PsychoACTIF / Résultats de la recherche
Recherche » Forums » Auteur : amaranthe

MDMA/Ecstasy » Descente Difficile avec le Mdma » 28 juin 2016 à  23:27

Salut Narsillion !

Je doute que tu sois schizophrène ^^ .
Si tu n'as jamais eu de choses semblables auparavant, je suis presque certaine que tu en a juste "trop pris" !
Tu parles "d'une vague de tristesse" après les prises et c'est parfaitement normal : les produits que tu as consommé libèrent massivement dans le cerveau de la sérotonine, qui est une hormone jouant sur le bien-être, et aussi sur certains fonctions vitales du corps ( régulation de la température, sommeil, appétit... ).
Quand tu prends beaucoup de MD et de speed combinés, il y a de fortes chances qui tu épuises " ton stock de sérotonine", ton cerveau n'en dispose pas de façon illimitée et il doit en re-fabriquer pour retrouver son équilibre chimique : plus assez d'hormone de "plaisir" donc déprime.

La consommation trop fréquente ou trop élevée peut générer paranoïa, angoisses, dépression, insomnie et aussi hallucinations ( HPPD par exemple "syndrome post-hallucinatoire persistant" ), du fait du dérèglement chimiqu …

Tramadol » Quel est votre secret ? » 28 juin 2016 à  21:16

Deux ans que tu consommes, ouais ton corps doit être bien accroché au truc...

Tu sembles te justifier sur ta conso, sur le fait que ça ne t'empêche d'avoir une vie normale et que d'autres formes d'addiction sont tolérées par notre société, mais tu n'as pas à  le faire, personne ne t'as jugée jusque là  , ne t'inquiètes pas.

Si tu n'es pas tentée d'augmenter les doses et que c'est vraiment juste pour combler la dose que demande ton corps tant mieux, ça t'évitera de te taper un surdosage ou un syndrome sérotoninergique ! ;)

Pour "l'arrêt de la dépendance" c'est toi qui voit. Tu as parfaitement le droit de continuer comme ça, de préférer les angoisses de fin de stock plutôt que le sevrage qui peut être très difficile, comme l'après-sevrage peut l'être aussi. Sache juste qu'il existe des centres d'addictologie, des CSAPA, des CAARUD etc qui peuvent t'aider si un jour tu te sens prête. Des gens arrivent à  se sevrer tout seul, mais bien souvent la substitution dont t'as parlé Syam est …

Au coin du comptoir.... » Drogues, toxicomanie et médecine en 1952. » 28 juin 2016 à  20:38

Oui voilà , c'est ce que je voulais dire par rapport à  la MD. L'effet love ne correspondait sûrement pas à  ce qu'on attendait des autres amphèts, son étude en tant que produit incapacitant le prouve.
Pas étonnant que le Larousse n'en parle pas dans ces conditions. C'est surtout le monde festif qui l'a propulsée suite à  sa redécouverte par Shulgin que tu as rappelée, un monde dans une logique très différente.

Pour les autres amphèts je crois que tu as raison, tant de gens les utilisaient comme dopant pour X raisons qu'on se gardait bien de les pointer du doigts, malgré les risques évidents.
Dans le monde du cyclisme, il a fallu que Tom Simpson crève sous les caméras pour que le dopage aux amphèts soit inquiété. Sa mort est due à  plusieurs facteurs mais ça a forcément aggraver et précipiter le truc, entre l'épuisement, la chaleur et la déshydratation. Il aurait peut être survécu s'il n'avait rien pris.
[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=94JXL1atq2Q[/youtube]

Que les risque …

Médicaments psychotropes » Trop habitué à  sniffer les médicaments » 28 juin 2016 à  19:49

[quote=Stalker]Je me disais juste qu'un produit de ce type serait toujours mieux que de sniffer des benzos...Mais en effet, à  partir du moment où tu sniff tu flingue tes voies respiratoires.[/quote]
Et on est d'accord !
A défaut de ne pas pouvoir éviter les problèmes aux poumons, sinus etc, au moins on peut essayer de prendre le produit le moins corrosif possible et éviter les effets secondaires des benzos. Tu retires une partie des risques.

