Apprendre à vivre avec quelqu'un addict / PsychoACTIF

Apprendre à vivre avec quelqu'un addict

Publié par ,
2177 vues, 8 réponses
DroguéAuVent 
Nouveau membre
Belgique
000
Date d'inscription: 11 Aug 2018
Messages: 2
Bonjour, bonsoir,
Tout d'abord j'aimerais éclaircir le fait que je ne suis pas sur ce site parce que je suis consommateurs. Je n'ai jamais pris de drogue ou quoi que ce soit de ce coté là. Si je suis ici c'est pour une personne particulière qui est proche de moi. C'est une amie proche qui a été dépressive pendant longtemps. Elle a été touché a toute sorte de choses tel la mutilation, le tabac, l'alcool pour se soûler et maintenant même le cannabis.
Etant quelqu'un d'assez stricte dans ma façon de penser cela me frustre énormément de ne pas pouvoir faire grand chose pour arrêter ses addictions, j'aimerais pourtant lui venir en aide, peu importe comment. Je sais bien que de forcer la personne à arrêter est inutile, mais alors je ne sais pas trop ce que je dois faire. J'essaye d'être présent pour pas qu'elle pense trop à tout ça, mais je ne sais pas si cela a bien un effet.
Mon problème est surtout que j'ai du mal à comprendre ce qu'une personne addict vit. Je ne connais pas le sentiment que sa procure de se soûler ou de se droguer. Je ne sais pas ce que cela fait d'être addict et je pense que si j'ai du mal à l'aider c'est parce que je comprends mal le problème.
J'espère ne pas être le seul dans ce cas, et j'espère avoir quelque conseil afin que je puisse faire ce qu'il faut.
merci.

Hors ligne


leodric 
Une ombre dans la nuit !
France
300
Date d'inscription: 17 Dec 2017
Messages: 649
Blogs
bonsoir et bienvenue a toi
je te conseille de regarder sa même si c est pas exactement ce que tu cherche tu pourra comprendre certain chose tien le lien
https://www.psychoactif.org/forum/t3685 … tf#p378625
bonne lecture

amicalement

Dernière modification par leodric (12 août 2018 à  21:11)


La vie est un jeux alors jouons !

Hors ligne


Anonyme1756
Invité

DroguéAuVent a écrit

Etant quelqu'un d'assez stricte dans ma façon de penser cela me frustre énormément de ne pas pouvoir faire grand chose pour arrêter ses addictions, j'aimerais pourtant lui venir en aide, peu importe comment.

Hello, en parcourant le forum tu devrais pouvoir arriver à te faire une idée de ce que vivent les addicts, mais je voulais surtout commenter ta phrase.

En gros tu écris que tu veux qu'elle arrête ses addictions pour faire cesser ta frustration, et c'est un peu bizarre, parce que ce n'est pas comme cela que ça marche. 

J'ignore comment tu pourrais lui venir en aide, mais je sais qu'il faille que ce soit au travers d'initiatives en rapport avec ses besoins et non avec les tiens, si tu vois ce que je veux dire.

Reputation de ce post
 
beaucoup de bon sens 100 % d accord (leodric)

Lecoq 
Psycho junior
France
1500
Date d'inscription: 06 Feb 2018
Messages: 341
Bonjour,


Souhaite t'elle arrêter ces produits, un produit en particulier ou rien du tout ?
En fonction de la réponse à cette question, la réponse à ton problème est différente.

Autre question subsidiaire : Quelle âge a t'elle ?

Au plaisir,

La vérité est l'interprétation par l'esprit de la réalité. Par définition, elle est subjective et éphémère.

Hors ligne


cependant
sans remède
3910
Date d'inscription: 25 Mar 2018
Messages: 547
Blogs
Salut,

voici quelques considérations en vrac, sans connaître forcement la situation précise, en plus des bonnes réflexions qui ont fait les autres.

Je crois que vouloir s'entraider entre amis est primordial et je trouve vraiment cool que tu vienne ici pour essayer de filer un coup de main à ta pote.

Par contre, essayer de vouloir aider un addict, n'est pas, à mon avis, toujours un objectif des plus louables.

Je m'explique : souvent, dans mon expérience, la plus grande aide est de ne pas stigmatiser la consommation et l'addiction.
En voulant à tout pris aider une personne pour le biais de ses consos et de son addiction, on la stigmatise encore plus, ce qui personnellement ça peut me donner envie de m'enfoncer encore plus dans la conso...

