Le Gbl entre paradis et enfer / PsychoACTIF

Le Gbl entre paradis et enfer

Publié par ,
34602 vues, 51 réponses
GüBeL
Nouveau membre
Suisse
000
Inscrit le 25 Feb 2014
37 messages
Blogs
Mon Témoigne sur la consommation de GBL/GHB:
Vous trouverez ci-dessous une sorte de FAQ les plus exaustives possibles sur le GBL. J'ai essayé de traité le point non abordé dans les précédent de test ou abordé de façon ultra fausse. Chaque point sera l'occasion de vous faire partager mon expérience, mes anecdotes ainsi  que les techniques propre à  la consommation de GBL. Après avoir cherché de manière compulsive sur le net, je n'ai jamais trouvé un texte similaire par certaines informations. Vous trouverez des information pertinente toutefois sur le wikidroge ainsi que sur des texte PDF. Lien disponible sur demande. Si vous vous attardez trop sur les côté positif n'oubliez pas de déployer la même énergie à  la lecture des côtés négatis. La plus part du temps le terme de GBL peut être intervertit avec GHB.

Résumé: Le GBL est une drogue liquide,  de synthèse agissant sur le système  GABA-èregique (Neurotransmetteur GABA-b et c'est le seul connu, tout les autre benzo agisse sur les GABA-A) après sa transformation en GHB par le foie.
Les effets dans sa dose de fonctionnement sont: euphorisants (1-2ml SANS ALCOOL), anxiolitiques, désinhibants, aphrodisiaque, augmente toute les perceptions sensorielles et émotives positive, hypnotique (c'est la seule substance produisant un sommeil "médicalement" normal (au niveau des paramètres électro physiologiques)),  anesthésiant, anabolisant (favorise la sécrétion endogène d'hormone de croissance)
Les effets du surdosage sont: sommeil profond, coma, lâchage neuromusculaire, mort
Les effets du sevrage du consommation H24 (24/7): en fonction de la durée de consommation, PLUS DE 24H: désorhientation, anxiété, insomnie, tramblement, délire, convulsion, mort
Mon expérience: après une année de consommation "récréative" (le GBL a remplacé ma consommation d'alcool), uniquement le weekend ou en soirée. Suite à  une période de stress, je me suis mis à  consommer H24, c'est à  dire une dose tout les 2-3 heures et ce 24h sur 24h et 7j sur 7j ET CECI PENDAN 2ANS. Très vite une forte dépendance physique m'a fait renoncé à  tout sevrage, d'autant plus que la vie avec devenait incroyablement magnifique. Affectivement, professionnellement, socialement la première année fut une réussite complète, j'avais ma potion magique! Puis les dernier 6 mois devinrent progressivement un cauchemar, plus de sommeil, l'impression de devenir fou, les doses qui augmentent (a noter que contrarairement à  d'autre droge alcool, canabis, MDMA, et autre l'accoutumence (augmentation des dose est très faible).LLa consommation simultanée de benzodiazépine, et ensuite: un sevrage,qui m'a amener à  un coma de 1 mois avec 2 % de chance de survie. Ensuite réapprendre à  vivre, sans les lunette rose du GBL, apprendre à  déguster les instants sans saveur de la vie abstinente, et pour finir plonger dans l'alcoolisme le plus violent avant de commencer à  ré-émerger, de me mettre à  consommer de l'héro etc.. le seul médicament efficace pour autant de ne pas l'avoir consommé avec le GBL est Diazépam à  dose de cheval (min 80 mg) Pour exemple dans mon coma sous assistance respiratoire , j'ai reçu 15mg de midozalam /h, oui oui et finalement 50mg/h de diazépam qui a enfin réussi à  me faire arrêter de convulser. J'étais sous intubé, sous assistance respiratoire.

