Prégabaline, sevrage opiacé et PAWS / PsychoACTIF

Prégabaline, sevrage opiacé et PAWS

Publié par ,
42024 vues, 33 réponses
YourLatestTrick 
Adhérent PsychoACTIF
France
100
Inscrit le 21 Oct 2013
1322 messages
Hello !

J'avais déjà  pu constater que le Lyrica (prégabaline) pouvait être très utile pour gérer un manque, un sevrage de benzodiazépines ; non seulement parceque le Lyrica répond à  certains objectifs thérapeutiques communs, notamment l'anxiolyse ; mais aussi parceque, au delà  de l'anxiété, donc, une palette assez large de symptômes du manque peut être soulagée.
D'un point de vue pharmacologique, on lit souvent que les mécanismes d'action du Lyrica ne sont pas toujours clairs. Une influence sur le système GABA est évoquée, avec a priori, une augmentation du nombre de transporteurs GABA, après usage prolongé.

Maintenant, un autre "problème" : mon expérience, et un certain nombre d'autres témoignages, montrent que le Lyrica peut être spectaculaire, pour alléger certains des symptômes du manque opiacé aigu, mais aussi du PAWS de manière plus générale.
Là  encore, ce n'est pas clair, puisque le Lyrica n'est pas sensé affecter les récepteurs opiacés.

Concrètement, après dix jours sans benzodiazépines (à  part un soir, cf plus loin), et une grosse baisse de ma conso d'opiacés : mes nuits sont toutes les mêmes : 2-3h de sommeil (si je dors), hypersudation (difficile de ne pas reconnaitre cette "transpi de quelqu'un d'autre", super désagréable), RLS, chaud/froid, etc ... En gros, un mélange de symptômes aigus du manque des deux substances, et le PAWS qui n'est jamais très loin ; tout ça se mélange un peu.
Hier, je prends un peu de Lyrica 1-2h avant de dormir : je me réveille comme une fleur, au sec (le pied !), après une nuit pas forcément longue, mais reposante. Le dosage était plutôt faible : 75mg (je peux prendre plus d'un gramme en usage récréatif, surtout au bout de quelques jours), mais il n'y a aucun doute possible me concernant : le Lyrica a fait quelquechose, et l'a fait bien !
A titre de comparaison, une barrette de Lexomil, il y a 2-3 jours, m'avait fait dormir, mais assez mal, avec la plupart des symptômes gênants (transpi...) toujours présents.

Pour moi, ça conforte quelques intuitions que je peux avoir, notamment certaines dont on a pas mal parlé ici :
-Un certain nombre de symptômes du PAWS ne sont pas spécifiques à  une substance, et se mêlent franchement au manque aigu.
-La prégabaline est curieusement mésestimée, ou mal connue, des praticiens comme des UD (difficile de trouver beaucoup de retours).

Évidemment, ce qui marche pour certains ne marchera pas pour d'autres, mais j'aurais bien aimé avoir des retours, qui confirment ou infirment mes suppositions.
Je joins un lien (en anglais), d'une discussion sur le même thème :

https://www.drugs-forum.com/forum/showt … hp?t=83352

"Swim discovered that many people noticed that opiate withdrawal can be somewhat alleviated with Lyrica so he decided to try it. Swim was pleasantly surprised to discover that it helped every aspect of opaite withdrawal. Since he had a lot of mg's he could burn through he started with twice daily doses of 1000 mg's, the highest recommended dose is 600 mg's split into 300 mg's twice daily. Ive read reports of people taking 2000 mg's at once but swim would suggest staying around the 1200 mg range at the most. After a week swim stepped down to 500 mg's twice daily and then 3 days later went to 200 mg's twice daily. A week later he went down to 50 mg's and then 25 mg's for a couple days before stopping all usage. The only withdrawal symptom that returned was diarrhea which the lyrica had relieved during opiate withdrawal quite well, lopermide was used to take care of the problem after lyrica usage. Lyrica has been known to cause withdrawals itself but only after prolonged use at extreme doses. Symptoms of lyrics withdrawal usually include restlessness, insomnia and rebound anxiety. Lyrica is easily tapered and tapering almost always negates any withdrawals.
If you have addiction issues to multiple substances not just opiates then lyrica might become a replacement drug though swim cant see why one would go that route since any euphoric effects are slight and tolerance to those effects builds very very rapidly. Overall lyrica is compareable to a mixture of clonidine and a very very light benzo, atleast for swim. It helps a lot with the restless legs, diarrhea, chills, cold sweats and changes in body temp. It gave noticeable but smaller improvements in the insomnia and anxiety department. I think it could also be very valuable as a long term treatment for 3 or so months to avoid severe PAWS. Its usually very attainable from a doctor since most docs think its potential for abuse is nonexistant. A lot of people use it to taper off of Benzo's with mixed results.

