pas a casser tes efforts mais que j'aimerais t'amener un point de vue moins "pour arrêter il suffit qu'il arrête et qu'on le soutienne", et plus pour arrêter il faut qu'il commence par se parler a lui même. J'y suis jamais arrivé avec ma sœur...

Je n'ai jamais eu ce point de vue. J'ai beaucoup lu les témoignages sur drogues infos service et autres pour savoir depuis le début que c'est lui et lui seul.


Blastfunk2 a écrit

on dirait que ça se calme un peu, non ?

Oui, hier après son faux départ pour faire culpabiliser ma mère pour qu'elle lui donne de l'argent
il a passé la soirée tranquille tout le monde a dormi jusqu'à 9h sans vallium ou autre.
Ses bras sont moins engourdis. On n'a plus de voiture alors on continue la quête des 100€ en bus sans résultat.
J'essaie de lui faire comprendre que son problème c'est la drogue et pas le manque d'argent.
Il ne veut plus aller en cure. Il a essayé de se procurer des cachets je l'ai empêché s'il voulait des cachets il n'a qu'aller chez le medecin!
Demain, je prévois une grosse discussion sur sa motivation a arrêté la drogue ou pas.
Comme je l'ai dit au dessus je ne suis là que parce qu'il m'a dit je veux arrêter.

De mon côté, je me suis sentie triste car mon fils me manque et d'un autre côté très remonté contre mon frère qui fait l'enfant pourri gâté.

Voila pour aujourd'hui. La nuit s'annonce tranquille, on verra si c'est le cas

Merci encore pour vos messages qui m'aide énormément

Hors ligne


Blastfunk2 
Nouveau Psycho
000
Date d'inscription: 31 Jul 2018
Messages: 63
Salut essai2,

Donc si je comprends bien, concrètement tu attends jusqu'au RV du 06 ?

Dernière modification par Blastfunk2 (02 août 2018 à  22:48)


I will not make any deals with you. 
I will not be pusched, filed, stamped, indexed, briefed, debriefed or numbered.
My life is my own.

Hors ligne


Drim 
Psycho sénior
France
5010
Lieu: Rhône
Date d'inscription: 27 Apr 2018
Messages: 651
Blogs
Pour le risque de decompensation s'il est écarté temps mieux, un signe annonciateur c'est l'augmentation d'energie et une accélération des pensée avec de moins en moins de sommeil. Là c'est clair que c'est juste une idée fixe. 

D'une part, je ne lui veux pas tout le bien du monde...

yikes jadore haha. Désolé d'avoir mal interprété.
La manipulation dont tu parles me fait fortement penser a ma soeur cadette. C'est chiant surtout quand c'est en niant des faits.
En fait les 100€, j'avais pas saisis, il te dis pas directement qu'il les veux pour aller chopper, mais tu le sais bien. C'est un genre de mine game, ah ben tu fais bien de pas succomber.
Je comprend mieux ton point de vue et comprend aussi que tu n'ai pas que ça a faire de mettre ta vie entre parenthèse pour lui surtout s'il n'y met pas un peu du siens. S'il ne decompense pas en effet un petit (tout est relatif) coup de pieds aux fesses jusqu'au 6 ça se tente.

Les urgence si pas de decompensation psychotique en effet tu leur dis pas grand choses.

Mon but c'est qu'il fasse un choix conscient entre se motiver à arrêter et nous sommes là
ou de choisir de continuer et il s'en va mourir dans la déchéance loin des yeux de ses parents.

Tu lui as dit, il en dis quoi?

Drim a écrit

    C'est bien ce que tu fais mais sa conso de crack est un symptôme d'un mal être qui en plus maintenant est entretenu par le crack et la forte dépendance a laquelle est soumis ton frère.
    Mais la drogue en elle même c'est pas ça le problème, son côté addictif c'est ça le problème.

pourquoi faut-il le victimiser?
Depuis hier, il va mieux et je peux te dire que son mal être émotionnel ne l'empêche pas d'essayer de manipuler ma mère et moi. Pas de chance pour lui, cela ne marche pas! cela ne l'empêche de nous parler mal ni de traiter toutes les personnes de son entourage de cons en leur absence.

Drim a écrit

    J'espère que tu comprend que je cherche pas a casser tes efforts mais que j'aimerais t'amener un point de vue moins "pour arrêter il suffit qu'il arrête et qu'on le soutienne", et plus pour arrêter il faut qu'il commence par se parler a lui même. J'y suis jamais arrivé avec ma sœur...

