Alcoolisme : les autorités donnent le feu vert au baclofène / PsychoACTIF

Alcoolisme : les autorités donnent le feu vert au baclofène

Publié par ,
12208 vues, 14 réponses
pierre
Web-Administrateur
4100
Inscrit le 15 Sep 2006
15985 messages
Blogs
Alcoolisme : les autorités donnent le feu vert au baclofène
Par  figaro icondamien Mascretfigaro iconPauline Fréour - le 13/03/2014


C'est désormais officiel: le baclofène peut désormais être prescrit dans le traitement de la dépendance à  l'alcool en toute légalité. Au lendemain du feu vert de la Cnil, l'Agence nationale de sécurité du médicament a rendu public ce vendredi l'accord d'une «recommandation temporaire d'utilisation» (RTU) pour le baclofène. Valable 3 ans, elle autorise les médecins à  prescrire cette molécule avant les résultats définitif de nouveaux essais cliniques visant à  prouver l'efficacité du baclofène contre l'alcoolisme. C'est sur la base de ces résultats que le laboratoire producteur peut déposer, s'il le souhaite, une demande d'autorisation de mise sur le marché (AMM).


L'utilisation du baclofène contre l'alcoolisme n'était absolument pas prévue au départ de la vie de ce médicament, développé pour lutter contre les contractures particulières qu'engendrent des maladies neurologiques sévères. L'aide au sevrage grâce au baclofène a été popularisée par le livre du Dr Olivier Ameisen, en 2008, qui racontait comment il s'était lui-même libéré de son addiction grâce à  ce médicament. Dans les quatre études les plus sérieuses réalisées jusqu'alors, le traitement s'avère effectivement efficace pour 60 à  70% des malades, dans trois études menées à  des doses allant de 30 à  60 mg/jour. La quatrième avait des résultats négatifs à  30 mg/jour.


Une efficacité avérée
L'ANSM précise sur son site que le baclofène ne pourra être prescrit qu'«après échec des autres traitements disponibles» chez les patients alcoolodépendants, dans deux indications: l'aide au maintien de l'abstinence après sevrage chez des patients dépendants à  l'alcool, et la réduction majeure de la consommation d'alcool chez des patients à  haut risque.

L'agence statue également sur les doses autorisées (posologie). Une question cruciale car les doses nécessaires pour assurer le succès du traitement sont très variables d'un individu à  l'autre. L'ANSM a finalement décidé de fixer à  300 mg/jour la dose maximale autorisée, soit davantage que les 200 mg/j évoqués lors de la commission d'évaluation du 4 juillet 2013, et qui paraissaient insuffisants pour traiter certains patients. Mais avant d'atteindre ce plafond, un protocole stricte est défini par l'agence: «la posologie quotidienne initiale devra être débutée à  15 mg par jour avant une augmentation très progressive (+5 mg par jour, puis +10 mg par jour) par paliers de 2-3 jours jusqu'à  obtention d'une éventuelle réponse clinique (effet attendu)» précise l'ANSM. À partir de 120 mg/jour, un deuxième avis par un collègue expérimenté dans la prise en charge de la dépendance à  l'alcool doit être sollicité. Au-delà  de 180 mg/j, un avis collégial au sein d'un CSAPA (Centre de Soins d'Accompagnement et de Prévention en Addictologie) ou d'un service hospitalier spécialisé en addictologie est requis.

Un registre de suivi
C'est la première fois qu'un médicament être prescrit sous le régime de la RTU, une procédure issue de la loi Bertrand de 2011, destinée à  encadrer et améliorer les connaissances sur les médicaments prescrits hors-AMM, parfois à  juste titre. Pour l'instant, les médecins ne peuvent prescrire le baclofène que hors-AMM, qu'en dehors de l'indication officielle (contractures spastiques), c'est-à -dire sous leur responsabilité juridique et dans une opacité certaine.
Les données issues de cette expérience viendront alimenter le «portail de suivi des traitements pour la RTU Baclofène», le registre qu'a autorisé la Cnil jeudi. Le besoin d'informations plus complètes est vif chez les addictologues. Le Dr Ivan Berlin (Pitié-Salpêtrière, Paris) craint par exemple que l'on se soit jusqu'ici focalisés sur les succès: «La situation actuelle est spéculative, avec un risque d'ignorer les échecs et de sous-estimer les effets indésirables.» D'autant que même les effets indésirables, parfois graves, relevés par les centres de toxicovigilance sont à  mettre en balance avec les effets catastrophiques de l'alcoolisme.

