SLAM (mon expérience de la prostitution) / PsychoACTIF

SLAM (mon expérience de la prostitution)

Publié par ,
26394 vues, 32 réponses
Leaf 
Psycho sénior
300
Date d'inscription: 31 May 2014
Messages: 844
Blogs
Salut tout le monde, je publie ici mon tout premier écrit sur mon expérience de la prostitution alors que j'étais accro aux speedballs à  Londres, suite à  l'intérêt qu'ont semblé montrer certains d'entre vous. Niglo, Mikykeupon et Base95, c'est ici.

Voilà ! Je suis prêt. Je me regarde dans la glace, me demande à  quoi le type s'attend. Je suis nerveux, évidemment que je suis nerveux! Je bouffe deux/trois valiums 10mg, ces petits jardins d'Eden sous forme de cachetons bleus. Allez, il faut y aller maintenant.
Métro. Descente à  Earl's Court. Quarante minutes de trajet, putain, TFL (Transport For London) s'acharne vraiment chaque jour à  offrir le pire service du monde!
111 Finborough Road... Putain c'est où? Eh ouais, j'suis pas de ceux qui ont Google Maps sur leurs putains d'I-phones; moi je fais ça à  l'ancienne, du coup ça prend du temps. On en est arrivé à  un point où les gens débloquent quand tu leur demandes les directions. Ah voilà ! C'est ici! Puuutain ç'a l'air friqué dis-donc!

Je me tiens devant la porte. MErde mais qu'est ce que je suis en train de faire? NE LE FAIS PAS!!! NE FAIS PAS CA!!! crie mon âme, PUTAIN FAIS LE ENFOIRE!!!, crient mes veines. Mon doigt appuie sur la sonnette sans même que je m'en rende compte. Merde.
Porte ouverte, un type banal, petites lunettes, un peu gras, grand, souriant et qui pue la thune, est debout devant moi, silence pendant quelques secondes.
"Oh t'es encore mieux que sur les photos! Magnifique! Entre!"
Je marche le long du couloir, lui derrière, m'attendant à  chaque seconde à  me prendre un coup de marteau/couteau/cuillère? et à  finir en morceaux dans une baignoire pleine d'acide sulfurique. Mais non. On arrive dans le salon, effectivement l'oseille coule à  flot ici...
"Tu veux boire quoi?"
Stress - putain je vais pas les laisser me droguer - ça je peux le faire moi-même ha! - putain j'kifferais bien un bon whisky... Non NON, vieux réflexes d'un alcoolisme passé: c'est fini ça.
"Eau du robinet s'il te plait"
Il me regarde avec surprise, puis se marre.
"Ah une bonne hygiène de vie! Et puis ce serait dommage d'abîmer un si joli corps, hein?..."
Eurk... J'ai vraiment envie de l'éclater comme le mec qui avait essayé de me violer quand j'étais sdf, lui avait pris cher! Mais j'ai pas le choix. Il me faut de la thune.
On se pose, lui me ramène mon verre d'eau (j'ai bien surveillé au cas où il foutait quelque chose dedans).
Il me parle, me pose des questions sur ma vie, rigole, toujours avec cet air super arrogant qu'inspire l'abondance de pognon et qui me donne envie de lui bouffer le visage. Je lui pose quelques questions, à  peine conscient, putain mais c'est juste des photos, relax! Tout ira bien! Plein de gens font ça!

Il me dit qu'il est pihfîqrhuioehgiheriou dans une ijzrfjiojfoizphf, c'est ce que je parviens à  comprendre. Tout du long, il ne me quitte pas des yeux, par contre les miens d'yeux ne semblent pouvoir se poser nulle part.
Au bout d'un moment, il lâche son regard et tourne la tête vers la chambre.
"Bon?"
Je lui dit d'y aller, je demande à  aller aux toilettes d'abord. Une fois dedans, je m'enfile un autre 10mg de valium et tape un rail de brune, bien que je ne la prenne jamais de cette manière mais que voulez-vous! Je sors des toilettes déjà  bien apaisé et en fait, je m'en bats quasiment les couilles, vais dans la chambre où il m'attend avec son appareil photo dans les mains. Je n'attend même pas qu'il demande, je me fous à  poil en moins de deux secondes.
"Ha j'aime ça!" Il aime ça, le con.
Je m'allonge sur le lit, et franchement, pendant une seconde j'essaie de m'imaginer en Marilyn Monroe. Il commence à  prendre des photos, je fais ma pute sexy aussi bien que je le peux, je m'étends, mais après quelques minutes, il s'énerve et dit,
"Bon maintenant, tu fais uniquement ce que je te dis de faire, et tout ce que je te dis de faire, ok?"
...
"Touche toi le trou de balle"
A travers le nuage d'héroïne et de diazepam qui m'embrume la tête, un éclair. Sobre, j'aurais pleuré. Foncedé, je hausse les épaules et dit,
"Comme tu le veux"
Je me touche, fais ce qu'il dit. Il demande à  ce que je me branle, ce que j'essaie de faire, mais vu les conditions - endroit inconnu, gros pervers avec un appareil photo - et mon état fonfon, c'est loin d'être facile.
"Putain, qu'est-ce qu'il se passe? T'es impuissant ou quoi? Allez, bande!"

