Combien de temps attendre entre methadone et heroine

Publié par ,
29419 vues, 24 réponses
avatar
stella femme
Psycho junior
Inscrit le 25 Sep 2007
363 messages
Tout est dans le titre. Combien de temps dois je attendre si je veux prendre une trace d'héroïne si je suis sous metha? Est-ce dangereux?

Désolé si il y'a déjà  eu la réponse mais je n'ai pas trouvé...

Hors ligne

 

avatar
Shaolin femme
Modératrice à la retraite
Inscrit le 20 Sep 2009
3454 messages
Bonsoir Stella.

T'as pas besoin d'attendre, tu peux prendre ta trace sous métha.  C'est pas comme avec le subutex, où tu dois attendre avant de pouvoir consommer.
Par contre, si tu es sous métha depuis quelques temps, à  moins d'avoir de la balle de chez balle, tu ne vas pas sentir grand chose (c'est un peu le but du truc en même temps tongue ) et tu risques d'être déçue.
Perso, les craquages se sont fait de plus en plus rares car j'en avais marre de claquer des tunes pour ne presque rien sentir.

En tout cas, tu peux prendre une trace de came sans risquer de te retrouver malade comme un chien wink
Fais juste gaffe à  ta tolérance et au risque de surdosage.
On ne ressent pas forcément l'effet escompté mais le risque est bien réel.

Bonne soirée

Faut rien regretter... Revendique tes conneries, elles sont à  toi. Et surtout, vis à  fond! On vieillit bien trop vite. La sagesse, ça sera pour quand on sera dans le trou.        Jacques Brel

Hors ligne

 

avatar
stella femme
Psycho junior
Inscrit le 25 Sep 2007
363 messages
Merci pour ta réponse car j'ai entendu tout et son contraire.

Hors ligne

 

Acid Test homme
PsychoAddict
Inscrit le 28 Sep 2014
2966 messages
Si ie peux me permettre, ça n'a pas vraiment d'interet de prendre de la dope par dessus la metha !
Si ma mémoire est bonne, la méthadone a une affinité pour les récepteurs correspondants  ,supérieur à  l'héroïne et à  la morphine aussi je crois !
Si la dose de Metha est au dessus d'un certain seuil ( assez bas je pense) , ce n'est même pas la peine de prendre un trait, à  moins que ce soit de la "pure" , tu ne le sentiras pas à  mon avis !
Par contre, même si tu ne sens pas l'effet, le coté dépression respiratoire s'accumule lui !
Il faut attendre au moins 36 heures pour que la metha n'agisse plus, vu la demie vie extraordinairement longue de ce produit !

C'est pour ça que je ne comprend pas bien ces programmes qui mélangent Metha et diacetylmorphine !
Je suppose que les doses de metha doivent etre assez basses et les doses de diamorphine importantes proportionnellement pour qu'il y ait un minimum d'interet !
Je me demande aussi si ce n'est pas une des raisons des échecs constatés dans ces programmes, en plus du fait que certains n'aiment pas l'effet de cette diamorphine pharmaceutique !

Dernière modification par pleasurepulse (11 octobre 2014 à  13:05)

Hors ligne

 

avatar
stella femme
Psycho junior
Inscrit le 25 Sep 2007
363 messages
Bon ben j'ai pris un trace, je verrai bien ce que ça donne. Je suis a 30 mg de methadone donc ce n'est pas énorme. J'en n'ai pas pris ce matin exprès.

Hors ligne

 

avatar
Hera femme
Nouveau Psycho
Inscrit le 15 Jan 2014
75 messages

pleasurepulse a écrit

Si ie peux me permettre, ça n'a pas vraiment d'interet de prendre de la dope par dessus la metha !
Si ma mémoire est bonne, la méthadone a une affinité pour les récepteurs correspondants  ,supérieur à  l'héroïne et à  la morphine aussi je crois !
Si la dose de Metha est au dessus d'un certain seuil (assez bas je pense) , ce n'est même pas la peine de prendre un trait, à  moins que ce soit de la "pure" , tu ne le sentiras pas à  mon avis !

