Skenan, chauffer ou pas ? / PsychoACTIF

Skenan, chauffer ou pas ?

Publié par ,
47651 vues, 73 réponses
Marco 68 
Psycho junior
Italy
1000
Inscrit le 29 Jan 2019
286 messages
Ciao ragazzi
Question sur la température de l'eau. Vous dites eau tiède mais vous parlez de bouillir l'eau et de mettre en suite la poudre...alors c'est eau chaude..
Pour moi eau tiède est 40 degrés et eau chaude est 70 80 degrés
Perso je chauffe 7secondes 0,8ml d'eau dans lequel je mets 50mg de Sken

La Fiorentina é una fede

Hors ligne

 

Sufenta
Modérateur
1200
Inscrit le 11 Apr 2015
5781 messages
Effectivement il ne faut pas la faire bouillir sous peine de dégrader la morphine même si le produit est mis après. Une eau trop chaude serait délétère. De plus la morphine est soluble sans soucis avec une eau à température ambiante ou tiède 20 à 30 degrés. Après comme dit il faut laisser un petit moment reposer (~ 10 min) en touillant de temps en temps pour faciliter l’extraction.

Ceci optimise la méthode mais bien sûr si la personne est dans des conditions ou il faut aller vite chauffer à 40 degrés environ et touiller une minute marche aussi mais pour moi ça n’est pas la meilleure méthode car on a des pertes liés à la chaleur et l’on favorise la libération d’excipients.

Évidemment je le répète il ne faut pas faire bouillir, n’y mettre le produit avant de chauffer comme mes collègues l’ont justement précisé avant.

SINTES: Analyse de produits :
https://www.psychoactif.org/sintes

Hors ligne

 

Syam 
गोविन्द राधे राधे श्याम गोपाल राधे राधे
France
600
Inscrit le 26 May 2015
3349 messages
Oui Sufenta (leader de ce que j'ai appelé "les puristes"), c'est bien la méthode que tu m'a apprise et qu'ensuite, tant que j'ai été chargé d'animer ici, j'ai prioritairement recommandée avec d'autres membres de l'équipe, je crois qu'ils s'en souviennent tous.
Il est dommage qu'on ait pas de dosages à ce propos, mais notre hypothèse avec Lenneke (la chercheuse chez Apothicom) c'est que probablement qu'avec une poudre très fine et tamisée, il n'y a pas de bénéfice sensible à attendre aussi longtemps que 10 minutes. Ce n'est sans doute en tout cas pas néfaste non plus!
La pratique du tamis est quand même intéressante : tu constateras toi-même la différence entre une poudre sortie d'une feuille (qui amortit l'écrasement nécessairement) et celle d'un pilon de bonne qualité. Parce que le tamis retient tout ce qui n'est pas très très fin. Même avec le pilon, le tamis reste important car le pilon va certes pulvériser les billes, mais il va aussi, comme la feuille et le briquet, reformer des petites écailles de produit.
Nous ne sommes sûrs de rien, quand on évalue le dosage sur soi-même on est nécessairement nous le savons tous avec les produits, très subjectifs. Mais nous pensons que la finesse poussée de la poudre dispense probablement d'une longue attente, ce que j'ai traduit par les recommandations d'attente en fonction de la méthode de pulvérisation.

Marco, concernant la température de l'eau dans la cup, n'oublions pas que la poudre arrive froide et participe à baisser la température du mélange. En utilisant le matériel Apothicom (la bonne vieille stéricup), utilisée dans ces mesures de concentration, la température de l'eau chute aussi très vite et après y avoir mis la poudre on la trouve effectivement "tiède" au toucher, ceci en tenant compte du temps qu'elle met d'un geste au suivant, sans se presser ni attendre particulièrement, l'ensemble suffit pour éviter une surchauffe du produit dans toutes nos expériences, comme les mesures faites selon le protocole le montrent. Tu as cependant raison de mentionner ce fait, car en effet si au lieu d'une stéricup on utilise une cuillère un peu épaisse, et si, on utilise une quantité de liquide plus importante (qui refroidit donc moins vite) et de poudre inférieure (qui mitige moins), le risque d'une eau trop chaude est sans doute réel. Dans le cadre de mes pratiques, je n'ai jamais rencontré de cas où l'eau était trop chaude avec cette méthode, et je recommande de ne pas laisser l'eau refroidir trop car l'expérience a prouvé que ce n'est normalement pas nécessaire, et on sait à quel point cela peut ralentir un processus physicochimique de dissolution. Mais effectivement, c'est à envisager si on rencontre le problème (bon on sait cette texture cireuse, les filtres qui se bouchent etc) avec du matériel différent ou volume d'eau supérieur. J'inclurai donc ta remarque dans le compte rendu. En tout cas je te garantis que la méthode d'ajout de la poudre dans l'eau qui vient de bouillir, donne des résultats radicalement différents de ceux de la méthode chaude qui reste la plus répandue. L'avantage du protocole proposé par Lenneke et qu'il est reproductible, qu'il marche à chaque fois et même si j'envisage un risque que ça soit trop chaud avec un matériel ou un volume d'eau différent, nous n'avons jamais rencontré ce cas.

