PsychoACTIF / Rechercher
Recherche dans les commentaires de blogs

Le blog de trixter87 » archéologie de la douleur comment faisait on avant basf bayer ... ? » 24 mai 2020 à  02:06

[quote]#2 Posté par : Psilosophia Hier à 17:28
Il n'existe pas du point de vue chimique des substances naturelles ou synthétiques. Tu pourras très bien avoir une substance synthétique très bien toléré par ton corps et une substance naturelle qui ne le sera pas ! Sans compter qu'une grande partie des substances à visée thérapeutique est issue des connaissances amassées depuis des millénaires à propos des végétaux.[/quote]
t'a première assertion est d'un point de vue scientifique archis fausse je te met quelque lien la je fatigue j'avais ecrit un super truc j'etait bien content et pouf disparut!

donc: "Il n'existe pas du point de vue chimique des substances naturelles ou synthétiques."
- un article simple de synthese du sujet : [url=https://www.maxicours.com/se/cours/synthese-et-hemisynthese-de-molecules-biologiquement-actives/]Synthèse et hémisynthèse de molécules biologiquement actives[/url]

- [url=https://fr.wikipedia.org/wiki/Mol%C3%A9cule_synth%C3%A9tique]molécules de synthèses (synthèse totale)[/url]

-[url=https://fr.wikipedia.org/wiki/Produit_naturel]molécule naturelle[/url]

-molécule mixte dite [url=https://fr.wikipedia.org/wiki/H%C3%A9misynth%C3%A8se]hémisynthétique[/url]

-un exemple avec le LSD: [url=https://fr.wikipedia.org/wiki/LSD#Mol%C3%A9cules_synth%C3%A9tiques]molécules de synthèse[/url] vs [url=https://fr.wikipedia.org/wiki/LSD#Mol%C3%A9cules_naturelles]molécule naturelle[/url]

"Tu pourras très bien avoir une substance synthétique très bien toléré par ton corps et une substance naturelle qui ne le sera pas. Sans compter qu'une grande partie des substances à visée thérapeutique est issue des connaissances amassées depuis des millénaires à propos des végétaux"

oui dans l'absolue je suis d'accord avec la première partie de cette phrase. mais la n'est pas la question je parle de molécule qui existe naturellement vs la mm molécule synthétisé
l’évolution est bien faite nous (les vivants) nous accoutumons durant des millier et même million d’année aux substances qui nous entoure. Comme tu le dis avant le système technoscientifique, cet apprentie sorcier qui pense avoir la vérité absolu, depuis des millénaire des systèmes de médecine "préscientifique " tel l'ayurveda, la médecine chinoise, les médecine chamanique ou encore les traditions médicale populaire en Europe (avant obscurantisme chretin) conaissait et utilisait un tres grand nombre de molécule.
bref l'anthropologie de la santé la bien montré tous les groupes humains avaient leur médecine naturelle. l'industrie et les laboratoires pillent leurs savoirs allégrement et leur confisque ou détruise les terres ou pousse leur produit. il s'en foute il les synthétises
Pour des raisons économique on distribue des produits peu fiable ( le plus souvent de synthèse). En moyenne l'ensemble des produits pharmaceutiques de synthèse on au grand maximum une cinquantaine d’année d'utilisation c'est très peux. Le principe de précaution est foulé au pieds après on pleure en disant " on est la génération cancer! snif snif".

finalement je n'est pas été très claire non plus l'aspect sociale et environnemental comptent aussi beaucoup dans ma position. comme dit dans le premier lien la production des molécules de synthèse est une véritable [b]catastrophe environnemental[/b] et social ce secteur est à tous les niveaux de production destructeur soumis au logique de rentabilité du marché et très fortement automatisé c'est un secteur mortifère à tout point de vue.

en conclusion je comprend pas pourquoi on vend de la morphine, codéine, tramadol etc... "relativement efficace" ( ne parlons pas trop des effets indésirables) mais synthétique. Alors qu'il sont pas foutu de faire un médoc à la poudre d'opium sans autre merde industriel ajouté lamaline et izalgi on tout les deux du paracétamol et au max il titre 25mg d'opium qui contient naturellement plusieurs alcaloïde dont la morphine, la codéine et que je tolère tellement mieux que les autres...
L’espèce humaine en consomme depuis la nuit des temps comme le cannabis qu'on nous interdit!!!! ha mes sui je bête il faut bien alimenter le marché noir et les trafiques d’héro et autre saloperie! et remplir les prisons Bouygues toutes neuve.