Ça me surprend toujours ce truc....car je suis sous traitement métha, à  raison de 50mg par jour (souvent je ne prends que 40, et un peu plus le lendemain d'une session hero) et je prends régulièrement de l'hero en snif. Ben je la sens très bien... Je connais plusieurs amis à  qui cela fait pareil, notamment une qui est sous traitement métha depuis près de 15 ans, à  30mg.
Du coup j'aurais tendance à  penser qu'il faut être à  des doses de métha assez élevées pour ne plus sentir l'hero.
(Je ne parle pas ici du risque de dépression respiratoire évoqué, qu'il ne faut bien sûr pas négliger!)
Mais sur cette question d'absence d'effet de l'hero à  un seuil bas de métha, ça me surprend. Bon peut-être que je touche de la pure lol snort Après c'est toujours pareil, on est tous différents, d'où l'intérêt de partager nos témoignages...
En tout cas, enjoy Stella! Tu nous diras


Rien n'est impossible à  celui que n'arrête pas l'improbable (Raoul Vaneigem)

Hors ligne

 

avatar
'Nrockandrolls femme
Banni
Inscrit le 04 Oct 2014
449 messages
bonjour STELLA,

Etant moi-même sous métha depuis 1 mois à  60mg, j'ai pris 2 ou 3 grs depuis le début du traitement début septembre.

Tout comme toi je prends l'héro en trace. Le weekend dernier  mon mec et moi nous sommes fait 1 ptit plaisir smiley-gen013 en prenant 3 g à  2 (ce qui pour nous n'est pas énorme,  par rapport à  notre conso d'avant traitement qui variait entre 3 et 5 g/jour chacun).

Je me suis fait surprendre , je ne vais pas dire que j'étais proche de l'OD mais quand m^me yavait un trop plein. (donc avec comme conso 60 mg de métha + 1.5 g de marron)eek

J'ai sous estimé l'action de la métha donc be careful !merci-1

De plus, à  la longue je pense que ca augmente la tolérance.

Pour ma part lors du prochain petit plaisir je ne prendrais pas ma métha si possible ou tout au mois ne prendre que la moitié de la dose journalière.

Voila pour la petite expérience.

Bon weekend
ROCK:smoke:

Dernière modification par 'Nrockandrolls (11 octobre 2014 à  20:17)

Hors ligne

 

avatar
stella femme
Psycho junior
Inscrit le 25 Sep 2007
363 messages
Alors j'ai quand même senti ma trace mais je sentais pas autant que d'habitude. Merci pour vos conseils en tout cas. Je vais essayer de pas abuser.

Hors ligne

 

Fabrice homme
Psycho junior
Inscrit le 25 Jan 2013
306 messages
Tu peux prendre la méthadone pendant, avant ou après la consommation d'héroine sans risque de crise de manque ou de tombe subitement malade.
Tu ressentiras moins les effets de l'héroine au risque de ne ressentir du tout après avoir pris une dose de méthadone.
A 30mg par jour depuis plusieurs jours, personnellement je commence à  ressentir les effets de l'heroine à  partir du premier gramme, en dessous de 0.6gr je ne ressens aucun effet.
C'est l'un des avantage de la méthadone d'ailleurs et mon infirmier me disait quand je lui faisais part de mes envies de consommer toujours présentes à  l'esprit d'augmenter les doses jusqu'à  ne plus penser à  vouloir de l'héroine et en cas d'achat d'héroine, c'est de l'argent perdu car je ne ressens aucun effet.

Dosé à  60mg je suis protégé d'une rechute grâce aux arguments cités au dessus, mais c'est à  partir de 30 mg et en dessous que j'ai commencé à  nouveau à   avoir des envies de came, à  y repenser fréquemment  et je sais que je vais ressentir l'effet, et c'est à  25mg au bout de 5 mois que j'ai rechuté.
Je suis déscendu trop vite de 80 à  25mg.
Je pense qu'il faut attendre 2 ans minimum pour approcher et descendre au seuil des 30mg sans aucune rechute, auquel cas personnellement je rechute.

Stella j'espère avoir apporter de l'eau à  ton moulin.

