Psychose en redescente - j’ai voulu tuer ma pote ? / PsychoACTIF

Psychose en redescente - j’ai voulu tuer ma pote ?

Publié par ,
2082 vues, 22 réponses
sp0okyshawty 
Nouveau membre
000
Inscrit le 07 Mar 2021
7 messages
Bonjour à tous !

Alors avant de vous expliquer ma redescente de l’enfer je vous met en contexte les événements qui vont suivre : je souffre de pensées intrusives et obsessionnelles et d’anxiété généralisée, ces pensées intrusives étaient déjà présentes mais elles se sont amplifiées de manière hardcore  très récemment depuis que j’ai fumé un joint il y a peu de temps après avoir arrêté une prise de xanax d’une durée d’une semaine (la weed me rendant très anxieuse de base avec des pensées qui défilent à la vitesse de l’éclair) et le thc me les a déclenchées.

J’ai déjà pris de la md auparavant et je passais de super bon moments, certes mon trip était pas super relâché parce que je me contrôlais (ma nature anxieuse) mais j’ai jamais eu de psychose ou de moment particulier de bad trip.

Alors que je souffrais des pensées intrusives qui se sont amplifiées suite à ma prise de thc après le xanax, j’ai eu mon premier trip au LSD avec une petite dose, 75ug.

C’était super magique, les hallus etaient incroyables, je voyais des fractales, des paillettes partout, des lumières, sensoriellement parlant les textures étaient agréables c’était fou. J’avais de petites pensées intrusives mais j’arrivais a les ignorer facilement, c’était rien de super grave, j’ai passé un super bon moment.
Puis, deuxième phase du trip, je suis partie dans un trip intérieur et philosophique, dans une boucle à tout remettre en question, à démêler mes problèmes, l’origine de ma dépression, bref comprendre toute l’origine de mon mal-etre c’était super soulageant mais la boucle devenait pénible alors j’ai pris un Valium pour arrêter de penser.
J’ai recommencer à profiter des hallus en me regardant dans le miroir le temps qu’elles partent, je voyais mon apparence se métamorphoser, un délire.

Et puis redescente, j’ai l’idée de fumer deux joints.
Je m’y connais pas trop en philo mais j’ai eu l’impression que mon surmoi, une partie très dangereuse de moi et très profonde avec des impulsions refoulées se sont débloquées. Je me suis regardais dans le miroir et j’ai vu un regard très noir, très dangereux, alors que je prends soin des autres au quotidien et que je veux leur bonheur, ca ma fait flipper, c’est comme si je me transformais en démon. Ma pote dormait, et mon cerveau m’a dit de lui faire du mal. Je pensais à la violer, à la tuer, bref des scénarios hardcore. Il me convainquait de trouver des raisons de le faire, de la trouver suffisamment agaçante pour me débarrasser d’elle.
Je savais très bien que c’était la drogue et je me disais que c’était temporaire, j’ai essayé de me faire vomir, j’ai pris les prazepam qu’il restait et du donormyl pour m’endormir et j’ai essayé de me distraire avec des tik toks ou en écoutant de la musique. Je me suis battue pendant 2h ou 3 contre mes propres pensées à essayer de ne pas perdre le contrôle et finir en meurtre voir le faire du mal à moi même car j’ai eu l’idée de me jeter par la fenêtre, d’hurler bref de totalement perdre les pedales.

C’était il y a deux jours. Là je suis calme, j’ai encore ces pensées parasites mais elles sont légères et j’arrive à me contrôler.
J’avais un trip super et je regrette d’avoir tout gâché comme ca, et je m’en veux d’avoir pensé à faire du mal à mon amie qui s’est porté volontaire pour m’accompagner pour mon premier trip et elle a pris très soin de moi.

J’aimerais reprendre du LSD et de la MD dans le futur mais je ne sais pas si c’est la combinaison du shit qui m’a fait déraillé, ou juste si je devrais arrêter la drogue un moment. J’ai pris rendez vous chez un psychiatre et j’ai peur aussi de ne plus pouvoir en prendre si jamais je passe sous antipsychotiques.

Merci de m’avoir lu...

Hors ligne

 

Menestrelle
Psycho junior
Discordian Island
000
Inscrit le 12 Dec 2015
238 messages
Hello...

Je ne sais pas vraiment quoi te répondre, a part de conseiller vivement de te faire suivre par un psychiatre si ce n'est pas déjà fait pour lui parler de tout ça et faire le point avec lui, car cest n'est pas anodin tout ça...

Quand on se rapproche assez près, on pourrai presque voir l'impact du singe sur la membrane...

Hors ligne

 

HUMA_NOlDS 
mec cool
France
1130
Inscrit le 29 Nov 2020
410 messages
Morty, ne te regardes jamais dans le mirroir tu m'entends !?

<3

Hors ligne

 

Menestrelle
Psycho junior
Discordian Island
000
Inscrit le 12 Dec 2015
238 messages
N'y vois aucun mépris ou un quelconque malaise dans ma réponse mais je pense vraiment que cest avec un psychiatre qu'il faut que tu parle de tout ça, car tout cela me semble bien glisser rapidement vers des situations compliquées. Prends soin de toi (et des autres aussi)

Menestrl

Quand on se rapproche assez près, on pourrai presque voir l'impact du singe sur la membrane...