Utilisation Médicale:
-Permet la restauration d'un rythme nycthéméral dans le traitement de la narcolepsie
-Plusieurs essai comme produit de substitution à  l'alcool, anesthésiant, tranquillisant mais les effets secondaires se sont révélés trop conséquents (convulsions lors de sevrage)
-Utilisation dans le milieu du culturisme pour ses effets anabolisants (actuellement interdit dans la majorité des pays)

Quelques idée fausse sur le GBL:
-Le GBL est très acide: non c'est un acide faible, c'est surtout un détergent très efficace!
-Le GBL se dilue bien:   Non!!!!!!!!!!!!!!!!!!             IL S'ACCUMULE EN BAS DU VERRE -> TOUJOURS BIEN LE MÉLANGER AVANT DE LE CONSOMMER, SOUS PEINE D'AVOIR LA DERNIÈRE GORGÉE QUI CONTIENT TOUT LA SUBSTANCE. NE jAMAIS MéLANGER UN VERRE POUR 2.
-Le GBL comme le GHB est "la drogue du violeur" Vu son goût extrèment désagréable il est quasi impossible de droguer qqn à  son insu.
-Le GBL ne provoque pas de dépendance -> non c'est archi faux! Du moment qu'une consommation régulière est pratiquée l'usager va être confronté à  une dépendance psychique et physique des plus violentes et dangeureuses, L'HéRO C DU PIPO COMPARé
-Les effets sont similaires à  l'alcool: en partie mais la gamme d'effet est beaucoup plus large.

A retenir impérativement:
-Une overdose peu très vite arriver (le GBL impacte la mémoire)
-Ne pas consommer simultanément de drogue agissant sur le système GABA (alcool, Benzo)
-Toujours faire une pause après 24h de conso
Voilà  j'avais besoin de communique sur ce topique, lisez le avant de choisir au moins vous serez prévenul... mais c'est la plus belle de drogue eelle m'a remplacé tout consommation de coke et autre drogue dur et alcool. Avec un magnétisme pour le fille digne des plus grande partouze (gatuite évidemment!)

Hors ligne

 

@lex 
Buprénorphinomane a la retraite. Methadonomane.
France
000
Inscrit le 24 Feb 2014
718 messages
T'as été dependant de l'heroine (physiquement) ? pendant longtemps ? combien consommais-tu ?

Hors ligne

 

seba59 
Banni
000
Inscrit le 21 Aug 2012
959 messages
Blogs
Salut et bienvenue GüBeL,

Merci pour ce témoignage de vie. En lisant le Psychowiki et les posts dans la section GBL/GHB/1,4 Butanediol, tu aurais pu lire 95% de ce que tu nous explique, mais bon, on se croit toujours plus fort ou plus intelligent que la drogue, sinon elle ne ferait pas autant de ravages...

Amicalement,

seba59             rasta

"Ils ont cru s'enivrer des Chants de Maldoror, et maintenant ils s'écroulent dans leur ombre animale." H.F. Thiéfaine

Hors ligne

 

pierre
Web-Administrateur
3500
Inscrit le 15 Sep 2006
15802 messages
Blogs
Merci pour ton précieux témoignage et les conseils. Peuxtu préciser dans quel cadre ton sevrage de GBL a entrainé un coma ?
Pierre

Hors ligne

 

GüBeL
Nouveau membre
Suisse
000
Inscrit le 25 Feb 2014
37 messages
Blogs
Après 2 ans de coso H24

Hors ligne

 

GüBeL
Nouveau membre
Suisse
000
Inscrit le 25 Feb 2014
37 messages
Blogs
Pour donner une idée de la violence du coma /convulsion je recevai 70mg en IV de de diazepam heure et cela arrivait enfin au bout de 2 semaine à  me calmer. J'ai un certain contencieux par rapport au urgence et leur incapacité à  gérer une situation qui leur était inconnue.

Hors ligne

 

GüBeL
Nouveau membre
Suisse
000
Inscrit le 25 Feb 2014
37 messages
Blogs
Sinon pour l'héro j'ai été accro pendant 2 ans surtout snif et dragon, de temps à  autre fixette

Hors ligne

 

GüBeL
Nouveau membre
Suisse
000
Inscrit le 25 Feb 2014
37 messages
Blogs
Pour l'héro j'étais arrivé à  5g de brown/ j

Hors ligne

 

GüBeL
Nouveau membre
Suisse
000
Inscrit le 25 Feb 2014
37 messages
Blogs
Si jamais pour le psychowiki à  rajouter absoluement c'est que le GBL ne se dilue que mal, effectivement, il fuat le boire à  une dilution de en tout caa 1/100 mais surtout mélanger le verre juste avant. En effet ma copine en a fait les frais en buvant la fin de verre-> coma dans les toilette... Que de la gloire

Hors ligne

 

Laura Zerty 
Banni
000
Inscrit le 02 Feb 2014
1262 messages
Blogs

GüBeL a écrit

Pour donner une idée de la violence du coma /convulsion je recevai 70mg en IV de de diazepam heure et cela arrivait enfin au bout de 2 semaine à  me calmer. J'ai un certain contencieux par rapport au urgence et leur incapacité à  gérer une situation qui leur était inconnue.