This is only swims personal experience and everyones different but I imagine more people than not would get similar results."

PS : Je ne bosse pas chez Pfizer, c'est juste que la prégabaline est encore brevetée.


Think of everything you've got
For you will still be here tomorrow
But your dreams may not

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
9700
Inscrit le 22 Feb 2008
9551 messages
Blogs
En effet le Lyrica semble efficace dans le PAWS mais voici ce qu'en pense Prescrire (extrait).
Les labos ne s'en vantent pas trop !!!!!
Amicalement

Pour limiter les conséquences de certains effets indésirables graves de la gabapentine ou de la prégabaline, il est prudent de n'exposer les patients que dans des situations où ces médicaments ont une efficacité démontrée et importante.

...........

Les effets indésirables le plus souvent notifiés ont été les troubles neuropsychiques (somnolence, sensations vertigineuses, agitations et comportements agressifs envers autrui, confusions et hallucinations) aussi bien avec la gabapentine qu'avec la prégabaline.

Au total, 13 morts ont été rapportées à  ces médicaments : 8 patients exposés à  la gabapentine et 5 exposés à  la prégabaline. Dans 9 cas, une exposition in utero a été suivie de la mort du nouveau-né ou du foetus.

Les effets indésirables graves les plus souvent rapportés ont été hépatiques avec la gabapentine (dont des hépatites fulminantes), et sanguins avec la prégabaline (baisse du nombre de globules blancs, de plaquettes sanguines, etc.).

D'autres effets indésirables ont été notifiés : des troubles cutanés et immuno-allergiques, notamment avec la gabapentine ; des troubles cardiorespiratoires avec la gabapentine et la prégabaline ; des oedèmes, des troubles digestifs, rénaux, etc.

.................


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

YourLatestTrick 
Adhérent PsychoACTIF
France
100
Inscrit le 21 Oct 2013
1322 messages
Merci pour la précision ; je suis le premier à  penser qu'il y a un "revers de la médaille" quelque part, je ne crois pas non plus à  la panacée ! Mais j'aime bien le fait que ça ouvre certaines pistes. Cliniquement, je me sens plutôt épargné par les effets indésirables, mais rien ne me dit que je ne flingue pas ma formule sanguine pendant mes binge au Lyrica ...

Think of everything you've got
For you will still be here tomorrow
But your dreams may not

Hors ligne

 

Alapz
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 09 Dec 2014
169 messages
Je vous remercie pour ces informations sur le Lyrica.
J'ai lu de nombreux témoignages sur les bienfaits de la prégabaline pour ce qui me concerne (douleurs dos cf fibromyalgie).
Il semble que mon neurotransmetteur GABA semble aimer se faire flatter (je ne sais pas comment dire cela autrement).

Disposez-vous d'autres informations sur un traitement prolongé de Lyrica et ses effets secondaires à  long terme, autres que ceux précisées par Prescripteur ?
Notamment, sur les difficultés liées à  l'arrêt d'un traitement de longue durée ?

Hors ligne

 

orbi 
Nouveau Psycho
Belgique
000
Inscrit le 21 May 2015
60 messages
Bonsoir,

   => YourLatestTrick,

D'après ton expérience, le lyrica pourrait-il être envisagé pour palier un manque de tramadol, pour un sevrage. Mais comment éviter de devenir accro au Lyrica (quel espacement entre 2 prises recommanderais-tu?)
Question plus "fun", à  quoi ressemble son "potentiel récréatif"?
[Edit] j'ai lu ton post "Drogue info - Pregabaline (Lyrica)" pour la description des effets.

Bonne soirée.

Dernière modification par orbi (29 mai 2015 à  22:12)

Hors ligne

 

YourLatestTrick 
Adhérent PsychoACTIF
France
100
Inscrit le 21 Oct 2013
1322 messages
Salut orbi ;
La question de la dépendance au Lyrica pose problème en effet, je remarque de plus que la tolérance à  la plupart des effets, désirés ou non, apparaît à  une vitesse non négligeable.

Pour te répondre sur l'usage dans le cadre d'un sevrage de tramadol : j'ai effectivement constaté un soulagement net (cette remarque est valable, me concernant, pour le sevrages des autres opiacés ainsi que des benzodiazepines).
En contrepartie, pour être tout à  fait franc, lors de l'arrêt du Lyrica, j'ai constaté une résurgence/un rebond des symptômes de manque propres aux substances sevrées.

