Faut il continuer a être raisonnable ? Certainement mais on ne sait jamais

Publié par ,
1441 vues, 7 réponses
avatar
DonJuan homme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 24 Jun 2022
11 messages
Bonjour
Premier poste, je ne sais pas si ce que je vais écrire sera lu par quiconque, mais tant pis, je jette cette bouteille à l'océan, on verra bien.

La md est la seule drogue "dure" que je prends "régulièrement" il y a eu une période où je charbonnais pas mal quand même, ou pendant 1 mois je prenais tt les week-ends.
Jsuis pas très costaud, je fais 56 kg et a chaque fois je ne prend pas plus qu'un demi  quitte a reprendre plus tard. Mais, en me baladant sur le forum jme rend compte que vous gobbez ca allègrement. Voilà ma question
Est ce que le fait de s'enfiler un tata directe dans le gosier vaut vraiment le coup ? Les effets sont ils si différents d'une moitié ? Je me dis que même si un demi me fait tarpin effet, je passe peut être a côté du réel potentiel de la substance vous voyez.
Cela fais environ 8 semaines que j'en ai pas pris, est ce que je dois en bouffer un entier directe ou me contenter d'un demi ?
Desole si ma question parrait stupide, n'hésitez pas à me réprimander, j'accepterai vos sermons sans un mot.
Bonne fin de journée et faites gaffe a vous.

Hors ligne

 

Anonyme2553
Invité
Salut,

Ohlala on réprimande personne ici, on n'est pas gendarme !

Si tu veux mon avis :
1) c'est toujours plus safe/RdR de commencer par un quart, un demi. Tu ne fais pas analyser tes taz je suppose, donc tu ne connais pas les dosages, les coupes etc. Il peut y avoir des amphets, des dosages hyper hauts etc. Les taz actuels, ça rigole pas, je trouve.
2) Un taz dans la tronche à certains dosages actuels, c'est juste coucher son homme par terre et se foutre minable, ça met hors service tellement c'est fort un taz entier (sauf si longue accoutumance mais quand même).
3) "Point trop n'en faut", un petit quart par-ci, un petit demi par-là, c'est ma technique, on reste bien, on est perché mais pas trop, on se sent bien, pas de bad, on limite la perte de contrôle éventuelle, on reste dans la maîtrise.
4) Si t'as envie de rider sur l'autoroute de la défonce, oui, gobes-en un entier mais tu vas voir, c'est pas ouf, c'est pas safe, c'est risqué (overdose, coup de chauffe), ça perche mais sur la Lune. En gros, Houston, no signal, here ground countrol.

A+
J
 

Anonyme2553
Invité
Ah et une petite distinction qui m'est chère, il n'y a pas de drogues dures et de drogues douces, il n'y a que des drogues et des ROA différentes. Toutes les drogues communes mises les unes à côté des autres présentent toutes un rapport bénéfices/risques équivalent que chaque usager jauge à sa guise, toutes les drogues ont le même potentiel de nocivité/d'innocuité sur la durée ou sur la fréquence, ça dépend des usages/des usagers. Bref, c'est une idée assez convenue de penser que certaines drogues sont dures et d'autres douces, les usages sont en revanche différents et c'est là que la distinction intervient plutôt wink
Reputation de ce post
 
En effet c'est l'usage qui est dur ou doux, pas la drogue. Fastofle
 

avatar
DonJuan homme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 24 Jun 2022
11 messages
Haha ok tour de contrôle, pas de voyage sur Saturne prévu demain alors, je vais me contenter de mes petits mais pas innéficaces quarts et demis. J'en profite pour te/vous demander, il y a il un astuce pour que le redrop fonctionne aussi bien que le premier ? Genre quand je rebouffe ce satané dernier quart les effets sont moins intenses en tout cas pour moi, car je me dis que mes réserves de sérotonine sont HS
Si vous avez des astuces pour que le trip dure plus longtemps ect, je vous laisse vous exprimer juste en dessou, vos conseils sauront êtres appréciés à leur juste valeur ( il était temps ! ).
Encore merci pour ta réponse !

Hors ligne

 

fafefifofu homme
Psycho sénior
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 23 Jul 2016
716 messages
Salut,
A mon sens pas d'intérêt, tu vas juste majoré les effets secondaires, tel que la vision qui part en couille, la mâchoire et la langue qui se baladent, hallucinations, désorientation, déshydratation et surtout y a de grande chance que tu te retrouves avec peu de souvenirs de ta défonce.
Püis ça va pas forcément duré beaucoup plus longtemps donc y a des chances qu'une fois redescendu tu ai quand même envie d'en reprendre donc grosse descente en perspective également.

Quand je prenais des taz, par demie ça a toujours été suffisant, et quand je prenais d'autres chose dans la soirée 1/3 par 1/3, je n'ai jamais été déçu.
Quand je vois l'état de certaines personnes, ou certains trips report de gens qui gobent ça comme si c'était rien, franchement leurs trip report me donnent vraiment pas envie.

Hors ligne

 

avatar
DonJuan homme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 24 Jun 2022
11 messages
Exactement fafefifofu les types ils gobent ca comme des tagada, ca fait un peu bizzard
Jv en prendre avec globalement tous mes amis ce soir tt le monde va être perche jpense que ya moyen que ca face un bon TR

Hors ligne

 

OMind1985 homme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 07 Sep 2021
32 messages
Yo concernant la question du redrop
Tu dois normalement prendre la moitié de ta première dose environ 90min a 180min après avoir gobé le premier. Ça prolongé ta perche.

En gros si t'as gobé un para de 125mg pour commencer tu gones un deuxième de 65mg 90min après
C'est par contre plus compliqué avec des taz.
Donc prends ta moitié puis 1h30 ou 2h après tu avalés l'autre moitié

Hors ligne

 

avatar
g-rusalem non binaire
Banni
champi vert2champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 12 Feb 2022
412 messages
Blogs

toutes les drogues ont le même potentiel de nocivité/d'innocuité sur la durée ou sur la fréquence, ça dépend des usages/des usagers

Je comprends le message et je le plussoie (surtout quand on oppose alcool et drogues par exemple, douce fumisterie). Mais il y a quand même un classement de dangerosité à faire entre les produits. Un agoniste partiel n'activera JAMAIS au max le récepteur par rapport à un agoniste total, le potentiel de nocivité sera donc nécessairement supérieur pour l'agoniste total. De la même manière, la ROA est un facteur important dans le potentiel de nocivité, et toutes les voies ne se valent pas. Voilà, c'était juste pour nuancer le propos.


Blog sur les neurosciences et la pharmacologie :
cliquez ici.

Hors ligne

 

  • Psychoactif
  •  » Forums 
  •  » MDMA/Ecstasy
  •  » Faut il continuer a être raisonnable ? Certainement mais on ne sait jamais

Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] Descente - Jamais eu mais là...
par Huehue, dernier post 16 mars 2018 par Huehue
  11
logo Psychoactif
[ Forum ] Première fois - Faut-il absolument être accompagné pour son premier trip ?
par butterfliesontheceiling, dernier post 17 décembre 2020 par Manci
  4
logo Psychoactif
[ Forum ] Arrêter la drogue et continuer les soirées: possible ?
par Greeneyes, dernier post 18 novembre 2014 par Snoop'
  14

Pied de page des forums