Nifoxipam

Publié par ,
15906 vues, 10 réponses
avatar
shovsori
Nouveau Psycho
Inscrit le 24 Feb 2013
65 messages
Salut tout le monde
je me demandais si qq un sur le forum avait deja essayé ou fait une présentation du nifoxipam sur le forum?
perso je n ai toujours pas sauté le pas (le pam!)
vu que j ai un peu peur que l effet soit proche du phenazepam qui a été pour ma part un désastre dont je garde un très mauvais souvenir,
au moins si personne ne l a évoqué, je ferais une brève présentation de la molécule en éditant ce post!
Ray dots chill high pay pear !

Hors ligne

 

avatar
Yotna
Psycho sénior
Inscrit le 16 Dec 2013
713 messages
J'ai testé le Nifoxipam à  0.5mg et 1mg. Je suis mitigé, j'utilise les benzo pour dormir et celle là  n'est absolument pas sédative à  faible dose j'ai trouvé.

“Le voyage est une espèce de porte par où l'on sort de la réalité comme pour pénétrer dans une réalité inexplorée qui semble un rêve.” - GDM

Hors ligne

 

avatar
Yotna
Psycho sénior
Inscrit le 16 Dec 2013
713 messages
Désolé du double poste mais je crois qu'on ne peut pas éditer un message ..

0.5 mg : Rien de spécial à  signaler, légère détente.

1 mg (en descente de 150mg de 3 mmc) : Rien à  signaler (?!), ça ne m'a pas aidé du tout à  amortir la descente, mon pote à  pris des euphythose c'est endormi avant moi ..

1 mg (juste un pet dans la soirée) : Bon effet hypnotique, anxiolytique aussi. par contre aucun effets sur le relâchement musculaire (au contraire je sentais mes jambes tendues, étrange pour un benzo) et ça ne m'a pas aidé pour dormir. Par contre dur dur de se lever le matin (ou l'aprèm plutôt ..)

En conclusion je suis assez déçu, la molécule est faiblarde, pas efficace pour une utilisation de nuit, par contre pour la journée pourquoi pas pour une personne en ayant besoin, en tout cas ça ne m’intéresse pas je n'en recommanderais pas !

“Le voyage est une espèce de porte par où l'on sort de la réalité comme pour pénétrer dans une réalité inexplorée qui semble un rêve.” - GDM

Hors ligne

 

three6po homme
Nouveau membre
Inscrit le 18 Jan 2015
5 messages
j'ai une très lare tolerance aux benzos, j'ai obtenu des cachets 2mg nifoxipam, en mes experiences, ca devient assez rohypnol-like a partir de 10mg (relaxation musculaire, hypnotique, anxiolytique eeeet amnésie!!) ma copine prend un cachet de 2mg et c'est dodo pour une longue nuit.;.

La tolérance aumentre très rapidement, plus rapidement que la vaste majorité des benzodiazepines.

Et la tolérance se fait ressentir d'abord sur la relaxation, qui est dissipée par rapport aux fois précédentes, puis l'effet hypnotique, (...) mais garde l'effet anxiolytique mieux sur le long terme.

En mon expérince, et celle de ma copine, aux bonnes doses, c'est rohypnol-like sur pas mal de fronts! cool

PEACE!!!

Dernière modification par three6po (18 janvier 2015 à  17:57)

Hors ligne

 

avatar
Yotna
Psycho sénior
Inscrit le 16 Dec 2013
713 messages
Re ! J'ai repris du Nifoxipam sur ces deux dernières semaines, juste trois fois 2mg. Et hier pareil et je n'ai quasi rien senti .. La tolérance explose avec ce benzo ce qui peut poser des problèmes de surdose (pas mal prennent plus de 10mg ..).

En plus c'est le seul benzo qui me file mal aux muscles le lendemain .. étrange. Je pense en changer et les finir plus tard, en plus ça aide pas trop à  dormir !

