inquiétudes Polyconso, intéractions entre divers médicaments et drogues

Publié par ,
804 vues, 3 réponses
#alcool #amphétamine #Interactions médicamenteuses #neuroleptique #polyconso #quétiapine #speed
Plumette_La_Paillette femme
Nouveau membre
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 21 Feb 2024
2 messages
Bonjour à tous et à toutes!
J'ai longtemps hésité à poster quelque chose ici, mais cela fait un bout de temps que je parcours le forum, le site en général, en tant que "simple lectrice"

J'aimerais, savoir si d'autres personnes sont ou ont été dans le même genre de situation que moi par rapport aux addictions, également avoir des retour d'expériences, etc mais également des possibles "réponses" quant au mélanges de tout ce que je peux mettre dans mon corps.
Pour essayer de résumer un peu, Je consomme des drogues depuis environ 8-9 ans. (j'ai la vingtaine) et je picole depuis trop longtemps (du genre a picoler en douce dans les placards quand j'avais 10 piges) + la clope (mais ça, j'avoue c'est le cadet d'mes soucis)
Au début mes consos étaient plutôt de façon plutôt occasionnelles et "festives", (festoches, teufs, soirées,...) Puis au fur et mesure, et par périodes, quotidiennement.
J'ai testé plusieurs choses au fur et à mesure des années (bédo, Mdma, speed, coke, ....) et j'ai également été sous divers traitements (anti dépresseurs, neuroleptiques, anxiolytiques,...)

Mes consos ont jamais été linéaires. ya eu des périodes à balle, d'autres plus calmes, même des grosses pauses allant jusque 8 mois. bref, des montagnes russes selon la période.

Là actuellement, et depuis maintenant plusieurs mois, je saurais même pas dire combien (avec quelques brèves pauses, 1 semaine max,...) je consomme quotidiennement du speed, de l'alcool, (je suis alcoolique suivi en centre addicto depuis 2 ans et demi), et en plus j'ai de la quétiapine, Baclocur, des anxios, des anti-dépresseurs.

En gros, un bon gros mélange qui, je pense pas super ouf pour mon corps, mon cerveau,...

(j'suis en dépression, stress post trauma complexe, anxiété, TDAH fin bref encore un chouette mélange dit donc, même si j'essaie de faire en sorte de gérer ce bordel, avec notemment la thérapie psy, ben c'est pas toujours simple!)

Du coup, avec ce post, je voulais savoir si d'autres personnes peuvent être dans le même cas, l'ont été, bref, un "besoin de partager".

Faut aussi savoir, que concernant l'alcool et le speed, je consomme 80% du temps solo, donc pas dans un cadre festif,... Je consomme d'ailleurs + quand je suis seule qu'avec des potes, en soirée.

Je me pose forcément des questions par rapport à ce cocktail médocs-alcool-speed, l'impact que ça peut faire,... Sans être une experte, jme dit que ça doit pas être top, et je me questionne sur l'impact des interactions entre tout ce bazar. Et j'ai clairement pas envie de clamser pcq mon corps dit stop.

Malgrè mon suivi addicto, mes tentatives d'arrêts ou de "cadrer" les prises, j'ai l'impression de ne jamais réussir à décrocher.
Jme sens dans une impasse et un cercle vicieux à la con où je reviens toujours à consommer. Pour me concentrer, me vider la tête, faire le tri dans mes émotions, par habitude, par addiction, a cause des cravings,.... et aussi pcq j'aime taper des traces..

Bref, j'ai l'impression que jme sortirai jamais de cess schéma de consos.

Les nuits blanches à répétitions, l'impact que mes consos peuvent avoir sur mes relations (inquiétude des gens qui m'aiment, poser des lapins aux gens pcq j'tape after jusque 10h,......), la perte de poids, la fatigue accumulée, les problèmes dentaires,...
La logistique de toujours prévoir d'avoir à taper, picoler à dispo pour pas ne rien avoir sous la main,... c'est clairement merdique (pour moi)

J'ai un passé bien complexe et traumatique, les drogues, l'alcool m'ont "aidée" (oui le mot est peut-être mal choisi) ont été une béquille pour garder la tête hors de l'eau, supporter le quotidien et continuer a vivre plus ou moins "normalement".

sauf que là clairement, je sais que c'est trop. seulement, j'arrive pas à arrêter.

Je ne sais pas trop si ce post est clair, ni où je veux vraiment en venir, mais est-ce que c'est possible de sortir de tout ça ? Quand c'est devenu une routine, perso j'ai du mal à m'imaginer sans les consos.

Voilà un peu ce que je voulais partager, et questionner,..

Bref, voilà un peu le beau bordel, merci d'avoir lu, et si vous avez quelque chose à répondre, partager, .... c'est vraiment très inconfortable d'être coincée dans tout ça.. ^^

Hors ligne

 

joel92 homme
Psycho junior
champi vert7champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 05 Mar 2019
324 messages
Blogs
Hey, je vais pas trop m'étendre mais j'ai en gros de l'abilify, du tercian et du brintellix,

Pareil j'ai commencé l'eau écarlate à 11 ans, alcool à 12, bédo, champis, etc (+ de 60 molécules testées à mon actif).

