Votre addicto et vous ?

Publié par ,
9213 vues, 12 réponses
avatar
Caïn homme
PsychoAddict
Inscrit le 04 Oct 2013
2003 messages
Je m'interroge sur la relation qui unit l'ud et son toubib.
Pour ma part, je m'estime globalement satisfait. Le mec (mon addicto) a fait son job. Quand je suis allé le voir (envoyé par mon généraliste), on a discuté, je lui ai expliqué mon cas (j'étais au fond du trou moralement). J'ai rempli une fiche. Il m'a prescrit mon traitement, suboxone 2 mg. Que je suis à  peu près sérieusement depuis un an et demi. Il est devenu mon "médecin référent" et m'a donc aussi aidé pour de petits pépins de santé. Il m'a même reçu avec ma femme qui s'inquiétait pour moi... Donc tout va bien.
Sauf que chaque mois, c'est un peu la même chose, on discute cinq minutes, il me refait mon ordo, on se serre la main et basta. J'ai l'impression de n'être jamais allé au fond des choses avec lui, ni même tenté de comprendre le pourquoi du comment... Quand il m'a demandé d'essayer de couper en deux mon cachet, juste pour voir, je l'ai fait, je lui ai dit ensuite que ça m'angoissait parce que ça me mettait dans une optique de sevrage alors que je suis très bien dans la substitution... Il m'a dit OK, pas de problème on reste comme on est.
Voilà . Comment cela se passe-t-il pour vous ? Quel est votre sentiment sur votre addicto ?

La drogue c'est de la merde, surtout quand t'en as plus.

Hors ligne

 

avatar
Caïn homme
PsychoAddict
Inscrit le 04 Oct 2013
2003 messages
Désolé, je m'aperçois que le sujet a été évidemment maintes fois abordé ici. Mais bon, que ça ne vous empêche pas de me donner votre ressenti. C'est jamais inutile de mettre des mots sur ce que l'on éprouve.

La drogue c'est de la merde, surtout quand t'en as plus.

Hors ligne

 

blue pearl femme
Psycho junior
Inscrit le 24 Jun 2013
336 messages
Salut
J'ai rdv le 5 janvier avec un addicto mais je suis pas passer par mon médecin j'ai pris l'initiative seul car je m'en sort pas cela fait plus d'un an que j'essaye malgré que mon médecin traitant essaye aussi de m'aider mais c'est une cata à  on n'y arrive pas surtout sur le plan spycologique
donc j'aimerais savoir  toi qui passe par un addicto comment sa se passe je suis accro à  la codeine on a essayer avec des trucs à  libération prolonger plus un traitement anti depresseur et rien je replonge au final je le retrouve avec plus de trucs à  avaler alors que mon but c'est de ne plus rien prendre
Je connais pas et j'aimerai que tu m'explique comment sa se passe les rdv si tu as était hospitaliser etc etc
Merci à  toi bon courage pour la suite

Hors ligne

 

avatar
majama femme
Adhérent PsychoACTIF
Inscrit le 12 Nov 2014
635 messages
Salut Caïn,

Ca se passe de la même manière pour moi le blabla traditionnelle a chaque rendez-vous et pas plus.Je pense qu'il font leurs job mais pour ma part mon addicto lui n'est pas psy et je me posait la question ? Pour gratter et trouver le fin fond du problème ne serait-il pas judicieux de contacter un psy en parallèle pour soigner le fond et pas uniquement la forme ..Je ne remet pas en cause ni ton ni mon addicto le miens est bien cool aussi d'ailleurs,mais sont-ils  tous former pour aller plus loin que t'écouter te donner des tuyaux et te prescrire ton traitement ? Par exemple le miens est généraliste de formation et addictologue seulement depuis 2 ans.Malgré ses compétences  je suis pas sur qu'il puisse m'aider lui seul à  régler mon problème.C'est très personnelle comme réponse.Après je sais pas se que tu veux ou se que tu attends vraiment de sa part..Moi il me dit que j'ai pas besoin d'un psy mais à  côté de ça moi je pense que si .. J'vais surement prendre un rendez vous même.. 

salut

Peu importe le flacon pourvu qu'on aie l'ivresse..

