avancer en âge et consommer des drogues / PsychoACTIF

avancer en âge et consommer des drogues

Publié par ,
3237 vues, 31 réponses
#âge #interactions #usagers séniors
oazis 
Nouveau membre
100
Inscrit le 17 Nov 2017
31 messages
Bonjour tout le monde ! J'espère que vous vous portez toustes bien. J'ai tenté de rassembler le résultat de mes recherches dans un article de blog.
Cardiotoxicité des substances
Bien sûr ce n'est qu'un début !
merci de votre lecture et de vos commentaires. Tschüss !

Hors ligne

 

oazis 
Nouveau membre
100
Inscrit le 17 Nov 2017
31 messages
Un article pointu sur les effets cardiovasculaires des psychédéliques :

Que savons-nous des effets des psychédéliques sur le cœur ? 
Le cœur, qui est la pompe musculaire du système circulatoire contient des récepteurs cibles sensibles aux neurotransmetteurs activés par les psychédéliques. Il est donc logique de penser que les psychédéliques modifient le fonctionnement du cœur en le ciblant directement, comme c'est le cas pour toute drogue ciblant les récepteurs sérotoninergiques (5-HT).2
En fait, les modifications de la fréquence cardiaque après la prise de psychédéliques peuvent ne pas être seulement liées à la réponse émotionnelle de l'expérience elle-même. Des études animales réalisées sous anesthésie pour minimiser les effets attribués à l'excitation émotionnelle font état d'effets cardiovasculaires intrinsèques aux psychédéliques.3 De plus, chez les rongeurs, pour certains composés comme la bufoténine, la concentration la plus élevée après administration se trouve dans le cœur plus que dans le cerveau.4
On note que les recherches sur les psychédéliques dans le cerveau humain focalisent souvent sur le débit sanguin cérébral, car les zones dont le fonctionnement est accru nécessitent une augmentation de la circulation sanguine afin de fournir de l'oxygène et du glucose comme carburant pour le fonctionnement des cellules de la zone concernée selon la demande. Néammoins, l'activation de la 5-HT2A par le psychédélique 25CN-NBOH module directement le pouls des artères carotides, les vaisseaux qui amènent le sang au cerveau par le cou.3 Cette observation semble montrer que le cœur et les structures associées sont en fait influencés directement par les psychédéliques.


