Micropointes - LSD Strychnine - Mythe ou réalité ? / PsychoACTIF

Micropointes - LSD Strychnine - Mythe ou réalité ?

Publié par ,
2855 vues, 21 réponses
Elteor 
Banni
France
206
Inscrit le 01 Jul 2019
93 messages
/forum/uploads/images/1562/lsd_microdots4.jpg


Bonjour,

Dernièrement, au cours d'une discussion, j'ai affirmé qu'une des formes de conditionnement du lsd pouvait très probablement contenir de la strychnine.

Cette forme, solide et cristallisée, ressemble à s'y méprendre à un morceau de mine de critérium d'environ 2mm de long x 1mm de diamètre. Elles sont très difficiles à couper, d'abord pour une simple raison de taille, ensuite pour une question de résistance physique.

La couleur varie : Noir, violet, gris, marron clair, rouge, jaune foncé presque doré. (pour celles que j'ai vu, et consommées au début des années 90).

Il existe également de petites étoiles rouges, que je ne connais pas.

Cela a déclenché des réflexions du style : Ouai, bah c'est de la légende urbaine, un mythe...

Examinons donc si il est possible ou non que cette forme contienne de la strychnine :

Quels sont les effet de ces micro-pointes ('micro-dots' ou plus couramment 'dots' en anglais) ?

- Pas ou peu d’hallucinations, juste quelques déformations visuelles.
- Accroissement important de l’énergie physique.
- Impossibilité de rester statique, toujours en mouvement.
- Excitation intellectuelle, doublée d'une grande vivacité.
- Possibilité de faire un effort continu sans aucune fatigue.
- Grande clarté d'esprit.
- Efficacité.
- Pas ou peu d'excitation sexuelle.
- Sens exacerbés.
- Bruxisme, et claquement de dent.

A vrai dire, selon cette description il semblerait que ce produit ressemble à la meth, ou aux amphés;

Connaissant également la meth et les amphés, je peux dire que ça n'en est pas.

L'effet bien qu'assez proche n'en est pas moins différent.

Connaissant également le LSD, je ne peux pas dire que les micro-pointes n'en contiennent pas, c'est toutefois possible. S'il y 'en a, ce n'est à mon sens pas plus que 50µg, mais sans analyse chromato, c'est très difficile à affirmer.

L'ensemble des tests effectués par PharmChem à la demande de la DEA, n'a jamais pu trouver de strychnine combinée avec du LSD. Mais la forme du lsd analysé à l'époque était celle qui se trouvait partout : Liquide, buvard, window panel (gélatine).

Aussi seules ces formes à ma connaissance ont été analysées.

Ces mêmes test ont révélés en 1972 la présence de strychnine sur des Psylos.

Source : https://erowid.org/chemicals/lsd/lsd_fa … dulterants

Ou : https://209.237.226.93/general/newslett … etter5.pdf

Cela prouve que certaines personnes ont pensé à intégré la strychnine a certaines formes de drogues.

Maintenant, examinons quelles sont les propriétés de la strychnine :

Merci wikipédia :

- La strychnine est un stimulant du système nerveux central. Elle accroît le goût, l'odorat et la vue. À dose moyenne, elle augmente l'amplitude respiratoire.

- Thomas Hicks devint champion olympique du marathon en 1904, grâce à deux piqûres de strychnine.

(https://www.sports-reference.com/olympi … ks-1.html)

- Dorando Pietri, aux JO de Londres en 1908, dopé à la strychnine lui aussi, s'effondra dans les derniers mètres alors qu'il menait le marathon. Les juges le portèrent jusqu'à l'arrivée. Il fut disqualifié pour « aide étrangère ».

(Enrico Benedetto, « Pietri, perdant légendaire », dans Le Monde du 30 septembre 2000, également cité dans Le Monde 2 no 230 du 12 juillet 2008, p. 58–59.)

- L'haltérophile kirghiz Izzat Artykov, médaillé de bronze dans la catégorie des - 69 kg, est contrôlé positif à la strychnine et est exclu des Jeux de Rio 2016.

(Centre belge d'information pharmaceutique vétérinaire (Paragraphe Pharmacodynamie), « Anesthésiques généraux injectables : Les barbituriques » [archive], sur CBIPvet (voir aussi CBIP pour informations), Bruxelles (consulté le 14 janvier 2016).)

- À la fin de la Seconde Guerre mondiale, Adolf Hitler, alors âgé de 56 ans, recevait jusqu'à six piqûres de strychnine par jour pour tenir pendant les bombardements de Berlin par les Soviétiques.

(La bataille d'Allemagne, documentaire de Daniel Costelle, 1973)

-----------------------------------------------------------------------------------------------

[Se référant à la strychnine] 15 mg ont été fatals, mais une dose fatale plus typique est de l’ordre de 50 mg. [Un autre message indique 25 mg. [mg50] 1 mg de strychnine par voie orale n'a probablement aucun effet pharmacologique observable chez un adulte typique.

Handbook of Poisoning, 10ème édition, R.H. Dreisbach, M.D., PhD, Lange Med. Pub. Co. Los Altos, Californie: la strychnine est mortelle en doses de 15 à 30 mg chez l’homme adulte. (La nicotine pure est mortelle à 40 mg / personne; les sels de cyanure sont mortels à environ 100 mg / personne). La strychnine provoque la mort par insuffisance respiratoire, via une excitabilité accrue du réflexe spinal.

Selon Alexander Shulgin, la réponse définitive est que la strychnine n'est ni utilisée dans la synthèse, ni produite par la synthèse, ni comme un contaminant possible de la synthèse. Mais regardez simplement les structures de la strychnine par rapport à l’acide lysergique / LSD / etc. et vous devriez être en mesure de comprendre cela facilement.