Je ferme les yeux et pense à  Laura, ma petite amie avec qui je vis depuis deux ans, que j'aime follement et à  qui je fais tellement de mal avec toutes ces conneries. Je pense à  son corps parfait, ses jambes infinies, ses seins fermes, à  quand je lui fais l'amour en levrette et qu'elle jouit de la façon la plus exquise qui soit, sa voix comme une berceuse à  mes oreilles.
Incroyable, j'arrive à  bander, devant ce vieux pouilleux, et malgré la came qui flotte dans mon sang. Je commence à  comprendre la méthode. Ce sera glauque dans tous les cas, donc autant le faire à  fond et essayer d'avoir ne serait-ce qu'un minimum de plaisir. Je me masturbe comme un maniaque, et le gros porc prend son pied, prend des centaines de photos,et lâche,
"Ouais, p'tite pute, vas-y, joue avec ta queue, ma petite salope!"
Je vois qu'il a une gaule énorme, et qu'il est de plus en plus frénétique. Tout à  coup, je commence à  craindre qui'l va peut-être me violer. Comment me défendre? Mais non; l'abruti ne fait rien - enfin, rien à  part prendre ses putain de photos et me traiter de chienne. Il se masse le paquet, et, c'est vraiment bizarre, se rendre compte que c'est MOI qui lui fait cet effet là , MOI qui stimule ses hormones. Je suis attirant, je suis son fantasme. Wow. Pas du tout érotique, non; mais j'ai un pouvoir. Tout se déroule, plus d'insultes et de bave, et en fait, je ne suis pas vraiment là , comme si je n'étais plus dans mon corps, j'observe toute cette scène de plus haut. Toutes ces poses, à  quatre pattes, exhiber son trou de balle au plus grand plaisir du gros obsédé, à  genoux suppliant...
Je ne vois même pas le temps passer. Il me demande d'éjaculer. Merde. Comment faire? Opiacés et benzos sont l'ennemi du sperme. Bon, si j'ai réussi à  bander, je devrais bien réussir à  juter, non? Une fois encore, je pense au joli petit cul de Laura, à  son visage sublime quand elle me suce, ou les extatiques 69 que nous pratiquons constamment...
Tout disparait, je ne sais même plus si je suis là , si cela est réel...

Vient une explosion; j'éjacule et mon ventre est soudain couvert de perles blanches.
Le mec applaudit. Il applaudit!!!! Il prend une centaine de photos de plus de ma bite ramolissante et de mon sperme.
Ensuite, il me tend une serviette et je m'essuie. Il pose son putain d'appareil photo, et, les mains sur les hanches, il gazouille,
"Maintenant promène-toi dans l'appart, c'est juste un plaisir de voir ce corps se mouvoir. Vas-y!"

Je me lève et attrape mon froc, prend mon tabac, roule une clope bien mérité, et me balade un peu partout, un peu perplexe mais pas mécontent, de la danse dans mes pas, et le vieux cochon grognant, gémissant, probablement crevant d'envie de se taper une queue ou de me sodomiser sur le champs.
Pendant un instant, une pensée flotte dans ma tête; en fait, pourquoi me suis-tellement stressé, c'est super facile! Rien de trop mauvais. La vie est cool!"

Il faut bien finir à  un moment, donc le mec, après un certain temps à  me mater marcher comme un con, dit,
"Bon, t'as bien travaillé. Je pense que tu peux partir."
"Ok"
"Vraiment, tu es magnifique, tu sais? Ton corps, je pourrais le regarder, l'embrasser toute la journée. Et pas que ça ha ha.... Et j'aime beaucoup ton pénis aussi, tu sais certains en ont un trop gros et ç'a juste l'air ridicule, le tien est juste bien, ni trop gros ni trop petit, belle forme..."
"Euh... Ok"
"Bon, ça fait... deux heures que tu es ici. Vu que tu as été très bon, je te donne 150 livres, ça ira?"

Il me tend la liasse de billets, que je saisis trop brusquement. Il se marre, l'enculé, évidemment qu'il se marre, la thune c'est son groupe sanguin. Il regarde vite fait mon bras et dit,
"Ne le dépense pas trop vite, hein?"
en hochant la tête vers mes traces d'injection. Putain je croyais que ça se voyait pas! Merde, ça commence à  craindre ce que je fais. Bon tant pis. Rhabillé, 150livres dans ma poche, je suis dans le couloir prêt à  sortir.
Avant d'ouvrir la porte, il me dit,
"Tu sais, je t'aime vraiment beaucoup Daniel. J'te rappellerai bientôt!"
Me fait la bise, je dis merci, et je me casse.

Putain, QU'EST CE QUE C'ETAIT QUE CA????
Je marche avec hésitation vers la station de métro, je sais pas quoi penser. J'ai de la thune. Je devrais acheter un truc cool pour Laura. Mais avant même que je ne développe cette pensée, ma main droite tient mon portable, mes doigts appuient sur les touches, et là 
"Yo Jay how's it goin' bruv, you good? Cool. Can you do me a 50 dark and a 50 light please? Yeah? Cheers mate, I'll see ya in half an hour at the graveyard then!"

