PsychoACTIF / Rechercher
Recherche dans les commentaires de blogs

Le blog de Un_Grand_Garçon » De quoi je parle » 26 février 2020 à  10:59

J'aime beaucoup ce petit texte :)
Je ne sais pas vraiment de quoi tu parles, mais il me touche !

Le blog de Bootspoppers » Marie ? » 11 juin 2019 à  23:58

C'est très beau ce texte en effet ...
J'aime ta sensibilité et le regard que tu portes sur Elles.

Le blog de EmmaMerlin » Des funambules » 06 juin 2019 à  08:53

Justement, je ne l’ai pas ajouté mais c’était en sous texte.
Quand on prend de la drogue, on est un peu comme un funambule sur un fil ... c’est ça qu’il fallait lire , je ne voulais pas non plus le préciser =)

Et merci Hyrda !

Le blog de EmmaMerlin » Des funambules » 05 juin 2019 à  00:25

Attention ce texte n’est pas de moi mais de Jean Genet comme je l’ai indiqué à la fin !

Le blog de EmmaMerlin » J'avance à reculons - La vie en noir et blanc » 04 mai 2019 à  19:46

[quote=Bootspoppers]***
Vous avez eu la chance de voir Vernon Subutex, moi je n'ai pas Canal+, j'aurais bien aimé pourtant puisqu'il y a Flora Fischbach qui joue un rôle dedans et que c'est ma chanteuse préférée.
Dans ce bouquin, Virginie Despentes dit que la coke est le pire produit, c'est la seule drogue qui ne rapproche pas de Dieu. Alors, de temps en temps, oui.
.[/quote]
Je n’ai pas Canal + non plus, mais on la trouve en streaming.
Je viens de la finir ...
fischbach est très bien, j’adore encore plus Celine Sallette =)

https://les.seriestreaming.site/vernon-subutex/saison/1/episode/9/streaming-serie-vf

Le blog de EmmaMerlin » Bonjour 2019 - Un mois de rechute après 8 mois sans coke » 24 février 2019 à  01:48

[quote=]Salut Emma, je suis un peu rassuré que le sexe soit quand même agréable. ! le piège n'en n'est que plus grand !
Et ton déménagement s'il t'offre davantage de possibilité de consommer seul, est un facteur de risque qui justifie effectivement que tu te fasses accompagner davantage.
on on est presque dans chemsex alors. Est-ce que tu consomme seule ou en société ? Dans ce cas pourrais m'indiquer si tes partenaires consomment également du produit ? Sachant que moi, avec ce produit, je suis incapable d'action virile.[/quote]
[quote=Nimlo]De la conso contre du sexe ????
Je sais qu'il existe des fils de p**** dans ce monde mais là...[/quote]
Bonsoir à vous,

Pour répondre à vos questions, et à ceux que d'autres se posent peut être ... ?

Oui, de la conso contre du sexe.

J'ai eu mon premier rendez vous au CSAPA de ma ville ce vendredi.
Depuis 9 mois, en dehors de mon suivi avec ma psychiatre qui concerne essentiellement mon traitement, j'avais cessé les RDV thérapeutiques.
Nouvelle démarche, nouvelle personne, nouvelles confessions.
Bref, ce n'était pas la question.

@Nimlo
De la conso contre du sexe ?
Oui.
Oui, et cela me convient.
C'est bien cela le piège.

J'aime le sexe. Je suis à l'aise avec cela. J'ai du plaisir à partager des moments intimes avec l'Autre, y compris l'Autre que je connais peu.
Juste pour le plaisir du moment partagé, le moment corporel, charnel. Le plaisir de partager un moment d'émotion, de sensation, même si cela se passe en dehors de notre quotidien, de notre vie "publique".
Au fil de ma vie, cette façon de vivre le "sexe" s'est installée, et j'y ai pris goût.
Et aujourd'hui, ces moments sont devenus faciles.
Presque trop...

Donc oui, de la conso contre du sexe.
Et je ne condamne pas celui qui accepte cette transaction.
Cela nous convient à tout les deux .
J'essaie d'avoir une vie saine, de maitriser mes pulsions, de gérer ma vie...
Nous ne venons pas du même monde, nous ne menons pas la même vie, c'est clair et net.

