Mon mari me quitte à son retour de cure

Publié par ,
2115 vues, 5 réponses
Leina femme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 05 Sep 2023
1 message
Bonjour à tous et toutes,

Voilà maintenant 22 ans que je suis avec mon mari. Il a commencé à boire très très jeune, 13 ans massivement jusqu'à ce qu'il soit à terre. Je l'ai toujours soutenu et encouragé pour qu'il se sorte se là, protéger quand il avait trop bu, craint continuellement qu'il lui arrive quelques choses. Cela fait maintenant 3 ans qu'il se faisait suivre par un psychiatre qui lui prescrivait un traitement pour tenter d'arrêter de boire. L'année dernière, il s'est cru malade et personne ne trouvait ce qu'il avait, il en a déduit que cela venait de l'alcool et très difficilement arrêter de boire complètement. Ce qui l'a plonge dans une profonde dépression. Au final, il avait bien un soucis de santé pour lequel il a été opéré en janvier. Se morfondant de son état diminué, il a replonger dans l'alcool en mars. J'ai finis moi-même par me perdre et tomber en dépression, en juin il a du coup décidé de partir en cure comme il disait pour lui, pour nos deux enfants et moi. Il m'avait dit vouloir s'en sortir pour qu'on ai une plus belle vie sans l'obscurité de l'alcool au milieu. J'ai très mal vécu ce départ mais je me suis fait une raison en me focalisant sur ses espoirs pour la suite. Je l'ai comme d'habitude soutenu et épaulé. J'ai mis tout en œuvre pour aller le chercher pour ses permissions, aller le voir quand il n'en avait pas, je n'ai pas le permis et il était à plus de 40 km de la maison. Il m'envoyait des sms tout les jours, m'appelait tout les jours plusieurs fois, il a même voulu a un moment presque à la fin signer une décharge pour venir me rejoindre car il disait que je lui manqué et qu'il s'inquiétait pour moi. J'ai du parlementer avec lui pendant toute une après-midi pour qu'il aille jusqu'au bout. Ceci a une semaine de la fin, à son retour il a fait en sorte de faire les papiers de bonnes heures et m'a appelait en me disant ça y est mon minou j'arrive je suis sur la route. Depuis ce jour au fur et à mesure des jours, il a commencé à se fermer, à plus parler et s'éloigner. C'était comme s'il était absent, là mais pas réellement rentré. Au bout d'une semaine, on avait décidé de nettoyer la voiture et je suis tombé sur un papier d'une femme en cure qui lui faisait des avances ouvertement. Ne sachant pas ce que c'était, j'ai déplié le papier devant lui voir si c'était à jeter et il n'a rien dit. Juste après quand je lui ai posé la question, il m'a répondu je me suis aperçu à mon retour au fil des jours et de son absence que j'avais les mêmes sentiments qu'elle et je veux qu'on divorce. Je suis totalement perdu et dévasté depuis, je ne comprends pas ce qu'il se passe. J'ai l'impression qu'en fait, ce n'est pas mon mari qui est rentré, je ne le reconnaît pas. J'ai décidé très difficilement de le laisser s'en aller avant qu'on se haisse, ce serait trop dur pour moi d'en arriver là, nous sommes ensemble depuis nos 18 ans. Je suis perdu, angoissée et désemparée mais le processus est enclencher et nous avons rendez-vous à l'avocate le 22, ironiquement jour pour jour 1 mois après son retour. Quelqu'un a-t'il vécu une situation similaire ou ressemblant?? Merci.

Léina

Hors ligne

 

avatar
Mister No homme
Pussy time
champi vert23champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 04 Aug 2014
8579 messages
Blogs
Salut,

J'ai quitté la mère de mes enfants car je voulais à tout prix éloigner l'alcoolique que j'étais.
Je ne regrette pas mais j'ai souffert de cette séparation que j'ai pourtant voulue.
L'alcool noircit notre estime de nous même et j
Maintenant, ton mari a peut être d'autres raisons, essaie d'en discuter.

Bon courage. Pas trop le temps pour une réponse plus étoffée et j'ai lu ton message en diagonale.

Si tu pouvais aérer ton texte, tu auras davantage de lecteurs assidus.

Dernière modification par Mister No (07 septembre 2023 à  16:43)


Just say no prohibition !

