Oxycodone / PsychoACTIF

Oxycodone

Publié par ,
15563 vues, 17 réponses
Dubs 
Multi-consommateur aguerri
France
000
Inscrit le 27 Jan 2014
26 messages
Bonjour à  tous,

J'ai consulté régulièrement ce site mais je n'ai jamais été très actif. C'est donc l'occasion pour moi de me présenter, j'habite Paris et j'ai la vingtaine.

Après trois ans de prise intensive de Xanax, j'ai réussi à  me sevrer progressivement avec un switch progressif sur le Valium, puis l'arrêt du Valium progressif. C'est hors sujet aujourd'hui, mais ça me permet de vous expliquer "ma tendance à  la dépendance" !

J'ai commencé la prise d'oxycontin suite à  une prescription pour une violente fracture. 120mg matin et soir, soit 240 mg / jour. Je ne vais pas vous mentir, la douleur a disparu avant 28 jours et j'ai commencé à  enlever la pellicule pour crusher et sniffer l'oxycodone (j'avais bien senti que c'était fort, et j'ai donc trouver cette technique de conso sur internet)

Une fois à  sec, j'ai pris le risque de faire une fausse ordonnance sécurisée (très bien faite, mais je n'ai pas à  en être fier, et je n'ai pas eu de contrôle ou de signal de la part de la sécu pour le moment). Grâce à  (ou plutôt à  cause de) ça, j'ai réussi à  me procurer facilement de l'oxy en pharmacie.

J'ai commencé progressivement, au début si je prenais des doses trop forte, du genre 120 mg dans la soirée avec une faible tolérance, je me taper des hangover le lendemain, clouer au lit avec la gerbe.

Progressivement (les consommateurs d'oxy vont me comprendre) j'ai augmenté les doses, et au bout d'un mois, je me suis retrouver à  prendre entre 600 et 720mg par jour, soit 5 ou 6 pills crushées par jour.. Tant qu'on en prend, tout va bien, on fuit la réalité, on prend confiance en soit, on est fly toute la journée, on baise comme un fou, bref... un effet plutôt sympa...

Au bout de 4 mois, j'ai commencé à  prendre conscience que j'étais vraiment tombé dans une cam' dure !
J'ai regardé plusieurs reportages US, j'ai lu des forums, et je n'ai pas voulu refaire la même connerie qu'avec le xanax et retomber dans une véritable addiction... Manque de bol, le mal était déjà  fait, j'ai essayé de passer une journée sans oxy et la j'ai compris dans quelle merde j'étais tomber. Diarrhée, envie de gerber, impossible de bouffer, mal dans les articulations, tensions musculaires, migraines et j'en passe.

Après donc 5 mois de consommation et d'augmentations progressives des doses, j'ai décidé d'arrêter tout ça. Je suis seul dans cette épreuve, je n'ai pas eu envie d'en parler à  mes parents qui ont déjà  bader quant à  ma consommation de Xanax. J'ai continuer mes fausses ordo car à  ce rythme, les stocks descendent très vite. Je me suis prescrit des 60mg et 120mg.

En un mois, j'ai réussi à  passer de 600mg à  120mg par jour, non sans mal avec des journées de sueur froides et de mal de bide. 120mg, c'est le minimum, j'en suis à  4 prises par jour, une au réveil, une à  midi, une vers 16/17h et l'autre vers 20/21h. Dès le matin, je me réveille en sueur, je me sens déprimé, l'oxy a vraiment des grosses conséquences physiques et psychologiques, c'est toujours "Up & Down".

J'ai effacé cette fausse ordonnance sécurisée de mon ordi pour ne plus être tenter, et à  l'heure à  je vous écris, je viens de prendre ma dernière trace de 30mg. Je profite d'être dans un état correct pour partager cette expérience avec vous, car je ne pense pas être le seul en France à  être dans cette situation, et j'aimerais pouvoir vous donner régulièrement des updates sur mon état, sur l'avancée de mon sevrage, et aussi pour avoir des conseils de la part de membres qui sont passés par la même situation que moi.

Je sais que demain matin, ca va piquer, j'appréhende déjà  le réveil, je vais en profiter pour bien bouffer tant que j'ai de l'appétit pour avoir des forces.

Ma question, pour ceux qui ont eu la même expérience que moi, c'est :
- Combien de temps vont durer les symptômes invivables? (diarrhée, sueur froide, transpiration excessive, état de déprime, etc.)
- Au bout de combien de temps est-on vraiment sevrer? Comment ca se passe? Comment le corps perds progressivement l'habitude de l'oxy?


J'ai 30 pilules de Tramadol 100mg LP pour réduire les douleurs, je vais essayer d'en prendre max 400mg par jour car je sais qu'il y a des risques de crises de convulsions, c'est arrivé à  un des mes amis...

J'ai tenu à  vous donner un maximum de détails sur ma conso pour que vous puissiez estimer le degré d'addiction que j'ai !

Je vous remercie d'avance pour vos conseils pour faire au mieux mon sevrage, et j'essaierai de vous donner un maximum d'updates sur mon état, en espérant que ça puisse aider d'autre personne à  sortir de ce cercle vicieux.

Arthur

Hors ligne

 

Acid Test 
PsychoAddict
1200
Inscrit le 28 Sep 2014
2630 messages
Passer de 120 à  0 c'est trop c'est comme de passer de 240 mg de morphine à  0 !!
Il faut y aller progressivement !
Je n'arrive pas à  savoir combien de jours le manque dure mais il semblerait que ce soit plus ou moins comme l'hero !
Si tu le sniffais la biodispo est autour de 50% alors qu'en l'avalant c'est autour de 80-90% !

Dernière modification par pleasurepulse (23 janvier 2016 à  10:47)

Hors ligne

 

Zazou2A 
Psycho modo / RDR dreamer
France
1700
Inscrit le 15 Oct 2015
4015 messages
Blogs
Salut !
Alors je n sais pas si ma réponse va bcp t aider, mais je suis substituer a loxycontin, 100mg matin et soir.

Alors le manque physique dure 5 a 9 jours selon les personnes, mais c est loin d être le plus dure ! Mais vu les dosages que tu consommais désolé mais tu risques d en chier sévère si tu décroche a la dure !