Dernière modification par Jeef (04 juin 2014 à  00:56)

Reputation de ce post
 
très bien écrit! merci pour ce témoignage, niglo
 
super bien écrit et l'idée du blog est bien j'approuve merci et courage a toi !!
 
Super témoignage! Bravo, en espérant de meilleurs lendemains... BBlood
 
très bien écrit ! encore une plume ! choochoo
 
très belle plume, merci pour ton temoignage
 
Super témoignage agréable à  lire
 
C'est terrible mais émouvant. Merci. -Amaranthe.
 
Impressionant! Sacré vécu et belle plûme. Y.
 
C'est un super témoignage, merci d'avoir partagé ça avec nous ! — Wica
 
Bouleversabt

Hors ligne

 

mariemeuh 
Psycho junior
000
Date d'inscription: 05 Jan 2013
Messages: 209
Bonsoir à  tous et à  toi en particulier Jeef.

Et si P A était un lieu où viennent s'exprimer les écrivains de demain?

Il y a déjà  Malang avec son récit, et maintenant Jeef.

Tu ne caches rien, la vérité à  l'état pur, nu! Ca m'a fait penser aux livres de hubert Selby (last exit to Brooklin) la même "impudeur" le même poids et choc des mots.....

Ca ne doit pas être facile de te revoir  TOI dans ces "situations" alors un grand BRAVO

Mais, tu aurais peut être intérêt à  ouvrir un blog, pour y donner plus de lisibilité pour tout le monde....

Courage à  Toi
Reputation de ce post
 
il y en a plein d'autres ici ! amarnath, l'achi....etc... choochoo

Je suis Charlie

Hors ligne

 

Mammon Tobin 
Modéranimateur à  la retraite
Jolly Roger
000
Date d'inscription: 07 Sep 2007
Messages: 5205
J'ADORE ton style d'écriture, allez écris encore pour nous petit écrivain, tes témoignages sur la scène londonienne sont rares, repasse bientôt! (wé je sors >_>)

Sans déconner ton témoignage m'a passionné, on a vraiment l'impression d'être avec toi (et l'gros porc).
Bravo, j'attend la suite!

Mammon

Hors ligne

 

Leaf 
Psycho sénior
300
Date d'inscription: 31 May 2014
Messages: 844
Blogs
Oh Mariemeuh tu es vraiment trop gentille, perso je trouve que j'aurais pu peut-être affiner un peu et donner un côté plus direct, j'ai écrit tout d'une traite après un fix de speed ce matin, tout a coulé facilement du coup!

Et la comparaison avec Selby est un énorme compliment qu'il m'est dur d'accepter car je suis un grand fan de ses livres, Last Exit to Brooklyn comme tu le dis, mais aussi Waiting Period, The Room et évidemment Requiem For A Dream que j'ai nettement préféré au film. La vérité à  poil avec les jambes écartées, c'est exactement ce que j'ai voulu faire pour que n'importe quelle personne le lisant puisse se mettre dans ma peau durant cet événement en particulier. Du coup ça rend mon expérience un peu plus "universelle", et ça m'aide à  l'accepter, et écrire ça a une énorme valeur thérapeutique. Juste avant de relire, je m'attendais à  pleurer, ou être en colère, mais en fait, durant ma relecture entière, je n'ai rien ressenti du tout. C'est comme si c'était une autre personne qui avait fait ces choses et que j'avais juste vu à  travers ses yeux, mais il faudra bien que j'assume un jour.

Merci en tout cas pour tes encouragements - alors par contre je n'ai aucune idée de comment créer/entretenir un blog, mais ça peut être une bonne idée!

edit: Merci Mammon! Je vais essayer d'écrire le "deuxième épisode" ce soir et le publier demain, il se peut que ça soit moins facile par la suite car après ça c'était pas aussi "marrant" et "facile" à  vivre qu'au début où je faisais que quelques photos porno à  poil et quand ma toxicomanie était encore plus ou moins controllable. Et ce sera aussi probablement moins "marrant et facile" à  écrire, mais ni une thérapie ni un récit ne sont censés l'être!

Dernière modification par Jeef (03 juin 2014 à  21:20)

Hors ligne

 

Tomboy
Adhérent PsychoACTIF
000
Lieu: quelque part dans l'espace
Date d'inscription: 13 Apr 2013
Messages: 1006
Blogs
Pour créer ton blog, rien de plus simple! Il suffit d'aller dans ton profil et dans le menu à  gauche tu verras la rubrique "mon blog", tu as juste à  cliquer dessus, décrire en quelques mots ton blog, et un lien t'invitera à  écrire ton 1er post et voilà  ton blog sera automatiquement créé! Je suis assez d'accord, tu devrais en créer un pour y compiler tes écrits, car tu dois sûrement avoir encore plein de choses à  nous raconter. Les membres pourront te suivre au fil de tes écrits.

"Mieux vaut être une exactitude dans la marge qu'une erreur dans le texte..."