Marco : "Perso je chauffe 7secondes 0,8ml d'eau dans lequel je mets 50mg de Sken"
-> Si tu chauffes alors que le Sken est déjà dans l'eau, alors tu auras trop souvent des résultats moins bons qu'avec la "méthode tiède" donnée ici, Sufenta a expliqué pourquoi et j'ajoute que le briquet sous la cup, la température de l'eau et de la poudre dans la cup est totalement irrégulière, avec des zones trop chaudes et d'autres trop froides. C'est tout l'intérêt d'avoir mesuré tout ça en laboratoire avec une méthode qui propose un eau isotherme. Cependant, si tu as appris à t'arrêter à la bonne température, il est possible que ta méthode approche souvent l'optimisation obtenue avec la méthode tiède, le principal avantage de la méthode tiède reste alors qu'elle marche toujours sans avoir besoin de "tour de main" et sans avoir des paramètres changeants qui font qu'un usager pourra tout rater s'il la reproduit avec une quantité d'eau inférieure/supérieure à la tienne ou une flamme plus/moins forte etc. Avoir un protocole simple, facile à mémoriser, pratiquement sans temps mort, c'est génial, si tu en doutes je te proposes d'essayer et de voir le temps gagné et la fiabilité de ce protocole. En pratique, il est trop compliqué d'avoir un thermomètre et de chauffer avec la poudre dans la cup en maitrisant la température de façon fiable. Voilà pourquoi la méthode "tiède" est précieuse avec son protocole simple, toujours le même, qui permet d'obtenir à coup sûr une extraction optimale de la morphine (cf l'étude et ses résultats en labo).
Si on pouvait diffuser cette technique simple et fiable pour qu'elle remplace peu à peu la méthode chaude qui reste majoritaire dans la plupart des milieux et qui est déplorable au niveau des résultats, ce serait formidable. Encore une fois la méthode "froide" qui est toujours la mienne parce que j'ai pris cette habitude sous l'impulsion de Sufenta* est une bonne méthode, mais on estime qu'elle risque plus souvent d'être mal utilisée ou rapidement abandonnée à cause de l'attente de 10 minutes ou de la nécessité d'un matériel spécifique (pilon, tamis...) ainsi nous sommes parvenus avec Lenneke, les experts de l'asso Apothicom, les usagers "lambda" souvent allergique à toute complication et en tenant compte de la base de donnée de psychoactif, à la conclusion que pour l'intérêt des usagers et de la RDR en général, la méthode à diffuser est celle du protocole simple, reproductible, rapide et efficace, de cette méthode tiède. Mais oui, perso je reste à la froide, j'utilise la tiède seulement si j'ai pas de matériel de pulvérisation fine, et pas le temps d'attendre les 10 minutes, et un briquet. Ici on est passionnés de produits et de RDR. Mais beaucoup d'usagers ne veulent pas de théorie compliquée, ils ont besoin d'une méthode sûre, simple et efficace, pour moi la méthode tiède est vraiment l'idéal.
Merci beaucoup pour vos participations qui affinent toujours plus loin notre compréhension des enjeux de RDR avec la morphine. J'espère vous avoir convaincus qu'on peut faire beaucoup pour la RDR en diffusant cette méthode et que Psychoactif permettra de la populariser. Mais en fait je n'en doute pas wink

* Sufenta qui m'a aidé à surmonter mon aversion pour l'injection : avant de le rencontrer, j'avais cette "panique" avec l'injection qui restait un mode de consommation très exceptionnel chez moi vu que je devenais blanc à peine une aiguille entrait dans ma veine. C'est donc normal que j'ai adopté la méthode qu'il m'a apprise et avec laquelle j'ai surmonté la panique et qui était à cette époque la seule vraiment sûre pour éviter les excipients. Comme tout le monde j'ai une aversion au changement. (Mais avec le tamisage de ma poudre et pilon, je suppose que je ne perds presque rien en morphine en restant à la méthode froide par rapport à la tiède. Perte aussi de quelques minutes que j'aime bien prendre de toutes façons. En revanche pour faire adopter un nouveau mode à un usager qui perd sa morphine en la chauffant, on a intérêt que ce soit simplissime.)

