TR Bad trip au Happy Caps ( Trip-E) / PsychoACTIF

TR Bad trip au Happy Caps ( Trip-E)

Publié par ,
2234 vues, 5 réponses
Hugodelia 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 24 Oct 2019
24 messages
Bonjour,
Bon bah premier tr. Je précise que je vais très bien maintenant, ce bad date d'un certain temps. Néanmoins, en raison de sa violence physique notamment, je me disais que c'était important de le raconter histoire d'inciter à une certaine méfiance avec ces caps, que je considère depuis comme douteuses.
J'avais à l'époque déjà eu une consommation assez large et surtout très fréquente de psychédéliques.
J'avais 3 jours avant consommé de l'Ayahuasca. Le trip avait été génial. Du coup à cause du régime IMAO imposé j'avais perdu énormément de poids, rajoutons à ça que j'avais jeuné quasiment 24h avant de prendre les happy caps ( je pense que ce sont des faits importants par rapport au bad).
J'avais déjà pris du LSA ( en graines, hawaïan) deux fois, une fois 3 graines, une fois 7 graines, les trips avaient été un peu durs niveau nausée mais passables pour le reste; introspection, sorte de voyage onirique, mais aucune hallucinose ni même déformation visuelle même avec 7 graines.

18h;
Je consomme deux happys caps; j'avais lu des commentaires de clients proposant de consommer 4 capsules dés le premier trip, disant que sinon ça n'en valait pas la peine. Le vendeur disait de n'en consommer qu'une seule. Etant très détendue mais ne voulant pas un gros trip tout en me sentant assez à l'aise vis à vis du LSA, je m'étais dit que j'allais en prendre deux.
Je suis très chill, seule dans le grand appart familial ( famille partie), et je me mets un épisode de Légion, une série que j'adore, histoire d'attendre la montée. Cela me permet de minuter assez précisément le début du trip.

18h05;
A ma grande surprise, je ressens déjà une énorme montée d'énergie. Je suis un peu étonnée; normalement il n'y a que du guarana  comme stimulant dans les capsules. J'essaye de gérer cette montée d'énergie, bien plus forte qu'avec du café ou même que du speed, et je me mets à bouger dans tous les sens.

18h10;
L'énergie s'est transformée en grosse panique, plus corporelle que mentale; mon corps est tellement énergisé qu'il n'arrive plus du tout à gérer, et je tremble énormément. Mon cerveau reste assez calme mais je suis inquiète; je trouve que ce n'est pas une réaction normale, et je me mets à avoir des doutes sur la substance que j'ai consommé. C'est assez inquiétant parce qu'ayant pris de l'ayahuasca trois jours avant, j'avais peur d'une mauvaise interaction avec des restes d' IMAO que j'aurais pu avoir encore dans le sang. En plus c'était vraiment très intense en 10 minutes, surtout alors que le produit censé être le plus fort des caps n'avait pas agi.

18h15;
J'arrête la série. Je me dis que là c'est ingérable, l'énergie est beaucoup trop forte et commence même à devenir douloureuse. En plus, je ne suis pas sure de ce que j'ai pris, j'ai un sérieux doute sur le contenu des capsules. Alors j'essaye de les vomir.
C'est peine perdue, la montée continue.
Histoire de m'aider à gérer le bad, j'appelle une amie, supposant que c'est psychologique et que je dois juste gérer le stress.
J'arrive à rigoler un peu avec elle, mais malheureusement le bad n'est pas psychologique; il est physique. Une énorme douleur prend le contrôle de mon corps.
C'est comme si mon sang était devenu du métal fondu brûlant, qu'on tapait sur mes os de l'intérieur avec des marteaux et que ma tête était devenu du métal.
Chaque mouvement est un exploit, et me voilà par terre, à vomir involontairement désormais.
En plus, pour ne rien arranger, je sens une autre substance qui monte à coté et je comprends que je n'ai juste aucune idée de ce que j'ai pris ou de pourquoi ça me fait des effets si à coté de la plaque par rapport aux substances contenues normalement dans les caps.
Là, je me dis que je vais mourir. Ce n'est pas du tout une peur qui remonte, c'est vraiment juste, j'ai tellement mal, j'ai tellement aucune idée de ce que j'ai pris, je vomis tellement que je pense que je vais mourir. Je fais mon mea culpa à J, qui, paniquée, me dit qu'elle va venir s'occuper de moi chez moi, et commence à me parler un peu moins, occupée probablement à trouver le chemin de ma maison.
Je vais déverrouiller la porte pour qu'elle puisse rentrer; ce qui me prend bien 15 minutes de rampage au sol, de douleur et de vomissements généreux.