Alors que, si à la base on veut aider, c'est parce qu'on se rend compte que la personne en question n'est pas bien, elle souffre.
La consommation ça peut rajouter de la souffrance, mais souvent n'est pas la cause ultime de tout les problèmes.
La consommation de certains produits peut entraîner des comportements qui font souffrir les gens autour. Moi je te dirais, si tu souhaite que ta pote arrête de fumer/boire, c'est peut-être à cause de certains comportement de sa part envers toi qui te mettent mal. Je crois qu'en tant que pote, tu peux tout à fait lui reprocher (par ex. j'invente) « je ne me sens pas écoutée quand je parle, surtout quand t'as bu, et ça me met mal parce que... », sans lui dire un truc « arrête de boire ! » direct. Puis c'est à elle de voir.

C'est vrai que certaines fois on est tellement dans le mal-être qu'on a du mal à réagir, je crois qu'en tant que potes il faut être patients, mais il faut savoir aussi poser ses limites pour ne pas se laisser bouffer et détruire encore plus la relation.

Je voudrais te rassurer en outre sur ta phrase « maintenant même le cannabis ». Ne t'inquiète pas outre mesure, certainement fumer ne fait pas du bien à la santé sur le long terme (goudrons, tout ça), mais consommer du cannabis n'est pas très grave en soi. Ça ne comporte pas de séquelles ou autres problèmes sur le cerveau, ça détruit pas, c'est des molécules plutôt safe (par exemple, il n'y a pas de dose létale, ce qui veut dire que des scientifiques en laboratoire ont vu que même des grandissimes doses de cannabis ne pouvaient pas tuer une personne), il n'y a presque pas d'addiction physique ...
Par contre, naturellement, comme tout produit psychoactif, peut amplifier ou catalyser des ressentis sous-jacents (style angoisse, parano). Je te le dis pour toi, non pas parce que tu le dise à ta pote (qui est sûrement déjà au courant des effets qu'elle ressent), mais pour que tu puisse éventuellement la rassurer et calmer (sans mettre la faute que sur les joints !).
En effet, tu dis qu'elle est dépressive depuis longtemps. Elle est suivie ? A-t elle un psy ?

Connaître les états vécus, les sensations, ça peut aider pour filer un coup de main, mais n'est pas essentiel (bien que ça fasse un grand bien parler/être écouté en connaissance de cause).
Ce qui est essentiel à mon avis c'est la bienveillance, le non jugement sur les pratiques et sur les consommations, le respect pour les décisions et les désirs des autres, l'écoute et l'échange...
Reputation de ce post
 
Je n'ai presque plus grand chose à rajouter, très bon post (Lecoq)

Hors ligne


samy13013
Nouveau Psycho
France
000
Date d'inscription: 18 Apr 2018
Messages: 157
Salut tout le monde ^^

J'espère que vous avez pu profitez un peu des vacances salut

Alors , la question qui tue apprendre à vivre avec une personne addict ? c'est comme apprendre à vivre avec une personne qui ne l'est pas hein tongue

Mon problème est surtout que j'ai du mal à comprendre ce qu'une personne addict vit. Je ne connais pas le sentiment que sa procure de se soûler ou de se droguer. Je ne sais pas ce que cela fait d'être addict et je pense que si j'ai du mal à l'aider c'est parce que je comprends mal le problème.

Peut être car le problème n'est pas ou tu le cherche ? non tu ne crois pas .
Il  faut aussi que tu envisages que pour elle c'est peut être tout aussi dur d'avoir le sentiment d'être perçue ainsi par une personne qui ne connait pas le fait d'être addict ?

Au lieu de chercher a comprendre le besoin que procure l'alcool ou autre à ton amie , ne serait il pas plus judicieux de te demander ce que toi tu pourrais lui apporter TOI.
Peut être de la communication, de l'acceptation de la compréhension...., au travers de ça tu lui donneras peut être d'autres alternatives ou des réponses qui sait .

Mais pour le reste,il faut que cela vienne d'elle et uniquement d'elle , je serais toi j'oublierais l'idée de vouloir la changer , tu ne vas faire que fragiliser votre lien .
La drogue est un besoin ou les raisons n'en ont pas forcement  , attention de ne pas limiter une personne a ce qu'on voit d'elle , ses raisons n'ont peut être rien à voir avec ses besoins .
La drogue peut être salutaire aussi à des moments pour supporter des raisons hmm Il faut toujours être ouvert .

Bonne journée DroguéAuVent


La seule drogue qui est véritablement dangereuse c'est la nature humaine elle a un tel potentiel de destruction .

Hors ligne


Gaspardo
Nouveau Psycho
000
Date d'inscription: 10 Sep 2013
Messages: 153

Anonyme1756 a écrit

DroguéAuVent a écrit

Etant quelqu'un d'assez stricte dans ma façon de penser cela me frustre énormément de ne pas pouvoir faire grand chose pour arrêter ses addictions, j'aimerais pourtant lui venir en aide, peu importe comment.