Source : https://erowid.org/chemicals/lsd/lsd_fa … dulterants

-----------------------------------------------------------------------------------------------

A vue de nez je ne pense pas qu'un micro-pointe pèse plus de 30mg, mais n'ayant pas de balance suffisamment précise à l'époque, je ne peux pas en être sur. 

Que nous dit encore wikipédia ?

Les cristaux sont des prismes rhomboïdaux incolores, inodores, mais de forte saveur amère. Les solutions sont lévogyres. La structure chimique est complexe ; deux prix Nobel de chimie ont contribué à résoudre le problème : Sir Robert Robinson qui proposa la formule en 1946 et Robert Woodward qui réalisa la synthèse totale en 1954.

Lors de la prise orale de micro-pointe, je ne me souviens pas avoir noté d'amertume significative.

Ce qui en soit tendrait à invalider la présence de strychnine dans ce produit.

Toutefois un enrobage peut être présent, qui protègerait de cette amertume.

Cependant, Matthieu Joseph Bonaventure Orfila, dans son traité de toxicologie (p34) indique une manipulation simple permettant à la strychnine de perdre son caractère amer.

Dans son livre (p45) - The Acid King - Jesse P. Pollack affirme que les micro-pointes sont un mélange de LSD de basse qualité auquel est adjoint, du PCP, ou de la strychnine.

Je ne connais pas les effets du PCPv(Phencyclidine), du moins expérimentalement, mais son caractère dissociatif (proche de la ketamine) n'a aucun rapport avec ce que j'ai expérimenté avec les micro-pointes.

Dans le magasine HIV Plus de septembre 1998 (p39) il est mentionné que la strychnine, bien que rarement, est utilisé avec du lsd, sans plus de précisions.

Aucune analyse a ce jour ne semble avoir été faite sérieusement de ces micro-pointes, et les avis divergent.

A priori ce qui revient souvent c'est que les micro-pointes violets, contiennent de la strychnine. Pour ma part, ceux que j'ai pris, m'ont toujours fait le même effet indépendamment de la couleur.

Les dealos ne les vendait que très rarement, ils les donnaient à l'époque en cadeau lorsqu'on achetait des trips.

Pour ma part, je crois volontiers Jesse P. Pollack, le PCP à été utilisé pour des mélanges divers avant 1978.

Voilà pour cette étude.

Faites-vous votre opinion au vu de ce post.

E.

Dernière modification par Elteor (07 juillet 2019 à  16:46)

Reputation de ce post
 
la photo me fait penser à des croquettes :D - rick

Elteor
Psychonaute
Par amour...

Hors ligne

 

Zirkon 
Mine & Râle
France
1200
Inscrit le 25 Jul 2013
392 messages
La strychnine n'a strictement aucun intérêt en combinaison avec du LSD, que ça soit pour potentialiser le produit, le conserver dans le temps, comme "fixateur" ou je ne sais pas quoi, ça baisserait juste éventuellement la qualité de l'expérience. Du coup c'est pas dans l'intérêt du consommateur et donc pas dans celui du vendeur non plus, et les "gros" qui pressent les micropointes et qui préparent les buvards en quantités industrielles le savent.

Matthieu Joseph Bonaventure Orfila (1787–1853 quand même, pas que ça invalide son travail qui d'ailleurs est plutôt rigoureux et intéressant même si plutôt hardcore parfois, mais les méthodes et les techniques étaient beaucoup plus rudimentaires à l'époque, en particulier les méthodes de caractérisation et d'analyse de substances. Dispo ici pour les curieux : https://archive.org/stream/traitdetoxic … 2/mode/2up ), mentionne effectivement la strychnine dans son traité, mais à partir de la page 587. J'ai pas trouvé son procédé pour rendre le produit non amer dans la partie dédiée, mais m'est d'avis qu'une caractérisation en bonne et due forme de ce qu'il obtient montrerait que son procédé donne autre chose que de la strychnine puisqu'il est avéré que cette molécule est amer et qu'on ne rien y changer, c'est une propriété intrinsèque du produit. On peut éventuellement le masquer mais la strychnine, c'est amer, et pas qu'un peu apparement. La contenance des supports comme les buvards et les micropointes, même si elle est bien supérieure à une dosage de LSD moyen, est déjà plutôt limite pour y adjoindre une dose active de strychnine alors y ajouter en plus un autre produit pour masquer l'amertume ça me semble pas faisable.

Jesse P. Pollack est un auteur de bouquin du style "true crime", je le considèrerais pas comme une source aussi fiable que des analyses, des études scientifiques, des rapports de toxicologie et autres simple avis de professionnels.

D'où vient la liste des effets cités ? J'ai aussi pu prendre des micropointes et les effets étaient ceux du LSD sans plus, j'ai vu des analyses de micropointes faites par des organismes tiers comme Energy Control qui confirment qu'elles étaient juste du LSD, et le dosage présent est simplement celui que le fabricant veut y mettre. Une micropointe à 200ug de LSD, c'est loin d'être infaisable. En revanche il semble bien que de manière générale les micropointes sont assez faiblement dosée par rapport à d'autres supports, mais c'est une estimation au doigt mouillé.

