Délirogènes : Suis-je seul au monde à  apprécier ça ?

Publié par ,
50954 vues, 36 réponses
avatar
Cobe non binaire
Braindead
Inscrit le 03 Feb 2014
967 messages
Ah oui à vivre ça doit être moins marrant c'est sur ! Mais c'est justement parce que c'est totalement wtf à chaque fois que c'est sympa à lire, c'est des TR originaux et distrayant la plupart du temps :p

Ce n'est pas parce que c'est utilisé depuis des millénaires que ce n'est pas toxique.

Ce que je voulais dire c'est que ces plantes ne rentrent justement pas totalement dans la catégorie "poison" étant donné que des rituels se sont créés autours d'elles, qu'elles étaient incorporés dans certaines potions ou remèdes etc... contrairement à d'autres plantes qui sont "officiellement" mauvaise pour l'homme et qu'on n'a jamais consommé. Je pense qu'avant les gens avaient une certaines connaissances de ces plantes et savaient les préparer.
Pour reprendre l'exemple du tabac c'est une plante sacré et consommés oralement depuis des millénaires en Amérique du Sud par exemple, c'est une plante très puissante si on sait bien la préparer. On est bien loin de nos clopes à fumer 5% tabac 95% produits chimiques qui effectivement en plus d'être particulièrement toxiques sont totalement inutiles. On a juste une mauvaise utilisation de cette plante.

Pour les Mystère d'Eleusis par exemple il est fort probable que les personnes qui participaient à ce mystère ingurgitaient une potion à base d'ergot de seigle pour avoir leurs visions et leurs fameuses révélations, chose qui nous parait impossible aujourd'hui vu la dangerosité de l'ergot de seigle, il devait tout simplement avoir de meilleurs connaissances que nous sur ces petits champignons et savaient faire une espèce de LSD-like avant l'heure big_smile. Je crois aussi savoir qu'il existait un vin de claviceps, si certains veulent tenter l'expérience lysergique façon délirogène :p
Pareil quand on voit certaines recettes que préparaient les sorcières durant le moyen âge en mélangeant différents délirogènes, ils valaient mieux savoir ce qu'on faisait sous peine de mort plutôt atroce, il fallait un vrai savoir faire.

Bref tout ça pour dire que ça reste des plantes avec une certaines aura et qu'il doit bien y avoir un quelconques intérêt à en consommer, mais depuis quelques décennies/ siècles avec l'arrivé des médicaments, de la chimie et des psychédéliques "classiques" tout le savoir autour de ces plantes a du se perdre, mais on finira bien par s'y réintéresser un jour...


Prototype personnel de Dieu, mutant à l’énergie dense jamais conçu pour la production en série. Il était le dernier d’une espèce : trop bizarre pour vivre mais trop rare pour mourir.

Hors ligne

 

avatar
Richard Horpe homme
Istar
Inscrit le 11 Jan 2014
215 messages
Salut tout le monde,

Tout d'abord, je ne suis pas du tout persuadé de l'effet sérotoninergique de la Chlorphénamine (Maléate, 52mg, ce matin...ce qui correspond généralement à 13 comprimés) au contraire de la Diphénhydramine dont la sensation est bien plus conforme au descriptif (Chlorhydrate, 325mg, hier : et cela fait également 13 Actifed nocturnes...attention, dépasser 200mg, c'est emprunter un terrain glissant) sans que n'intervienne bien entendu la fureur de danser ou de parler au monde entier.

Mais ce que j'aurais vraiment voulu savoir, c'est si un neuroleptique pouvait être efficace pour contrer une phase délirogène trop hardcore? En admettant d'être en mesure de le prendre.
Voilà, j'ai de la Doxylamine, du Diazepam et de l'Olanzapine, donc j'aimerais avoir quelques avis.

"En proie au conditionnement, voire à l'intoxication mentale, ils sont doublement enchaînés : prisonniers et ignorants. Qui est plus esclave que l'esclave? L'esclave qui se croit libre."

Platon.

Hors ligne

 

avatar
L'Apoticaire homme
Comme un pharmacien, mais en moins bien
Inscrit le 02 May 2016
3105 messages
L'effets sérotoninergique de la CPM reste incertain, comme énormément d'effets pharmacologiques des drogues qu'on croit connaître ou qu'on connait de manière incertaine, il reste peu étudié car inutile dans les indications thérapeutiques de la chlorphénamine actuellement, à savoir le rhume, la toux etc... Puis je doute que tu puisses être sur des effets d'un produit en une seule prise, assez faible par ailleurs, certains prennent de la CPM par dizaines de comprimés pour en ressentir l'effet sérotoninergique, aux états unis c'est assez courant d'ajouter 4mg de CPM par 30mg de DXM en prenant du Coricidin, l'effet va bien avec le DXM, ça le potentialise carrément et accessoirement le métabolise mieux grace à l'action CYP2D6 de la CPM.