Hors ligne

 

pierre
Web-Administrateur
5900
Lieu: Paris
Date d'inscription: 15 Sep 2006
Messages: 14203
Blogs
Excellent Jeef ! Juste pour te dire, j'ai tweeter ton texte, et il a été repris par Michel Henri, le journaliste de Libération !
Bravo.
Pierre

Hors ligne

 

Leaf 
Psycho sénior
300
Date d'inscription: 31 May 2014
Messages: 844
Blogs
Oh cool! Je n'utilise jamais Twitter, dommage, mais merci beaucoup Pierre! Y a-t-il des commentaires en particulier? Si oui ça m'intéresserait de les lire! Je sais plus comment ça fonctionne twitter

Hors ligne

 

Leaf 
Psycho sénior
300
Date d'inscription: 31 May 2014
Messages: 844
Blogs
Pierre, sais-tu s'il serait possible de changer les noms utilisés dans le texte? Connement, j'ai juste retapé ce que j'avais écrit sur le papier, donc les noms sont les vrais noms, du coup je n'aimerais pas trop qu'une personne qui me connait tombe dessus, voire même ma famille! Merci

Hors ligne

 

Leaf 
Psycho sénior
300
Date d'inscription: 31 May 2014
Messages: 844
Blogs
On m'a dit que mon texte allait être mis sur le site de Libération, est-ce vrai? Si oui, j'aimerais pouvoir avoir droit de veto sur le contenu pour des raisons de vie privée qui éclaterait au grand public et pourrait sérieusement me faire du mal. C'est ma faute aussi, j'aurais du changer les noms, mais j'étais dans un certain état au moment de la rédaction. Tenez-moi au courant svp, ci-meeeer xx

Hors ligne

 

réponse42 
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 14 Jun 2013
Messages: 22
Blogs
Bonsoir Jeef
Pour changer les noms tu as l'outil modifier dans le coin en bas à  droite sur tout les message que tu as posté.
Je te remercie pour ton post, qui est très enrichissant. big_smile
Have a good night

Hors ligne

 

Leaf 
Psycho sénior
300
Date d'inscription: 31 May 2014
Messages: 844
Blogs
Salut réponse42, oui c'est ce que j'ai fait au final, je sais j'suis un peu bête!!

Hors ligne

 

pierre
Web-Administrateur
5900
Lieu: Paris
Date d'inscription: 15 Sep 2006
Messages: 14203
Blogs
Jeef,
Non ton texte ne va pas etre mis sur Liberation. J'ai simplement dit qu'un jounaliste de Libe avait retweeter ton texte.
Pierre

Hors ligne

 

raatus 
Psycho junior
100
Date d'inscription: 06 Oct 2013
Messages: 251
Blogs
Le témoignage est vivant en tout cas merci.
Par contre je te trouve un peu gonflé. Tu as besoin de thunes et tu choisis une façon d'en obtenir rapidement, ok, c'est ta vie, tes choix, le mec et toi, majeurs et consentants donc ras.

Tu le taxe de pervers, d'enculé et j'en passe. Moi ça me gêne j'avoue. Tu proposes une prestation que tu ne parviens pas à  assumer dans sa globalité et ça provoque de la souffrance chez toi. Ca peut tout à  fait se comprendre.
C'est un peu de la double éthique, toi tu voudrais (à  bon droit d'ailleurs) que les "nazis" ne te "vade retro satanas" pas à  cause de tes consos, mais le type qui kiffe une prestation sexuelle, qui est réglo avec toi, qui respecte le contrat apparemment (il ne te touche pas physiquement) tu l'insultes. 

Ton histoire illustre peut-être de façon non-voulue la différence qu'il existe entre la prostitution et l'escorting.

Il y a des prostituées qui n'ont pas envie de changer de métier, parce que ça leur convient et qu'elles s'y retrouvent au niveau de leurs valeurs. Elles font leur métier avec professionnalisme, sans mépriser leurs clients. Quand je consomme une prestation de ce type je ne méprise pas la prostituée, comme elle non plus ne me méprise pas.

L'escorting déjà  c'est réservé déjà  à  une élite, des gens physiquement gâtés par la nature. Ce qui leur permet de ne pas "s'abaisser" à  pratiquer le métier de prostituée dans ses fondamentaux dans certains cas, de sélectionner un peu plus les clients. Ca permet aussi à  des étudiantes en galère de thunes (je donne de ma personne pour m'habiller en Chanel / Vuitton) de se faire beaucoup d'argent rapidement. Sauf que quand elle ne sont pas faites pour ça (la plupart du temps) ça a des conséquences désastreuses sur elle.

Ce qui n'empêche que ta douleur et ta colère sont perceptibles. Après cette tentative de viol que tu décris, ça n'a pas du être agréable de se trouver dans une telle posture, cette relation agresseur / agressé que tu as construite avec cet homme. Je soupèse ici mes mots et je ne voudrais pas manquer de tact, mais il existe bel et bien un "savoir-être" indispensable lorsqu'on se propose de réaliser une prestation sexuelle. C'est-à -dire la perception que tu as des événements. Tout se fait dans le distinguo entre :

- je donne du plaisir sexuel à  quelqu'un et en échange il me donne de l'argent.
- il décharge ses pulsions sur moi, ça me salit, en échange de quoi il va me donner de l'argent.