Hors ligne

 

sp0okyshawty 
Nouveau membre
000
Inscrit le 07 Mar 2021
7 messages

HUMA_NOlDS a écrit

Morty, ne te regardes jamais dans le mirroir tu m'entends !?

j’ai trouvé ça marrant au début, de voir mon visage se transformer comme un filtre snap, voir mes traits se déformer, ma langue se transformer comme celle d’un serpent mais c’est vrai que j’ai eu très très peur en voyant le regard d’une meurtrière...

Hors ligne

 

sp0okyshawty 
Nouveau membre
000
Inscrit le 07 Mar 2021
7 messages

Menestrelle a écrit

N'y vois aucun mépris ou un quelconque malaise dans ma réponse mais je pense vraiment que cest avec un psychiatre qu'il faut que tu parle de tout ça, car tout cela me semble bien glisser rapidement vers des situations compliquées. Prends soin de toi (et des autres aussi)

Menestrl

je n’y vois aucun mépris ne t’inquiètes pas, ta réponse est super bienveillante ! jai pris rendez vous avec un psychiatre en espérant pouvoir apaiser ces pensées intrusives et les empêcher de me faire passer à l’acte mais c’est bête dis comme ça mais j’ai peur de plus pouvoir me droguer à cause des interactions médicamenteuses, surtout que je suis épileptique avec un traitement... malgré cette psychose que j’ai largement réussi à contrôler j’ai vraiment aimé ce trip et j’aime vraiment les effets de la MD et ça me rendrait triste de ne plus jamais pouvoir ressentir cette euphorie...

Hors ligne

 

supermario64 
Psycho junior
2600
Inscrit le 19 Dec 2020
405 messages
Blogs
Hello,

La question que je me pose, as tu des antécédents psychiatrique ?

C'est curieux ton trip mais je ne pense pas qu'il faille se mettre à paniquer non plus outre mesure.

d'après pas mal d'utilisateur le LSD (et j'en fait parti) est plutôt facile à gérer lors de la descente, après oui la question d'une interaction entre le shit et le LSD se pose dans ton cas, peut-être que le shit à amplifier un état d'anxiété et de paranoïa lors de la descente.

Je ne suis pas médecin mais je pense toutefois qu'il faut tempérer la situation, ce n'est pas pour autant que t'es une psychopathe ou une sociopathe qui va se mettre du jour au lendemain à la chasse d'une proie.

c'est quelque chose qui peut arriver sous LSD de tomber dans des schémas de pensées persécuteur, ou on peut s'avérer quelque peu parano.

LSD c'est à prendre bien entendu avec parcimonie (minimum 15 jours entre deux prises) et la MD plus encore.

si ça peut te rassurer tu n'as pas tort de prendre rendez vous avec un psychiatre mais bon j'en doute que tu sois une personne dangereuse. La majorité du trip semble s'être très bien dérouler mais peut-être qu'à la fin du trip il y a une petite corrélation avec le retour à la normal, une anxiété peut-être induite par le shit va savoir, tu as vécu une descente un peu hasardeuse.

Dernière modification par supermario64 (07 mars 2021 à  15:00)


Pour sonder l'enfer ou s'envoler angéliquement,
Il suffit de prendre une pincée de psychédélique

Hors ligne

 

sp0okyshawty 
Nouveau membre
000
Inscrit le 07 Mar 2021
7 messages

supermario64 a écrit

Hello,

La question que je me pose, as tu des antécédents psychiatrique ?

C'est curieux ton trip mais je ne pense pas qu'il faille se mettre à paniquer non plus outre mesure.

d'après pas mal d'utilisateur le LSD (et j'en fait parti) est plutôt facile à gérer lors de la descente, après oui la question d'une interaction entre le shit et le LSD se pose dans ton cas, peut-être que le shit à amplifier un état d'anxiété et de paranoïa lors de la descente.

Je ne suis pas médecin mais je pense toutefois qu'il faut tempérer la situation, ce n'est pas pour autant que t'es une psychopathe ou une sociopathe qui va se mettre du jour au lendemain à la chasse d'une proie.

c'est quelque chose qui peut arriver sous LSD de tomber dans des schémas de pensées persécuteur, ou on peut s'avérer quelque peu parano.

LSD c'est à prendre bien entendu avec parcimonie (minimum 15 jours entre deux prises) et la MD plus encore.

si ça peut te rassurer tu n'as pas tort de prendre rendez vous avec un psychiatre mais bon j'en doute que tu sois une personne dangereuse. La majorité du trip semble s'être très bien dérouler mais peut-être qu'à la fin du trip il y a une petite corrélation avec le retour à la normal, une anxiété peut-être induite par le shit va savoir, tu as vécu une descente un peu hasardeuse.

salut !

alors tu me rassures beaucoup parce que j’allais me rentrer cette croyance, la peur et l’idée en tête que j’aurais envie de tuer des gens à chaque trip, ça va me créer une anxiété en plus qui fera que je ne profiterais pas de mes trips comme il le faut sad maintenant il faut juste que j’essaie de passer outre cet événement et relativiser en me disant que j’ai réussi à garder le contrôle.

alors pour mes antécédents je n’ai jamais été internée, mais j’ai entamé dans le passé des diagnostics (encore inachevés) avec des suspicions de de troubles borderline, dépression, anxiété, toc (les classiques quoi, et qui relèvent plus de l’affectif)

Hors ligne

 

Billx 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 16 Apr 2018
46 messages
Salut sp0okyshawty,

Pour avoir moi aussi ce genre de pathologie, je pense que ce que tu as mis inconsciemment en place durant ton trip à été une forme d'autopunition, une sorte de spiral qui venait solidifier tes fausses croyances en donnant raison a peut être ? L'image négative que tu as de toi ?

