FAQ : Ce que vous devez savoir sur le DXM. / PsychoACTIF

FAQ : Ce que vous devez savoir sur le DXM.

Publié par ,
26763 vues, 39 réponses
Johan89 
Nouveau Psycho
300
Inscrit le 02 Oct 2018
134 messages
Blogs
Salut, merci pour cet excellent post ultra détaillé sur le DXM, c'est vraiment une super synthèse smiley-gen013
En tant que consommateur expérimenté du DXM, que penses-tu de la légende, qui dit qu'à cause d'une tolérance à priori "semi définitive" (pour reprendre le terme que j'ai pu lire sur d'autres forums) la magie du DXM est limité à environ 50 prises ? Un certain nombre d'utilisateurs de plateaux plutôt dosés rapportent que les effets sont de - en - intéressants au fil des prises, une fois les derniers plateaux découverts.

Sinon est ce que tu as pensé à évoquer la controverse sur la NAN (lesions d'Olney), et ce qui a pu être discuté sur erowid "dxm_healthx" il y a maintenant presque 20ans ? C'est toujours une excellente source de réflexions. Dans la mesure ou l'on ne peut tirer de conclusions, les différentes études qui ont étés faites (qu'elles aillent dans le sens de la NAN ou pas d'ailleurs), permettent d'apporter un point de vue assez contrasté. Personnellement, ça ma beaucoup renseigné et raisonné sur l'usage que je fais du DXM, puisque même si l'on n'a pas de résultats définitifs ni 100% applicables à l'Homme (mis à part qq Irmf pour la Keta qui datent de 2013) pour les dissos, je pense qu'avoir + d'info est le mieux possible.

Dernier point, tu évoques dans le post l'utilisation du DXM pour réduire l'addictions à certaines substances. C'est un sujet qui est très discuté mais pas ici (curieusement), notamment sur psychonaut et sur bluelight, ou l'utilisation pour réduire en + de l'addiction la tolérance, y compris aux stims.

Voir le giga topic de bluelight ici : https://www.bluelight.org/xf/threads/nm … ts.501875/

C'est certainement un choix de ta part de ne pas l'inclure dans la FAQ, mais penses-tu qu'il serait intéressant d'y consacrer un post dédié, dans le cas ou tu ne l'inclus pas dans la FAQ ?

Merci encore pour ce topic (je sais je suis en retard)

Hors ligne

 

TheRealSlimShady 
PsychoHead
France
200
Inscrit le 07 Aug 2017
1151 messages

Johan89 a écrit

Salut, merci pour cet excellent post ultra détaillé sur le DXM, c'est vraiment une super synthèse smiley-gen013
En tant que consommateur expérimenté du DXM, que penses-tu de la légende, qui dit qu'à cause d'une tolérance à priori "semi définitive" (pour reprendre le terme que j'ai pu lire sur d'autres forums) la magie du DXM est limité à environ 50 prises ? Un certain nombre d'utilisateurs de plateaux plutôt dosés rapportent que les effets sont de - en - intéressants au fil des prises, une fois les derniers plateaux découverts.

Sinon est ce que tu as pensé à évoquer la controverse sur la NAN (lesions d'Olney), et ce qui a pu être discuté sur erowid "dxm_healthx" il y a maintenant presque 20ans ? C'est toujours une excellente source de réflexions. Dans la mesure ou l'on ne peut tirer de conclusions, les différentes études qui ont étés faites (qu'elles aillent dans le sens de la NAN ou pas d'ailleurs), permettent d'apporter un point de vue assez contrasté. Personnellement, ça ma beaucoup renseigné et raisonné sur l'usage que je fais du DXM, puisque même si l'on n'a pas de résultats définitifs ni 100% applicables à l'Homme (mis à part qq Irmf pour la Keta qui datent de 2013) pour les dissos, je pense qu'avoir + d'info est le mieux possible.

Dernier point, tu évoques dans le post l'utilisation du DXM pour réduire l'addictions à certaines substances. C'est un sujet qui est très discuté mais pas ici (curieusement), notamment sur psychonaut et sur bluelight, ou l'utilisation pour réduire en + de l'addiction la tolérance, y compris aux stims.

Voir le giga topic de bluelight ici : https://www.bluelight.org/xf/threads/nm … ts.501875/

C'est certainement un choix de ta part de ne pas l'inclure dans la FAQ, mais penses-tu qu'il serait intéressant d'y consacrer un post dédié, dans le cas ou tu ne l'inclus pas dans la FAQ ?

Merci encore pour ce topic (je sais je suis en retard)

Merci à toi pour tous ces compliments, y a pas mal de points que je n'ai pas évoqué un peu par flemme ^^ Cette petite FAQ je l'ai concocté sous DXM en 7h un après midi où je me faisais chier :') J'voulais juste regrouper une partie de infos essentiels dispersées sur l'internet francophone, je me suis essentiellement basé sur La sainte FAQ anglophone avec mon anglais bancale mais passable et ai à ce moment totalement ignoré les infos dispos sur Bluelight


Concernant la "perma-tolerance" (comme on l'appelle communément sur Reddit, Bluelight and co) elle semble véridique pour un certain nombres d'usagers après le "50 trip" c'est totalement random, chez certains y a pas de perma-tolérance, chez d'autres ça s'installe vite et chez d'autres c'est qu'en cas de période d'usage intensif.