Je n'ai jamais eu ce point de vue. J'ai beaucoup lu les témoignages sur drogues infos service et autres pour savoir depuis le début que c'est lui et lui seul.

Ces deux paragraphe se rejoignent.
C'est une victimisation particulière de dire qu'il est victime de lui même, c'est super responsabilisant je trouve. Je dis qu'il faut qu'il se bouge les fesses pour s'affronter lui même et pas faire subir aux autres son inconscience. Il a comme ma soeur un comportement d'enfant qui refuse de s'affronter et qui relaye tous ses choix à ses emotions et son inconscient. Ma soeur a eu ce comportement pueril avant de vraiment abuser de la drogue. Suite a un traumatisme.

Depuis hier, il va mieux et je peux te dire que son mal être émotionnel ne l'empêche pas d'essayer de manipuler ma mère et moi. Pas de chance pour lui, cela ne marche pas! cela ne l'empêche de nous parler mal ni de traiter toutes les personnes de son entourage de cons en leur absence.

Triste de lire ça, ça me fait penser à ma frangine.

Re Courage jusqu'au 6 du coup? Et j'espère qu'il sera (quelle m'excuse du terme et toi aussi) moins con que ma frangine.

Désolé il est tard c'est pas évident j'suis sur mon tel mais j'voulais répondre avant le week end.


             = .---.               
  =  =  _/__~0_\_       .      *
= == (_________)  -0-
       *  o     .    '

Hors ligne


essai2accompagner 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 28 Jul 2018
Messages: 32
Merci de vos réponses, cela m'aide à pas me perdre.

Vu que cela va mieux "physiquement", je vais avoir une grosse discussion demain
Et si le 6 il change d'avis à la dernière minute ou si demain il me dit non
Je le laisse à ses propres choix...

Hors ligne


Blastfunk2 
Nouveau Psycho
000
Date d'inscription: 31 Jul 2018
Messages: 63
Salut Essai2,

Effectivement, tu auras à ce jour fait bien plus que ton "travail" de sœur.
Personne ne pourra jamais rien de reprocher, ou alors il faudrait être d'une sacrée mauvaise foie.
J'aurais aimé avoir quelqu'un comme toi à mes côtés lorsque ça allait mal, et encore une fois je suis admiratif devant ton énergie, ta volonté et ton courage.

Je crois que tu as fait et enduré tout ce qui était possible, à un moment il faut te protéger aussi.
Toi et ta famille, car j'ai vu que tu avais un fils en bas âge.

Personne ne pourra convaincre un toxicomane qui ne veut pas se sevrer, et un jour il devra se prendre en charge tout seul ( ou presque, mais il y a le milieu médical ).
Maintenant que  ça va un peu mieux, la balle est dans son camp.



Bon courage, encore et encore.

Dernière modification par Blastfunk2 (03 août 2018 à  09:38)


I will not make any deals with you. 
I will not be pusched, filed, stamped, indexed, briefed, debriefed or numbered.
My life is my own.

Hors ligne


essai2accompagner 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 28 Jul 2018
Messages: 32
Salut,

Aujourd'hui, journée calme. Il s'est reposé la journée il a beaucoup mangé la nuit.
Nous avons discuté ce matin. Il ne prend pas conscience de son état d'addiction.
je lui expliquais sans connaitre ce phénomène (post https://www.psychoactif.org/forum/t3538 … html#divx)

Drim a écrit

Les transferts :

Je voudrais préciser un truc sur les addictions. Le transfert d'addiction dont je parle est très dangereux dans le sens ou certains pense que parce qu'ils ont arrêté facilement une drogue il n'y étaient pas dépendant et n'ont pas conscience du phénomène de transfert qui peut s’opérer. Ça les rends inconscient quand on leur parle du danger des addictions. Il trainent une addictions dans une polytoxicomanie mais c'est bien l'addiction elle même qui est le problème. Enfin si problème il y a, parce que certain voit jamais de problème dans leur conso.

La cure s'est mort, il n'en a pas besoin. Il connait x,y, z qui y sont allés ...
Qu'il lui faut juste un peu d'héro pour supporter la douleur de sa jambe...

Je pourrais changer le titre ce n'est plus en attendant la cure c'est en attendant qu'il se décide entre je veux arrêter ou je veux continuer...

Je ne sais pas si c'est la fatigue, la chaleur, le sevrage, le cerveau, il m'a l'air plus apaisé alors qu'il n'a rien pris même pas un valium depuis 24h
Je pense que si ce n'est pas du à un changement, la quête de l'argent reviendra Lundi...