Cette molécule a une accroche tres forte, et même la baisse de dosage peut être très compliqué !
Alors après un sevrage a sec, si c'est l'option que tu choisis, prépare toi a 10 jours très dur physiquement, mais surtout quelque mois de difficile moralement, et c'est souvent ça le plus compliqué ....
Un suivi peut être utile ...

Est ce que tu as un peu de réserve devant toi ou ce sont les dernières boîtes ?
Parce que je pense que la meilleure chose a faire et de tenter une descente le plus progressive possible...

Le tramadol peut être une bequille si tu tiens a faire tout ça par toi même ...

Mais ce serait peut être une bonne idée de consulté pour avoir un tso en bon uniforme, prescrit pour de vrai (pcq tu as pris bcp de risques avec les fausses ordo, sans parler des conséquences judiciaire, tu peux être obligé de rembourser toute les boîtes, et l oxy ça coûte cher ...)
Peut être que le sub pourrait t aider !

La dessus prescripteur s'il passe par la te renseignera bien mieu ! Mais si tu as des questions, n hésite pas !

Bon courage a toi!
Amicalement drogue-peacedrogue-peace

Zazou

Dans un monde qui va si mal, ce serait de ne rien prendre que d être malade..

Hors ligne

 

ItsMe
Illettré
000
Inscrit le 17 Jul 2014
455 messages
En toute honneteté, tant que tues encore sous l'effet, je te conseillerait de prendre un rdv en csapa ou avec un toubib au cas où tout de même.

Seuvrer cette dose peut  etre mortel.


J'ai toujours détesté l'oxy, pas pour son effet antalgique mais pour son coté hero like qui m'a tres vite poussé à  virer la pelic aussi...

en qq jours à  a peine.

et meme si l'on prend ça per os, la rolérance monte indéniablmenent, impossible de se stabiliser avec comme on peut le faire avec du skenan ou de la metha.



Tres honetement, il te faut un plan B, c'est le toubib, à  qui tu expliquera que t'achetais ça ds la rue pour pas avoir d'ennuis et il te fera des presciptions. tu fera une degressive (et demande un sitch vers un opi que tu ne pourra pas détourner est une bonne idée aussi, et ça pourrait te faire baisser tolérance, par exemple la sophdone ou le durogesic. voir du sjkenan ou de la methadone (je pene le plus adapté car tu ne souffre plus. tu est donc dans un contexte de toxicomanie récréative et il va, sans vouloir te faire peur, etre vraiment difficile de sevrer ça, tu  n'imagine pas l'apres sevrage physique dans tes textes et c'est bel et bien le plus difficile en faiit. 90% de chandce de replonge si tu te seuvre comme ça.


Dans tous les cas, je te souhaite bonne chance et du courage, de pla patiente.



VRAIMENT.




OUBLIE PAS LE PLAN B, VOIR C, l'hosto....

Hors ligne

 

Dubs 
Multi-consommateur aguerri
France
000
Inscrit le 27 Jan 2014
26 messages
Hello à  tous,

Merci à  ItsMe, Zazou & Pleasurepulse pour vos réponses.

Je suis assez surpris mais 15h après une dernière prise en sniff de 30mg d'oxycontin, je ne suis pas vraiment mal. Mon système digestif reprend de son activité et j'ai des bouffées de chaleur mais ce n'est pas invivable comme je le pensais. J'ai pris 1 cp de Tramadol 100mgLP vers 1h du mat' avant de me coucher après avoir écrit ce poste, et un au réveil, vers midi (eh oui c'est le week-end !). Ca reste vivable mais je crains que les vrais symptômes ne soient qu'atténuer ou retarder par le Trama.

Pleasurepulse si j'ai bien compris tes propos, en sniff je "gâche" 50% de l'effet et de la biodispo du comprimé, ce qui fait qu'alors j'étais plutôt aux alentours d'une conso de 60mg et non 120mg en réel, ressenti & absorbé par mon corps? Dis moi si je me trompe.

Zazou : Non c'était ma dernière pill de 120, et j'ai pris le dernier quart hier en vous écrivant le post ! je n'ai pas compris ta situation de substitution à  l'oxycontin 100 mg matin et soir ? Tu peux m'expliquer ?

Comme je vous l'avez expliqué, je suis passé de 600mg à  120mg en à  peu près un mois, je m'étais fais un petit tableau et je m'autorisais telle doses à  telle heure en fonction de l'avancé du truc.. Ça a plutôt bien marché même si j'en ai sué (au deux sens du terme) mais après à  partir de 120mg, c'était le seuil plancher... Si j'avais pas ma trace le matin je pouvais pas me lever c'était l'angoisse, je dégoulinais de sueur et j'avais mal partout.

Je m'étais déjà  renseigné sur les TSO et les différentes solutions alternative, mais j'ai pas très envie d'être fiché toxico auprès de la sécu. J'ai réussi mon sevrage au xanax moi même, ça a été dur car là  aussi, beaucoup de moment de dépression, et c'est un peu pour ça que je me suis tourné vers l'oxycontin en usage récréatif.

En gros vous me dites 10 jours où je vais en chier sévère (et c'est bien fait pour moi), je vais essayer le Tramadol (300mg par jour) si ça me permet de garder l'état acceptable dans lequel je suis actuellement. Et après aller voir un psy pour lui raconter, plus ou moins mes expériences, et avoir un traitement pour soigner la dépression si nécessaire<. C'est mon Plan A idéal et j'espère qu'il pourra marcher.

Si je vois que c'est vraiment une autre histoire et que les choses vont très mal, j'irai voir un médecin pour TSO et en dernier recours l'hosto...

Je suis vraiment touché par vos retours et votre implication, merci à  tous !

Je continue de consulter régulièrement et je vous tiens informer de mon état !

Hors ligne

 

Zazou2A 
Psycho modo / RDR dreamer
France
1700
Inscrit le 15 Oct 2015
4015 messages
Blogs
Oui bien sur, alors en fait après l héro, je suis passer au tso, d'abord sub, puis métha, mais je n vivais pas très bien avec ces molécules, le sub ne calmait pas mes craving et la métha (110mg/jour) avait sur moi un effet depresseur, alors après discussion avec mon médecin et mon refus d ajouter un AD aux opiacés, et benzo que je prend (3 a 4 seresta 50/ jour et 2mg de noctamide)
Je suis passer a loxycontin LP comme traitement de substitution, 200mg/jour, 100 matin et soir.
Que j ai tendance a détourné, parfois en sniff, souvent en IV, même si j'essay de me contrôler et de le prendre oralement, donc je connais plutôt pas mal la molécule smile

Le manque réel, n apparaît qu au bout de 36h environ après la fin des effets, je pense que pour l'instant le tramadol atténue tres fortement cette état de manque, comme je le disais c'est une béquille efficace, mais il faudra s en défaire aussi....