La méthode tiède recommandée : / a écrit

Syam Rappel de la Methode Tiède restée en page précédente :
- Désinfecter et réparer matériel RDR habituel, si possible : stéricup, stérifilt, eau PPI, seringue/aiguille neuve, garrot, désinfectant, tampon sec, champ de soin, se laver les mains et le point d'injection.
- Broyer les billes en poudre bien fine.
- Faire bouillir l'eau PPI dans la cup.
- Ajouter le plus gros de la poudre préalablement préparée.
- Touiller 30 secondes.
- Faire tomber dans la cup la poudre restante, soit celle accrochée au papier ou dans le broyeur, le "grinder" ou le pilon, selon votre méthode, soit celle tombée sur le champ de soin ou la table (si désinfectée au préalable).
- Touiller brièvement.
- C'est prêt!
Au total les opérations ont duré 5 minutes dont une minute de dissolution qui suffit avec cette méthode, à savoir : c'est prêt avec un taux d'extraction quasi optimal voire optimal. Respectez l'ordre précis des opérations, il a été optimisé pour assurer à chaque étape son temps optimal afin d'avoir extrait pratiquement toute la morphine disponible. Ne jamais faire réchauffer une fois la poudre dans l'eau, cela ruinerait la préparation. Si vous estimez que ce n'était pas assez chaud, parce que vous avez trop trainé ou mal interprété les bulles, ce n'est probablement pas grave mais vous pouvez compenser en touillant plus longtemps.

Dernière modification par Syam (26 novembre 2020 à  21:44)

Reputation de ce post
 
Un skéneur d'élite, ce Syam! Ca fait plaiz de te lire ^^ bisous! /MT

Psychoactif propose l'analyse de vos produits (effets indésirables ou inhabituels) de manière anonyme, gratuite et par courrier (dispositif SINTES). psychoactif.org/sintes

Hors ligne

 

Marco 68 
Psycho junior
Italy
1000
Inscrit le 29 Jan 2019
286 messages
Ciao  syam,  pardon jai mal écrit (suis étranger,  j'ai appris le français dans la rue en Afrique)  mais j'utilise la méthode tiède depuis des années,  même pour oxycodone
Merci pour toutes les infos

La Fiorentina é una fede

Hors ligne

 

Syam 
गोविन्द राधे राधे श्याम गोपाल राधे राधे
France
600
Inscrit le 26 May 2015
3349 messages
Marco si j'ai bien compris lorsque toi tu parles de la méthode "tiède", l'eau est moins chaude que dans le protocole que je propose ici? Je pensais avoir compris que tu ne mène pas jusqu'à ébullition, et je supposais (mais sans raison particulière) que tu effectuais le chauffage de l'eau, avec le produit déjà dans la cup avec l'eau.

Ou alors Marco, si jamais tu utilises depuis longtemps la même méthode tiède que celle que je présente ici, avec le même protocole, j'aimerais savoir ou/quand/comment tu l'as apprise. A notre connaissance, ce sont les CAARUD de Nîmes qui ont témoigné d'un usage dominant de cette méthode tiède. Comme une communauté importante d'injecteurs d'opiacés, y compris médicaments de remplacement lors de la baisse de qualité de la came au fil des années 90, dont Sken qui domine peu à peu le marché quand les autres disparaissent ou se raréfient. Il est possible que la ville ait hébergé des usagers perfectionnistes qui ont découvert à l'usage que cette méthode donne une extraction plus optimale en morphine et plus sûre en terme d'excipients. Jusqu'ici les collègues (je dis collègue parce que je les ai aidés durant plusieurs de leurs études en bénévole ponctuel, mais en fait je n'y ai pas de contrat de travail) n'ont pas trouvé d'autre ville ou communauté où cette "méthode tiède" est dominante. C'est dommage, quand on considère que la méthode chaude est à la fois plus dangereuse et moins efficace. Donc ça nous intéresse si d'autres communauté l'ont développée, et encore plus si ils savent se souvenir de comment ils l'ont mise au point.

Dernière modification par Syam (29 novembre 2020 à  03:27)


Psychoactif propose l'analyse de vos produits (effets indésirables ou inhabituels) de manière anonyme, gratuite et par courrier (dispositif SINTES). psychoactif.org/sintes

Hors ligne

 

Zazou2A 
Psycho modo / RDR dreamer
France
12200
Inscrit le 15 Oct 2015
3529 messages
Blogs
Re,

Ba a vrai dire il suffit de revenir en page 1 de ce topic, pour voir que déjà en 2014 Pierre expliquait qu’il fallait chauffer l’eau, avant d’y mettre le produits, pour éviter de solubiliser les excipients tout en ayant le meilleur rendement possible
et on avait déjà des études sur les quantités de morphine qui se retrouvaient dans les seringues.

Ça fait des années que sur PA c’est ce qu’on préconise, et que l’on a bcp de témoignages d’usagers Habitué du sken qui font comme ça.
A la limite là où il y a souvent un manque d info c’est sur la solubilité du sken peut être, mais honnêtement, même si bien sûr, j’entends bien que ce n’est pas le cas de tout le monde, fin ce qu’ici on appelle « methode tiède » , ça n’a pour moi, absolument rien de révolutionnaire, et n’importe qui qui fait une recherche Google tombera sur PA et aura les détails d’une prepa de sken, en tiédissant l’eau, avant d’y verser la poudre, le détail du pk et du comment, ainsi que la solubilité de ce prod..