Effectivement on ne peut pas affirmer qu'il est totalement impossible de mettre de la strychnine sur des buvards ou des micropointes, mais 0% des échantillons analysés contenait LSD et strychnine simultanément, c'est un fait assez significatif quand même je trouve.
A la limite on pourrait se dire que de temps en temps, quelqu'un qui y croit décide de faire ses buvards maison et d'y mettre de la strychnine mais en étant cohérent ça représenterait une très infime partie des buvards qui sont vendus. Beaucoup trop peu pour expliquer la fréquence à laquelle on entend parler de strychnine couplée à du LSD, en tout cas.
Les micropointes demandent du matériel beaucoup plus coûteux, et est plutôt réservé à des opérations plus "industrielles". Encore une fois, ces gens-là savent que ça ne sert à rien de mettre de la strychnine.

Au final je pense que c'est surtout un bouc-émissaire aux effets indésirables que peut avoir le LSD. A noter que ces effets ont été observés aussi lors de prises contrôlés utilisant du LSD pharmaceutique de chez Sandoz, dont la pureté et la non adultération est indéniable. Le LSD "de rue" pas pur peut aussi contenir des impuretés qui peuvent être actifs et ajouter à ces effets indésirables.

Dernière modification par Zirkon (07 juillet 2019 à  17:32)

Hors ligne

 

Ocram 
Psycho sénior
Suisse
20610
Inscrit le 25 Jan 2019
3689 messages
Blogs
Bonjour,

Pour ma part j'ai passé une partie de mon aprèm à éplucher les listes de drugs check, suisse, belge et anglaise et en remontant des années et des années en arrière aucune traces de strychnine dans les buvard ou micro pointe de LSD.

En revanche les Taz étaient vraiment remplis de trucs affreux il y a une petite dizaine d'années.

En même temps que la légende sur le LSD couplé avec de la strychnine j'ai trouvé un truc assez marrant aussi. Il y avais une légende semble t il assez tenace que fin des années 80 il y avais des tatouages lavable pour enfants qui étaient sois disant imprègnés de LSD. Du coup des hordes de parents interdisaient à leur môme de se coller des tatous lavable... big_smile

J'adore!!!

Ocram

Dernière modification par Ocram (07 juillet 2019 à  17:46)

Hors ligne

 

Elteor 
Banni
France
206
Inscrit le 01 Jul 2019
93 messages

Ocram a écrit

Bonjour,

Pour ma part j'ai passé une partie de mon aprèm à éplucher les listes de drugs check, suisse, belge et anglaise et en remontant des années et des années en arrière aucune traces de strychnine dans les buvard ou micro pointe de LSD.

En revanche les Taz étaient vraiment remplis de trucs affreux il y a une petite dizaine d'années.

En même temps que la légende sur le LSD couplé avec de la strychnine j'ai trouvé un truc assez marrant aussi. Il y avais une légende semble t il assez tenace que fin des années 80 il y avais des tatouages lavable pour enfants qui étaient sois disant imprègnés de LSD. Du coup des hordes de parents interdisaient à leur môme de se coller des tatous lavable... big_smile

J'adore!!!

Ocram

Salut Ocram,

Ton post est plus simple à lire, à répondre, car moins long, aussi, j'y réponds en premier.

Si tu a pu trouver des analyses chromato ou autre de micro-pointe je suis preneur...

Pour ma part, je n'y suis pas arrivé.

Et j'ai passé toute la matinée à chercher sur le net pour rédiger ce post... A prior il existe un bouquin sur la chromato qui en parle, mais je n’ai pas trouvé ne serait-ce qu'un extrait.

Je ne jette pas les gants pour autant.

Je n'ai jamais affirmé qu'il y avait de la strychnine dans les buvards de lsd. Ce fait, est confirmé par les études de la DEA effectuée par un labo.

Mais j'ai seulement examiné, si 'peut-être' il pouvait y en avoir dans les micro-pointes.
C'était le sujet à la base.

Au vu de mon expérience, et des effets ressentis, je pense que cela est possible.

Sans certitudes scientifique certes, mais y a t-il eu des analyses effectuées sur les micro-pointes ? Ça, je l'ignore, et les passages de livres que j'ai cités le corrobore.

Maintenant c'est peut-être ces mêmes bouquins qui ont contribué à la 'légende urbaine', c'est possible; d'autant qu'ils ne citent pas leurs sources...

Ce qu'il convient à mon sens de retenir, c'est :

1. Les effets de la strychnine et ce que j'ai ressenti (dans le début des années 90) est remarquablement identique.
2. Les micro-pointes que j'ai eues, et testées, peuvent à mon sens n'avoir jamais contenu de LSD.
3. Les micro-pointes n'ont à priori jamais étés sérieusement analysés.
4. Les micro-pointes sont reconnues pour être une basse production (LSD impur, et coupé avec divers produits).
5. Jusqu'en 1978 certaines micro-pointes semblent avoir été analysées comme contenant du PCP.
6. A travers le temps, on ignore la/les composition(s) exacte(s) des micro-pointes.
7. Est-ce que les propriétés chimique du LSD autorisent une forme solide, dosable facilement et régulièrement, sachant que le dosage devrait s'effectuer au moins à 50µg près ?
8. Est-ce que la strychnine, peut-être employée dans une forme cristalline, sans amertume notable ?

Malheureusement, je n'ai plus de ces micro-pointes des années 90. Je les auraient envoyées pour analyse... Cela n'était pas possible à cette époque...

Je suis désolé que personne ici, assez ancien, ne puisse dire ce qu'il en pense.

Ou un chimiste peut-être ?

Mdr, pour ta recherche, qui t'a mené à cette information (tatous lavables). Il me semble en avoir déjà entendu parler... Bien fun, merci, j'ai adoré aussi.

Surement une légende urbaine aussi, quand les gens ont peur, ils sont prêts à tout...
En fait, peut-être, quelques mômes ont du prendre des trips, et ont accusés les tatouages de leur avoir causés ces troubles dont les parents se sont rendus compte ?

lol

E.