Alors si tu n'optes pas pour un suivi en csapa et la mise en place d'un TSO (sub ou métha, ce sont les 2 officiels) quand tu n auras plus le tramadol, le manque  physique risque d être sévère pdt presque 10 jours...
Mais souvent, en tout cas lors des premières tentative on imagine que c'est le plus dur.

Mais loxy est un opioides très très accrocheur... Alors les mois qui suivront peuvent être très difficile, et le risque de rechute accentué....
En tout cas j te souhaite bonne chance et du courage en espérant que ça ira pour toi!

Mais si cela te parrait compliqué, n hésites pas a te tourner vers un professionel, centre, médecin ou hôpital, car le plus dur est a faire ! Et t'es dosages ont été très fort !

Si tu as des question ou que tu veux en parler, je suis la discussion ou bien tu peux me MP si tu préfères !

Mais dis toi que tant que tu prends du tramadol, le sevrage n a pas encore "vmt" commencer ...

Tu es la face a un produit très fort, proche de l héro dans l'accroche, alors Essay de te préparer psychologiquement a douiller quand mm un peu, physiquement d'abord mais comme je disais ce n est pas l plus dur, mais surtout psychologiquement après ....

Tiens nous au courant et encore bon courage !

Amicalement drogue-peace

Zazou

Dans un monde qui va si mal, ce serait de ne rien prendre que d être malade..

Hors ligne

 

bighorsse 
Adhérent PsychoACTIF
100
Inscrit le 19 Mar 2007
8506 messages
Blogs
Tout le monde répète une info totalement fausse : l oxy serait  comme l hero et donc à  se sevrer comme avec l hero ..
Sauf que l oxy est un médicament ...et donc bien plus nocif pour le corps que l hero , car c est un produit pharmaceutique ...je comparerai ça au sub qui lui aussi provoque un manque difficilement gerable avec des effets Inconnus et variables selon les gens ..

Je doute que tu puisses passer d un tel dosage à  rien ....sans vivre un sacré enfer intenable

Le mieux est d y aller en dégressif et d y ajouter de la metha afin de compenser le manque ... Un manque trop dur à  vivre conduit à  l échec de la démarche d arrêt ...c est donc inutile et dangereux pour toi ...

Est ce la première fois que tu deccro d un opiacé ?

l angoisse est le vertige de la liberté

Hors ligne

 

ItsMe
Illettré
000
Inscrit le 17 Jul 2014
455 messages

Dubs a écrit

Hello à  tous,

Ton texte
[...]
Je continue de consulter régulièrement et je vous tiens informer de mon état !

Oui, tu peux seuvrer au tram éventuellement, mais il faudra ensuite sevrer le tram.

Si ça passes, tu peux aller chez le toubib,; simuler une douleur pour avoir l'ordo d'ixprim par exemple et ensuite terminer ton sevrage. tu ne sera pas catalogué tox. mais ça va pas etre simple.

(les cspa sont anonymes, au passage, si tu penses à  la meta en dernoier recours (il te faudra bien trouver une solution de toutes façons (car le menque va pointer,, crois moi et c'est pas pour t'effrayer.)

Si utu tiens encore debout, tu m'as l'air motivé, he te conseilleriai qq rtrucs en plus, histoire de pas etre trop surpris wink


Si tu tente le seuvrage à  sec, .


Si tu as qq benzo c'est vraiment top, pour les 4 ou 5 prremiers jours

ou des somnipheres (pareil, seulement les qq jours de hard core, car sinon, tu vas te faire accrocher par ça et c'est pas la meme histoire encore, car le sevrage sec eut etre mortel sur une benzo)


en plus de ça : prévois un peignor, c'est la meilleure tenue pour le seuvrage, et accessoirement, pour dormir un peu sans avoir à  : changer les draps 4 fois par nuits, changer ses fringues de lits 4 fois aussi et prendre  4 douches en 4 a heures.

avec des serviettes en plus, la sueur nocturne sera VRAIMENT BIEN plus gérable, tu auras moins froids, moins chad, t tu transpira autant, se sera pas si désagréable (en plus de devoir changer les draps, les laver en étant en sevrage... ''est pas simple.


Prend de l'ibuprohene ou du paracétamol tt les 5 heures sans deépasser les posologies pour les douleurs (sans ordonance).

décontractil oral peut aussi aider pour les courbatures (sans ordonannces et pas de dépendance (du mmoins rapide).

abuse des bains en journées et essaie de t'occuper au max car lezs nuits seront longues, tres longues, alors essaie de les réduire au max, ou de les rende le plus simple avec les petits trucs donnés plus haut.

boulotte.


du yop, de la glace à  la vanille, des trucs comme ça, ça passe pas trop mal. essaie de t'alimenter, bois beacoup.


en pharmacie, demmande également un antivomutif  (sans ordo, j'ai pllus le nom en tete mais ils seront te conseiller, demande celui qui se désagrege dans la bouche.

Pense aussi au spashon, pour le mal de bide et les diarhée (ptet que t'es pas encore au courant mais un seuuvrage d'opi, c'esrt assez complexe, ya plusieures phases).


