Le LSD c'est une drogue douce ? / PsychoACTIF

Le LSD c'est une drogue douce ?

Publié par ,
555 vues, 7 réponses
Brakasse 
Nouveau Psycho
France
100
Inscrit le 06 Aug 2019
177 messages
En termes de drogues j'ai déjà testé l'alcool, le cannabis et tout récemment la MDMA. et biensur le LSD

Et parmis toute ces drogues la plus intense que j'ai expérimenter est le LSD pourtant d'après ce que j'ai lu il n'y a pas d'histoire d'OD avec le lsd contrairement à la mdma ou l'alcool. Les gros risques niveau lsd ce sera surtout au niveau du mental mais je n'ai pas la connaissance de réel danger sur le corps contrairement à ce que j'ai cité

Comment expliquez cela ? Sous lsd je sens vraiment que mon corps est "perturbé" qu'il y a une substance qui a tout déréglé, et pourtant aucun réel danger physique c'est magique un peu non ? lol

Hors ligne

 

Morning Glory 
Animatrice géniale et humble ~
14830
Inscrit le 10 Oct 2017
2814 messages
Blogs
Drogues dures et douces ça veut rien dire comme tu t'en rends compte. Quels critères, puissance, dangerosité, addictivité ?
Et quel seuil séparant les deux catégories ?

Et oui le LSD (le vrai) si utilisé correctement, est une des drogues les plus safes du monde à ma connaissance, en tout cas physiquement.
Aussi safe qu'une drogue puisse l'être, donc avec des dangers quand même notamment mentaux (Bad Trip, résurgence d'une pathologie latente...) et physiques (valvulopathie cardiaque en cas d'usage chronique, épilepsie). Mais rien à voir par exemple en effet, avec l'alcool.

"No one can make you feel inferior without your consent"

RemAIDES #116 (version papier en CAARUD)

Hors ligne

 

plotchiplocth 
Modérateur
5600
Inscrit le 13 Mar 2019
1882 messages
Blogs
Un outil graphique (de/repris par M. Morel?) pour penser le côté multidimensionnel de la question est le cube de la dangerosité des drogues
https://www.psychoactif.org/psychowiki/images/0/02/Cube-dangerosit%C3%A9.png
Sur chaque axe une dimension differente
Des explications en plus dans ce doc: "Représentations et motivations d’usages : (se) comprendre pour (s’auto-) réguler", ARPAE 2017
https://www.federationaddiction.fr/app/ … _ARPAE.pdf

D autres échelles de classement des dommages liés aux drogues intégrant plusieurs dimensions existent
Ex: https://www.revmed.ch/revue-medicale-su … i%C3%A8me.
https://www.revmed.ch/var/site/storage/images/7/4/8/0/4180847-1-fre-CH/RMS_288_726a_figu01_i1200.jpg

Ou juste vu depuis le nb d hospit https://trustmyscience.com/classement-9 … ins-nocif/
https://trustmyscience.com/wp-content/uploads/2019/01/classement-9-drogues-recreatives.jpeg

Partage de réflexion: Tout cela restant bien sûr discutable... Le terme drogue récréative par exemple laisse apercevoir en miroir son double non nommé (innommable ?), les drogues "pas récréatives", Bof. Et la question de la part des dommages liés à la substance, ou de celle liée à leur mode d usage ou au contexte sociopolitique de prohibition partielle et sélective, reste entière et non questionné.
On pourrait pourtant se questionner si ces graphs de dangerosité ne seraient pas aussi ceux de l évaluation du niveau de stigmatisation pour chaque substance vu depuis un position assumée dominante de l abstinence, avec les exceptions liées au contrôle de leur diffusion et à la prohibition partielle, un modèle posant la dépendance en PB, etc. Un modèle valorisant le non-usage ou l usage occasionnel/ expérimental/ modéré/ raisonnable/ récréatif/ thérapeutique/ RdR contre l usage problématique, c-a-d peut-être le mien aux yeux de certains bien qu il me convienne, incluant la dépendance.

Dernière modification par plotchiplocth (20 novembre 2021 à  15:10)

Hors ligne

 

Trippouw 
Psycho junior
France
210
Inscrit le 12 Jan 2020
339 messages
Tous ces graphiques je les connais par cœur.