Donc dans le premier cas l'acte de se prostituer est un acte actif, je (me) loue.
Dans le second cas, l'acte est passif, je reçois, il prend quelque chose de moi, je provoque quelque chose qu'au final je ne souhaite pas, mais je me fais violence à  cause de l'argent.

Le fait de donner de l'argent à  quelqu'un n'arroge pas de facto le droit de disposer de lui comme on l'entend. On est bien d'accord là  dessus. Amicalement
Reputation de ce post
 
D'accord sur tout

Hors ligne

 

Mammon Tobin 
Modéranimateur à  la retraite
Jolly Roger
000
Date d'inscription: 07 Sep 2007
Messages: 5205
raatos soulève des points intéressants il faut l'admettre. Espérons que le clan des féministes enragées (ou Feminazis) ne lui tombe pas dessus....

raatus a écrit

Quand je consomme une prestation de ce type je ne méprise pas la prostituée, comme elle non plus ne me méprise pas.t

"Plutôt mourir que d'avoir honte de dire que j'aime les putes" Xanax des Svinkels

Hors ligne

 

caarud-pazapa
PAZAPA
000
Lieu: CALAIS
Date d'inscription: 06 Feb 2014
Messages: 8
Blogs
Merci pour ce témoignage, continue à  écrire!!!

Hors ligne

 

Leaf 
Psycho sénior
300
Date d'inscription: 31 May 2014
Messages: 844
Blogs
Ah mais Raatus, je suis tout à  fait d'accord avec toi! Je n'ai jamais dit que mon point de vue dans mon récit était objectif et neutre, pas du tout, mais alors pas du tout, c'est le contraire, j'ai voulu écrire chaque émotion et pensée à  la seconde durant ce premier contact avec la prostitution (car il y en eut d'autres, beaucoup plus malsains et dégradants, notamment avec le même gars et c'est peut-être ça qui influence le choix des mots et adjectifs que j'utilise pour le nommer/décrire). De plus - je ne l'ai pas vu qu'une fois - je ne haïssais pas le gars en question, il était plutôt cool en général, mais je détestais la peau du personnage dans laquelle il rentrait une fois en action.

Aussi je tiens à  préciser que je n'ai jamais proposé la prestation en premier lieu, c'est ce type qui m'a contacté au travers d'un site de réseau social pour modèles/mannequins et proposé de faire de l'argent facile. Ce qui, pour un jeune mec au chomedu, avec des problèmes de drogues grandissant, est impossible à  refuser. Comme tu peux voir régulièrement dans le texte, tout au long de ces deux heures je me demande vraiment ce que je fais car je n'étais en aucun cas préparé pour ça, personne ne l'est, et je n'avais aucune idée de comment me comporter, comment plaire, et avouons-le, comment manipuler, ce que j'ai appris plus tard.

Du coup j'ai fait comme j'ai pu, mentalement, pour m'y mettre, et la façon dont je parle de lui, dont je le vois, lui et sa libido, c'est une manière de l'inférioriser et ainsi ne pas perdre toute dignité et self-estime. J'étais loin d'être un pro, souviens-toi, donc ce que tu dis à  propos de l'escort et son professionnalisme, j'en étais vraiment loin; et la façon dont tu décris le rapport prostituée/client n'est que théorique, c'est beaucoup plus compliqué en réalité, et je suis sûr qu'il y a beaucoup d'approches différentes, chacun a ses propres stratagèmes de défense psychologique, parce qu'au fond ce n'est pas du tout le côté physique, "a poil et plus" qui compte le plus, c'est sa signification aux yeux des deux (ou plus) participants. Tous deux croient détenir le pouvoir et être dominant, le prostitué avec le pouvoir sexuel sur son client, et le client avec son pouvoir d'argent sur le prostitué.

Bref, ne cherche pas de mec bien dans mon récit car il n'y en a pas, j'étais un connard absolu à  l'époque et le suis juste un peu moins maintenant. N'y cherche pas non plus de logique, tu dois garder en tête que cette période était la plus déglinguée de mon passé toxicomane, j'ai fait beaucoup de choses horribles, j'étais totalement instable et quasi bon pour l'asile vers la fin. Comme je l'ai précisé au dessus, j'ai encore aujourd'hui l'impression que ce n'était pas moi qui ait vécu et fait toutes ces choses. En tout cas je te remercie d'avoir lu et pris le temps de me donner un commentaire constructif.
Reputation de ce post
 
Tu sais t'auto analyser sans complaisance! bravo!

Hors ligne

 

Leaf 
Psycho sénior
300
Date d'inscription: 31 May 2014
Messages: 844
Blogs
Pierre,
Désolé quelqu'un m'avait fait savoir que le texte allait être mis sur le site Libé du coup j'avais commencé à  vraiment flipper, juste un malentendu.

Hors ligne

 

raatus 
Psycho junior
100
Date d'inscription: 06 Oct 2013
Messages: 251
Blogs
Jeef je suis déjà  assez content que le post ne t'es pas heurté, car je m'en serai voulu d'être perçu comme un type désagréable vis-à -vis d'une personne comme toi qui a le courage de se livrer ici, en espérant que ça sera profitable d'une certaine façon au reste de la communauté.