18h45 ( à peu près);
Ca y est, la porte est déverouillée, je me laisse tomber à coté, incapable de bouger désormais.
Et là, BOUM. Hallucinoses de partout. Le centre de ma vision est correct, mais tout le reste est bourré de couleurs psychédéliques, ça fuse dans tous les sens c'est très électrique et géométrique, c'est magnifique et épuisant pour mon être déjà bien éprouvé.
Je me dis que ce n'est peut-être pas si mal de mourir comme ça, parce que ces choses sont si belles et me font me sentir tellement me sentir chez moi que malgré la douleur, je comprends que c'est la mort qui m'est destinée. J'ai la sensation qu'elles vont m'entraîner dans leur univers, qui me parait être ma maison ( c'est une pensée que j'aurais pu avoir sobre).
D'ailleurs ça n'est pas passé loin car je vomissais en étant sur le dos, donc je commencais à m'étouffer dans mon vomi et je mettais un temps fou à tourner la tête sur le coté à cause de la douleur que cela déclenchait.
Mais J. débarque en trombe, me met en position PLS en m'aidant à recracher le vomi et va vérifier les symptômes d'un AVC (par rapport aux interactions avec l'ayahuasca). Elle essaye ensuite de m'aider à retourner dans ma chambre pour me mettre dans mon lit. Je parviens à bouger avec son aide, non sans me pisser dessus. Mais dans la chambre, impossible d'atteindre le lit. je me mets par terre, face contre terre, J ne peut plus me faire bouger maintenant, et je ne bougerais plus.

19h00;
Je ne peux soulever que mes jambes et mes bras, pour signifier à J. que je suis en vie. Pour le reste, c'est impossible. Elle appelle info-drogues, qui l'incite à appeler les urgences, mais je refuse, ayant des relations complexes avec mes parents que je ne veux pas empirer avec cette histoire. Elle décide donc de passer la nuit avec moi et essaye de me faire boire de l'eau. Sauf que d'une je ne peux pas bouger la tête, et en plus je vomis l'eau.
Moi, j'ai toujours aussi mal, et je suis vraiment paralysée pour le coup. Les couleurs sont vraiment partout, mes cheveux sont devenus violets, tout brille, tout est psychédélique, c'est un immense paysage qui m'acceuille dés que je ferme les yeux.
Mais mon cerveau fonctionne de manière extrêmement claire, pas même ralenti ou accéléré, il est partagé entre le désir de profiter des ces images magnifiques, et la douleur que je ne parviens pas à ignorer, accompagné de cette certitude que je peux ne pas me réveiller, face à laquelle je suis assez mitigée et bizarrement calme.
On en restera à ce statu quo pendant bien 5 ou 6 heures.

Minuit ou 1 h;

Le trip change soudainement. D'abord, l'énergie disparait et la douleur diminue un peu. C'est un immense soulagement. Mais j'ai quand même toujours très mal, en plus d'avoir faim, soif et d'être paralysée. Mais là, les hallus augmentent.
Je ne vois plus rien du tout de la chambre. Il n'y a que de longues couleurs en fusions qui s'échangent, 100 tableaux psychédéliques par secondes en somme, et tout cela m'entraîne comme dans un océan de psychédélisme  vraiment je ne sais pas comment le dire autrement. Pour donner un ordre d'idée, mon trip à l'ayahuasca c'était pas grand-chose en comparaison de ce moment-là. Je me sens voyager tellement loin, et j'ai l'impression que si je me laisse porter je vais effectivement mourir. Je ne réponds plus à J, je lui parle par des signes de la main. J'essaye de ne pas me faire entraîner parce que je me dis que vraiment, je voudrais me réveiller demain matin, et que je vais crever si je suis les hallus, mais la moindre résistance me fout une douleur pas possible à la tête.
J. appelle un pote à moi, plus calé qu'elle en drogues ( elle ne consomme rien) et il parvient à m'aider à résister à ces hallus même si je ne parviens quasiment pas à lui répondre.