Mais le jour où tu te retrouves dans la folie, ça fait mal, oui ton foie, oui t’es poumons et oui ton nez sont indemnes. Mais honnêtement quand tu plonges dans la folie, osez me dire que les produits autres tels que l’alcool et le tabac ne viennent pas tout foutre en l’air ?

Et puis merde, personne ne mérite de se perdre, de pleurer et de ne jamais retrouver le chemin, de la réalité. Et ça va, bien plus vite que ce qu’on pourrait croire.

Dernière modification par Trippouw (25 novembre 2021 à  00:44)

Hors ligne

 

Agartha 
Modérateur
France
700
Inscrit le 27 Oct 2016
1635 messages
Blogs
Tu dis tout ça basé sur des expériences vécues, ou simplement parce que tu as entendu qu'un ami de quelqu'un est "devenu fou et a n'a jamais retrouvé le chemin de la réalité"?

Evidemment je dis pas ça en niant quelconque vécu tu pourrais avoir avec la molécule, simplement que ce genre de post, bien que caché derrière un semblant de détails sur une potentielle expérience passée, paraît quand même très redondante et plutôt fantasmée.

Par ailleurs, c'est l'usage qui donne la dangerosité au produit -- pas le produit en lui-même qui "rend fou".

Et puis ces histoires de "drogues dures//drogues douces" c'est déjà pas mal évoqué sur le forum - déjà de base les définitions sont bancales, chacun à sa petite définition perso de drogues dures/douces, personne n'est vraiment d'accord... C'est un système de classification binaire un peu à chier, ça apporte rien.
Si on te dit "le LSD c'est une drogue dure", concrètement, qu'est-ce que ça t'a apporté comme info? Absolument rien!

Dernière modification par Agartha (25 novembre 2021 à  01:02)

Reputation de ce post
 
Cool de prendre le temps d'expliquer

I think that I've been dead since the start

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
11600
Inscrit le 22 Feb 2008
9136 messages
Blogs
Bonjour, voici deux articles, à mon avis, assez objectifs (traduction google). J'en retiens que le LSD est en général assez sûr, au moins à faible fréquence de prise, mais que certains personnes plus fragiles peuvent décompenser une psychose ou avoir un HPPD (trouble persistant des perceptions, alias flash backs).
Et le set and setting est important.



https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5813062/

Résumé
Raisonnement

Le diéthylamide de l'acide lysergique (LSD) et d'autres hallucinogènes sérotoninergiques peuvent induire de profondes altérations de la conscience et des expériences de type mystique, avec des effets à long terme sur le bien-être subjectif et la personnalité.
Méthodes

Nous avons étudié les effets durables d'une dose unique de LSD (200 ?g) administrée en laboratoire à 16 participants en bonne santé. Les mesures de résultats suivantes ont été évaluées avant et 1 et 12 mois après l'administration de LSD : Persisting Effects Questionnaire (PEQ), Mysticism Scale (MS), Death Transcendence Scale (DTS), NEO-Five Factor Inventory (NEO-FFI) et State- Inventaire des traits d'anxiété (STAI).
Résultats

Sur le PEQ, les attitudes positives à l'égard de la vie et/ou de soi, les changements d'humeur positifs, les effets sociaux altruistes/positifs, les changements de comportement positifs et le bien-être/la satisfaction de vivre ont augmenté de manière significative à 1 et 12 mois et ont été attribués subjectivement par les sujets à la L'expérience du LSD. Les scores totaux de Five-Dimensions of Altered States of Consciousness (5D-ASC), reflétant les altérations de la conscience induites de manière aiguë, et les scores totaux du Mystical Experience Questionnaire (MEQ30) étaient en corrélation avec les changements de bien-être/satisfaction à l'égard de la vie 12 mois après l'administration de LSD. Aucun changement dans les attitudes négatives, l'humeur négative, les effets sociaux antisociaux/négatifs ou le comportement négatif n'ont été attribués à l'expérience du LSD. Après 12 mois, 10 des 14 participants ont classé leur expérience de LSD parmi les 10 expériences les plus significatives de leur vie. Cinq participants ont classé l'expérience du LSD parmi les cinq expériences les plus spirituellement significatives de leur vie. Sur le MS et le DTS, les évaluations des expériences mystiques ont augmenté de manière significative 1 et 12 mois après l'administration de LSD par rapport au dépistage pré-LSD. Aucun changement pertinent dans les mesures de la personnalité n'a été trouvé.
Conclusions