Hors ligne

 

Acid Test homme
PsychoAddict
Inscrit le 28 Sep 2014
2966 messages
La methadone est connue pour exploser la tolérance , surtout à  haute dose !
Pire, à  haute dose ( au dessus de 100 à  120 ) , elle a un effet nuisible sur le coeur , en ce qui concerne quelque chose appelé l'espace QT !
Autre chose que l'on ne nous dit pas, c'est que l'association methadone ( surtout à  haute dose ) /cocaine est encore plus mauvaise que hero/ coke, toujours pour cette histoire d'espace QT !
Voici un lien assez récent qui parle du problème et des plus ou moins dernières études ayant un peu relativisé la chose mais sans l'infirmer non plus !
http://www.practicalpainmanagement.com/ … -necessary

Encore une fois, vérifiez mais je crois que la methadone a une affinitée plus importante pour les récepteurs que l'hero ( qui n'a qu'une faible affinité pour ceux ci ) et que la morphine !
Ce qui fait qu'à  faible dose, il est possible de sentir la dope en en prenant tout simplement plus mais ce n'est pas fait pour !

Évidemment, quand on est à  80, 100 ou 120, à  moins d'avoir eu une très grosse conso avant , on est quand même un peu dans le brouillard , alors on ne pense pas trop à  s'en remettre plein la tronche au début mais on s'habitue vite et à  un moment il m'arrivait de prendre mes 120 ( alors que j'aurais du en prendre moins au contraire !) et de me shooter un gramme de brown en une heure ou deux, sans quasiment le sentir, alors que mon pote qui snifait depuis un moment sans prendre de TSO, la sentais lui !
Mais quand on réalise que ça n'a pas grand intérêt , on arrête !
Par contre vu que la metha n'a aucun effet euphorisant ( en version orale tout du moins ) hormis sur les"  opiates naives " ( ceux qui ont une tolérance encore faible ) , contrairement à  la bonne dope, beaucoup s'enfilent de la C à  coté, sans savoir que c'est encore plus nocif !!
Évidemment quand on descend les doses, on  sent de moins en moins la metha, d'où l'intérêt de respecter des paliers ( qui sont cruellement longs sous metha, 3 semaines à  un mois, voir plus , comparé à  5-7 , voir 10 jours au plus pour la came !) !
Personnellement, j'ai eu beaucoup de mal à  diminuer la metha et je voulais tellement arrêter ce produit, que je ne faisais même plus d'extras à  coté les  trois dernières années  mais ça m'a pris au moins deux ou trois ans pour arrêter petit à  petit , une fois à  60 !

Dernière modification par pleasurepulse (14 octobre 2014 à  11:26)

Hors ligne

 

avatar
YourLatestTrick homme
Adhérent PsychoACTIF
Inscrit le 21 Oct 2013
1322 messages
Pleasurepulse : j'aime bien tes messages, souvent intéressants et fournis. Hésite pas à  documenter, même sur les soucis cardio, ça sera lu avec plaisir !

Think of everything you've got
For you will still be here tomorrow
But your dreams may not

Hors ligne

 

Acid Test homme
PsychoAddict
Inscrit le 28 Sep 2014
2966 messages
Merci !
Désolé si je suis un peu bavard mais lorsque je m'intéresse à  quelque chose en générale, je ne le fais pas à  moitié ;  j'aime bien me documenter sérieusement !
Du coup quand j'en parle, j'ai du mal à  ne pas rentrer dans les détails ! lol
Internet est une mine d'or pour ça aussi mais il faut trier, recouper les informations et avoir un minimum de discernement ( et d'expérience sur tel ou tel sujet ) !

D'ailleurs, si il y a des scientifiques qui souhaitent rencontrer des usagers pour divers échanges de connaissance et d'expérience, voir des tests , ça peut m'intéresser !

Dernière modification par pleasurepulse (14 octobre 2014 à  11:36)

Hors ligne

 

avatar
prescripteur homme
Modérateur
Inscrit le 22 Feb 2008
11142 messages
Pour la Methadone et l'allongement de QT voici quelques références.
En gros la Méthadone n'est pas de loin le plus puissant et dangereux des produits mais une vigilance reste de mise.
http://www.rvh-synergie.org/prises-en-c … ce-qt.html

Toutefois, il est surtout important de dépister les facteurs importants d'allongement de l'espace QT comme l'hypokaliémie et l'usage d'autres médicaments
http://www.cbip.be/Folia/2012/F39F11B.cfm

Amicalement

Dernière modification par prescripteur (14 octobre 2014 à  11:45)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

avatar
YourLatestTrick homme
Adhérent PsychoACTIF
Inscrit le 21 Oct 2013
1322 messages
Sois pas désolé, j'aime bien ce genre de démarches.