Tu étais conscient pendant ton coma pour convulser ?


"Alors vous c'était pas mieux avant, ça sera mieux plus tard !"

Hors ligne

 

GüBeL
Nouveau membre
Suisse
000
Inscrit le 25 Feb 2014
37 messages
Blogs
Quelques petite corrections à  apporter au wiki qui du reste est très bien fait:

usage du GHB est resté un phénomène spécifique lié au milieu du clubbing homosexuel, notamment à  Paris et Marseille, mais aussi à  Toulouse, Bordeaux, Montpellier, par une population masculine, bien insérée, appartenant à  des catégories socioprofessionnelles plutôt élevées a la fin des années 1990

Non le GBL est aussi bien hétéro. Et bien plus répendu que cela non seulement chez les jeunes.
l
des rapports ont commencé à  pointer que le GBL et le GHB étaient utilisés comme "drogue du viol». Parce qu'ils sont inodores et incolores, il est difficile de savoir quand ces substances ont été ajoutées à  une boisson. Les deux drogues sont assez puissantes pour assommer quelqu'un, même à  petites  24 heures suivantes. Parce qu'ils sont inodores et incolores, il est difficile de savoir quand ces substances ont été ajoutées à  une boisson. Les deux drogues sont assez puissantes pour assommer quelqu'un, même à  petites dosepatients en sevrage ont été traité avec des hautes doses

QUelques petite correction à  ajouter au Wiki!:

Non le GBLne peut pas être utilisé comme drogue du violeur à  l'instar du GHB qui lui est quasiement inodore avec un légé gout salé (quand il est bien synthétisé ) ce qui qui malgré tout ce qui ce dit n'est pas si facile je suis aussi chimiste de professiel.

Un usage à  long termer provoque une forte dépendance:

’ Des très haute dose pour ma part il a falut pas moins de 250 mg de diazpam. puis des doses de diazepam comprise entre 40mg et 110 mg durant les 24 heures suivantes.

Hors ligne

 

GüBeL
Nouveau membre
Suisse
000
Inscrit le 25 Feb 2014
37 messages
Blogs

Laura Zerty a écrit

GüBeL a écrit

Pour donner une idée de la violence du coma /convulsion je recevai 70mg en IV de de diazepam heure et cela arrivait enfin au bout de 2 semaine à  me calmer. J'ai un certain contencieux par rapport au urgence et leur incapacité à  gérer une situation qui leur était inconnue.

Tu étais conscient pendant ton coma pour convulser ?

non j'étais intubé dans le coma attaché à  mon lit

Hors ligne

 

Laura Zerty 
Banni
000
Inscrit le 02 Feb 2014
1262 messages
Blogs
C'est chelou d'être attaché, c'est pas dans le coma que tu vas t'élever au dessus de ton lit arf...ou alors en projection astrale à  la limite.

Dernière modification par Laura Zerty (10 mars 2014 à  12:15)


"Alors vous c'était pas mieux avant, ça sera mieux plus tard !"

Hors ligne

 

pierre
Web-Administrateur
3500
Inscrit le 15 Sep 2006
15802 messages
Blogs
Je vais ajouter tout cela au psychowiki. Ainsi que ton témoignage.  http://www.psychoactif.org/psychowiki/i … 9moignages

Si tu vois d'autres choses a ajouter/corriger ?

C'est le sevrage du gbl qui t'a mis dans le coma ?

Hors ligne

 

Richard Horpe 
Istar
France
000
Inscrit le 11 Jan 2014
215 messages
Cerveau solide en tout cas pour avoir enduré ces doses répétées pendant deux ans (foie aussi, j'imagine). Dont un an et demi de plaisir, apparemment. Ça me laisse un peu sur le derche!