Je suis peut être trop optimiste, mais avec les filtres membranaire, que ce soit la toupie, le sterifilt, le fast, le filtre universel de Safe, ou le sterifilt + (mais il n’est toujours pas proposé sur le site aphoticom, donc je sais pas s’il est bcp distribuer déjà ou non, dans ma région il n’y en a pas pour l’instant en tout cas)
N’importe quel usagers qui fait chauffer le mix, plus de quelques secondes se rendra compte que les filtres se bouchent et qu’il perd bcp de prod

Donc ne serait ce que la communauté Des usagers De PA, utilisent cette méthode, avant qu’elle ai été nommé ou « développer » simplement parce que dans la pratique, on se rend vite compte que c’est la plus efficace...

Alors après à qui chauffera quelques seconde à peine le mix, qui aura tiédis l’eau avant, qui fera ça à froid, ou avec de l’eau juste tiedis mais en mélangeant un peu plus longtemps etc
Chacun ayant ses petites habitudes, mais un usages qui chauffe sont mélange, et récupère un truc gélatineux, la fois d’après il change de technique en général, que ce soit en ayant fait une recherche qui l’aura mener ici ou ailleurs, pareil la vidéo Safe, qui a déjà 4 ans au moins mtn, sur les différentes façons de préparer le sken, expliquait déjà
« qu’utiliser de l’eau chaude permet une meilleure libération du produit actif, et ne pas chauffer directement le mélange, évite la gélification, donc plus facile à filtrer, et moins de risques niveau excipients »
Donc encore une fois, j’ai absolument pas l’impression qu’il y ai de nouveauté dans tout ça perso ..

drogue-peace

Zaz

Dernière modification par Zazou2A (29 novembre 2020 à  06:37)


Dans un monde qui va si mal, ce serait de ne rien prendre que d être malade..

Hors ligne

 

sud 2 france 
problème traitement
France
1420
Inscrit le 14 Oct 2013
1983 messages
Blogs
@ ZAZOU: Si si le stérifiltre + (le vert) est maintenant sur Apothicom.
Perso sur mon lieu de travail je vois bien souvent arriver, lors d'une première séance AERLI, des usagers pratiquant la méthode "chauffe tout", qui consiste à porter à forte ébullition la flotte contenant les billes non écrasées, écraser ensuite les billes pour pomper la solution + ou - gélifiée au travers d'un coton -stérifiltre impossible-.
J'arrive à en persuader certains d'essayer, ne serait ce qu'une fois, la méthode "tiède" énoncée ci-dessus, en argumentant qu'ils "en perdent" en "chauffant tout".
Et effectivement ils s'aperçoivent qu'ils "en perdent", car la plupart du temps ils disent le "sentir bien mieux/plus fort", ce dont je ne doute pas au vu de leur faces écarlates. 
Et cette "méthode tiède" devient bien souvent la seule et unique méthode qu'ils utilisent.
Au pire je dois pour certains, réticents à changer leurs habitudes, ré expliquer la  méthode lors d'une autre séance d'AERLI. Parfois, lorsque c'est "nécessaire", en exécutant moi même la "marche à suivre"; en bref c'est moi qui leur prépare la solution, et parfois même montre l'utilisation de stérifilitre (et ça s'arrête là) .
Et elle est adoptée en majorité.
Un n'est pas tout de suite passé au stérifiltre, mais quelques séances plus tard je réussis à lui faire essayer (je propose le vert "high velocity").
Et là pareil il m'a dit "encore mieux le sentir".
Je le revois environ une semaine plus tard en séance AERLI et lui demande s'il utilise toujours stérifiltre; et il me dit que oui car à quantité égale il sent bien mieux chaque shoot en utilisant cet outil de filtration plutôt qu'un coton.
Personnellement je savais via l'étude que le coton retenait une part non négligeable de produit et l'avais claironné aux usagers à maintes reprises.
Mais en faire prendre conscience un usager dans les "conditions du réel" est ce qu'il y a de plus efficace. Et pour peu qu'il soit "reconnu" dans la communauté il fera adopter la méthode, les outils à d'autres.
Après il y en a toujours quelques uns -rares- qui quoi qu'il arrive (même des "complications") ne changeront rien.
Je vous fait part de mes expériences en vous citant les dires des usagers au mot près. Je ne "romance" RIEN.
Reputation de ce post
 
Merci, je suis ravi de cette observation dans le même sens /Syam

Hors ligne

 