Je crois que PA est là  pour ça aussi, ce n'est pas juste un recueil d'expériences, et il y a énormément de bénéfices à  tirer de la confrontation entre le vécu des membres et des données plus scientifiques, plus neutres.

Pour ce qui est des rencontres avec des professionnels, tu peux peut être te renseigner auprès d'un CHU près de chez toi, sait-on jamais. Tu avais une idée précise en tête ?

Think of everything you've got
For you will still be here tomorrow
But your dreams may not

Hors ligne

 

Acid Test homme
PsychoAddict
Inscrit le 28 Sep 2014
2966 messages
Pour compléter ce que je disais, comme quoi ces études ont été relativisées, il y a eu un rapport de Cochran récemment , qui disait que les bénéfices de traiter les patients à  la methadone , étaient plus importants par rapport aux risques encourus , que ceux de faire forcément passer un ECG et ce, apparemment dans le sens où le fait d'avoir à  passer un ECG, retarde considérablement l'acces de dépendants aux opiacés aux USA  , à  un programme de maintenance avec substitution ; temps pendant lequel ils continuent à  prendre des drogues illicites et donc à  mettre potentiellement leur vie en danger ( en plus de la shooteuse !) !

http://atforum.com/2013/07/no-evidence- … ne-review/

Ça n'empêche qu'il faut surveiller ce problème tout de même et ce, malgré le manque de données semble t'il !

Oui, en effet, le forum est là  pour ça mais il y a semble t'il des gens qui n'aiment pas lire de longs posts ( peut etre plus aux US qu'en France ceci dit et sur des forums de musique / instruments ! nous sommes peut être moins fainéants ! lol ) !

Non, je n'avais pas d'idée particulière en tête, plusieurs choses m'intéressent  !
Y compris si un jour ils décident d'essayer de chercher quelle sont les bonnes formules/ compositions à  adopter , selon les modes de conso, pour un programme de diamorphine médicale FR , voir un jour de légaliser et d'ouvrir le marché comme cela devrait etre le cas depuis longtemps ( mais interdit au moins de 16 ou 18 pour le cannabis et de 18 ans pour les substances plus fortes !) ...
Je ne plaisante absolument pas, pourquoi autoriserait on les gens à  avoir accès à  un produit tel que l'alcool , avec tous les  abus possibles laissés à  la responsabilité des seuls usagers  ( hormis sur la route ) et non aux opiacés !!!

Dernière modification par pleasurepulse (14 octobre 2014 à  13:30)

Hors ligne

 

Acid Test homme
PsychoAddict
Inscrit le 28 Sep 2014
2966 messages
Un document intéressant sur la méthadone que je vais poster dans le sous forum Methadone mais vu que j'avais commencé à  mettre des lins ici aussi :
Methadone , metabolism, pharmacokinetics and interactions de 2004 :
http://www.iss.it/binary/farm/cont/meth … 358590.pdf

Sinon, En 2006 ils avaient publié ça mais celui je ne connaissais pas celui de 2012 que Prescripteur a mis en lien ( merci !) :
http://www.rvh-synergie.org/prises-en-c … du-qt.html

Dernière modification par pleasurepulse (19 octobre 2014 à  18:58)

Hors ligne

 

avatar
Topmax homme
Psycho junior
Inscrit le 25 Apr 2014
267 messages
C'est normal que je vois votre texte zébré?

"Ils ont cru s'enivrer des Chants de Maldoror et maintenant ils s'écroulent dans leur ombre animale..."  H-F Thiefaine

Hors ligne

 

avatar
ziggy homme
Michel HAmBurger avec nous
Inscrit le 21 Jul 2008
1935 messages
Il ne faut pas oublier qu'on peut tout à  fait prendre de la came sur de la metha, beaucoup le font, les effets se compilent d'une certaine maniere (c'est pour ca que le risque d'OD est majoré). Donc il ne faut pas penser que la métha BLOQUE la came, elle bloque les effets euphorisants produits par les opiacés rapide encore que ca dépend de la dope qu'on a et du mode d'administration avec lequel on consomme.

pleasurepulse a écrit

Si la dose de Metha est au dessus d'un certain seuil ( assez bas je pense)