Entre 2007 et 2012, il apparaît que 111.000 personnes ont débuté un traitement par baclofène, selon les derniers chiffres officiels de la Cnamts (Caisse nationale d'assurance-maladie). Cependant la Cnamts a pu calculer que le motif alcoolique n'en représentait qu'entre 45 et 58 %, le reste correspondait à  l'indication neurologique de l'AMM officielle.

Source : http://sante.lefigaro.fr/actualite/2014 … disponible

Hors ligne

 

Craiz 
Nouveau Psycho
France
000
Inscrit le 02 Mar 2014
100 messages
A titre purement informatif : qu'est devenu mon message ? J'y donnais quelques infos intéressantes, me semble-t-il...

Hors ligne

 

pierre
Web-Administrateur
4100
Inscrit le 15 Sep 2006
15985 messages
Blogs
Il est la, et je te demandais si tu pouvais nous raconter ton parcours avec le baclo.
https://www.psychoactif.org/forum/t1023 … nible.html

Hors ligne

 

Craiz 
Nouveau Psycho
France
000
Inscrit le 02 Mar 2014
100 messages
Une autre étude, appelée Bacloville et menée par des médecins généralistes (dont le mien, qui est aussi addictologue), est en cours et devrait être finalisée en juin 2014. C'est une étude menée à  des dosages efficaces, donc bien supérieurs aux 60mg des études que tu évoques. Etude menée en double aveugle, donc produit vs placebo, qui s'étale sur deux ans (elle a donc commencé en juin 2012). Celle-ci devrait montrer des résultats bien plus fiables, et indiscutables sur le plan scientifique (puisque le double aveugle c'est le top du top).

Cette autorisation reste insuffisante : selon moi, la vraie victoire ce sera quand les généralistes auront le droit de le prescrire à  dosage efficace, sans devoir passer par un avis collégial de CSAPA, contraignant tant pour les prescripteurs que pour les usagers.

Hors ligne

 

ziggy 
Michel HAmBurger avec nous
Aruba
200
Inscrit le 21 Jul 2008
1932 messages
Blogs
Il était grand temps !!!

C'est une putain de bonne nouvelle... Et c'est quand même une belle victoire pour l'alcoologie... Ca aura mis du temps face à  l'évidence... Et ca n'a pas été simple. Que de chemin en dix piges !!!

Donc ça montre que les choses avancent malgré toutes les rigidités du système, petit à  petit, même si ca prend du temps (certainement trop) mais enfin, et c'est pas trop tôt pour cette extension d'AMM pour le baclofène - même si ces derniers mois on sentait bien que le vent allait tourner positivement pour ce traitement.... et cela montre aussi comment les nouvelles technologies (et internet) nous permettent aujourd'hui de nous défendre face à  des lobbys aveugles.... car c'est le bouche à  oreille qui a permis au baclofène de "survivre" alors que les pressions étaient fortes pour faire passer cette molécule aux oubliettes.

Une molécule qui change totalement la donne du soin en alcoolo-addicto et qui remet en question tout l'édifice idéologique qui fonde l'alcoologie... Une molécule vieille et déjà  dans le domaine public qui n'intéresse pas les labos... Il en aura fallu de la sueur pour imposer ce traitement dont personne ne voulait entendre, à  part ceux qui en ont besoin (comme d'habitude...).

Ce qui est triste c'est qu'Olivier Ameisen - qui a porté le baclo en France quasiment seul au départ - n'est plus là  pour savourer cette victoire pour laquelle il aura tant œuvré. Le combat n'était pas vain ! Car on peut le dire, des "résistances" à  combattre et de l'aveuglement, il y en avait...

Je me souviens encore de l'ambiance moribonde, il y a quelques années, sur les forums de santé...

C'est un peu dingue à  y repenser mais en 2008-2009 (au moment ou Ameisen a sorti son bouquin), sur Doctissimo, c'était carrément la chasse anti-baclofène :  les usagers venant témoigner positivement étaient littéralement rabroués : à  chaque FIL, ils étaient suspectés de "troll" et d'intentions néfastes, leurs posts étaient systématiquement censurés, leur compte effacés.... Il n'y avait même pas de débat possible. Les témoignages proposés n'étaient simplement pas pris au sérieux et taxés de "publicité mensongère"...  et ce, en dépit du bon sens.