Le casse-tête des récepteurs cibles psychédéliques du cœur
Très peu d'études ont été conduites sur l'effet des psychédéliques au niveau des cellules cardiaques ou vasculaires, ce qui nécessite de faire appel aux inférences que l’on peut établir entre la biologie des récepteurs et la sérotonine endogène. Plus que pour les autres systèmes du corps humain, les effets des médicaments sur le système cardiovasculaire dépendent du sous-type de récepteur de la sérotonine pouvant être activé ou désactivé. La sérotonine exerce plusieurs effets sur le cœur, tels que l'augmentation de la fréquence cardiaque et de la force de contraction.1 D'autre part, il a déjà été démontré que la sérotonine est impliquée dans des processus pathologiques tels que l'épaississement des valves cardiaques et les rythmes cardiaques irréguliers, connus sous le nom d'arythmies.1 Il semble que la grande variété de récepteurs de la sérotonine finisse par constituer un puzzle complexe qui nécessite une étude plus approfondie pour déterminer les effets des psychédéliques sur le cœur.
En se liant aux récepteurs 5-HT4, par exemple, la sérotonine rend les contractions du muscle cardiaque plus fortes, augmentant la quantité de sang que le cœur peut pomper, un mécanisme associé aux arythmies.5 L'activation sélective des récepteurs 5-HT2B est un événement moléculaire préjudiciable aux valves cardiaques, provoquant un épaississement excessif et des conséquences potentiellement fatales.6,7 Ce mécanisme soulève des inquiétudes quant aux risques associés à l'activation répétée de ce récepteur dans le cadre d'un microdosage prolongé, notamment pour les molécules ayant une forte affinité pour les récepteurs 5-HT2B comme le LSD et la psilocine.
Bien que les composés psychédéliques présentent différents profils d'affinité pour les récepteurs de la sérotonine, un examen plus détaillé de la voie de transmission par le sous-type 5-HT2A, qui est leur principale cible pour les effets subjectifs, peut aider à simplifier la question. Tout d'abord, il a été démontré que l'activation des récepteurs 5-HT2A est responsable du mécanisme primaire par lequel l'aorte - la plus grande artère du corps - se contracte pour pomper le sang.8,9 En fait, les récepteurs 5-HT2A sont présents dans les cellules musculaires lisses vasculaires et les cellules endothéliales des vaisseaux sanguins où ils provoquent la vasoconstriction, ce qui est considéré comme le mécanisme par lequel les psychédéliques augmentent transitoirement la pression artérielle.8,10,11 En même temps, il a été démontré que l'activation des récepteurs 5-HT2A dans le système nerveux central réduit la pression artérielle et la fréquence cardiaque.12
Outre ces mécanismes constricteurs, le récepteur 5-HT2A a également été étudié du point de vue de ses effets anti-inflammatoires. L'activité agoniste de la DOI et du LSD sur ces récepteurs dans les cellules musculaires lisses primaires de l'aorte inhibe l'inflammation.13 Comme l'inflammation coïncide avec le durcissement et le rétrécissement des artères lors de l'accumulation progressive de plaques de graisse, les agonistes de la 5-HT2A pourraient être considérés comme une voie thérapeutique potentielle pour combattre l'athérosclérose.
La distribution des récepteurs de la sérotonine peut également conduire à des résultats divergents. Bien qu'il ait été démontré que dans les tissus périphériques, les récepteurs 5-HT2A médient la constriction vasculaire aiguë, dans les artères autour du cerveau, le sous-type 5-HT1B semble jouer un rôle plus important14,15. Un profil similaire est observé pour les artères coronaires, les vaisseaux qui fournissent le sang aux parois cardiaques, où seuls les récepteurs 5-HT1B semblent être impliqués dans les spasmes coronaires.16 Il est curieux de constater que des réponses contractiles opposées dans des segments séparés de la même artère coronaire ont été rapportées lors de la neurotransmission de sérotonine.17
Pour compliquer encore cette question, certains psychédéliques ne ciblent pas seulement les récepteurs de la sérotonine mais aussi ceux de l'adrénaline, de la dopamine et du sigma, entre autres. Lorsqu'ils sont présents, les effets adrénergiques de ces molécules sont généralement légers et peuvent donner lieu à une excitation générale due à une augmentation de la fonction du système nerveux sympathique.18 L'adrénaline provoque ainsi une dilatation des pupilles et une augmentation de la fréquence cardiaque et de la pression artérielle, mais les complications cardiovasculaires sont rarement graves. Pour les récepteurs de la dopamine, malgré l'association du sous-type D1 dans le muscle cardiaque avec l'insuffisance cardiaque, les perfusions de dopamine sont toujours utilisées en clinique pour gérer l'insuffisance cardiaque congestive de façon aiguë. Il est donc difficile de théoriser le résultat final après une exposition à des psychédéliques qui se lient également à ces récepteurs19,20.
Au niveau des récepteurs sigma-1, largement étudiés dans le cœur, leur action est reconnue comme un mécanisme cardioprotecteur contre la croissance excessive du muscle cardiaque, les arythmies et l'insuffisance cardiaque.21-28 Malheureusement, aucune étude n'a encore évalué le rôle des psychédéliques sur la cardioprotection médiée par le sigma-1. Cependant, étant donné l'affinité du DMT pour ce récepteur, on peut émettre l'hypothèse d'un impact bénéfique sur la santé cardiaque. La question de savoir si cet effet bénéfique présumé serait contrecarré par une activation préjudiciable du 5HT2B, qui étant également une cible du DMT, reste inexplorée.
Les effets cardiaques des psychédéliques résultent des interactions de cette poly pharmacologie complexe avec les différentes affinités pour divers récepteurs, ce qui explique pourquoi leur mécanisme précis sur le cœur reste largement ignoré. Étant donné que les effets des psychédélique sur le cœur sont controversées selon l'étude de la biologie fondamentale des récepteurs, l'évaluation des résultats cardiovasculaires finaux après l'administration de psychédéliques chez l'homme serait le meilleur moyen d’acquérir des connaissances sur un mécanisme aussi complexe.