A savoir que mes expériences n'étaient pas incluses dans un protocole quelconque, et n'entraient pas dans le cadre d'une prise en charge médicale. Concrètement, mes doses de Lyrica étaient probablement un peu trop élevées, par recherche d'un effet récréatif (on se refait pas...).

Par contre, un usage modéré, avec induction et arret progressifs, peuvent, je pense, soulager certains symptômes du manque opiacé sans trop de complications ; tout comme d'autres médicaments, par ailleurs (loperamide, clonidine...), mais un suivi médical est à  mon sens plus que nécessaire (du moins, je ne peux pas le conseiller comme aide au sevrage en automédication, il y a trop de paramètres à  prendre en compte.)

Pour te répondre uniquement sur l'usage récréatif du Lyrica, il me faut une bonne semaine entre chaque prise pour ne pas avoir à  flirter avec des doses dangereuses.
Je rappelle quand même que ce n'est pas un produit anodin, et que son usage en thérapeutique (par exemple pour le traitement symptomatique de la spasticité musculaire) est bien connu, et est soumis à  des protocoles, en ce qui concerne notamment l'induction du traitement, qui sont clairement définis.

Think of everything you've got
For you will still be here tomorrow
But your dreams may not

Hors ligne

 

Alapz
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 09 Dec 2014
169 messages
Pour info, il y a des problèmes d'approvisionnement chez les pharmaciens.
Après de nombreux avis de médecins, je tente pour mes douleurs chroniques.
Bien conscient des effets secondaires eventuels, je tente tout de même en douceur.
Je n'ai rien lu sur les pertes de mémoire... C'est important pour moi.
Pour le moment de la prise, certains me conseillent le soir, d'autres le matin. Une fois de plus, mes médecins ont des avis partagés...
Je n'ai pas oublié les tests faussés des labos et une AMM qui ne me concerne pas à  priori, mais...mais...

Hors ligne

 

YourLatestTrick 
Adhérent PsychoACTIF
France
100
Inscrit le 21 Oct 2013
1322 messages
Concernant l'amnésie antérograde, ça a été tres marqué chez moi, MAIS, il faut savoir que pour l'effet récréatif, je potentialise le lyrica avec une benzodiazepine. Ça décuple, chez moi, les effets agréables.

Donc pour ce qui est de la mémoire, les bzd jouent évidemment un rôle. Mais c'était bien plus marqué qu'avec une simple prise de benzodiazepines, clairement.

Think of everything you've got
For you will still be here tomorrow
But your dreams may not

Hors ligne

 

Alapz
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 09 Dec 2014
169 messages
Ok merci à  toi, car cette amnésie antérograde, avant que je cherchais, désormais je ne veux plus l'avoir.
Perso, je ne cherche pas le côté récréatif, ce qui m’intéresse c'est d'en prendre le moins possible mais tenir sur la durée (si ça marche pour mon dos et &)
et sans benzo (je suis en train de me sevrer tranquilement du valium)
A suivre... Je suis tout de même très étonné du faible nombre de témoignages sur cette molècelule

Hors ligne

 

YourLatestTrick 
Adhérent PsychoACTIF
France
100
Inscrit le 21 Oct 2013
1322 messages
D'un côté c'est employé pour des indications tres spécifiques, mais pour ses utilisations moins courantes ou hors AMM, y'a clairement des choses à  tirer de ce médicament.
J'ai testé les benzos, les barbituriques, les neuroleptiques, les AD, enfin j'ai une bonne vue d'ensemble des traitements employés pour l'anxiété.
Et pour moi, aucun n'arrive à  la cheville du lyrica pour l'anxiété. Bien sur ,il y a des effets secondaires, une accoutumance, etc.
Mais je vois effectivement peu de témoignages de gens suivis pour le traitement de l'anxiété par la pregabaline.

Think of everything you've got
For you will still be here tomorrow
But your dreams may not

Hors ligne

 

orbi 
Nouveau Psycho
Belgique
000
Inscrit le 21 May 2015
60 messages
Bonsoir,

   J’avais oublié que j'avais posté dans ce post et je n'étais pas revenu alors que tu m'avais répondu rapidement: merci & sorry.
J'ai bien pris en compte tes conseils. Je connais un des représentant de Pfizer... D'où 2 boites de 14 (75mg) en cadeau.
   Je m'en suis tenu à  tes remarques, j'ai testé une première prise à  300 mg. Pas vraiment senti les effets. J'ai attendu 3h avant de m'envoyer un peu de tramadol. J'ai testé 2 jours plus tard une dose à  375mg, j'avais un peu l'impression d'être sous un léger benzo.
   Mon cerveau est-il déréglé à  ce point? Je me suis renseigné sur sa méthode d'action. Dans ce que je prends (et ai pris), il n'y a rien qui a joué et interféré avec le "circuit' d'action et de métabolisation de la molécule. Est-ce l'habitude de cet état induit par d'autres substances?