Je ne sais pas quel est l'origine de ton anxiété mais globalement, c'est constamment une question d'égo, de trauma et d'égo ..., soit de confiance en soi et d'amour propre. Personnellement et ce n'est qu'un conseil, je suis une thérapie depuis presque un an et ça me fait beaucoup de bien, ça me permet aussi de déconstruire certaines croyances qui alimentes la boucle du jugement que j'ai envers moi, bref, que du mieux. J'ai mis presque 5 ans à allé voir un psy et la seule chose que je regrette (entre autre) c'est de ne pas y être allé plus tôt.

Prend soin de toi ! heart

Hors ligne

 

sp0okyshawty 
Nouveau membre
000
Inscrit le 07 Mar 2021
7 messages

Billx a écrit

Salut sp0okyshawty,

Pour avoir moi aussi ce genre de pathologie, je pense que ce que tu as mis inconsciemment en place durant ton trip à été une forme d'autopunition, une sorte de spiral qui venait solidifier tes fausses croyances en donnant raison a peut être ? L'image négative que tu as de toi ?

Je ne sais pas quel est l'origine de ton anxiété mais globalement, c'est constamment une question d'égo, de trauma et d'égo ..., soit de confiance en soi et d'amour propre. Personnellement et ce n'est qu'un conseil, je suis une thérapie depuis presque un an et ça me fait beaucoup de bien, ça me permet aussi de déconstruire certaines croyances qui alimentes la boucle du jugement que j'ai envers moi, bref, que du mieux. J'ai mis presque 5 ans à allé voir un psy et la seule chose que je regrette (entre autre) c'est de ne pas y être allé plus tôt.

Prend soin de toi ! heart

salut !

tu viens exactement de mettre un mot sur ce qu’il m’arrive... en fait, quand je vais bien, quand je passe un super bon moment, mon cerveau aime bien me punir en me disant “et si tu pensais à des trucs mauvais ? oh tiens” et pendant ce temps je suis en mode no plz en train d’essayer d’ignorer la pensée mais elle ne fait que grandir...

mon anxiété vient en effet d’un manque d’estime de moi-meme créé par les autres.

ton témoignage me rassure énormément, comme ceux des autres par ailleurs, je me sens soulagée et je pourrais trip de nouveau sans penser que je suis folle, prends soin de toi aussi <3

Dernière modification par sp0okyshawty (07 mars 2021 à  16:43)

Hors ligne

 

Psilosophia 
Esthète du Néant
France
2910
Inscrit le 13 Apr 2014
579 messages
Blogs
Salut!

Je viendrai apporter un autre son de cloche, même si c'est pas le plus agréable à entendre. En effet, le mieux pour toi est de te faire suivre par un psychiatre comme l'a dit un collègue juste avant. Cela doit être une priorité pour toi avant même de songer de reprendre de la drogue un jour; ça c'est accessoire. Ce qu'il t'est arrivé n'est certainement pas anodin, et de manière générale si tu es angoissée de nature (voire un peu plus dans ton cas), faire joujou avec ton cerveau en mélangeant des psychés comme THC/LSD/MDMA c'est vraiment pas indiqué, voire déconseillé. Heureusement aujourd'hui tu as l'air de te sentir plutôt bien et c'est tant mieux.

Un dialogue avec un professionnel peut réellement te faire du bien et fais attention aux discours tout fait qu'on peut croiser sur internet genre "Je sais pas d'où vient ton anxiété mais en fait globalement machin machin". Globalement ici personne n'a la qualification à ma connaissance pour pouvoir assurer ça.

Bon courage a toi en tout cas et tiens nous au courant!

"Vieil océan, aux vagues de cristal ... tu rappelles au souvenir de tes amants, sans qu'on rende toujours compte, les rudes commencements de l'homme, où il fait connaissance avec la douleur, qui ne le quitte plus."

Les Chants de Maldoror Isidor Ducasse

Hors ligne

 

HUMA_NOlDS 
mec cool
France
1130
Inscrit le 29 Nov 2020
410 messages

sp0okyshawty a écrit

HUMA_NOlDS a écrit

Morty, ne te regardes jamais dans le mirroir tu m'entends !?

j’ai trouvé ça marrant au début, de voir mon visage se transformer comme un filtre snap, voir mes traits se déformer, ma langue se transformer comme celle d’un serpent mais c’est vrai que j’ai eu très très peur en voyant le regard d’une meurtrière...

Juste saches que la plus part des gens essayent de voir des signes dans tel ou tel trucs qu'ils ont vu/ressenti pendant un trip mais faut pas oublier que c'est 90% de trucs mis au hasard les uns à la suite des autres, ça veut pas forcément dire que t'es un tueur refoulé


<3

Hors ligne

 

Acid Test 
PsychoAddict
7620
Inscrit le 28 Sep 2014
2586 messages
Ces pensées que tu as , tu ne peux pas t'en débarrasser en te disant qu'elles ne représentent pas ce que tu penses et qu'elles surgissent de nulle part mais ne sont pas toi ?