"En proie au conditionnement, voire à l'intoxication mentale, ils sont doublement enchaînés : prisonniers et ignorants. Qui est plus esclave que l'esclave? L'esclave qui se croit libre."

Platon.

Hors ligne

 

@lex 
Buprénorphinomane a la retraite. Methadonomane.
France
000
Inscrit le 24 Feb 2014
718 messages
Ben c'est pas pire que 10ans d'alcoolisme sévére. Ni pour le cerveau, ni pour le foie !

Aprés, "chacun son truc". Par exemple, je sais que moi, il me serait impossible de prendre des stimulants tout les jours, toute l'année, donc je "reste un peu sur le derche" aussi devant ceux qui prennent de la coke/amphét/MD etc tout les jours smile

Mais je sais pas si une de ces addictions est plus nocive que l'autre, au final. Vu que le GHB/GBL agit assez similairement a l'alcool, j'pense pas que l'un soit + destructeur que l'autre.

Mais c'est clair que ca a pas du lui faire du bien ces 2 ans sous GBL !

Sinon LZ, s'il convulsait c'est normal de l'avoir attaché, rien que pour poser une perf par exemple, va le faire si tu n'immobilises pas la personne ! Même si dans ces cas là  ils envoient d'abord en IM des benzo/anti convulsifiants je suppose, il faut bien poser une voie rien pour faire la prise de sang pour la toxicité.
'Fin je sais que mon oncle aussi était sanglé au lit, pour pas arracher les perfs quand il convulsait. Dés qu'il a été eveillé, ils l'ont détaché, aprés lui avoir expliqué ou il etait, pourquoi ceci pourquoi cela (puisque pour lui, le dernier souvenir, c'etait de s'etre evanoui).

Et pas cool l'intubation, c'est vraiment pas agréable au reveil pour la gorge super séche qui fait bien mal. Mon oncle etait seulement oxygéné au masque. J'garde un mauvais souvenir de la seule et unique fois ou j'ai été intubé. Le reveil, une horreur, j'etais totalement paniqué ! Et aprés la grosse douleur dans la gorge sad

Hors ligne

 

Laura Zerty 
Banni
000
Inscrit le 02 Feb 2014
1262 messages
Blogs
Mouai le texte a été écrit très rapidement, doit manquer quelques actes qui permettraient de mieux comprendre la scène du coma par exemple.

Enfin pour moi être dans le coma c'est être inerte...donc pas besoin de sangle.

"Alors vous c'était pas mieux avant, ça sera mieux plus tard !"

Hors ligne

 

@lex 
Buprénorphinomane a la retraite. Methadonomane.
France
000
Inscrit le 24 Feb 2014
718 messages
Tu peux convulser en etant dans le coma. Des convulsions c'est pas des mouvements volontaires, c'est tes muscles qui se contractent seuls.

Donc t'es inconscient mais ton corps convulse. D'ou la necessité d'attacher ton corps. En tout cas c'etait comme ça dans le cas de mon oncle, pour l'auteur du post je sais pas, meme si je fais le paralléle forcément

Hors ligne

 

Laura Zerty 
Banni
000
Inscrit le 02 Feb 2014
1262 messages
Blogs
Hun oki, je connaissais pas ça.

"Alors vous c'était pas mieux avant, ça sera mieux plus tard !"

Hors ligne

 