L'alcool j'ai réussi à arrêter après 3 tentatives, j'étais pas dépendant mais quand je commence à me droguer, quelque soit la drogue, j'ai beaucoup de mal à me contrôler et en général l'alcool ça partait en black out avec des conséquences parfois désastreuses.

La ça fait bientôt 2 ans, avec juste une cuite il y a 1 an. Dans l'ensemble je vais mieux sans alcool.

Et j'ai consommé énormément de speed, jusqu’à 50g par mois, jusqu'à très récemment. J'ai réussi à me faire diagnostiquer TDAH et à me faire prescrire de la ritaline, depuis quelques semaines, je suis à présent à 50mg par jour et c'était un peu la molécule de la dernière chance donc je me tiens à mes 50mg quotidiens. Si j'abuse de ce traitement je vais vraiment me retrouver dans la merde.

Pour les interactions c'est hyper compliqué, j'avais fait un thread où je demandais les risques de prendre plein de speed et de prendre du tercian pour dormir, j'avais pas eu beaucoup de réponses. Je ne saurais pas trop te répondre mais de ce que j'ai lu de ton thread je ne vois pas d'interactions particulièrement dangereuses à court terme. Par contre à long terme, rien que les antipsychotiques ça peut avoir des effets secondaires par exemple.


De mon côté, l'abilify n'a jamais rien changé à mes états, je vais demander à réduire et arrêter dans l'année là, les antidépresseurs pareil ça ne m'a jamais aidé. Le tercian c'est pour dormir j'aimerais bien réussir à m'en passer, ça va peut être être le plus compliqué ça.


-> tout ça pour dire que : de mon côté, mes états dépressifs me semblent correlés à deux choses en gros, les déterminants sociaux (capitalisme de merde et tout ce que ça implique dans ma vie (pauvreté) + père violent et absent (donc les traumas en général)), et la dopamine.

Très clairement les ISRS ne m'ont jamais aidé, par contre je pouvais passer deux semaines en crise suicidaire et en sortir avec la présence des copains + du speed.

Pour l'instant avec la tolérance que j'ai au speed j'en chies encore un peu parce que j'ai du bien vider mes stocks de neurotransmetteurs.

Mais au moins avec la ritaline, je suis à peu près fonctionnel, je n'ai pas de cravings, je ne suis pas en boule dans mon lit 20h par jour etc.

Je prends aussi des compléments alimentaires (vitamines + minéraux / ginseng / rhodiola), pour m'aider à me remettre en forme.


Tes soignants t'ont parlé de ritaline ou pas ?

bonne journée

Hors ligne

 

Plumette_La_Paillette femme
Nouveau membre
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 21 Feb 2024
2 messages
Salut !
Merci pour ta réponse !
Oui on m'a déjà parlé de la Ritaline, mais je suis un peu frileuse, mais plusieurs personnes m'ont dit que ça leur avait quand même bien aidées pour le TDAH et donc aussi l'arrêt ou diminution de toutes les autres substances, prods, medocs,...
Le speed je l'utilise un peu en "automédication" donc je me dis pourquoi pas tester la ritaline...  J'avais peur que ça fasse des cravings et devenir accro à la ritaline ^^

Mais j'en reparlerai avec mes soignant.es wink

Bonne journée à toi aussi !

Hors ligne

 

joel92 homme
Psycho junior
champi vert7champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 05 Mar 2019
324 messages
Blogs
Bah perso je suis complètement dépendant aux stimulants genre en 3 mois j'ai torpillé genre 140g là... Donc au moins :

- qualité pharma
- pas de coupes
- LP donc moins de cravings
- la ritaline est moins neurotoxique d'après mes souvenirs car inhibe la recapture de la dopamine alors que le speed est un agoniste...

Depuis que j'ai commencé la rita j'ai pas de cravings parce que le speed m'a dégouté genre vraiment j'ai trop forcé aussi.

Pour le reste désolé pas trop de réponses...

Perso je compte arrêter progressivement l'abilify et le brintellix parce que j'ai jamais vu les bénéfices quoi..

Le TDAH c'est pas un truc léger, ça pourrit la vie vraiment, abandons d'études, bruns outs, pétages de plombs etc... Ca peut te pousser vraiment très bas.. Et mon addicto m'a dit que souvent il y avait des comorbidités. Elle est bien formée sur le TDAH.


Force

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] [Projet] Interactions drogues/médicaments
par Kevin, dernier post 03 juillet 2013 par psychoniac
  11
logo Psychoactif
[ Forum ] Polyconsommation - Crise tachycardie ou od a cause polyconso (3,g,c,taz,k)
par Bobos, dernier post 30 janvier 2023 par HiroYagama
  1
logo Psychoactif
[ Forum ] Tableau des interactions entre produits
par g_p_a, dernier post 01 janvier 2023 par Zefy
  1
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] Méthadone, mélanges de drogues, et interactions
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] Amphétamine-Méthamphétamine, effets, risques, témoignages
logo Psychoactif   [ QuizzZ ] Auto-évaluer votre consommation d'alcool
17203 personnes ont déja passé ce quizzz !

Pied de page des forums