déprime et gueule de bois / PsychoACTIF

déprime et gueule de bois

Publié par ,
34585 vues, 13 réponses
koulponk 
en cheminement
France
000
Inscrit le 08 Nov 2013
103 messages
Blogs
Bonjour,

Avez-vous comme moi une bonne déprime le lendemain et/ou surlendemain d'une grosse cuite ? Je précise que ça m'arrive même si la soirée était top et tout et qu'il n'y a pas de conséquences néfastes.

Bonne journée

K

Hors ligne

 

Mister No 
Pussy time
3520
Inscrit le 04 Aug 2014
8034 messages
Mais si ce n'était que le lendemain...
Le lendemain d'une grosse cuite, je suis encore... bourré. Perso, j'ai même l'impression d'avoir des troubles cognitifs et surtout du langage. ça peut laisser un sentiment d'épuisement et de malaise sur deux trois jours.
Au moins à  côté de mes pompes. Mais j'évite de plus en plus ce type de murgeasses et passé un degré d’alcoolisation, j'arrête pour ne pas m'infliger des jours difficiles.

Dernière modification par Mister No (22 août 2016 à  14:21)


Just say no prohibition !

Hors ligne

 

psychodi 
psychocannabinologistologue
France
500
Inscrit le 24 Jul 2013
894 messages
Blogs
salut koulponk

je ne sais pas trop ce que tu appelles "déprime"...pour moi, les lendemains de murge, j'ai pas trop le moral mais en lien avec une grosse fatigue, l'envie de rien foutre, parfois mal aux cheveux (quand le pinard est pas bio, je dois pas bien supporter les sulfites)...mais j'ai pas forcément l'humeur triste, des pensées noires ou des ruminations avec de l'anxiété, une perte d'appétit, etc (ce que j'appellerai déprime de mon point de vue)

amicalement

il y a des jours étranges
il y a des jours, j'm'étrangle
Surtout...ne pas se biler sur la route...
Psychoactif ? Faut s'abonner là, vite !!

Hors ligne

 

koulponk 
en cheminement
France
000
Inscrit le 08 Nov 2013
103 messages
Blogs
oui c'est tout à  fait ça, un sentiment diffus de mal être et de fainéantise exacerbé qui n'a cependant rien de morbide.

Les retrouvailles avec moultes bouteilles jusqu'à  6h du matin avec au réveil le sentiment d'être totalement à  coté de ses pompes ça faisait longtemps.

On va dire que ça fait une bonne piqure de rappel pour faire plus attention la prochaine fois !

Hors ligne

 

Mister No 
Pussy time
3520
Inscrit le 04 Aug 2014
8034 messages

On va dire que ça fait une bonne piqure de rappel pour faire plus attention la prochaine fois !

ça arrive souvent l'été ce genre de trucs.


Just say no prohibition !

Hors ligne

 

patricem 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 28 May 2016
2 messages
Bonjour,

un verre d'alcool, c'est 0.25 gr/l. Et encore, tout dépend du verre wink

L'organisme a besoin d'une heure pour éliminer 0.1 gr/l. Donc une grosse murge jusqu'à  pas d'heure, c'est un taux d'alcool élevé même après une nuit de sommeil. J'en connais qui se sont fait contrôler positif un lendemain de fête, alors qu'ils se pensaient à  jeun...

Bonne journée,

P

Hors ligne

 

Mister No 
Pussy time
3520
Inscrit le 04 Aug 2014
8034 messages
Je rends compte que je suis très bourré encore au réveil, pasque bizarrement, je n'ai pas encore les contre-effets de la cuite. Il faut décuver pour espérer souffrir normalement.
Ce que je ne supporte plus, c'est d'aller me coucher raide et d'avoir les murs qui se mettent à  tourner tandis que je suis aspiré par le matelas. C'est le compte à  rebours pour le gerbi. La tension n'est plus très stable et surtout je ne supporte plus d'être allongé. Donc, c'est gerbi obligé pour espérer avoir du répis et trouver le sommeil.
J'essaie d'éviter cette phase. C'est pas évident, faut pouvoir être assez lucide en étant bourré et sans en avoir l'habitude. Ou comme moi redouter en vieillissant les grosses gueules de bois au point de devenir vigilent bien bourré pour ne pas devenir super bourré. La limite est peu évidente à  visualiser. A un moment donné, je ne compte plus en verre mais en heures de boisson. C'est pas hyper précis, mais ça marche. D’ailleurs, pour faire court, je m'interdis de boire trop... tôt. Et je m'efforce à  arrêter trop tard.
Fini les traquenards de vacances où tu commences à  l'apéro à  11 h 30 et où tu te retrouves à  étancher à  22 heures sans avoir beaucoup mangé.
Je me focalise aussi sur une boisson/dose avec un max imposé à  35 cl d'alcool à  40 degrés, c'est le meilleur rapport qualité cuite que j'ai trouvé pour mon organisme, la limite à  ne pas franchir pour ne pas avoir d'effets déplaisants ou de fatigue qui peut suivre. Mais comme j'aime tout, je peux me faire surprendre avec un ou des alcools différents. Je sais encore faire tourner les murs, même si c'est rarissime, ça peut encore m'arriver. J'me surveille pas toujours non plus.