GüBeL
Nouveau membre
Suisse
000
Inscrit le 25 Feb 2014
37 messages
Blogs
Bref quelques détails pour le coma:
J'ai été faire un sevrage spécialisé dans une clinique suisse réputée pour cela. Ils ont complètement sous évalué ma consommation, et pourtant je n'ai rien minimisé, j'avais conscience de la gravité de mon état. Ils ne se sont absolument pas renseigné sur le produit et m'ont proposé quelques anxiolit tm pour  compensé (je prenait déjà  des benzo à  haute dose en simultané de mes environs 70ml de GBL par jour. Bref il ne m'ont pas surveillé et retrouvé dans ma chambre, 6h plus tard en train de convulsé (la notion avec l'épilepsie fait, malgré tout ce que l'on dit, débat). Du coup j'ai été transféré au urgence et ils ont commencé à  m'administré du midozalam (un des moins anti-convulsivement). après deux semaine d'intubation du propofol et tout les complication possible (hépatite médicamenteuse, étrangement le gbl épargne le foie), disfonction rénale, pneumonie sur le poumon g, multiple infection, une ambolie pulmonaire massive sur le poumon droit qui m'a donné 2% de chance de survie. Ils ont voulu me transféré en hélicoptère, mais ils n'y avait pas assez de place pour les pousse seringue, tellement il me fallait de substance pour me maintenir en vie. Bref dans ce grand centre ils m'ont lysé (liquéfié le sang) mon pronostique vitale c'est amélioré et surtout il m’ont passé au Diazépam. J'ai du réapprendre à  marché, parler et autres. Bref je n'ai aucune séquelle, ma puissance supérieur était avec moi. Par contre j'ai remis une compresse ces dernières semaines et je galère pour en sortir.
Si mon histoire fait écho à  un de vos problèmes n'hésitez pas à  interagir. c'est la première fois que je communique sur un formum et cela me fait beaucoup de bien. Veuillez excuser mes maladresses orthographiques!

Hors ligne

 

pierre
Web-Administrateur
3500
Inscrit le 15 Sep 2006
15802 messages
Blogs
Merci beaucoup, je rajoute aussi ce passage au psychowiki.
Pierre

Hors ligne

 

Richard Horpe 
Istar
France
000
Inscrit le 11 Jan 2014
215 messages
Merci pour ces informations en tout cas. Par contre 70ml de GBL par jour...? Tu as le physique d'Hagrid dans Harry Potter, non?

C'est absolument stratosphérique.

"En proie au conditionnement, voire à l'intoxication mentale, ils sont doublement enchaînés : prisonniers et ignorants. Qui est plus esclave que l'esclave? L'esclave qui se croit libre."

Platon.

Hors ligne

 

GüBeL
Nouveau membre
Suisse
000
Inscrit le 25 Feb 2014
37 messages
Blogs
Pas du tout je fais 80 kilo tout mouillé, mais même si le GBL n'a que très que peu d’accoutumance, au bout de deux de conso non stop, on développe une certaine résistance. J'imagine au niveau de de la down-reagulation des récepteurs GABA-b et et récepteur au GHB car depuis 2010 ils ont été découvert. Et oui c'est une substance naturelle, produite par le corps... Vive les fleurs bleu!

Hors ligne

 

GüBeL
Nouveau membre
Suisse
000
Inscrit le 25 Feb 2014
37 messages
Blogs
Pourquoi cette drogue pendant 2ans de ma vie:
Professionnellement j'ai eu 2 entretien d'embauche sur 2, les 2 profs se "bâtaient" pour m'avoir.
Je prenais la parole devant 150 personnes au micro sans aucun problème
J'étais chargé de cours pour des personne bien plus formée que moi
Envoyé en formation dans des villes anglophone
Responsable de ma catégorie professionnel à  un niveau régional
J'ai eu toute le fille que je voulais et quant je n'étais pas en couple ma vie n'était que luxure débauche after, poésie, musique
Bref tout me réussissait... Jusqu'à  la chute, ne plus dormir monter 3 sociétés en même temps...
une film qui résume bien cela c'est "limitless"

Hors ligne

 

Richard Horpe 
Istar
France
000
Inscrit le 11 Jan 2014
215 messages
C'est bien d'avoir précisé, j'allais te poser la question des mécanismes psychologiques poussant à  sur-consommer. Merci à  nouveau.

"En proie au conditionnement, voire à l'intoxication mentale, ils sont doublement enchaînés : prisonniers et ignorants. Qui est plus esclave que l'esclave? L'esclave qui se croit libre."

Platon.

