Cannabis + phenibut = blackout ?!

Publié par ,
7557 vues, 2 réponses
Caveman homme
Nouveau membre
Inscrit le 07 Nov 2015
11 messages
Sujet d'expérimentation (moi-même tongue) :
-homme
-20 ans
-1m73, 78kg
-consommateur de cannabis régulier mais infréquent

Produits consommés :
-phenibut : 6h00 = 1gr, 11h30 = 0,5gr, 17h45 = 0,5gr et 23h40 = 1gr
-cannabis : 18h20 = 1/2 joint "moyen" -> dose moyenne
-alcool : ~19h00-19h20 = 2 verres de ponche -> dose infime

Salut à  tous !

Cette expérience m'est arrivée hier après une journée de repos où j'ai consommé un peu de phenibut et beaucoup marché.
Le soir venu, après une grosse séance d'entraînement (squat) je m'apprête à  me rendre à  une sorte de banquet de fin d'année organisé par une association sportive.
Suivant une alimentation de perte de poids depuis précisément 12 jours, je prévois de bien me remplir le ventre :)
Je préfère préciser, mon objectif #1 est de manger un maximum.

Je pars alors de chez moi vers 17h50 accompagné d'un collègue et un bédo.
Nous parcourons 2km à  pied puis décidons à  18h15 de se poser en attendant un troisième collègue attendu pour 18h30.
Le joint n'est pas excessivement chargé et contient de l'anmesia estampillé "rest" (par le vendeur du DW à  qui je l'ai commandée).

Je fume quelques lattes à  la fois et fait passer, ça monte doucement, rien de particulier.
Le joint est fini rapidement, j'indique au collègue que ça devrait prendre 4-5 mins à  bien monter.

Cette herbe bien particulière m'a souvent valu des défonces mémorables, quasiment des petits trips souvent assez angoissants d'où l'ajout du phenibut pour son léger effet anxiolytique.
Cependant à  ce moment précis je sens quelque chose de différent de d'habitude, l'atmosphère devient extrêmement dense "par vagues", je me sens comme écrasé par la gravité et j'ai chaud.
Je dit à  mon pote : "J'ai des changements de gravité, pas toi ?"
Il ne comprend pas, apparemment rien de tout ça de son côté.
Petite angoisse, peur de perdre le contrôle et de bader.

Puissante montée, je marche quelques mètres puis je perds complètement le contact avec la réalité -> 1er blackout.
Perte totale des capacités visuelles mais je sens encore des "contacts physiques" : ma main sur une vitre, mes genoux sur le sol...
Dans ma tête des pensées s’enchaînent extrêmement vite, l'équivalent d'un film de 2h traverse mes pensées en l'espace d'1/2 seconde et ce durant une dizaine de secondes qui m'ont paru une éternité.
Soutenu physiquement par mon pote, je me traîne quelque part où je m’assois.

Je lui demande une explication détaillée des événements (dont je n'ai pas souvenir) :
-j'ai marché le long d'une vitre et j'ai perdu l'équilibre
-tentant de m'y appuyer je suis tombé à  genou puis je me suis relevé...
-...pour ensuite me jeter par terre sur les genoux avant qu'il me relève et m'aide à  m’asseoir
-il croyait que je jouais la comédie et ne semblait pas saisir le côté surréaliste de la scène

Surpris par son manque d'étonnement je lui fais répéter la succession des événements encore et encore pour qu'il saisisse son caractère insolite, je finis par l'enregistrer sur mon téléphone.

J'attends l'arrivée du 3ème collègue impatiemment, je regarde l'heure : il n'est que 18h28, le temps passe très lentement.
Il arrive à  18h35 et nous "ramasse" en voiture.
Il ne remarque pas mon état, je suis rassuré de pouvoir feindre la normalité.

On arrive sur place, j'essaie de refréner les envies irrépressibles de nourriture et d'agitation qui m'assaillent durant les quelques minutes de discours qui précédent le banquet.

