La consommation d’anxiolytiques et d’hypnotiques s’est accrue en France depuis mars 2020 / PsychoACTIF

La consommation d’anxiolytiques et d’hypnotiques s’est accrue en France depuis mars 2020

Publié par ,
1113 vues, 1 réponses
#anti-depresseurs #anxiolytiques #benzodiazepines #psychotropes
Hilde 
Adhérent PsychoACTIF
France
300
Inscrit le 04 Feb 2019
1031 messages
Blogs
Article du Monde sur les dégâts collatéraux de (la gestion de) la pandémie, en particulier sur la santé mentale.
__________________________________

Covid-19 : la consommation d’anxiolytiques et d’hypnotiques s’est accrue en France depuis mars 2020

Un rapport portant sur 4 milliards de prescriptions entre mars 2020 et avril 2021 confirme la dégradation de la santé mentale des Français sous l’effet de la crise sanitaire.

Par Pascale Santi


La crise sanitaire et ses confinements successifs ont profondément modifié la consommation des médicaments des Français. C’est ce qui ressort d’un rapport rendu public, jeudi 27 mai, par le groupement d’intérêt scientifique Epi-Phare, constitué par la Caisse nationale d’assurance-maladie et l’Agence nationale de sécurité du médicament, le sixième sur ce sujet. Ces données portent sur les médicaments de ville, délivrés sur ordonnance en pharmacie, du 16 mars 2020, premier jour du premier confinement jusqu’au 25 avril 2021, soit durant les trois vagues de l’épidémie de Covid-19. Au total, ce sont cinquante-cinq classes thérapeutiques et 4 milliards de prescriptions médicamenteuses qui ont été comparées au nombre attendu de prescriptions (calculé sur la base de l’utilisation à la même période des deux années précédentes).

Les chiffres illustrent la dégradation de la santé mentale. Tendance forte depuis le début de la pandémie, les psychotropes, tels les anxiolytiques de type Xanax, Lexomil, Temesta, Lysanxia…, ont progressé sur la période de mars 2020 à avril 2021 (avec 3,4 millions de prescriptions de plus qu’attendu), de 7 % en 2020 et de 10 % sur les premiers mois de 2021, tout comme les hypnotiques, couramment appelés somnifères, tels que Stilnox, Imovane (+ 1,4 million), ou les antipsychotiques (+ 440 000) . « Il y a eu une médicalisation des troubles de l’anxiété et des troubles du sommeil », résume Alain Weill, directeur adjoint d’Epi-Phare.

Le phénomène s’est amplifié en 2021. « Ce sont des médicaments qui répondent à des troubles de l’anxiété et du sommeil sans forcément que ce soit rattaché à un diagnostic précis, il y a un risque d’automédication, ces produits sont un peu le Doliprane de l’anxiété, dit le professeur Antoine Pelissolo, chef du service de psychiatrie au CHU Henri-Mondor de Créteil (Val-de-Marne). Cela illustre le constat fait depuis plusieurs mois, l’augmentation des souffrances psychiques, notamment des dépressions. » Les antidépresseurs, avec un décalage dans le temps, ont également été plus prescrits.

Pensées suicidaires chez les plus jeunes

Alors que les recommandations visent à réduire l’utilisation de ces molécules, qui étaient plutôt en baisse, certes légère, ces dernières années, « les instaurations d’antidépresseurs (+ 23 %), d’anxiolytiques (+ 15 %) et d’hypnotiques (+ 26 %) pour de nouveaux patients sont en très forte croissance en 2021 », souligne le rapport Epi-Phare. « On n’a jamais vu des augmentations de cet ordre-là, c’est exceptionnel », décrit M. Weill.

Stress lié à la période, inquiétudes pour soi et ses proches, décès, isolement, risques accrus de chômage… Le recours accru à ces benzodiazépines « reflète probablement l’impact psychologique important de l’épidémie de Covid-19 et ses conséquences médicales, sociales, professionnelles et économiques », souligne le rapport, qui relève que plus de 8 000 articles scientifiques ont été publiés sur le sujet de la santé mentale depuis un an. En France, l’enquête CoviPrev, réalisée par Santé publique France, en lien avec l’institut de sondage BVA, note que 22 % des Français souffraient d’un état dépressif en avril 2021 (+ 12 % par rapport au niveau hors épidémie), 22 % d’un état anxieux (+ 8,5 %). Décrits dès les premiers mois de la crise sanitaire, les problèmes de sommeil ne font que s’amplifier ; 64 % des Français en souffrent.

Point inquiétant : 9 % des Français avaient eu des pensées suicidaires au cours de l’année (en hausse de 4 % par rapport au niveau hors épidémie), notamment les plus jeunes. « Il y a une grosse demande de soins de santé mentale et de psychiatrie chez des adolescents qui décompensent et arrivent à l’hôpital par les urgences », explique Rosemary Dray-Spira, directrice adjointe d’Epi-Phare. Les services de pédopsychiatrie sont saturés.