Dernière modification par Elteor (07 juillet 2019 à  21:25)


Elteor
Psychonaute
Par amour...

Hors ligne

 

Ocram 
Psycho sénior
Suisse
20610
Inscrit le 25 Jan 2019
3689 messages
Blogs
Re,

Ben de temps en temps le drugs check de nuit blanche analyse des micro pointes le resultats est sans surprises, c est du LSD...

En suisses les analyses sont gratuites et anonymes du coup si tu trouves une micro pointe c est possible de l'analyser... Ça prend 4 jours.

En Espagne il y a un services, payant cette fois, ci qui fais également le taff...

Comme expliqué précédemment, il est impossible d'exclure quelques choses tant que l'entièreté des micro pointe du monde n'ont pas été analysée...

Mais je crois que la plupart des études tendent à démontrer qu'il n'y a jamais eu de strychnine dans les micros pointes.

Bref, pour moi l'affaire est close...

Ocram

Hors ligne

 

Rick
Modérateur
22034
Inscrit le 18 Sep 2018
3785 messages
Blogs
Les étoiles rouges ont fait couler beaucoup d'encore car avant d'avoir été analysé il y avait beaucoup de fantasmes : DO-x , Mescaline (éventuellement synthétique) LSD-17* ou molécules proches du LSD alors qu'au final c'était juste du LSD. (alors que la molécule n'existe pas* et les nombres ne sont pas utilisés, il n'y a que le lsd ou lsd25)

Elteor a écrit

Il existe également de petites étoiles rouges, que je ne connais pas.

https://erowid.org/general/conferences/images/conference_2008_boom_5.jpg

L'article en entier sur les étoiles rouges au LSD et à la couenne de cochon grouic
https://erowid.org/general/conferences/ … boom.shtml

Dernière modification par Rick (07 juillet 2019 à  21:44)


Contacter ou analyser un échantillon de drogue (gratuitement et anonymement)? envoyez un mail à l'équipe : modos@pscychoactif.org

Hors ligne

 

Zirkon 
Mine & Râle
France
1200
Inscrit le 25 Jul 2013
392 messages
L'intérêt supposé de la strychnine c'est d'être un "fixateur" pour les buvards. Non seulement y'a jamais eu besoin de fixateur, mais alors pourquoi la strychnine aucune idée. Toujours est-il que là où cette histoire de fixateur aurait pu à la limite avoir du sens sur les cartons si le concept n'était pas déjà tiré par les cheveux, elle n'en a aucun avec les micropointes.

Une anecdote plus ou moins liée :
Owsley Stanley et Tim Scully, deux énormes producteurs des années 60-70 (l'histoire de l'Orange Sunshine, c'est eux et Nick Sand, pour repère) ont pris 50gr de LSD de leur propre production, l'ont divisé en 5 et ont ajoutés des colorants différents dans chaque tas avant de les distribuer pour voir la réaction des gens.
D'après les retours, le rouge était chill, le vert stimulant, et une des autres couleurs était connu comme coupée à la fameuse strychnine. C'était bien sûr le même LSD dans tout les cas, de bonne qualité en plus, c'est juste que les gens attribuaient au produit des caractéristiques de leur trip à eux qui étaient totalement subjectives.
Déjà à l'époque, la rumeur de la strychnine tournait.

Dernière modification par Zirkon (07 juillet 2019 à  22:40)

Reputation de ce post
 
Très très bonne histoires. On est tous influençable. Ocram

Hors ligne

 

Elteor 
Banni
France
206
Inscrit le 01 Jul 2019
93 messages

Zirkon a écrit

D'où vient la liste des effets cités ? J'ai aussi pu prendre des micropointes et les effets étaient ceux du LSD sans plus

Tout à fait d'accord avec toi Zircon. La liste des effets cités n'est tirée que de ma propre mémoire, et de mon expérience.

Quand as-tu pris des micro-pointes ? Enfin en quelle année ?

Pour ma part, au début les années 90, dans le sud de la France. Plus précisément en 93-94.

Et j'ai toujours eu les mêmes effets.

Et surtout très peu d'hallus. A peine une petite déformation. Cependant l'effet était très puissant, au niveau énergie, bien plus qu'une pipe de meth, avec l'esprit bien plus clair.

A l'époque, les taz étaient souvent coupés avec de la meth (entre autres produits) bien que je l'ignorait avant qu'un pote étudiant en médecine ne me le dise. Je n'avais à l'époque aucune idée de ce que pouvait être la meth. Cependant je n'ai aucune analyse corroborant ce fait. Le doute subsiste là aussi, bien que les effets étaient assez proches. Ce n’était peut-être que de l'amphé + mdma. Mais je parle d'un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître... lol

Zirkon a écrit

J'ai pas trouvé son procédé pour rendre le produit non amer dans la partie dédiée, mais m'est d'avis qu'une caractérisation en bonne et due forme de ce qu'il obtient montrerait que son procédé donne autre chose que de la strychnine puisqu'il est avéré que cette molécule est amer et qu'on ne rien y changer, c'est une propriété intrinsèque du produit. On peut éventuellement le masquer mais la strychnine, c'est amer, et pas qu'un peu apparement. La contenance des supports comme les buvards et les micropointes, même si elle est bien supérieure à une dosage de LSD moyen, est déjà plutôt limite pour y adjoindre une dose active de strychnine alors y ajouter en plus un autre produit pour masquer l'amertume ça me semble pas faisable.

D'accord la encore avec toi. Les personnes de l'époque comme Orfila n'avaient que leur bite et leur couteau pour faire leurs analyses, et ils y arrivaient, mais c'étaient des génies comme on en a plus, malheureusement. Je rends grâce à son travail phénoménal.

