PsychoACTIF / Rechercher
Recherche dans les commentaires de blogs

Le blog de guérir » Je me sens bien mal » 06 janvier 2022 à  18:12

Je viens de tomber sur une musique de Post-rock vraiment incroyable. Ça n'a pas vraiment de rapport mais voici le premier commentaire :

All that is gold does not glitter,
Not all those who wander are lost;
The old that is strong does not wither,
Deep roots are not reached by the frost.
From the ashes a fire shall be woken,
A light from the shadows shall spring;
Renewed shall be blade that was broken,
The crownless again shall be king..

JRR.Tolkien

J'ai lu le commentaire après avoir lis ton post et ça m'a fait pensé à ce que tu as écrit ainsi qu'au sentiment que me procure ce genre de musique. Le sentiment que même si parfois les évènements ne se déroulent pas toujours bien, la nuit ne dure pas indéfiniment et le soleil fini toujours par se lever.

Le blog de Clancy » Les tatouages nous bloquent-ils dans le passé ? » 01 décembre 2021 à  02:53

[quote=Zopi7.5]Les tatouages nous bloquent ils dans le passé ?

Non il nous bloquent pas mais y contribue, c’est comme quand t’écoute une musique à un moment marquant de ta vie, et que tu la réécoute après ça va te rappeler ce moment sauf que une musique c’est éphémère tandis que le tatouage est aussi éphémère mais jusqu’à à la mort en théorie, donc si tu te tatou un truc pendant une phase Breson de ta vie y’a de forte chance à parier que ce tatouage pourra te mettre mal à l’idée de le voir tant que tu n’aura pas fais un travail de résilience sur toi même et où cela ne t’importe plus mais t’évoque au contraire une force.[/quote]
+ 1


[quote=]Regarde moi je me suis fais opérer, et pour moi les cicatrices sont les vrais tatouages de la vie, et elle me rappelle sans cesse ce moment où j’ai merder avec les opiacés mais aujourd’hui je regarde les cicatrices et j’en suis fière car j’ai réussis a passer au delà de ceci et je regarde en avant en étant fière de la merde dans laquelle j’étais et comment j’ai sus m’en sortir[/quote]
Je trouve que c'est pas tout à fait la même chose. La cicatrice que tu as eu à cause du moment ou tu as merdé a été j'imagine (involontaire). Or un tatouage est (généralement) volontaire. Je pense avoir saisie l'idée pour laquelle se faire tatouer peut nous aider à nos remémorer nos erreurs, d'en faire une force tout comme de ne pas les reproduire. Personnellement je penche plus vers la théorie de Cobe mais je viens de me rendre en répondant à Figuration qu'il n'y a pas probablement pas une seule réponse. Merci à tous de m'avoir aiguillé, profitez à fond de la vie ^^ …

Le blog de Clancy » Les tatouages nous bloquent-ils dans le passé ? » 01 décembre 2021 à  02:40

[quote=]Si je m'étais fait tatouer ce que je voulais quand j'avais 20 ans (typiquement l'âge où tu n'as pas forcement conscience du fait que tu vas évoluer tout au long de ta vie) je pense qu'effectivement aujourd'hui j'aurais tendance à me sentir soit un peu con de l'avoir fait soit je me serais enfermé dans cette symbolique/philosophie à cause de mon égo et donc j'aurais eu bien plus de mal à avancer.

Aussi les moments marquant de ma vie restent de ma tête (c'est le principe) donc je n'ai jamais ressenti le besoin de l'encrer sur ma peau, surtout que généralement c'est des trucs assez perso.

Du coup j'ai toujours envie de ma faire tatouer[/quote]
Je pense exactement la même chose ! Du coup je suis de nouveau perdu. J'imagine qu'il n'y pas une seule réponse, ça doit certainement dépendre des personnes tout simplement.

Parce que cette phrase résume littéralement mot pour mot la raison pour laquelle je ne me fait pas tatouer (même si comme toi j'en ai envie depuis ado) "je me serais enfermé dans cette symbolique/philosophie à cause de mon égo et donc j'aurais eu bien plus de mal à avancer." …

Le blog de Clancy » Les tatouages nous bloquent-ils dans le passé ? » 01 décembre 2021 à  02:33

e[quote=Figuration]Je suis fan d'Alice au pays des merveilles, que je regarde chaque année (le Disney), sans compter le livre bien sûr et autres. Ma fille s'appelle... je vous laisse deviner...

Pour ma part, j'aime les tatouages sans être fan absolu, mais je m'en étais fait faire un, au pire de ma période de dépendance alcoolique. Il symbolisait plusieurs choses assez fortes pour moi (le signe pi). Beaucoup trop visible (partie visible du poignet).

Cette période de ma vie ayant été très sombre, presque léthale, j'en suis sorti et ce tatouage trop voyant ne me correspondait plus. Je l'ai donc fait enlever. On devine clairement la cicatrice cependant car le premier centre laser où j'ai commencé les séances n'était pas top apparemment.

S'il avait été à un autre endroit je pense que je l'aurais gardé. Je ne renie pas cette période, au contraire, je la regarde avec une sorte de fierté quand je vois ce que je suis devenu depuis et ce dont j'ai réussi à me sortir.

Mais là c'était trop voyant, trop moche -il deviait vers la gauche du poignet avec l'age (et pas top professionnellement). J'ai toujours la cicatrice comme souvenir :D[/quote]
Je pense comprendre également. Il y a une différence entre le fait de référer de temps à autre un souvenir et le fait de vivre à travers lui. J'imagine aussi qu'à force on ne fait plus autant attention au dessin ? Est-ce que tu remarques ta cicatrise à chaque fois tu passes tes yeux devant ou c'est devenu normal voir presque invisible ? …

Le blog de Clancy » Les tatouages nous bloquent-ils dans le passé ? » 27 novembre 2021 à  13:33

Merci pour ta réponse, elle me fait chaud au coeur. J'avoue que j'avais un peu peur qu'une personne tatoué puisse prendre ce que j'ai écrit comme une manière de dire que c'est une erreur de se faire tatouer.

J'imagine que regarder parfois en arrière ne signifie pas forcement faire du sur-place. Je comprend mieux désormais. Puis tu as l'air d'être vraiment à l'aise et au claire avec ça. Je suis content d'avoir pu changer ma perception, merci pour ça :)

Remonter

Pied de page des forums