5h à peu près;
Une amorce de descente. J'ai un peu moins mal, et je vois de nouveau ma chambre. Je peux bouger, lentement et douloureusement, mais c'est faisable. Cela permet, avec l'aide de J, de m'asseoir sur un canapé propre où J s'endort, épuisée, et où j'essaye de faire de même; impossible, je trippe toujours, j'ai même l'impression de remonter un peu. Tout est trop coloré et fascinant pour que je puisse m'endormir.

7h; je sais pas pourquoi je me prends d'une putain d'envie de nettoyer toute cette pisse et ce vomi. Je me casse la figure en le faisant parce que j'ai trop mal et que bouger est une énorme épreuve, mais ça me donne l'impression de reprendre le contrôle de moi, d'être un peu moins impuissante. J. finit par réussir à me convaincre de retourner m'allonger et de ne pas m'imposer une torture pareille. Je l'écoute.

8h;
J s'en va, voyant que j'ai repris le contrôle de moi-même malgré mon état encore critique. J'essaye de manger quelque chose, mais je le vomis aussitôt. Donc je veux boire de l'eau, je la vomois aussi. De toute façon, bouger est tellement douloureux que j'abandonne et reste allongée, essayant de m'endormir.
Sauf que je trippe toujours. Il y a des imprimés psychédéliques de partout, et pour le coup mon cerveau est plus touché qu'au début, il est presque comme ivre. J'ai l'impression de faire un trip sous champotes, à ce moment là. Donc je ne peux pas dormir. C'est un sacré moment de frustraton et d'impatience.
Je n'ai pas changé de position, ni d'état, de toute la journée. Je n'ai pas mangé, pas bu, pas dormir.

C'est vers 23h que je m'endors enfin.

Je me suis réveillée vers 4h, enfin descendue - quelques visus qui restaient mais descendue quand même - et surtout capable de boire et de manger.

Bon, je pense qu'on sera d'accord que 24h de paralysie - visuels énormes - douleur corporelle plus la grosse montée d'énergie c'est bizarre pour des capsules contenant du LSA et du guarana...
J'ai testé plus tard le guarana seul, je n'y ai pas d'allergie.
Je n'ai pas d'explication à ce jour, je dirais simplement que la douleur physique était comparable - en bien pire - à ce qu'on peut ressentir sous bufoténine - disons que c'était le même type de sensation.
Je suppose que c'est en partie lié à un trip trop rapproché avec l'ayahuasca, mais même là ça ne me parait pas suffisant pour expliquer de tels effets. J'ai aussi pensé à un mélange involontaire de caps qui aurait produit une synergie entre quatre substance au lieu de deux ( genre une mauvaise caps dans mon sachet de Trip-E).
Dans tous les cas j'incite vraiment à la méfiance vis à vis de cette prod ( j'avais acheté chez z******a, qui d'ordinaire sont un très bon shop je trouve, et j'ai quand même testé  beaucoup de leur produits).

Hors ligne

 

Ocram 
PsychoAddict
Suisse
9210
Inscrit le 25 Jan 2019
3815 messages
Blogs
Bonjour,

Merci pour ton TR, il est épouvantable !!!!

Je pense qu il y a eu une synergie entre bcp de choses...

Le jeun, le régime pour préparer l’aya, la cérémonie d aya en elle même etc...

T as eu du bol d avoir une pote présente, elle aussi a du vivre le bad de sa vie la pauvre et tu as eu aussi de la chance de t en sortir comme ça...

En tout cas ça fout bien la trouille et ça questionne aussi sur le sérieux de ses caps...

Merci encore une fois.

Ocram

Hors ligne

 

Hugodelia 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 24 Oct 2019
24 messages
J'ai surtout eu une méga chance d'avoir une pote aussi loyale, tout le monde n'aurait pas débarqué chez moi aussi vite...