Hors ligne

 

avatar
away
Banni
Inscrit le 20 May 2013
2612 messages
Bonsoir les Psychos,

Situation : 21 années de codéine (+shit+tise+benzos)
                juin 2013 : suivi en CSAPA (95), traitement sub 10mg (actuellement).

Ce que je peux vous dire à  ce sujet, c'est que j'ai appris lors du dernier rdv avec mon addicto ( qui m'a toujours suivi pendant ces 18 mois) qu'elle quittera la structure fin janvier 2015.

Merde......ai-je pensé.
J'avais de réels bons rapport avec cette personne, toujours à  l'écoute, qui savait de quoi je parlais, sans jugement et facilement disponible (bien que...)
Elle arrivait à  me restreindre quand c'était nécessaire au niveau de mon traitement.
Comment dire ?
Et bien, je me sentais vraiment vraiment suivi et c'est ce qui fait qu'aujourd'hui je me dis encore plus qu'un TSO est  un engagement avec soi-même car je vais devoir poursuivre mon chemin maintenant avec une nouvelle personne et que cela ne se passera pas forcément aussi bien donc je devrais être bien vigilant et rester sur ma ligne directrice .

J'avais demandé il y a quelques mois à  mon généraliste s'il voulait bien prendre en charge mon traitement (juste pour voir), ça a été non.

Encore il y a quelques mois, j'ai demandé la même chose à  mon psy : ça a été non aussi.

Le sub me réussit bien et même si je change de medecin, je vais tout faire pour poursuivre le plus correctement possible.

Voilà  ce que je peux vous dire de la petite expérience .

Sincèrement, je suis DEG

Bonne soirée à  tous (Psychoactive ou non)

Away

Give me convenience or give me death

Y a pas à  dire, le traitement est une chose mais l'interlocuteur aussi, c'est essentiel.

Dernière modification par away (17 décembre 2014 à  20:34)

Hors ligne

 

avatar
majama femme
Adhérent PsychoACTIF
Inscrit le 12 Nov 2014
635 messages
A Blues Pearl,

Le mieux c'est d'aller voir tu te feras ta propre idée et tu n'as rien à  perdre et plutôt tout à  gagner..Ensuite c'est sur que ton interlocuteur doit évidement te correspondre,enfin j'entends par la que le contact doit passer pour engager et d'une la conversation et de deux une bonne prise en charge.J'ai eu de la chance le premier que j'ai vu tout y était.Après tu peux aussi certainement tomber sur une personne avec qui tu n'as pas de feeling et du coup la prise de contact sera plus difficile .Je te le souhaite pas et je pense que la majorité des docs qui travaille en addictologie sont ouvert d'esprit.Donc si ça va pas t'essaie ailleurs..Mais honnêtement je conseil de franchir le cap . Perso ça m'a fait un bien fou mais il y a matière pour ma part à  aller chercher encore plus loin pour en finir avec la drogue même si au fond c'est surement moi qui détient toutes les clés..

Ps:pour ma part pas d'hospit juste un rdv par semaine et des discutions sur la drogue et autres,ça fait du bien.Le mien a le don de redorer la piètre image que j'ai de moi.Du coup tu reprends confiance en toi et en la vie c'est déjà  pas rien .

salut

Dernière modification par majama (17 décembre 2014 à  22:11)


Peu importe le flacon pourvu qu'on aie l'ivresse..

Hors ligne

 

avatar
Bicicle
Rat de laboratoire
Inscrit le 08 Aug 2011
1701 messages
Away : je comprends bien ton soucis par rapport à  l'addicto avec qui tu avais tissé des liens ! C'est sûr que y'a de quoi être déçu qu'elle parte si le rapport était bon !

Mais n'oublie pas que tu suis une substitution pour toi et toi seul ! Elle, elle te prescrit et te soutien/parle avec toi ok, mais ce n'est pas pour elle que tu fais tout ça... Mais bien pour toi ! (D'ailleurs j'en profite au passage pour te dire bravo pour ton évolution, c'est bien d'être passé au sub, ça a l'air de bien te réussir !)