Car , pour quelle raison aurais tu eu envie  de faire du mal à ton amie ?

Où y aurait il une raison à cela que tu refoules ?

Je prend un exemple .
Parfois , je suis en train de parler avec quelqu'un et j'ai une pensée totalement incongrue , rien de méchant ou de mauvais mais je me dis si la personne d'en face pouvait lire dans mes pensées , elle serait surprise que je sois en train de penser cela, alors qu'à coté de ça je sais que cette pensée que je viens d'avoir ne représente absolument pas un désir que je pourrais avoir de faire telle ou telle chose !

Du coup , je chasse cette pensée et au bout de quelques secondes ou minutes , je n'y pense plus !
Ceci dit , ce ne sont pas des trucs violents , au pire ça peut avoir une connotation sexuelle mais sans violence ou agressivité .

Je suppose que nous avons tous parfois des pensées incongrues qui nous viennent à     l'esprit sans que l'on sache pourquoi et sans que cela porte à conséquence .

Apres, si c'est une pensée qui tourne en boucle dans ton cerveau pendant une heure ou des heures , que tu n'arrives à penser qu'à ça et sans comprendre pourquoi tu penses cela ; tout en ayant peur de ne pas arriver à controler les actes qu'elle pourrait t'inspirer , c'est sur que c'est ennuyeux !

Avais tu dejà eu ce type de pensées avant de prendre des drogues où ne surviennent t'elleS que lors de prise de drogue  ?

As tu déja été poussée à agir malgré toi selon ces pensées ?

Ce n'est pas forcément parce que l'on pense quelque chose qu'on va forcément le faire en étant pris d'une pulsion qu'on ne pourrait réfréner.

Mais il est sur que lorsque ça devient obsessionnel, ça peut faire peur et pousser à se demander si on ne serait pas susceptible de céder à cette pulsion en agissant en fonction de ce que cette pensée peut nous   engager à faire .

Entend tu ces pensées sous forme de voix parfois ?

Hors ligne

 

sp0okyshawty 
Nouveau membre
000
Inscrit le 07 Mar 2021
7 messages

Acid Test a écrit

Ces pensées que tu as , tu ne peux pas t'en débarrasser en te disant qu'elles ne représentent pas ce que tu penses et qu'elles surgissent de nulle part mais ne sont pas toi ?

Car , pour quelle raison aurais tu eu envie  de faire du mal à ton amie ?

Où y aurait il une raison à cela que tu refoules ?

Je prend un exemple .
Parfois , je suis en train de parler avec quelqu'un et j'ai une pensée totalement incongrue , rien de méchant ou de mauvais mais je me dis si la personne d'en face pouvait lire dans mes pensées , elle serait surprise que je sois en train de penser cela, alors qu'à coté de ça je sais que cette pensée que je viens d'avoir ne représente absolument pas un désir que je pourrais avoir de faire telle ou telle chose !

Du coup , je chasse cette pensée et au bout de quelques secondes ou minutes , je n'y pense plus !
Ceci dit , ce ne sont pas des trucs violents , au pire ça peut avoir une connotation sexuelle mais sans violence ou agressivité .

Je suppose que nous avons tous parfois des pensées incongrues qui nous viennent à     l'esprit sans que l'on sache pourquoi et sans que cela porte à conséquence .

Apres, si c'est une pensée qui tourne en boucle dans ton cerveau pendant une heure ou des heures , que tu n'arrives à penser qu'à ça et sans comprendre pourquoi tu penses cela ; tout en ayant peur de ne pas arriver à controler les actes qu'elle pourrait t'inspirer , c'est sur que c'est ennuyeux !

Avais tu dejà eu ce type de pensées avant de prendre des drogues où ne surviennent t'elleS que lors de prise de drogue  ?

As tu déja été poussée à agir malgré toi selon ces pensées ?

Ce n'est pas forcément parce que l'on pense quelque chose qu'on va forcément le faire en étant pris d'une pulsion qu'on ne pourrait réfréner.

Mais il est sur que lorsque ça devient obsessionnel, ça peut faire peur et pousser à se demander si on ne serait pas susceptible de céder à cette pulsion en agissant en fonction de ce que cette pensée peut nous   engager à faire .

Entend tu ces pensées sous forme de voix parfois ?

justement quand elles sont arrivées je me suis répétée en boucle “c’est la drogue” jusqu’à ce que le prazepam et le donormyl m’assomment, visiblement j’avais besoin d’un brain reset, c’était difficile mais j’ai réussi à ne pas passer à l’acte.

et je n’ai absolument aucune raison de lui faire du mal, je l’aime beaucoup, il y a un petit fond de jalousie du à mon manque de confiance en moi car je la trouve tellement plus belle etc mais c’est vraiment minime, AUCUNE raison de lui faire du mal vraiment.

c’est juste l’idée qui m’est rentrée en tête pour X raison et mon cerveau a paniqué et en a fait une obsession; comme une boucle.

c’est la première fois que des pensées agressives et violentes surviennent envers les autres, par contre le thc m’a déjà donné des pulsions d’auto-violence du style jette toi sous le RER ou saute par la fenêtre

et non je n’entends pas ces pensées sous formes de voix... mais pour le coup je suis fière d’avoir réussi à me contrôler et ne pas avoir cédé.