Je ne sais pas si un neuroleptique pourra bloquer un trip trop fort, la plupart des neuroleptique ayant des effets secondaires délirogènes car étant des délirogènes utilisés pour leurs effets "secondaires"...

Un benzo peut être utile je pense, quand je suis trop tendu sous déliro je prends un myorelaxant non psychoactif, genre du myorel, et ça va un peu mieux, je pense qu'un benzo peut aider, mais je dis ça théoriquement...

Dans quel but comptes tu prendre ces produits ?

Dernière modification par L'Apoticaire (27 août 2017 à  23:35)


J'adore c'que j'fais.

Hors ligne

 

avatar
Richard Horpe homme
Istar
Inscrit le 11 Jan 2014
215 messages
J'ai tenté il y a deux jours un 120mg de doxylamine, et je comptais me prémunir d'un trip trop fort.

Mais absolument aucun effet délirogène, juste une vague sédation. J'utilise pourtant très peu cette molécule et j'avais cru comprendre qu'il y avait des effets palpables au-delà de 100mg, même avant.

Pour moi, rien du tout.

"En proie au conditionnement, voire à l'intoxication mentale, ils sont doublement enchaînés : prisonniers et ignorants. Qui est plus esclave que l'esclave? L'esclave qui se croit libre."

Platon.

Hors ligne

 

avatar
L'Apoticaire homme
Comme un pharmacien, mais en moins bien
Inscrit le 02 May 2016
3105 messages

Richard Horpe a écrit

J'ai tenté il y a deux jours un 120mg de doxylamine, et je comptais me prémunir d'un trip trop fort.

Mais absolument aucun effet délirogène, juste une vague sédation. J'utilise pourtant très peu cette molécule et j'avais cru comprendre qu'il y avait des effets palpables au-delà de 100mg, même avant.

Pour moi, rien du tout.

hoooouuuulaaaaa, bah les doses et les personnes, ça change pour absolument tout le monde, Le 100mg tu peux l'oublier, ça veut rien dire, 100mg ça marche pour un certain nombre de personnes, pas toi visiblement, mais le contexte où tu te trouves et ton état mental influent énormément sur le trip autant que la dose, pense y. Personnellemnt pour un trip à la doxylamine j'estime qu'il me faut au minimum 135-180mg pour taper de bonnes hallus, tout dépend de comment j'me sens avant de dropper.

Les délirogènes ne sont pas adaptés à n'importe quel contexte, perso je prod tout l'temps chez moi, peu importe le produit donc je saurais pas vraiment t'aiguiller, mais je pense qu'un contexte rassurant est nécessaire pour pas partir en couille, choisis un lieu et des personnes rassurantes pour ton trip, et oublie pas que la doxylamine n'a pas de coté serotoninergique sur lequel tu peux te reposer si tu bad comme la diphenhydramine, la doxylamine est plus sujet aux bads que la diphenhydramine, mais la doxylamine peut te donner une idée de ce qu'est un trip déliro "pur" avec que des effets déliros, sans effets séroto, perso je me passe difficilement du coté séroto pour un trip déliro maintenant, ça fait un "truc en plus" un effet sérotoninergique que je trouve moins "entétant" moins "obsédant" moins fort que celui des psychédeliques.


J'adore c'que j'fais.

Hors ligne

 

Droitdedirenon homme
Nouveau membre
Inscrit le 26 Aug 2017
12 messages
Bonjour Apoticaire,

Eh bien vois-tu , je me posais la même question que toi (celle du titre du post) avant de te lire.

Moi aussi j'adore tout ce qui est délirogène et je m'envoie des grosses doses de Nautamine mais je n'ai pas encore acquis ton niveau d’expérience , j'ai 31 ans , 300mg de méthadone depuis 10 ans et neuroleptiques,Tranxène, enfin bref je vais pas te raconter ma vie mais je suis très intéressé par l'état de désinhibition que procure la nautamine récréative, et avant tout , je ne sais pas si c'est génétique mais j'aime avoir des halucinations car je trouve le monde trop inexploré pour ne pas me permettre de faire des expériences sur ce qui se passe en moi lorsque j'en consomme.

Certes , mes amis me disent que la Nautamine récréative c'est pour les durs , les pros quoi, les personnes qui par exemple aiment les G (Mach 1 Mach2...)
Mes amis disent qu'ils ne touchent pas à cela car c'est trop fort pour eux.