Moi personnellement cette tolérance s'est installée après plusieurs mois de prises presques quotidiennes cette tolérance s'est installée assez brusquement mais ça reste sur de nombreuses prises ça se sentais venir.
Une fois cette tolérance installée je n'avais plus le moindre effet sous la barre des 750mg et au dessus c'était une dissociation sans aucun effets récréatifs juste les effets serotoninergiques, anxiolytiques et abrutissants (Perte de vocabulaire, mémoire courte, incoordination motrice)
Les effets psychédéliques du DXM ont été les premiers à être effacés suivie par les légers effets delirogènes.
Après avoir finis un peu plus de 30g de DXM je suis tombé à sec.
Les effets du sevrage du DXM sont très similaires de ceux de l'arrêt d'anti-depresseurs (ISRS) : Insomnie, rêves puissants, terreurs nocturnes, suées froides constances pendant quelques semaines (ça n'a personnellement pas été un sevrage difficile)
Après 6 mois sans conso je me suis repris 60g en tombant sur une bonne occas', les effets hallucinogènes psychédéliques et delirogènes du DXM pour les 2-3 premiers trip il me fallait minimum 1 mois d'arrêt pour ravoir les effets recherchés.
Une fois les 60g terminés avec encore pas mal de bons trip sympathiques en mémoire (même sur la fin si je laissais la tolérance redescendre) j'ai arrêté le DXM, peut être que je me re laisserais tenter un jour
J'ai maintenant une tolérance un peu plus forte à la plus part des dissos mais ça ne m'empêche pas de partir en hole avec des dosages conventionnels.
Un truc que j'aimais bien faire c'était enchaîné les plateaux 2 et 3 jusqu'à arriver au plateau sigma (pas d'expérience terrifiante pour moi, juste un plateau assez spécial stable dans ses effets bourré de black-out, de holes violent et d'autonomie physique qui durait parfois jusqu'à 3 ou 4 jours suivie d'une douce semaine d'afterglow ravivé par le cannabis
Après je conseille à personne de faire ça c'est clairement abrutissant au possible en plus d'être risqué niveau serotonine et sur les effets psychotiques que ça peut amener facilement mais ça reste marrant

Pour les lésions d'Olney je ne suis pas convaincu pour moi ça reste purement théorique et les expérimentations ont étaient faites avec des doses de cinglés 
Également je pense qu'avec le nombre incroyable de fan de DXM de part le monde des lésions d'Olney chez l'homme auraient sûrement déjà etaient repéré
Mais après je me suis peut être auto persuadé de ça pour soulager ma conscience sur mes abus de dissos


Pour le DXM et les addiction et la tolérance c'est vraiment quelque chose de vraiment intéressant mais PA est plus accès RDR que psychonautisme, aussi expliquer à des usagers novices pas forcément axés psychonautisme mais juste recherche d'evasion avec un minimum de RDR que "tu peux essayé de te sevrer de tel drogue en prenant celle là à la place" c'est moyen bref PA me semble pas la plate-forme adéquat pour ça après peut être que je me trompe
Mais oui faire un post plus détaillé la dessus reprenant notamment les recherches de nos confrères anglophones de Bluelight serait intéressant

D'ailleurs en ce moment je suis en train de m'intéresser au 3-Meo-PCP, qui joue également sur ce trio magique : Sigma, SERT, NMDA et semble avoir des propriétés assez similaires au DXM mais les effets secondaires en moins
Le Big Dandy sur le 3-Meo-PCP est assez intéressant
La molécule à clairement un potentiel thérapeutique plutôt vaste


Je sais pas trop si j'ai répondu à tes questions ^^


Analysez vos prods avec SINTES
Contactez https://rdr-a-distance.info/index.php/materiels pour du matériel de conso à moindre risque
Et surtout, amusez-vous avec bienveillance.

Hors ligne

 

Johan89 
Nouveau Psycho
300
Inscrit le 02 Oct 2018
134 messages
Blogs
Yep en ce qui concerne la partie des 50 utilisations ça répond tout à fait.
Personnellement j'en fait un usage très modéré, genre j'en consomme - de 5 fois par an, pour des plateaux 2. Je consomme ça un peu comme si c'était du LSD. Des fois, jy vais pour chercher quelque chose, voir comment certaines de mes pensées du moment vont réagir sous DXM. Et d'autre fois j'en prends juste comme ca voir, ce que ca m'apprendra sur mon quotidien. Donc je pense pas avoir grand chose à craindre pour mon crane.