Dernière modification par Mister No (24 août 2016 à  12:14)


Just say no prohibition !

Hors ligne

 

Play-sure 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 23 Aug 2016
4 messages
Salut !
C'est absolument normal d'être déprimé après une bonne cuite, c'est la décompensation. Et ça arrive pas seulement avec l'alcool. Pour faire simple, c'est un peu "le creux de la vague". Après la fête, la dé-fête ! smile

Hors ligne

 

HeavenB 
Psycho junior
France
000
Inscrit le 13 Sep 2015
211 messages
Blogs
C'est drôle que je tombe sur ça parce qu'encore hier je me suis retrouver à  boire de 17h à  00h...

J'ai l'impression de fonctionner bizarrement par contre...
Avec les alcools forts (+ de 40), je n'ai jamais eu de gueule de bois, ni rien alors qu'avec l'alcool léger, appart la bière, j'ai toujours un sale mal de crâne après (champagne, vin...) !

Hier soir, c'était mélange bière / champagne / vin / vodka / rhum... Et un sal mal de tête au petit matin :')

Par contre je sais pas vous mais moi je n'arrive jamais à  dormir après et comme Mister no, je suis encore bourré si par chance j'y arrive.

Ah et aussi, à  chaque fin de soirée j'ai honte d'avoir bu, enfin, d'avoir dis où fait des choses plutôt, alors que franchement je fais jamais rien de déplacer... Je délire avec tout le monde et je me tape des fous rires... Mais jai honte...

Dernière modification par HeavenB (24 août 2016 à  21:54)


Ma passion ? Le LSDetente.
*fier de moi* J'ai trouvé un jeu de mot !

Hors ligne

 

youyou 
Banni
000
Inscrit le 10 Jun 2015
170 messages
je n'ai jamais été alcoolique et mes beuveries se limitent à  une ou deux murges par an donc mon avis vaut ce qu'il vaut, mais pour ne jamais avoir la gueule de bois, je bois au moins 1L d'eau avant de me coucher en y ajoutant pourquoi pas un aspirine. ça limite les effets dus à  la déshydratation (ce sont eux qui provoquent la gueule de bois)

Hors ligne

 

NeoX 
Adhérent PsychoACTIF
France
000
Inscrit le 04 Jun 2016
489 messages
Bonsoir,

Moi je suis alcoolique depuis très longtemps (au moins 40 ans), mais bizarrement je n'aime pas trop être bourré !
C'est plutôt une alcoolisation permanente, des doses moyennes mais tout au long de la journée.

En plus d'autres produits (essentiellement canna et noids), bien sûr...

Les rares fois où je prends une "vraie" cuite, je ne vomis plus depuis longtemps, quelque soit la dose absorbée.

Il y a quelques années, quand j'étais encore salarié et qu'on faisait une fête au boulot, j'avais trouvé un truc efficace pour éviter les gueules de bois.
Entre chaque verre de sky ou autre alcool fort, je me tapais un grand verre de flotte... Ca dilue l'alcool et ça aide à  maintenir une hydratation suffisante (l'alcool déshydrate, faut pas oublier...).
Simple et efficace...

Et puis avec l'alcool, il faut aussi faire gaffe à  ce qu'on peut dire ou faire quand on est bourré !
Souvent on le regrette le lendemain, trop tard...

NeoX

Hors ligne

 

Guinoutteclem 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 03 Feb 2018
20 messages
Moi pareil le lendemain c’est toujours une descente affreuse avec la migraine et des angoisses‘ et des idées noires mais pas suicidaires, quand je dis idées noires ça entend la culpabilité d’avoir trop bu et puis des angoisses par rapport à un malaise dû à la fatigue générée à cause de la cuite

Hors ligne

 

jojo36 
Nouveau membre
000
Inscrit le 10 May 2018
47 messages
Boire beaucoup d'eau avant le dodo pour éviter la gueule de bois !tongue

Hors ligne

 

BobKelso 
Nouveau Psycho
300
Inscrit le 07 Jul 2016
73 messages
Blogs
Oui de violentes gueule bois accompagné de forte déprime ça m'arrive.. Et beaucoup trop.
boire beaucoup d'eau comme d'habitude ça peut aider.
manger proteinéet gras c'est pas mal non plus pour éviter de vilain lendemain...

edit : Merde j'ai détérré un vieux truc... désolé je me suis pas bien familiarisé au fonctionnement du forum.