Hors ligne


leodric 
Une ombre dans la nuit !
France
1700
Date d'inscription: 17 Dec 2017
Messages: 649
Blogs
Bonsoir
Malheureusement je pence que ton frère a aucun envie de réellement sans sortir il peu que replonger enfin c est que mon avis mais si il ce cherche des excuse,aucun chance qui soit prêt mentalement pour ce sevrer surtout c est dommage le plus dur est fait comme il va mieux
c est bien dommage tout sa mais on peu pas décider a la place des gens surtout vue son age c est plus un enfant.
je te dirait pas quoi faire pour la suite mais tu semble deja savoir comment la suite va ce passer malheureusement
en tout cas pence a toi et a ton petit maintenant fait au mieux pour lui mais je pence que c est perdu d avance

amicalement

La vie est un jeux alors jouons !

Hors ligne


Blastfunk2 
Nouveau Psycho
000
Date d'inscription: 31 Jul 2018
Messages: 63
Salut Essai2,

Je ne voudrais pas paraître défaitiste, mais effectivement ça me semble mal barré
Tout ça pour rien ce serait dommage...
Mais comment est-ce possible qu'il ne se rende pas compte de son addiction, au point ou vous en êtes et ce qu'il a vécu  c'est fou...

reprendre l'héro c'est pas une solution , ça va le finir dans son état de santé.
Il est en train de t'obliger à abandonner aussi, si je comprends bien
Ah c'est désespérant vraiment

La bonne nouvelle c'est que physiquement ça va mieux, mais ça risque de pas durer longtemps...

Dernière modification par Blastfunk2 (04 août 2018 à  01:32)


I will not make any deals with you. 
I will not be pusched, filed, stamped, indexed, briefed, debriefed or numbered.
My life is my own.

Hors ligne


essai2accompagner 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 28 Jul 2018
Messages: 32

Blastfunk2 a écrit

Mais comment est-ce possible qu'il ne se rende pas compte de son addiction, au point ou vous en êtes et ce qu'il a vécu  c'est fou...

oui je ne comprends pas non plus...
Il a toujours été d'une nature très douillette. Il a très peur d'avoir mal quand l'infirmier va lui enlever les agrafes. Pour lui, il faut qu'il ne sente rien. Ca vient du coté de ma mère, qui au moindre mal se bourre de cachetons et autre remèdes de grand mère sans être dépendante. Elle fait attention à tout ce qui est somnifères valium et compagnie elles les jettent.

Blastfunk2 a écrit

Il est en train de t'obliger à abandonner aussi, si je comprends bien

Non pas du tout, je vais lui proposer des alternatives pour soigner la douleur (acupuncture, hypnose, ...)
Peut être qu'il comprendra qu'il peut soigner sa douleur autrement.
Tant qu'il ne prend pas de drogue, je reste à ses cotés

Hors ligne


Blastfunk2 
Nouveau Psycho
000
Date d'inscription: 31 Jul 2018
Messages: 63
Salut Essai2,

Tu peux déjà le rassurer pour les agrafes, normalement c'est pas très douloureux.

Personnellement, j'ai eu une très grosse cicatrice suite à ma greffe, et ce ne sont vraiment pas les agrafes qui font le plus mal.
Ça dépend peut-être de la façon dont elles sont placées, mais bon... les agrafes c'est rien à côté du reste, il a déjà du beaucoup plus souffrir.
Ça lui donne l'occasion de prendre quelque chose cette histoire d'agrafes, avec ton frère tout est prétexte dis-donc ...

Quand on est anxieux, on est anxieux... pas grand chose à faire...
Mais la cessation de la douleur ça n'existera qu'avec notre  mort,  c'est notre condition d'êtres humains, c'est comme ça. Il y en a toujours au moins un petit peu...
Craindre la douleur de manière exagérée, c'est un bon moyen de vite se tourner vers les produits, je commence à mieux comprendre certaines choses chez ton frère.

Tu n'as pas l'air découragé, c'est l'essentiel.
C'est vraiment gentil de donner des nouvelles tous les jours, si c'est trop dur surtout ne te force pas.

Dernière modification par Blastfunk2 (05 août 2018 à  01:33)


I will not make any deals with you. 
I will not be pusched, filed, stamped, indexed, briefed, debriefed or numbered.
My life is my own.