Après il faut savoir que j'ai envoyé une petite réclamation à z****** en leur décrivant ce que j'avais vécu et en faisant remarqué que j'avais pas exactement payé pour ça.
Ils m'ont mis de sérieux doutes car ils m'ont juste demandé de "préciser", donc j'ai fait une description large du bad en entier - dix lignes - et là ils m'ont juste répondu qu'ils pouvaient me passer un chèque cadeau de 25 euros...
Sachant que les TRIP-E coutait beaucoup moins que ça et qu'ils auraient pu simplement me les rembourser...

Ça faisait un peu les gens qui veulent pas trop qu'on leur pose des questions. J'aurais bien fait analyser les deux qui restaient si ma pote ne les avait pas vidées dans le lavabo -par peur que je n'en reconsomme, inconsciente que je suis.

Je pense qu'en vrai effectivement j'ai eu du bol et que c'était complètement inconscient de ne pas appeler les urgences, j'aurais vraiment pu me noyer dans mon vomi ou un truc du genre...

Je serais curieuse de savoir si quelqu'un a un jour fait analyser une Trip-E pour être sur de ce qu'il y a dedans ( genre si c'est coupé avec un truc qui en soi est sans danger mais peut vite monter plus vite que le reste en cas de synergie avec d'autres substances ou de jeun ou je sais pas... Je brode un peu là)...

Hors ligne

 

JanPeplum 
Nouveau membre
000
Inscrit le 26 Sep 2019
26 messages
J'ai jamais été tenté par ces trucs, je prend toujours la lsa en HBW, et après avoir lu ton tr c'est clair que je vais y rester (c'est moins cher en plus).
Je pense aussi que tu a eu une interaction avec les IMAO, je pense pas que ce smart ai du matos aussi hardcore que ce que tu a décrit, peut être une capsule surdosée, mais je pense que les IMAO y sont vraiment pour quelque chose, où alors ils se mettent à développer des sacrés rc chez z*******.

Mais c'est clair que ça fait douter sur leurs capsules Oo

Hors ligne

 

fafefifofu 
Nouveau membre
000
Inscrit le 23 Jul 2016
19 messages
Salut,
j'ai pris ces caps au moins 3/4 fois et je connais bien le lsa sous toutes ces formes et personnelement j'ai toujours retrouvé les mêmes effets avec les happy caps que avec le lsa sous forme "naturel". parcontre c'est clair que une fois j'ai pris les 4 d'un coups j'ai décollé très loin, plus loins que avec la plupart des buvards que j'ai pris donc faire attention c'est costaud, surtout mentalement enfaite.

Moi je suis casi sur a 100 pour cent que c'est le régime imao que tu as fait pour l'hayauasca qui t'as fais ça, plus le fait d'être a jeun, déjà que rien que certains aliments en suivant ce regime peuvent te tuer, alors imagine des produits psychedelique, je pense que tu as eu de la chance faire très attention entre les interactions de certaines drogues, plantes et les IMAO.

Hors ligne

 

Hugodelia 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 24 Oct 2019
24 messages
Oui je suis d'accord que ça serait bizarre que z***** ait un truc hardcore comme ça, après face à la violence du truc j'ai du mal à ne pas être méfiante, mais bien sur c'est subjectif. Après en plus j'ai pas envie de tacler ce shop pour ça après tous les prods safes que je leur ai acheté ( je n'ai jamais eu d'autres problèmes avec eux d'ailleurs).
Dans tous les cas ça m'apprendra à ne pas espacer les trips, je pense que c'est ce qu'il faut retenir, mais je remarque quand même des effets très divers vis à vis de ces caps et ce quel que soit le shop, donc je ne perds pas complètement mes doutes.

Certains aliments en suivant ce régime? Alors je crois pas que ça puisse tuer - bon c'estun tout autre débat qui a rien à voir avec le LSA - mais je crois bien que les aliments en contradiction avec l'ayahuasca sont principalement plus du genre à rendre l'expérience très désagréable, et que c'est plutôt les drogues / médocs au sens large qui peuvent tuer.

Mais effectivement, c'est sans doute une combinaison de tout ça.