Si j'avais eu les éléments que tu relates dans ton tout dernier post, à  l'évidence j'aurai dit les choses un peu différemment. Ma volonté c'était de partir de ton histoire (du particulier) et d'essayer d'en dégager des directions de réflexion ou d'analyse.
Car tu le signales et je suis 100 % d'accord avec toi, chaque acteur dans ce type de relation s'approprie les faits d'une façon qui lui est propre et il y a une grande intervariabilité.

Cette situation est intéressante car elle met en oeuvre plusieurs composantes denses : la prostitution, la toxicomanie, et l'homosexualité. Cette dernière n'est pas facile à  digérer également lorsqu'on est hétérosexuel d'ailleurs.

Ce que tu me dis me fait réfléchir sur mon passé. J'ai consommé de la prostitution, et ça ne m'a jamais posé de cas de conscience quand j'étais sur d'avoir en face de moi une personne qui le fait "en conscience". Sans doute parce que ça ne me donne pas l'impression d'avoir utilisé son corps de façon égoïste. Il faut être deux pour faire ce genre de deal.
Là  ou ça devient ambigu c'est quand celui qui se prostitue le fait pour financer sa consommation de stupéfiant. Parce qu'il choisit entre les deux maux le moins pire : soit le trauma du manque, soit celui d'actes sexuels non voulus par lui.

Je ne fréquente plus les prostituées car un rapport sexuel univoque n'a plus d'intêret maintenant pour moi. Mais, sans tomber dans la caricature ou la fausse morale, j'éviterai au maximum de le faire avec une fille qui le fait pour payer sa smack. La fille étant + ou - acculée à  le faire.

Donc je présente mes excuses pour ne pas avoir compris que l'émotion du texte était surtout basé sur un mécanisme de défense primitif, la stratégie que tu as mise en place au début. En fait j'y ai vu de l'escorting davantage que de la prostitution "à  l'ancienne", et l'escorting peut se révéler dangereux quand il est pratiqué sans le recul et la posture de la prostituée. D'aucuns diront que la posture elle se construit par essais / erreurs par des réajustements. On situe précisément la limite seulement une fois qu'on l'a franchie hélas, tout à  un prix.

Hors ligne

 

cristaline 
Psycho junior
France
000
Lieu: la garrigue pardi ....
Date d'inscription: 25 Mar 2013
Messages: 219
Blogs
très beau texte !! j'attends la suite avec impatience si je peux me permettre, vu le contenu !

En tant que femme je pense ne pas être la seule à  avoir vécu quelques expériences qui ressemblent de près ou de loin à  celle-ci ! C'est bouleversant de te lire.

Mais qu'importe l'éternité de la damnation à  qui a trouvé dans une seconde l'infini de la jouissance

Hors ligne

 

pierre
Web-Administrateur
5900
Lieu: Paris
Date d'inscription: 15 Sep 2006
Messages: 14203
Blogs
Jeef, nous attendons la suite !
Raatus, tu fais des interpretations qui n'engagent que toi...

Hors ligne

 

Bicicle
Rat de laboratoire
200
Date d'inscription: 08 Aug 2011
Messages: 1701
Blogs
Oui c'est clair Jeef, ça serait vraiment bien que tu racontes tes autres expériences, que ce soit avec ce gars ou d'autres, même celles qui te semblent dégradantes ou quoi, c'est ta vie tes actes, et c'est tout c'est comme ça.

Perso, je ne partage pas trop la vision de Raatus... Enfin, disons qu'elle n'est pas du tout adaptée au cas de Jeef qui lui était dans une toute autre logique que celle d'un homme qui se prostituerait pas plaisir ou liberté sexuelle ou quoi. Pour Jeef, j'ai l'impression que c'était surtout un moment où il était complètement perdu et "hors de lui même", dans une logique de prise de risque et d'auto-destruction.

Mais quelle que soit la raison, tu as raison d'assumer tes actes et je pense que le fait de les écrire te permet aussi de te les approprier car tu dis toi même que tu avais quasiment l'impression de ne pas être toi à  cette période. Donc l'écriture c'est aussi un moyen de "renouer" avec ton passé et de l'assumer.

En tout cas personne ne te juge ici, j'espère que tu nous confiera la suite car tu écris bien et ce genre de témoignages sont vraiment intéressants ! merci-1

"Quiconque fait deux cent mètres sans amour, va à  ses funérailles vêtu de son linceul." W.Whitman

Hors ligne

 

Laura Zerty 
Banni
100
Date d'inscription: 02 Feb 2014
Messages: 1262
Blogs

Jeef a écrit

j'ai voulu écrire chaque émotion et pensée à  la seconde durant ce premier contact avec la prostitution (car il y en eut d'autres, beaucoup plus malsains et dégradants,

Moi aussi je veux les lire, j'aime tout ce qui me dépasse, ça me fait me sentir sale en plus d'éveiller mes fantasmes cachés smile  thinking  censored

Sinon je ne comprends pas pourquoi se liguer contre les propos de Raatus, ils sont mi généralistes mi personnels, et semblent tout autant justifiés de par son expérience de la prostitution...ou alors ça serait justement le fait qu'il apporte une autre vision de la prostitution, une vision moins romancée mais plus crue, et qu'en fin de compte ça mécontenterait les lecteurs qui se sont fait bercés au fil du récit...