Hors ligne


Drim 
Psycho sénior
France
5010
Lieu: Rhône
Date d'inscription: 27 Apr 2018
Messages: 651
Blogs
Salut essai2, c'est intéressant ce côté douillet et fuite de la douleur.
Des fois la seule solution pour s'en sortir c'est de s'affronter soi même et c'est pas toujours évident.
J'aurai aimer pouvoir en faire autant que toi pour ma sœur, mais javais déjà beaucoup à faire avec moi même.
Il a de la chance d'avoir une sœur comme toi, j'espère qu'il va savoir la saisir.

Je me dis toujours que si les gens ont les bonnes façons de penser n'importe qui peut s'en sortir.
Tout le problème étant de les avoirs ses raisonnements.
Avec ma sœur j'ai/on a beaucoup discuté, souvent j'ai eu l'impression qu'elle avait le déclic. Mais au bout de quelques semaines et a l'apparition des premiers signes de déprime elle oublie littéralement tout ce quelle a compris et replonge aussi sec. Pour justement éviter de souffrir.
Aujourd'hui j'aimerais seulement qu'elle soit franche avec moi et entière avec la famille sur ses consos. Je lui dis que si elle consomme c'est pas grave temps qu'elle s'assume. Mais jai l'impression qu il y a un côté d'elle qui veux rester dans cette situation, qu'elle veut rester en condition de dépendance avec mes parents.

C'est beaucoup une histoire d'entrée dans l'âge adulte. Je ne sais pas quel âge a ton frère mais certaines personne sont toujours des enfants face a leur famille et se construisent ainsi.

Arrêter les drogues c'est le tout début, ensuite il faut construire sa personnalité sans elles, c'est là que ce font la plupart des rechutes. Car la drogue laisse un grand vide dans la personnalité. Et c'est là qu'il faut s'affronter se faire violence et rester concentré sur ses objectifs. Ça peut prendre des années (moi j'ai toujours des séquelles alors que j'ai eu mon "declic" en 2008). Mais les resultats positifs arrivent vite heureusement. Déjà apres 6mois/ un ans de dépression on commence a se voir sans drogue et faut surtout jamais lacher cette vision de nous même et la faire grandir et s'épanouir.
J'ai pas arrêter les drogues, j'ai juste appris a me parler et a m'affronter. Et surtout je suis resté extrêmement conscient de mon côté addictif et des transferts entre drogue qu'il peut provoquer. Et aujourd'hui après 10ans de tracail sur moi, je crois que j'ai réussis a me rassurer la dessus.

Encore courage, et malgré les derniers messages pas rassurant ne lache pas l'affaire.
C'est un bon garde fou que tu as : temps qu'il ne consomme pas tu continue de l'aider.

             = .---.               
  =  =  _/__~0_\_       .      *
= == (_________)  -0-
       *  o     .    '

Hors ligne


Blastfunk2 
Nouveau Psycho
000
Date d'inscription: 31 Jul 2018
Messages: 63

Drim a écrit

C'est beaucoup une histoire d'entrée dans l'âge adulte.

Arrêter les drogues c'est le tout début, ensuite il faut construire sa personnalité sans elles, c'est là que ce font la plupart des rechutes. Car la drogue laisse un grand vide dans la personnalité. Et c'est là qu'il faut s'affronter se faire violence et rester concentré sur ses objectifs. Ça peut prendre des années (moi j'ai toujours des séquelles alors que j'ai eu mon "declic" en 2008). Mais les resultats positifs arrivent vite heureusement. Déjà apres 6mois/ un ans de dépression on commence a se voir sans drogue et faut surtout jamais lacher cette vision de nous même et la faire grandir et s'épanouir.
J'ai pas arrêter les drogues, j'ai juste appris a me parler et a m'affronter. Et surtout je suis resté extrêmement conscient de mon côté addictif et des transferts entre drogue qu'il peut provoquer. Et aujourd'hui après 10ans de tracail sur moi, je crois que j'ai réussis a me rassurer la dessus.

Encore courage, et malgré les derniers messages pas rassurant ne lache pas l'affaire.
C'est un bon garde fou que tu as : temps qu'il ne consomme pas tu continue de l'aider.

Drim a bien raison, le plus dur, c'est même pas d'arrêter.
C'est de continuer sans.


I will not make any deals with you. 
I will not be pusched, filed, stamped, indexed, briefed, debriefed or numbered.
My life is my own.

Hors ligne


Blastfunk2 
Nouveau Psycho
000
Date d'inscription: 31 Jul 2018
Messages: 63
Salut essai2,

Alors ce rendez vous ?