Chez des sujets de recherche en bonne santé, l'administration d'une dose unique de LSD (200 ?g) dans un environnement sûr a été subjectivement considérée comme une expérience personnellement significative qui a eu des effets positifs subjectifs de longue durée.

https://www.healthline.com/health/does- … rm-effects


Qu'en est-il des effets à long terme?

Jusqu'à présent, il n'y a pas beaucoup de preuves suggérant que le LSD a des effets à long terme sur le cerveau.

Les personnes qui consomment du LSD peuvent rapidement développer une tolérance et nécessiter des doses plus importantes pour obtenir les mêmes effets. Mais même cette tolérance est de courte durée, se résolvant généralement une fois que vous avez cessé d'utiliser le LSD pendant plusieurs jours.

La grande exception ici est l'association entre la consommation de LSD et d'autres hallucinogènes et le développement d'une psychose et d'un trouble de la perception persistant des hallucinogènes (HPPD).
Psychose

La psychose est une perturbation de vos pensées et de vos perceptions, entraînant une altération du sens de la réalité. Il est donc difficile de dire ce qui est réel et ce qui ne l'est pas. Vous pouvez voir, entendre ou croire des choses qui ne sont pas réelles.

Nous avons tous entendu des histoires sur quelqu'un qui a pris du LSD, qui a fait un super bad trip et qui n'est plus jamais le même. Il s'avère que les chances que cela se produise sont assez minces.

Le LSD et d'autres substances peuvent augmenter le risque de psychose chez les personnes qui présentent déjà un risque plus élevé de psychose que les autres.

Un grand surveyTrusted Sourcepublié en 2015 n'a trouvé aucun lien entre les psychédéliques et la psychose. Cela suggère en outre qu'il y a d'autres éléments en jeu à cet égard, y compris les problèmes de santé mentale et les facteurs de risque existants.
HPPD

L'HPPD est une maladie rare qui implique des flashbacks répétés, décrits comme une réexpérience de certains des effets du médicament. Ils peuvent inclure certaines sensations ou effets visuels d'un voyage.

Parfois, ces flashbacks sont agréables et font du bien, mais d'autres fois, pas tellement. Les troubles visuels peuvent être particulièrement déstabilisants et gêner les activités quotidiennes.

Dans la plupart des cas, les flashbacks liés au LSD se produisent une ou deux fois, généralement en quelques jours d'utilisation, bien qu'ils puissent également apparaître des semaines, des mois et même des années plus tard.

Avec HPPD, cependant, les flashbacks se produisent à plusieurs reprises. Encore une fois, on pense que c'est assez rare. C'est difficile à vraiment savoir, étant donné que les gens ne sont souvent pas ouverts avec leurs médecins au sujet de leur consommation de drogues.

La cause de la maladie est encore inconnue. Les personnes peuvent avoir un risque plus élevé si elles ou les membres de leur famille ont déjà :

    anxiété
    acouphènes (bourdonnements dans les oreilles)
    concentration issues
    flotteurs d'oeil

Les mauvais voyages n'ont rien à voir avec ça

C'est une croyance commune qu'un bad trip cause HPPD , mais il n'y a aucune preuve pour le soutenir. Beaucoup de gens ont eu des bad trips sous LSD sans développer de HPPD.

Dernière modification par prescripteur (25 novembre 2021 à  11:42)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
11600
Inscrit le 22 Feb 2008
9136 messages
Blogs
Bonjour, un article intéressant sur le set et setting des hallucinogènes (traduction google). Amicalement


Présentation de third wave (le site de l'article)

La première vague de psychédéliques a vu des communautés indigènes du monde entier utiliser des plantes médicinales pendant des milliers d'années pour honorer la nature, découvrir des vérités personnelles et se connecter au divin.
La deuxième vague a commencé avec l'invention du LSD en 1938, a conduit à des recherches sur les usages des psychédéliques, a stimulé la contre-culture des années 60, puis s'est soudainement terminée lorsque le gouvernement américain a rendu tous les psychédéliques illégaux.
Bienvenue à la troisième vague.