Etudes cliniques sur les fonctions cardiovasculaires soumises aux effets des psychédéliques
Il existe peu de rapports sur les effets cardiovasculaires indésirables associés à la consommation de psychédéliques dans la littérature scientifique médicale. L'absence de rapports de cas témoigne en partie de la sûreté de ces drogues, reflétée par le faible nombre de visites aux urgences aux États-Unis (0,1 % des admissions à l'hôpital), moins de 1 % des utilisateurs déclarant avoir demandé une assistance médicale.29,30 Néanmoins, étant donné que les mécanismes d'action des psychédéliques sont complexes avec divers effets agonistes, agonistes partiels et antagonistes sur les récepteurs cibles, la prudence reste de mise pour les cardiologues.31
Malheureusement, les quelques preuves de risques cardiaques proviennent de la première vague de recherches menées entre les années 50 et 60, qui ne résisteraient pas aux méthodologies scientifiques d'aujourd'hui. Un rapport de cas datant des années 90 décrit une crise cardiaque qui serait associée à la consommation chronique d'un champignon contenant de la psilocybine.32 Cependant, il n'a pas été possible de déterminer si la consommation de champignons constituait une variable déterminante. Les études récentes chez l'homme évaluant les paramètres cardiovasculaires sont encore rares mais peuvent aider à dresser un paysage plus réaliste des risques des psychédéliques pour le cœur.
Un rapport de cas récent a corrélé l'ingestion de la même espèce de champignon (Psilocybe semilanceata) rapportée dans le rapport de cas des années 90 avec un type réversible de cardiomyopathie populairement connu sous le nom de "syndrome du cœur brisé" où le patient a répondu aux soins médicaux standard33. Le LSD pourrait être à l'origine de deux cas d'arrêts cardiaques chez de jeunes adultes ayant des antécédents cardiaques, à savoir le syndrome de Brugada et une anomalie coronarienne maligne.34,35 Chez des sujets sains dans un cadre contrôlé, cependant, même à des doses élevées, les psychédéliques, tels que la psilocybine et le DMT, ne provoquent pas d’ augmentations transitoires majeures de la fréquence cardiaque et de la pression artérielle.36 Comme l'ont examiné Schlag et ses collègues41, les psychédéliques induisent effectivement des effets sympathomimétiques à court terme (c'est-à-dire adrénergiques, comme mentionné ci-dessus) chez les sujets sains, y compris une augmentation de la température corporelle, de la pression artérielle et de la fréquence cardiaque pendant que la substance est active, sans qu'une assistance médicale ultérieure soit nécessaire42. Des recommandations de prévention pour la recherche sur les psychédéliques humains, publiées en 2008, ont indiqué qu'il n'y avait pas de rapports de patients victimes d’une augmentation médicalement dangereuse de la pression artérielle.43 En fait, plus récemment, une enquête nationale a montré que les chances d'hypertension étaient plus faibles chez les personnes ayant déclaré avoir utilisé un psychédélique classique au cours de leur vie.44,45
Une étude récente a évalué les effets de la psilocybine sur l'intervalle QT de l'électrocardiogramme, qui correspond approximativement au temps nécessaire au muscle cardiaque pour se contracter et récupérer pour la contraction suivante. L'étude a fait état d'une prolongation constante mais faible de 2,1 millisecondes (msec) après une dose orale de 25 mg de psilocybine ; cependant, seules les prolongations supérieures à 60 msec sont considérées comme une valeur de risque pour les arythmies.46,47 Des résultats similaires ont été obtenus avec des doses 2,5 fois plus élevées, et aucun effet indésirable grave n'a été signalé.46 Cependant, les effets de doses plus élevées de psilocybine sur ce paramètre font l'objet d'une étude plus approfondie dans le cadre d'un essai clinique en cours par l'Usona Institute.48 Étant donné que la raison la plus courante de l'allongement de l'intervalle QT induit par les médicaments est le blocage des canaux potassiques hERG (human ether-a-go-go-related gene) dans le cœur, des recherches expérimentales supplémentaires ont été menées sur cette question.49 Les scientifiques ont découvert qu'une concentration de psilocine 500 fois supérieure à celle réellement atteinte dans le plasma humain après une dose de 25 mg de psilocybine est nécessaire pour provoquer une inhibition notable des canaux hERG.50
Récemment, on s’est rendu compte que les effets subjectifs d'une expérience psychédélique peuvent contribuer à des changements de style de vie pouvant minimiser les facteurs de risque cardio-métaboliques, par l'amélioration des habitudes alimentaires et la diminution de la consommation d'alcool et de tabac.51
Le gigantesque puzzle des interactions commence seulement à être assemblé, et nous espérons que des études multidisciplinaires aideront bientôt la communauté scientifique à établir une carte équilibrée des risques et des avantages cardiovasculaires des psychédéliques.