Pour le DXM et addictions/tolérance, je ne me verrais effectivement pas recommander ça comme moyen de substitution, à quelqu'un qui est déjà entrain d'en chier pour décrocher, vu les risques que ça comporte. Néanmoins, je pense qu'un post de blog doit avoir le mérite d'exister, afin de renseigner les personnes qui voudraient essayer. Parce que malheureusement les quelques topics en francais sur le sujet, ne font pas de synthèse, ni de mise en garde particulière vis à vis de cette pratique. C'est souvent des usagers qui disent s'être rendu compte que le manque d'opio lors de prise de Ke se fait beaucoup moins sentir, que lorsqu'il ont essayé avec du DXM ca réduisait pas mal le manque, ou encore qq usagers d'amphets qui disent avoir réussi à  faire descendre rapidement leur tolérance. C'est vite très élogieux, et quelqu'un qui lit ces posts pourrait être tenté d'essayer, sans faire plus de recherches sur le sujet.



Sinon pour la NAN JE pense personnellement que ce n'est pas la théorie la plus fiable. Dans les grandes lignes, les points qui étaient ressortis de la controverse (qui date de 2000): (tout vient des healthX de Erowid, ya les references originales la bas)

Dans un premier temps:
-Les antagonistes NMDA peuvent causer de graves lésions cérébrales chez les rongeurs.
-Ces lésions cérébrales se manifestent par des déficits d'apprentissage permanents chez les animaux traités.
-De nombreux gros utilisateurs de PCP, de kétamine et / ou de DXM signalent des difficultés cognitives importantes après l'arrêt de l'utilisation.

Neanmoins:
-Si ces problèmes cognitifs étaient le résultat de dommages NAN, nous nous attendrions à des problèmes permanents d'apprentissage: la mémoire et la durée d'attention devraient montrer des déficits irréversibles. Le point important à garder à l'esprit est que même si une utilisation intensive peut être associée à des problèmes cognitifs, nous n'avons aucune preuve directe que ces problèmes cognitifs sont le résultat de la NAN.
-Ces observations chez les rongeurs se manifestent à des doses énormes: provoque une vacuolisation dans le cerveau des rats lorsqu'il est administré à des doses de 75 mg / kg. Cependant, l'administration orale de bromhydrate de dextrométhorphane (DXM HBr) à des rats femelles à des doses aussi élevées que 120 mg / kg n'a pas entraîné de changements neurotoxiques détectables 4 à 6 heures ou 24 à 26 heures après l'administration.
-Les lésions d'Olney n'ont jamais été retrouvées à des niveaux récréatifs chez l'homme.
-Lorsqu'ils sont administrés par injection intramusculaire, les humains sont au moins 10 fois plus sensibles aux effets anesthésiques que les rats. Lorsque les rats reçoivent 30 mg / kg, les expérimentateurs décrivent cela comme une «dose sous-anesthésique» par rapport à une «dose anesthésique élevée» d'environ 150 mg / kg. Chez l'homme, une dose sous-anesthésique équivalente est d'environ 1 mg / kg et la dose d'anesthésique topc serait d'environ 13 mg / kg. Cependant, les humains sont beaucoup moins sensibles aux effets neurotoxiques.

-Pourquoi cela n'est-il pas dommageable pour les singes et les humains, mais cela l'est pour les rongeurs? La réponse réside probablement dans le fait que la kétamine se lie à une gamme de plus en plus large de récepteurs différents à mesure que le niveau de dose augmente, et certains de ces récepteurs agissent pour arrêter l'excitation. Chez l'homme, au moment où une dose potentiellement toxique est atteinte, la "fenêtre d'excitation" est passée et la substance commence à activer d'autres systèmes qui désactivent à nouveau les cellules.
-De nombreuses tentatives pour produire des changements toxiques chez les singes ont été un échec total à des doses allant jusqu'à 10 mg / kg im. Ces études sur les singes ne sont pas publiées. Cependant, il pensait que les méthodes utilisées jusqu'à présent dans les études sur les singes n'étaient pas satisfaisantes, car les animaux étaient probablement trop jeunes.
-Farber (un des dirigeant de l'étude) a exprimé sa crainte que l'utilisation répétée de dissociatifs puisse présenter des risques importants pour les utilisateurs humains, et a réitéré le sentiment d'Olney: cette question n'a pas été étudiée de manière adéquate pour tirer des conclusions définitives. Il a également répété l'argument qu'il a fait valoir au docteur Jansen, selon lequel il ne considère pas que les études sur les primates sont méthodologiquement solides.

-En ce qui concerne les changements non permanents, j'ai deux autres suggestions de mécanismes potentiels. La première est que l'activation des récepteurs NMDA fait partie intégrante de l'induction de la potentialisation à long terme (LTP). Le LTP est actuellement le meilleur candidat que nous avons pour la mémoire à court terme. La perturbation du LTP pourrait être à l'origine de l'incapacité des personnes à stocker des informations pendant qu'elles prennent de la kétamine. Une deuxième possibilité est qu'il existe des données suggérant que les doses d'antagonistes NMDA qui sont sous-toxiques activent toujours les mêmes systèmes que les doses toxiques activent. Puisque nous sommes à des doses sous-toxiques, les effets cognitifs se résoudraient une fois que l'antagoniste NMDA a quitté le corps.