Dans cette nouvelle ère psychédélique, l'accent n'est pas mis sur « l'abandon » ou le rejet de la culture dominante.

Il s'agit d'intégrer l'usage psychédélique intentionnel, mesuré et responsable dans notre vie quotidienne. Il s'agit de rendre hommage aux civilisations qui ont tracé cette voie, tout en ouvrant la voie à un futur où les psychédéliques sont dépénalisés. C'est le moment de fusionner la sagesse ancienne avec la science moderne pour stimuler la transformation et la guérison, individuellement, collectivement et pour la société dans son ensemble.

Une gamme de modalités est nécessaire pour atteindre cet objectif, de la recherche et du développement clinique à l'éducation et à l'incubation de la communauté psychédélique. De cette manière, nous pouvons commencer à changer les perceptions, à apaiser les peurs et à créer un espace pour changer les cœurs et les esprits.
Notre mission et vision

En tant que contributeur au processus éducatif, la mission de Third Wave est de partager un contenu fiable et basé sur la recherche qui vous aide à vous sentir en sécurité, soutenu et responsabilisé pendant que vous suivez votre chemin vers la transformation personnelle.

Notre vision est d'aider à co-créer un mouvement mondial qui embrasse l'utilisation psychédélique comme un moyen de nous guérir nous-mêmes et notre monde.

Nous jouons notre rôle en créant une plate-forme cohérente qui répond aux besoins individuels, offre un soutien guidé, permet des expériences intégrées et favorise des connexions significatives dans notre écosystème mondial.

Nous vous invitons à nous rejoindre .

https://thethirdwave.co/set-setting-lsd/


Set et setting


Réduction des méfaits
Ensemble et cadre pour les psychédéliques

Paul Austin · 16 septembre 2015

Adapté du chapitre 19 du Guide de l'explorateur psychédélique par Jim Fadiman

Si vous êtes familiarisé avec l'utilisation du LSD, vous avez probablement entendu l'expression « Set and Setting ». Il a été inventé par Norman Zinberg pour décrire le contexte de l'expérience des drogues psychédéliques et est devenu largement accepté par les chercheurs en thérapie psychédélique.

Inconnu de la plupart des autres, cependant, il y a quatre autres S : substance, gardien, session et situation. Bien que ces quatre S ne jouent pas un rôle aussi important que Set et Setting, ils affectent toujours la nature et la valeur d'une expérience psychédélique.

Dans cet article, je plonge tête la première dans les descriptions de chaque S et pourquoi il est essentiel de garder chaque S à l'esprit pour une grande expérience psychédélique.


ENSEMBLE

'Set' est l'abréviation de l'état d'esprit lors d'un voyage. Il comprend la préparation et les attentes du voyageur et du guide avant de se lancer dans une expérience psychédélique.

Avant une expérience psychédélique, le Voyageur (personne prenant le psychédélique) doit faire un certain nombre de préparatifs. Tout d'abord, le Voyageur doit aborder l'expérience psychédélique comme une expérience de trois jours, et non comme un voyage d'une journée. Le premier jour, restez calme et sans hâte. Prévoyez du temps pour l'introspection et passez une partie de la journée dans la nature. Le deuxième jour, consommez le psychédélique. Le troisième jour, commencez à intégrer l'expérience et enregistrez vos découvertes et vos idées.

Au cours de la première journée, notez vos pensées liées à l'expérience :

    Quelles sont vos idées préconçues sur les expériences psychédéliques ?
    Que pensez-vous qu'il se passe pendant le voyage?
    Qu'espérez-vous apprendre ? Vivre? Comprendre? Résoudre?
    Quels sont vos objectifs? Avez-vous des objectifs spirituels ? Objectifs psychologiques ? Objectifs sociaux ?

Discutez de ces pensées avec votre guide. Il ou elle peut clarifier toutes les préoccupations que vous pourriez avoir, vous aidant à ressentir un sentiment de calme plus profond en abordant une expérience psychédélique.


RÉGLAGE

Le cadre est l'environnement dans lequel le voyage se produit. Il comprend l'environnement physique et l'espace pour la session.