Chute des infections pulmonaires et ORL

Autre point préoccupant, « une hausse marquée » depuis le début de l’année des instaurations de traitements, curatifs ou préventifs, contre les troubles cardio-vasculaires, notamment les statines (anticholestérol) (+ 24 %) et les antidiabétiques (hors insuline), de plus de 11 %. « Cette augmentation saisissante et surprenante s’accentue », constate Mme Dray-Spira. « Cela peut s’expliquer par les effets de la sédentarité, la baisse de l’activité physique, de loisirs et de la vie de tous les jours, une modification de l’alimentation », poursuit l’épidémiologiste. Plusieurs enquêtes ont indiqué une prise de poids de deux à cinq kilos en moyenne pendant les périodes de confinement. « Or, l’activité physique est extrêmement efficace sur toutes les pathologies cardio-vasculaires et le diabète », abonde M. Weill.

L’effondrement des délivrances des produits de préparation pour les coloscopies et ceux pour des scanners, IRM, lors du premier confinement, reflet des déprogrammations massives, n’a pas été rattrapé en 2021. Pour les seules coloscopies, le retard de prescription de 206 000 produits en 2020 ne sera pas compensé par les quelque 20 000 délivrances sur les premiers mois de 2021, sur un total de 1 million de coloscopies réalisées chaque année. « Si les actes diagnostiques sont un peu au-dessus de l’attendu, d’environ 3 %, ce retard ne sera pas rattrapable, en raison des capacités des centres de soins, opérateurs et anesthésistes insuffisantes », explique Mme Dray-Spira. Conséquence : des cancers diagnostiqués à un stade plus avancé, entraînant un retard de prise en charge, faisant craindre des milliers de décès liés aux dégâts collatéraux de cette pandémie.

Bonne nouvelle en revanche, la baisse sensible des antibiotiques en raison de la chute des affections pulmonaires et ORL (pneumonie, bronchite, sinusite…), avec un solde négatif de 4,7 millions de prescriptions, en lien avec la baisse de la circulation des virus et agents infectieux. Cela s’explique par les moindres interactions sociales et par le port du masque.

______________________________________

A suivre...

Faut pas chercher midi à quatorze heures -
"19 heures c'est un peu tôt"

Hors ligne

 

Mister No 
Pussy time
3610
Inscrit le 04 Aug 2014
7963 messages
Merci du partage, excellent article, même si désormais, conséquence du covid, le Monde me donne plus de boutons qu'avant.

avec un solde négatif de 4,7 millions de prescriptions, en lien avec la baisse de la circulation des virus et agents infectieux.

Je n'ai pas compris exactement  cela en observant les résultats du réseau sentinelle que je ne retrouve plus depuis.
Si quelqu'un suit ce dossier, les résultats du réseau sentinelle, ça m'intéresse.

Une population ne peut pas aller bien quand son gouvernement la terrorise.

Les dégâts collatéraux des confinements sont difficiles à mesurer tant ils sont importants à presque tous les étages de la société.

Le vieux ont été achevés dans la panique et les jeunes qui ne risquaient rien ont bien morflé.

Moins de 2000 morts de moins de 50 ans en 2020.
En 2020 les moins de 50 ans ont compté moins de mort qu'en 2019.

On nous a terrorisé et cela continue.

Je ne parle pas de tous ceux qui ont été privés de boulot et ceux qui se retrouvent au chômage.

En dehors des scientifiques, médecins, psychiatres que l'on a vite taxés de complotistes,  ça bouge aussi en justice où il semble y avoir aussi des complotistes. pasdebol

Maître Joseph, avocat doyen du barreau de Grenoble porte plainte contre le président de l'Ordre National des Médecins pour complicité d'assassinat.

https://www.francesoir.fr/amp/article/o … ssion=true

Complicité d'assassinat Complicité de mise en péril de mineur par personnes ayant autorité.
FranceSoir : Me Joseph, pourquoi parlez-vous de "Scientocratie" ?

JPJ : Depuis le début de l'épidémie de Covid 19, un quarteron de scientifiques, ayant pour la plupart, d'importants liens d'intérêt avec l'industrie pharmaceutique, semble donner des directives aux politiques, contre l'avis de milliers de médecins de terrain, et de médecins hospitaliers, mais ont seuls, droit à la parole, ce qui fait que l'on voit toujours les mêmes sur les grands médias.

Cette Scientocratie a généré une peur totalement irrationnelle, faisant accepter l'inacceptable à une population totalement chloroformée

Des modèles de plaintes sont en ligne.

Dernière modification par Mister No (27 mai 2021 à  22:35)


Just say no prohibition !