Médicaments psychotropes » Trop habitué à  sniffer les médicaments » 28 juin 2016 à  19:37

[quote=Syam]La caféine un mini effet?
Avec un rail de caféine pure tu es bon pour une overdose oui![/quote]
C'est clair, un rail de caféine pure en poudre c'est loin d'être l'équivalent d'une tasse de café, ça peut être très mauvais.

Concernant les produits "placebo" pour parer au problème d'addiction au geste du sniff, je ne suis pas sûre qu'il y ait de solution très satisfaisante, même avec un produit en principe peu corrosif et sans effets sur le corps.
Petite anecdote : les acteurs du Loup de Wall Street pour le film ont du se faire beaucoup de rails de vitamine D en répétant des prises, et Jonah Hill a chopé une bronchite en quelques semaines, il était apparemment dans un sale état.

De base nos poumons et nos sinus ne sont pas conçus pour supporter sans problèmes de gros arrivages de matière poudreuse, psychoactive ou non. On peut limiter la casse avec des techniques mais si c'est trop fréquent je pense qu'on risque toujours quelques problèmes, même si les complications liées …

Actualités » quand Bernard Debré découvre le darknet » 28 juin 2016 à  18:25

Moi j'ai regardé entièrement le reportage de Valeurs actuelles, c'est à  la fois comique et déprimant ces mecs complètement déconnectés de la réalité qui sont là  à  expliquer ce qu'il faut faire...

Le mec te montre que la coke qu'il a acheté était pure à  90% pour faire comprendre que "les produits peuvent être de très bonne qualité et donc extrêmement dangereux ouh là  là ".
Le problème est pris complètement à  l'envers : de la c hautement coupée à  d'autres substances potentiellement nocives est beaucoup alarmante ! Le prod de qualité est plus gérable pour le dosage et prévisible dans ses effets, donc bien plus sécuritaire.
Et d'où vient le problème des coupes dangereuses multipliant les risques d'OD et de mauvaises réactions ? De l'interdiction que ces messieurs prônent à  tous prix ! Quelle bande d'abrutis...

Pour "Parents contre la drogue" je connaissais pas non plus et j'ai regardé leur site, mon dieu... Tu as bien résumé Mister No --' . …

Au coin du comptoir.... » Drogues, toxicomanie et médecine en 1952. » 28 juin 2016 à  16:32

Vu comme ça Mister No, effectivement on peut comprendre que l'addiction et les problèmes divers liés aux amphéts soient tus.
Mais je trouve tout de même surprenant qu'ils ne soient mentionnés nul part, car comme tu dis leur usage était assez fréquent même auprès des civils ! La méthamphétamine en Allemagne alias "Pervitine", puis d'autres amphétamines ont été lancés par l'Angleterre pour se "mettre au même niveau"...
La MDMA par contre n'a pas connu le même essor j'ai l'impression, peut-être parce à  cause de ses effets à  part pour une amphétamine : le côté très empathogène et pas toujours si stimulant que ça à  côté des autres...

Les labos auraient eu tout intérêt à  vanter les vertus de produits qui leur rapporteraient beaucoup, donc pourquoi ne rien dire dessus ?
Je suis perplexe... :thinking:
[quote=Mister No]Pour le tableau B, ce serait sympa de vérifier qu'il n'y a aucune formule d'amphétamines si certains sont habitués aux gros mots.[/quote]
Exact, c'est pour ça que je l …

MDMA/Ecstasy » Taz + Champis ? » 27 juin 2016 à  23:01

Salut MetalKore :) !

Déjà  il faut prendre garde au dosage car les deux drogues, bien que différentes, agissent chacune sur la sérotonine et en cas de dosages élevés, il y a un risque de syndrome sérotoninergique.

Les champignons en soi ont peu d'effets physiques donc ce n'est pas aussi dangereux physiquement que si tu prenais avec la MD un autre stimulant.
Par contre, les problèmes de digestions et de douleurs au ventre sont possibles : les champis seuls peuvent faire ça, et avec la MD rajoutée l'organisme peut ne pas aimer et provoquer des vomissements.

