Thrombose chronique et rechute cocaine apres 4 ans.

Publié par ,
674 vues, 2 réponses
#conscie #mental #santé
Dada88 femme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 14 Dec 2023
1 message
Hello ici, je poste ca ici comme une bouteille a la mer car je n'ai personne a qui en parler sans honte et jugements sur ma situation. J'ai 36 ans et je souffre depuis 6 ans d'un trouble de la coagulation grave, qui thrombose mon systeme veineux ( niveau de l'appareil digestif ), chronique, avec comme antécédents, embolies pulmonaires, infarctus de la rate et nodules sur le foie ( apparition récente ). J'ai consommé de la cocaine régulièrement durant deux années, pas des quantités loufoques non plus mais suffisament pour m'arreter il y a 5 ans apres l'apparition de cette pathologie et de mes multiples passages sur des lits d'hopitaux ...
Durant 5 années je n'ai donc plus touché a rien. Cette année, apres séparation douloureuse et mauvaise rencontre amicale, j'ai recommencé cet été a consommer mais moins d'une dizaine de fois entre le printemps et l'automne. Et depuis 3 mois je fréquente quelqu'un qui consomme tous les jours, au début parfois je consommais parfois non mais de maniere raisonnable en quantité et responsable donc pas de mélange avec conso d'alcool non plus.
Sauf que depuis un mois forcément, des quelques lignes fines, un weekend sur deux, j'ai continué le lundi aussi pour tenir niveau fatigue et puis des lundis et quelques jours sobres en semaine avant de recommencer le cycle, notre conso est devenue quotidienne et je ne regarde meme plus la quantité et la taille des traits, puisque ca arrive, ca finit vulgairement écrasé et sniffé aussitot ! Souvent au départ, j'étais la voix de la sagesse et je refusais meme pour Monsieur et tout se passait bien, au contraire on avait pas mauvaise influence l'un et l'autre, il était plutot enthousiaste pour nous.
Maintenant, c'est moi qui me retrouve a en réclamer alors qu'il lui arrive de ne pas en avoir envie et meme pire, je pioche dans mon épargne pour aller en acheter et seule ! Je partage toujours mais j'ai jamais consommé seule, je ne me reconnais plus, je me surprend a etre " fourbe " quand il s'agit du partage et en plus de ca, j'ai l'impression de voir la réalité en face concernant ma trop grande fragilité de santé mais comme si ma conscience était " anesthésiée ", je sais que c'est mal, je fais preuve d'état de conscience, culpabilité, envie que ca change, réflexions ( état sobre c'est mieux pour réfléchir de maniere lucide et réaliste mais pour le coup depuis un mois je le suis quasiment jamais ), mais tres vite, une pensée de type " fuck on vit qu'une fois ", totalement absurde, accompagnée du sentiment que la sobriété est nulle, fade, ennuyeuse, sans sensations, accompagne ce genre de pensée parasite et la c'est vicieux.
La ou je sais que cette pensée est due a l'effet du produit, donc mon mental est biaisé, je le sais donc je m'arrete et parfois arrive a reprendre raison et revenir a l'envie d'arreter a nouveau et d'aider mon compagnon qui veut lui aussi ... Le truc qui me dupe et m'égare dans tout ca, c'est le sentiment qui accompagne ces pensées.
Lui mon corps, mon esprit le ressent donc inconsciement je ne peux le remettre en question et le placer comme parasite aussi, altéré, et a cause de ca et bien je me persuade de ce que je ressens meme si c'est faux et plus honteux, que ma santé ne pourra pas etre pire étant donné qu'a coté je suis assidue avec mon traitement stabilisant ...
Ma lucidité fuit face a la réalité, et je suis incapable de lutter ou d'agir contre ca, comme si j'étais anesthésiée et spectatrice seulement. Limite, je m'en ficherai presque dans mon attitude, lors de certaines conversations, je minimise tout.
Non pas que c'est arrangeant de fuir, au contraire niveau conscience je trinque mais je suis dans une situation face a cet état de conscience, comme paralysée, persuadée de ne pouvoir rien faire, ni rien changer, qu'un jour ca s'arretera et que j'ai qu'a attendre sans forcer, que ce jour arrive ...
Forcément ma santé, il faut que je change ca mais j'ai peur aussi pour mon avenir sentimental ...
Merci d'avoir lu.

Hors ligne

 

avatar
prescripteur homme
Modérateur
champi vert103champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Feb 2008
11908 messages
Blogs
Bonjour, tu sembles avoir une maladie rare, donc l'effet de la cocaine sur cette maladie est probablement non étudié. L'effet cardiovasculaire de la cocaine et son effet sur la coagulation est plutot inquietant dans ce cas.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6649919/

Abstract

Cocaine is associated with a wide array of complications through a number of different mechanisms. Although the majority of cocaine-related morbidity has been attributed to complications in arterial vasculature, the deleterious impact of venous complications appears to be largely unrepresented in current literature as well as clinical practice despite emerging evidence of the high prevalence and annual incidence of deep vein thrombosis (DVT) in illicit drug users.

Our case report illustrates an uncharacteristic presentation of cocaine-related widespread thrombotic cascade involving both arterial and venous circulations causing significant morbidity. The complex pathophysiology of widespread prothrombotic state caused by cocaine includes endothelial damage promoting the increase of fibrinogen and Von Willebrand factor to platelet aggregation and clot formation. It is important to identify the impact cocaine-induced venous thrombosis can mount, especially in the form of potentially fatal complications like pulmonary embolism. Although recent studies have focused on increased incidence and prevalence of venous thrombosis in the setting of cocaine abuse, ours is the first case of a documented pulmonary embolism caused by cocaine-related venous thrombosis. Further studies are needed to identify patients at higher risk for this complication like rare thrombotic disorders.

As tu essayé d'en parler à un psychologue. Il y en a souvent dans les CSAPA où ils sont gratuits. Amicalement

Dernière modification par prescripteur (14 décembre 2023 à  15:47)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

avatar
sky56253
Psycho junior
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 24 Mar 2017
243 messages
Hello,

Sache que je comprends ce que tu traverses et te souhaite d’y arriver, c’est possible….!

Bises

Sky.

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] Coke, physique et mental
par JeaHere, dernier post 24 mai 2017 par MoiMel21
  8
logo Psychoactif
[ Forum ] Arrêt & Sevrage - Arrêt C / Mental / Avis / Conseil
par Flo1691, dernier post 13 mars 2022 par Scoxo
  5
logo Psychoactif
[ Forum ] Le Manque de cocaine n’est il que mental ?
par Ask111, dernier post 28 octobre 2017 par MoiMel21
  11
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] Complications aiguës de l'usage de cocaïne
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] Cocaine, effets, risques, témoignages

Pied de page des forums