Par exemple, pour moi  pour avoir  un véritable BLOCKADE EFFECT , il me faudrait un dosage de croisière minimale de 60-80 mg , la c'est clair l’intérêt pour la came est tout de suite très restreint - (et la coconsommation presque un peu dangereuse car comme on ne sent pas, on est tenté de prendre plus de H et donc de s'exposer à  une dépression respiratoire traite qui arrive dans le dos)

c'est ce qui explique aussi en partie pourquoi pas mal d'usagers co-consommateurs (comme moi par ex) restent souvent à  des doses inférieures et preferent se limiter à  40 - car par là , pas vraiment de probleme pour sentir le plaisir d'une piqure, meme si le plaisir peut etre un peu réduit quand meme, la plupart du temps c'est quand meme tres correct.... donc dans mon cas à  40mg, l'effet blockade est déjà  réduit sur une injection. A 30 mg (par exemple pris à  08H du matin) je n'aurais presque aucun bloquage sur l'effet injectif et je sentirais bien l'onde de choc. A 20 mg et en dessous, pour moi je ne fais pas la différence c'est comme si je n'avais pas pris de metha.... si je passe trois jours à  20 mg, meme 50 mg de sken vont me mettre tout rouge c'est dire....

Dernière modification par ziggy (19 octobre 2014 à  20:37)


Life on Mars ..........................................

Hors ligne

 

avatar
ziggy homme
Michel HAmBurger avec nous
Inscrit le 21 Jul 2008
1935 messages

Personnellement, j'ai eu beaucoup de mal à  diminuer la metha et je voulais tellement arrêter ce produit,[/b] que je ne faisais même plus d'extras à  coté les  trois dernières années  mais ça m'a pris au moins deux ou trois ans pour arrêter petit à  petit

Pas de bol ! On est tous différents. Moi c'était le sub qui m'avait fait sué comme jamais et je me suis juré de pas en reprendre et j'en reprends pas... sinon, je suis toujours sous metha mais par le passé, j'ai arrêté une fois la méthadone - j'avais derrière moi un paquet d'années d'usage quotidien d'opio - quand j'ai arrêté la métha après avoir fait toute les paliers, j'étais à  1mg et je m'attendais à  prendre cher - j'avais encore de très mauvais souvenirs d'une tentative de décroche du sub à  0.4mg. J'ai attendu d'aller mal, ça n'est "jamais venu". Au bout de 10 jours, je devais me rendre à  l'évidence : c'était fini.

En fait je n'avais pas bien compris qu'en écrasant progressivement et en trompant le corps comme je l'avais fait pendant une année de diminution, je m'étais déjà  largement et à  99% désintoxiqué. Bref je m'attendais à  en chier sur le dernier pallier - car souvent il y a cette différence majeure entre PEU et PAS d'opio, ce truc qui fait des 3 néocod une tannée pour arrêter, ce truc qui fait que la dernière gell de 10mg de skenan est une horreur à  lâcher etc..... truc que j'avais tenté avec tous les opis et qui ne m'avait jamais réussi. Donc je craignais que ce ne soit pire étant la mauvaise réputation de la méthadone - considérée par bien des usagers comme l'opio le plus intoxiquant. Mon expérience ne converge pas dans ce sens et c'est le sevrage qui m'a été le plus facile, le plus indolore et qui de fait a fonctionné derrière puisque pour la première fois en plus de dix ans , j'arrivais enfin à  ne plus reprendre d'opio ni came à  court ou moyen terme après le clean.... ça a duré un an et demi et si j'ai rompu l'abstinence, c'est vraiment par désir et non par compulsion, autant dire que suite à  ce sevrage j'étais vraiment redevenu sur le ressenti physique comme avant d'avoir consommer ....

Pour moi la métha reste la molécule de choix, à  condition de bien l'utiliser, c'est donc avant tout ce que l'on en fait.... et avec un bon usage, c'est pour moi l'opi le plus intéressant pour une substitution d'oubli (pour zapper la came, se remettre à  vivre normalement et pour passer à  autre chose). Ca réclame aussi de pas etre monomaniaque et de pas passer sa vie à  compiler des carnets pour compter les jours et les mgs... c'est aussi pour certaines personnes très culpabilisées et qui transforment leur traitement en véritable NOCEBO - il est important d'aller dédramatiser avec un psy. On vit tres bien sous méthadone et le temps qu'on y passe et même super agréable je trouve, et pour moi la diminution a été facile, très facile peut être même trop - dans le sens ou plus je diminuais plus je me sentais en forme...