Certains internautes (tendance très AA) étaient totalement réfractaires et très à  cheval sur la question et veillaient au grain: ils "cliquaientsystématiquement en appel à  la modération" et ne voulaient rien savoir. Et comme le traitement n'était pas officiel, il était donc quasiment interdit de parler du baclofène sans s'attirer les foudres de la censure....

Je me souviens de forumeurs qui se faisaient latter en live : ils étaient traités de "délégués médicaux camouflés", de "menteurs", de vendeurs de faux espoirs et de solution miracle... Pour pas mal de monde, le baclo, c'était forcément une arnaque, c'était trop beau pour être vrai et c'était dangereux un point c'est tout....

Avec le recul, on comprend mieux pourquoi le baclofène faisait peur à  certains : Une découverte mal reçue, entre autres, parce qu’elle portait en elle un espoir inacceptable. « Le Baclofène permet de ne plus être prisonnier du sentiment pulsionnel d’addiction, autrement dit, il permet de guérir sans forcément devenir abstinent, précise-t-il.  Pour le milieu alcoologique, c’était un blasphème. »


A partir de fin 2009, les témoignages se sont fait plus nombreux. A force d'en entendre parler, certains ont voulu aussi essayer et puis le bouche à  oreille a fait le reste... Quelques mois après, les choses se sont imposés d'elle meme, d'autres bouquins sont sortis, d'autres médecins s'y sont mis : et grace à  internet, des centaines de témoignages ont pu être diffusés...

Et voila, le baclofène - qui visiblement est hyper-efficace - est en passe de devenir le soin de première intention en alcoologie, et après 30 ans de dictature du benzo et de la théorie de l'abstinence à  tout prix, ça va faire du bien...

ça progresse dans le bon sens smile (en tout cas sur ce sujet...). Espérons qu'un jour l'évidence d'efficacité des substitutions injectables connaitra la meme trajectoire...

Zigg

Life on Mars ..........................................

Hors ligne

 

Craiz 
Nouveau Psycho
France
000
Inscrit le 02 Mar 2014
100 messages
Grâce au bouche à  oreille certes, mais surtout grâce à  des médecins très impliqués, et qui ont mené des études au risque de leur carrière !
Qu'ils soient ici remerciés.

Hors ligne

 

ZombyWoof 
Psycho sénior
France
000
Inscrit le 30 May 2013
685 messages
Blogs
Ecoutez, plutôt que de se disperser, je vous propose de faire un thread spécial baclofène; En plus de 6 mois et une réussite totale, je suis plus qu'un peu au courant. Avez vous l'émission hier avec 3 cas dont une réussite du baclo (des amis) et les échecs des cures?

@+

J'y ai posté le replay en attendant, aujourd'hui je suis pris: "Alcool et baclofène"

Dernière modification par ZombyWoof (17 mars 2014 à  13:11)

Reputation de ce post
 
+1 pour un thread special baclofène DC

"SOLA DOSIS FACIT VENENUM." Paracelse
(Seule la quantité fait le poison).
--------------------------------------------
Ex "hard-droguiste"  wink

Hors ligne

 

berre72 
Nouveau membre
Suisse
000
Inscrit le 25 Mar 2014
1 message
Pour quand la préscription en Suisse?

Pour l'instant 'les préscripteurs refusent, pourquoi?

Trop de peur, trop d'effets secondaires, ils attendent le générique suisse? (Novartis?)

Hors ligne

 

Craiz 
Nouveau Psycho
France
000
Inscrit le 02 Mar 2014
100 messages
Y en a déjà  deux ou trois des sujets spécial Baclo, non ?

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
11600
Inscrit le 22 Feb 2008
10046 messages
Blogs
Je signale qu'à  la demande de Pierre, j'ai initié un psychowiki sur ce sujet.
http://www.psychoactif.org/psychowiki/i … l%27alcool
Mais il date d'aujourd'hui et sera complété et corrigé par vous, notamment cdmplété par des témoignages.
Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

ZombyWoof 
Psycho sénior
France
000
Inscrit le 30 May 2013
685 messages
Blogs
Merci prescripteur wink

Je ne connais pas la loi belge en la matière, mais ce soir, émission dans ce pays sur le Selincro du labo Lundbeck. (As t'on de faire de la pub télé pour un médoc remboursé)?
Ces enfoirés essayent de surfer sur la vague baclofène et jouent sur l'ambigüité avec le nalméfène (donc le Selincro) pour propulser leur semi placébo, c'est dégueulasse censored

Faites bien savoir que c'est le baclofène qui marche et qui n'est pas cher.bravo

"SOLA DOSIS FACIT VENENUM." Paracelse
(Seule la quantité fait le poison).
--------------------------------------------
Ex "hard-droguiste"  wink

Hors ligne

 

Craiz 
Nouveau Psycho
France
000
Inscrit le 02 Mar 2014
100 messages
Ce n'est pas parce que le baclofène marche pour 50 à  60% (les vrais chiffres tomberont avec l'étude Bacloville mais apparemment c'est dans ces eaux-là ) que le selincro ne marche pas, Zomby. Apparemment il a aussi de bons résultats, et il reste environ 40% de malades à  sauver.

