PsychoACTIF / Rechercher
Recherche dans les commentaires de blogs

Le blog de PsyAgentDouble » Une boule de colère » 03 octobre 2017 à  10:57

Salut PSY,

Bon je le sais, tout le monde semble t'appeler PAD, et bien moi j'utilise PSY, car je suis un rebelle :)

Comme l'a dit Gentle Iron, difficile de trouver des mots - les mots ne peuvent pas tout, hélas ... alors je m'associe à G.I., si elle veut bien me faire un peu de place sur le banc, et moi aussi je suis assis à côté de toi ;)

Je voudrais juste ajouter un mot; tu sembles regretter que cet homme soit mort, que c'est une sortie de scène trop facile. Peut-être espérais tu qu'il vive pour répondre de ses actes ? Je peux le comprendre, oui, bien évidemment.

Laisse moi juste te glisser un mot, un résumé sans doute un peu rapide de ma conception de la vie et de la mort.

Il n'y a pas grand chose a attendre de la justice des hommes, hélas. On fait ce qu'on peut, mais il y a bien longtemps que la justice a été remplacée par la loi, ses méandres, ses astuces, ses exceptions. Et trop souvent on a un sentiment d'injustice face à cette justice - l'article que tu as proposé, "ton article" en est un exemple très parlant.

Certains, dont je ne suis pas, espère en la Justice Divine ... Je ne veux offenser personne, mais de mon point de vue il n'y a pas de Justice Divine ... En fait il n'y a pas de Divin tout cours !

Alors voila comment je vois les choses ma belle.
Tu es vivante; blessée, abîmée, mais vivante. Des gens t'aiment. Amis, Famille, Amants ... Chaque jour qui passe tu construis, tu offres, tu aimes (ou tu détestes ^^) bref tu laisses une emprunte dans ce monde. Lorsque ton heure viendra, dans très longtemps, après une vie bien remplie, tu partiras avec la satisfaction d'avoir transmis le relais, d'avoir tenu ta place, joué ton rôle. Tes enfants, petits enfants se souviendront de toi, honoreront ta mémoire, et tu continueras à vivre à travers eux.

Lui, il est mort. Dans la honte, probablement seul. Le seul souvenir qu'il laisse est celui d'un pervers sexuel s'attaquant à une enfant de 11 ans. J'ai du mal à imaginer pire honte que celle ci. Pour ses amis s'il en avait encore, et sa famille, il ne laisse que le souvenir de la noirceur de son coeur.
Il est parti dans le néant, et ne laisse rien. Continuer à penser à lui, c'est lui faire trop d'honneur, c'est lui permettre de continuer à exister encore un peu.
Qu'il retourne dans le néant, dans le froid de son tombeau. Qu'il soit oublié.

Toi, tu restes dans la lumière, tu poursuis ta route. Accompagnée. YOU WIN. …

Le blog de PsyAgentDouble » Je donne de l'amour mais je garde la foi » 26 septembre 2017 à  11:45

" Je donne de l'amour mais je garde la foi "

Cette phrase est magnifique - tout simplement magnifique.
J'ignore si elle est de toi - Google semble me dire que oui :)

Elle me remet en mémoire un texte de Paulo Coelho, son "Manuel du Guerrier de la Lumiere", qui fut un temps mon livre de chevet, et dont le discours me semble assez proche.

Merci :)

Remonter

Pied de page des forums