Et un enrobage ? Qu'en penses tu ?

En même temps, je n'ai pas pu noter qu'il y ait un enrobage particulier. Sur certains cachets, on ne peut pas s'y tromper, mais sur un micro-pointe ?

Zirkon a écrit

Jesse P. Pollack est un auteur de bouquin du style "true crime", je le considèrerais pas comme une source aussi fiable que des analyses, des études scientifiques, des rapports de toxicologie et autres simple avis de professionnels.

Bien sur, moi non plus... Mais quoi d'autre, si l'on a pas à notre disposition d'analyse scientifique ?

Zirkon a écrit

J'ai aussi pu prendre des micropointes et les effets étaient ceux du LSD sans plus, j'ai vu des analyses de micropointes faites par des organismes tiers comme Energy Control qui confirment qu'elles étaient juste du LSD, et le dosage présent est simplement celui que le fabricant veut y mettre. Une micropointe à 200ug de LSD, c'est loin d'être infaisable. En revanche il semble bien que de manière générale les micropointes sont assez faiblement dosée par rapport à d'autres supports, mais c'est une estimation au doigt mouillé.

En qu'elle année ? Et quelle provenance les micro-pointes ? Les chimistes produisent beaucoup sur de courtes périodes. Ils sont susceptibles de modifier leur formule à leur guise, non ?

En ce qui me concerne, le dosage de LSD, si tant est qu'il y en ai eu dedans ne pouvait pas dépasser les 50µg.

Je prends du LSD depuis que j'ai 17 ans, et j'ai commencé avec ce dosage, dans les années 93-94, j'en avais 10 de plus (années), je faisais toutes les teufs tech que je pouvais (ou que mes petits moyens me permettaient), et je tournais quelquefois à 3 ou 4 trips à environ 100µg par nuit de teuf. Quelquefois à moins par manque de moyens.

Si il y avait un dosage équivalent à tes 200µg, je pense que je m'en serai rendu compte.

J'aimerais que tu m'expliques ton estimation au doigt mouillé, une nouvelle technique d'analyse ? lol

Mouillé de quoi ? mdr, j'ai essayé une fois, ma copine de l'époque en était très contente ! smiley-gen013

Mais je n'ai pas réussi à analyser quoi que ce soit de cette façon ! pasdebol

Trêve d'humour, revenons en à nos moutons, dirait Panurge...

Zirkon a écrit

Effectivement on ne peut pas affirmer qu'il est totalement impossible de mettre de la strychnine sur des buvards ou des micropointes, mais 0% des échantillons analysés contenait LSD et strychnine simultanément, c'est un fait assez significatif quand même je trouve.

Sur des buvards, j'ignore si c'est possible, j'en ai eu il y a relativement peu de temps (l'année dernière), qui étaient horriblement amers. Un petit test, une montée très très curieuse, un vallium pour stopper la cata, et... poubelle, pour ceux qui restaient.
Je ne dirait pas que ce n'était pas du LSD, mais au vu de la montée, si s'en était, le chimiste était bourré !

Mais je ne pense pas que cela pouvait être de la strychnine plutôt du nbome, je suppose. Et comme je n'ai aucune difficulté à trouver du bon LSD, j'allais pas me faire chier avec un RC à la con !

Zirkon a écrit

Effectivement on ne peut pas affirmer qu'il est totalement impossible de mettre de la strychnine sur des buvards ou des micropointes, mais 0% des échantillons analysés contenait LSD et strychnine simultanément, c'est un fait assez significatif quand même je trouve.

Tout à fait d'accord avec toi. Je n'ai moi-même pas pu trouver signe de présence de strychnine sur les buvards. Quand aux micro-pointes, ils ne semblent pas avoir été considérés à fin d'analyse dans les années 90.

Zirkon a écrit

Au final je pense que c'est surtout un bouc-émissaire aux effets indésirables que peut avoir le LSD. A noter que ces effets ont été observés aussi lors de prises contrôlés utilisant du LSD pharmaceutique de chez Sandoz, dont la pureté et la non adultération est indéniable. Le LSD "de rue" pas pur peut aussi contenir des impuretés qui peuvent être actifs et ajouter à ces effets indésirables.

Pour ma part, et comme je l'ai dit dans mon post initial, considérant l'utilisation comme dopant sportif pour accroitre les performances, la présence de strychnine dans certains micro-pointes et à moment donné pourrait ne pas être à écarter. Les effets ressentis à cette occasion sont très proches de ceux de la strichnine, et aucunement du LSD. Aussi, comme toi, je ne vois pas l'utilité de faire un combo des deux, qui au pire gâcherait le LSD.

Bonne soirée,

E.

Dernière modification par Elteor (07 juillet 2019 à  22:48)


Elteor
Psychonaute
Par amour...

Hors ligne

 

Elteor 
Banni
France
206
Inscrit le 01 Jul 2019
93 messages

Ocram a écrit

Re,

Ben de temps en temps le drugs check de nuit blanche analyse des micro pointes le resultats est sans surprises, c est du LSD...

En suisses les analyses sont gratuites et anonymes du coup si tu trouves une micro pointe c est possible de l'analyser... Ça prend 4 jours.

En Espagne il y a un services, payant cette fois, ci qui fais également le taff...

Comme expliqué précédemment, il est impossible d'exclure quelques choses tant que l'entièreté des micro pointe du monde n'ont pas été analysée...

Mais je crois que la plupart des études tendent à démontrer qu'il n'y a jamais eu de strychnine dans les micros pointes.

Bref, pour moi l'affaire est close...