Syam 
गोविन्द राधे राधे श्याम गोपाल राधे राधे
France
600
Inscrit le 26 May 2015
3349 messages
Ben oui Zazou, j'ai aussi rencontré cette option de chauffer d'abord, sur PA comme toi et les autres. Perso je n'ai pratiquement jamais utilisé la méthode chaude ayant eu la chance d'être au courant par PA avant d'avoir jamais injecté du Sken. Mais ce que j'ai appris avec Sufenta, et PA en général, c'était pas aussi rigoureux (en tout cas je peux me tromper, moi je n'en avais pas retiré une image aussi claire) et je l'assimile plus à la méthode froide. Parce que je ne versais pas la poudre tout de suite et par conséquent je devais attendre 10 minutes ayant une solution moins chaude au début, on perd forcément en rapidité de la réaction physique de solution. Dans tous les cas c'était pas aussi précis puisque soit on attendait 10 minutes pour rien (on a désormais les mesures et la différence est trop infime pour le justifier), soit on laissait refroidir plus que dans le protocole de Lenneke avant d'y mettre la poudre et alors on attendait 10 minutes de façon utile, mais on perdait 10 minutes par rapport à la méthode appelée tiède ici.

Donc je persiste et signe : l'étude a permis d'établir un protocole précis, dont on sait avec une confiance élevée qu'il donne en beaucoup moins de 10 minutes une extraction quasi totale voire totale de la morphine. A minima cela aura levé une ambiguïté sur la possibilité de verser la poudre alors que l'eau PPI vient juste de bouillir, sans perte de morphine notable ni absorption gênante d'excipients, et levé une autre ambiguïté dès lors : pas de nécessité d'une attente encore 10 minutes si on a respecté le protocole simple. 

Alors révolutionnaire pour nous, la méthode tiède, certainement pas, c'est juste un protocole précis et mieux cerné dans sa forme optimisée. Mais pour les usagers qui sont encore majoritaires en France (du moins dans toutes les rues et dans tous les CAARUD où on a interrogé les gens) et qui sont coincés à utiliser la méthode chaude qui réduit de moitié environ la proportion de morphine extraite du sken, tout en augmentant considérablement l'injection d'excipients dangereux, souvent non filtrés, donc injectés dans le sang, je trouve que le terme de révolutionnaire n'est pas exagéré de leur point de vue si on parvient à les informer et à les convaincre de donner une chance à cette méthode tiède. J'ai pourtant déjà argumenté à ce propos et ça me semble tomber sous le sens : quand on disait à un usager lambda "là il faut attendre 10 minutes" on savait qu'on le perdait dans 99% des cas. Maintenant on a un protocole tiède qui prend MOINS de temps que la méthode chaude! Alors oui, PA est depuis longtemps une source de RDR fiable, mais ce nouveau protocole de recherche est testé en labo rigoureusement, avec un protocole simple, rapide, facile à reproduire, et il est susceptible d'être diffusé plus facilement et de sauver potentiellement des vies. C'est pas à repousser du revers de la manche comme tu le fais à mon avis, je trouve même cette attitude un rien méprisante et déplacée après les efforts qui ont été consentis pour mettre tout ça au point par cette chercheuse, et par le laboratoire qui fabrique le Skenan qui a bien voulu mettre la main à la patte malgré les lois extrêmement rigides qui entourent ce genre d'expérience, puis par les autres bénévoles qui ont apporté leur aide pour vérifier, pour diffuser, formuler, corriger etc.  Je pense que le travail est de bonne qualité, qu'il apporte un vrai mieux et un outil bien plus maniable pour transmettre ce savoir-faire. Je ne saisis pas trop l'intérêt de dénigrer ces avancées en les minimisant ainsi. J'ai déjà reconnu que pour moi comme pour vous ici, c'est sans doute pas révolutionnaire : j'ai personnellement pas abandonné ma méthode froide c'est dire si j'en suis conscient et je n'ai pas manqué de le faire remarquer. Mais comme outil de transmission de savoir-faire RDR par contre, sur le terrain, je vois vraiment une avancée remarquable et qui mérite d'être un poil reconnue. Non?

En tout cas je ne poste pas cette méthode et mon argumentaire ici dans le but de dénigrer PA ou Pierre ou la méthode froide-tiède que j'ai apprise ici, bien au contraire car après tout : ne suis-je pas justement ici sur PA, le premier de mes amours RDR et celui auquel je serai toujours fidèle en premier? Il me semble que l'esprit ici n'est pas de considérer qu'on a la vérité éternelle, mais de vouloir aller toujours plus loin, d'améliorer la RDR, petit à petit, ce qui implique de reconnaitre nos limites et de désirer les dépasser. C'est avec cette manière de voir les choses que PA s'est transformé au fil des ans d'un petit délire entre potes pour devenir LA grande plateforme francophone incontournable. Les communautés similaires mais sûres de posséder la vérité pour toujours et à jamais ont fermé ou végété. Et j'ai pas l'intention d'arrêter de contribuer au succès de PA avec mes modestes moyens...

