Être stabilisé avec l'oxycontin, c'est possible! / PsychoACTIF

Être stabilisé avec l'oxycontin, c'est possible!

Publié par ,
4599 vues, 3 réponses
réponse42 
Nouveau membre
000
Inscrit le 14 Jun 2013
27 messages
Blogs
Bonjour/Bonsoir à  tout les psychos smile

je lis ce site depuis plusieurs années maintenant et j'en ai beaucoup appris grâce a vous, merci. J'ai suivi plusieurs parcours avec l'oxycodone, celui d'Amarnath par exemple. Un truc me chiffonne depuis plusieurs mois, quand un nouveau membre pose des questions sur cette molécule, beaucoup lui répondent que c'est très accrocheur (ce qui est vrai) et qu'il est quasi impossible d'être stable sur le long terme (à  cause de la tolérance qui augmente très vite avec le craving qui l'accompagne). C'est cette dernière affirmation qui m'interpelle, pour mon cas cela fait plus de 3 ans que je n'ai pas augmenté mon dosage, je suis à  45/50 mg/j.

Je vous présente mon historique personnelle pour que vous puissiez avoir toute les infos me concernant:

j'ai 27 ans, je mesure 1m60 pour 110 kg. On peut dire que je suis un enfant en blouse blanche, suite à  l'origine d'une maladie orpheline qui provoque des tumeurs bénines mais qui peuvent évoluer au différent  stade du cancer, j'ai du subir plus d'une 40aine d’opérations en A.G. J'ai encaisser beaucoup de molécule depuis ma plus tendre enfance, j'ai vu la création des bolus morphinique dans les protocoles pour + de confort. À l'age de 13 ans, j'ai eu un shoot de nalbuphine un peu trop corsés, l'infirmière à  du surévaluer le dosage, j'ai eu un flash et l’euphorie qui va de paire, pour un simple redon que j'appréhendais.

Me voilà  à  21 ans, je suis dans une école d'art très réputée, pour laquelle j'ai pris un crédit de 15000€, il fallait donc que je réussisse mes années. Deux mois après la rentrée, je lance à  un de mes camarades "tiens j'ai mal au bras, si ça trouve il est cassé", je vais voir pour la première fois mon nouveau chirurgien car je suis plus en pédiatrie. Le résultat tombe: J'AVAIS VU JUSTE! Vu la complexité de la chirurgie, je reste 6 mois avec ce bras cassé ainsi qu'un clou télégraphe qui me déchire les muscles de l'épaule petit à  petit. Mais fallait que je continue mes études, j'ai d'abord essayé les palier 2 (ixprim) aucun effet, on me prescrit de l'oxycontin, c'est la première fois que j'ai sous la main un morphinique or cadre médicale suivie mais je pouvais enfin travaillé pénard, de plus il efface toute les douleurs que j'accumule depuis gamin. Évidemment j'en abuse, m'a tolérance explose durant cette année, elle monte jusqu'à  180 mg. L'été vient, je subis plusieurs chirurgie mais je perds 40% de la motricité de mon bras le plus important. C'est le seul échec médicale que j'essuie, j'ai toujours tout récupérés a 100% sur les 4 membres. La pilule est dure à  avaler, car je l'ai formé ce bras pour le dessin pendant plus 10 ans. Avoir un geste souple et léger est primordial pour moi, et là  je me retrouve avec une brique. En novembre je devais arrêter car j'avais plus mal à  l'épaule, ce que je fais sans broncher en baissant de 5mg tout les jours, ça tombait bien car c'est là  que je reprenais ma vie sociale. J'y arrive avec succès, grâce à  mes amis mais aussi au cannabis (j'avais eu la sagesse d’arrêter complétement pendant ma période opiacés).