Le signal donné, je bois un verre de ponche et consomme de très grandes quantités de nourriture, des multitudes de petits fours salé allant de la quiche au cheeseburger miniature.
Désireux de cacher mon état j'évite de trop discuter.

Je sens une montée soudaine, je m'adosse à  un mur avec mon second verre de ponche.
Celui-ci finit par terre au paroxysme de la montée où j'ai des images de moi-même prostré sur le sol et criant -> 2nd blackout.
Soutenu par deux amis je sors prendre l'air sous les yeux étonnés de plusieurs personnes.
La scène n'a pas duré plus de 10 secondes.
Contrairement à  ce qu'on pourrait croire je ne ressens aucune angoisse, juste un peu d'embarras.

On me raconte la scène :
-j'ai perdu l'équilibre et ai commencé une lente descente vers le sol
-j'ai fini par poser une main au sol et ai été directement soutenu par mes amis qui m'ont escorté dehors

Au final je n'étais pas prostré, je n'ai pas crié et la scène est passée relativement inaperçue.
Je commence à  m'interroger sur les causes de ces blackouts mais je ne suis pas plus inquiet que ça.

Je retourne à  l'intérieur expliquant aux gens avoir eu un coup de chaud (extrêmement crédible ^^), et je mange autant que possible :)
Je finis même une immense boite de chocolat tout seul.
J'ai définitivement un problème avec la nourriture big_smile

La suite n'est pas très passionnante.

Le 3ème collègue me ramène en voiture vers 21h00, je tiens une conversation normale sans souci.
Nous rejoignons d'autres personnes puis après une discussion rapide je suis chez moi à  21h21 précisément.
Tout ceci sans trahir mon état.

Je mange à  nouveau (d'énormes quantités de pâtisseries orientales) et regarde des vidéos sans intérêt sur internet.
Réalisant qu'il est déjà  23h30, je prends une douche et 1gr de phenibut qui m'expédie au pays des songes à  peine je touche mon lit.

Je me réveille à  6h15 dans une forme olympique et toujours bien high.
Après un petit dej. et une promenade de 1h30 en forêt j'écris ce pavé :)

Durant cette balade que j'ai fini par prendre conscience que le phenibut était très probablement responsable de ces pertes de conscience, en effet j'ai lu sur un forum américain qu'il existait une synergie au niveau dopaminergique entre ces deux substances (pas de référence, à  prendre avec des pincettes).

Merci beaucoup aux quelques personnes qui auront le courage de se rendre jusque là  :)
Désolé si ça manque de clarté, j'écris ce texte avec un esprit bien embrumé.

J'aimerais savoir ce que vous en pensez et si quelqu'un à  déjà  vécu une expérience similaire.

Merci :)

Hors ligne

 

Mohamed chirac sur PA homme
Nouveau membre
Inscrit le 11 Apr 2023
8 messages
J'ai Lu sur un site tout à l'heure que le cannabis et phenibut ne font pas bon ménage ??

Hors ligne

 

cielvanille18 homme
Nouveau membre
Inscrit le 11 Jul 2023
4 messages
Merci pour ton récit.
Du coup combien de temps a duré ce trip? Je veux dire à partir de quand tu as pleinement récupéré?

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] Phenibut - Phenibut
par Acidburns, dernier post 06 août 2016 par Acidburns
  0
logo Psychoactif
[ Forum ] Phenibut - Phenibut, mon expérience
par ipatator, dernier post 02 novembre 2010 par ipatator
  9
logo Psychoactif
[ Forum ] Phenibut - Sevrage phenibut
par tsarazaza, dernier post 11 juin 2020 par Chemi971
  8
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] Les vaporisateurs de cannabis
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] Comment réduire les problèmes respiratoires liés au cannabis
logo Psychoactif   [ QuizzZ ] Evaluer votre dépendance au cannabis
10389 personnes ont déja passé ce quizzz !

Pied de page des forums