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Prod (seul) pendant le confinement ?
    Il y a 6jCommentaire de Akaion (80 réponses)
     Appel à témoignage 
    Etude Psychoactif/Psychonaut/Université de Paris sur l'expérience...
    Il y a 4jCommentaire de pierre (16 réponses)
     Appel à témoignage 
    Appel à témoignages : amende forfaitaire
    Il y a 12hCommentaire de Charlux (21 réponses)
     Forum UP ! 
    Petite boutade
    Il y a 17hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Injecter - Terumo 2.5 utilisation du piston difficile > Je suis preneur de vo...
    Il y a moins d'1mnCommentaire de Marco 68 dans [Morphine (Skenan, Mos...]
    (6 réponses)
     Forum 
    Après le sevrage - Combien de temps après le sevrage pour un premier verre entre amis ?
    Il y a 35mnCommentaire de Onlymoi dans [Decro - Sevrages... e...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Ingérer - Précisions premier space cake
    Il y a 1hNouvelle discussion de lenoob dans [Cannabis...]
     Forum 
    Addiction - Comment ne plus penser au cannabis
    Il y a 2hNouvelle discussion de zHanky dans [Cannabis...]
     Forum 
    Premier LSD étant sous antidépresseurs ?
    Il y a 2hCommentaire de Beck dans [LSD 25...]
    (27 réponses)
     Forum 
    Drogue info - Existe t il toujours de la vrai héroïne sur le deep?
    Il y a 2hCommentaire de Acid Test dans [Opiacés et opioïdes...]
    (10 réponses)
     Forum 
    Retrouver son MDP sans adresse mail
    Il y a 3h
    1
    Commentaire de Cobe dans [Utilisation du site P...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Addiction - Remplacer l'oxycodone
    Il y a 3hCommentaire de mirabelle dans [Oxycodone (Oxycontin)...]
    (13 réponses)
     Blog 
    Un début de soin
    Il y a 2hNouveau blog de Onlymoi dans [Carnet de bord]
     Blog 
    Se trouver
    Il y a 2hNouveau blog de EmmaMerlin dans [Carnet de bord]
     Blog 
    Angel play for you
    Il y a 9hCommentaire de Morning Glory dans le blog de kris68
    (1 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Evaluer la gravité de votre addiction
    Dernier quizzZ à 02:22
     PsychoWIKI 
    Fentanyl, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Kokro, SilverX, G.Mista, wazab, kairos, _e-cybergirl14_ nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     TripReport - Un premier voyage galactique sous Salvia
    par Globuleis, le 13 Nov 2020
    La Salvia est là, coincée et serrée dans la douille du bang. J’ai déjà la tête tournoyante de mes deux précédentes prises d’essai. Du haut de mes 18 ans, et de mon expérience encore fines des psychédéliques, la sauge divinatoire me préoccupait depuis déjà quelques temps, et me ques...[Lire la suite]
     Recuisiner sa 2fdck
    par JellyFish's Dream, le 04 Nov 2020
    Petit suivi de consommation pour ceux que ça peux intéresser. En bas, les cristaux d'origine. En haut, la neige recuisinée. La différence visuelle est vraiment flagrante une fois la trace travaillée. Après une bonne semaine de cons' quotidienne, sur le même batch de pas cuisiné/recuisin...[Lire la suite]
     TR : « Un voyage à s’en perdre dans la forêt »
    par unknown29, le 09 Nov 2020
    « Un voyage à s’en perdre dans la forêt » Substance : 100ug LSD25 + 20mg 2C-B Lieu : Grande forêt en automne Fraichement décidé à faire notre petite balade en forêt, en couple, après une bonne nuit de sommeil, bon petit déjeuné, de quoi manger et boire le midi. Il faisait bon pour u...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Actualités

    Help pour mon growkit svp (25 novembre 2020)
    Site utile (22 novembre 2020)
    Les derniers champis

    SALE DROGUER dans [forum] Prod (seul) pendant le confinement ?
    (Il y a 9mn)
    Merci problème réglé ! dans [forum] Retrouver son MDP sans adresse mail
    (Il y a 3h)
    Merci pour les précisions - MM dans [forum] Présentation 2020
    (Il y a 5h)
    Pas très constructif et motivant pour lui... Vilreide dans [forum] Truffes magiques : Vanir + 200 µg 1CP-LSD
    (Il y a 11h)
    +1 pour la formulation, parler en "je" est important /MT dans [forum] Présentation, 25 ans d'alcool
    (Il y a 16h)

    Pied de page des forums