Malheureusement, je me reprends toute mes anciennes douleurs d'un coup (osseuse, articulaire, rhumatique,...), je les avais domptés au fur et à  mesure de ma croissance, j'ai donc adaptés mes endorphines naturellement pour y pallier, avec l'oxy j'ai créer un déséquilibre. En deux mois on tâtonne avec mon médecin, je teste de nouveau les paliers 2, mais rien y fait c'est insupportable. Je reviens donc à  l'oxycodone à  reculons mais à  des doses beaucoup moins élevées 20mg/j avec des cachets de 5 mg, sur plusieurs mois j'essaye de trouver une dose de confort avec pour objectif de d'apaiser ses douleurs permanentes en fond, tout en ayant un corps alerte aux nouvelles qui peuvent surgir du jour au lendemain, afin d'établir mon propre diagnostic et savoir si je dois laisser couler ou contacter mes médecins si elles deviennent suspectes. Je me ne prends pas pour un médecin, mais je connais mon corps parfaitement, ils ont une grande confiance en moi, ils savent que quand j'appelle pour un rdv, c'est pas pour un visite de routine.

J'arrive à  cette fameuse dose de confort qui est de 45/50 mg, 2x 10mg le matin et 2x 10mg + 2x5mg le soir. Voici le point le plus important dans ce post  je garde mon expérience passée, mais je décide d'appliquer mes propres règles:

      - Quand je me lève, j'attends généralement deux heures avant d'en prendre

      - J'espace les prises dans la journée, je ne gobe plus la moitié de mon traitement matin et soir pour qu'il se transforme en L.P comme indiqué dans la notice. Je prends un cachet, je commence à  le faire fondre sous la langue puis je le croque pour qu'il soit en libération immédiate, ainsi sur 10 mg, je décide du dosage que j'absorbe, si je prends un 1/3 ou tout le cachet pour avoir un mini rush

      - Si j'en viens à  augmenter mon dosage à  cause de douleur trop forte ou pour le boulot quand je suis charrette car je dois tirer sur la corde (la brique/bras), je vais déjà  attendre 1 jour minimum et je vais juste augmenter mon dosage journalier de 5mg ou 10, JAMAIS PLUS et seulement sur 3 jours

      - Même si je suis a 50 mg, je préfère de loin avoir 10mg et 5mg que des cachets de 20 mg, c'est bien plus modulable et ma tolérance n'explose pas. Si je pouvais, je fumerais juste du cannabis, car ça me soulage énormément, mais j'ai pas assez de fric et je peux pas faire pousser, l'effet est bien trop strong aussi, ça la fout mal devant les clients, les yeux rouges

Avec tout ces principes que je me suis imposé, je vous jure que l'effet est resté le même depuis plusieurs années, je sens toujours autant les rushs pour chaque cachets absorbés, ainsi que l'effet antalgique. Avouez quand même qu'au bout de trois ans la lune de miel est passé, voir même plus si je compte mon expérience précédente avec l'oxycontin, 5 ans que je vis avec cette molécule

Après je ne fait pas de mon cas une généralité, on est tous différent par rapport aux produits, je voulais juste éclaircir un point: le fait qu'on est incapable d'être stable avec sur moyen/long terme avec cette molécule. C'est pour cela que je vous écris ma propre histoire, pour venir contrebalancer avec les autres avis des psychos, mais je les rejoins sur un point: IL FAUT ÊTRE TRÈS PRÉCAUTIONNEUX AVEC, comme avec tout les morphinique en fait. La boucle devient vite vicieuse

Voilà  un magnifique pavé que je vous écris, si vous avez toute question me concernant, où si vous voulez faire évoluer le débat, je serais là  pour vous répondre. Si ça trouve je me fais une parano complète sur les avis des psychos?!

Peace fume_une_joint

Je vous fais plein de bisous
Reputation de ce post
 
Merci, témoignage perso = richesse PA. /Syam

Hors ligne

 

ItsMe
Illettré
000
Inscrit le 17 Jul 2014
455 messages
Bonjour.

il ne faut pas oublier qu'ici, bcp cherchent le flash.

de là , se soigner et defoncer à  l'oxy, c'est pas vraiment pareil.


ton post remet un peu de lumiere et de vie dans mes yeux.

je t'en remercie pour ça.
je te souhaite le meilleurs, étaller sur le reste ne sert à  rien.