Traduction Ozias
Article écrit par   Jose Alexandre Salerno, MS PSR (Psychedelic Sience Review)  septembre 2022

REFERENCES
1.    Neumann J, Hofmann B, Gergs U. Production and Function of Serotonin in Cardiac Cells. Serotonin - A Chem Messenger Between All Types Living Cells. Published online July 26, 2017. doi:10.5772/INTECHOPEN.69111
2.    Ayme-Dietrich E, Aubertin-Kirch G, Maroteaux L, Monassier L. Remodelage cardiovasculaire et système sérotoninergique périphérique. Arch Cardiovasc Dis. 2017;110(1):51-59. doi:10.1016/J.ACVD.2016.08.002
3.    Buchborn T, Lyons T, Song C, Feilding A, Knöpfel T. The serotonin 2A receptor agonist 25CN-NBOH increases murine heart rate and neck-arterial blood flow in a temperature-dependent manner. J Psychopharmacol. 2020;34(7):786-794. doi:10.1177/0269881120903465
4.    Fuller RW, Snoddy HD, Perry KW. Tissue distribution, metabolism and effects of bufotenine administered to rats. Neuropharmacology. 1995;34(7):799-804. doi:10.1016/0028-3908(95)00049-C
5.    Kaumann AJ. Do human atrial 5-HT4 receptors mediate arrhythmias? Trends Pharmacol Sci. 1994;15(12):451-455. doi:10.1016/0165-6147(94)90058-2
6.    Setola V, Hufeisen SJ, Grande-Allen KJ, et al. 3,4-methylenedioxymethamphetamine (MDMA, “Ecstasy”) induces fenfluramine-like proliferative actions on human cardiac valvular interstitial cells in vitro. Mol Pharmacol. 2003;63(6):1223-1229. doi:10.1124/MOL.63.6.1223
7.    Horvath J, Fross RD, Kleiner-Fisman G, et al. Severe multivalvular heart disease: A new complication of the ergot derivative dopamine agonists. Mov Disord. 2004;19(6):656-662. doi:10.1002/MDS.20201
8.    McKune C, Watts S. Characterization of the serotonin receptor mediating contraction in the mouse thoracic aorta and signal pathway coupling - PubMed. J Pharmacol Exp Ther . 2001;297(1):88-95. Accessed September 5, 2022. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/11259531/
9.    Rothman RB, Baumann MH. Serotonergic drugs and valvular heart disease. Expert Opin Drug Saf. 2009;8(3):317-329. doi:10.1517/14740330902931524
10.    Nagatomo T, Rashid M, Abul Muntasir H, Komiyama T. Functions of 5-HT2A receptor and its antagonists in the cardiovascular system. Pharmacol Ther. 2004;104(1):59-81. doi:10.1016/J.PHARMTHERA.2004.08.005
11.    Brattelid T, Qvigstad E, Birkeland JAK, et al. Serotonin responsiveness through 5-HT2A and 5-HT4 receptors is differentially regulated in hypertrophic and failing rat cardiac ventricle. J Mol Cell Cardiol. 2007;43(6):767-779. doi:10.1016/J.YJMCC.2007.08.019
12.    Comet MA, Bernard JF, Hamon M, Laguzzi R, Sévoz-Couche C. Activation of nucleus tractus solitarius 5-HT2A but not other 5-HT2 receptor subtypes inhibits the sympathetic activity in rats. Eur J Neurosci. 2007;26(2):345-354. doi:10.1111/J.1460-9568.2007.05673.X
13.    Yu B, Becnel J, Zerfaoui M, Rohatgi R, Boulares AH, Nichols CD. Serotonin 5-hydroxytryptamine2A receptor activation suppresses tumor necrosis factor-α-induced inflammation with extraordinary potency. J Pharmacol Exp Ther. 2008;327(2):316-323. doi:10.1124/jpet.108.143461
14.    Razzaque Z, Pickard JD, Ma QP, et al. 5-HT1B-receptors and vascular reactivity in human isolated blood vessels: assessment of the potential craniovascular selectivity of sumatriptan. Br J Clin Pharmacol. 2002;53(3):266-274. doi:10.1046/J.0306-5251.2001.01536.X
15.    Nilsson T, Longmore J, Shaw D, Jansen Olesen IJ, Edvinsson L. Contractile 5-HT1B receptors in human cerebral arteries: pharmacological characterization and localization with immunocytochemistry. Br J Pharmacol. 1999;128(6):1133. doi:10.1038/SJ.BJP.0702773