Edit : Je viens de lire que Sud De France a remarqué comme moi qu'auprès des usagers le protocole est facile à diffuser. C'est ça qui pour moi est révolutionnaire : avant on n'a jamais trop réussi à faire abandonner aux usagers la méthode la pire possible, la méthode chaude, pourtant toujours ultra-majoritaire. Et là ça commence à prendre. J'espère que Sud De France ne sera pas le seul parmi les professionnels à se saisir de cet outil-là dans sa forme la plus aboutie dite "méthode tiède" sans refroidissement de l'eau après ébullition, sans attente après avoir gratté les dernières poussières de Sken et donné le dernier coup de touillette, et parvenant pourtant au double de morphine dans la seringue et 20 fois moins de dangereux excipients dans les veines...

PS : Note à l'attention de Zaz : Zaz, en aucun cas je ne te blâme ou t'accable pour ta critique. Bien au contraire. J'ai appris que la critique est le plus grand service qu'on puisse nous rendre : soit elle est justifiée et il faut savoir se remettre en question. Je prends toujours le temps (avant de me défendre) de vérifier si je n'ai pas effectivement loupé quelque chose. J'essaye d'être juste avec moi-même (je n'y arrive pas toujours : si la critique est très virulente, il m'arrive de développer de la culpabilité non valide mais à force de chercher à me corriger pour des erreurs imaginaires, je finis un jour par réaliser que les torts n'étaient pas de mon côté, je veux dire ça finit toujours par rentrer dans l'ordre si on se remet en question, avec bienveillance et sincérité) et si la critique est justifiée, je m'efforce de surpasser le premier réflexe d'en vouloir à celui qui a pointé du doigt mes manquements, et à développer la gratitude qu'il mérite en vérité. Pas toujours facile, mais indispensable : il ne faut pas ruminer de rancoeur vis à vis des gens qui nous rendent fondamentalement le plus grand des services. Mais même lorsque la critique est injuste, c'est aussi un immense service et je m'efforce là aussi car c'est tout aussi important, de développer la gratitude. Parce que si la personne a analysé de façon erronée nos intentions, ou notre raisonnement, ou nos valeurs et nos idées, alors elle n'est sans doute pas la seule et elle a l'honnêteté et le courage de le dire pendant que les autres le pensent aussi mais ne disent rien. Et cela révèle quoi? Qu'on a mal évalué les difficultés que posent nos idées. Qu'on a mal argumenté et mal présenté les choses et que pour le moment l'assemblée est sans doute dans le même état de doute que l'individu qu'on pense "agressif" alors qu'ils est dans 99,99% des cas juste porte parole d'une partie de l'assemblée qu'on n'a pas envie de laisser dans la confusion. Ces critiques qu'on prend à tort pour acerbes nous offrent donc une seconde chance pour dissiper les malentendus. Il faut la saisir et ressentir de la gratitude pour ça, même si il faut pour cela lutter contre notre instinct, contre notre orgueil! Note : Inversement il faut pardonner quand après qu'on a critiqué quelqu'un, il réagit de façon épidermique. Sa réaction immédiate, souvent dictée par l'instinct et l'orgueil, une fois passée l'angoisse de la critique reçue en direct, se transmutera : la personne réfléchit et finit par comprendre ce qu'on voulait dire. Enfin tant qu'on n'a pas été malveillant évidemment.

PPS : Ai-je précisé que le stéri+ antibactérien (bleu, comme tous les filtres ayant un volume intérieur) peut retenir un peu de produit? Il en retient si peu que c'est souvent négligeable sauf si on fait des tout petits volumes (certains usagers aiment bien par exemple avec le fentanyl;ma came ou la cocaïne, faire de tout petits volumes pour améliorer la vitesse de la montée, pour la morphine ça ne marche pas : pas assez d'eau=stop dissolution=perte produit). Si on veut réduire cet effet dans tous les cas qu'il soit notable ou négligeable c'est notre droit : il suffit de tirer un peu d'eau PPI avec le filtre toujours au bout de la seringue, afin de remplacer le produit retenu par l'eau PPI et de le faire remonter dans la seringue. Avec le filtre Toupie, qui est bien conçu mais a un volume plus grand malgré tout, c'est possiblement une bonne idée de prendre l'habitude de le faire.

PPPS : Le savez-vous? Le filtre coton retient de façon irrémédiable de la morphine. Vous aurez beau "faire les cotons" (ce qui est dangereux, vraiment) ou tout ce que vous voulez, par rapport aux filtres conçus pour la RDR comme les différents stérifilt qui existent maintenant en 3 versions pour le bénéfice de tous, ou la toupie, vous perdrez irrémédiablement une proportion de morphine importante et largement supérieure avec le coton! Oui du principe actif qui restera dans les fibres et partira à la poubelle! Qui jette sa came à la poubelle???

PPPPS : Le stérifilt fin d'autrefois existe toujours. Léger, il retient moins de produit.
Le Stérifilt+ Vert est le plus rapide pour aspirer. Disponible depuis environ un an en CAARUD.
Le Stérifilt+ Bleu Antibactérien, assure (et de très loin) la sécurité la plus élevée. Il est tout de même rapide aussi. Il est disponible en CAARUD depuis Lundi dernier pour ceux qui l'ont commandé. C'est celui que je recommande en priorité. Si votre CAARUD ne l'a pas encore commandé, exigez-le et faites-en votre allié principal avec le désinfectant des mains, pour éviter toute contamination et toutes les complications pénibles voire graves qui en résultent!