Mais aujourd'hui, il me procure ma coke, et je lui donne du sexe.
Et si, finalement, c'était moi son dealer ?
Peut etre alimentons nous chacun notre propre vice ?
En tout cas, nous nous sollicitons autant l'un que l'autre, on s'appelle régulièrement, une ou deux fois par semaine, pour des raisons différentes, et on est contents de se voir, pour répondre à nos envies.

Donc non, je ne pense pas que ce soit lui le "salaud" dans l'histoire.
S'il racontait tout ca de son point de vue, ce serait peut etre moi la "mauvaise"... ?
Je suis consentante, tout se passe entre adulte responsable, il a la drogue, j'ai le plaisir de me donner.

Donc voilà ... Je ne pense pas qu'on profite de moi dans l'histoire.
Et c'est bien ca le problème.
Depuis un mois, je retombe dans la coke de façon "facile", avec un deal qui me "convient".
Je n'ai même pas la pression financière qui me restreint, qui me cadre et me ramène à la réalité, aux limites.
Juste celle de la santé, de la fatigue, des émotions etc ...

Pour répondre à @Bootspoppers,
Non, il ne consomme pas.
D'ailleurs, je ne le vois jamais seul, mais presque toujours accompagné de ses amis.
Aucun d'eux ne consomment.
Le deal est clair, mais je le fais pourtant avec eux de façon discrète, comme s'ils ne voulaient pas vraiment le voir... Ce n'est donc pas un deal clairement assumé de leur part.

En dehors de ça, dans la vie réelle, mes ami(e)s ne consoment pas.
Il m'est arrivé il y a deux jours de me retrouver avec des amis et un ex qui ont consommé de la c en soirée.
J'ai dit que j'étais abstinente depuis 8 mois ...
Ils ont tapé devant moi, je n'ai rien pris.
Je suis rentrée chez moi, je me suis fait une ligne.

Je n'arrive pas à assumer cette consommation publiquement, auprès des gens qui m'entourent.
Et, je dois l'avouer, les gens que je connais dans ma vie de tous les jours, et qui consomment, m'agacent ...

Etrange paradoxe.
Je fuis les gens de ma vie réelle qui consomment.
Et pourtant je me sens tellement seule, dans ma vie "secrète", et j'aimerai rencontrer des gens comme moi... Mais des gens "différents", en dehors de ma vie. Mais si je les rencontrai, probablement que je m'en éloignerai ...
Car toujours, j'essaie de rester dans la vie réelle, et de m'entourer de gens qui me raccrochent à la vie, à la société, à ce monde dans lequel on doit faire des choses, on doit rendre des comptes, on doit être à l'heure, on doit être souriant, bien, normal, "opérationnel".

Désolée pour cette réponse à rallonge ...
Monologue nocturne, car j'ai consommé, évidemment .. :/
Je ne sais pas si je suis claire dans ce que j'écris.
C'est probablement un peu confus ? Dites moi ?
C'est pourtant clair dans ma tête, mais difficile à expliquer, je ne sais pas si j'y suis parvenu ... ? …

Le blog de EmmaMerlin » Bonjour 2019 - Un mois de rechute après 8 mois sans coke » 21 février 2019 à  03:50

Bonsoir à tous,

Merci pour vos mots et messages de soutiens qui sont toujours plaisants à lire =)
J’ai de nouveau consommé ce soir ...

Le pb c’est que l’argent peut être un frein pour consommer mais la j’arrive à me fournir contre du sexe avec des personnes « sympas » avec qui je passe plutôt un bon moment « respectueux » donc c’est une drogue relativement simple à obtenir ...
et à l’heure actuelle çà ne va pas m'aider à arrêter ...

Après une an et demi chez ma mère (retour notamment due à mon plongeon dans la drogue) je reprends un appartement dans 15 jours. Ça me fait un peu peur car jusqu’a présent le fait d’habiter chez elle me cadrait un peu et m’aider à ne pas plonger complètement .
Et maintenant j’ai un boulot donc j’espere vraiment ne pas’ me laisser aller et continuer à pouvoir assurer au moins le boulot ...

Actuellement je ne voyais plus que ma psychiatre pour le traitement mais j’ai pris rendez vous avec une psychologue dans le csapa de ma ville, j’ai mon premier rendez vous vendredi. J’espère que ça va m.aider ...