Ocram

Ok Ocram. Merci du tuyau, je te remercie, j'y penserai si j'en trouve à nouveau, et je ne manquerai pas de vous faire part de mon avis si au test mon expérience est différente ou similaire.

@plus sans doute.

E.


Elteor
Psychonaute
Par amour...

Hors ligne

 

Elteor 
Banni
France
206
Inscrit le 01 Jul 2019
93 messages

Rick a écrit

Les étoiles rouges ont fait couler beaucoup d'encore car avant d'avoir été analysé il y avait beaucoup de fantasmes : DO-x , Mescaline (éventuellement synthétique) LSD-17* ou molécules proches du LSD alors qu'au final c'était juste du LSD. (alors que la molécule n'existe pas* et les nombres ne sont pas utilisés, il n'y a que le lsd ou lsd25)

Elteor a écrit

Il existe également de petites étoiles rouges, que je ne connais pas.

https://erowid.org/general/conferences/images/conference_2008_boom_5.jpg

L'article en entier sur les étoiles rouges au LSD et à la couenne de cochon grouic
https://erowid.org/general/conferences/ … boom.shtml

Tout à fait d'accord, j'en ai vu en vente il n'y a pas longtemps... Mais la présence de mescaline est un phantasme à coup sur. Comment faire rentrer au moins 100mg de mesca dans un cacheton d'au maximum 50mg ? Il y a là un grand mystère... wine

Je postule simplement que l'effet ressenti avec les micro-pointes que j'ai pris dans les années 90 n'a que peu de choses à voir avec du LSD.

Merci pour l'article. Je m'en vais de ce pas le parcourir...

E.

Dernière modification par Elteor (07 juillet 2019 à  23:45)


Elteor
Psychonaute
Par amour...

Hors ligne

 

Elteor 
Banni
France
206
Inscrit le 01 Jul 2019
93 messages
Bon article, merci Rick, intéressant.

E.

Elteor
Psychonaute
Par amour...

Hors ligne

 

Elteor 
Banni
France
206
Inscrit le 01 Jul 2019
93 messages

Zirkon a écrit

L'intérêt supposé de la strychnine c'est d'être un "fixateur" pour les buvards. Non seulement y'a jamais eu besoin de fixateur, mais alors pourquoi la strychnine aucune idée. Toujours est-il que là où cette histoire de fixateur aurait pu à la limite avoir du sens sur les cartons si le concept n'était pas déjà tiré par les cheveux, elle n'en a aucun avec les micropointes.

Une anecdote plus ou moins liée :
Owsley Stanley et Tim Scully, deux énormes producteurs des années 60-70 (l'histoire de l'Orange Sunshine, c'est eux et Nick Sand, pour repère) ont pris 50gr de LSD de leur propre production, l'ont divisé en 5 et ont ajoutés des colorants différents dans chaque tas avant de les distribuer pour voir la réaction des gens.
D'après les retours, le rouge était chill, le vert stimulant, et une des autres couleurs était connu comme coupée à la fameuse strychnine. C'était bien sûr le même LSD dans tout les cas, de bonne qualité en plus, c'est juste que les gens attribuaient au produit des caractéristiques de leur trip à eux qui étaient totalement subjectives.
Déjà à l'époque, la rumeur de la strychnine tournait.

Alexandre Shulgin en arrive à la même conclusion. Et c'est un ponte en matière de synthèse. C'est lui et son travail, qui sont à l'origine de la quasi totalité des RC que nous connaissons et bien d'autres que nous ne connaissons pas.

Anecdote très intéressante. J'ai moi-même été témoin de ce phénomène à plusieurs reprises. Les gens sont impressionnables, particulièrement au sujet des drogues.

Je me souviens de ma mère, me demandant en pleurant pourquoi je me droguais... Elle avait apprit que je fumais des joints. J'avais à peine 18 ans. Et moi de lui répondre : Parce que j'aime ça... c'était la vérité.
Sa peine n'en était pas moins réelle, cependant un peu plus d'informations lui aurait évité ce chagrin.

Aujourd'hui je suis sur ce forum aussi un peu pour elle...

heart 

E.

Dernière modification par Elteor (08 juillet 2019 à  00:30)


Elteor
Psychonaute
Par amour...

Hors ligne

 

RandallFlag 
Tonton floodeur
8711
Inscrit le 24 Jul 2018
1897 messages
Elteor et Ocram je vous tire mon chapeau les amis.

Merci pour ce fil de conversation au combien intéressant.

La preuve qu'on peut partir d'une embrouille et de déboucher sur une perle au final.

La preuve aussi que la modération devrait (et a su en ce cas) laisser couler certaines choses et faire confiance aux intervenants pour s'auto modérer et développer leurs différents pour aboutir a quelque chose de constructif.

Merci les gars. wink

Dernière modification par RandallFlag (08 juillet 2019 à  00:59)


Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît.

En ligne

 

Elteor 
Banni
France
206
Inscrit le 01 Jul 2019
93 messages

RandallFlag a écrit

Elteor et Ocram je vous tire mon chapeau les amis.

Merci pour ce fil de conversation au combien intéressant.

La preuve qu'on peut partir d'une embrouille de déboucher sur une perle au final.

La preuve aussi que la modération devrait (et a su en ce cas) laisser couler certaines choses et faire confiance aux intervenants pour s'auto modérer et développer leurs différents pour aboutir a quelque chose de constructif.

Merci les gars. wink

Merci Randall.

Bonne nuit à tous.

drogue-peace

E.

Dernière modification par Elteor (08 juillet 2019 à  00:51)


Elteor
Psychonaute
Par amour...