Dernière modification par Syam (29 novembre 2020 à  16:26)


Psychoactif propose l'analyse de vos produits (effets indésirables ou inhabituels) de manière anonyme, gratuite et par courrier (dispositif SINTES). psychoactif.org/sintes

Hors ligne

 

Marco 68 
Psycho junior
Italy
1000
Inscrit le 29 Jan 2019
286 messages
Syam, jai appris ici la méthode tiède, avant je chauffait poudre eau ensemble

La Fiorentina é una fede

Hors ligne

 

sud 2 france 
problème traitement
France
1420
Inscrit le 14 Oct 2013
1983 messages
Blogs
J'ai pu constater que les "chauffe tout" dans leur grande majorité shootent (et bien souvent vivent) dehors, dans des endroits où le passage d'un quidam est toujours possible ou encore dans des WC; en bref des endroits où il faut faire vite.
Car effectivement via cette méthode en 4 mn chrono si pas de galères pour "trouver l'égoût" (comme dirait Bloodi) c'est réglé.
La "méthode tiède" demande d'avoir un endroit un peu plus secure, où l'on peut prendre son temps, d'avoir une feuille de papier adéquate et une surface lisse pour écraser les billes et à l'abri des courants d'air lorsque l'on verse la poudre du papier à la cup, stérifiltre etc.... En gros pas loin de 10 mn si on veut faire ça correctement, voire + si l'on s'applique.
Tout ça pour dire que ceci explique celà.
Bonne semaine les psychos

Hors ligne

 

Syam 
गोविन्द राधे राधे श्याम गोपाल राधे राधे
France
600
Inscrit le 26 May 2015
3349 messages
Sud2, hélas les statistiques ont été faites en demandant aux usagers des caaruds, et à part dans certaines localités (dont la tienne apparemment mais je n'en ai jamais douté, voir plus haut) où la méthode tiède est courante, l'écrasante majorité des usagers partout en France a déclaré faire bouillir avec la poudre. Donc "oui" là où c'est vrai, assez logiquement je pense que ça joue en effet... Mais non en fait, en tout cas globalement, avoir un endroit tranquille ne change rien dans la plupart des cas simplement parce que les usagers n'ont probablement pas connaissance qu'une méthode tiède existe qui permet d'extraire plus de morphine, en moins de temps. D'où mon insistance pour défendre cette méthode plus simple, plus rapide, plus efficace et moins dangereuse. D'un pur point de vue de la RDR qui est un peu notre quête historique ici, on peut difficilement imaginer un cas plus évident de bénéfice immédiat important pour les usagers aussi indiscutable et facile à mettre en place.

Je fais pas dans l'idéologie, hein, juste dans le pragmatisme le plus épuré. Si une pratique peut sauver d'infections, de problèmes veineux, et de plein d'autres ennuis, sans contrepartie négative au contraire, je trouve que ça vaut le coup que j'y passe un peu de temps pour promouvoir le savoir-faire. Dans le cas présent c'est vraiment [i]too obvious to skip[/i]. Alors me voilà au charbon wink Jusqu'à ce que j'entende dire que tel Caarud qui a lu l'article a affiché ça et que les choses changent, ou que certains viennent ici témoigner pour me dire qu'ils ont été convaincus et qu'ils sont maintenant les premiers à faire la promo, bref, jusqu'à ce que je ne sois plus utile parce qu'une nouvelle norme est en train de remplacer l'ancienne un peu partout, je crois que ça vaut le coup de partager ces résultats (ici et ailleurs). Je fais un peu pareil pour les filtres antibactériens, j'ai promu la toupie tant que j'ai pu et maintenant le stéri+ (bleu). Comme je n'ai encore pas assez de temps pour participer aussi globalement qu'avant, disons que je me contente provisoirement d'insister sur les points où je perçois un moyen de rendre un grand service pour un petit effort.


Marco : Ah OK merci.

Psychoactif propose l'analyse de vos produits (effets indésirables ou inhabituels) de manière anonyme, gratuite et par courrier (dispositif SINTES). psychoactif.org/sintes

Hors ligne

 

Gip67 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 07 Nov 2020
16 messages
Perso on ma toujours dis que la morphine était soluble dans l'eau froide contrerement a l'héroïne qu'il faut chauffer

Hors ligne

 

nofutureorriding85 
Dans mes nuages
France
710
Inscrit le 20 May 2019
154 messages
Blogs
Eau tiède pour moi !
Mi mitigeur surement vers les 40°
Du skénan à l' oxy et la soph j'ai jamais chauffé ma tambouille et toujours eu le rush qui va bien smile smile

Hors ligne

 