Hello, en parcourant le forum tu devrais pouvoir arriver à te faire une idée de ce que vivent les addicts, mais je voulais surtout commenter ta phrase.

En gros tu écris que tu veux qu'elle arrête ses addictions pour faire cesser ta frustration, et c'est un peu bizarre, parce que ce n'est pas comme cela que ça marche.

Bonjour,
Le raccourci est peut-être rapide, non ?
Moi je ne lis pas du tout ça. DroguéAuVent dit qu'étant quelqu'un d'assez stricte, il est frustré de ne pouvoir aider son amie. Ce qui peut se comprendre. Il ne dit pas qu'il faut qu'elle arrête pour faire cesser ses frustrations !!!
Il faut comprendre également que nous les aidants, nous sommes parfois désarçonnés et dépités de ne pouvoir aider une personne qui se détruit à petit feu sous nos yeux.
Bonne journée

Hors ligne


Anonyme1756
Invité
Bonjour Gaspardo,

Gaspardo a écrit

Bonjour,
Le raccourci est peut-être rapide, non ?

C'est un lecture possible de ce que j'avais cité et du ton de son post plus généralement, je ne dirais pas raccourci. Même s'il peut y avoir d'autres lectures. wink

Gaspardo a écrit

Moi je ne lis pas du tout ça. DroguéAuVent dit qu'étant quelqu'un d'assez stricte, il est frustré de ne pouvoir aider son amie. Ce qui peut se comprendre. Il ne dit pas qu'il faut qu'elle arrête pour faire cesser ses frustrations !!!
Il faut comprendre également que nous les aidants, nous sommes parfois désarçonnés et dépités de ne pouvoir aider une personne qui se détruit à petit feu sous nos yeux.
Bonne journée

Je comprends tout à fait la frustration des aidants (d'ailleurs un addict peut très bien se trouver ou s'être trouvé aussi dans la position d'aidant) d'autant plus quand ils en subissent les conséquences directes. Là on n'est pas dans ce cas-là, ou pas explicitement du moins, et je pense qu'il est important que les aidants comprennent que leurs propres motivations pour que l'addict change de comportement n'en seront pas a priori pour les addicts, hors circonstances très particulières, et qu'en général surtout si cela se traduit par des pressions c'est voué au clash et à l'échec.

L'addiction c'est un comportement intégré à l'individu, à sa vie au moment présent, cela fait partie d'un tout, ce n'est pas comme une simple excroissance qu'on pourrait facilement retirer.

Bonne journée à toi aussi,

ILE

Reputation de ce post
 
"c'est voué au clash et à l'échec", tout à fait d'accord (Lecoq)

Lecoq 
Psycho junior
France
1500
Date d'inscription: 06 Feb 2018
Messages: 341
Bonjour,


Le rôle d'une addiction est de permettre au mental d'échapper à la souffrance.

En détournant ce dernier de la souffrance, l'addiction joue un rôle protecteur.
Elle est non seulement utile, mais nécessaire voire indispensable.


Si la souffrance est trop importante, sans addiction, le risque est l'écroulement mental, le désespoir et le suicide. D'ailleurs la personne addict qui ne souhaite pas arrêter le ressent parfaitement au grand dam de son entourage. Elle joue sa survie et donc défend ses addictions.

C'est ce qui crée l'incompréhension et la frustration.

Plus on essaiera d'enlever ce bouclier, plus la personne addict ressentira le besoin d'en avoir un.

C'est elle qui décide car elle seule peut appréhender ce qu'elle ressent.
Pour la soutenir, il faut le contraire d'une personne stricte.

Tant que la charge émotionnelle générée par la souffrance est trop importante, la seule chose raisonnable qui peut être envisagée est de remplacer une addiction par une autre où d'essayer de la guider vers des addictions moins néfastes pour sa santé, d'où l'intérêt de la RDR.

L'effort doit consister à faire diminuer cette charge émotionnelle et non pas l'addiction elle-même.

L'addict ressentira par la suite de lui même l'envie de diminuer l'intensité de ses addictions.

Bonne journée,

Dernière modification par Lecoq (14 août 2018 à  15:39)


La vérité est l'interprétation par l'esprit de la réalité. Par définition, elle est subjective et éphémère.

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Vivre avec un ex toxico sans rien y connaitre
par pitchoune, dernier post 25 juillet 2011 à  17:51 par bighorsse
  31
  46
[ Forum ] Comment raisonner quelqu'un ?
par tssrnt, dernier post 23 mars 2016 à  17:57 par muttermutter
  6
  [ PsychoWIKI ] Les vaporisateurs de cannabis
  [ PsychoWIKI ] Comment réduire les problèmes respiratoires liés au cannabis
  [ QuizzZ ] Evaluer votre dépendance au cannabis
33840 personnes ont déja passé ce quizzz !
  [ QuizzZ ] Evaluer la gravité de votre addiction
48824 personnes ont déja passé ce quizzz !