C'est plus psychologiquement que ça peut être dangereux, il y a toujours le risque de bad trip, donc gaffe aux dosages, sois bien accompagné ( gardien avec toi ) et dans un endroit propice à  ça ( lieu où tu te sens bien et sans danger , pour éviter certains accidents comme les chutes ).

Méthadone » L’incroyable inaction du ministere pour améliorer l’accès à  la métha » 27 juin 2016 à  22:47

[quote=Mister No]Des photocopies du larousse médical 1952 ?[/quote]
Ah putain tu m'as tuée, ça va devenir une private joke de P.A ce bouquin XD !
:lol:

[quote=Stalker]En campagne si t'a des addictions t'es dans la merde (ou faut être vachement mobile). Former plus les généralistes à  l'addicto pourrais changer la donne pour tous ceux qui n'ont pas de service psy/addicto "sérieux" à  moins de 50 bornes![/quote]
Je suis d'accord. De là  où je suis le CSAPA le plus proche est à  25 bornes, mais pour d'autres c'est bien pire. Avec toutes les contraintes que ça implique ( avoir le permis, avoir des horaires de taff qui le permettent etc ) ça rend l'accès très compliqué...
Les généralistes les plus proches sont à  3 km et franchement je pense que leur seule formation en addictologie se résume à  quelques brochures comme dit plus haut.

Tramadol » Quel est votre secret ? » 27 juin 2016 à  22:01

Perso, je ne vais pas de donner de conseils pour ce que tu devrais dire au médecin pour qu'il augmente les prescriptions, ça serait t'inciter à  manipuler pour détourner un médicament. Et de toutes façons, je pense que chaque toubib a sa vision du problème et que des arguments qui convaincraient l'un ne marcheraient pas forcément sur l'autre.

Si tu n'as plus aucun plaisir ou envie de ressentir les effets et que tu continues seulement pour combler le manque que ressent ton corps, peut être que tu devrais t'adresser auprès d'un addictologue. Là  visiblement la situation est épuisante pour toi : la course sans fin aux boîtes de médocs, l'angoisse de ne pas s'en faire prescrire assez voire même d'affronter un refus d'en délivrer... Donc il faut probablement changer de stratégie.

Je ne pense qu'augmenter le nombre de boîtes ne t'aidera pas vraiment : certes sur le coup tu auras un peu plus de répit, mais une fois le stock fini, de toutes façons l'angoisse va revenir, car tu ne pourras j …

Au coin du comptoir.... » Drogues, toxicomanie et médecine en 1952. » 27 juin 2016 à  21:22

[quote=Recklinghausen]Les molécules classées stupéfiants l'étaient pour empêcher toute production ( et délivrance ) autre que par l'Etat.[/quote]
Désolée Recklinhausen mais je suis obligée de te contredire là .
L'article consacré à  la législation concernant les stupéfiants n'indique pas que c'est l'unique raison même si en parallèle il est très probable que l'état ait souhaité gardé un monopole sur ses produits, comme c'est encore le cas aujourd'hui du tabac par exemple.
Des "scandales liés aux abus" des substances en question sont évoqués et une loi est promulguée pour refréner ces derniers.

[img width=449 height=335]/forum/uploads/images/1467/1467043848.png[/img]
[quote]Les usagers sont considérés comme des malades ( mentaux ) mais ne sont pas des délinquants comme aujourd'hui. ( seul l'usage en société est interdit ).
Pas de prison pour les usagers !!!![/quote]
Oui et non, même si sur le principe tu as raison.
La loi en question ne condamne pas ouvertement la consommation per …

Tramadol » Quel est votre secret ? » 27 juin 2016 à  01:22

J'ai jamais démenti tout ça Syam :). C'était juste pour dire que ça n'était pas toujours hyper facile.

Tu évoques les maisons de retraite à  la campagne à  très juste titre : j'ai déjà  obtenu une boîte de médocs qui venaient d'un stock de ce type d'établissements. Je ne l'ai pas volée personnellement mais quelqu'un sachant que j'en voulais a pensé à  moi et l'a prise vite fait. Ils en avaient un stock énorme laissé à  l'abandon, alors la personne en question a estimé que c'était pas bien méchant.