Hors ligne

 

Elteor 
Banni
France
206
Inscrit le 01 Jul 2019
93 messages

Ocram a écrit

En même temps que la légende sur le LSD couplé avec de la strychnine j'ai trouvé un truc assez marrant aussi. Il y avais une légende semble t il assez tenace que fin des années 80 il y avais des tatouages lavable pour enfants qui étaient sois disant imprègnés de LSD. Du coup des hordes de parents interdisaient à leur môme de se coller des tatous lavable... big_smile

J'ai pu trouver ça à ce sujet :

https://www.persee.fr/doc/comm_0588-801 … _52_1_1781

Document très complet, à lire...

/forum/uploads/images/1562/0043_0000.jpg


Bonne journée.

E.

Elteor
Psychonaute
Par amour...

Hors ligne

 

Elteor 
Banni
France
206
Inscrit le 01 Jul 2019
93 messages
J'ai aussi trouvé ça ici : http://www.ofdt.fr/BDD/publications/docs/tr04hall.pdf

CARACTÈRES TOXICOLOGIQUES:

58 produits collectés en 2004 étaient supposés contenir du LSD : 49 buvards,3 comprimés, 3 liquides et 3 micropointes. Sur ce total, 24 (41 %) de produits ne contenaient pas de LSD. Aucun produit ne contenait de LSD sans que la personne ne l'ai indiqué en contenu.Buvards Sur les 44 buvards, aucune trace de LSD n'a été retrouvée pour 20 (45 %) d'entre eux, et 13 ne contenaient aucune drogue ni toxique. Pour les six autres buvards,les substances suivantes ont été mises en évidence : caféine, THC et cannabidiol,nicotine, MDMA, chloroquine, cocaïne. Certaines des substances présentes pour-raient être liées à des contaminations par d'autres produits avec lesquels les buvards ont été en contact.Pour les 24 buvards contenant du LSD, 20 (83 %) des buvards n'était imprégné que de cette substance. Sur les autres, les substances suivantes ont été retrouvées :benzoylecgonine, cannabidiol, cannabinol, cocaïne, MDMA, phénacétine, THC. La remarque précédente sur la contamination potentielle par contact reste valable.

Autres formes :

Aucun des quatre comprimés ni aucune des trois micropointes ne contenaient de LSD. Les 3 liquides cédés pour du LSD en contenaient effectivement.

E.

Elteor
Psychonaute
Par amour...

Hors ligne

 

Rick
Modérateur
22034
Inscrit le 18 Sep 2018
3785 messages
Blogs
ahah énorme les types qui vendent des buvards vides dans les années 2000. L'arnaque classique.

Pour les six autres buvards,les substances suivantes ont été mises en évidence : caféine, THC et cannabidiol,nicotine, MDMA, chloroquine, cocaïne.

En bref il y a eu six buvards contaminés. Car beaucoup de ces substances, cela n'a aucun sens et cela ne tient pas sur un buvard si on veut que ce soit psychoACTIF. Enfin moi ça me saute aux yeux car c'est pas n'importe quel substance, c'est vraiment les traces qu'on pourrait retrouver dans la veste d'un dealos.

Imaginez vendre des buvards vides que vous avez acheté vous même et voir des gens avoir des hallus avec. Cela doit être hilarant.

Cela me fait plaisir de voir une source en parler même si il ne s'agit que de quelques buvards... ça me donne le sensation que d'avoir parlé de ce phénomène (dealer de papier) je ne l'ai pas fait pour rien car ça existe vraiment. A u délà de mon vécus.

Dernière modification par Rick (08 juillet 2019 à  08:15)


Contacter ou analyser un échantillon de drogue (gratuitement et anonymement)? envoyez un mail à l'équipe : modos@pscychoactif.org

Hors ligne

 

Ocram 
Psycho sénior
Suisse
20610
Inscrit le 25 Jan 2019
3689 messages
Blogs
Oui y a juste la chloroquine qui est chelou...

À nuit blanche ils en avaient analysé aussi... De très beaux cristaux jaune pâle. Ça donne envie hmm

Ocram

Hors ligne

 

Rick
Modérateur
22034
Inscrit le 18 Sep 2018
3785 messages
Blogs
Boarf , peut être un traitement qui a contaminé le papier. Imagine un dealer qui prend du truvada et qui fait tomber son comprimé sur un morceau de buvard, on l'analyse. Le journal du coin va titrer en grande pompe qu'il y a des buvards aux antirétroviraux... alors qu'au final on ne peut rarement dépasser les 2 à 3 milligrammes par buvard de produit ajouté.. ça limite grandement le nombre de molécules potentiellement actives qui ont un effet sensible et psychoactif voir récréatif


/forum/uploads/images/1562/pill_dimensions1_mid.jpg

Dernière modification par Rick (08 juillet 2019 à  08:25)


Contacter ou analyser un échantillon de drogue (gratuitement et anonymement)? envoyez un mail à l'équipe : modos@pscychoactif.org

Hors ligne

 

Ocram 
Psycho sénior
Suisse
20610
Inscrit le 25 Jan 2019
3689 messages
Blogs
Oui oui je suis d'accord avec toi, mais la chloroquine analysée par nuit blanche avait été vendue comme étant de la MDMA lol

Autant te dire que ça à du surprendre tout le monde... " Elle était vraiment pourrie hier la mdma non? Ouai c est vrai mais en tout cas personne n'a choppé le paludisme en soirée hier ! " big_smile

Dernière modification par Ocram (08 juillet 2019 à  09:16)

Hors ligne

 

PSYCHOCRACK
Caltex
France
500
Lieu: place stalingrad
Inscrit le 27 Dec 2013
2511 messages
tien ça mefais pensser à un tr sur lucide state à la strychnos vomica, la noix vomique, ça contien de la strycnine, le tr était épique, étonnant et mdr, sauf la fin ou il finie par mordre quelqu'un au cou.....

ps: faut dire la drogue couplé à sons espris l'avais mis en mode chasseurs, sens en allerte et tout, en plus c'était dans une teuf!!je me rapelle bien.

impossible à trouver ce tr si t'a pas d'inscription à lucide!