    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Participation des usagers dans les structures addicto
    19 novembre 2019Commentaire de ismael77 (13 réponses)
     Appel à témoignage 
    La déréalisation et la dépersonnalisation
    Il y a 5jCommentaire de elossh (23 réponses)
     Appel à témoignage 
    TSO et douleur et anesthésie
    06 novembre 2019Commentaire de Meumeuh (19 réponses)
     Forum UP ! 
    Simple question de reduction de risque
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    TR 3mmc: jamais vu un prod ayant un aussi grand craving
    Il y a 14hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Fibromyalgie - Témoignages conseils
    Il y a 9mnNouvelle discussion de Colo dans [Cannabis thérapeutiqu...]
     Forum 
    Effets inverse des stimulants
    Il y a 13mnCommentaire de JeremyPa dans [Nootropiques ou nootr...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Effets - Effet extasy (380mg)
    Il y a 23mnCommentaire de DeToulouse dans [MDMA/Ecstasy...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Interaction & Mélange - Buprénorphine + 5-HTP
    Il y a 58mnCommentaire de Paco Rabanne dans [Buprénorphine (Subute...]
    (6 réponses)
     Forum 
    Culture - Reprise culture après 15 ans, quelques conseils
    Il y a 58mnCommentaire de Daane-El dans [Psilocybe - Champigno...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Interaction & Mélange - GHB, mélange et dosage...
    Il y a 1h
    2
    Commentaire de hardskin74 dans [GBL, GHB, 1.4-BD...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Expériences - Le TRIP QUI VIENT DE CHANGER MA VIE
    Il y a 1hCommentaire de Cobe dans [DXM (dextrométhorphan...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Arrêt & Sevrage - Témoignage de mon arrêt de consommation
    Il y a 2hNouvelle discussion de Eklektica dans [Cocaïne-Crack...]
     Blog 
    Méditation sous psychédélique
    Il y a 27mnCommentaire de Cub3000 dans le blog de Psychoulah
    (4 commentaires)
     Blog 
    Trip Lsd Seul
    Il y a 1h
    3
    Commentaire de Cub3000 dans le blog de Inconnitotester
    (24 commentaires)
     Blog 
    Des tourments et des tourments et encore des tourments..
    Il y a 2hNouveau blog de Escape dans [Tranche de vie]
     
      QuizzZ 
    Evaluer la gravité de votre addiction
    Dernier quizzZ à 16:07
     PsychoWIKI 
    Méphédrone (4-MMC), effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
     Nouveaux membres 
    Jeannyferre6, ZeroAxion, Bobmapy, Deirdre, Ryze nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Fabriquer flacon benzo en goutte
    par Nemesia, le 06 Dec 2019
    Salut, Je vais vous donner ma méthode pour fabriquer de l'Etizolam (ou autre benzo, tant qu'il est pur, vérifier la solubilité possible dans le diluant) en gouttes, pour ne pas avoir à le doser à la pipette. Le matériel : - Etizolam en poudre - Un diluant, je conseille le propylène glycol...[Lire la suite]
     Retour d'XP --- 20 ans apres --- !!
    par xinxio, le 29 Nov 2019
    salut à tous, je voudrai vous faire part de mon retour d'experience 20 ans apres ma derniere prise Aujourd'hui je ne prends plus rien, je suis comme qui dirait tombé dans la marmitte comme Obelix Je peux produire sur demande avec mon cerveau ce que je shouaite ( c'est pas de la VOD mais de la D...[Lire la suite]
     Trip report 4HO-MIPT
    par Kattio, le 26 Nov 2019
    Bonjour, voici mon premier trip report, j'en posterai de temps en temps sur psychoactif :) Âge: 20 ans. poids: 60kg. Taille: 1,75m. Bonne santé physique et psychique. But de la consommation: aborder des problèmes que je peux rencontrer différemment, réfléchir sur moi-même, le côté découv...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Nice / Cub3000 dans [blog] To E.
    (Il y a 44mn)
    ~MG dans [forum] Début d’une addiction?
    (Il y a 6h)
    Encore merci pour le retour en béton [rick] check mon billet de bloc page2 dans [forum] CT jour 3: 1 mois d'utilisation de kratom
    (Il y a 9h)
    oups ! / Cub3000 dans [forum] Débutant - Culture indoor baie vitrée
    (Il y a 13h)
    Une sacrée affaire, la chance ! Vivel dans [forum] Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI
    (Il y a 15h)

    Pied de page des forums