Niveau tentation moi le milieu médical je pourrais pas, voir de la défonce gratuite sans pouvoir y toucher ( pour raison légale comme morale suivant le contexte ) ça me rendrait malade.
J'ai failli bosser en intérim dans une usine de fabrication de médocs et je me suis sentie vraiment mal, je m'imaginais voir défiler des centaines de boîtes de benzos, de codéine ou je ne sais quoi devant moi et y penser toute la journée, horrible. Finalement j'ai atterri dans une usine de biscuits et c'é …

Psilocybe - Champignon magique - Truffe » myciculteur débutant » 27 juin 2016 à  00:35

Salut Pimousse14 et bienvenue sur psychoactif ! :pompom:

Là  tu es dans la rubrique "Présentation" donc ton post ne va pas s'afficher sur la page d’accueil , si tu veux que les autres cultivateurs de champis voient le post et puissent te répondre, pose tes questions dans le sous-forum "Psilocybes-Champignons magiques-Truffes" ( c'est compris dans le gros forum "Plantes enthéogènes, tu trouveras sur la page d'accueil ).

A la prochaine sur le forum ;) !

Tramadol » Quel est votre secret ? » 27 juin 2016 à  00:17

Et encore, même en bossant dans le milieu médical tu fais pas ce que tu veux : les pharmacies par exemple tiennent des comptes très surveillés, tu peux pas forcément te servir librement même si tu y travailles.
Je pense aussi que généralement ça vient de vraies prescriptions : il ne faut pas oublier que falsifier une ordonnance d'un point de vue pénal est un délit et donc peut engendrer une lourde peine ( surtout si elle est récidivée ), et que le marché noir expose à  des arnaques et des risques que tu n'as pas en obtenant le médicament légalement.

Tramadol » Quel est votre secret ? » 26 juin 2016 à  23:28

Salut Looney2000 !

Il y a pleins de moyens d'obtenir des médocs.
Certains médecins en délivrent sur ordonnance très facilement malgré les risques de dépendance, il y a aussi le marché noir, où encore la falsification d'ordonnance ( qui est illégale attention, on incite personne à  le faire mais des gens la pratiquent ) .
On peut aussi s'en procurer via une autre personne qui a eu une prescription pour elle et n'en ferait pas usage...

Je ne dis pas ça pour faire passer les gens ici pour des voleurs et des manipulateurs, je fais moi même partie de ceux qui ont pu se procurer des médocs plus que nécessaire d'un point de vue médical. C'est juste pour te dire qu'il y a pleins de façons d'obtenir des médicaments pourtant soumis à  l'ordonnance.

Je ne te donnerais pas plus d'infos, on est pas là  pour inciter au détournement de médicaments.
Du fait de tout les témoignages qu'il y a ici, on ne peut pas cacher la réalité et les combines du détournement de médocs, et ce n'est pas parce qu …

Au coin du comptoir.... » Drogues, toxicomanie et médecine en 1952. » 26 juin 2016 à  21:05

C'est vrai, on est tous le con ou le fou d'un autre de toutes façons ^^.

Pour les scans oui je suis bien placée pour savoir, quelle galère c'est ha ha ! :D La première version du post était hideuse, avec tout écrit en minuscule, du coup je dois mettre la résolution du scan au max, zoomer sur la partie en question... Mais bon, ça m'occupe au final ^^.

Pour les définitions que tu pourrais chercher, je ne sais pas trop ; à  la rigueur fais comme moi, j'ai cherché des mots clés : cannabis, opium, drogue, toxicomanie, cocaïne etc... Et si le mot n'y est pas il faut partir sur d'autres pistes qui pourraient le rejoindre ( genre là  pour le cannabis il fallait regarder à  "Chanvre" ).

Speed-Amphétamines » Amphet', methamphet' etc, kézako ? » 26 juin 2016 à  20:02

Merci pour ce super résumé, j'ai appris des trucs :super: !

Énorme le coup des Mormons ha ha, je savais même pas que le café leur était interdit ( je voyais plus ça chez les Amishs, bref passons... ).