bon je délire et dérive puis chavire.

go to sleep

à plus

pierro le fou …

Le blog de trixter87 » archéologie de la douleur comment faisait on avant basf bayer ... ? » 24 mai 2020 à  00:57

[quote]#1 Posté par : prescripteur Hier à 17:20
Bonjour,
Si tu ne prends pas plus de 3 g/j de paracétamol il n'y a en principe pas de risque (sauf si tu as par ailleurs une maladie qui te rend plus sensible au paracétamol).
Et si tu prends plus de 3 g/j je pense que l'izalgi n'est pas le meilleur choix.[/quote]
- comme dit dans mon blog je me limite à 4 par jour 6 en forte crise et si vraiment ça va pas un prasépam 10mg ou un diazépam (valium)5mg. Les jour ou ça vas je ne prend rien que du bedo pour pas morflé le manque.
-j'ai été diagnostiqué d'une spondylarthrite ankylosante ( forme axial + périphérique + psoriasis)il y a des pistes sérieuses vers des problèmes d’intestin (désordres du microbiote et mycobiote)donc paracétamol à longe terme pas bon pour moi en principe
- ma question quand à dépasser les 150mg d'opium poudre et comment y arriver en retirant le paracétamol soit par vaporisation ou autre procédé (cwe?) ce justifie par mon expérience de différent opiacé. c'est la poudre d'opium que je tolère le mieux et trouve le plus efficace en terme de rapport bénéfice /effet secondaire (a court ou long terme) il suffit de lire les notices pour s'en convaincre.

le terme en principe me gene. pour moi ca renvoi a une moyenne statistique 33% de chance d'effet négatif, 33% de chance d'effet nul ou presque, 33% de chance d'effet benefique avec ou sans effet secondaire. …

Le blog de trixter87 » archéologie de la douleur comment faisait on avant basf bayer ... ? » 24 mai 2020 à  00:23

et MERDE deux heure de dissertation intensive et oups tout perdu mauvaise manip. Quel bleu-bite j'ai pas coché la sauvegarde auto. Une petite pause pour refroidir le cerveau et je m'y recolle ;)

Le blog de Mala13002 » Sevrage opiacés » 23 mai 2020 à  15:25

moi perso après 15 ans de relation au opiacé j'ai toujours d’écorché au bédos plus occupation prenante potager indoor/outdoor ;-), balade avec ma familles , mes chien.

bon je parle de dose costaud pas 4/ou5 joint par jour; ok ça demande une certaine organisation( culture) ou certains moyen. ce n'est pas sens risque malheureusement on est tjs dans un pays schizophrène à la botte des labos , ou on gâche la vie de millier de gens (parfois jusqu’à la prison) et ou on laisse sévir des fléaux comme l'alcool et certain médicament ( mal utiliser) QUELLE HONTE.

j'ai vécu avec un ami héroïnomane on l'a sevré celons ce protocole d’abord il est passé à la méthadone, puis rapidement plus que de la grosse weed bien violente. c passer comme une lettre a la poste. bon j'avoue c’était plutôt la poste en mode covid, ce fut long.

Du coup il à repris ces études et fabrique des éolienne, est marié et gère 3 marmot (ceux de ça femme)...

Tous est possible, courage mec accroche toi garde la niaque!

ps : petite alternative aux aides chimique pour le décrochage que je vais expérimenté sous peu la laitue!

;-) bon tu doit te dire il se fout de moi celui la!

Et bien non! pas du tout cherche sur gogol la [url=https://fr.wikipedia.org/wiki/Laitue_vireuse]laitue vireuse[/url] et [url=https://fr.wikipedia.org/wiki/Laitue_scariole]laitue scariole[/url]. les deux sont psychoactive (longtemps utilisées dans la pharmacopée occidentale) utilisable en infusion si besoin pressant, peux ce fumer une fois séché ou être préparé en rachacha ( on infuse les plants dans de l'eau puis réduction a feu doux, en une pâte que l'on peut fumer après séchage ou la manger). …

Remonter

Pied de page des forums