Merci Marla Singer pour le conseil de l.application, je l.ai téléchargé, même si j’ai pas trop compris comment ça fonctionne haha

Bonne nuit à tous et merci encore pour votre présence =)

À bientôt ! (Même si je n’espere pas trop vite car je ne me connecte malheureusement que les soirs de consos ...) …

Le blog de YVETTE » droguée heureuse » 03 février 2019 à  07:16

Hello,
Ca donne envie, je peux pas m'empêcher de jalouser ceux qui vivent bien leur consommation de C.
Enfin moi c'était comme ca au début ... Mais ca n'a pas duré longtemps.

Tu consommes combien à quelle fréquence ? Dans quelles circonstances ?

Le blog de Ygrek » Journal de cocaïné - La cocaïne et mon travail : bilan hebdomadaire n1 » 03 février 2019 à  02:40

Salut !

Déjà c'est super, tu arrives à faire un sacré travail d'analyse sur toi même...
Je suis convaincue qu'aller voir un professionnel psy est très important et peut etre même essentiel quand on rencontre des soucis d'addictions, mais quand même je suis admirative de l'analyse et la retranscription que tu parviens à faire de ta conso.
Ca prouve que tu es lucide et honnête envers toi même, et que tu arrives à regarder les choses en face malgré le sentiment de culpabilité.

j'ai jamais essayé mais à Paris il y a Les Narcotiques Anonymes. Ca fait un peu flipper comme ca mais j'imagine que tu peux avoir un tuteur à appeler en cas de craving ...
Mais bon c'est pareil il faut pas mal de courage pour oser aller la bas, moi j'ai jamais réussi même si j'y avais pensé.

Tu dis "Besoin d'en parler. Nécessité d'une personne pour me faire oublier le craving quand il vient.
Sociologiquement : Pas nécessairement une consultation mais une personne de confiance. problème : introuvable."

Introuvable pourquoi ?
Qu''attend tu comme personne ?
Et si tu en avais une, es tu sur que tu arriverai à l'appeler en cas de craving ?

Bonne nuit et bon courage à toi :)
En tout cas tu m'as donné envie de faire la même chose , c'est pas mal ce système de journal ! …

Le blog de Ygrek » Journal de cocaïné - La cocaïne et mon travail » 12 janvier 2019 à  04:02

[quote=Ygrek]Salut Emma et merci pour ton témoignage qui donne de l'espoir... Je me retrouve aussi dans tes mots... J'ai commencé il y a un an et demi mais j'avais toujours plus ou moins maîtrisé ma conso jusqu'alors (plusieurs semaines/mois entre chaque prises) car justement la descente me dégoutait...
Je commence à voir le chemin qu'il faut emprunter pour changer ma manière de penser et de vivre avec ce produit... Merci, effectivement un AD pourquoi pas... Les benzodiazépines et le kratom, j'ai beau en prendre et en prendre, j'ai toujours ces subites envies de CC[/quote]
Après, l'antidépresseur n'a rien de magique non plus. Ca n'a pour ma part rien changé à l'intensité des cravings.
le médicament ne va pas intervenir pour combler ton "manque de cocaine", mais plutot un "manque intérieur", qui justement pousse à consommer ...
Et puis un AD peut aussi t'aider à avoir envie de faire des choses, à travailler etc ... quand c'est la déprime qui fait qu'on n'en a plus envie. Mais c'est loin d'avoir l'effet magique de la cocaine.
Je crois que ma psychiatre m'avait expliqué que l'antidépresseur (après ca dépend lequel tu prends) agit quand même sur le cerveau de la même facon que la cocaïne. "Mais la cocaïne est plus forte que moi" m'avait elle même sorti un jour haha. Du coup comme je prenais les deux en même temps, les effets positifs de l'AD étaient complètement occultés par la drogue.

Bref, courage.
Mais je me permets de te le répéter, tu ne trouveras pas de produit sain ayant les mêmes vertus pour te plonger dans un tel état pour travailler.
En revanche, en travaillant sur le pourquoi tu as de telles exigences vis à vis de toi même, en acceptant d'être peut etre plus lent mais plus vrai dans ce que tu fais, que ça ne vaut pas la peine d'être un surhomme si c'est pour se bruler les ailes ...
tu vas réussir à te sortir de ca et à réapprendre à bosser d'une autre façon ! et tu seras encore plus fier de toi, je t'assure, je dis pas ca pour te rassurer.
(mais là je commence à me répéter).