Et le minimum de tramadol, en réalité, à  éviter si tu le fais comme ça.


ou une fois stabilisé sous tramadol, tu fais comme je te dis, TOUBIB et yu demandes à  te faire prrescrire tdu tram, , pour des raisons de douleurs.

tu ira jusque te dose de confort, et là , tu fini ton sevrage en dégressif, avec les meme trucs que pour te débarasser de l'oxy car en usant du tram, tu ne fais que deplacer la dépendance (et c'est pas spécialement mieux, pour etre franc, je sais pas lequel des deux est le plus dur, ils sont différents et pareils à  la fois, le tram, c'est sevrage opiacé + seuvrage d'AD en meme temps et on acroche en 5 ou 6 jpours, alors si tu t'aides de ça, essaie de la lacher tres vite, et mmontes surtout pas les dosages, 50mg 2 fois par jour éventuellement, c'est ce que je ferais, et viverai le tram au bout de 8 jours, le pic passé (double seuvrage donc, le tram ne fera que le ralentir et le faire durer A MOINS QUE TU SUBSTTUE AU TRAM ENSUITE COMME JE TE L'AI DIS, afin de suufler entre les deux, faire le poihnt et ce coup ci, y aller en dégressive (sachant que, il y a le risque de s'accrocher au tram, enfon dans ce cas, tu est couvert par le toubib et 'est déjà  bien plus cool..... pour tout. mais tu devra t'en débarasser aussi. et c'est pas easy non plus)

A choirir le coldturkey à  cette dose, je n'utiliserai pas d'opiacé d'apoint, mais ferais ce que je t'ai dis plus haut, EN VIRANT LE TRAM.

c'est un coup à  se retrouver 2 mmois en sevrage ça, remplonger, et au final, etre accro au tram et si tu ne veux pas etre cataloguée, il faudra mentir au toubib , le truc qui sera découvert vu que, les doses seront montées et cela lui metra la puce à  l'oreille ( j'ai anestésié un bras cassé  à  un naif aux oiacés  avec 50 mg de tram pour te donner une idée, donc le toubib verra tres vite aussi, que ya un soucis si tu montes les doses)



Je sais pas quoi rajouter, bonne chance peut etre, c'est plus de la chance que d u courage, le courage, tu l'as déjà , la volontée ? on verra APRES LE SEVRAG3E CAR TU VAS LE REUSSIR JE LE SAIS,


Durant ta torpeur, tu sera un  peu comme en etat de "transe/ visionnaire, je ne sais l'expliquer mais tu vas surement etre en introspection, les opiacés font souvent cela au sevrage, on se trouve une lucidité et une clairvoyance assez poussée, on peut s'auto psychyanaliser, et par exemple comprendre COMMENT ET PK on en est arrivé là , les pieges à  éviter.
profites en, et pose à  ce moment des filets pour t'empecher de replonger car tu vas chuter tot ou tard apres ce sevrage c'est une LOI j'ai envie de dire. et tu pensera pouvoir braver cette loi, tu vas te gourrer, donc, profite de cette clairvoyance pour les placer tout de suite, ces fillets (je ne sais pas ce sont lequels, tu vas les trouver tout seul durant le sevrage, tu vas comprend ce qui t'ammene à  consommer et tu pourra donc agir là  dessus et placerr les filets là  où il faut.   un ami à  éviter peut etre je dis ça pour illustrer, et bien, efffece le numméro ey coupe les pont, ton filet est placéé, s'il te recontacte, tu y repensera.


etre en manque, c'est un peu comme faire de l'hyponse (en ce qui  me concerne) et on arrive à  reprogrammmer le cerveau.


Pour illustrer, moi, pendant un sevrage assez bourin d'hero, j'ai associé cet état avec le produit, et dissocié le bien etre qu'il m'apportait.  Qd j'ai croisé des amis de défonse qq mpois plus tard, j'étais mal à  l'aise (???))
il me proposent un plan,, et j'ai commencé à  voir les étoiles, devenir blanc, j'ai eu peur !!! (???)
et j'ai fini pr vomir.


assez suprenant n'est ce pas.


prépare bien ton sevrage cold turkey et ça peut fonctionner, mais IL NE FAUT RIEN OUBLIER



le résultat (bien que, ça ne m'a pas empecher de retoucher (mais ça m'a par contre empecher de replonger) cette LOI, donc, je l'ai subbie aussi et ces filets que j'ai posé m'on sauvé je dirais, non pas d'un extra mais de la rechute (on va dire, 3 jour de conso et tu repard pour un tour de manege)

Reputation de ce post
 
Merci d'avoir pris le temps de partager ça avec moi :-) !

Hors ligne

 

Dubs 
Multi-consommateur aguerri
France
000
Inscrit le 27 Jan 2014
26 messages
Hello à  tous,

Merci pour vos réponses !

Ça fait 36 heures que je n'ai pas d'oxycontin dans le corps ! (ou tout du moins que je n'en ai pas fait rentrer)


Je suis déterminé à  ne plus en prendre, comme je l'ai expliqué au tout début, j'ai déjà  connu l'enfer avec le xanax, dont j'ai terminé complètement les 6 mois de sevrage en commençant l'oxy (passer d'un benzo à  un opiacé, oui ça fait oublié, mais par contre ça ne fait que repousser l'addition qui sera beaucoup plus salée au moment d'être 100% clean)

Niveau symptômes :
- J'ai les jambes cassées, j'ai l'impression de m'être fait marrav' par Mayweather...
- J'ai FROIIIIIIID putain j'ai allumé tous les écrans d'ordi et de tv en plus des radiateurs et même à  28° dans ma chambre j'ai des frissons
- La température, je pense avoir de la fièvre mais j'ai pas envie de prendre ma temp ça serait pas très utile
- Ca gargouille très fort en bas mais ça reste contrôlable, j'avais bouffé du riz comme un salop en prenant ma dernière trace, comme ça j'ai fait quelques réserves.
- Le moral : up & down... Il y a des moments ou j'ai la niak, je me dis que je fais le défoncer ce putain de médocs, que je ne verrais plus jamais cette paille et cette trace se finir progressivement à  10 cm de mes yeux. J'ai honte de mon état et d'en être arrivé là , je pense que beaucoup de personnes de mon entourage seraient déçues si elles savaient tout ça... (et j'en profite d'ailleurs pour vous remercier de votre réconfort et de vos conseils, vraiment merci !)

Niveau conso :
- Tramadol 100mg LP 3x par jours : ça calme les douleurs types courbatures au niveau des articulations, mais je me sens qd même faible du genre état grippal. Je transpire pas trop, j'ai des coup de transpiration énorme mais ça ne dure pas, et je pense que c'est grâce au trama.
- Valium : même si j'ai arrêté les benzos j'en ai à  foison chez moi.. Je prends 4-5 valium pour dormir au moins 8h. Perso je ne sens plus les benzo mais ça doit sûrement m'aider pour le sommeil.
- Weed / Shit : Même si ça a tendance à  me faire accélérer le poux et à  me rendre parano, au moins je suis un peu fonsdé et ça me permet de regarder de la merde à  la TV et de me faire lessiver le cerveau sans trop réfléchir

Hier soir j'ai réussi à  rejoindre des amis pour une soirée... Pas Jojo, ils étaient en T-shirt moi j'avais deux pulls, mais je me suis dis que sortir me ferait vaincre le mal et me changerai les idées. On va pas se mentir j'étais pas le roi de la soirée et j'ai prétexté une fièvre pour rentrer vers 00h30-1h...