Vous y êtes allé finalement ?

Cordialement,

I will not make any deals with you. 
I will not be pusched, filed, stamped, indexed, briefed, debriefed or numbered.
My life is my own.

Hors ligne


essai2accompagner 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 28 Jul 2018
Messages: 32

Blastfunk2 a écrit

Alors ce rendez vous ?

Vous y êtes allé finalement ?

Salut Blastfunk2,

Non, nous ne sommes pas partis. Il s'est mis dans la tête que c'était pour la cure et que nous allons l'enfermer...
Nous sommes partis au CSAPA, à la recherche de "cachetons" légaux.
Donc rdv dans un CSAPA, d'une autre ville le 08/08 avec un éducateur et le 24/08 avec l'addictologue et le médecin généraliste était en vacances...

Je lui ai proposé de prendre un rdv avec un psychiatre. Il m'a répondu qu'il n'était pas fou et qu'il sait ce qu'il fait.

Il m'a aussi dit que je n'étais pas spécialiste et que je pouvais garder mes conseils.

Pour moi, ce qu'il en ressort du rdv avec le CSAPA est qu'il connait le fonctionnement et qu'il va faire ce qu'il faut pour avoir ce qu'il veut sans réellement vouloir se sortir de l'addiction.


Il me dit qu'il n'est pas bien et que j'arrête de parler et de l'enfoncer...
trouver des solutions, lui dire de changer de méthode chez lui cela s'appelle enfoncer.

On me dit qu'il n'est pas bien et qu'il est en souffrance alors j'ai beaucoup de mal à trouver de l'empathie vu son attitude...

Drim et toi disiez que le plus dur c'est de vivre sans. Mon frère n'en est même pas à l'étape de reconnaitre qu'il est addict... d'avoir le déclic...

Hors ligne


Blastfunk2 
Nouveau Psycho
000
Date d'inscription: 31 Jul 2018
Messages: 63
Salut essai2

Finalement ce que tu nous apprends ne m'étonne plus vraiment, on voyait bien que la situation commençait à tourner en rond.
Tes propos sont plein de bon sens sur le CSAPA, tu as l'air de les connaître... alors " en faire ce qu'il veut", peut-être pas; il risque de se retrouver avec d'autres drogues,ça c'est certain,  mais qui cette fois-ci seront légales, et en plus dans un CSAPA on est tout de même suivi (normalement). Je trouve que c'est déjà ça.

Pour le reste, on dirait bien qu'il n'a plus l'intention, s'il l'a jamais eue, d'intégrer la moindre institution fermée, il veut rester dehors visiblement...
Par contre, ça semble s'être calmé au niveau du craving... Il ne parcourt plus la ville la nuit à chercher du crack, on dirait. Et ça, c'est déjà une petite victoire.
Mais le déclic... Hum... Comme tu dis, il n'y en a pas.
Maintenant ce qui m'inquiète c'est aussi toi, parce-que si j'ai bien compris tu as un enfant en bas âge, sûrement un travail, tu es peut-être en vacances et ça ne va pas durer, je ne sais pas.... Si ça continue , comment vas-tu faire ? A un moment n'oublie pas de te protéger aussi, ça ne peut pas durer toute la vie.

De ma place, j'ai l'impression qu'il fait traîner le plus possible, qu'il vous mène la vie dure parce qu'il ne rêve que de se défoncer à nouveau... je me trompe peut-être, il a un comportement tellement ambivalent, il en devient incompréhensible.

Bien, encore un peu de patience jusqu'à Mercredi 08, garde espoir
Tu auras vraiment tout essayé avec ton frère.

Dernière modification par Blastfunk2 (06 août 2018 à  23:50)


I will not make any deals with you. 
I will not be pusched, filed, stamped, indexed, briefed, debriefed or numbered.
My life is my own.

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Sniffer - Nez défoncé au bout de quelques semaines: que faire en attendant le médecin
par Wonderland, dernier post 20 mars 2019 à  11:55 par Wonderland
  2
[ Forum ] Addiction - Craving
par olesly, dernier post 27 juillet 2018 à  01:46 par Carter Layne
  2
[ Forum ] Craving - Le craving
par Modjo, dernier post 20 mars 2015 à  00:11 par noiado
  9
  [ PsychoWIKI ] Cocaine, effets, risques, témoignages
  [ PsychoWIKI ] PAWS, le syndrome prolongé de sevrage