16.    Ishida T, Kawashima S, Hirata KI, et al. Serotonin-induced hypercontraction through 5-hydroxytryptamine 1B receptors in atherosclerotic rabbit coronary arteries. Circulation. 2001;103(9):1289-1295. doi:10.1161/01.CIR.103.9.1289
17.    Golino P, Piscione F, Willerson JT, et al. Divergent effects of serotonin on coronary-artery dimensions and blood flow in patients with coronary atherosclerosis and control patients. N Engl J Med. 1991;324(10):641-648. doi:10.1056/NEJM199103073241001
18.    Ghuran A, Nolan J. Topics in Review: The cardiac complications of recreational drug use. West J Med. 2000;173(6):412. doi:10.1136/EWJM.173.6.412
19.    McGrath BP, Xhi Qin W. Dopamine: clinical applications iii. cardiovascular. Aust Prescr. 1994;17(2):44-45. doi:10.18773/AUSTPRESCR.1994.050
20.    Yamaguchi T, Sumida TS, Nomura S, et al. Cardiac dopamine D1 receptor triggers ventricular arrhythmia in chronic heart failure. Nat Commun 2020 111. 2020;11(1):1-8. doi:10.1038/s41467-020-18128-x
21.    Stracina T, Slaninova I, Polanska H, et al. Long-term haloperidol treatment prolongs QT interval and increases expression of sigma 1 and IP3 receptors in guinea pig hearts. Tohoku J Exp Med. 2015;236(3):199-207. doi:10.1620/tjem.236.199
22.    Johannessen M, Ramachandran S, Riemer L, Ramos-Serrano A, Ruoho AE, Jackson MB. Voltage-gated sodium channel modulation by σ-receptors in cardiac myocytes and heterologous systems. Am J Physiol - Cell Physiol. 2009;296(5). doi:10.1152/ajpcell.00431.2008
23.    Shinoda Y, Tagashira H, Bhuiyan MS, Hasegawa H, Kanai H, Fukunaga K. Haloperidol aggravates transverse aortic constriction-induced heart failure via mitochondrial dysfunction. J Pharmacol Sci. 2016;131(3):172-183. doi:10.1016/j.jphs.2016.05.012
24.    Lewis R, Li J, McCormick PJ, Huang CL-H, Jeevaratnam K. Is the sigma-1 receptor a potential pharmacological target for cardiac pathologies? A systematic review. Int J Cardiol Hear Vasc. 2020;26. doi:10.1016/J.IJCHA.2019.100449
25.    Stracina T, Novakova M. Cardiac sigma receptors - An update. Physiol Res. 2018;67(Suppl 4):S561-S576. doi:10.33549/physiolres.934052
26.    Tagashira H, Fukunaga K. Cardioprotective Effect of Fluvoxamine, Sigma-1 Receptor High Affinity Agonist. YAKUGAKU ZASSHI. 2012;132(2):167-172. doi:10.1248/yakushi.132.167
27.    Tagashira H, Bhuiyan MS, Shioda N, Fukunaga K. Fluvoxamine rescues mitochondrial Ca2 + transport and ATP production through σ1-receptor in hypertrophic cardiomyocytes. Life Sci. 2014;95(2):89-100. doi:10.1016/j.lfs.2013.12.019
28.    Tagashira H, Zhang C, Lu YM, et al. Stimulation of σ1-receptor restores abnormal mitochondrial Ca2 + mobilization and ATP production following cardiac hypertrophy. Biochim Biophys Acta - Gen Subj. 2013;1830(4):3082-3094. doi:10.1016/j.bbagen.2012.12.029
29.    Winstock A. GDS2019 KEY FINDINGS REPORT: ON BEHALF OF GDS CORE RESEARCH TEAM.; 2019. Accessed September 9, 2022. http://www.globaldrugsurvey.com
30.    National Survey on Drug Use and Health. 2017 NSDUH Annual National Report | CBHSQ Data.; 2018. Accessed September 9, 2022. https://www.samhsa.gov/data/report/2017 … nal-report
31.    Ghuran A, Nolan J. Recreational drug misuse: issues for the cardiologist. Heart. 2000;83(6):627-633. doi:10.1136/HEART.83.6.627
32.    Borowiak KS, Ciechanowski K, Waloszczyk P. Psilocybin mushroom (Psilocybe semilanceata) intoxication with myocardial infarction. J Toxicol Clin Toxicol. 1998;36(1-2):47-49. doi:10.3109/15563659809162584
33.    Kotts WJ, Gamble DT, Dawson DK, Connor D. Psilocybin-induced takotsubo cardiomyopathy. BMJ Case Rep. 2022;15(5). doi:10.1136/BCR-2021-245863
34.    Oberli LS, Haegeli LM, Heidecker B. Right coronary anomaly in a patient with myocarditis and cardiac arrest: a case report. Eur Hear J Case Reports. 2018;2(2). doi:10.1093/EHJCR/YTY044