Après, qu'il y ait d'énormes enjeux financiers et qu'un labo va se faire de la maille, c'est un autre problème.

Dernière modification par Craiz (27 mars 2014 à  02:10)

Hors ligne

 

ZombyWoof 
Psycho sénior
France
000
Inscrit le 30 May 2013
685 messages
Blogs
Citation (un peu ancienne certes):
Il y a l’ironie, triste. Et puis il y a les faits. Ils ne le sont pas moins. Prescrire a relu tous les livres. « D’après les essais, l’efficacité est médiocre, l’acceptabilité du traitement aussi : sur les six mois de suivi, plus d’un tiers des patients ont arrêté le médicament, et plus de 10 % des patients ont eu des effets indésirables graves. » Le mensuel anonyme poursuit : « À la lecture de ces résultats, on comprend que la firme ne se soit pas aventurée à  une comparaison versus acamprosate ni versus naltrexone, qui aurait pu tourner au désavantage du nalméfène. Elle a préféré vendre des illusions, avec l’assentiment de l’Agence européenne du médicament qui n’a pas autorité pour exiger cette comparaison, ni vu malice à  proposer ce médicament à  la demande ».

L'article en entier: http://jeanyvesnau.com/2014/01/08/alcoo … tentation/

La grosse différence, c'est qu'on prend UN cp de nalméfène avant le craving, alors si c'est toute la journée, oualou. Puis faut penser au trou de la sécu aussi... wink

Reste à  savoir si l'on préfère un stérilet ou la pilule du lendemaisn (enfin, la pilule au moment de boire).

Par contre le selincro qui agit sur les récepteurs µ opioïdes a peut-être un avenir avec les opiacés...

Dernière modification par ZombyWoof (27 mars 2014 à  14:04)


"SOLA DOSIS FACIT VENENUM." Paracelse
(Seule la quantité fait le poison).
--------------------------------------------
Ex "hard-droguiste"  wink

Hors ligne

 

Craiz 
Nouveau Psycho
France
000
Inscrit le 02 Mar 2014
100 messages
Merde, j'avais lu que c'était pas que de l'arnaque...

Le baclofène aussi, t'en prends pour éviter le craving, et durant toute la journée... Bon, là  apparemment le selincro faut en prendre deux heures avant la potentielle envie de boire.

Non mais moi je ne compte pas changer de traitement, mais après s'il y a des gens que ça aide... ce que ton lien remet en cause.

Hors ligne

 

ZombyWoof 
Psycho sénior
France
000
Inscrit le 30 May 2013
685 messages
Blogs
Tu sais bien, aucun interêt perso a préférer en dehors des résultats; Le seul copain que j'ai connu au Selincro, n'en prenait que quand il pensait que la soirée serait hard.
Il disait qu'il ne supporterait pas un traitement permanent, mais c'était une "protection".

Ce que je vois, c'est le contraire: Je ne bois plus, mais comme ce soir, je m'en suis enfilé 3 ou 4 derrière la cravate. Demain sera un autre jour, avec d'autres bonheurs et peut-être d'autres merdes, mais libéré!

je sais, ça fait bisounours, sauf que, putain, qu'est-ce que c'est bon wink

"SOLA DOSIS FACIT VENENUM." Paracelse
(Seule la quantité fait le poison).
--------------------------------------------
Ex "hard-droguiste"  wink

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Dosage - Alcoolisme: il faut libérer le médicament baclofène
par Alain Will, dernier post 27 avril 2013 à  13:46 par Alain Will
  0
[ Forum ] L'ANSM juge sévèrement le Baclofène contre l'alcoolisme.
par prescripteur, dernier post 03 mai 2018 à  17:05 par psychic
  3
[ Forum ] Addiction - Une AMM pour le baclofène
par prescripteur, dernier post 24 octobre 2018 à  11:43 par psychic
  1
  [ PsychoWIKI ] Baclofène dans le traitement de la dépendance à l'alcool
  [ QuizzZ ] Auto-évaluer votre consommation d'alcool
14902 personnes ont déja passé ce quizzz !

Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
En ce moment sur PsychoACTIF  
 Psychoactif 
Vos bénéfices liés à l'usage des drogues
14 octobre 2022Annonce de Equipe de PsychoACTIF
 Appel à témoignage 
Avez vous des problèmes de médecin pour votre traitement de subst...
Il y a 2jCommentaire de BOLOT (31 réponses)
 Forum 
Addiction - Cocaïne avec volcano
Il y a moins d'1mnCommentaire de cependant dans [Cocaïne-Crack...]
(3 réponses)
 Forum 
Effets secondaires - Eviter les vomissements et les nausées de l'héroine
Il y a 35mnCommentaire de L'Apoticaire dans [Heroïne...]
(3 réponses)
 Forum 
Interaction & Mélange - Codéine + Metamizole dangereux ?
Il y a 1hCommentaire de Kloudlg dans [Codéine et dihydrocod...]
(3 réponses)
 Forum 
Variètés d'herbe - Ou trouver de la sativa sur Strasbourg
Il y a 2hNouvelle discussion de Lafleche67 dans [Cannabis...]
 Forum 
Arrêt & Sevrage - Le Damiana,qu'en pensez-vous svp ?
Il y a 2hCommentaire de MrAublivion dans [Tabac et cigarette el...]
(6 réponses)
 Forum 
Est-il sûr de donner une adresse à livrer sur DW?
Il y a 2hCommentaire de Brakasse dans [Cannabis...]
(3 réponses)
 Forum 
Amanite tue-mouche - Besoin d’aide amanites tue mouche première fois
Il y a 3hCommentaire de Noria dans [Enthéogènes...]
(8 réponses)
 Forum 
Identification - Pas de psilos ?
Il y a 3hCommentaire de Noria dans [Psilocybe - Champigno...]
(11 réponses)
 Blog 
Mon addiction avec le cannabis
Il y a 4hCommentaire de zizitaupe_meilleure_bande dans le blog de DeesseduMal
(1 commentaires)
 Blog 
Vos bénéfices liés à l'usage des drogues
Il y a 1j
9
Commentaire de Zénon dans le blog de Equipe de PsychoACTIF
(18 commentaires)
 
  QuizzZ 
Consommez-vous le MDMA/Ecstasy à moindre risque ?
Dernier quizzZ à 12:31
 PsychoWIKI 
Héroïne, effets, risques, témoignages
 Topic epinglé 
Neurchi 2 Psychoactif
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Vos bénéfices liés à l'usage des drogues
par Cub3000, le 22 Nov 2022
Hello...Je pourrais lister tout un tas d'effets positifs sur ma vie de certaines substances que je consomme, mais je vais me limiter au plus notable : Les lysergamides m'ont complètement sorti d'une sorte de rumination d'angoisses existentielles/métaphysiques qui me bouffait littéralement la vi...[Lire la suite]
 Question pour arrêt du Shit
par PrincessCarolyn, le 23 Nov 2022
Coucou ! Je suis à peu près dans la même situation que toi par rapport au shit et en suis à ma 2eme semaine d'arrêt.. Ce qui m'a paru important dans un premier temps c'est de se fixer des objectifs réalistes, et de se laisser le droit de diminuer sa conso petit à petit. Tu peux par exemple t...[Lire la suite]
 Quelle sensation la première fois?
par cependant, le 22 Nov 2022
Salut, juste pour préciser un truc de taille. Sur le forum ni le message 1 ni le 2 ne sont approuvés. On n'est pas là pour donner des conseils, ni imaginer auprès des gens ce qu'une conso pourrait leur faire (tu vas passer une bonne soirée ??!). On ne peut pas savoir...ni deviner. Sans parl...[Lire la suite]
Tous les morceaux choisis
Les derniers champis

tellement bien dit merci Hyrda dans [forum] Et après? Bonne question...
(Il y a 42mn)
même sentiment avec arrêt de morphine Hyrda dans [forum] Et après? Bonne question...
(Il y a 43mn)
Cool te lire que ça te convient ! dans [forum] Début traitement hospitalier gélule
(Il y a 13h)
appeller ça peut être exténuant, mais ça ecrème les cons dans [forum] Sevrage forcé non désiré, des conseils?
(Il y a 19h)
❤️ dans [commentaire de blog] Vos bénéfices liés à l'usage des drogues
(Il y a 19h)

Pied de page des forums