En tout cas, je suis bien curieuse de savoir quelles études tu fais.
heureusement j'ai découvert la coke après mes études mais je pense que j'aurai pu y trouver les bons cotés aussi à cette époque. …

Le blog de Ygrek » Journal de cocaïné - La cocaïne et mon travail » 09 janvier 2019 à  22:22

Merci pour ton texte.
Je comprends bien et je m’y retrouve par certains aspects.
Moi aussi avec la c j’ai eu de nombreuses fois la sensation d’etre plus performante, et aussi la confirmation par moi et les autres que j’etais plus productive, créative ... je m’en servais beaucoup pour ecrire.
Moi aussi je me disais que sans ça je serai nulle, moins douée etc... et quand je devais travailler sans, c’etait un vrai calvaire, alors que ça devenait si simple et évident avec ...

Problème : quand as tu commencé ?
Au début, il y a tous ces avantages.
1,5g sur 4 jours, si tu arrives à maîtriser le reste du temps , et tu n’as pas l’air de souffrir trop de la descente, ça va encore
Mais très vite, ça te dépasse, et il t en faut plus
Les descentes deviennent plus penibles

Je pense que pour tout le monde c’est différent, mais moi ça a finit par me dépasser , et à la fin je n’arrivais plus à travailler, même avec
Enfin si, chez moi, sans voir personne
Mais les rendez vous, les moments en public etc, ça devenait dur

Et finalement ... quand tu arrêtes ...
tu te rends comptes que tu sais très bien travailler sans ça !

Voilà 8 mois que j ai arrêté (hormis une rechute la semaine dernière) et j ai la sensation d’voir retrouvé une performance et productivité qui me vont
Certes, ce n’est pas le même état de travail dans un état second qu avec la coke
Mais je suis plus présente à ce que je fais’ , plus vraie , plus dans l’instant
Je n’ai pas de pensée parasite , je ne m’interromps plus pour écraser la c, snifer ou aller en chercher .

Maintenant, je vais me boire un café.
Et ça me suffit.

Mais on m’aurait dit ça au début, j’y aurai pas cru.
Il faut juste que tu saches que si, c’est possible de retrouver de la motivation et de l’envie d bosser, même sans cocaine.
Et d’y prendre plaisir, sans lutter contre cette envie.

Moi aussi, j’avais envie d’un médicament qui donne cette productivité et cette confiance en soit.
Mais je pense qu’un médecin te dira plus qu’il faut accepter ton état de travail et de production « normale ».
En fait, c’est presque de la triche, comme un sportif qui se dope.
Sinon, ce sera plutôt antidépresseur ou psy qu’il te faudrait ... je pense ? Pour que tu comprennes ce que la c t’apporte, par rapport à ton travail, tes exigences vis à vis de toi même etc ... …

Le blog de EmmaMerlin » La prostitution, la coke et moi » 06 janvier 2019 à  03:28

Bonjour Écume,
Bonjour Bootspoppers,
Quelle ironie du sort !
Je découvre vos messages datant d’il y a quelques jours à l’instant ...
j’ai écrit ce dernier long post le 13 mai. Dernière nuit de cocaine avant plusieurs mois d’arret, j’ai arrêté le lendemain .
Et j’ai tenu plusieurs mois jusqu.au 31 décembre, date à laquelle vous m’avez écrit ...

Donc après une disparition de quelques mois , me revoilà de nouveau sur Psychoactif...
rechute en solitaire ce soir =(

Écume, je serai ravie d’echanger avec toi ! Avec plaisir , je vais voir si je peux t’ecrire !

Et merci à tous les autres pour les messages gentils que vous m’avez écrit et auxquels je n’avais pas répondu ...
Mon retour sur Psychoactif est sûrement le seul petit plaisir que je retrouve au milieu de la honte et de la culpabilité Provoquées par ma reconso =(

Le blog de EmmaMerlin » Tout simplement » 23 avril 2018 à  23:40

Merci pour vos messages .