En conclusion: Garder à l'esprit que notre métabolisme est très différent de celui des rongeurs, et que les lésions d'Olney sont peu probables chez nous. Ce n'est pas pour autant que ce sont des substances sans risques pour le cerveau. Cette étude qui date de 2013 montre des dommages sur le cerveau de gros consommateurs de Ketamine: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3713393/


Je pense que c'est intéressant pour se faire son avis sur la question wink

Hors ligne

 

Arteno 
Nouveau Psycho
France
100
Inscrit le 07 Aug 2019
69 messages
Salut Therealslim,

Tu parle de grosse quantité de dxm, je suppose que tu parle de dxm pure en poudre

Si oui la tu commander sur un site chinois commençant par A ?
Je te demande sa car je viens d'en commander 10g et je me demandais si je devais m'attendre à l'effet de mon regretter tussidane ou a une merde sans effet

lol

Hors ligne

 

TheRealSlimShady 
PsychoHead
France
200
Inscrit le 07 Aug 2017
1151 messages

Johan89 a écrit

Yep en ce qui concerne la partie des 50 utilisations ça répond tout à fait.
Personnellement j'en fait un usage très modéré, genre j'en consomme - de 5 fois par an, pour des plateaux 2. Je consomme ça un peu comme si c'était du LSD. Des fois, jy vais pour chercher quelque chose, voir comment certaines de mes pensées du moment vont réagir sous DXM. Et d'autre fois j'en prends juste comme ca voir, ce que ca m'apprendra sur mon quotidien. Donc je pense pas avoir grand chose à craindre pour mon crane.

Pour le DXM et addictions/tolérance, je ne me verrais effectivement pas recommander ça comme moyen de substitution, à quelqu'un qui est déjà entrain d'en chier pour décrocher, vu les risques que ça comporte. Néanmoins, je pense qu'un post de blog doit avoir le mérite d'exister, afin de renseigner les personnes qui voudraient essayer. Parce que malheureusement les quelques topics en francais sur le sujet, ne font pas de synthèse, ni de mise en garde particulière vis à vis de cette pratique. C'est souvent des usagers qui disent s'être rendu compte que le manque d'opio lors de prise de Ke se fait beaucoup moins sentir, que lorsqu'il ont essayé avec du DXM ca réduisait pas mal le manque, ou encore qq usagers d'amphets qui disent avoir réussi à  faire descendre rapidement leur tolérance. C'est vite très élogieux, et quelqu'un qui lit ces posts pourrait être tenté d'essayer, sans faire plus de recherches sur le sujet.



Sinon pour la NAN JE pense personnellement que ce n'est pas la théorie la plus fiable. Dans les grandes lignes, les points qui étaient ressortis de la controverse (qui date de 2000): (tout vient des healthX de Erowid, ya les references originales la bas)

Dans un premier temps:
-Les antagonistes NMDA peuvent causer de graves lésions cérébrales chez les rongeurs.
-Ces lésions cérébrales se manifestent par des déficits d'apprentissage permanents chez les animaux traités.
-De nombreux gros utilisateurs de PCP, de kétamine et / ou de DXM signalent des difficultés cognitives importantes après l'arrêt de l'utilisation.

Neanmoins:
-Si ces problèmes cognitifs étaient le résultat de dommages NAN, nous nous attendrions à des problèmes permanents d'apprentissage: la mémoire et la durée d'attention devraient montrer des déficits irréversibles. Le point important à garder à l'esprit est que même si une utilisation intensive peut être associée à des problèmes cognitifs, nous n'avons aucune preuve directe que ces problèmes cognitifs sont le résultat de la NAN.
-Ces observations chez les rongeurs se manifestent à des doses énormes: provoque une vacuolisation dans le cerveau des rats lorsqu'il est administré à des doses de 75 mg / kg. Cependant, l'administration orale de bromhydrate de dextrométhorphane (DXM HBr) à des rats femelles à des doses aussi élevées que 120 mg / kg n'a pas entraîné de changements neurotoxiques détectables 4 à 6 heures ou 24 à 26 heures après l'administration.
-Les lésions d'Olney n'ont jamais été retrouvées à des niveaux récréatifs chez l'homme.
-Lorsqu'ils sont administrés par injection intramusculaire, les humains sont au moins 10 fois plus sensibles aux effets anesthésiques que les rats. Lorsque les rats reçoivent 30 mg / kg, les expérimentateurs décrivent cela comme une «dose sous-anesthésique» par rapport à une «dose anesthésique élevée» d'environ 150 mg / kg. Chez l'homme, une dose sous-anesthésique équivalente est d'environ 1 mg / kg et la dose d'anesthésique topc serait d'environ 13 mg / kg. Cependant, les humains sont beaucoup moins sensibles aux effets neurotoxiques.