Hors ligne

 

  • Psychoactif
  •  » Forums 
  •  » Actualités
  •  » La consommation d’anxiolytiques et d’hypnotiques s’est accrue en France depuis mars 2020

Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] L'Atlas de la consommation de psychotropes en France (INPES 2010)
par prescripteur, dernier post 09 novembre 2013 à  10:15 par prescripteur
  0
[ Forum ] Nouveau plan anti stup pour 2020
par Vivel, dernier post 20 septembre 2019 à  14:03 par Vivel
  6
[ Forum ] Guerre à  la drogue - Prohibition en france : mesures de l' OFAST 2020
par bloodistory, dernier post 06 janvier 2020 à  03:19 par Rick
  14

Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
En ce moment sur PsychoACTIF  
 Psychoactif 
Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
Il y a 9jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
 Psychoactif 
Les résultats de l’enquête sur la communauté Psychoactif en 2021
25 mars 2022Annonce de Equipe de PsychoACTIF
 Forum UP ! 
CBD comme antidépresseur
Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum UP ! 
Diazépam - Effet secondaire le lendemain d'abus
Il y a 19hDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum 
Conseils pour l'injection - Quelle quantité d'acide ascorbique?
Il y a moins d'1mnNouvelle discussion de Onlymoi dans [Heroïne...]
 Forum 
Test colorimétrique - Est-ce vraiment de la 3?
Il y a 5mnCommentaire de Katma dans [Cathinones et RC stim...]
(11 réponses)
 Forum 
Plus de site pour commander de la 3mmc
Il y a 16mnCommentaire de Katma dans [Research Chemicals (R...]
(21 réponses)
 Forum 
TOR - Vérifier lien Onion (pgp)
Il y a 27mnCommentaire de Katma dans [Anonymat et sécurité...]
(1 réponse)
 Forum 
Effets - Cocaïne inhabituel
Il y a 51mnNouvelle discussion de KolaCoca dans [Cocaïne-Crack...]
 Forum 
Produits de coupe - Détection des produits de coupe
Il y a 1hNouvelle discussion de KolaCoca dans [Cocaïne-Crack...]
 Forum 
Tout savoir sur la cocaine
Il y a 2hCommentaire de - caramel beurre... dans [Cocaïne-Crack...]
(2 réponses)
 Forum 
Aspect, gout & odeur - Sondage cocaine expériences
Il y a 2hCommentaire de KolaCoca dans [Cocaïne-Crack...]
(2 réponses)
 Blog 
Mon dealeur de C me harcèle
Il y a 6hCommentaire de ChaChatte dans le blog de oxylove
(6 commentaires)
 Blog 
*Le camégoïste
Il y a 8h
2
Commentaire de BREIZH AR PEOC'H dans le blog de BREIZH AR PEOC'H
(30 commentaires)
 Blog 
Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
Il y a 9h
13
Commentaire de Morning Glory dans le blog de Equipe de PsychoACTIF
(34 commentaires)
 
  QuizzZ 
Evaluer la gravité de votre addiction
Dernier quizzZ à 04:49
 PsychoWIKI 
PAWS, le syndrome prolongé de sevrage
 Topic epinglé 
Neurchi 2 Psychoactif
 Nouveaux membres 
01Expedia&moi, ELIA, KolaCoca, Oo-TheRedMan-oO, twiixx nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
par Equipe de PsychoACTIF, le 11 May 2022
Voici l'édito du Fanzine N°5 de Psychoactif. Psychoactif mène un combat contre la stigmatisation de l'utilisation des drogues. Le langage est un outil important pour transmettre des messages et le choix des termes compte. Jusqu'à là, nous avions utilisé l'acronyme « UD » pour parler des u...[Lire la suite]
 Test 2map (ap237)
par Unposcaille, le 03 May 2022
Bonjour à tous, Malgré tous les messages avertissant de la toxicité et de la corrosivité du 2map, j'ai décidé de tester car c'était le seul opioide disponible sur les sites que je connais qui ne soit pas un dérivé du fentanyl. Les messages sur la dose à prendre sans tolérance sur reddit...[Lire la suite]
 Comment gérez vous votre dépendance ?
par Jérimadeth, le 14 Apr 2022
Mes dépendances sont bien installées, alors pourquoi les déloger ? L'homme naît dépendant (nourrisson), il meurt dépendant (vieillard). Entre les deux, on dépend aussi (de l'argent, des autres, de la bouffe, etc.), j'ai décidé d'être libre d'être dépendant. Savoir faire avec, c'est ma li...[Lire la suite]
Tous les morceaux choisis
Les derniers champis

d'accord avec Fraise-Pamplemousse soit tu mens soit tu ne réfléchis pas assez dans [forum] ai-je pris un risque?
(Il y a 5h)
j´approuve dans [commentaire de blog] Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
(Il y a 7h)
Elle vont se boucher,tranquille....marco dans [forum] 1er shoot et je n’arrive pas à trouver quelque chose qui sert de garrot efficacement
(Il y a 16h)
Parfait dans [commentaire de blog] Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
(Il y a 1j)

Pied de page des forums