Pour vous répondre

Il en a parlé récemment au Csapa qui le suit oui . Alors qu il était suivi uniquement pour son addiction à l alcool maintenant ca a un peu changé le suvi évidemment . Et un peu compliqué les choses étant donné que cette nouvelle addiction est arrivée alors qu il loge en appartement thérapeutique ...

Non évidemment il ne m a absolument rien reproché . Quand je lui ai dit que je m en voulais il m a répété plusoeurs fois que je n y étais pour rien . N empêche que la premier fois c était avec moi et que depuis il en prend presque tous les jours ...

Pour l houliganisme je ne sais pas trop quoi te répondre. À vrai dire je connais mal le sujet .

En tout cas merci pour vos paroles déculpabilisantes !

Le blog de EmmaMerlin » Quand la ville dort » 12 avril 2018 à  00:54

J'ai vu ma psy aujourd'hui, elle m'a changé mon traitement.
Adieu le neuroleptyque Abilify, et bonjour l'anti épileptique Lamictal.
Quelqu'un connait ?

Le blog de EmmaMerlin » Quand la ville dort » 12 avril 2018 à  00:52

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=1uUBKmBM1GI[/youtube]

Le blog de ducobu » Je suis normale » 09 mars 2018 à  14:41

Bravo , j’adore ton texte.
Je ne sais pas trop pourquoi mais ça me fait penser à cette citation d’einstein
« Si un bureau en fouillis est le signe d’un esprit en désordre , que faut il penser d un bureau vide ? »

Le blog de Zazou2A » Un petit bilan, 3 ans sur PA » 28 février 2018 à  01:16

Ça fait plaisir de lire un post comme celui la .
Je suis touchée d’etre citée , merci =)
Et j’aime beaucoup ton image des petites routes !!

Bravo à toi pour le chemin parcouru et vive psycho =)
Moi aussi ca me donne envie de m’investir dans ce genre d’asso depuis que je connais cet endroit .

Le blog de Zazou2A » La nuit j arrive pas à dormir, à la place, je pense ... » 27 février 2018 à  05:41

Enchantée de découvrir ce nouveau blog !
Bonne écriture =)
Et bravo d avoir franchi le pas !

Le blog de Polo187 » Insomniaque résistant aux traitement. l'enfer c'est mon lit ! » 01 février 2018 à  09:19

Ca me fait penser à cette chanson de Barbara que j'adore ...
Bon courage en tout cas !

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=vPzxExqigpE[/youtube]

Le blog de EmmaMerlin » Ce qui me manque » 31 janvier 2018 à  17:18

Si ça peut être un voyage initiatique ...
Mais en effet il faut pouvoir s'arrêter avant que le cauchemar commence .
Voilà pourquoi j'ai utilisé ces images.
La maison en sucrerie peut rester sucrée et douce si on arrive à passer son chemin à temps

Le blog de Ygrek » Pourquoi j'ai consommé ? Bilan provisoire » 28 janvier 2018 à  22:14

Oui , je pense que tu devrai consulter !
C'est pas une étape facile à franchir mais a partir du moment où tu en parles à quelqu'un et que tu demandes de l'aide eh bien ... ça aide !
Personnellement je pense que c'est la psychothérapie qui aide le mieux mais après a chaque de voir ce qui lui est le plus adapté !
est ce que tu sais déjà si tu es plus attiré par un addictologue, un psy ... ?

En plus tu peux aussi voir un psychiatre qui peut te donner un traitement qui peut t'aider à t'en sortir.
Enfin il y a plein de possibilités.

Mais déjà si tu y songes c'est que tu réalises surement que tu ne peux pas t'en sortir tout seul. Il y a un moment je pense qu'il faut reconnaitre qu'on a besoin d'aide. Quoi qu'il en soit c'est toi qui fera le travail, mais avec un petit coup de pouce.

Le blog de Ygrek » Pourquoi j'ai consommé ? Bilan provisoire » 28 janvier 2018 à  11:03

Merci pour ce partage, c’est une belle analyse du pourquoi tu consommes .

Pour l’envie inexplicable de coke , il y a pourtant une explication rationnelle mais qui trouve ça source dans les limbes de ton cerveau . Ca s appelle le craving , et ça revient de temps en temps pour les personnes qui ont déjà consommé. C est vraiment chimique quoi .
À partir du moment où tu sentiras le craving arriver et que tu sauras le reconnaître , en sachant aussi que ça va passer, tu te sentiras moins angoissé
Enfin en tout cas personnellement c est ce que ca m a fait . Surtout ne pas lutter contre mais l accepter .