-Pourquoi cela n'est-il pas dommageable pour les singes et les humains, mais cela l'est pour les rongeurs? La réponse réside probablement dans le fait que la kétamine se lie à une gamme de plus en plus large de récepteurs différents à mesure que le niveau de dose augmente, et certains de ces récepteurs agissent pour arrêter l'excitation. Chez l'homme, au moment où une dose potentiellement toxique est atteinte, la "fenêtre d'excitation" est passée et la substance commence à activer d'autres systèmes qui désactivent à nouveau les cellules.
-De nombreuses tentatives pour produire des changements toxiques chez les singes ont été un échec total à des doses allant jusqu'à 10 mg / kg im. Ces études sur les singes ne sont pas publiées. Cependant, il pensait que les méthodes utilisées jusqu'à présent dans les études sur les singes n'étaient pas satisfaisantes, car les animaux étaient probablement trop jeunes.
-Farber (un des dirigeant de l'étude) a exprimé sa crainte que l'utilisation répétée de dissociatifs puisse présenter des risques importants pour les utilisateurs humains, et a réitéré le sentiment d'Olney: cette question n'a pas été étudiée de manière adéquate pour tirer des conclusions définitives. Il a également répété l'argument qu'il a fait valoir au docteur Jansen, selon lequel il ne considère pas que les études sur les primates sont méthodologiquement solides.

-En ce qui concerne les changements non permanents, j'ai deux autres suggestions de mécanismes potentiels. La première est que l'activation des récepteurs NMDA fait partie intégrante de l'induction de la potentialisation à long terme (LTP). Le LTP est actuellement le meilleur candidat que nous avons pour la mémoire à court terme. La perturbation du LTP pourrait être à l'origine de l'incapacité des personnes à stocker des informations pendant qu'elles prennent de la kétamine. Une deuxième possibilité est qu'il existe des données suggérant que les doses d'antagonistes NMDA qui sont sous-toxiques activent toujours les mêmes systèmes que les doses toxiques activent. Puisque nous sommes à des doses sous-toxiques, les effets cognitifs se résoudraient une fois que l'antagoniste NMDA a quitté le corps.

En conclusion: Garder à l'esprit que notre métabolisme est très différent de celui des rongeurs, et que les lésions d'Olney sont peu probables chez nous. Ce n'est pas pour autant que ce sont des substances sans risques pour le cerveau. Cette étude qui date de 2013 montre des dommages sur le cerveau de gros consommateurs de Ketamine: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3713393/


Je pense que c'est intéressant pour se faire son avis sur la question wink

Effectivement un post en blog serait pertinent, si tu as envie lance-toi ! Tu écrit manifestement bien et semble avoir de nombreuses connaissances sur le sujet de par tes recherches.


Je fais le même arbitrage que toi.
En plus en dehors de l'utilisation récréative la Ketamine est utilisée en milieu médical depuis belle lurette et à été utilisé parfois de manière intensives chez les personnes sujettes aux problèmes médicaux variés, personnes fragiles, à des dosages parfois très aléatoire dans des situations d'urgences absolue (Utilisation en zone de guerre entre autre) bref c'est une substance qui possède une certaine sécurité à l'utilisation assez impressionnante  et ses utilisateurs récurant ont a mon avis plus à s'inquiéter pour ses effets potentiels et avérés sur le foie, les reins ou la vessie ou même les effets commun à la plus part des substances "médicamenteuses" sur le système cardio-vasculaires.


Analysez vos prods avec SINTES
Contactez https://rdr-a-distance.info/index.php/materiels pour du matériel de conso à moindre risque
Et surtout, amusez-vous avec bienveillance.

Hors ligne

 

TheRealSlimShady 
PsychoHead
France
200
Inscrit le 07 Aug 2017
1151 messages

Arteno a écrit

Salut Therealslim,

Tu parle de grosse quantité de dxm, je suppose que tu parle de dxm pure en poudre

Si oui la tu commander sur un site chinois commençant par A ?
Je te demande sa car je viens d'en commander 10g et je me demandais si je devais m'attendre à l'effet de mon regretter tussidane ou a une merde sans effet

lol

J'ai commandé sur différents sites de gros Aliexpress et autre MadeInChina comme d'habitude sur ce genre de plate-forme y a de tout. Des arnaques, de vrais offres. Y a pleins de tuyaux pour vérifier la légitimité d'une offre (regarder si le vendeur est présent sur d'autres sites, ses prix sont réalistes, son offre également, il a peut être même un site dédié à son entreprise, la rédaction de celui qui te parle (anglais correct, formule de politesse, expressions commerciales) etc.).
La plus part des annonces sont fiables mais j'ai déjà reçu un produit inconnu en achetant du DXM. C'était une poudre inactive ou du moins sans effets ressentis à 400mg mais ça aurait très bien pu être du Cyanure.

Avant de recevoir ton colis (ça risque de prendre plus de 2 semaines) alors si tu n'en as pas déjà une : Une balance précision 0.000g c'est primordial !
Et idéalement pour ne pas mourir d'une arnaque ou d'une erreur de produit tu peux acheter un test pour voir si ce que tu as c'est du DXM


Analysez vos prods avec SINTES
Contactez https://rdr-a-distance.info/index.php/materiels pour du matériel de conso à moindre risque
Et surtout, amusez-vous avec bienveillance.