35.    Nepal C, Patel S, Ahmad N, Mirrer B, Cohen R. Out of Hospital Cardiac Arrest Triggered by LSD in a Patient with Suspected Brugada Syndrome. In: CRITICAL CARE CASE REPORTS: DRUG OVERDOSES. American Thoracic Society International Conference ; 2017. Accessed September 4, 2022. https://www.atsjournals.org/doi/abs/10. … acts.A3773
36.    Strassman RJ, Qualls CR. Dose-response study of N,N-dimethyltryptamine in humans. I. Neuroendocrine, autonomic, and cardiovascular effects. Arch Gen Psychiatry. 1994;51(2):85-97. Accessed June 27, 2018. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/8297216
37.    Isbell H. Comparison of the reactions induced by psilocybin and LSD-25 in man. Psychopharmacologia. 1959;1(1):29-38. doi:10.1007/BF00408109
38.    Griffiths RR, Richards WA, McCann U, Jesse R. Psilocybin can occasion mystical-type experiences having substantial and sustained personal meaning and spiritual significance. Psychopharmacology (Berl). 2006;187(3):268-283. doi:10.1007/s00213-006-0457-5
39.    Hasler F, Grimberg U, Benz MA, Huber T, Vollenweider FX. Acute psychological and physiological effects of psilocybin in healthy humans: a double-blind, placebo-controlled dose-effect study. Psychopharmacology (Berl). 2004;172(2):145-156. doi:10.1007/S00213-003-1640-6
40.    Riba J, Valle M, Urbano G, Yritia M, Morte A, Barbanoj MJ. Human pharmacology of ayahuasca: Subjective and cardiovascular effects, monoamine metabolite excretion, and pharmacokinetics. J Pharmacol Exp Ther. 2003;306(1):73-83. doi:10.1124/jpet.103.049882
41.    Schlag AK, Aday J, Salam I, Neill JC, Nutt DJ. Adverse effects of psychedelics: From anecdotes and misinformation to systematic science. J Psychopharmacol. 2022;36(3):258. doi:10.1177/02698811211069100
42.    Ramaekers JG, Hutten N, Mason NL, et al. A low dose of lysergic acid diethylamide decreases pain perception in healthy volunteers. J Psychopharmacol. 2021;35(4):398-405. doi:10.1177/0269881120940937
43.    Johnson MW, Richards WA, Griffiths RR. Human hallucinogen research: guidelines for safety. J Psychopharmacol. 2008;22(6):603-620. doi:10.1177/0269881108093587
44.    Simonsson O, Sexton JD, Hendricks PS. Associations between lifetime classic psychedelic use and markers of physical health. J Psychopharmacol. 2021;35(4):447-452. doi:10.1177/0269881121996863
45.    Simonsson O, Hendricks PS, Carhart-Harris R, Kettner H, Osika W. Association Between Lifetime Classic Psychedelic Use and Hypertension in the Past Year. Hypertension. 2021;77(5):1510-1516. doi:10.1161/hypertensionaha.120.16715
46.    Dahmane E, Hutson PR, Gobburu JVS. Exposure-Response Analysis to Assess the Concentration-QTc Relationship of Psilocybin/Psilocin. Clin Pharmacol drug Dev. 2021;10(1):78-85. doi:10.1002/CPDD.796
47.    Barnes BJ, Hollands JM. Drug-induced arrhythmias. Crit Care Med. 2010;38(6 Suppl). doi:10.1097/CCM.0B013E3181DE112A
48.    An Evaluation of Psilocybin’s Effect on Cardiac Repolarization - ClinicalTrials.gov identifier NCT05478278. Accessed September 14, 2022. https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT05478278
49.    Witchel HJ. Drug-induced hERG Block and Long QT Syndrome. Cardiovasc Ther. 2011;29(4):251-259. doi:10.1111/j.1755-5922.2010.00154.x
50.    Hackl B, Todt H, Kubista H, Hilber K, Koenig X. Psilocybin Therapy of Psychiatric Disorders Is Not Hampered by hERG Potassium Channel-Mediated Cardiotoxicity. Int J Neuropsychopharmacol. 2022;25(4):280-282. doi:10.1093/IJNP/PYAB085
51.    Teixeira PJ, Johnson MW, Timmermann C, et al. Psychedelics and health behaviour change. J Psychopharmacol. 2022;36(1):12-19. doi:10.1177/02698811211008554