Il existe deux options pour un cadre physique lors de la prise de psychédéliques :

    Une chambre épurée et confortable avec un canapé ou un lit
    Un cadre extérieur familier

Si vous décidez de prendre un psychédélique à l'intérieur, choisissez un endroit propre et dégagé avec un canapé ou un lit et un accès à des toilettes. Assurez-vous qu'il y a une variété d'oreillers et de couvertures moelleuses et une sorte de système stéréo. Votre objectif est de créer et de maintenir un environnement simple qui favorise la paix intérieure

S'ils sont pris à l'extérieur, les psychédéliques créeront une expérience plus extravertie. La connexion à la nature devient une partie essentielle de l'expérience. Cependant, même si vous trébuchez à l'extérieur, assurez-vous qu'il y a un espace pour vous allonger. Apportez une couverture et de la musique.

De nombreux voyages combinent ces deux ambiances. J'ai fait de nombreux voyages où je commence mon voyage à l'extérieur et me retire plus tard dans un endroit intérieur. Alternativement, on peut vivre la période la plus intense d'un voyage psychédélique à l'intérieur, puis explorer la nature.

En termes d'atmosphère, la musique est essentielle pour une expérience enthéogénique éclairante. En fait, selon le Psychedelic Explorer's Guide : « La plupart des cultures qui utilisent des plantes pour la guérison, la divination ou la revivification spirituelle utilisent la musique pour faciliter la transition d'un niveau de conscience à un autre et pour améliorer le sentiment de sécurité en fournissant un soutien non verbal.

Un casque ou un système stéréo fonctionnera. Focus sur la musique classique. Les recommandations spécifiques incluent la de Hovhaness Montagne mystérieuse , le de Faure Requiem , les chants grégoriens, le piano solo, le piano avec un ou deux autres instruments, la flûte non accompagnée, les ragas et les enregistrements de tambours indigènes.

Évitez tout ce qui contient des mots après la première heure. Cela peut être distrayant.

Lorsque vous écoutez de la musique, fermer les yeux augmentera son impact. Pour améliorer l'expérience, utilisez un masque pour les yeux, un oreiller ou un chiffon doux pour créer une sensation d'obscurité totale.

Certaines personnes qui ont des expériences vraiment profondes n'ont aucune envie d'essayer à nouveau les psychédéliques. Cela pourrait vous arriver.

Chaque fois que vous essayez à nouveau des psychédéliques, contrôlez toutes les variables ci-dessus.

Et si vous n'avez pas pu trouver de baby-sitter la première fois, faites un effort supplémentaire pour le faire pour votre deuxième expérience.


SUBSTANCE

Quelle quantité de psychédélique prenez-vous ?

Si vous souhaitez améliorer votre productivité et votre créativité au travail, alors une microdose est préférable (10-20ug de LSD , 0,1-0,2g de séchés champignons psilocybine ).

Si vous voulez avoir une expérience enthéogénique modérée, alors une dose modérée est préférable (100-150ug de LSD , 1-1,5g de séchés champignons psilocybine ).

Si vous désirez une « dose héroïque » complète, alors 200 à 400 ug de LSD (ou 2 à 4 g de champignons psilocybine séchés) fonctionneront. Je ne recommande aucune dose supérieure à 400ug. Tout ce qui précède peut provoquer une instabilité mentale.

Pour plus d'informations sur la quantité à prendre, veuillez consulter cette ressource . C'est un guide complet sur la quantité de dose pour une gamme de psychédéliques.


SÉANCE

Avez-vous un guide pour la session? Quelqu'un pour s'occuper de vous ?

Pour tout utilisateur de psychédéliques (surtout un nouvel utilisateur), un guide pour votre voyage est recommandé. Un guide idéal est quelqu'un qui a une vaste expérience avec les psychédéliques - à la fois en les prenant et en guidant les autres à travers des expériences psychédéliques. Les guides doivent être sobres.

Le modèle agit comme une figure rassurante au milieu d'une expérience désorientante. Il ou elle s'occupe du cadre physique, surveille la musique et, surtout, agit comme un pilier sensible de soutien pour le voyageur.