Hors ligne

 

ancienweeder homme
Nouveau Psycho
France
champi vert1champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 20 Aug 2021
172 messages
Blogs
Hello,

Je connais une personne qui était addict au cannabis. Suite à son sevrage, cette personne a mis un terme à sa relation de couple également.

Pour lui, la relation de le satisfaisait pas, mais la consommation de cannabis permettait de combler cette non-satisfaction.

Une fois sevré, il a comme émergé, vécu une seconde naissance, pris conscience qu’il devait mettre un terme à la relation qui ne lui convenait pas depuis longtemps.


Peut être que c’est quelque chose dans le genre que ton mari a vécu.

Hors ligne

 

linec13 femme
Adhérent PsychoACTIF
France
champi vert13champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 14 Oct 2015
493 messages
Blogs
Comment vas tu Léna ?
Donne des News si tu passes par ici heart

A kiss makes my whole day, anal makes my hole weak

Hors ligne

 

ancienweeder homme
Nouveau Psycho
France
champi vert1champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 20 Aug 2021
172 messages
Blogs
Pour la personne qui m’a mis un champ rouge :
« Éviter de généraliser..sevrage comme 2e vie pas pour tous »

J’ai écrit « pour lui ». A aucun moment je generalise, je retranscrit la situation d’une personne. Put ur glasses.

Hors ligne

 

Monsieur Grossier homme
Banni
champi vert10champijaune1cxhampi rouge1
Inscrit le 31 Aug 2023
157 messages
Bonjour Léina,

Je ne connais pas de personne à qui une telle chose est arrivée.

J'imagine que la cure c'est un peu un endroit hors du temps, où on peut se retrouver provisoirement avec des personnes qui comprennent pleinement notre vécu (pour vivre la même chose), un endroit propice à des espèces d'amours de vacances. Qui peuvent durer ou pas, c'est selon (une amie a rencontré son âme soeur lors d'un séjour en hôpital psychiatrique...).

Peut-être ton futur ex-mari a-t-il cherché à maintenir le temps de la cure (et après cette rencontre avec une autre patiente) la flamme entre vous, pensant que cette relation ne serait qu'une passade, et que vous reprendriez ensuite votre relation sur les meilleures bases possibles. Et qu'à son retour, il a réalisé qu'il ne pensait qu'à son "amour de vacances". Va savoir.

On réalise parfois à la suite d'un événement que notre relation ne nous satisfaisait pas entièrement (malgré tous les efforts que tu as entrepris) et qu'il faut savoir saisir sa chance pour tout reprendre à zéro.
Si ça se trouve, il reviendra vite la queue entre les jambes, sobre ou pas. Peut-être ne reviendra t'il pas.

En attendant, t'estimais-tu satisfaite de ta relation avec lui (alcoolisme mis à part) ? Faisais-tu tous ces efforts par amour sincère, ou pour garder une apparence de normalité (par rapport aux enfants par exemple) ?
Je pose ces questions car j'ai vu ma mère faire des efforts pas croyables pour soutenir mon père, alors (et toujours) méchamment alcoolique. J'ai toujours eu l'impression qu'elle le faisait afin d'éviter une séparation qu'elle aurait jugée traumatisante pour nous, ses enfants (alors que c'est rester avec ce déchet qui l'a été) ; et de peur de se retrouver seule à un âge où il n'est pas forcément facile de faire de nouvelles rencontres et nouer une nouvelle relation.

Je compatis à ta douleur et a l'incompréhension dans laquelle tu te trouves. Quelque soit l'issue de cette histoire, j'espère que tu t'en relèveras vite.
Reputation de ce post
 
Sujet difficile et réponse intéressante. Nineta

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] J ai quitté mon chéri polytoxico
par Barbara26, dernier post 11 décembre 2017 par La lie
  49
logo Psychoactif
[ Forum ] Aider moi , j'ai griller mon mari !!!
par gloria2602, dernier post 24 janvier 2010 par flo
  48
logo Psychoactif
[ Forum ] LA CAME , la maitresse de mon mari ...
par celine.die, dernier post 18 octobre 2017 par Sufenta
  15
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] PAWS, le syndrome prolongé de sevrage

Pied de page des forums