Hors ligne

 

Zopi7.5 
Nouveau Psycho
France
1300
Inscrit le 09 Aug 2019
161 messages

sp0okyshawty a écrit

Acid Test a écrit

Ces pensées que tu as , tu ne peux pas t'en débarrasser en te disant qu'elles ne représentent pas ce que tu penses et qu'elles surgissent de nulle part mais ne sont pas toi ?

Car , pour quelle raison aurais tu eu envie  de faire du mal à ton amie ?

Où y aurait il une raison à cela que tu refoules ?

Je prend un exemple .
Parfois , je suis en train de parler avec quelqu'un et j'ai une pensée totalement incongrue , rien de méchant ou de mauvais mais je me dis si la personne d'en face pouvait lire dans mes pensées , elle serait surprise que je sois en train de penser cela, alors qu'à coté de ça je sais que cette pensée que je viens d'avoir ne représente absolument pas un désir que je pourrais avoir de faire telle ou telle chose !

Du coup , je chasse cette pensée et au bout de quelques secondes ou minutes , je n'y pense plus !
Ceci dit , ce ne sont pas des trucs violents , au pire ça peut avoir une connotation sexuelle mais sans violence ou agressivité .

Je suppose que nous avons tous parfois des pensées incongrues qui nous viennent à     l'esprit sans que l'on sache pourquoi et sans que cela porte à conséquence .

Apres, si c'est une pensée qui tourne en boucle dans ton cerveau pendant une heure ou des heures , que tu n'arrives à penser qu'à ça et sans comprendre pourquoi tu penses cela ; tout en ayant peur de ne pas arriver à controler les actes qu'elle pourrait t'inspirer , c'est sur que c'est ennuyeux !

Avais tu dejà eu ce type de pensées avant de prendre des drogues où ne surviennent t'elleS que lors de prise de drogue  ?

As tu déja été poussée à agir malgré toi selon ces pensées ?

Ce n'est pas forcément parce que l'on pense quelque chose qu'on va forcément le faire en étant pris d'une pulsion qu'on ne pourrait réfréner.

Mais il est sur que lorsque ça devient obsessionnel, ça peut faire peur et pousser à se demander si on ne serait pas susceptible de céder à cette pulsion en agissant en fonction de ce que cette pensée peut nous   engager à faire .

Entend tu ces pensées sous forme de voix parfois ?

justement quand elles sont arrivées je me suis répétée en boucle “c’est la drogue” jusqu’à ce que le prazepam et le donormyl m’assomment, visiblement j’avais besoin d’un brain reset, c’était difficile mais j’ai réussi à ne pas passer à l’acte.

et je n’ai absolument aucune raison de lui faire du mal, je l’aime beaucoup, il y a un petit fond de jalousie du à mon manque de confiance en moi car je la trouve tellement plus belle etc mais c’est vraiment minime, AUCUNE raison de lui faire du mal vraiment.

c’est juste l’idée qui m’est rentrée en tête pour X raison et mon cerveau a paniqué et en a fait une obsession; comme une boucle.

c’est la première fois que des pensées agressives et violentes surviennent envers les autres, par contre le thc m’a déjà donné des pulsions d’auto-violence du style jette toi sous le RER ou saute par la fenêtre

et non je n’entends pas ces pensées sous formes de voix... mais pour le coup je suis fière d’avoir réussi à me contrôler et ne pas avoir cédé.

Alors phénomène étrange mais moi aussi ça m’est arrivé mais en moins hard.

J’étais avec 3 potes on fumais un joint puis au bout d’un moment j’ai des mauvaises pensées qui me dise de prendre un couteau et de faire des choses pas correct avec.
Dès que j’ai eu ces pensée je suis partit de chez mon pote j’avais trop peur de partir en couille.
Et après une bonne nuit de sommeil tout est rentrer dans l’ordre.


Ce que les maths m'ont appris dans la vie, c'est que tout problème à une solution.

Hors ligne

 

J75004 
Nouveau membre
France
300
Inscrit le 20 Aug 2020
33 messages
Le propre d’un événement psychotique c’est d’être prit dans une réalité obsessionnelle et alternative, quelque chose de plus fort que toi t’impose quelque chose et te persuade que tu n’as pas le choix.
Le soucis c’est que beaucoup de gens n’auront jamais ce genre de trouble et d’autres ont des facilités a ça. Attention au THC qui a tendance à stimuler notre côté psychotique.
Je ne peux pas donner de conseils, mais bannis le cannabis quand tu prends un autre prod déjà. Tu pourrais effriter petit à petit la barrière qui te protège du trouble psychotique.

Hors ligne

 

Para de papel 
Nouveau Psycho
France
000
Inscrit le 14 Jan 2020
51 messages
Pareil que plus haut, le thc chez moi comme chez pas mal de monde augmente le degré de parano envers les autres mais aussi possiblement envers nous même..
Si on commence a avoir une pensée dérangeante du fait de la parano envers les autres on peut se dire qu'on est mauvais et être parano envers soit meme.