Au coin du comptoir.... » Drogues, toxicomanie et médecine en 1952. » 26 juin 2016 à  18:34

[quote=no punish]Dans cette même bibliothèque il y a le Larousse en deux tomes un peu plus vieux, je fouinerai un peu sur les définitions propres à  psychoactif[/quote]
Super idée ouais, ça pourrait être vraiment intéressant !

Sinon c'est marrant qu'on ait le même, je croyais être la seule au monde à  m'occuper enfant en regardant des photos de mecs tuméfiés et couverts d'herpès, je suis peut être pas si bizarre finalement... :thinking:

Au coin du comptoir.... » Drogues, toxicomanie et médecine en 1952. » 26 juin 2016 à  14:43

[quote=no punish]Ma mère a exactement le même Larousse dans sa bibliothèque.
Gamin je le feuilletais pour regarder les images plutôt gores (déformations, maladies dermatos etc...)
Je vais rouvrir ce vieux bouquin avec son odeur bien particulière.[/quote]
Ouais moi mon grand-père voulait pas que je regarde à  cause des images dedans, comme tu dis ( lèpre, grands brulés, amputations, malformations horribles... ), mais plus jeune je voulais être chirurgienne et j'adorais l'anatomie, alors couplé au charme des vieux livres, c'était le pied.

Ta mère a exactement le même où il date d'une autre année ? Pour le coup ça peut être intéressant de voir s'il y aurait des différences.

[b]Pour Tsarazaza[/b] :
J'ai réussi à  faire des scans dignes de ce nom cette fois donc voilà  ce que j'ai trouvé.

Définition des sédatifs :
[img width=526 height=527]/forum/uploads/images/1466/1466943681.jpg[/img]
Il n'y a hélas pas grand chose, comme tu le vois...

Pour les somnifères la définition est évasi …

Au coin du comptoir.... » Drogues, toxicomanie et médecine en 1952. » 26 juin 2016 à  11:12

Merci Tsarazaza :).

[quote]Je pense que cette édition devait être une des dernières à  relater un usage médical des substances comme cocaïne et héroïne qui seront tout de moins en France vite exclusivement classées comme stupéfiants et ne trouveront plus place dans la pharmacopée.[/quote]
Y'a moyen oui. D'après le bouquin c'était déjà  classé comme stupéfiant mais encore légal et utilisé dans un cadre strictement médical.
Dans ce récapitulatif des stupéfiant on trouve :
-Opium brut
-Poudre d'opium
-Extraits d'opium
-Extraits de pavot
-Diacétylmorphine et ses sels ( [i]l'héroïne donc[/i] )
et encore d'autres produits issus directement ou indirectement du pavot.

Il y a aussi :
-Feuilles de coca
-Cocaïne brute
-Ecgonine ([i] alcaloïde de la feuille de coca, précurseur de la cocaïne[/i] )
-Cocaïne et ses sels
Et pour le cannabis :
-Chanvre indien
-Résine de chanvre indien
-Extrait de teinture de chanvre indien

[img width=517 height=169]/forum/uploads/images/1466/1466931430.jpg[ …

Au coin du comptoir.... » Drogues, toxicomanie et médecine en 1952. » 26 juin 2016 à  10:20

Oui il est très beau ! Il me rappelle des souvenirs en plus, parce que je lisais quand j'étais gamine, ça m'a fait plaisir de le retrouver.
Pour sa valeur je ne sais pas, je ne me suis pas renseignée, mais mes grands-parents ont plein des vieux bouquins comme ça alors si ça vaut quelque chose... hé hé :cool:.

J'arrive à  lire moi aussi, mais j'étais pas sûre que les appareils ou les yeux de tout le monde le permettent, du coup j'ai préféré anticiper pour pas me retrouver comme une conne avec juste en commentaire "C'est gentil de partager mais on voit rien ! " .
Pour les prochains scans j'essayerais de bidouiller autrement pour que ça s'affiche mieux, parce que même en pouvant lire, c'est assez chiant de le faire vu la taille des caractères.
:)

[quote=Mascarpone]D'après cet ouvrage on peut imaginer le ramassis de loques et d'épaves vicieuses et bavantes qui peuple ce forum[/quote]
Oh ça oui x). Je doute que les auteurs des définitions soient toujours là  mais ils feraient un arrêt …

Au coin du comptoir.... » Drogues, toxicomanie et médecine en 1952. » 26 juin 2016 à  02:33

Bonsoir amis forumeurs !