Hors ligne

 

Johan89 
Nouveau Psycho
300
Inscrit le 02 Oct 2018
134 messages
Blogs

TheRealSlimShady a écrit

Johan89 a écrit

Yep en ce qui concerne la partie des 50 utilisations ça répond tout à fait.
Personnellement j'en fait un usage très modéré, genre j'en consomme - de 5 fois par an, pour des plateaux 2. Je consomme ça un peu comme si c'était du LSD. Des fois, jy vais pour chercher quelque chose, voir comment certaines de mes pensées du moment vont réagir sous DXM. Et d'autre fois j'en prends juste comme ca voir, ce que ca m'apprendra sur mon quotidien. Donc je pense pas avoir grand chose à craindre pour mon crane.

Pour le DXM et addictions/tolérance, je ne me verrais effectivement pas recommander ça comme moyen de substitution, à quelqu'un qui est déjà entrain d'en chier pour décrocher, vu les risques que ça comporte. Néanmoins, je pense qu'un post de blog doit avoir le mérite d'exister, afin de renseigner les personnes qui voudraient essayer. Parce que malheureusement les quelques topics en francais sur le sujet, ne font pas de synthèse, ni de mise en garde particulière vis à vis de cette pratique. C'est souvent des usagers qui disent s'être rendu compte que le manque d'opio lors de prise de Ke se fait beaucoup moins sentir, que lorsqu'il ont essayé avec du DXM ca réduisait pas mal le manque, ou encore qq usagers d'amphets qui disent avoir réussi à  faire descendre rapidement leur tolérance. C'est vite très élogieux, et quelqu'un qui lit ces posts pourrait être tenté d'essayer, sans faire plus de recherches sur le sujet.



Sinon pour la NAN JE pense personnellement que ce n'est pas la théorie la plus fiable. Dans les grandes lignes, les points qui étaient ressortis de la controverse (qui date de 2000): (tout vient des healthX de Erowid, ya les references originales la bas)

Dans un premier temps:
-Les antagonistes NMDA peuvent causer de graves lésions cérébrales chez les rongeurs.
-Ces lésions cérébrales se manifestent par des déficits d'apprentissage permanents chez les animaux traités.
-De nombreux gros utilisateurs de PCP, de kétamine et / ou de DXM signalent des difficultés cognitives importantes après l'arrêt de l'utilisation.

Neanmoins:
-Si ces problèmes cognitifs étaient le résultat de dommages NAN, nous nous attendrions à des problèmes permanents d'apprentissage: la mémoire et la durée d'attention devraient montrer des déficits irréversibles. Le point important à garder à l'esprit est que même si une utilisation intensive peut être associée à des problèmes cognitifs, nous n'avons aucune preuve directe que ces problèmes cognitifs sont le résultat de la NAN.
-Ces observations chez les rongeurs se manifestent à des doses énormes: provoque une vacuolisation dans le cerveau des rats lorsqu'il est administré à des doses de 75 mg / kg. Cependant, l'administration orale de bromhydrate de dextrométhorphane (DXM HBr) à des rats femelles à des doses aussi élevées que 120 mg / kg n'a pas entraîné de changements neurotoxiques détectables 4 à 6 heures ou 24 à 26 heures après l'administration.
-Les lésions d'Olney n'ont jamais été retrouvées à des niveaux récréatifs chez l'homme.
-Lorsqu'ils sont administrés par injection intramusculaire, les humains sont au moins 10 fois plus sensibles aux effets anesthésiques que les rats. Lorsque les rats reçoivent 30 mg / kg, les expérimentateurs décrivent cela comme une «dose sous-anesthésique» par rapport à une «dose anesthésique élevée» d'environ 150 mg / kg. Chez l'homme, une dose sous-anesthésique équivalente est d'environ 1 mg / kg et la dose d'anesthésique topc serait d'environ 13 mg / kg. Cependant, les humains sont beaucoup moins sensibles aux effets neurotoxiques.

-Pourquoi cela n'est-il pas dommageable pour les singes et les humains, mais cela l'est pour les rongeurs? La réponse réside probablement dans le fait que la kétamine se lie à une gamme de plus en plus large de récepteurs différents à mesure que le niveau de dose augmente, et certains de ces récepteurs agissent pour arrêter l'excitation. Chez l'homme, au moment où une dose potentiellement toxique est atteinte, la "fenêtre d'excitation" est passée et la substance commence à activer d'autres systèmes qui désactivent à nouveau les cellules.
-De nombreuses tentatives pour produire des changements toxiques chez les singes ont été un échec total à des doses allant jusqu'à 10 mg / kg im. Ces études sur les singes ne sont pas publiées. Cependant, il pensait que les méthodes utilisées jusqu'à présent dans les études sur les singes n'étaient pas satisfaisantes, car les animaux étaient probablement trop jeunes.
-Farber (un des dirigeant de l'étude) a exprimé sa crainte que l'utilisation répétée de dissociatifs puisse présenter des risques importants pour les utilisateurs humains, et a réitéré le sentiment d'Olney: cette question n'a pas été étudiée de manière adéquate pour tirer des conclusions définitives. Il a également répété l'argument qu'il a fait valoir au docteur Jansen, selon lequel il ne considère pas que les études sur les primates sont méthodologiquement solides.