Je ne peux que te conseiller de faire bien attention avec le thc, ne pas le mélanger avec les psychédéliques et trouver de la weed avec moins de thc et plus de cbd.

Hors ligne

 

Cub3000 
Adhérent PsychoACTIF
3500
Inscrit le 06 Feb 2019
367 messages
Blogs
Hello ! Je ne suis pas psy donc ça n'a pas valeur de diagnostic mais ce dont tu parles ressemble beaucoup à ce qu'on appelle une phobie d'impulsion. Contrairement à ce qui t'as été conseillé ici, et si ce type de symptôme se reproduit, je ne te conseille pas tellement d'aller voir un psychiatre, qui risque  essentiellement de te prescrire un traitement chimique pas forcément utile sur ce type de trouble. À mon avis il vaut mieux consulter un bon psychologue. Peut-être formé en thérapie cognitive comportementale, il semblerait que ça soit efficace. Si ça peut te rassurer, avec ce type de pathologie le risque de passer à l'acte est considéré comme nul...et c'est un trouble obsessionnel du comportement pénible mais pas d'une extrême gravité. On s'en sort...Ceci dit par contre, si le LSD et/ou le cannabis désinhibent ces pensées intrusives violentes chez toi, évite peut-être d'en consommer, au moins tant que tu n'auras pas fais un travail psychologique sur la question, parce que le risque c'est surtout de te taper de gros bad trips en essayant de les contrôler ou de les refouler !

Dernière modification par Cub3000 (09 mars 2021 à  00:20)

Reputation de ce post
 
Ca me semblais pouvoir être ça aussi, Guy
 
Yes, d'autant plus probable chez qqn qui a déjà des TOCs

...and we got to get ourselves back to the garden.

Hors ligne

 

Vajra 
Nouveau membre
France
412
Inscrit le 16 Aug 2020
9 messages
Je trouve que certains d'entre vous banalisent et minimisent vraiment ce qui est arrivé, ce n'est pas "normal" (dans le sens où à mon avis c'est une situation très exceptionnelle) d'avoir des envies suicidaires  ou de meurtre et de viol en ayant consommé du LSD et de l'herbe. Ce n'était pas non plus une pensée fugitive mais quelque chose de tenace et effrayant.
Je ne pense pas que c'est rendre service de ne pas voir la gravité de ce qui aurait pu se passer si elle n'avait pas réussi à surmonter ses pulsions. OK il ne faut pas juger et être bienveillant, mais il n'empêche que le risque que ça recommence est présent.
L'intérêt de voir un psychiatre c'est qu'il a la formation pour évaluer d'éventuels troubles relevant du registre psychotique. Les psychologues cliniciens sont également formés dans ce sens (plus ou moins selon les universités), mais ce que la plupart des gens ignore c'est qu'il existe plusieurs spécialités en psychologie et qu'on peut s'installer sans avoir eu de formation poussée (autre que quelques notions en licence) en pathologie mentale.
Donc, oui c'est important de voir un psychiatre. Une thérapie comportementale est adaptée pour traiter des symptômes de type phobie, TOC, des troubles du registre névrotique, pour les psychoses ce n'est pas la première indication même si ça peut aider à identifier et gérer la maladie.

Hors ligne

 

Hanasei 
Nouveau membre
000
Inscrit le 11 Feb 2021
6 messages
J'ai lu ce que tu as écrit et c'est très inquiétant.

Déjà tu mélanges trop de choses, des medocs avec des drogues, des drogues entre elles...etc
Ça c'est vraiment LE truc à ne pas faire, tu es entrain de te bousiller le cerveau.

Pour ce qui est de tes pensées à ta place j'essayerai (comme dit auparavant) de voir un professionnel avant dy céder et foutre ta vie en l'air et éventuellement celle d'un autre pour le coup...

Je te conseille de faire une pause sur les drogues et les médicaments. Essaie d'avoir un mode de vie sain et attendre de te sentir mieux avant de reprendre quoi que ce soit.

Perso j'aime beaucoup prendre de la MD (comme toi) mais je me limite et entre deux prises je fais en sorte de prendre soin de moi et surtout je ne prends ni d'alcool ni d'autres drogues sous md je fume seulement une ou deux cigarettes (car parfois j'en ai envie)

Je sais pas trop si j'ai aidé mais en tout cas je te souhaite de te remettre de cette situation et surtout prends soin de toi c'est important.

Dernière modification par Hanasei (11 mars 2021 à  18:33)

Hors ligne

 

Cub3000 
Adhérent PsychoACTIF
3500
Inscrit le 06 Feb 2019
367 messages
Blogs

Vajra a écrit

Je trouve que certains d'entre vous banalisent et minimisent vraiment ce qui est arrivé, ce n'est pas "normal" (dans le sens où à mon avis c'est une situation très exceptionnelle) d'avoir des envies suicidaires  ou de meurtre et de viol en ayant consommé du LSD et de l'herbe. Ce n'était pas non plus une pensée fugitive mais quelque chose de tenace et effrayant.
Je ne pense pas que c'est rendre service de ne pas voir la gravité de ce qui aurait pu se passer si elle n'avait pas réussi à surmonter ses pulsions. OK il ne faut pas juger et être bienveillant, mais il n'empêche que le risque que ça recommence est présent.
L'intérêt de voir un psychiatre c'est qu'il a la formation pour évaluer d'éventuels troubles relevant du registre psychotique. Les psychologues cliniciens sont également formés dans ce sens (plus ou moins selon les universités), mais ce que la plupart des gens ignore c'est qu'il existe plusieurs spécialités en psychologie et qu'on peut s'installer sans avoir eu de formation poussée (autre que quelques notions en licence) en pathologie mentale.
Donc, oui c'est important de voir un psychiatre. Une thérapie comportementale est adaptée pour traiter des symptômes de type phobie, TOC, des troubles du registre névrotique, pour les psychoses ce n'est pas la première indication même si ça peut aider à identifier et gérer la maladie.