    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Particier à l'étude sur les liens entre deepweb et usage de drogue
    18 juillet 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Le Fanzine N°3 est sorti
    26 juin 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Participer à l'enquete Eurotox
    08 avril 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Est ce que l’analyse de drogues a changé vos pratiques de RDR ?
    Il y a 5jCommentaire de Pedro El Loco (13 réponses)
     Appel à témoignage 
    De quelle façon les psychédéliques ont-ils changé votre mode de p...
    Il y a 4jCommentaire de BobKelso (95 réponses)
     Forum 
    Etude - Demi-vie de la Salvinorine A
    Il y a moins d'1mnCommentaire de Alter Martien dans [Salvia Divinorum...]
    (8 réponses)
     Forum 
    Hospitalisation forcée d'un accro au crack
    Il y a 40mn
    1
    Commentaire de Hilde dans [Cocaïne-Crack...]
    (10 réponses)
     Forum 
    Quel benzo pour s'en sevrer - tout en étant sous BHD 4mg
    Il y a 1hCommentaire de Meumeuh dans [Benzodiazépines...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Actualité - Le médicament le plus efficace pour se calmer un peu dans une péri...
    Il y a 2h
    1
    Commentaire de zayn6 dans [Benzodiazépines...]
    (7 réponses)
     Forum 
    Le Parisien: Alerte sur la circulation d'ecstasy surdosés à Paris
    Il y a 3hCommentaire de plotchiplocth dans [Actualités...]
    (6 réponses)
     Forum 
    Vos Coup De Coeur Niveau Musique!
    Il y a 5h
    57
    Commentaire de Alter Martien dans [Au coin du comptoir.....]
    (748 réponses)
     Forum 
    Joint - Tabac à rouler dans les joints
    Il y a 5hCommentaire de RedZebra dans [Cannabis...]
    (21 réponses)
     Forum 
    Expériences - TR: discussion avec l'assistante sociale cosmique
    Il y a 5hCommentaire de janis dans [Psilocybe - Champigno...]
    (1 réponse)
     Blog 
    Je vous aime de toute ma haine
    Il y a 5hCommentaire de Thelma dans le blog de Thelma
    (4 commentaires)
     Blog 
    Dans la tête d'un psychotique
    Il y a 5h
    2
    Commentaire de joel92 dans le blog de Conscience
    (5 commentaires)
     Blog 
    Fumer de l' opium
    Il y a 9hCommentaire de shlag4000 dans le blog de shlag4000
    (5 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
    Dernier quizzZ à 20:05
     PsychoWIKI 
    Sevrage des benzodiazépines
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
     Nouveaux membres 
    root13, Litospheric, DenisBrognart, Alter Martien, Ratel, LemonIce nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     S'informer des modélisations scientifiques récentes <3
    par Heashka, le 06 Sep 2019
    Comme vous devez commencer à le remarquer, j'adore les schémas. Explicite, compréhensif, simple pour tous, bref. En voici qui devrait vous plaire : 1) Reconnaître l'origine de l'intoxication (si y en a en ambulatoire ici vous privez pas de télécharger l'image) : 2) Quels effets après baiss...[Lire la suite]
     Dépendant à la codéine au moment de la fin de sa vente libre, (juillet 2017) qu'êtes vous devenus ?
    par 4lex, le 05 Sep 2019
    Plop o/ Pour les livres d'histoires je me permet de mettre ma petite histoire perso à ce sujet. J'ai pris de la codéine avant l’arrêté pendant près de 10 ans. Avec le recule, sur les derniers mois, je prenais des doses assez forte (vu mon gabarit). Ceci étant, avec ça je me sentais sur un...[Lire la suite]
     plug et sodomie avec la 3MMC
    par Daane-El, le 02 Sep 2019
    Salut, J'ai testé pour vous: marque Durex ça pète au bout de 20 minutes en moyenne* marque Mannix ça pète au bout de 20 minutes en moyenne* aussi marque repère de chez Intermarché ça pète en moins de 5 minutes marque repère de chez super U ça pète pas mais alors ça pète pas du tout j...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Un champi vert pour ma part/Janis dans [forum] hospitalisation forcée d'un accro au crack
    (Il y a 1h)
    Content pour toi! Merci du retour, un petit TR? SoHigh dans [forum] Lsd Seul
    (Il y a 4h)
    Ah ! Ahahahaha... AM dans [forum] Présentation 2019
    (Il y a 7h)
    Il semblerait effectivement, dis donc ! AM dans [forum] J'ai trouvé ça dans la chambre de mon ado HELP
    (Il y a 7h)

    Pied de page des forums