Pour ceux qui explosent leur tolérance ou se mette a taper un max de galette, je ne sais pas trop quoi conseiller à  part que moi - j'ai attendu que ca se calme et je ne suis pas entré dans la compétition des doses que l'on m'a proposé à  'l’époque. Je voyais bien que c'était dans ma tête et que la métha n'y changerait rien donc je ne voyais pas l’intérêt d'en prendre 4 fois plus et de me retrouver à  des doses pachidermiques étant donné que j'ai toujours été bien avec 40 ou 50 max;   Il est certain que ca n'a pas grand intéret de se "plâtrer" de méthadone si on ne vit que pour une galette ou un taquet - autant attendre de s’être lassé plutôt que de combiner dix milles molécules en meme temps.

Dernière modification par ziggy (19 octobre 2014 à  21:03)

Reputation de ce post
 
Tres utile merci. S

Life on Mars ..........................................

Hors ligne

 

kafka homme
Nouveau membre
Inscrit le 02 Aug 2016
5 messages
SHAOLIN je suis surpris de ta réponse à  moins que dans mon bled la brune soit au top du top quand tu consomme de l hero sur la métha tu es casser beaucoup plus fort ;mais biensur il ya toujours un mais quand tu vas arrêter l hero ta metha tu l a sentiras beaucoup moins fort au debut . en tout cas moins c est comme ça que je l ai vécu ,je vies près de la hollande ou il est très facile de ce procuré une dope très forte , c est peut être ça comme tu dis , voia je suis sur le site depuis peux et je trouve qu il comble un vrai vide , bravo

Hors ligne

 

avatar
filousky homme
Modérateur
Inscrit le 14 Dec 2008
11530 messages
@kafka : tu fais une erreur que pas mal de nouveaux venus font : n epas tenir compte de la date du post que tu commentes. Là , il s'agit d'octobre 2014.

Je confirme  ou infirme ce qu'avait écrit Shaolin : avec un bon dosage de méthadone  (je suis à  90 mg/jour), je ne ressens pratiquement rien du tout, même avec des produits analysés comme purs à  50% ou bien des produits pharmaceutiques réputés (par exemple 180 mg d'oxycontin équivalent à  360 mg de morphine me donnent juste un léger sourire).
C'est en quoi la méthadone fonctionne très bien, pour peu qu'elle ne soit pas sous-dosée. Mon dernier essai d'extra réussi remonte à  avant l'an 2000.

Amicalement

Fil

Analysez vos drogues gratuitement et anonymement avec ATP-IDF et Psychoactif

Si tu pisses contre le vent, tu vas mouiller tes sandales !

Hors ligne

 

avatar
babaji
international freak
Inscrit le 21 Feb 2013
1003 messages
L interet de la metha est la justement empecher de ressentir l hero et a un bon dosage meme les cravings sont neutralisés.
Pris convenablement  je trouve que c est un tres bon tso.
je l ai demarre a 180mgs mais j ai baisse jusque 40 j ai prefere remonter a 80 qui me conviennent bien mieux je n ai eu aucune rechute depuis 4ans .
Amicalement
Babaji

La dope fait mieux passer les moments sans argent que l argent les moments sans dope

Hors ligne

 

kafka homme
Nouveau membre
Inscrit le 02 Aug 2016
5 messages
filousty ,bien tu vois moi c est tous le contraire ,je suis a 70 de metha et je prends du durogesic 50mg cela me suffit largement, j ai la capacité a bossé a avoir de l appetit (chose importante) quand a la défonce je n'en voit pas l intérêt ou je prend de l héro ou je prend mon traitement mais je ne voit pas l interet de prendre les deux voir 36 medocs en plus .je pense que le traitement que je prends aux quotidiens suffit largement ,mais je ne suis pas stupide je n en ferais pas une généralité nous reagissons absolument tous de façons différente face a ça moi j ai trouver mon cocktail sans tapper trop fort ce qui me permet d etre actif aux quotidiens

Dernière modification par kafka (03 août 2016 à  17:45)

Hors ligne

 

Play-sure homme
Nouveau membre
Inscrit le 23 Aug 2016
4 messages
Bonjour !