   Par contre, en lisant la notice, cela m'a rappelé le Cymbalta qui, à  la base était employé comme un antidépresseur et est entré, par la suite, dans le traitement des douleurs chroniques.
Je vais essayer 750mg un jour où j'aurai décidé d’arrêté complètement le tramadol.

   Bonne soirée.

Hors ligne

 

Alapz
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 09 Dec 2014
169 messages
Hello à  tous,
Je vais démarrer le Lyrica, après mûres réflexions.
Pour la première prise, qui est très faible (25mg) plutôt le soir ou le matin ? (puis dans 5 jours, 50mg, puis 5 jours après 75mg)
En gros cette dose facile-t-elle l'endormissement ou excite t-elle ?
Mon objectif est de limiter mon anxiété, et de tenter de limiter mes douleurs notamment nerveuses, donc de monter à  la dose la plus faible sans avoir à  m’inquiéter de la dépendance liée.
Je suis en train de descendre le valium que je prends depuis 6 mois, je suis encore à  4mg/jour.
Des petits conseils pour cette première prise ?

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
9700
Inscrit le 22 Feb 2008
9551 messages
Blogs
Je pense qu'il vaut mieux voir avec ton medecin qui a tous les paramètres. Mais un conseil général est d'aller doucement, il vaut mieux etre plutot au dessous qu'au dessus , au moins pendant quelques jours.
Pour l'horaire de prise, je pense qu'il vaut mieux commencer le soir, sauf si tu conduis ou travaille pendant la nuit.

https://medicaments.pfizer.fr/medicamen … ul2013.pdf

voir aussi cette discussion
http://www.vulgaris-medical.com/forum-sante/lyrica-1

Amicalement.

Dernière modification par prescripteur (09 juin 2015 à  08:41)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

Alapz
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 09 Dec 2014
169 messages
Merci Prescripteur pour cette indication et ces documents.
Mes médecins me laissent libre-choix pour démarrer le Lyrica, tant que je démarre doucement et effectivement que je monte progressivement, par période de 5 jours, à  la dose minime la plus bénéfique.
Pour les 4mg de Valium que je prends encore, personne n'est en mesure de me dire s'il faut continuer ou pas, avec le Lyrica.
Je trouve dommage de ne pas avoir plus de conseils par mes médecins à  ce titre, j'y vois un manque d’expérience.

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
9700
Inscrit le 22 Feb 2008
9551 messages
Blogs
A priori pas de problème avec des doses progressives de Lyrica. Il y a potentialisation modérée des effets secondaires.
http://www.drugs.com/drug-interactions/ … 2-441.html
Par contre, l'article recommande bien  d'éviter d'ajouter de l'alcool à  l'interaction !!
Amicalement

Dernière modification par prescripteur (09 juin 2015 à  13:07)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

Alapz
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 09 Dec 2014
169 messages
Merci !

Hors ligne

 

Alapz
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 09 Dec 2014
169 messages
Cela y est, j'ai démarré avec 25mg, rien de notable en terme d'effets positifs comme négatifs.
J'ai senti un apaisement 1h après, une dizaine de minutes très agréable qui m'ont donné beaucoup d'espoir, puis plus rien (j'en attendais beaucoup...)
A suivre dans quelques jours à  50mg

Hors ligne

 

orbi 
Nouveau Psycho
Belgique
000
Inscrit le 21 May 2015
60 messages
salut Alapz,

Je venais voir comment se déroulait ton traitement sous Lyrica.
J'ai pris une dose récréative (qui devait tourner des 500mg), l'effet a été terrible. Je me suis senti vraiment bien, cela  a duré 3-4h (un peu comme une ivresse mélangée à  une dose de benzo, un effet apaisant et "désengoissant"). Dans mon cas, le but était de tester (de façon occasionnelle) sont effet antidépresseur et non anti-douleur.
J'ai lu les doses normalement prescrite, 50mg, c'est assez bas; tu dois rester à  cette posologie ou tu devras augmenter progressivement?

A+.