-En ce qui concerne les changements non permanents, j'ai deux autres suggestions de mécanismes potentiels. La première est que l'activation des récepteurs NMDA fait partie intégrante de l'induction de la potentialisation à long terme (LTP). Le LTP est actuellement le meilleur candidat que nous avons pour la mémoire à court terme. La perturbation du LTP pourrait être à l'origine de l'incapacité des personnes à stocker des informations pendant qu'elles prennent de la kétamine. Une deuxième possibilité est qu'il existe des données suggérant que les doses d'antagonistes NMDA qui sont sous-toxiques activent toujours les mêmes systèmes que les doses toxiques activent. Puisque nous sommes à des doses sous-toxiques, les effets cognitifs se résoudraient une fois que l'antagoniste NMDA a quitté le corps.

En conclusion: Garder à l'esprit que notre métabolisme est très différent de celui des rongeurs, et que les lésions d'Olney sont peu probables chez nous. Ce n'est pas pour autant que ce sont des substances sans risques pour le cerveau. Cette étude qui date de 2013 montre des dommages sur le cerveau de gros consommateurs de Ketamine: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3713393/


Je pense que c'est intéressant pour se faire son avis sur la question wink

Effectivement un post en blog serait pertinent, si tu as envie lance-toi ! Tu écrit manifestement bien et semble avoir de nombreuses connaissances sur le sujet de par tes recherches.


Je fais le même arbitrage que toi.
En plus en dehors de l'utilisation récréative la Ketamine est utilisée en milieu médical depuis belle lurette et à été utilisé parfois de manière intensives chez les personnes sujettes aux problèmes médicaux variés, personnes fragiles, à des dosages parfois très aléatoire dans des situations d'urgences absolue (Utilisation en zone de guerre entre autre) bref c'est une substance qui possède une certaine sécurité à l'utilisation assez impressionnante  et ses utilisateurs récurant ont a mon avis plus à s'inquiéter pour ses effets potentiels et avérés sur le foie, les reins ou la vessie ou même les effets commun à la plus part des substances "médicamenteuses" sur le système cardio-vasculaires.

Je vais essayer de faire ça dans le courant des prochaines semaines si je trouve le temps ^^

Hors ligne

 

Spirit 
WW2 Historian
France
610
Inscrit le 14 Jan 2018
265 messages
Yo!

Je suis en possession de deux boîtes de Tussidane (en comprimé, pas le sirop), depuis Vendredi après-midi, gracieusement prescrites par ma médecin généraliste ahah ^^

J’ai déjà hâte de pouvoir partir de nouveau explorer le mystérieux monde du DXM : p

Mais, le « soucis », c’est que je suis actuellement sous Venlafaxine, depuis exactement 4 mois.

J’attendrai donc la fin de mon traitement avant de pouvoir partir à l’aventure, évidemment. smile

C’est en y pensant que je me pose une question.

Après l’arrêt de mon traitement, je doit attendre combien de temps avant de pouvoir prendre du DXM?

Une semaine? Deux semaines? Un mois?

Je préfère préciser que je n’arrête pas juste pour pouvoir taper du DXM.

Je compte le prendre encore quelques mois.

En vous remerciant d’avance! big_smile

Bise. merci-1

''L'humanité se divise en trois catégories : ceux qui ne peuvent pas bouger, ceux qui peuvent bouger, et ceux qui bougent.''

Hors ligne

 

TheRealSlimShady 
PsychoHead
France
200
Inscrit le 07 Aug 2017
1151 messages

Spirit a écrit

Yo!

Je suis en possession de deux boîtes de Tussidane (en comprimé, pas le sirop), depuis Vendredi après-midi, gracieusement prescrites par ma médecin généraliste ahah ^^

J’ai déjà hâte de pouvoir partir de nouveau explorer le mystérieux monde du DXM : p

Mais, le « soucis », c’est que je suis actuellement sous Venlafaxine, depuis exactement 4 mois.

J’attendrai donc la fin de mon traitement avant de pouvoir partir à l’aventure, évidemment. smile

C’est en y pensant que je me pose une question.

Après l’arrêt de mon traitement, je doit attendre combien de temps avant de pouvoir prendre du DXM?

Une semaine? Deux semaines? Un mois?

Je préfère préciser que je n’arrête pas juste pour pouvoir taper du DXM.

Je compte le prendre encore quelques mois.

En vous remerciant d’avance! big_smile

Bise. merci-1

Compliqué comme question mais en partant sur la demi vie du métabolite actif le plus lent a éliminer je dirais environ 6jours pour être sûr de ne pas avoir d'effets réduits
Mais jui pas médecin ^^


Analysez vos prods avec SINTES
Contactez https://rdr-a-distance.info/index.php/materiels pour du matériel de conso à moindre risque
Et surtout, amusez-vous avec bienveillance.