C'est pas la joie, je suis pas au top, mais franchement j'ai l'impression d'être un miraculé, je pensais prendre beaucoup plus cher et POUR L'INSTANT... ça va ! Certes je fais des efforts pour pas peter de câbles quand je sens la pression monter, j'écoute de la musique pour me mettre dans un bon mood, et je croise les doigts pour que ça ne s'empire pas.

J'ai eu plusieurs potes au telephone qui consomment toujours 3 ou 4 pills de 120 d'oxy par jour, mais ils habitent loin de chez moi à  plus de 200 km, donc pas de tentation pour aller en chercher et ils sont surpris de voir que je vais aussi bien... Ils étaient même surpris que je sois en état de décrocher le téléphone... Ça me rassure et je me dis que ça pourrait leur servir de conseil et d'exemple pour aussi se sortir de cette merde.


Sur ceux, je vais aller prendre une bonne douche à  40° et essayer de manger un peu, et je reviens vers vous bientôt pour vous donner des nouvelles !

Arthur salut

Hors ligne

 

ItsMe
Illettré
000
Inscrit le 17 Jul 2014
455 messages
Passes le 4eme jour, et t'as gagné la 1ere partie ! smile

Je te laisses les joies de découvrir les symptomes, ne soit pas effrayés, ils vont pas durer longtems, 24 heures tt au plus au max de la crise. dans, 2 jours.  PROFITE DE MNT pour faire des courses car tu ne le pourra pas après.

Vire ce tram si tu peux, les doses sont élevées, ou baisses le.


Rien d'autre à  rajouter. je crois que t'as bien compris l'idée et que, si tu te relis, tu verra que cette introspection dont je parle se met déjà  en route (c'est un des seuls points positif de ce type de sevrage je cr ois).

préfere un somni pour dormir (c'est bien le valium qui te fais dorir et les doses sont elevées, tu risques de replonger ds les benzo, je plaisantes pas, ça a été mon cas.

Le dos vas bientôt commencer à  tirer, la gerbe et la chiasse se mettre en marche.

Je suis sersuidé que ta crise ne fait que commencer (c'est pas pour te décourager).

Mieux vaut etre préparé.


Les jamabes, je n'ai rien à  te filer comme truc, c'est avec le froids (étrangement) les é trucs que j'ai jamais réussi à  calmer et qui sont pour moi le plus pénible.

mais le froid de la nuit, sera plus simple en peignoir je te l'assure.


Comme me l'as dis qqq une fois ici, tu vient de commencer un marathon et tu vas aller au bout.

Le premeier quart est difficile (tu viens de le passer), la moitié tu sera efonrdré et voudra arreter, passé ce cap, tu vas aller mieux doucemment t tu ne voudra plus lacher jusque l'arrivée.

Encore 48 heures donc (1 semaine en temps de sevrage, car tu vas comprendre le msens de temps ralenti également, une asutce : compte les pas heures, mais les demies journées. genre bon, là  je tient jusque 178heures. te fixe pas le but de 8 jours car tu vas avoir les yeux rivé à  l'horloge. et comme le temps sera dilaté.

Passé 18heures, tu repart et te dis, bon, mnt, je passes la nuit, on verra demain.

Demain, fixe toi midi, et ainsi de suite./

on est tous différent et ton sevrage peut etre plus rapide (je te le souhaites), comme plus long.
Oublie cette histoire de 3 à  8 jours, dis toi que le pic,n c'est le 4eme jours et que là , c'est gagné, tu vas aller mieux.   tu trainera une bonne grippe 10 jours après le seuvrage aussi, ont en parle pas pmais c'est plus long que ce que l'on pense. il faut compter 1 mois pour etre neuf.


disons que ces l'ont parle de 7 jours, pour le moment de sevrage SEC, le temps que ton cerveau recommence à  recreer des endomorphines.

vers 6 8 jours le process est en marche et les syndromes de sevrages BRUTS disparaitrons, mais tu vas te trainer unne grippe tout de meme.

Là , on parle des jours où tu vas rester au lit en réalité.  Parler du de l'après seuvrage se fera après. pour le moment, il faut déjà  finir le marathon dans lequel tu t'es lancé (et dis toi que qd on est dépendant aux opi, à  chaques fois, ce marathon est plus long et plus dur), mais surtout, il ne se présente dque de moins en moins en souvent. si tu te rate, tu ne sais absolumebment pas qd tu aura l'ocasion den refaire un, il s'agit de declics, mais il y des moments où tu te sens pret, c'est est un ! je le répete, ils sont de moins en moins fréquents avec le temps, et la cote est toujours plus dure à  chaques fois.


Je penses que tu pas tt ce qu'il faut pour passer cette épreuve tranquille, je suissurtout inquiet pour le tram/nenzo et la rechute qui arrivera si tu ne te met pas TOUT DE SUITE en mode JE VAIS RECHUTER DONC je suis au courant, donc je ne vais pas me faire avoir comme tout le monde en pensant gérer, car c'est bel et bien une LOI des opiacés ça. on y passes tous alors mnt que tu sais que tu vas essayer de "d'autopieger" avec des excuses que tu auras inventé pour reconsommer alors que tu ne le veux pas (tu verra c'est assez cinglé comme truc), tu sais que ce n'est QU'UN PIEGE DE TA CERVELLE, NE L'ECOUTE SURTOUT PAS !


Tiens nous au courant oui !

courage car c'eça va pas etre une partie de plaisir donc, repense au pal B aussi. il n'est popas exclu que tu changes d'avis dans 2 jours, bien que, tu m'as l'air serieusement motivé et donc apte, à  passer ce sevrage.
Reputation de ce post
 
Le temps étant long, on médite bcp c'est vrai !