Dernière modification par orbi (18 juin 2015 à  09:41)

Hors ligne

 

Alapz
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 09 Dec 2014
169 messages
Hello Orbi,

J'ai effectivement démarré le Lyrica, de manière très progressive, afin de trouver la dose minimum la plus utile pour mes douleurs.
25 mg pendant 5 jours
50 mg depuis 3 jours afin de passer à  75mg à  la fin de la semaine.
Je vais donc monter jusqu'à  ressentir un effet (dans la limite de 150mg dans un premier temps)

Mon sentiment :
A 25mg je n'ai rien senti du tout
A 50 mg, toujours rien si ce n'est un léger flottement de quelques minutes où effectivement je ne sentais plus aucune douleur (c'est assez rare pour que je le souligne).

J'en attends beaucoup donc je ne tire aucune conclusion hâtive et respecte scrupuleusement les doses prescrit, alors que j'ai vraiment envie de voir comment mon corps réagira.

Hors ligne

 

orbi 
Nouveau Psycho
Belgique
000
Inscrit le 21 May 2015
60 messages

Alapz a écrit

Hello Orbi,

J'ai effectivement démarré le Lyrica, de manière très progressive, afin de trouver la dose minimum la plus utile pour mes douleurs.
25 mg pendant 5 jours
50 mg depuis 3 jours afin de passer à  75mg à  la fin de la semaine.
Je vais donc monter jusqu'à  ressentir un effet (dans la limite de 150mg dans un premier temps)

Mon sentiment :
A 25mg je n'ai rien senti du tout
A 50 mg, toujours rien si ce n'est un léger flottement de quelques minutes où effectivement je ne sentais plus aucune douleur (c'est assez rare pour que je le souligne).

J'en attends beaucoup donc je ne tire aucune conclusion hâtive et respecte scrupuleusement les doses prescrit, alors que j'ai vraiment envie de voir comment mon corps réagira.

Salut Alapz,

  J'espère qu'à  75mg, tu auras cette absence de douleur. J'étais étonné des doses plus faible car j'ai eu comme échantillons des 75mg (que j'avoue avoir fini aujourd'hui, à  savoir une dose de 450mg; ok c'est récréatif et je n'en ai plus roll).

   De mon coté, je ressens effectivement ce flottement (pas désagréable, c'est mon opinion) et je trouve cela très efficace pour mon problème de tramadol (cela pallie le manque, sans, chimiquement, agir sur les mêmes neurotransmetteurs).

   J’espère de tout cœur que cela pourra t'aider (comme je te l'ai écris précédemment, j'ai un ami qui a des douleurs chroniques semblables aux tiennes donc j'essaye d’imaginer ce que tu dois ressentir).
Que tu aies enfin trouvé de quoi t'apaiser. Et si cela marche pour toi, j'en parlerai à  mon ami.

Bonne journée.

Hors ligne

 

Alapz
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 09 Dec 2014
169 messages
Ne me demandez pas pourquoi mais à  75mg le soir, au bout de 10 jours, il y a un "truc" chez moi.
Mes douleurs n'ont pas disparu complètement mais je sent enfin quelque chose qui m'apaise. smile

Dernière modification par Alapz (23 juin 2015 à  08:26)

Hors ligne

 

Alapz
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 09 Dec 2014
169 messages
Le Lyrica pour moi, c'est un copier-coller du Rivotril.
Côté anti-épileptique qui calme bien mes douleurs.
Côté épuisant et mal sous les yeux avec 75mg de Lyrica, comme avant avec 2mg de Rivotril.
Et comme par hasard, j'ai besoin de moins de Valium
Je sens clairement que cela aide et pour revenir au sujet initial du topic, cela calme bien les symptômes post-sevrages, j'aurai préféré faire ma substitution avec du Lyrica qu'avec du Valium.
Bref, je vis mal le truc, cela donne encore moins de sens au retrait du Rivotril !

Dernière modification par Alapz (26 juin 2015 à  19:59)

Hors ligne

 

orbi 
Nouveau Psycho
Belgique
000
Inscrit le 21 May 2015
60 messages

Alapz a écrit

Le Lyrica pour moi, c'est un copier-coller du Rivotril.
Côté anti-épileptique qui calme bien mes douleurs.
Côté épuisant et mal sous les yeux avec 75mg de Lyrica, comme avant avec 2mg de Rivotril.
Et comme par hasard, j'ai besoin de moins de Valium
Je sens clairement que cela aide et pour revenir au sujet initial du topic, cela calme bien les symptômes post-sevrages, j'aurai préféré faire ma substitution avec du Lyrica qu'avec du Valium.
Bref, je vis mal le truc, cela donne encore moins de sens au retrait du Rivotril !