Je viens de déterrer de la bibliothèque de mes grands parents le "Nouveau" Larousse médical édité en 1952 et je trouvais intéressant de vous partager quelques extraits de l'ouvrage concernant les produits psychoactifs.

Petit aperçu du bouquin pour commencer :

[url=https://www.psychoactif.org/forum/image-reelle.php?code=1466/1466888612.jpg][img width=718 height=800]/forum/uploads/images/1466/1466888612.jpg[/img][/url]
[url=https://www.psychoactif.org/forum/image-reelle.php?code=1466/1466888658.jpg][img width=600 height=800]/forum/uploads/images/1466/1466888658.jpg[/img][/url]


A noter tout d'abord que la définition de "drogue" du dictionnaire n'est pas celle d'aujourd'hui.

[url=https://www.psychoactif.org/forum/image-reelle.php?code=1466/1466952109.jpg][img width=800 height=600]/forum/uploads/images/1466/1466952109.jpg[/img][/url]

[b]Définition de la Toxicomanie :[/b]

[url=https://www.psychoactif.org/forum/image-reelle.php?code=1466/1466952137.jpg][img …

Heroïne » Héroïne Première fois, déception » 24 juin 2016 à  17:40

[quote=Snapme]Non pas les comparé mais quand je parle de l'extase sous md je veux parler du sentiment de bonheur intense non pas son effet stimulant[/quote]
Je me doute que tu ne parlais pas des effets stimulants :).
Mais le "plaisir intense" que tu mentionnes est différent entre les opiacés et la MD, ils n'ont pas la même nature. Sous opis tu vas pas te mettre à  caresser le bras des gens en t'extasiant genre "Wouah c'est tout doux!", et regarder autour de toi en te disant que les gens sont tous beaux, tu vois ce que je veux dire ?
Comme tu l'as ressenti les opiacés c'est plus de "la paix intérieure", c'est un plaisir qui lui aussi peut être intense mais qui n'a pas les mêmes origines ni les mêmes manifestations. Sans parler des effets physiques qui changent encore plus la donne.

Heroïne » Héroïne Première fois, déception » 24 juin 2016 à  16:20

[quote=snapme]je ressent le sentiment de paix intérieur, de somnolence un peu d'euphorie mais c'est pas l'extase comme sous md.[/quote]
On peut pas comparer deux drogues aussi différentes ^^.
J'ai jamais pris d'héro certes, mais je connais bien la codéine et j'ai une idée des effets opiacés, et je pense que c'est normal de ne pas être "en extase" , c'est pas du tout le même type de plaisir.

LSD 25 » Remontée acide ou séquelles de MDMA ? » 22 juin 2016 à  12:29

Salut Exxplo :).

Je pense que c'est une accumulation de tout ce qu'as pris, dans ces conditions l'esprit est "chimiquement fragilisé" donc ça peut faciliter les perturbations en tous genres ( hallus, angoisses, retour d'acides... ).
[quote=Exxplo]Suite à  cette crise chelou j'ai décidé de plus rien prendre.[/quote]
Très bonne initiative, tu as très certainement besoin de faire une pause avec les prods vu tout ce que t'as pris.

Si je puis me permettre un conseil, ce n'est pas très judicieux de sniffer ou de boire ce dont tu ne connais pas le contenu en teuf. Le jour où tu refais ça et où tu tombes sur un RC dangereux ou que tu te retrouves surdosée de quelque chose, ça pourrait devenir bien pire que ce que tu as eu là .
Donc à  l'avenir prudence ! On prend ce qu'on connait ( en faisant attention au dosage ) et on boit dans sa bouteille ou dans celle d'un ami qui est réglo et avertit du contenu. :)

Bon rétablissement, prends soin de toi ! :salut: …

MDMA/Ecstasy » Mdma dans un joint » 21 juin 2016 à  19:37

Je pense qu'elle parlait de 150 mg par prise Splink ^^. Effectivement tu peux prendre plus en une soirée si tu attends que ça redescende pour redroper.