J'ai du FlubromaZEPAM, FlubromaZOLAM et Clonazolam en stock car reçu gratuitement mais pas encore testé. Il y aurait des retour en français sur ces molécules .. ? :)

“Le voyage est une espèce de porte par où l'on sort de la réalité comme pour pénétrer dans une réalité inexplorée qui semble un rêve.” - GDM

Hors ligne

 

Jordan-18 homme
Nouveau membre
Inscrit le 23 Apr 2015
14 messages
Alors le clonazolam, j'ai l'ai essayé hier soir à  dose de 0,5 mg (après avoir pris 0,5 de triazolam plusieurs heures avant). Et Ben j'ai trouvé ça plus fort que le clonazepam ou en tout cas aussi anxiolytique, avec un bonne euphorie, et surtout mais surtout une forte sédation et une grande phase hypnotique (malgré de nombreuses prises de phenzacaine et un petit rail de 5-mapb qui m'ont à  peine réveiller).

Au début, je tenais le coup, mais je pense que 0,50 mg par cachet est vraiment énorme. À moins de le couper en deux et pourtant je ne suis pas naïf aux benzodiazepines (j'ai deux Comprimés de temazepam le soir qui est souvent réputé comme étant le benzo le plus euphorique et sédatif de tous).

Voila, si ça vous intéresse j'ai aussi testé le lendemain le flubrotizolam, qui pour vous l'a faire court, ressemble pas mal au triazolam et à  l'aprazolam ou au pyrazolam.

Actuellement, je suis suis en train de tester des cachets de nifozipam de 2mg. Et bien ça détent vachement, un peu comme le Rohypnol mais en plus light et sans vraiment créer de somnolence (toujours un peu comme le Rohypnol qui équivalait selon de nombreuses études, à  10 valium mais sans pour autant créer de somnolence). Là  j'ai 2mg en plus sous la langue que ne sait pas si ça va réellement produire l'effet total du Rohypnol. Il faut dire que ce dernier rendait complètement inscouscient (par example c'est ce qu'utilisaient les prostitués pour ne pas prendre consciente de leurs actes) contrairement au 2 mg de nifoxipam qui malgré sa similitude fait garder les d'épaules sur la tête (les 2 autres mg sont toujours entre ma gencive et ma joue, en attente d'actions supplémentaires).

On verra par la suite, discution à  suivre si vous souhaitez d'avantages de détails ou de descriptions.

Cordialement.

Jordan

Hors ligne

 

Anonyme6408
Invité
Désolé pour le petit déterrage mais j'aurais besoin d'infos sur le nifoxipam.

Quelqu'un aurait une vague idée de sa demi-vie ? Je n'arrive pas à trouver d'infos sur le net, ou alors il s'agit de fourchettes tellement larges que ça ne renseigne pas vraiment.

Merci

PS : Comme Yotna, je trouve que ce benzo passé quelques milligrammes, fait bien mal aux muscles le lendemain.
 

avatar
Recklinghausen homme
Adhérent PsychoACTIF
Inscrit le 09 Mar 2015
6185 messages
Salut,

Effectivement, la demie vie de cette RC benzodiazepine varie de 10 à 75 heures.

En fait, suivant ton organisme et sa possibilité qu'à ton foie à synthétiser la molécule.

J'aurais tendance à penser que plus la vitesse d'absorption est rapide, moins la demie vie sera longue.

Comme la durée de ressenti des effets du Nifoxipam varie de 45 à 120 minutes, il serait intéressant dans un premier temps que tu connaisses à partir de combien de temps tu vas ressentir les effets de ce médicament.

Ensuite, je ferais une sorte de règle de trois en partant du principe que si les effets se font ressentir à T+45mn la demie vie sera de 10 heures et si c'est à T+120mn, les effets dureront 75 heures.