Je trouve que tu parles bien vite de psychose, c'est direct un diagnostic très lourd que tu poses (je ne sais pas si tu en as la compétence mais de toute façon sur la foi d'une publication sur un forum internet ça me semble assez audacieux) pour un trouble qui ressemble beaucoup (j'ai dit ressemble, pour ma part je ne prétends pas pouvoir identifier les choses avec tant de certitude) à un TOC assez courant, bien identifié au DSM-5, et qui s'il est pénible et très flippant pour la personne qui en souffre, ne se solde en réalité jamais par un passage à l'acte. Comme j'ai dit, je ne suis pas psy, par contre je bosse dans le champ de la psychiatrie depuis assez longtemps pour savoir que ce n'est pas une bonne idée de balancer des diagnostics de psychose à tout va, particulièrement lorsqu'on parle d'une expérience vécue sous l'emprise d'un hallucinogène, et particulièrement lorsque la personne précise qu'elle est déjà ordinairement sujette à des pensées intrusives, symptôme qui relève classiquement du trouble obsessionnel, de la névrose bien plus souvent que de la psychose. Il y a de fortes probabilités pour que l'on soit simplement en train de parler d'un trouble névrotique désinhibé par la substance psychoactive, et je comprends bien que ça puisse être très violent à vivre, c'est même un peu le bad trip de base, ça nécessite indubitablement une psychothérapie, mais franchement je ne vois pas l'intérêt de commencer à balancer des diagnostics alarmants. De toute façon s'il y a un truc grave ça ressortira en consultation, et la plupart des psychologues quelle que soit leur "école" sont capables d'identifier un trouble psychotique et d'orienter vers la psychiatrie si besoin, mais là spontanément dramatiser, je ne vois pas à quoi ça sert.

Dernière modification par Cub3000 (12 mars 2021 à  17:44)


...and we got to get ourselves back to the garden.

Hors ligne

 

Vajra 
Nouveau membre
France
412
Inscrit le 16 Aug 2020
9 messages
Bonsoir Club3000, je pense qu'on s'est mal compris car je n'ai pas posé de diagnostic de psychose mais parlé "d'éventuels troubles relevant du registre psychotique". Je n'ai pas évalué la personnalité de fond mais le fait que la prise de certaines drogues a généré une problématique qu'il ne faut à mon avis pas sous évaluer (envie de suicide, viol, meurtre). Par ailleurs c'est elle même qui fait l'hypothèse d'être mise sous neuroleptiques (anti psychotiques) après sa consultation chez un psychiatre. Les gens en général ont l'intuition de ce qui ne va pas. Je ne pense pas qu'après un bad trip beaucoup vont consulter un psychiatre, il y a peut être un certain nombre d'éléments qu'on ignore.
Bon, je sens que je ne remonte pas la pente (façon de parler) vis à vis de toi en disant ça mais encore une fois ce n'est absolument pas un diagnostic, juste un faisceau d'éléments. Comme après quelques réponses qui se voulaient rassurantes, elle a répondu qu'elle était soulagée et du coup allait pouvoir continuer à prendre ce genre de produits, je me suis sentie concernée pour lui répondre que non, c'est inquiétant, il ne faut pas minimiser ces alertes.
Peut être s'agit t'il d'une phobie d'impulsion, toi tu es très sûr de tes propos, mais ce qui  caractérise  ce trouble c'est la "peur de...", alors que dans le cas présent c'est plus "l'envie de...". Donc entre la peur irrationnelle de commettre un acte agressif envers autrui et l'envie obsédante et rationalisée de passer à l'acte il y a une nuance importante.
Une personne atteinte de phobie d'impulsion (TOC) va mettre des stratégies en place pour s'empêcher de commettre les actes qu'elle craint de faire. Est-ce que c'est cohérent avec le fait de prendre des hallucinogènes (perte de contrôle) et envisager d'en reprendre en ayant constaté qu'effectivement le risque de passage à l'acte est présent ? Prendre des drogues et avoir l'obsession de garder le contrôle, l'angoisse récurrente de commettre des actes agressifs envers autrui (problématique de la phobie d'impulsion), ça ne va pas ensemble. En plus ce sont des gens qui ont cette peur irrationnelle (chez eux) et récurrente, ce ne sont pas quelques mails rassurants qui vont les convaincre du contraire.

Hors ligne

 

Cub3000 
Adhérent PsychoACTIF
3500
Inscrit le 06 Feb 2019
367 messages
Blogs

Vajra a écrit

Prendre des drogues et avoir l'obsession de garder le contrôle, l'angoisse récurrente de commettre des actes agressifs envers autrui (problématique de la phobie d'impulsion), ça ne va pas ensemble.