Si vous ne parvenez pas à trouver une gardienne expérimentée pour vous guider, ne laissez pas cela vous dissuader d'essayer des psychédéliques. J'ai utilisé du LSD plus de 15 fois et je n'ai jamais eu de baby-sitter. Pourtant, je considère que mes expériences avec le LSD sont parmi les plus transformatrices de toute ma vie.

Si vous n'avez pas de baby-sitter, vous devez gérer les 5 autres S. De plus, comme aide supplémentaire, il peut être judicieux de demander l'aide d'un ami, même s'il n'a aucune expérience de la consommation de psychédéliques.


SESSION

« Session » fait référence à la durée générale d'un voyage (dépend du psychédélique - voir tous nos guides de substances pour plus d'informations) et les aspects particuliers d'un voyage. Selon le Psychedelic Explorer's Guide, une session psychédélique comporte six étapes :

    Ingérer le psychédélique
    Apparition initiale
    Ouvrir et lâcher prise
    Plateau
    La glisse douce
    La fin de la session formelle

Je vais dans plus de détails sur ces six aspects dans cet article.


SITUATION

« Situation » fait référence à la façon dont le Voyageur intègre l'expérience dans sa vie. Il commence à la fin de la session formelle et s'étend sur des semaines, voire des mois, dans le futur.

Faites un effort ciblé pour vous asseoir et comprendre ce qui compte le plus pour vous d'après votre expérience : avez-vous eu des informations révolutionnaires sur vos habitudes, vos actions quotidiennes ou vos processus de pensée ? Y a-t-il des personnes dans votre vie à qui vous devriez tendre la main ? Ou, au contraire, des gens qui vous rabaissent et que vous devez laisser derrière vous ?

Soyez patient avec vous-même lorsque vous prenez ces décisions. Ne faites aucun changement majeur dans votre vie pendant les premières semaines. Au lieu de cela, donnez-vous le temps d'intégrer votre expérience. L'exception serait d'arrêter tout comportement toxique, comme la surconsommation d'alcool ou de drogues.

Si vous envisagez de parler à d'autres de votre expérience, comprenez que beaucoup ne seront pas intéressés. N'oubliez pas que votre trip psychédélique est avant tout une expérience interne. Gardez-le interne. Grandir à partir de là. Utilisez-le pour vous aider à atteindre un niveau plus élevé de conscience de soi.


QUAND DOIS-JE ESSAYER À NOUVEAU LES PSYCHÉDÉLIQUES ?

Comme pour d'autres expériences positives, vous pourriez avoir envie de réessayer. Après avoir pris du LSD pour la première fois, j'ai continué à l'expérimenter 5 à 6 fois supplémentaires au cours des trois mois suivants. J'avais 19 ans à l'époque et si je pouvais revenir en arrière, j'aborderais mes expériences psychédéliques avec plus de prudence.

La règle de base pour les expériences psychédéliques est que plus l'expérience est profonde, plus vous devez attendre longtemps avant de recommencer. Un délai confortable pour la plupart des individus est d'au moins six mois. Il faut au moins ce temps pour intégrer l'apprentissage et les idées dans votre vie.


O PUIS-JE TROUVER PLUS D'ORIENTATIONS ?

Nos guides de substances substances vous donneront plus d'informations sur les propriétés de psychédéliques spécifiques et devraient vous informer sur les risques et les avantages particuliers de certaines substances.

Si vous souhaitez prendre un psychédélique, mais que vous craignez d'en prendre une forte dose, envisagez d'abord le microdosage. Notre cours de microdosage offre une grande quantité d'informations pour vous aider à démarrer avec les psychédéliques, et est l'introduction parfaite au monde des substances psychoactives pour ceux qui sont naïfs en matière de psychédéliques.

L'inscription à notre cours vous donne également accès à notre communauté exclusive réservée aux membres, où vous pouvez poser des questions à notre équipe d'experts et à d'autres membres expérimentés de la communauté.

Enfin, abonnez-vous au podcast The Third Wave pour des interviews hebdomadaires avec des personnalités influentes de la communauté psychédélique, ainsi que des personnes qui ont commencé à prendre des microdoses pour améliorer leur vie quotidienne.