Hors ligne

 

seba59 
Banni
000
Inscrit le 21 Aug 2012
959 messages
Blogs

GüBeL a écrit

Quelques petite corrections à  apporter au wiki qui du reste est très bien fait:

des rapports ont commencé à  pointer que le GBL et le GHB étaient utilisés comme "drogue du viol». Parce qu'ils sont inodores et incolores, il est difficile de savoir quand ces substances ont été ajoutées à  une boisson. Les deux drogues sont assez puissantes pour assommer quelqu'un, même à  petites  24 heures suivantes. Parce qu'ils sont inodores et incolores, il est difficile de savoir quand ces substances ont été ajoutées à  une boisson. Les deux drogues sont assez puissantes pour assommer quelqu'un, même à  petites dosepatients en sevrage ont été traité avec des hautes doses

QUelques petite correction à  ajouter au Wiki!:

Non le GBLne peut pas être utilisé comme drogue du violeur à  l'instar du GHB qui lui est quasiement inodore avec un légé gout salé (quand il est bien synthétisé ) ce qui qui malgré tout ce qui ce dit n'est pas si facile je suis aussi chimiste de professiel.

Si tu trouves que le GBL est inodore, faut passer chez ton ORL. "Il est difficile de savoir si ces substances ont été ajoutées à  une boisson" sauf qu'il y a un arrière-gout de diluant assez prononcé. Le Na-GHB ayant lui un gout assez salé difficile à  camoufler dans un verre de limonade ou d'alcool léger.

Enfin, la proportion de déclarations de viol sous GBL/GHB sont mille fois inférieures à  ceux commis sous l'influence d'une trop forte alcoolisation. Je ne dis pas que ça n'existe pas, mais c'est loin d'être LA drogue du viol par excellence (encore un mythe créé par la police et relayée telle quelle dans les médias!).

Amicalement,

seba59               rasta


"Ils ont cru s'enivrer des Chants de Maldoror, et maintenant ils s'écroulent dans leur ombre animale." H.F. Thiéfaine

Hors ligne

 

GüBeL
Nouveau membre
Suisse
000
Inscrit le 25 Feb 2014
37 messages
Blogs
A moins que la personne ne soient déjà  ivre morte, 2ml de GBL dans un verre même sucré donne l'impression de boire du canard WC.

J'ai rien contre les canard, amicalement

Hors ligne

 

@lex 
Buprénorphinomane a la retraite. Methadonomane.
France
000
Inscrit le 24 Feb 2014
718 messages
Ou a moins que "viol" veuille dire "coucher sous GHB", auquel cas GuBeL est un violeur en série lol

Et laisses les canards tranquilles namého !

En tout cas, j'suis pret a parier qu'il y a + de viols/vols commis avec le burundanga en 1an, qu'il n'y en a eu depuis la création du GHB big_smile

Hors ligne

 

GüBeL
Nouveau membre
Suisse
000
Inscrit le 25 Feb 2014
37 messages
Blogs
Ok, ce soir pour moi c'est sevrage au baclofène. J'ai lu a peu près tout les topique s'y relatant. C'est visiblement le seul agoniste GABA-B, donc j'ai plein d'espoir... Je ne manquerai pas de vous tenir au courant. Si cela marche c'est un miracle, mais je sais que le baclofène est à  manier avec extrême précaution.

Hors ligne

 

@lex 
Buprénorphinomane a la retraite. Methadonomane.
France
000
Inscrit le 24 Feb 2014
718 messages
En effet le bacloféne c'est quitte ou double, pour l'alcool (et donc le GBL). Mais faut pas oublier que meme si "ca marche" c'est comme les substituts, ce n'est qu'une bequille pour te maintenir le temps de refaire ta vie sainement smile

Bon courage, et tiens nous au jus de l'evolution !

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Interaction & Mélange - Interaction entre GHB; GBL; 1,4 butanediol e MDMA
par Toinou, dernier post 17 juillet 2018 à  17:17 par Toinou
  3
[ Forum ] Drogue info - Différence entre les GBL
par Brn24, dernier post 12 janvier 2019 à  12:47 par Yog-Sothoth
  7
[ Forum ] Gérer sa consommation - Mon histoire entre amour et haine avec le GBL
par megacide, dernier post 20 juin 2022 à  19:40 par LeanIsForKids
  1
  [ PsychoWIKI ] GBL, effets, risques, témoignages
  [ PsychoWIKI ] GHB (gamma-hydroxybutyrate), effets, risques, témoignages

Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
En ce moment sur PsychoACTIF  
 Psychoactif 
Fanzine 5 : PUD, numérique et régulation des usages
26 juin 2022Annonce de Equipe de PsychoACTIF
 Psychoactif 
Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
11 mai 2022Annonce de Equipe de PsychoACTIF
 Forum 
Première prise de Tramadol
Il y a moins d'1mnCommentaire de Lesangdelaveine12 dans [Opiacés et opioïdes...]
(6 réponses)
 Forum 
Première fois - 7 g frais de golden tracher pour ma première fois ?
Il y a 6mnNouvelle discussion de Mastick dans [Psilocybe - Champigno...]
 Forum 
Couleur etrange 5-Mapb - besoin d'avis
Il y a 1hCommentaire de Ocram dans [Cathinones et RC stim...]
(9 réponses)
 Forum 
Expériences - 6-APB : La grosse discussion
Il y a 1h
10
Commentaire de Ocram dans [Cathinones et RC stim...]
(62 réponses)
 Forum 
Commander des champis sur une site?
Il y a 2hCommentaire de Magmyre dans [Psilocybe - Champigno...]
(2 réponses)
 Forum 
C-liquide - Recette c-liquid Adb-butinaca
Il y a 2hCommentaire de iclan dans [Cannabinoïdes de synt...]
(8 réponses)
 Forum 
Expériences - Passage des douanes
Il y a 3h
2
Commentaire de Psilosophia dans [LSD 25...]
(5 réponses)
 Forum 
Gérer sa consommation - Alcool Ritaline et tdah
Il y a 3hCommentaire de Lespoirfaitvivre69 dans [Méthylphénidate (Rita...]
(3 réponses)
 Blog 
Le 8 août, j 16
Il y a 8hNouveau blog de Thérapapi dans [Expérimental]
 Blog 
Le cachet miraculeux
Il y a 11hCommentaire de Kanekilife dans le blog de Kanekilife
(1 commentaires)
 Blog 
Ketamine and cocaine IV
Il y a 21hCommentaire de Psilosophia dans le blog de Bosko187
(1 commentaires)
 
  QuizzZ 
Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
Dernier quizzZ à 18:22
 PsychoWIKI 
The Idea Handle Involving To Venture Tai Ku789
 Topic epinglé 
Neurchi 2 Psychoactif
 Nouveaux membres 
Hazema nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Première expérience 2CC, 30mg : le psychédélique saveur opium
par Wolfyy, le 01 Aug 2022
Substance : 2CC. Cobaye : Homme, 60kg, la vingtaine. Contexte : En soirée, seul dans mon appart. Expérience : Cliquer sur mon profil, produits testés en bio (une 30taine) TRIP REPORT 2CC N°1 - 28/07/2022 30mg Oral Après m'être décidé à me lancer dans la catégorie des 2C-X, je me suis tou...[Lire la suite]
 2CB-FLY : l'école du lâcher-prise
par Cub3000, le 30 Jul 2022
Je suis un homme de 47 ans, 1,84m pour environ 95kg. J'ai testé hier pour la première fois le 2cb-fly, en compagnie d'un ami qui était déjà familier de la substance et l'apprécie beaucoup, et de mon chéri qui n'en a pas pris mais a assisté à notre trip. Le mindset était bon à part un pe...[Lire la suite]
 Histoire d'un détournement d'une pipette de tercian
par cependant, le 27 Jul 2022
Il y a quelques années, j'avais des problèmes de crises d'angoisses récurrentes et une insomnie rebelle. À l'époque, je ne prenais des opiacés qu'irrégulièrement. C'était des douces parenthèses apaisées dans une mer noire d'encre. Mon psychiatre, persuadé que mes problèmes découlaien...[Lire la suite]
Tous les morceaux choisis
Les derniers champis

Très bonne manière de penser en espérant le meilleur pour la suite et des change dans [blog] Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
(Il y a 2h)
C’est bon de le rappeler de temps en temps. Ocram dans [forum] Personnes toxique sur psychoactif
(Il y a 7h)
Colporter de l'intox, c'est le contraire du RDR ! / SC dans [forum] MDMA Consommation et dangers
(Il y a 9h)
Merci pour ta patience. Psilo dans [forum] Passage des douanes
(Il y a 9h)
Toujours très pertinent, merci ❤️/Agartha dans [forum] Passage des douanes
(Il y a 10h)

Pied de page des forums