Hors ligne

 

Leaf 
Psycho sénior
100
Inscrit le 31 May 2014
844 messages
Blogs
Pour la diahrrée c'est Immodium qui marche super bien, pour les nausées Nausicalm (en plus c'est un genre d'antyhistaminique/antiallergie, type de médoc qui a également des effets relaxants).
Un truc un peu con, mais pour la phase "aigue" du sevrage, perso je te conseille de te foutre la tete la première dans des jeux vidéos/PC pour que le temps passe le plus vite possible et que tu sois le moins focalisé possible sur tes symptomes, c'a le mérite de te "sortir" un peu de ta tete et de ton corps, si tu vois ce que je veux dire.
Reputation de ce post
 
Exactement ce que j'ai fait !

Hors ligne

 

Sniper 
Banni
Afghanistan
000
Inscrit le 21 Jan 2016
82 messages
@It's me: lorsque tu dis que le Sken est moins accrocheur que l'oxy permets moi de douter, j'ai longtemps pris du Skenan et invariablement tu es obligé d'augmenter les doses pour arriver au même effet, et ca l'a fait à  tous ceux que j'ai connu qui comme moi prenaient du Skenan
L'Oxycontin lui ne provoque pas de flash aussi fort que le sken donc personnel les quelques fois où j'en ai pris il n'y avait aucun plaisir, je sentais rien si ce n'est le manque qui dégageait, tu me diras c déjà  pas mal!!
@Bighorse: lorsque tu dis qu'un médoc (opiacés) est beaucoup plus nocif que de l'héroïne permet moi de te dire et cela respectueusement que ca n'est pas la réalité car si tu détourne certains médocs opiacés tu peux virer les excipients tandis que la dope tu sais pas tout ce qu'il y a dedans mais tu t'envoies tout ca dans le cornet,bref c'est dangereux d'affirmer des "vérités " comme celle la
Amicalement

Hors ligne

 

ItsMe
Illettré
000
Inscrit le 17 Jul 2014
455 messages

Sniper a écrit

@It's me: lorsque tu dis que le Sken est moins accrocheur que l'oxy permets moi de douter, j'ai longtemps pris du Skenan et invariablement tu es obligé d'augmenter les doses pour arriver au même effet, et ca l'a fait à  tous ceux que j'ai connu qui comme moi prenaient du Skenan
L'Oxycontin lui ne provoque pas de flash aussi fort que le sken donc personnel les quelques fois où j'en ai pris il n'y avait aucun plaisir, je sentais rien si ce n'est le manque qui dégageait, tu me diras c déjà  pas mal!!
@Bighorse: lorsque tu dis qu'un médoc (opiacés) est beaucoup plus nocif que de l'héroïne permet moi de te dire et cela respectueusement que ca n'est pas la réalité car si tu détourne certains médocs opiacés tu peux virer les excipients tandis que la dope tu sais pas tout ce qu'il y a dedans mais tu t'envoies tout ca dans le cornet,bref c'est dangereux d'affirmer des "vérités " comme celle la
Amicalement

Dans un contexte récréatif ou médical ?
smile

Hors ligne

 

Dubs 
Multi-consommateur aguerri
France
000
Inscrit le 27 Jan 2014
26 messages
Hello à  tous,

Ça fait maintenant trois jours que j'ai arrêté l'oxycontin. Dans l'ensemble, les choses se passent pas trop mal, je suis pas trop mal.

Symptômes :
- Le froid, dans l'ensemble je caille tout le temps, même couvert. Je n'ai pas de température mais c'est un ressenti, c'est ma peau qui parait sensible au froid. Cette sensation s'estompe progressivement.
- La transpiration, elle est vraiment excessive, des gouttes ruissèlent de partout, mais là  encore ça reste supportable.
- La douleur, j'ai toujours des douleurs dans les genoux, dans le dos, et j'ai un mal de bide quasi-continue. Grâce à  quelques médicaments sa passe.

Consommation :
- Je prends 1 x Tramadol 100mg LP
- Je fume quelques spliff pour mieux dormir, même si les nuits sont courtes et pas encore très réparatrices
- Diaretyl & Imodium pour bloquer, et réussir à  garder des forces.

Pour le moment j'ai perdu 2 kg, surtout à  cause du manque d'appétit.

Dans l'ensemble, les choses se passent bien pour l'instant, je fais en sorte de positiver au max et de ne pas penser qu'à  ça. Je trouve des occupations parce que le temps est un peu long, mais je me sens de moins en moins fatiguer. Les débuts étaient très difficiles physiquement. Je sens que je vais de mieux en mieux, et je ne pense pas à  reprendre l'oxy.. Je sais que ça me remettrait d'aplomb mais que ça me ferait aussi repartir à  zéro.

3 longs jours, et je pense qu'il me faudra encore 2 jours pour revenir à  un état "normal" physiquement. Moralement, je garde la pêche, je sais qu'il va y avoir des downs et je sais à  peu près comment les appréhender.

Je vous tiens au courant régulièrement, et surtout ci ça venait à  empirer.. sad

A+

Arthur

Hors ligne

 

Dubs 
Multi-consommateur aguerri
France
000
Inscrit le 27 Jan 2014
26 messages
Yo les psycho !

9 jours sans oxy ! Hallelujah ! Le plus gros du sevrage physique est passé.

J'ai complètement arrêté la prise de tramadol, c'était utile pour les douleurs intenses les premiers jours mais après ça ne fait que décaler le sevrage. Je vous conseille donc 3 jours max 300 ou 400mg maximum si vous voulez pas faire une crise de convulsion et avaler votre langue.

J'ai eu une ou deux phase ou j'étais là  a faire tous les tiroirs, à  chercher la moindre de miette d'oxy, à  gratter les billet qui me servaient de paille... sans succès..!

Aujourd'hui je n'ai plus de douleurs, les seuls symptômes sont
- le froid... j'ai toujours des frissons et je suis obligé de me couvrir plus que d'habitude
- L'appétit : ça va ça vient, mais je ne mange plus à  heure régulière
- Insomnie : je dors 5h par nuit (contre 7h30 ou 8h d'habitude) et je mets minimum 2 heures à  m'endormir. Du coup l'accumulation de fatigue me rend un peu nerveux, parfois je m'isole je chiale un bon coup et c'est reparti.

Ces connasses de molécules sont très fortes, par moment j'ai envie de m'enfiler 120mg dans le pif d'un coup, mais j'arrive à  relativiser, à  me dire que si je retombe, je repars à  zéro. Et vu comme j'en ai chié, pas question !