Dernière modification par PSYCHOCRACK (08 juillet 2019 à  16:47)


Maximised power-Better fuel economy-Smoother drive-Lower emissions-Reliable performance.

Hors ligne

 

Ocram 
Psycho sénior
Suisse
20610
Inscrit le 25 Jan 2019
3689 messages
Blogs

PSYCHOCRACK a écrit

PSYCHOCRACK

Tu m'as bcp... Bcp fait rire. La fin est unique, merci bcp!!! big_smile

Hors ligne

 

  • Psychoactif
  •  » Forums 
  •  » LSD 25
  •  » Micropointes - LSD Strychnine - Mythe ou réalité ?

Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Participez à l'etude : global drug survey - special covid-19
    Il y a 8jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Pendant le confinement avez vous essayé d'arréter ou de baisser v...
    Il y a 2jCommentaire de Rasthay (12 réponses)
     Appel à témoignage 
    Enquete sur les pratiques d'injection de la morphine
    Il y a 9jCommentaire de pierre (38 réponses)
     Appel à témoignage 
    Arrivez vous toujours à trouver vos prods à l'heure du (post)conf...
    Il y a 12hCommentaire de derflex (442 réponses)
     Forum 
    Interaction & Mélange - Exitant et Benzodiazépines
    Il y a moins d'1mnCommentaire de Haupayy dans [Benzodiazépines...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Autopsie de georges Floyd
    Il y a 9mn
    2
    Commentaire de RandallFlag dans [Actualités...]
    (28 réponses)
     Forum 
    Culture - Santé de ma culture de Cubensis
    Il y a 13mnCommentaire de Woodman dans [Psilocybe - Champigno...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Test Etazene
    Il y a 13mn
    1
    Commentaire de Haupayy dans [RC Opioïdes...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Délais confirmation bitcoin
    Il y a 15mnCommentaire de Haupayy dans [Anonymat et sécurité...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Lexomil en sublingual ?
    Il y a 18mnCommentaire de Haupayy dans [Benzodiazépines...]
    (7 réponses)
     Forum 
    Culture - Cultiver de l'opium
    Il y a 20mnCommentaire de Haupayy dans [Opium et rachacha...]
    (8 réponses)
     Forum 
    Cannabidiol - Attention aux cristaux de CBD Greeneo - Présence de THC
    Il y a 24mnCommentaire de Mister No dans [Cannabis...]
    (3 réponses)
     Blog 
    Un produit de santé naturel
    Il y a 59mnCommentaire de Sterling dans le blog de whitejunkee
    (2 commentaires)
     Blog 
    Business
    Il y a 6hCommentaire de Psilosophia dans le blog de kris68
    (2 commentaires)
     Blog 
    Soirée deuxième jour
    Il y a 10hCommentaire de Pinguino Zorro dans le blog de VantaBlackCat
    (3 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Risquez vous une overdose d'opiacé ? (heroine, morphine, methadone)
    Dernier quizzZ à 18:01
     PsychoWIKI 
    Cannabinoïdes synthétiques
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Lise Ergique, SipinJuiceDoclulu nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Pendant le confinement avez vous essayé d'arréter ou de baisser votre consommation de drogues ?
    par Federicoloco, le 30 May 2020
    Salut, je suis lecteur de psychoactif depuis quelques années maintenant, et ta question m'a décidé à m'inscrire il y a tout juste 5 minutes afin de répondre,(édit après écriture: vu le pavé, beaucoup plus en fin de compte) ... Et bien pour ma chérie et moi, qui prenions de l 'héro depuis...[Lire la suite]
     [TUTORIEL] Injecter le xanax et les autres benzos simplement
    par L'Apoticaire, le 18 Jun 2019
    Bonsoir, On est beaucoup à savoir que le xanax et la plupart des benzos ne sont pas ou presque solubles dans l'eau, et donc de ce fait, non-sniffables et non-injectables avec de l'eau PPI. Mais, les benzos se dissolvent très bien dans le propylène glycol, propylène glycol que l'on peut facilem...[Lire la suite]
     La meilleure méthode d'extraction de DMT pour non chimistes : Cyb's Hybrid ATB Salt Tek
    par SillyCone, le 22 May 2020
    Coucou les aminches ! Comme je suis en train de me refaire une petite extraction de mimosa, j'en profite pour vous poster la méthode que j'utilise depuis sa sortie en 2012, traduite par Gogole : Cyb's Hybrid ATB Salt Tek en français A suivre A LA LETTRE, sans changer la moindre virgule. Pas qu...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    pahahahaha genial // papaille, haupayy, eaupaille, 'fin comme tu veux dans [forum] Neurchi de Psychoactif
    (Il y a 9mn)
    merci pour le retour! /haupayy dans [forum] Test Etazene
    (Il y a 15mn)
    Super conseils, merci dans [forum] Alternatives au tabac dans les joints ?
    (Il y a 4h)
    Je partage ta vision Mr No dans [forum] Autopsie de georges Floyd
    (Il y a 6h)
    Cyniquement vôtre. Psilo dans [commentaire de blog] Le Crack c'est la vie!
    (Il y a 6h)

    Pied de page des forums