Hors ligne

 

Spirit 
WW2 Historian
France
610
Inscrit le 14 Jan 2018
265 messages
Ça marche, par mesure de sécurité j’attendrai dix jours à deux semaine, ça vaut mieux ahah ^^

Merci beaucoup pour ta réponse rapide, ça fait plaisir!

Dernière modification par Spirit (04 octobre 2020 à  02:16)


''L'humanité se divise en trois catégories : ceux qui ne peuvent pas bouger, ceux qui peuvent bouger, et ceux qui bougent.''

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Cannabis : E. Dupond-Moretti veut garder son fond de commerce !
    Il y a 9jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Vous lisez des articles de presses qui stigmatisent les usagers :...
    Il y a 18hCommentaire de Morning Glory (8 réponses)
     Appel à témoignage 
    Enquête sur la cannabis comme aide au sevrage/baisse/controle des...
    Il y a 7jCommentaire de Effy69 (14 réponses)
     Appel à témoignage 
    Avec Safe testez le nouveau spray nasal (MAD)
    Il y a 8jCommentaire de plotchiplocth (59 réponses)
     Forum 
    Quelle benzo pour l'anxiété généralisée ?
    Il y a 1mnNouvelle discussion de Ronanbzh22 dans [Médicaments psychotro...]
     Forum 
    Sevrage et dependance
    Il y a 20mnCommentaire de L'astronaute dans [Decro - Sevrages... e...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Sniffer - Je me suis défoncé avec mon Sub...
    Il y a 31mn
    4
    Commentaire de cheper15 dans [Buprénorphine (Subute...]
    (99 réponses)
     Forum 
    La métha et les benzo me baisent la libido ?
    Il y a 45mnCommentaire de LilSoma dans [Méthadone...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Codéine ou tramadol ?
    Il y a 51mnNouvelle discussion de Rapta Rocket dans [Médicaments psychotro...]
     Forum 
    Injecter - Kétamine en IV : dissection du phénomène dit du " K - Hole "
    Il y a 1h
    7
    Commentaire de guygeorges dans [Kétamine et PCP...]
    (24 réponses)
     Forum 
    Ingérer - Est-ce possible de remplacer le space yaourt par un verre de lait?
    Il y a 1hCommentaire de Subohm dans [Cannabis...]
    (6 réponses)
     Forum 
    Première fois - Oxycodone M30
    Il y a 1hCommentaire de PetitRancor dans [Oxycodone (Oxycontin)...]
    (2 réponses)
     Blog 
    Les tatouages nous bloquent-ils dans le passé ?
    Il y a 4h
    1
    Commentaire de prescripteur dans le blog de Clancy
    (9 commentaires)
     Blog 
    Un nouveau départ de vie
    Il y a 4h
    1
    Commentaire de attkoiiii dans le blog de ectatrip
    (3 commentaires)
     Blog 
    Addicto qui ne m'écoute pas
    Il y a 19h
    3
    Commentaire de Rol dans le blog de Rol
    (14 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Tester vos connaissances sur la vape
    Dernier quizzZ à 15:10
     PsychoWIKI 
    Psilocybe, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Soniride, way12, Antidoxa, JMlaverte, COOLMAN nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     culture homemade de truffes psylocibe
    par JMlaverte, le 28 Nov 2021
    Bonjour a tous, Je ne sais pas trop par quoi commencer, c'est mon premier post ici, ça fait longtemps que je voulais le faire, je n'ai jamais trop pris le temps, je ne me sentais pas trop légitime a faire un journal de culture, je ne suis qu'un petit amateur de mycologie. Puis je me suis dit, apr...[Lire la suite]
     être parent et usager des drogues
    par Althéa Manita, le 27 Nov 2021
    Bonjour, J’ai une fille de 11 ans, je suis consommatrice quotidienne de cannabis, et occasionnelle d’alcool et de drogue dure, avec un passif sur les opiacés et le tramadol. Ma fille arrive à un âge où elle est confronté aux questions de drogue, et je suis tiraillée entre honnêteté e...[Lire la suite]
     Les Benzos après le ban
    par HouseMD, le 25 Nov 2021
    Recopie d'un post précédent de HouseMD Salut, bon je vais essayer de te faire une réponse complète :) Un site vend tjr les produits mais que en bitcoins… Cherche bien. Mais à tes risques et périls... Sinon moi dans un premier temps j’ai pris du fluclotizolam pour remplacer l’etizolam...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Oui t'as raison de clarifier, me suis pas trop bien exprimé^^' /Agartha dans [forum] aucun effet récréatif avec le GBL
    (Il y a 16h)
    J'ai ri - Ladrague dans [forum] Sniffer par la bouche comme dans Le Loup De Wallstreet
    (Il y a 17h)
    Et merci d’avoir laissé cette place au dialogue, toutes mes excuses pour le HS. dans [forum] Etude spray anti DrugWipe
    (Il y a 20h)
    Merci infiniment ! /HIML dans [forum] Je me suis défoncé avec mon Sub...
    (Il y a 21h)

    Pied de page des forums