Je garde la pêche comme on dit, même si ce n'est pas fini et qu'il y a encore des phases de downs...

Je ne sais pas combien de temps compter pour être vraiment débarrasser de l'oxy, mais je ne lâcherai pas !


Je suis pas encore expert mais si certains sont dans le même cas que moi, n'hésitez pas à  poser vos questions, il y a peut être des choses que je n'ai pas mentionnées qui peuvent être utile à  d'autres !

Peace.

Arthur

Hors ligne

 

ItsMe
Illettré
000
Inscrit le 17 Jul 2014
455 messages
Bravo pour cette decro.

Le plus dur reste  à  faire, bien que tu as du en chier pas mmal tout de meme, ta chance n'a été due qu'à  ton sursaut rapide et ta insi sur 4 lois.  tu sautais pas sur l'occase et tu partais pour un voyage d'une durée inconnue.

chapeau !

Hors ligne

 

Dubs 
Multi-consommateur aguerri
France
000
Inscrit le 27 Jan 2014
26 messages
Hello à  tous,

Un mois après, me revoilà  pour vous donner des news sur ce parcours. Bien-sûr, certains en on plus bavé que mois avec des opiacés plus fort ou moins safe comme l'héro de rue, mais on est pas là  pour comparer nos souffrance, je pense que l'important est de pouvoir vous donner mes impressions, mon ressenti, et partager avec ceux qui ont aujourd'hui peut être la même difficulté !

Comme expliqué, j'ai pris de l'oxycontin en sniff en augmentant progressivement les doses, 60mg/j puis 120, 180, 240, 360 etc.. pour au final tourner pendant 3 mois à  plein régime avec 5 ou 6 pills de 120mg par jour. Ma vie était rythmée par les prises et le fait de ne rien avoir sur moi était une véritable angoisse. (Pas si souvent angoissé que ça car j'étais toujours prévoyant et j'avais toujours de quoi mettre dans le coma une ou deux personnes sur moi...) J'ai vite compris la situation dans laquelle je me trouvais malgré cette anesthésie quasi-constante.

Le minimum vital a été 120mg en 4 prises quotidienne après 4 semaines de décente progressive, et le 23/01 j'ai décidé de me sevrer à  la dure (ou quasiment, avec un peu de tramadol, de valium et de bonne vieille Indica!)

Si je devais débrieffer ça à  froid, ça donnerai 3 principales étapes :

- Les 5 premiers jours : c'est dur, c'est long le temps passe très lentement, on commence à  ressentir son corps (reprise du systeme digestif, on commence à  ressentir sa peau, même si on a jamais l'impression d'avoir été anesthésié, on a très froid et on transpire, mais malheureusement, ce n'est pas le plus dur car on a encore un peu d'énergie de ce long voyage dans le monde des opi ) la déprime ou dépression se met doucement en place, on vit quelques crises d'angoisse.

- Du 5ème au 10ème jour : les choses commencent à  se corser, les différents symptômes s'amplifie, la diarrhée et le mal de ventre semblent interminables, les journées sans drogue sont interminables, on a l'impression que tout marche au ralenti, que la vie nous puni pour avoir autant profiter auparavant. La dépression commencent vraiment à  s'installer, on commence à  culpabiliser, à  avoir honte de soi, de s'être mis dans un état pareil, etc. C'est la phase qui m'a paru la plus sombre mentalement parlant et la plus piquante physiquement parlant. C'est dur à  accepter car on vient déjà  d'en chier pendant plusieurs jours

- Du 10ème au 20-25ème jour, c'est une succession de plusieurs mini-étape, propre à  l'état et à  la consommation de chacun. On peut se réveiller et péter la forme ou péter en larmes parce qu'on à  fait tombé un stylo par terre. De manière générale, plus on avance dans le temps et plus les journées sont positives. Même si le plus dur (c'est à  dire le plus gros de la dépendance physique) est passé on continu à  avoir des moments de "down" inexplicable et inexpliqué. C'est un moment important car on a passé le plus dur du sevrage, mais d'un coté, on a l'impression qu'on ne vivra plus jamais la même vie qu'avant, qu'on ne retrouvera jamais cet enthousiasme. Le mental et le comportement psychologique sont très importants, il est important de rester dans un environnement neutre et d'être déterminer à  changer de vie.

Mes conseils de manière générale :
- être prêt à  arrêter, le faire pour soi, et pas seulement parce qu'on a plus sa dose ! C'est parfois dur mais les opiacés ne sont (à  mon humble avis) pas une solution à  long terme... Oui l'effet est plaisant, mais on ne peut pas passer une vie entière comme ça. Je n'imagine pas la tête d'un anesthésiste le jour où on doit se faire opérer... hmm
- s'équiper en attendant pour faire passer les 10 premiers jours. Encore merci à  "ItsMe" ! N'hésitez pas à  relire ses posts au dessus, ils sont très instructifs sur la manière d'appréhender un sevrage.
Les peignoirs, les bains, l'ibuprofène ou encore les différents médicaments pour la nausée vous éviterons de rendre ces journées encore plus désagréables
- ne pas s'enfoncer dans la déprime : c'est plus facile à  dire qu'à  faire, j'ai passé des journées à  broyer du noir, mais il est important de voir à  moyen terme. Même si ce mal être semble interminable et que l'on a l'impression de ne pas pouvoir "redevenir comme avant" les choses s'inversent progressivement !


Même si je suis soigné et que j'ai réussi à  me sortir de ça, il est toujours beaucoup plus facile de tomber et d'augmenter les doses plutôt que de s'arrêter..! Avec l'oxy, profitez en pleinement si vous en avez l'occasion, je ne peux vous jeter la pierre, mais ne tombez jamais dans une consommation quotidienne et importante, sinon vous devrez être prêt à  souffrir pendant plusieurs dizaines de jours !

Si jamais vous avez des questions n'hésitez pas ! Je passerez sur les différents postes en rapport avec l'oxy, si jamais ça peut servir !

Peaceout !