Mais je pense toujours que dans ton cas, il serait préférable de passer au Lysanxia ou au Valium, quitte à te le faire prescrire en " Non Remboursable " par un toubib qui acceptera de te suivre dans le cadre d'un sevrage aux benzodiazepines.

Et qu'une fois stabilisé à la bonne dose, tu entames une baisse d'environ 15% toutes les 6 à 8 semaines.

Une consultation médicale sera la bienvenue quelques jours après chaque tentative de baisse d'un pallier.

En plus, l'effet sédatif de la benzodiazepine est d'autant plus puissant que sa demie vie est longue, ce qui serait surement un avantage dans ton cas, vu qu'apparemment ta dépendance est assez sévère, d'après ce que j'en ai compris au détour de mes diffèrentes lectures.

Prends soin de toi,


Reck.

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille.

Hors ligne

 

Anonyme6408
Invité
Merci pour la réponse rapide Reck.

Pour la demi-vie il semble qu'on ait la même source (psychonautwiki), mais je trouve étrange de voir une fourchette aussi large, alors que pour d'autres rc-benzos celle-ci est bien plus resserrée (ce serait du à un manque d'études in vitro ?).

Mais en effet, si je prends comme référentiel la vitesse d'absorption, alors la demi-vie doit tourner entre 10 et 30h, à la louche.

Quant à mon cas, je suis depuis quelques jours sous Lysanxia (grâce à mon super médecin de csapa). J'ai baissé les dosages de flubromazépam assez vite, de 4mg par 4mg - en morflant un peu au passage mais rien d'insurmontable, puis j'ai fait une dilution volumétrique jusqu'à arriver à 1mg/j. Ces derniers jours, je me retrouve juste à encaisser les effets de la demi-vie très longue de cette molécule, donc je reste à 30mg de Lysanxia/j et je complète au besoin avec 1 ou 2mg de Nifoxipam (d'ailleurs je file un Nobel à celui ou celle qui pondra un tableau des équivalences benzos/rc-benzos smile). Le pire semble être passé, je prends pas mal de plantes détoxifiantes afin d'éliminer les derniers restes de flubro et je compte dans les prochains jours me rabattre uniquement sur le lysanxia et des mélanges de plantes sédatives/myorelaxantes. Et de toute façon, je garde contact avec mon médecin de csapa pour faire des bilans réguliers.

Bref, ma situation n'est pas grave, c'est pas mon premier sevrage de benzos, je sais à quoi m'attendre et essaie juste de faire la bonne combo de molécules pour "sortir" du flubro. Pour le 3615Mylife, mon premier sevrage de benzos c'était étizolam + clonazolam à des dosages à faire crever une dizaine de naïfs aux benzos, une pure horreur pour s'en sortir malgré les plaquettes de lysanxia ingérées, donc j'envisage ma sortie du flubromazépam trèèèès sereinement.

Merci en tout cas pour tes conseils et ton attention :)
 

avatar
Dextro homme
Psychocitoyen
Inscrit le 25 Jun 2018
401 messages

Yotna a écrit

Désolé du double poste mais je crois qu'on ne peut pas éditer un message ..

0.5 mg : Rien de spécial à  signaler, légère détente.

1 mg (en descente de 150mg de 3 mmc) : Rien à  signaler (?!), ça ne m'a pas aidé du tout à  amortir la descente, mon pote à  pris des euphythose c'est endormi avant moi ..

1 mg (juste un pet dans la soirée) : Bon effet hypnotique, anxiolytique aussi. par contre aucun effets sur le relâchement musculaire (au contraire je sentais mes jambes tendues, étrange pour un benzo) et ça ne m'a pas aidé pour dormir. Par contre dur dur de se lever le matin (ou l'aprèm plutôt ..)

En conclusion je suis assez déçu, la molécule est faiblarde, pas efficace pour une utilisation de nuit, par contre pour la journée pourquoi pas pour une personne en ayant besoin, en tout cas ça ne m’intéresse pas je n'en recommanderais pas !