Je rejoins ce forum ce 23 août 2016 suite au passage à  la methadone après plus de 10 ans de TSO à  la codéine. Mon addicto qui me suite depuis le début du TSO part à  la retraite à  la fin de l'année et d'après elle aucun toubib ne voudra me suivre dans un TSO à  la codéine. Donc methadone depuis cette semaine et je ne suis pas satisfait pour le moment, notamment car il n'y a pas de sensation d'euphorie, qui était présent sous codéine.

Je voulais poser une question qui me travaille depuis que je sais que je vais passer à  la metha : j'ai compris en lisant ce forum qu'il est possible de "sauter" une prise de metha un soir pour la remplacer par mettons 3 boîte de neo-codion ? Mais aurais-je une sensation de plaisir ?
Quand j'étais sous codéine (Dicodin LP60 à  16 comprimés / jour mini) j'arrivais à  avoir du plaisir en sautant un soir de temps en temps ma dose de codéine et en prenant à  la place 3 boîtes de neo-codion.
Quand mon addicto m'a annoncé qu'on allait laissait tomber la codéine, elle voulait me mettre au subutex ou suboxone et je n'y étais pas favorable car je savais que c'était un agoniste-antagoniste, qui de fait empêche ou du moins complique la prise de "vrais" opiacés pendant le traitement. J'ai donc insisté pour avoir de la methadone et j'aimerais donc savoir si mes petits extras au neo-codion seront encore possibles. Je ne prends plus d'héro depuis plus de 10 ans et je préférerais rester comme ça (j'ai 53 ans et ça a été dur de passer à  autre chose).
Je suis dosé à  40 / 50 mg de metha.
Merci de vos conseils, je suis nouveau sur le site et ça fait plaisir de voir ce genre d'initiatives !!

Dernière modification par Play-sure (23 août 2016 à  19:56)

Hors ligne

 

avatar
Syam homme
गोविन्द राधे राधे श्याम गोपाल राधे राधे
Inscrit le 26 May 2015
3358 messages
PS : "J'ai compris en lisant ce forum qu'il est possible de "sauter" une prise de metha un soir pour la remplacer par mettons 3 boîte de neo-codion ? Mais aurais-je une sensation de plaisir ?"

Peut-être mais elle *risque* d'être décevante.

PS : "Quand j'étais sous codéine (Dicodin LP60 à  16 comprimés / jour mini)"

La DHC (dihydrocodéine) n'est pas de la codéine, c'est un produit deux fois plus fort aux effets assez similaires. Par contre ta préparation était LP, ce qui explique que tu trouvais du plaisir avec tes extras néo.

PS : "J'aimerais donc savoir si mes petits extras au neo-codion seront encore possibles."

Possibles, oui.

Tu pourrais nous en dire plus sur ton TSO codéine? Le début a-t-il était dur? De quelle dose d'héro tu sortais? As-tu peu à  peu baissé les doses avec l'aide du médecin? C'est inhabituel mais c'est intéressant. Beaucoup d'addicts avaient recours à  ce TSO avant les TSO. -> Dans un autre fil de discussion STP, pour pas passer hors sujet ici. -> https://www.psychoactif.org/forum/f45-p1-Codeine.html

Dernière modification par Syam (23 août 2016 à  20:12)


Psychoactif propose l'analyse de vos produits (effets indésirables ou inhabituels) de manière anonyme, gratuite et par courrier (dispositif SINTES). psychoactif.org/sintes

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] Interaction & Mélange - Héroïne après subutex combien de temps attendre
par TacosVegan, dernier post 08 févier 2022 par meumeuh
  2
logo Psychoactif
[ Forum ] Interaction & Mélange - Combien de temps entre dernière prise de subutex avant de prendre de l'héroïne
par TacosVegan, dernier post 10 décembre 2021 par meumeuh
  1
logo Psychoactif
[ Forum ] Dépistage - Combien de temps hero dans les urines
par feusti, dernier post 07 décembre 2008 par alcaloX
  22
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] Méthadone et grossesse
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] Arrêter la méthadone
logo Psychoactif   [ QuizzZ ] Risquez vous une overdose d'opiacé ? (heroine, morphine, methadone)
19453 personnes ont déja passé ce quizzz !
logo Psychoactif   [ QuizzZ ] Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
19468 personnes ont déja passé ce quizzz !

Pied de page des forums