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] CAARUD - CAARUD et implication des usagers
par supersego, dernier post 30 mars 2011 à  17:43 par petite fille
  32
[ Forum ] Actualité - FA publie un guide sur la participation des usagers
par prescripteur, dernier post 25 septembre 2020 à  17:40 par prescripteur
  0
  15
  [ PsychoWIKI ] Méthadone, mélanges de drogues, et interactions

Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
En ce moment sur PsychoACTIF  
 Psychoactif 
Vos bénéfices liés à l'usage des drogues
14 octobre 2022Annonce de Equipe de PsychoACTIF
 Appel à témoignage 
Avez vous des problèmes de médecin pour votre traitement de subst...
Il y a 9hCommentaire de Mars super (33 réponses)
 Forum 
Besoin d'aide pour commencer le sevrage
Il y a moins d'1mnCommentaire de AugustusHill dans [Tramadol...]
(4 réponses)
 Forum 
Effets secondaires - La metha me rend malade?? HELP
Il y a 25mn
4
Commentaire de Morning Glory dans [Méthadone...]
(62 réponses)
 Forum 
Dosage - Vos habitudes de drop Tramadol LP
Il y a 31mnCommentaire de AugustusHill dans [Tramadol...]
(17 réponses)
 Forum 
Addiction - Je test Je test...
Il y a 42mnCommentaire de AugustusHill dans [Tramadol...]
(1 réponse)
 Forum 
Arrêt & Sevrage - Trouver de l'aide
Il y a 47mnCommentaire de AugustusHill dans [Tramadol...]
(2 réponses)
 Forum 
Gérer sa consommation - Mauvaise gestion de mon alcooldépendance, musique et polytoxicomanie
Il y a 52mnCommentaire de lilmydriase dans [Conseils généraux de...]
(4 réponses)
 Forum 
Tramadol trip très long
Il y a 56mnCommentaire de AugustusHill dans [Tramadol...]
(6 réponses)
 Forum 
Drogue info - Question que je me suis toujours posé
Il y a 1hCommentaire de AugustusHill dans [Tramadol...]
(2 réponses)
 Blog 
Vos bénéfices liés à l'usage des drogues
Il y a 1j
9
Commentaire de Nineta dans le blog de Equipe de PsychoACTIF
(19 commentaires)
 Blog 
Bulletin IACM du 30 novembre 2022
Il y a 1jNouveau blog de filousky dans [Actualités]
 Blog 
Le labyrinthe d'Akck
Il y a 2jNouveau blog de akcknopol dans [En passant]
 
