Récit de deux od de c en iv en mars

Publié par ,
464 vues, 2 réponses
KokoDavid homme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 08 Sep 2023
9 messages
Bonjour,

Mes expériences de deux od non fatales de coke en iv à trois semaines d'intervalle


---- Première fois
Seul chez moi, en session depuis 3 jours et 2 nuits de suite

Je me fais un 0.16 après une heure de pause, le shoot passe tranquille, et meme , pas assez fort à mon goût. J'ai un nystagmus pas trop rapide qui reste juste 5mn, j'en ai l'habitude quand j'abuse. C'est léger la donc pas d'inquiétude.

15mn plus tard jai deja envie a nouveau, mais j'arrive a attendre 15 autres minutes ( toujours pas assez je sais )
Je regarde ce qu'il me reste sur la balance ( 0.22 ) et trop confiant ou juste taré, me dit que ça en une seule fois, ça devrait passer, très fort, mais passer, grace a la tolérance, repensant aux dizaines de taquets les heures et jours précédents.

Je prep le 0.22 et j'injecte tout vite et d'un seul coup.

Je sens que ça monte, ca monte, ca monte très fort.
Ça monte même trop fort, beaucoup trop fort... j'ai le temps de poser la seringue mais même pas de tamponner mon bras, le sang coule le long ( en plus 25ga ), un nystagmus de folie survient, ultra rapide, et contrairement a d'habitude, a la fois vertical et horizontal.
Je ne peux presque plus rien voir tellement le monde entier autour de moi bouge, cest extrêmement  plus fort que d'habitude.

J'essaye d'aller m'asseoir mais j'arrive à peine à marcher, je n'ai presque plus aucun équilibre, et ça continue de monter. Les soucis d'équilibre j'ai aussi l'habitude, c'est a la limite, mais jamais à ce point. Le moindre pas me prend plusieurs secondes, on dirait un equilibriste sur son fil.
La panique me gagne et je me jette presque sur la porte d'entrée à quelques mètres de moi pour ouvrir le verrou, afin que les secours puissent rentrer vite et facilement si besoin.

A peine la porte ouverte, je ne sens plus mes jambes et je tombe au sol.
Quelques secondes plus tard je commence a convulser, d'abord en restant conscient ( je suis en cet instant convaincu que je suis fichu ), puis je perds connaissance.
Quand j'émerge je suis toujours au sol, avec plein de tremblements partout.

J'avais gardé mon tel dans ma poche, j'arrive à appeller le 15 avec les touches latérales, toujours incapable de lire quoi que ce soit sur l'écran, et avec beaucoup de peine je parviens à communiquer avec le doc au tel, qui a du mal a comprendre que j'ai injecté ce produit.

A l'hôpital ECG + prise de sang

Ce qui ne m'empêchera pas de pecho et shooter à nouveau une fois de retour chez moi moins de 12 heures après


---- Deuxième fois
Je venais d'arriver chez une amie qui consomme uniquement en la fumant, j'etais en session depuis 2 jours et 2 nuits de suite

J'avais déjà beaucoup enchaîné, meme au travail en plein magasin.

Au début je laissais une demi heure entre chaque injection. Je ne faisais que des petits 0.1. Après 2 ou 3 heures chez elle, les 30mn d'espacement étaient devenues 15/20mn.

J'avais alors du mal à parler, javais eu avant un nystagmus moyen+, je savais que j'étais déjà assez limite.
Elle me fait remarquer que je suis tout rouge, effectivement j'avais très chaud.

Je me fais mon 0.1 suivant, et puis...

Trou noir. Trou noir complet.

Un bout de 25mn dont je n'ai aucun souvenir.
Jusqu'à ce que je reprenne conscience debout, transpiration abondante, voulant absolument rentrer chez moi ( travail a 6h du matin le lendemain ), et mon amie ne me laissant ni sortir, ni reprendre mon sac, ayant l'air angoissée, sous tension.

Je ne capte pas du tout pourquoi.
C'est la que les pompiers arrivent a la porte.

On m'explique qu'un peu plus tot j'avais perdu conscience plus de 15mn, j'etais tombé par terre et avais convulsé un petit moment, vomi sur mon amie, a nouveau convulsé très rapidement puis javais repris connaissance, mais en plein délire.

J'avais vidé des meubles, mis un coup à la cuisse de mon amie, je racontais de la merde, disais que tel ou tel objet m'appartenait, je cherchais des trucs imaginaires dans mon sac, mettait des couverts dans mes poches...

Bref ailleurs total pendant que les pompiers étaient en chemin, et pas le moindre souvenir de ce passage.
J'étais à 40 degrés à leur arrivée, peut être que c'est la fièvre qui m'a fait faire n'importe quoi pendant plusieurs minutes ???

Comme d'hab, personne des pompiers ou du médecin urgentiste a l'hôpital ne savait avant ça que la coco s'injectait, ils pensaient au début qu'un shoot c'était une trace sniffée.

A l'hôpital cette fois ci je serai bon pour un ECG, une prise de sang et une écho cardiaque ( et un valium gratuit qu'on me propose )

Hors ligne

 

avatar
pierre
Web-Administrateur
champi vert70champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 15 Sep 2006
17179 messages
Blogs
Bonjour,

merci pour ces témoignages.

Et maintenant, as tu pu trouvé une méthode pour essayer de ne plus frôler l'OD et finir à l’hôpital ?

Pierre

Hors ligne

 

KokoDavid homme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 08 Sep 2023
9 messages

pierre a écrit

Bonjour,

merci pour ces témoignages.

Et maintenant, as tu pu trouvé une méthode pour essayer de ne plus frôler l'OD et finir à l’hôpital ?

Pierre

Arrêter de déconner, ne plus être aussi téméraire, remettre un pied sur terre.
Un seul shoot par heure je le faisais avant mais avec le temps dans mes defonces il y a une certaine recherche de l'état limite.
Je finis même par apprécier quand j'ai les yeux qui sautent quand c'est léger, alors que c'est surtout anxiogène et un premier signe d'excès.

Je ne consomme plus du tout quand je suis chez quelqu'un d'autre, je regrette d'avoir mêlé quelqu'un chez elle dans une situation pareille.

Je ne fais plus aucun taquet au dessus de 0.16/17 avec cette qualité, j'essaye de m'imposer des temps plus long entre chaque

Sinon par précaution quand je cons chez moi je laisse systématiquement la porte ouverte au cas où et je reste en contact msg avec un proche

Le temps dira si ça m'aura servi de leçon ou pas

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] [IV] Coke overdose - Convulsions - Appel au Samu - Votre avis ?
par saucisse2000, dernier post 02 mai 2019 par Wonderland
  1
logo Psychoactif
[ Forum ] Bonne C en IV, pas d effets...benzos?metha avant?
par alexis88, dernier post 14 octobre 2019 par Gribouille78
  23
logo Psychoactif
[ Forum ] Des avis, des conseils pour C en IV ?
par PolyTBreton, dernier post 21 novembre 2023 par chesterfield44600
  3
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] La naloxone un antidote aux overdoses d'opiacés
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] Complications aiguës de l'usage de cocaïne
logo Psychoactif   [ QuizzZ ] Risquez vous une overdose d'opiacé ? (heroine, morphine, methadone)
19151 personnes ont déja passé ce quizzz !
logo Psychoactif   [ QuizzZ ] Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
19162 personnes ont déja passé ce quizzz !

Pied de page des forums