Que vas-tu faire: poursuivre le traitement, redescendre à  50mg ou le stopper?
Je note bien ton avis concernant la substitution, je poserai la question quand je verrai le spécialiste.

Hors ligne

 

Alapz
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 09 Dec 2014
169 messages
Pour le moment, j'ai descendu de 75 à  50mg, je reste à  cette dose en attendant de voir, de lire tout ce que je peux sur la dépendance et tolérance liée.
Mon généraliste me dit que c'est moins addictif que les benzodiazépines mais bon, mais bon...
Je ne comprends pas la différence entre le Lyrica et une benzo, c'est mon problème.
Il me manque des informations, il faut absolument que je sache TOUT.
Je voudrais savoir si je peux le prendre par intermittence.

D'autres avis/commentaires sur ce produit pour gérer le manque d'opiacés et cie :
https://lucid-state.org/forum/archive/i … -8945.html

Dernière modification par Alapz (28 juin 2015 à  10:23)

Hors ligne

 

orbi 
Nouveau Psycho
Belgique
000
Inscrit le 21 May 2015
60 messages
http://www.benzo.org.uk/freman/bzcha01.htm

Pour le mode d'action des benzos. Le Lyrica aagit également sur la GABA mais je ne sais pas si son mode d'action est identique. Je ne peux répondre à  ta question concernant la régularité des prises; un point à  prendre en compte dans ce cas est la demi-vie métabolique du médicament et de ses métabolites actifs. Par exemple, je sais que certains antidepresseurs sont à  prendre une fois par semaine.
Cela ne répond pas à  ta question mais cela prouve qu'elle est tout à  fait fondée wink

Je comprends que tu veuilles tout savoir, surtout sur ce que tu peux t'administrer et en tenant compte de ton sevrage(le choix de mes études a été poussé pour cette envie de savoir également)

[edit] en voyant le lien que je t'ai posté, je me dis que tu as déjà  du parcourir ce site car il est basé sur la méthode Ashton.

Dernière modification par orbi (28 juin 2015 à  11:35)

Hors ligne

 

YourLatestTrick 
Adhérent PsychoACTIF
France
100
Inscrit le 21 Oct 2013
1322 messages
Si je me souviens bien, la pregabaline n'interagit pas directement avec les récepteurs du GABA, mais plutôt avec les transporteurs du GABA ;cela explique, je pense, l'importante synergie des effets lors d'une prise concomitante de BZD par exemple.

Think of everything you've got
For you will still be here tomorrow
But your dreams may not

Hors ligne

 

Alapz
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 09 Dec 2014
169 messages
Merci Orbi, je connaissais effectivement ce lien puisque j'ai fait le sevrage du Rivotril avec la methode Ashton.

Merci également YourLastestTrick pour ta précision sur le fonctionnement de la Pregabaline, mes recherches m'ont également amené à  voir qu'il agissait sur le transporteur ou récepteur α2δ-1
Je ne parviens pas encore à  tout comprendre le rôle du α2δ-1
http://www.sciencedirect.com/science/ar … 7409011854 / http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2791798/

Tout ce que je sais et c'est déjà  super important pour moi, c'est que la pregabaline fonctionne très bien chez moi, bien mieux que le Rivotril. (pour le moment)
L'idée est donc pour moi de savoir si je vais avoir les mêmes problèmes avec un usage à  long terme avec cette molécule, qui n'est pas une benzo, mais reste apparentée.

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
9700
Inscrit le 22 Feb 2008
9551 messages
Blogs

Hors ligne

 

Alapz
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 09 Dec 2014
169 messages
Merci, vraiment merci Prescripteur !
C'est exactement ce que je cherchais.
Mes premières lectures me poussent à  dire que c'est "moins pire" qu'une benzodiazépine telle le Clonazepam.

Quoique.. Quoique... Cette sacrée référence :

There exist reports of patients with history of opioid and/or benzodiazepine abuse who considered pregabalin withdrawal to be worse than benzodiazepine or heroin withdrawal". Ref11

Pire, cela existe ? smile Faut mieux en rire

Ref11 =
http://www.relis.no/Bivirkninger/Nytt_o … smeldinger
Traduction maladroite du Norvégien=>
http://translate.google.fr/translate?hl … rev=search

Un patient ayant des antécédents d'opiacés et benzodiazepinmisbruk a indiqué que l'arrêt de la prégabaline a été le plus difficile désintoxication qu'il avait traversé. Un autre a déclaré qu'il était pire interrompre la prégabaline que l'héroïne. Un usager de drogue a également spécifié que la réduction de la prégabaline a donné des symptômes de sevrage comme il l'avait jamais connu.