Hors ligne

 

mirabelle 
I'm the danger.
Jamaica
100
Inscrit le 20 Jun 2013
293 messages

Sniper a écrit

@It's me: lorsque tu dis que le Sken est moins accrocheur que l'oxy permets moi de douter, j'ai longtemps pris du Skenan et invariablement tu es obligé d'augmenter les doses pour arriver au même effet, et ca l'a fait à  tous ceux que j'ai connu qui comme moi prenaient du Skenan
L'Oxycontin lui ne provoque pas de flash aussi fort que le sken donc personnel les quelques fois où j'en ai pris il n'y avait aucun plaisir, je sentais rien si ce n'est le manque qui dégageait, tu me diras c déjà  pas mal!!
@Bighorse: lorsque tu dis qu'un médoc (opiacés) est beaucoup plus nocif que de l'héroïne permet moi de te dire et cela respectueusement que ca n'est pas la réalité car si tu détourne certains médocs opiacés tu peux virer les excipients tandis que la dope tu sais pas tout ce qu'il y a dedans mais tu t'envoies tout ca dans le cornet,bref c'est dangereux d'affirmer des "vérités " comme celle la
Amicalement

Salut

L'oxycontin comme tout opioide synthétique est hyper addictif.
TAKE CARE WITH OXYCONTIN.
A mon avis lé produit plus fort que lé skenan.

Salut.

Mirabellle punk2


I'm the ONE who knock's.

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Oxycodone ou pas ?
par Daze, dernier post 25 mai 2019 à  10:05 par Daze
  5
[ Forum ] Première fois - Oxycodone M30
par PetitRancor, dernier post 03 décembre 2021 à  19:11 par PetitRancor
  6
[ Forum ] Fumer - Oxycodone
par Manouche666, dernier post 11 mai 2020 à  11:06 par Gradak
  1
  [ PsychoWIKI ] Oxycodone (Oxycontin), effets, risques, témoignages

Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
En ce moment sur PsychoACTIF  
 Psychoactif 
Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
11 mai 2022Annonce de Equipe de PsychoACTIF
 Forum UP ! 
Reportage France 2 - GHB : la peur du samedi soir
Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum UP ! 
Produits de coupe - Question par rapport a la coupe
Il y a 19hDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum 
Consommer alcool cmb de temps après Valium 20mg
Il y a moins d'1mnCommentaire de Peter43140 dans [Alcool...]
(1 réponse)
 Forum 
Opinions - Nouvelle génération: pourquoi penser que les médoc sont moins dang...
Il y a 12mnCommentaire de Mammon Tobin dans [Au coin du comptoir.....]
(2 réponses)
 Forum 
Dosage - Lsd, dois-je garder de quoi redrop pour une premiere fois ?
Il y a 53mnNouvelle discussion de DonJuan dans [LSD 25...]
 Forum 
Raison d'arrêter le cannabis ?
Il y a 54mn
1
Commentaire de fafefifofu dans [Cannabis...]
(6 réponses)
 Forum 
Identification - Psylo dans mon Jardin ?
Il y a 1h
1
Commentaire de marvin rouge dans [Psilocybe - Champigno...]
(3 réponses)
 Forum 
Effets - Suis-je le seul a qui la MDMA rend agressif ?
Il y a 2hCommentaire de Epiphyte dans [MDMA/Ecstasy...]
(7 réponses)
 Forum 
Interaction en pregabaline et seresta
Il y a 3hCommentaire de pablomush66 dans [Pregabaline (lyrica)...]
(2 réponses)
 Forum 
Drogue info - Tomber amoureux de la meth?
Il y a 3hCommentaire de Psilosophia dans [Crystal meth (méthamp...]
(14 réponses)
 Blog 
Le Costume des Porcs
Il y a 3h
2
Commentaire de Psilosophia dans le blog de Psilosophia
(3 commentaires)
 Blog 
Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
Il y a 6h
25
Commentaire de Thenesplayer dans le blog de Equipe de PsychoACTIF
(73 commentaires)
 Blog 
Juste envie de montré certaine de mes peintures dans le bon temps !
Il y a 18hCommentaire de GordReno.C17 dans le blog de GordReno.C17
(4 commentaires)
 
  QuizzZ 
Consommez-vous le MDMA/Ecstasy à moindre risque ?
Dernier quizzZ à 19:31
 PsychoWIKI 
Kétamine, effets, risques, témoignages
 Topic epinglé 
Neurchi 2 Psychoactif
 Nouveaux membres 
HCl, Psilocybe386, Regretful nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Je vous aime !!!!
par Jevousaime, le 17 Jun 2022
Voilà, juste pour vous dire que je vous aime, j'aime ce site, j'aime vos conseils !!! Non non j'ai pas pris de MDMA, c'est sincère ! Plus sérieusement, enfin plus mesuré je dirais, heureusement que ce site existe, à part certains zigotos, c'est bourré de positivités, vous vous aidez les uns...[Lire la suite]
 British Columbia: Première province du Canada à decriminaliser la possession de toutes les drogues
par Mammon Tobin, le 01 Jun 2022
... en petites quantités, moins de 2.5g en tout (toutes substance mélangées; dans ces articles ils parlent spécifiquement d’héroïne, de fentanyl, de cocaine, de méthamphétamine, et de MDMA) Salut les aminches, je suis tombé sur cet article qui m'a bien fait plaisir tout à l'heure: htt...[Lire la suite]
 Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
par Equipe de PsychoACTIF, le 11 May 2022
Voici l'édito du Fanzine N°5 de Psychoactif. Psychoactif mène un combat contre la stigmatisation de l'utilisation des drogues. Le langage est un outil important pour transmettre des messages et le choix des termes compte. Jusqu'à là, nous avions utilisé l'acronyme « UD » pour parler des u...[Lire la suite]
Tous les morceaux choisis
Les derniers champis

Très beau; merci :)) dans [blog] Le Sanglot du Pêcheur II.
(Il y a 18mn)
La novlangue des nouveaux puritains. Psilo dans [commentaire de blog] Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
(Il y a 2h)
Il fallait mettre l'avertissement avant la vidéo, j'ai tapé une crise, merci... dans [forum] Musique que je kiff pour chiller ou pour triper
(Il y a 3h)
+1000, arrêter pour la seule raison que... "c'est mal" ? ... dans [forum] Raison d'arrêter le cannabis ?
(Il y a 5h)
Pas de question ridicule que des réponses stupides ;) / Mikalion dans [forum] L'izalgi (paracétamol/poudre opium)
(Il y a 8h)

Pied de page des forums