Edit : 180mg cela reste monstrueux.
Tu as donc fait une sacré escalade tout de même.
descendre 10mg sur 100 ne pose pas de problemes.
Tu avoues de toi meme qu'il t'es arrivé de le détourner. tu ne m'a pas d'etre )à  à  chercher à  deterourner un antalgique pourtant.


par contre quand il s'agit d'en virer 10 sur 40. c'est plus la meme chose.

je reste sur mon avis, avec une réserve néanmoins.

En tous cas, Quelle force, j'admire.

Dernière modification par ItsMe (23 mai 2016 à  08:19)

Hors ligne

 

bighorsse 
Adhérent PsychoACTIF
100
Inscrit le 19 Mar 2007
8506 messages
Blogs
reponse 42

t inquiete y a pas de parano à  avoir, les avis divergents eclairent toujours la realité de toute sa complexité

moi aussi j ai tiqué plusieurs fois sur cette repetition des "attention, une fois et t es accro ; et qu il est impossible d être stable sur le long cours"...
comme je ne voulais pas trop me mettre en avant sur le sujet , je n ai rien dit de mon desaccord ; mais avec ton temoignage, ça en fera au moins deux qui affirment qu on peut vivre avec l oxy , sans monter sa posologie , sauf s il y a une necessité médicale ; mais qu' on peut parfaitement redescendre ensuite si les choses se sont améliorées

Dernière modification par bighorsse (23 mai 2016 à  08:09)


l angoisse est le vertige de la liberté

Hors ligne

 

Kyrha 
Nouveau membre
000
Inscrit le 05 Jan 2013
26 messages
salut a tous ,

pour ma part, je suis sous oxy depuis 6 ans pour des douleurs chronique, m'a conso varie entre 2g / jours et 60mg pendant les périodes basses

il est tout a fait possible de diminuer les doses rapidement et progressivement en l'espace de 3 semaines

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

  20
[ Forum ] Dosage - Oxycontin
par Max09, dernier post 04 novembre 2020 à  23:19 par Max09
  5
[ Forum ] Usage oral/Gobber - Oxycontin LP 10 mg
par Ð Ð°ÑÑÐ²ÐµÑ‚, dernier post 10 mai 2016 à  18:39 par Ð Ð°ÑÑÐ²ÐµÑ‚
  18
  [ PsychoWIKI ] Oxycodone (Oxycontin), effets, risques, témoignages
  [ QuizzZ ] Risquez vous une overdose d'opiacé ? (heroine, morphine, methadone)
14981 personnes ont déja passé ce quizzz !
  [ QuizzZ ] Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
14901 personnes ont déja passé ce quizzz !

Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
En ce moment sur PsychoACTIF  
 Psychoactif 
Le Fanzine Psychoactif N°4 est sorti
Il y a 9jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
 Appel à témoignage 
Comment gérez vous votre dépendance ?
Il y a 2hCommentaire de Azerty69 (36 réponses)
 Appel à témoignage 
Vous lisez des articles de presses qui stigmatisent les usagers :...
Il y a 5jCommentaire de prescripteur (23 réponses)
 Appel à témoignage 
Avec Safe testez le nouveau spray nasal (MAD)
22 décembre 2021Commentaire de Subohm (82 réponses)
 Forum 
Erreur. Le lien que vous avez suivi est incorrect ou périmé.
Il y a 6mnNouvelle discussion de Ploping dans [Utilisation du site P...]
 Forum 
Les dangers de l'injection IM (Orobupré)
Il y a 8mnNouvelle discussion de Lymux dans [Conseils généraux de...]
 Forum 
Venlafaxine - Qu'est ce que je peux encore faire sous AD ?
Il y a 24mnCommentaire de psyloshit_ dans [Antidepresseurs...]
(6 réponses)
 Forum 
Injecter - Peut on s injecter la c en intramusculaire
Il y a 26mnCommentaire de Doo-J dans [Cocaïne-Crack...]
(4 réponses)
 Forum 
Sniffer - Orobupre sniff ?
Il y a 34mnCommentaire de Subohm dans [Buprénorphine (Subute...]
(3 réponses)
 Forum 
1ère fois injection Sophidone
Il y a 43mnCommentaire de leoxy dans [Hydromorphone (Dilaud...]
(2 réponses)
 Forum 
Forum - Trip Tramadol
Il y a 1hNouvelle discussion de Pétrarque dans [Utilisation du site P...]
 Forum 
Différence avec LSD ?
Il y a 1hCommentaire de zizitaupe_meille... dans [Psilocybe - Champigno...]
(7 réponses)
 Blog 
Le Fanzine Psychoactif N°4 est sorti
Il y a 3hCommentaire de Psilosophia dans le blog de Equipe de PsychoACTIF
(1 commentaires)
 Blog 
Application MaConso
Il y a 9hCommentaire de Morning Glory dans le blog de _ricko_
(7 commentaires)
 Blog 
Concerta, danger
Il y a 22hCommentaire de Cris dans le blog de Cris
(2 commentaires)
 
  QuizzZ 
La filtration lors de la préparation de l'injection intraveineuse
Dernier quizzZ à 21:08
 PsychoWIKI 
Methylphenidate (Ritaline), effets, risques, témoignages
 Topic epinglé 
Avocats spécialisés dans les infractions sur les stupéfiants
 Nouveaux membres 
cendrecovfefe, laptitechinoise13, MrAublivion nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Différence entre la Morphine et le Sophidone ?
par Zazou2A, le 18 Jan 2022
Yop, Alors ça va dépendre de comment tu comptes consommer, la sophidone, c’est de l’hydromirphone, un opi semi synthétique (comme l’héro) dérivé de la morphine Mais elle est 7,5 fois plus potente, en terme d’analgésies L’hydro, c’est une molécule qui est souvent considérée...[Lire la suite]
 Mise en garde 5F-SGT-151 (Herbal Incense)
par Momo76, le 15 Jan 2022
Bonjour, je viens mettre en garde contre l'Herbal incense qui est vendu dans la plupart des laboratoires de recherche chimiques, j'ai préparé un peu moins que la moitié de cette herbe (0.200gr) et du damania dans un joint. En effet je n'avais fumé que deux malheureuses taffs dans ce dernier et...[Lire la suite]
 Retrouvez nous à Amboise, Indre et Loire
par AidesCaarud37, le 14 Jan 2022
Bonjour, Aujourd'hui nous vous partageons une photo de nos militants accompagnés d'une adulte relais du territoire d'Amboise. Nous serons dès maintenant présents tous les 2° et 4° lundi de chaque mois entre 14h et 16h, à la MJC d'Amboise, 1 rue Rémi Belleau. C'est l'occasion de nous re...[Lire la suite]
Tous les morceaux choisis
Les derniers champis

Oui, ça fait pareil à ma compagne pour les anti-dep' dans [forum] Arrêt codéine et sevrage compliqué
(Il y a 4h)
C'est saloperies comme tu dit, pour bcp aident à retrouver une vie normale (MM) dans [forum] Arrêt codéine et sevrage compliqué
(Il y a 8h)
Gaffe aux dates, le derniers poste sur ce topic a plus de 8 ans... dans [forum] quelle est la différence entre la morphine et les sulfates de morphine
(Il y a 21h)
C'est beau tout ça, ça fait plaisir à voir et à lire - MikeO' dans [blog] culture homemade de truffes psylocibe
(Il y a 23h)
On est sur PA pas sur un forum de stigmatisation. dans [forum] Je faille partir, surdose de crack
(Il y a 1j)

Pied de page des forums