Dernière modification par Alapz (29 juin 2015 à  19:16)

Hors ligne

 

drugs'psychose91 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 02 Nov 2012
11 messages
Salut salut!

Étant sous traitement lyrica depuis plus d'un an, je pense pouvoir donner un avis sur le sujet...
J'ai était victime d'un accident de scooter le 15/05/2012
, jai eu une fracture à  grand déplacement de la glène de l'omoplate, et était opéré ect...
Mais malheureusement j'ai eu des complications notamment une algoneurodystrophie ( enfin ce que disent les spécialistes que j'ai pu rencontrer)mais celle ci n'ai plus visible sur syntigraphie osseuses alors que mes douleurs persiste!
Cela me fait des douleurs neurologique, ( mais rien sur EMG bizarrement) paresthésies, fourmillement," coup de jus", de la main droite jusqu'au cervicales et même un engourdissement jusqu'au pavillon de l'oreille droite...
Bref étant sous TSO depuis 6ans, j'ai donc du mal à  trouver quelque chose pour apaiser mes douleurs...?
Et personnes n'arrivent à  trouver ce que j'ai...
Mon médecin m'a prescris du lyrica il y a un peu plus d'un an donc, et j'ai eu des doses de 3 fois 150mg/J et maintenant je suis juste à  100mg le matin...
J'ai du descendre progressivement les doses car symptômes de sevrage et manque horrible!
Genre à  péter un cable et tous balancer dans mon appartement et d'aller au urgence car j'en avais plus et mon doc était en vacances...
Aussi une bonne prise de poid: 10 kg
J'ai vu d'autre témoignages dans ce sens... Et l'accoutumance viens très vite, au début je pouvais en prendre des doses récréatives mais cela c'est arrêté très vite! (Au debut je prennais 1,5g et ca le faisait, impression d'ébriété et somnolence, style opiacé ,mais si tu reprend le même dosage le lendemain tu à  l'impression d'en avoir pris que 200mg!)
Malheureusement je ne ressent pas de grands changements significatif pour dire qu'il est vraiment utile pour moi...
Mais en restant à  100mg juste le matin j'ai réussi à  reperdre les kilos pris auparavant et continue donc à  le prendre... ?
Les seuls effets secondaires qui me gêner quand je prenais de grosses doses, c'était une perte d'équilibre flagrante et cette prise de poid( je précise que c'est arrivé quand j'étais hospitalisée en rééducation et je prenais les doses à  heure fixes, et j'ai eu l'impression que c'est cela qui m'a fais grossir)
Voilà  pour le lyrica/ pregabaline, je pense que ce médicament et assez méconnu et que l'on ne sais pas exactement tous les effets négatif qu'il peut engendrer...

Merci à  vous pour tous vos témoignages, cela m'a pousser écrire au lieu de lire uniquement...


PS:le lyrica est également utilisé contre l'épilepsie...
Sinon pour être plus précise en ce moment je prend:
120mg/j de méthadone
400mg/J de tramadol( je vois un médecin de la douleur et il m'a pousser à  essayer de prendre une haute doses pour voir) mais rien, j'ai l'impression de n'avoir que les effet négatif!
Agressive par moment. Hyper sudation encore pire qu'avant, constipation chronique donc ça n'aide pas... Spasme ect...
Bref j'ai vraiment l'impression de prendre du vent!
Et donc 100 mg de lyrica le matin...
Voila...
Merci à  ceux qui m'ont lu! En mode roman... Dsl!

Dernière modification par drugs'psychose91 (30 juin 2015 à  00:22)


"J'en arrive à  l’héroïne, le fameux "cheval".(...) Le flash à  l’héroïne est somptueux, royal.

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Pregabaline en sevrage d'opiacé
par Psychoco92, dernier post 09 octobre 2020 à  20:56 par Psychoco92
  8
[ Forum ] Arrêt & Sevrage - Pregabaline ou Gabapentin dans le sevrage benzo
par Escape, dernier post 04 mars 2022 à  08:49 par prescripteur
  1
[ Forum ] Combien de temps avant symptômes sevrage pregabaline
par Psychoco92, dernier post 16 mai 2022 à  12:12 par LeDoc86
  2
  [ PsychoWIKI ] Pregabaline (Lyrica), effets, risques, témoignages
  [ PsychoWIKI ] Opioïdes et opiacés
  [ QuizzZ ] Risquez vous une overdose d'opiacé ? (heroine, morphine, methadone)
15578 personnes ont déja passé ce quizzz !
  [ QuizzZ ] Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
15535 personnes ont déja passé ce quizzz !

Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
En ce moment sur PsychoACTIF  
 Psychoactif 
Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
Il y a 9jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
 Psychoactif 
Les résultats de l’enquête sur la communauté Psychoactif en 2021
25 mars 2022Annonce de Equipe de PsychoACTIF
 Forum UP ! 
CBD comme antidépresseur
Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum UP ! 
Diazépam - Effet secondaire le lendemain d'abus
Il y a 19hDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum 
Conseils pour l'injection - Quelle quantité d'acide ascorbique?
Il y a moins d'1mnNouvelle discussion de Onlymoi dans [Heroïne...]
 Forum 
Test colorimétrique - Est-ce vraiment de la 3?
Il y a 5mnCommentaire de Katma dans [Cathinones et RC stim...]
(11 réponses)
 Forum 
Plus de site pour commander de la 3mmc
Il y a 16mnCommentaire de Katma dans [Research Chemicals (R...]
(21 réponses)
 Forum 
TOR - Vérifier lien Onion (pgp)
Il y a 27mnCommentaire de Katma dans [Anonymat et sécurité...]
(1 réponse)
 Forum 
Effets - Cocaïne inhabituel
Il y a 51mnNouvelle discussion de KolaCoca dans [Cocaïne-Crack...]
 Forum 
Produits de coupe - Détection des produits de coupe
Il y a 1hNouvelle discussion de KolaCoca dans [Cocaïne-Crack...]
 Forum 
Tout savoir sur la cocaine
Il y a 2hCommentaire de - caramel beurre... dans [Cocaïne-Crack...]
(2 réponses)
 Forum 
Aspect, gout & odeur - Sondage cocaine expériences
Il y a 2hCommentaire de KolaCoca dans [Cocaïne-Crack...]
(2 réponses)
 Blog 
Mon dealeur de C me harcèle
Il y a 6hCommentaire de ChaChatte dans le blog de oxylove
(6 commentaires)
 Blog 
*Le camégoïste
Il y a 8h
2
Commentaire de BREIZH AR PEOC'H dans le blog de BREIZH AR PEOC'H
(30 commentaires)
 Blog 
Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
Il y a 9h
13
Commentaire de Morning Glory dans le blog de Equipe de PsychoACTIF
(34 commentaires)
 
  QuizzZ 
Evaluer la gravité de votre addiction
Dernier quizzZ à 04:49
 PsychoWIKI 
PAWS, le syndrome prolongé de sevrage
 Topic epinglé 
Neurchi 2 Psychoactif
 Nouveaux membres 
01Expedia&moi, ELIA, KolaCoca, Oo-TheRedMan-oO, twiixx nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
par Equipe de PsychoACTIF, le 11 May 2022
Voici l'édito du Fanzine N°5 de Psychoactif. Psychoactif mène un combat contre la stigmatisation de l'utilisation des drogues. Le langage est un outil important pour transmettre des messages et le choix des termes compte. Jusqu'à là, nous avions utilisé l'acronyme « UD » pour parler des u...[Lire la suite]
 Test 2map (ap237)
par Unposcaille, le 03 May 2022
Bonjour à tous, Malgré tous les messages avertissant de la toxicité et de la corrosivité du 2map, j'ai décidé de tester car c'était le seul opioide disponible sur les sites que je connais qui ne soit pas un dérivé du fentanyl. Les messages sur la dose à prendre sans tolérance sur reddit...[Lire la suite]
 Comment gérez vous votre dépendance ?
par Jérimadeth, le 14 Apr 2022
Mes dépendances sont bien installées, alors pourquoi les déloger ? L'homme naît dépendant (nourrisson), il meurt dépendant (vieillard). Entre les deux, on dépend aussi (de l'argent, des autres, de la bouffe, etc.), j'ai décidé d'être libre d'être dépendant. Savoir faire avec, c'est ma li...[Lire la suite]
Tous les morceaux choisis
Les derniers champis

d'accord avec Fraise-Pamplemousse soit tu mens soit tu ne réfléchis pas assez dans [forum] ai-je pris un risque?
(Il y a 5h)
j´approuve dans [commentaire de blog] Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
(Il y a 8h)
Elle vont se boucher,tranquille....marco dans [forum] 1er shoot et je n’arrive pas à trouver quelque chose qui sert de garrot efficacement
(Il y a 16h)
Parfait dans [commentaire de blog] Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
(Il y a 1j)

Pied de page des forums