Dernière modification par prescripteur (25 novembre 2021 à  11:55)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

Dans un coin d'ombre 
Nouveau Psycho
France
100
Inscrit le 22 May 2021
83 messages
Bonjour,

En tant que consommateur très occasionnel de LSD ( usage un PEU plus fréquent à une époque mais bon, ça date ), je me permets d'apporter mon modeste témoignage...

Ma toute première fois, j'avais 19 ans, on commençait à peine à découvrir les teufs ( raves, free-parties ) avec quelques potes...bref, on décolle, petit parcours Infoline, point de rdv sur le parking d'une MJC un peu en cambrousse...
Sur place un peu de monde, qui attends la suite pour bouger sur le lieu ou se doit se tenir la teuf, on discute et sympathise avec des mecs qui ont des buvards sur eux, super impatients de tester le truc, on chope et gobe direct, un carton chacun...
Je suis revenu à moi ( des heures plus tard ), assis par terre au milieu du parking, un pote assis en face de moi, je le regarde et lui parle, ce qui semble le faire lui aussi revenir un peu à lui, là une crise de fou rire incontrôlable mélangée à une stupéfaction " irréelle ", en une fraction de seconde ( et encore complètement tripés ) on réalise la puissance du truc...

Chose assez incroyable, on avait l'impression d'avoir vécu le même délire, à savoir qu'on faisait la teuf dans un endroit hallucinant avec PLEIN de monde...on était que tous les deux...et on aperçoit le reste des potes à l'autre bout du parking entassés dans la caisse avec deux autres gars ( on avait TOUS tellement décollés qu'on avait juste totalement zappé la suite, pas de teuf ce jour là, un bon truc de boulet, ha ha)...on les rejoint etc...
Bref tout s'est bien passé, malgré une descente qui nous a paru interminable, mais même si on avait passé un moment magique ( même si complètement naze vu de l'extérieur j'imagine ), on a pris conscience de tout le " potentiel " de cette molécule...et les fois d'après, pour ma part, je ne gobais qu'une moitié, voir qu'un tiers de trip, pour commencer, et selon comment ça évoluait, je re-dropais ou non une heure et demie, deux heures après.

Je suis intimement convaincu que si je fais n'importe quoi avec cette molécule, ça pourrait m'amener très, trop loin...
Mais en m'informant un minimum sur la provenance/qualité du produit ( à chaque fois que je chope, c'est avec des gens de confiance et qui ont vraiment de l'expérience avec le LSD), et en restant sur des doses qui ME conviennent, tout se passe à chaque fois super bien. Même si cela m'arrive de plus en plus rarement d'en prendre, je sais qu'à chaque fois c'est une expérience unique, enchantée, et tout simplement super fun aussi...MAIS je ne fais pas n'importe quoi, je respecte le produit et ne me surestime pas quant à ma capacité à le gérer...le  " set and setting " comme très bien expliqué dans le post de Prescripteur, est effectivement super important, et joue un rôle prépondérant dans la qualité de l'expérience...

Bref, comme pour n'importe quel produit psychotrope ( et la notion de drogue dure et douce  en général est effectivement très discutable ), dans l'idéal il faut tester tranquillement, avec un bon " SaS ", apprendre à connaître le produit et ses propres réactions avec ça dans le cornet...

J'ai vu des gens errer dans des états peu enviables sous LSD, et c'est vrai que ça peut être flippant, mais énormément d'autres qui semblaient vivre une expérience géniale, hors du commun et mémorable...voilà voilà...

Dernière modification par Dans un coin d'ombre (27 novembre 2021 à  16:31)