Par contre il faut vraiment arrêter avec cet argument "ça vient du deep web donc c'est pas de la merde" et t'es pas le premier à  dire ça.
La MD que t'a trouvée était peut être de bonne qualité, mais c'est pas toujours le cas, c'est pas parce que c'est vendu sur le DW que ça sort forcément tout droit d'un labo avec des supers chimistes.
Une connaissance m'a vendu une fois de la MD achetée sur le deep web, elle était correcte mais franchement j'avais connu mieux, et il a du s'y prendre à  plusieurs fois avant de trouver un prod acceptable.

MDMA/Ecstasy » Mdma dans un joint » 21 juin 2016 à  16:33

[quote=ArcticMonkeys]Amaranthe : je trouve personnellement que ma md déchire et qu'elle me met bien mais après c'est fort possible que se soit de la mauvaise md ou de la md coupé,mon dealer n'étant pas un gros dealer[/quote]
Bah si tu compenses la qualité médiocre par une dose plus élevée, oui il y a moyen d'avoir des bons effets, c'est normal :).
Si ça passe de mains en mains et que chaque dealos recoupe, au bout de la chaîne tu peux souvent te retrouver avec de la merde ouais...

Beaucoup pensent que la MD en poudre ou cristaux est gage de qualité mais c'est faux, et en pilule ça a un avantage : il en a beaucoup coupées dès la fabrication ou qui contiennent autre chose, mais si depuis le départ c'est bien de la MD dosée correctement, au moins les dealeurs par lesquels elle passe ne peuvent pas recouper et baisser la qualité, sans quoi ça se verrait.

MDMA/Ecstasy » Mdma dans un joint » 21 juin 2016 à  14:10

C'est vrai que j'ai jamais vu quelqu'un fumer de la MD en joint... en revanche il y a des gens qui le font en chassant le dragon. Serait-ce placebo là  aussi ?

Quand tu auras le temps je voudrais bien voir les sources ! :)

Au coin du comptoir.... » Question sur le Mush » 21 juin 2016 à  13:55

[quote=Mister No]3 fois caca ?^^
Les indigènes du nouveau monde ont parfois des expressions bien exotiques.[/quote]
Ahhhhh !!!!! C'était donc ça :o ! *Révélation*
Merci pour les éclaircissements Mister No !

Mais alors attendez une minute...
[quote=Jeanguy]j'ai fait 3 fois du monde dans la dernier année[/quote]
Trois fois la grosse commission sur " la dernière année" ? C'est peut être pour ça que tu as mal au ventre, ça doit commencer à  s'accumuler :smoke:. ( Je taquine hein ).

Désolée Jeanguy, je connaissais pas du tout ^^'.

MDMA/Ecstasy » Rêves très étranges. » 21 juin 2016 à  13:43

Ha ha Choupinette.... :lol:

Non plus sérieusement, la MD à  forte dose ou prise trop souvent ( de jeudi à  dimanche dans ton cas ) ça peut faire ça ouais.
C'est un cercle vicieux en plus : la MD te stimule et t'empêche de bien dormir ( esprit agité, sortes de rêves lucides ) donc tu restes éveillé, et là  ton cerveau en manque de sommeil va encore plus faire de la merde.
Est ce que tu as dormi suffisamment pendant ces jours de prises en continu ? Prendre de la MD en ayant peu dormi ça peut clairement faciliter les hallucinations, les rêves lucides ou les cauchemars.
Et il est aussi possible que tu entretienne toi même le truc si au moment de tenter l'endormissement tu psychotes en ayant peur que ça recommence. ( Comme pour les crises d'angoisse par ex, avoir peur d'en faire peut en déclencher ).

Il y a forcément un moment où tu vas finir par t'endormir, ton cerveau et ton corps seront trop épuisés pour tenir. Essaie de te détendre le plus possible ( film comme tu l'a fait, musiqu …

Remonter

Pied de page des forums