Et puis il n'y a pas de raisons que le/la prochaine doc ne soit pas bien smile

Perso, je n'ai pas spécialement de dialogue avec la personne qui me prescrit la métha : j'y vais à  contrecoeur tous les 14 jours récupérer ma métha au centre... Je sais qu'à  chaque fois c'est le même truc : "bonjour, ça va ?" "oui" "aurevoir".
Et comme je suis pas du genre à  débarquer dans le bureau de la personne et d'étaler ma vie de moi même, il n'y a aucun dialogue lol !

Est-ce un bon addicto ? Je suis mitigée lol, mauvais psy c'est sûr et certain lol. Après si ça se trouve c'est moi qui suis une mauvaise patiente lol !! big_smile

Dernière modification par Bicicle (17 décembre 2014 à  23:14)


"Quiconque fait deux cent mètres sans amour, va à  ses funérailles vêtu de son linceul." W.Whitman

Hors ligne

 

avatar
psychodi homme
Pour ma santé :5 weed et j'les fume par jour
Inscrit le 24 Jul 2013
951 messages
salut Caïn
tu écris :

Caïn a écrit

Donc tout va bien.
Sauf que chaque mois, c'est un peu la même chose, on discute cinq minutes, il me refait mon ordo, on se serre la main et basta. J'ai l'impression de n'être jamais allé au fond des choses avec lui, ni même tenté de comprendre le pourquoi du comment...

je vais te réponde de ma place de psychologue en CSAPA (pratique la double casquette psycho en CSAPA et fumeur de weed, ça permet de switcher de l'un à  l'autre...même si ça peut parfois mettre en porte à  faux vis à  vis des collègues réfractaires à  toute idée de prendre des prod hors du tabac et de l'alcool avec modération...il en reste)

As-tu abordé cette question avec ton doc ? Celle de prendre + que 5 minutes, de parler un peu ? De ton besoin d'approfondir un peu "le pourquoi du comment" ?
Il pourra peut-être :
- soit entendre ta demande et t'accorder + de temps
- soit t'orienter sur un(e) collègue psychologue ou psychiatre qu'il connait s'il bosse en CSAPA (je te conseille plutôt le psychologue, genre je prêche pour ma paroisse mais l'écoute n'est parfois et même souvent pas la même...question de formation de base)
- soit te donner des adresses de gens à  aller voir (mais ça risque d'être payant, sauf si c'est un psychiatre)
- soit botter en touche (faut pas exclure cette option)

S'il est juste prescripteur, il fait son job, comme tu dis...et s'en tiens là , avec une écoute minimale de chez minimale...

Tu te sens de lui en parler ?


il y a des jours étranges
il y a des jours, j'm'étrangle
Surtout...ne pas se biler sur la route...
Psychoactif ? Faut s'abonner là, vite !!

Hors ligne

 

avatar
Amarnath homme
Ni ceci Ni cela
Inscrit le 26 Jan 2014
1041 messages
Désolé Caïn, je n'ai pas d'autre rapport qu'avec mon médecin femme, qui me donne ce que je veux, car se sentant coupable de m'avoir un peu facilité la prise d'oxycodone en me répétant que je n'avais rien à  craindre, tant que j'avais des douleurs…. C'est vrai car j'ai encore des douleurs, mais des douleurs de manque !!! lol

Mon cher Away, une image m'est apparue, quand tu as partagé ta crainte du départ de ton doc.
Je me suis revue les premières fois avec mon père, quand il m'apprenait à  faire du vélo. Une fois les roulettes retirées, il me retenais par la selle pour l'équilibre (pendant que je me faisais les selles sur moi !!!) et m'encouragé à  pédaler. Je savais qu'il allait lâcher la prise, et je lui disais non non, ne me lâche pas, je vais tomber. Il me répondait que ça va, je te tiens et il lâchait la selle ! Jusqu'au moment ou, j'ai enfin réussi à  tenir en équilibre, comme par magie et joyeusement j'ai fais mes premiers tours de roue tout seul.

Ne t'inquiètes pas pour la transition, cela va bien se passer parce qu'il y a bien longtemps que tu n'as plus de roulettes et que tu es prêts à  parcourir le monde librement et joyeusement.
De plus, peut-être que la ou le nouveau doc, pourra peut-être t'offrir une présence de qualité.