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Cannabis : E. Dupond-Moretti veut garder son fond de commerce !
    Il y a 7jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Vous lisez des articles de presses qui stigmatisent les usagers :...
    Il y a 2hCommentaire de pierre (3 réponses)
     Appel à témoignage 
    Enquête sur la cannabis comme aide au sevrage/baisse/controle des...
    Il y a 5jCommentaire de Effy69 (14 réponses)
     Appel à témoignage 
    Avec Safe testez le nouveau spray nasal (MAD)
    Il y a 6jCommentaire de plotchiplocth (59 réponses)
     Forum UP ! 
    Effets secondaires - Étrange réaction après 3 eme injection et cannabis
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Bad trip & Crise de panique - Des hallus quand je fume??
    Il y a moins d'1mnNouvelle discussion de thorkill dans [Cannabis...]
     Forum 
    La métha et les benzo me baisent la libido ?
    Il y a 25mnNouvelle discussion de LilSoma dans [Méthadone...]
     Forum 
    Agenda - PROHIBITION 2022 : une semaine d'art et de débat sur la prohibitio...
    Il y a 34mnCommentaire de Stelli dans [Actualités...]
    (13 réponses)
     Forum 
    Social - Une association pour aider les usagers de stup ?
    Il y a 39mnCommentaire de prescripteur dans [Au coin du comptoir.....]
    (1 réponse)
     Forum 
    Conseils pour réduire les effets secondaires secondaire des drogues
    Il y a 53mnCommentaire de LeDoc86 dans [Conseils généraux de...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Sniffer - Je me suis défoncé avec mon Sub...
    Il y a 58mn
    2
    Commentaire de HeroinIsMyLife dans [Buprénorphine (Subute...]
    (82 réponses)
     Forum 
    Usage thérapeutique - La psylo est entrain de changer ma vie
    Il y a 2hCommentaire de spider738 dans [Psilocybe - Champigno...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Actualité - Vous lisez des articles de presses qui stigmatisent les usagers :...
    Il y a 2hCommentaire de pierre dans [Utilisation du site P...]
    (3 réponses)
     Blog 
    Les tatouages nous bloquent-ils dans le passé ?
    Il y a 1h
    1
    Commentaire de Zopi7.5 dans le blog de Clancy
    (4 commentaires)
     Blog 
    Prêt à décoller (DMT)
    Il y a 18hNouveau blog de Bon Vivant dans [Trip Report]
     Blog 
    Culture homemade de truffes psylocibe
    Il y a 21h
    1
    Nouveau blog de JMlaverte dans [Carnet de bord]
     
      QuizzZ 
    Evaluer votre dépendance au cannabis
    Dernier quizzZ à 12:28
     PsychoWIKI 
    Psilocybe, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    way12, COOLMAN, JMlaverte, Antidoxa, GoryDays nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     être parent et usager des drogues
    par Althéa Manita, le 27 Nov 2021
    Bonjour, J’ai une fille de 11 ans, je suis consommatrice quotidienne de cannabis, et occasionnelle d’alcool et de drogue dure, avec un passif sur les opiacés et le tramadol. Ma fille arrive à un âge où elle est confronté aux questions de drogue, et je suis tiraillée entre honnêteté e...[Lire la suite]
     Les Benzos après le ban
    par HouseMD, le 25 Nov 2021
    Recopie d'un post précédent de HouseMD Salut, bon je vais essayer de te faire une réponse complète :) Un site vend tjr les produits mais que en bitcoins… Cherche bien. Mais à tes risques et périls... Sinon moi dans un premier temps j’ai pris du fluclotizolam pour remplacer l’etizolam...[Lire la suite]
     TOPIC UNIQUE - Grand topic des Présentations 2020 / 2021
    par Althéa Manita, le 25 Nov 2021
    Bonjour a toutes et à tous, j'ai 36 ans, je vis dans le sud de la France, avec ma fille de 11 ans. Cela fait longtemps que je connais le site PA, à l'époque nous le consultions souvent mon copain et moi, car nous étions tous les 2 dans des consommations effrénées de toutes sortes de drogues....[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    A voir d’urgence pour se vacciner contre la connerie ambiante actuelle... Stelli dans [forum] Désintox. Non, les pays ayant légalisé le cannabis ne sont pas revenus sur leur décision
    (Il y a 2h)
    Mais grave, c'est quoi ce truc .... dans [forum] La taille de ce rail est il bon ?
    (Il y a 3h)
    Woa, très impressionnant ! Merci du partage dans [blog] culture homemade de truffes psylocibe
    (Il y a 17h)
    mais grave ya tellement facteurs a prendre en comptes !! (ledoc86) dans [forum] La taille de ce rail est il bon ?
    (Il y a 20h)
    +1 [MM] dans [forum] La taille de ce rail est il bon ?
    (Il y a 21h)

    Pied de page des forums