  QuizzZ 
Consommez-vous le MDMA/Ecstasy à moindre risque ?
Dernier quizzZ à 00:46
 PsychoWIKI 
Methadone, effets, risques, témoignages
 Topic epinglé 
Neurchi 2 Psychoactif
 Nouveaux membres 
Dunn07, edithw, halalvegan, Leica, Rocketman, Vonzy nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Ton incitatif sur l'héroine ?
par filousky, le 30 Nov 2022
Salut L-Olliverstone, J'ai lu ton histoire et je pourrai écrire la même, sauf que j'ai déjà 68 ans. Vécu similaire mais quand je lis ton histoire, il n'y a que du malheur et une belle diabolisation de 'héroïne. Alors, c'est vrai que l'héroïne peut faire des dégâts mais tu ne parles à au...[Lire la suite]
 Vos bénéfices liés à l'usage des drogues
par Cub3000, le 22 Nov 2022
Hello...Je pourrais lister tout un tas d'effets positifs sur ma vie de certaines substances que je consomme, mais je vais me limiter au plus notable : Les lysergamides m'ont complètement sorti d'une sorte de rumination d'angoisses existentielles/métaphysiques qui me bouffait littéralement la vi...[Lire la suite]
 Question pour arrêt du Shit
par PrincessCarolyn, le 23 Nov 2022
Coucou ! Je suis à peu près dans la même situation que toi par rapport au shit et en suis à ma 2eme semaine d'arrêt.. Ce qui m'a paru important dans un premier temps c'est de se fixer des objectifs réalistes, et de se laisser le droit de diminuer sa conso petit à petit. Tu peux par exemple t...[Lire la suite]
Tous les morceaux choisis
Les derniers champis

La coke trop forte à cause de fentanyl WTF !!?? dans [forum] craving cocaine
(Il y a 8h)
la diabolisation cree une attraction irresistible. Personne ne t'oblige a en pre dans [forum] Ton incitatif sur l'héroine ?
(Il y a 9h)
Très bien dit - MM dans [forum] craving cocaine
(Il y a 10h)
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (meumeuh) dans [forum] Ton incitatif sur l'héroine ?
(Il y a 1j)
Fred a été une sorte de Père symbolique pour moi. A bientôt sur le 2nd A ;) dans [blog] Le cancer de ma mère.
(Il y a 1j)

Pied de page des forums