Everything is possible, you can run and fly, trust on yourself, you can do it.

Give you faith or give you death.

Amarnath le grand garçon, qui sait faire du vélo.

Et si tout ceci, n'était qu'une blague !

Hors ligne

 

blue pearl femme
Psycho junior
Inscrit le 24 Jun 2013
336 messages
Salut
Voilà  premier rdv le 5 janvier par contre est ce qu'il faut un courier du médecin ????
Lors du premier rdv comment ça se passe est ce que des le premier rdv l'addictologue vous met dessuite en sevrage ou ça ce fait plus tard ???
Est ce que c'est lui aussi qui décide de qu'elle manière de si prendre ou si c'est nous qui disons je préfère ceci ou je préfère cela (hospitalisation maison ambulatoire substitue)???
Enfin comme vous pouvez le voir je m'interroge beaucoup l'année dernière quand j'avais une addicto c'est elle qui m'a envoyé vers le centre de la douleurs et c'est la seul fois que l'ai vue depuis
Merci pour vos réponses à  très vite salut

Hors ligne

 

avatar
Caïn homme
PsychoAddict
Inscrit le 04 Oct 2013
2003 messages
Merci à  tous de vos réponses.
Je vais essayer de répondre collectivement. Oui effectivement, comme le suggère Psychodi avant de compléter ma séance avec mon addicto chaque mois par des séances avec un psy, je pense qu'il faut au moins essayer de creuser les choses avec lui. D'ailleurs je m'aperçois que je n'en ai peut-être pas besoin, en fait c'est sans doute parce que je m'attendais à  d'avantage de dialogue de sa part. Après tout qu'il n'ait pas lieu n'est pas si grave, il m'a sorti d'une période qui commençait à  sentir pas bon du tout (genre l'escalade que j'avais réussi à  éviter jusque là  qui devenait inévitable, avec tout ce que ça suppose en termes de destruction de vie perso et professionnelle).
C'est vrai aussi qu'à  chaque fois que j'ai eu une question précise à  lui faire, il m'a écouté et répondu.
Autre chose que je voulais mentionner, il bosse avec un autre addicto qui reçoit beaucoup de monde. Quelques fois la salle d'attente, en plus minuscule, c'est la Cour des Miracles, genre rendez-vous de défoncés et cas sociaux. Des mecs en manque, le teint verdâtre, en sueur (je n'exagère pas même si parfois les patients ne sont pas nombreux et ont une apparence ordinaire). D'un côté je m'en fous un peu, d'un autre ça me renvoie une image de moi que je n'ai pas envie d'avoir...
Voilà , encore merci à  tous pour ce dialogue.

La drogue c'est de la merde, surtout quand t'en as plus.

Hors ligne

 

avatar
Caïn homme
PsychoAddict
Inscrit le 04 Oct 2013
2003 messages
Blue Pearl,
Pour ce qui est des sevrages, d'autres compléteront, mais pour moi, c'est complètement exclu que ça se passe comme ça à  l'arrache sans que tu aies donné ton accord et pris tes dispositions.

Dernière modification par Caïn (18 décembre 2014 à  14:32)


La drogue c'est de la merde, surtout quand t'en as plus.

Hors ligne

 

blue pearl femme
Psycho junior
Inscrit le 24 Jun 2013
336 messages
Coucou
Merci Cain
J'espère que d'autres vont pouvoir répondre
La ou j'ai peur aussi c'est d'être en multi sevrage Parce que depuis que j'essaye je me suis retrouver à  avaler plus de choses que quand je me doper au d'afalgan codéine maintenant j'ai 8 comprimé par jours plus un patch alors que avant je n'avais que la codo:thinking:

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] Médecin - Un addicto souvent en vacance
par leoxy, dernier post 19 mars 2022 par leoxy
  7
logo Psychoactif
[ Forum ] Help ! Besoin d'aide pour un ami qui fréquente un centre d'addicto
par hikikomori, dernier post 20 août 2016 par prescripteur
  46
logo Psychoactif
[ Forum ] Voyage & étranger - Lieux de soins addicto au portugal
par lepare-a-chutes, dernier post 13 mars 2018 par Zazou2A
  9

Pied de page des forums