Je déterre ce sujet, les infos sur le nifoxipam étant peu abondantes.
Je confirme l'effet "jambes tendues", paradoxal pour un benzo.
L'effet n'est donc clairement pas myorelaxant mais c'est là que réside un intérêt selon moi (et là où je diverge de ton expérience) : sur mon organisme, la molécule semble parfaitement adaptée à la nuit (j'ai une tolérance aux benzos moyenne et qui a rapidement augmenté pendant le confinement...).
Effectivement l'effet myorelaxant que j'ai pu aimer dans le diazépam n'y est pas du tout, mais je me retrouve avec un benzo à longue durée d'action et anxiolytique et qui ne semble pas augmenter ma tolérance pris à des dosages de 0,5 à 1mg par prise avant le coucher.
L'effet est un endormissement "aidé" mais pas abrupte ; et le lever n'est pas trop compliqué le lendemain.

Voilà mon expérience avec cette molécule qui ne doit pas être utilisée dans un but récréatif selon moi. Grosse dépendance évidente vue la structure de la molécule.

Dextro


"Les pommes, les poires, certes... mais... les scoubidou-bidou-wap."

Hors ligne

 

avatar
Yotna
Psycho sénior
Inscrit le 16 Dec 2013
713 messages

Dextro a écrit

Je déterre ce sujet, les infos sur le nifoxipam étant peu abondantes.
Je confirme l'effet "jambes tendues", paradoxal pour un benzo.
L'effet n'est donc clairement pas myorelaxant mais c'est là que réside un intérêt selon moi (et là où je diverge de ton expérience) : sur mon organisme, la molécule semble parfaitement adaptée à la nuit (j'ai une tolérance aux benzos moyenne et qui a rapidement augmenté pendant le confinement...).
Effectivement l'effet myorelaxant que j'ai pu aimer dans le diazépam n'y est pas du tout, mais je me retrouve avec un benzo à longue durée d'action et anxiolytique et qui ne semble pas augmenter ma tolérance pris à des dosages de 0,5 à 1mg par prise avant le coucher.
L'effet est un endormissement "aidé" mais pas abrupte ; et le lever n'est pas trop compliqué le lendemain.

Voilà mon expérience avec cette molécule qui ne doit pas être utilisée dans un but récréatif selon moi. Grosse dépendance évidente vue la structure de la molécule.

Dextro

Merci du déterrage ! Je me tâtais récemment à en recommander ("nouvellement" dispo), mais ça m'a permis de me rappeler que c'est pas un rc benzo très folichon .. Mais je n'ai jamais dépassé les 3-4 mg, alors si quelqu'un a des infos sur des dosages supérieurs je suis preneur !

Dans un de mes postes je parle aussi du  "FlubromaZEPAM, FlubromaZOLAM et Clonazolam". Je les déconseille tous pour la raison inverse du nifoxipan : Ce sont des molécules bien trop fortes. Alors ouai c'est du benzo qui tabasse ça c'est clair, mais j'ai eu de gros black out avec de ""faibles doses"". Autant dire qu'ils sont à exclure si vous ne savez pas vous arrêter.

Je me souviens pas précisément des effets de ces trois molécules, c'était il y a longtemps mais c'est l'impression globale que ça m'avait laissé, peut-être il y a une sympa dans le lot, je le souviens juste que le si le bromazepam (lexomil) est une voiture, son cousin RC le Flubromazepam est un tank.

Mais les comprimés (reçu de suède je crois) étaient peut-être sur-dosé.
Bonne soirée à tous

Dernière modification par Yotna (18 mai 2020 à  20:40)


“Le voyage est une espèce de porte par où l'on sort de la réalité comme pour pénétrer dans une réalité inexplorée qui semble un rêve.” - GDM

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] 30-40 x 2mg nifoxipam
par Oxymoron, dernier post 21 janvier 2018 par Oxymoron
  2

Pied de page des forums