Marco 68 
Psycho junior
Italy
1000
Inscrit le 29 Jan 2019
286 messages

Syam a écrit

Je fais un peu pareil pour les filtres antibactériens, j'ai promu la toupie tant que j'ai pu et maintenant

Trop fort les news sterifilt !!!! Sont vraiment top. Seul bémol le packaging, ils prennent trop de place


La Fiorentina é una fede

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Alcool : dry january : comment faire du neuf avec du vieux
    05 janvier 2021Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Quelle(s) drogue(s) allez vous consommer pendant les fetes ?
    Il y a 4jCommentaire de Justadreamer (72 réponses)
     Appel à témoignage 
    Cannabis pour traiter la douleur : questionnaire de thèse
    25 décembre 2020Commentaire de Zazou2A (14 réponses)
     Appel à témoignage 
    Appel à témoignages : amende forfaitaire
    Il y a 3jCommentaire de Fred.beck (34 réponses)
     Forum UP ! 
    Cocaine Pas Cher mais difficile d'arrêter
    Il y a 20hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Tramadol/Hydromorphone, date de péremption
    Il y a 20hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Injecter - Le Guide de l'injection de gélules de méthadone
    Il y a moins d'1mn
    2
    Commentaire de Ask33 dans [Méthadone...]
    (38 réponses)
     Forum 
    Petit conseil pour rouler svp
    Il y a 31mnCommentaire de Reah dans [Cannabis...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Dosage & posologie - Est-ce que la méthadone peut être pour moi à vie ?
    Il y a 2hCommentaire de janis dans [Méthadone...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Feedbacks - RC shops
    Il y a 2h
    3
    Commentaire de Clepw dans [Research Chemicals (R...]
    (123 réponses)
     Forum 
    Parachute
    Il y a 2hCommentaire de pas l'ain drome dans [MDMA/Ecstasy...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Était ce de la MDMA ?
    Il y a 2hCommentaire de pas l'ain drome dans [MDMA/Ecstasy...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Possible de "purifier" le haschish ?
    Il y a 2hCommentaire de L'Apoticaire dans [Cannabis...]
    (7 réponses)
     Forum 
    Deux growkit et aucune pousse.
    Il y a 3h
    1
    Commentaire de xddj dans [Enthéogènes...]
    (27 réponses)
     Blog 
    Première utilisation d’un kit fresh mushroom ˋ Golden Teacher ‘
    Il y a 2h
    2
    Commentaire de Crasher dans le blog de Crasher
    (10 commentaires)
     Blog 
    Photothèque de FDL
    Il y a 14h
    12
    Commentaire de Biscuit dans le blog de FrenchDrugsLover
    (73 commentaires)
     Blog 
    Mon dernier Trip d'Amanite Tue Mouche
    Il y a 17h
    3
    Commentaire de Gopnik047 dans le blog de Gopnik047
    (3 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Consommez-vous le MDMA/Ecstasy à moindre risque ?
    Dernier quizzZ à 09:52
     PsychoWIKI 
    Le syndrome sérotoninergique
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Tomto619, Kamarthage, drumcode31 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     La mission parlementaire organise une consultation citoyenne sur le cannabis récréatif
    par filousky, le 13 Jan 2021
    Un questionnaire sur le cannabis « récréatif » va être mis en ligne sur le site de l’Assemblée nationale à partir de ce mercredi. L’idée est de mieux comprendre la perception des Français sur le cannabis et leur vision de l’avenir des politiques publiques en la matière. La mission...[Lire la suite]
     [Video] Les phenetylamines détaillées !
    par Ledayuum, le 08 Jan 2021
    Bonjour les amis ! Aujourd'hui je me permet de partager avec vous ma video ou je parle des phenetylamines en géneral Evidemment il y en a 200, je ne les cite pas toute, mais je detaille seulement celle qui sont connu et qui me parlent personnellement. J'espère que ca peut vous interesser ! N'hesi...[Lire la suite]
     « Detox report »: un avis très positif de cure à Lannemezan
    par Jonasculine, le 05 Jan 2021
    Suite à une discussion avec un collègue de modération de NDD qui me disait que vous autres avez été confronté à nombre de cures douteuses, ce qui avait rendu certains d’entre vous réticents face au principe même de la cure... Je voulais vous relater mon expérience de cure de sevrage (me...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    haha pareil dans [forum] Comment avez vous choisi vos pseudos ?
    (Il y a 1h)
    Merci pour ce TR super interessant ! ^^ dans [blog] Mon dernier Trip d'Amanite Tue Mouche
    (Il y a 8h)
    Je vais regarder ça ! Merci dans [forum] Films sur la drogue?
    (Il y a 9h)
    Ajja&cosmosis AliensJams pour la descente ! Lito dans [forum] Première prise
    (Il y a 11h)
    Également de cet avis. Adalana dans [forum] Comment faire un para avec du papier toilette ?
    (Il y a 11h)

    Pied de page des forums