Bon courage à toi et don t worry une de perdue dix de retrouvées comme on dit ;) tu retrouveras quelqu un d autre même s il faut un peu de temps

Le blog de EmmaMerlin » Je suis une rencontre 0.5 » 24 janvier 2018 à  19:56

J'écris tout ça parce que je peux rester anonyme alors oui désolée mais mon visage restera inconnu ^^
merci encore pour vos compliments qui m'encouragent beaucoup !

Le blog de Elrewen » Chère cocaïne » 21 janvier 2018 à  22:17

Je me reconnais bien dans ces deux lettres à la cocaïne.
Je partage tout ce que tu écris et je sais à quel point c'est difficile !

J'ai eu une discussion un jour avec un ancien cocaïnomane, je lui avais demandé si le désir demeurait toujours même des années après.
Il m'avait dit qu'il fallait voir ça comme une rupture amoureuse ou un deuil.
Au début la personne nous manque, on se demande comment on fera pour vivre sans la personne et ça nous parait intenable, la vie semble perdre tout son sel ... Et puis au fil du temps on apprend à l'accepter, et à continuer la vie sans l'être aimé ..
Je repense souvent à cette métaphore quand la cocaïne me manque trop.

Bon courage en tout cas,
Bien à toi,

E.

Le blog de EmmaMerlin » Hier 0.2 » 21 janvier 2018 à  18:32

Bonjour à tous,

Je tiens à vous remercier pour vos différents messages, les plus déculpabilisants comme les plus prévenants.
Bootspoppers soulève aussi plusieurs questions qui me semblent justes, mais aussi peut être parce qu'il avait davantage d'éléments me concernant.

Je tiens à préciser donc que si l'addiction qui m'a amené sur ce forum est principalement celle à la cocaïne, j'ai néanmoins eu des problèmes avec l'alcool dernièrement.

En effet, j'ai bu une bouteille de vodka à deux reprises sur deux de mes lieux de travail différents, sur deux jours qui ont suivi, début décembre. Ayant surdosé mes antidépresseurs également le 2eme jour, j'ai fini aux urgences et j'ai fait une demande d'hospitalisation en service psy, sur les conseils des médecins du CHU.

Deux semaines plus tard, en attente de l'hospitalisation, j'ai réitéré, une fois de plus sur mon lieu de travail, en buvant une flasque de vodka et une bouteille de martini trouvé dans les bureaux ...
J'ai une fois de plus fini aux urgences dans la soirée, amené par les pompiers cette fois.

J'ai ensuite été hospitalisée pendant presque 3 semaines.
Finalement, il a été pointé que je n'avais pas de problème d'addiction avec l'alcool spécialement mais que ces comportements d'excès étaient du au fait que je suis borderline.

Ainsi, je reste très vigilante quand à mes consommations un peu excessives d'alcool car ce n'est me concernant pas seulement dans un contexte festif comme pour beaucoup de gens, mais des pulsions incontrolées qui m'amène souvent à des comportements que je ne maitrise pas, qui me mettent en danger, et que je regrette ensuite.

C'est ce dont je parlais donc dans ce post, mais vous ne pouviez pas le deviner sans avoir ces différents éléments en main.

Concernant cette soirée, je ne regrette pas d'avoir eu une relation sexuelle avec ce garçon, qui m'a respecté, même s'il était pas au courant de mes soucis, car ce n'est pas le genre de chose qui est simple à aborder dès le premier rendez vous.

Voilà donc quelques précisions concernant mon premier post.

Merci à tous une fois de plus pour vos différentes réponses,

Bonne soirée !

E.

La photo est de Francesca Woodman, une photographe que j'adore. …

Le blog de EmmaMerlin » Hier 0.2 » 17 janvier 2018 à  18:00

Oui tu as surement raison.
Je veux juste dire que j'essaie de me raisonner avec l'alccol en ce moment et j'ai la sensation hier d'avoir perdu le contrôle et d'avoir trop bu.
Après je ne regrette pas mon moment avec le garçon, mais j'ai un peu honte d'avoir été dans cet état dès le 1er rdv

Remonter

Pied de page des forums