Ahah Raatus, fallait pas mettre le héros du récit dans une position de justification arf...mais merci quand même de m'avoir montré qu'il y a différent style de prostitution et qu'il y en a tout un tas d'approche, je ferais mieux la part des choses sur le sujet la prochaine que je serais amené à  en parler !


"Alors vous c'était pas mieux avant, ça sera mieux plus tard !"

Hors ligne

 

merkke 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 10 Jun 2014
Messages: 16
très bien écrit. j'espère que tu as fini par sortir de ce genre de truc plutôt malsains ... en tout cas merci beaucoup pour le récit. une bonne lecture drogue-peace

Hors ligne

 

Leaf 
Psycho sénior
300
Date d'inscription: 31 May 2014
Messages: 844
Blogs
Salut tout le monde, merci vraiment beaucoup pour vos commentaires et compliments, ça me fait vraiment plaisir et ça m'aide aussi niveau self-estime, qui est au ras des pâquerettes dans cette période que je traverse actuellement. Je compte bien poster une seconde partie, mais croyez-moi, écrire ce truc m'est loin d'être facile et assez intense émotionnellement. En fait l'autre jour j'ai écrit un autre "épisode" entier, sur ma pire expérience en tant que "sex worker", dans une déglingue créative amphétaminique, mais 12 heures plus tard, en descente et en sérieux manque de sommeil j'ai relu, pété un plomb et mis le feu au petit cahier; c'était trop précis et dur, c'était vraiment trop. Donc désolé pour ça, je vais essayer de m'y mettre de façon plus assidue et studieuse.

Hors ligne

 

Laura Zerty 
Banni
100
Date d'inscription: 02 Feb 2014
Messages: 1262
Blogs
Ah ouai dur, ça m'arrive aussi d'écrire cash défoncé et d'envoyer avant de me relire sinon je sais que je vais effacer ce que j'ai écris...dilemme de la spontané ou du recul. Mais si tu veux faire passer une émotion le mieux ça reste la spontanéité, t'aurait pas du bruler ton cahier !

"Alors vous c'était pas mieux avant, ça sera mieux plus tard !"

Hors ligne

 

Leaf 
Psycho sénior
300
Date d'inscription: 31 May 2014
Messages: 844
Blogs
En fait faut que j'apprenne à  écrire sans avoir à  taper du speed, ou quoi que ce soit d'autre, pour réussir à  sortir ce que j'ai à  l'intérieur. Pas facile...
Ouais Laura, ça fait chier ce dilemme, je suis supposé devenir clean mais du coup je m'enfonce dans une autre drogue parceque j'ai l'impression d'être incapable de quoi que ce soit si j'ai rien dans le sang. Les dernières fois que j'ai créé quelque chose en étant clair (il y a très, très très longtemps) bah c'était d'la pisse de rat et ça valait rien, chiant et sans rythme. Comment on est censé être productif/créatif après tant d'années sous prods en tous genres... Ca, ça me déprime. Ah et puis désolé de l'avoir brûlé... J'aurais du pas le relire et le donner à  quelqu'un d'autre pour qu'il le retape sur ordi...

Hors ligne

 

Laura Zerty 
Banni
100
Date d'inscription: 02 Feb 2014
Messages: 1262
Blogs
Ahah j'ai le même problème avec le dessin, je me suis trop habitué à  dessiner défoncé et sobre c'est clair que c'est pas pareil...c'est moins motivant et moins plaisant..

En tout cas c'est cool que tu écrives à  la main, je trouve que ça renforce l'aspect émotionnel et réel du texte d'avoir une proximité avec le papier au moment de l'écriture ! en mode fétichiste du papier smile

"Alors vous c'était pas mieux avant, ça sera mieux plus tard !"

Hors ligne

 

Bicicle
Rat de laboratoire
200
Date d'inscription: 08 Aug 2011
Messages: 1701
Blogs
Mais non t'inquiète Jeef personne te juge ici, tu peux écrire ce que tu veux, sans tabous ou quoi. Assume tes actes passés, même si c'est hard, c'est ta vie et tes actes c'est tout c'est comme ça.

Après je te comprends, perso j'écris dans des cahiers mais quand je me relis j'ai envie de tout brûler aussi lol, mais je le fais pas, je les garde et puis je me dis que ça servira pour plus tard quand je voudrai me rappeler de moments de galère passés... !

Allez t'inquiète, même sobre tu peux sortir de bons trucs, y'a pas de règles dans l'écriture, juste d'être toi même wink

"Quiconque fait deux cent mètres sans amour, va à  ses funérailles vêtu de son linceul." W.Whitman

Hors ligne

 

petiteangetriste59 
Nouveau membre
000
Lieu: DUNKERQUE
Date d'inscription: 22 May 2014
Messages: 5
Blogs
Chapeau jeff continue d'écrire ça ne pourra que te faire du bien comme tu l'a dit c un peu comme une psychotérapie c dur le remonté de souvenir et de détails mais de tous ecrire comme tu as ressenit les evénements que tu as vécut ça va te fair exterioriser ceux que tu as en toi c que tu positif et franchement bravo car ton témoignage et touchant par la réalité que tu as de l'expimer !! très beau boulot d'écriture !


j'espère que j'étais comprhénsible car a steur je suis démonter !

bisous a toi

mon pire ennemie c'est moi !!!

