Le 1cP-LSD REDUIT ses symptomes psychotiques, besoin de vos avis.

Publié par ,
1784 vues, 6 réponses
Amme femme
Nouveau membre
Belgique
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 16 Dec 2022
9 messages
Hey,

Je fais ce post car j'aurais une question.
Avec ma copine on est toutes les 2 psychotiques (bien que nos hallucinations soient pas forcément du même ordre) et on consomme de temps en temps (ça dépends vraiment de si on a le temps, ...) des psychédéliques et des dissos (surtout du 1cP-LSD, 4-HO-MiPT et DMXE).
Le trucs c'est que ça a eu depuis son 1er test un effet assez particulier, elle arrêtait de psychoter (ça me fais/faisait aussi cet effet). Son trip sous 200ug durait une vingtaine d'heure ... je vous l'accorde c'est beaucoup, pendant les 2/3 jours suivants les couleurs sont améliorées mais entre le 2e et 7e jour (outre les couleurs au début) elle n'hallucine plus du tout, vraiment rien, ça commence à revenir à partir du 7e jour et ça monte jusqu'à +- le 14e jour (c'est a dire la fin de la tolérance) pour revenir à la normale. Elle n'a pas signalée (je lui ai demandée plusieurs fois) d'aggravation de l'intensité des hallucinations. Elle n'a plus de crises (imaginer qq en psychose sous salvia ... bah ses crises ressemblent à ça, anxiété extrême, hallucinations très fortes, mutilations quand ça va vraiment pas, ...) durant cette période de "calme".
Après cette (longue) introduction voici ma question : la downregulation induite après une prise de lsd pourrait elle expliquer le fait de ne plus avoir d'hallucinations ?
Est ce que des gens ici ont déjà eu ça et si oui, existe il un traitement analogue dont il faudrait discuter avec un.e psychiatre histoire qu'elle aille mieux ?
Je précise aussi que elle n'avait JAMAIS prise de drogue avant le lsd et que ses hallucinations sont la depuis toute petite.

Coeur sur vous tous
Peace ?

Dernière modification par Morning Glory (17 janvier 2023 à  13:39)

Hors ligne

 

avatar
Morning Glory femme
Ex modo
champi vert29champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 10 Oct 2017
4371 messages
Blogs
Salut, c'est en effet peu commun comme témoignage!

Ecoute je n'en sais rien. Je resterais méfiante si j'étais vous, mais si c'est vraiment ce que ça vous fait alors pourquoi s'en priver, juste, avec la tolérance et la perte de magie possible à terme, j'espère que cet effet thérapeutique pourra perdurer.

Mais je n'ai aucune idée de comment cela doit fonctionner dans le cerveau là, habituellement on dit plutôt que les psychés sont prônes à déclencher des crises, pas à les calmer! Du coup je suis super intéressée et contente pour elle, je serais curieuse que d'autres témoignages viennent s'ajouter pour voir où ça mène.

Μόρνηνγγ Γλωρύ
I <3 5-HT & DA ~

Hors ligne

 

avatar
Benjamin Armerion homme
Opïoidocannabinomane
champi vert2champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 29 Apr 2013
268 messages
Blogs
J'ai eu une chose identique, mais sous micro dose (je souffre de schizophrénie)

Dernière modification par Benjamin Armerion (16 mars 2023 à  00:46)


Ce que je préférerai, - c'est ce dont s'abuse l'esprit abusé -, c'est d'aimer la terre comme l'aime la lune et de n'effleurer sa beauté que des yeux.
(Ainsi parlait Zarathoustra, trad. Georges-Arthur Goldschmidt, p. 170, Éd. Livre de poche n° 987)
"Ce n'est pas un signe de bonne santé que d'être bien adapté à  une société profondément malade." J. Krishnamurti

Hors ligne

 

avatar
Locutus homme
Psycho junior
France
champi vert6champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 13 Mar 2022
242 messages
Salut,

Les lysergamides modifie profondément le fonctionnement du cerveau, que cela modifie la perception des symptômes psychotiques ne m'étonne guère, ils y a des connexions qui se font entre certaines zones du cerveau qui ne devrait pas exister normalement ! Dans les épisodes de psychose on observe des modifications similaire, c'est pour ça que les études sur les psychédélique sur la dépression sont prometteuses, le gros problème, c'est que ça reste très aléatoire, parfois on a des effets bénéfiques, parfois c'est tout le contraire.

Baroudeur de l'esprit

Hors ligne

 

Amme femme
Nouveau membre
Belgique
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 16 Dec 2022
9 messages

Benjamin Armerion a écrit

J'ai eu une chose identique, mais sous micro dose (je souffre de schizophrénie)

Hello,

Est-ce que ça a duré ?
Et par hasard edt ce que tu aurais documenté l'évolution des tes symptomes ? Pour ma copine ils passent de 5 en moyenne à 1.5 surtout les hallus les yeux ouverts et les voix qui dégagent.

Hors ligne

 

avatar
Benjamin Armerion homme
Opïoidocannabinomane
champi vert2champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 29 Apr 2013
268 messages
Blogs
Bah écoute je ne saurais pas dire mais une prise unique m'a aidé. Désormais c'est Caro et Hélène qui veillent sur moi (et bien sur Sophie) et j'ai de moins en moins de symptômes psychotiques. Si besoin de plus de précisions je reste dispoinible

Ce que je préférerai, - c'est ce dont s'abuse l'esprit abusé -, c'est d'aimer la terre comme l'aime la lune et de n'effleurer sa beauté que des yeux.
(Ainsi parlait Zarathoustra, trad. Georges-Arthur Goldschmidt, p. 170, Éd. Livre de poche n° 987)
"Ce n'est pas un signe de bonne santé que d'être bien adapté à  une société profondément malade." J. Krishnamurti

Hors ligne

 

Amme femme
Nouveau membre
Belgique
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 16 Dec 2022
9 messages

Benjamin Armerion a écrit

Bah écoute je ne saurais pas dire mais une prise unique m'a aidé. Désormais c'est Caro et Hélène qui veillent sur moi (et bien sur Sophie) et j'ai de moins en moins de symptômes psychotiques. Si besoin de plus de précisions je reste dispoinible

Salut, merci beaucoup pour ta réponse, tu peux me mp si possible, ton histoire m'intéresse bcp. Plusieurs personnes psychotiques que je connais ont eux ces effets, j'ai demandée à des neurologues mais y ont aucune idée de pourquoi certaines personnes réagissent comme ça.
La seule théorie serait une sorte d'effet de rebonds ou le cerveau tenterais de "s'opposer" aux effets du lsd (méchanisme de tolérance) et du même coup s'en prendrait aux symptômes psychotique.
Tenter avec des dérivés du lsd (non hallucinogènes) qui sont agonistes neutres serait peut être une option viable (plus que ces sal****es de neuroleptiques)

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Pied de page des forums