Pour dire, j'en ai pris 13 comprimés dosés à 90 mg de nautamine hier et j'ai suivi tes recommandations et celles présentes sur ce site internet , donc j'ai bu beaucoup d'eau et au bout de 4 heures après la prise , soit à 00h20 , je me suis senti comme dans un manège à sensations fortes, c'était trop bien , là tu vois cher Apoticaire je suis heureux de ma consommation , très satisafait, et le fait d'avoir mangé et bu allégrement m'a permis de ne ressentir les effets désagréables que très peu , je dirais même très très peu, en fait ces effets indésirables , c'est d'habitude la sécheresse des muqueuses et la retention urinaire mais la , enfin hier soir j'ai vraiment senti que je pilotais un f16 depuis mon canapé, je m'imaginais à bord du cockpit et je jouissais intensément.

Puis j'ai plongé dans un profond sommeil
Aujourd'hui, réveil à 8h40 et encore quelques effets que j'apprécie de la veille, quelques frissons sous la douche et direction la pharmacie pour ma délivrance de méthadone hebdomadaire, installé à la terrasse d'un café il y a même pas 4 heures , je me sens bien et je souhaitais dire aussi que pour ceux qui font de la musique comme moi , je suis pianiste, eh bien la Nautamine fait que l'on a une plus grande acuité auditive lorsque l'on joue , personnellement je viens de m'enregistrer sur le 8 me prélude et fugue du Clavier Bien Tempéré de Bach et je trouve que ma consommation d'hier ne gêne en rien l'attitude sérieuse et consciencieuse à avoir lorsque l'on veux produire un son propre et de qualité. Au contraire , je trouve que la Nautamine aide à ouvrir plus grand les oreilles, par analogie c'est comme ce que disait un des participants de ce post à propos du fait que le gout et l'appréciation de la nourriture est optimisé sous Nautamine.

Conclusion: Grâce à l’expérience de ce produit que j'ai acquis et grâce aux pharmacies j'ai encore 100 euros pour ma semaine car la boite m'a couté 6.90 Euros et j'ai pris autant mon pied qu'avec une cocaïne de basse qualité même si j'aurais préféré la cocaïne , quoi que , à la minute où j'écris ces mots je me demande si je préfère pas la Nautamine..

Il faut avoir le corps et le mental bien stabilisés pour se permettre ce genre de délire.

Une personne qui en consommerais tous les jours s’exposerait à des risques pour sa santé mentale et physique mais bon je n'aime pas parler de ces éventualités malheureuse et je suis disponible sur le forum pour toutes questions concernant la Nautamine.

Salut Apoticaire

Que Dieu te garde le plus longtemps possible parmi nous pour de nouveaux tests.

ps: IMPORTANT , je me fait ce genre de délire pas plus d'une fois par an!

Dernière modification par Droitdedirenon (12 juin 2019 à  13:45)

Reputation de ce post
 
Un message qui fait plaisir ! Merci du témoignage ! / L'Apoticaire

Hors ligne

 

supermario64 homme
Psycho sénior
Inscrit le 19 Dec 2020
573 messages
Je sais qu'il ne faut pas déterrer d'ancien topic mais je ne connais pas la politique de la maison concernant les topics épinglés ? je supprimerais mon message si nécessaire, n'hésitez pas à me le faire savoir par MP ou ici même.

Je trouve ça très impressionnant les effets que tu nous décris L'Apoticaire. C'est à un autre level par rapport au psychédélique et d'ailleurs on parle souvent d'hallucination mais je pense qu'il serait plus juste d'employer le terme d'illusion dans le cas des psychédéliques.

Là pour le coup au vu de ce que tu décris ça se rapproche bien plus d'une vraie hallucination et non seulement de quelque " petite" ondulation par-ci par-là.

ça fait partie des prod qui me font flipper les délirogènes avec en l’occurrence aussi les dissociatifs qui ne me rassurent guère, déjà que de base sans rien il m'arrive parfois de dissocier alors je ne m'imagine pas prendre de dissos sciemment mais cela dit il est fort possible que je confondes les effets entre un dissos produit via l'intermédiaire d'une prod et un dissos ''naturel''.

En tout cas ça a l'air tout autrement plus impressionnant et anxiogène que les psychédéliques les delirogènes et ça doit aussi avoir sans doute un bien plus gros potentiel de partir en bad trip pour ne pas dire tout bonnement partir en vrille.

Dernière modification par supermario64 (09 octobre 2021 à  22:56)

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] Diphenhydramine - Diphenhydramine > Promethazine ??
par Erothramadol, dernier post 16 avril 2023 par Erothramadol
  3
logo Psychoactif
[ Forum ] Actualité - Desloratadine et potentiel delirogenes ?
par petitcroco, dernier post 30 juillet 2019 par Vivel
  1
logo Psychoactif
[ Forum ] Fatigue et délirogènes, effets similaires ?
par Nemesia, dernier post 12 févier 2019 par Haupayy
  5

Pied de page des forums