Hors ligne

 

murdok 
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 04 Feb 2017
Messages: 2
La prostitution est aujourd'hui l'art de la médisance, le cœur de la bigoterie populaire. Certains vecchie escort ad Arezzo ont fait depuis longtemps une grève de protestation contre l'interdiction contre leur travail. Ils ont dit que les femmes de leurs clients étaient fatigués d'avoir des cornes ahahahahah

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Toute l'info sur le coronavirus, les drogues et les traitements TSO
    Il y a 9jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Enquete sur les pratiques d'injection de la morphine
    Il y a 23hCommentaire de Sufenta (20 réponses)
     Appel à témoignage 
    Arrivez vous toujours à trouver vos prods à l'heure du confinement ?
    Il y a moins d'1mnCommentaire de Neyt (83 réponses)
     Appel à témoignage 
    Acces à la méthadone et buprénorphine et matériel de RDR en temps...
    Il y a 11hCommentaire de ial (36 réponses)
     Forum UP ! 
    Micro-dosage - Micro-dosage de truffes (Mexicana)
    Il y a 18hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Addiction - Prise de poids après arrêt de la cocaïne
    Il y a 16hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Arrivez vous toujours à trouver vos prods à l'heure du confinement ?
    Il y a moins d'1mn
    4
    Commentaire de Neyt dans [Conseils généraux de...]
    (83 réponses)
     Forum 
    Aspect, gout & odeur - Je comprend pas ce shit que je viens d'acheter
    Il y a 25mnCommentaire de TheRealSlimShady dans [Cannabis...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Interaction & Mélange - Tolerance croisé alcool xanax
    Il y a 30mnCommentaire de TheRealSlimShady dans [Alcool...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Mon Supa gros kit b+ est il encore bien ?
    Il y a 47mnCommentaire de Axecexl dans [Psilocybe - Champigno...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Santé - Théories sur l'origine du coronavirus
    Il y a 1hCommentaire de PSYCHOCRACK dans [Actualités...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Injecter - Cocaine très pure mais quasi absence de flash
    Il y a 1hCommentaire de bloodistory dans [Cocaïne-Crack...]
    (35 réponses)
     Forum 
    Actualité - Spleen & Covid 19
    Il y a 1hCommentaire de Ivri dans [Cannabis...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Culture - Culture GT questions
    Il y a 1hNouvelle discussion de Clarck12 dans [Psilocybe - Champigno...]
     Blog 
    Info sevrage et covid 19?
    Il y a 14mnNouveau blog de hyrda dans [Actualités]
     Blog 
    Massacre à la shouteuse 2 Le retour des morts-vivants!
    Il y a 1h
    2
    Commentaire de ismael77 dans le blog de ismael77
    (6 commentaires)
     Blog 
    Toute l'info sur le coronavirus, les drogues et les traitements TSO
    Il y a 7hCommentaire de Ivri dans le blog de Equipe de PsychoACTIF
    (1 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Etes-vous dépendant au tabac ?
    Dernier quizzZ à 07:11
     PsychoWIKI 
    Le sevrage des produits psychoactifs
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
     Nouveaux membres 
    Naxls, TrueLife34, prodplorer, Sakuraqui nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Sevrage brutal
    par prescripteur, le 28 Mar 2020
    Bonjour, j'ai rajouté le texte suivant au psychowiki sur le sevrage. Je le merts dans le forum pour que vous puiisiez donner des avis, critiques, suggestions. Je modifierai le wiki si besoin. Amicalement Le sevrage brutal (Cold Turkey) Régulièrement des forumers annoncent qu'ils ont décidé d'...[Lire la suite]
     Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous comment !
    par Nomad Soul, le 27 Mar 2020
    Il m'a fallu du temps pour passer à la vape, j' y suis arrivé petit à petit, doucement mais surement! Quel a été la prise de conscience ? - 26 ans de combustion. J'ai le vapo depuis quelques années mais quand je suis vraiment passé à la clope électronique, je vapote uniquement. Quels type...[Lire la suite]
     A-PCYP, 1g commander à quoi m'attendre, des retours et conseils ?
    par Mato9999, le 26 Mar 2020
    Le stim le plus crade que j'ai pu taper à ce jour sur la durée d'action. Je l'ai consommer principalement en trace c'est très potent tape pas plus de 20mg au début, le plateau dure 2h je dirais et la stim résiduelle est extrêmement longue tu dors pas avant 20h au moins après la prise (ça pe...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    toujours intéressant dans [forum] Sevrage brutal
    (Il y a 10mn)
    nice :) dans [forum] Drug Stashes
    (Il y a 2h)
    Yes, très juste dans [commentaire de blog] Massacre à la shouteuse 2 Le retour des morts-vivants!
    (Il y a 3h)
    Tous les prods de coupe sophitiqués se retouvent dans le caillou. Longue liste. dans [forum] Coupe qui ressort en goute ?
    (Il y a 4h)

    Pied de page des forums