Hello ! Je suis tout à fait d'accord avec ça, d'ailleurs bien qu'effectivement j'aie été plutôt rassurant dans mes messages, je pense par contre, et je l'ai dit, que sp0okyshawty devrait s'abstenir de consommer ce type de substance, au moins tant qu'un vrai travail psychologique n'a pas été fait sur ces "pensées intrusives".

drogue-peace


...and we got to get ourselves back to the garden.

Hors ligne

 

  • Psychoactif
  •  » Forums 
  •  » LSD 25
  •  » Psychose en redescente - j’ai voulu tuer ma pote ?

Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Enquete : la communauté Psychoactif, qui sommes nous en 2021 ?
    31 mars 2021Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Analyse de drogue et cannabis : qu'en attendez vous ?
    Il y a 10hCommentaire de Mister No (12 réponses)
     Appel à témoignage 
    Connaissez vous l'annuaire sur la réduction des risques ?
    Il y a 5jCommentaire de Glo Bulle (11 réponses)
     Appel à témoignage 
    Etude sur les problèmes liés à la consommation et au basage du cr...
    07 mai 2021Commentaire de Toxic banana (8 réponses)
     Forum 
    Effets - Je, suis la musique, regarde !
    Il y a moins d'1mnCommentaire de Régular Psyché dans [Cannabis...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Alprazolam - CRISE D’ANGOISSE CONTINUE ET INTENSE
    Il y a 3mnCommentaire de Régular Psyché dans [Benzodiazépines...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Arrêt & Sevrage - Heroine, besoin d'aide
    Il y a 1hCommentaire de Dreams dans [Opiacés et opioïdes...]
    (23 réponses)
     Forum 
    Paracetamol - 600mg codeine et 7mg xanax une prise
    Il y a 3h
    1
    Commentaire de Acid Test dans [Codéine et dihydrocod...]
    (11 réponses)
     Forum 
    Plaquette de filtré X3 à 570e
    Il y a 3hCommentaire de Psilosophia dans [Cannabis...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Parano après la 1ère fumette de crack
    Il y a 3h
    1
    Commentaire de guygeorges dans [Cocaïne-Crack...]
    (13 réponses)
     Forum 
    Guerre à  la drogue - L’Etat de Washington approuve le programme « un joint pour un vacc...
    Il y a 4h
    8
    Commentaire de Morning Glory dans [Actualités...]
    (13 réponses)
     Forum 
    Bad trip - Gros bad trip MDMA ! Besoin de réponse
    Il y a 4hCommentaire de Régular Psyché dans [MDMA/Ecstasy...]
    (1 réponse)
     Blog 
    Je résiste à tout sauf à la tentation
    Il y a 3h
    1
    Commentaire de guygeorges dans le blog de cependant
    (9 commentaires)
     Blog 
    Entre deux réalités (DMT)
    Il y a 5hNouveau blog de Bon Vivant dans [Trip Report]
     Blog 
    PhotoACTIF
    Il y a 8h
    9
    Commentaire de Psyborg dans le blog de Meumeuh
    (79 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Etes-vous dépendant aux benzodiazépines ?
    Dernier quizzZ à 04:04
     PsychoWIKI 
    2C-B, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Retour sur 5F-MDMB-2201 après 2mois d'utilisation
    par Narvalsd, le 11 May 2021
    Bonjour, Je change de cannabinoïde de synthèse sous peu et je délaisse donc mon 5F-MDMB-2201 contre de l'ADB-Butinaca. J'en profite pour vous faire un retour sur le 5F, qui, sans être mon premier cannabinoïde, m'as surpris mais pas spécialement en bien. J'ai commencé à consommer des noïds...[Lire la suite]
     Pourquoi non à une rubrique “rencontres” ?
    par Mauddamier, le 09 Jun 2021
    Inscrite ici depuis plusieurs années, je venais chercher des conseils, je venais aussi me documenter, apprendre des choses. C’est un lieu unique et véritablement bien construit. Au fil du temps, j’ai apporté mes témoignages ici ou là… pour que l’on vienne ensuite me réconforter par m...[Lire la suite]
     Sevrage Brutal Codéine 2
    par filousky, le 03 Jun 2021
    Je vais en rajouter une couche et une épaisse. L'idée que vivre sans opiacés est une norme pour les usagers ayant consommé durablement est une pure aberration, à mon humble avis. Et que ce soit de la codéine ou de l'héroïne, le sevrage, même progressif n'est en aucun cas une solution univ...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Très juste l'ami GG dans [forum] 600mg codeine et 7mg xanax une prise
    (Il y a 3h)
    Pas de lol, tu joue ton foie et dc ta vie. Apprends la CWE. GuyGeorges dans [forum] 600mg codeine et 7mg xanax une prise
    (Il y a 3h)
    "Logement d'abord"! Merci du partage dans [forum] Stalingrad quelles solutions ?
    (Il y a 7h)
    En effet, merci pour le bon sens si rare ces temps ci !! dans [forum] L’Etat de Washington approuve le programme « un joint pour un vaccin »
    (Il y a 7h)
    je suis tellement rassurée je pensais etre la seule dans ce cas :D dans [forum] Grosses diarrhées et pets horriblement ordorants
    (Il y a 11h)

    Pied de page des forums