Dernière modification par BobKelso (18 avril 2019 à  11:44)

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Effets secondaires - Alcool et gueule de bois
par Kertail, dernier post 18 février 2018 à  15:16 par Guinoutteclem
  5
[ Forum ] Descente - Gueule de bois halucinations alcool
par Funzoo, dernier post 22 juillet 2020 à  00:42 par Assyria
  1
[ Forum ] Effets secondaires - Gueule de bois, prod teuf
par Funzoo, dernier post 10 juillet 2020 à  07:33 par JellyFish's Dream
  2

Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
En ce moment sur PsychoACTIF  
 Psychoactif 
Fanzine 5 : PUD, numérique et régulation des usages
26 juin 2022Annonce de Equipe de PsychoACTIF
 Psychoactif 
Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
11 mai 2022Annonce de Equipe de PsychoACTIF
 Forum UP ! 
Gérer sa consommation - Alcool Ritaline et tdah
Il y a 21hDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum UP ! 
Combattre la douleur sous tso subutex.
Il y a 17hDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum 
Attaques de panique et changement de personnalité avec prazepam et...
Il y a moins d'1mnCommentaire de CaptainCrox' dans [Benzodiazépines...]
(1 réponse)
 Forum 
La réduction des risques liés à l'usage de drogue : la connaissez-...
Il y a 2h
10
Commentaire de fallbaby dans [Conseils généraux de...]
(25 réponses)
 Forum 
Drogue info - Site fiable Darknet
Il y a 3hNouvelle discussion de Zepek54 dans [Cannabis...]
 Forum 
Expériences - Passage des douanes
Il y a 3hCommentaire de sadnsexx dans [LSD 25...]
(2 réponses)
 Forum 
Conseils première fois (Salvia ou Psilocybe?)
Il y a 5hCommentaire de Cobe dans [Enthéogènes...]
(8 réponses)
 Forum 
Injecter - Peut on faire une IV de cc dans une couille ?
Il y a 5hCommentaire de sky56253 dans [Cocaïne-Crack...]
(19 réponses)
 Forum 
Market - Deepweb: vos markets favoris SEPTEMBRE 2019 à aujourd'hui.
Il y a 5h
40
Commentaire de Régular Psyché dans [Anonymat et sécurité...]
(1483 réponses)
 Forum 
Dosage & posologie - Extra hydromorph contin sous methadone
Il y a 6hCommentaire de Ocram dans [Méthadone...]
(4 réponses)
 Blog 
Le cachet miraculeux
Il y a 5hNouveau blog de Kanekilife dans [Tranche de vie]
 Blog 
Ketamine and cocaine IV
Il y a 8hCommentaire de Psilosophia dans le blog de Bosko187
(1 commentaires)
 Blog 
Le protocole "RE" - Etude spectre large sur la NEP [Terminé]
Il y a 19h
3
Commentaire de prescripteur dans le blog de Serrah
(6 commentaires)
 
  QuizzZ 
Testez vos connaissances sur l'histoire de la réduction des risques
Dernier quizzZ à 04:17
 PsychoWIKI 
The Idea Handle Involving To Venture Tai Ku789
 Topic epinglé 
Neurchi 2 Psychoactif
 Nouveaux membres 
Hazema nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Première expérience 2CC, 30mg : le psychédélique saveur opium
par Wolfyy, le 01 Aug 2022
Substance : 2CC. Cobaye : Homme, 60kg, la vingtaine. Contexte : En soirée, seul dans mon appart. Expérience : Cliquer sur mon profil, produits testés en bio (une 30taine) TRIP REPORT 2CC N°1 - 28/07/2022 30mg Oral Après m'être décidé à me lancer dans la catégorie des 2C-X, je me suis tou...[Lire la suite]
 2CB-FLY : l'école du lâcher-prise
par Cub3000, le 30 Jul 2022
Je suis un homme de 47 ans, 1,84m pour environ 95kg. J'ai testé hier pour la première fois le 2cb-fly, en compagnie d'un ami qui était déjà familier de la substance et l'apprécie beaucoup, et de mon chéri qui n'en a pas pris mais a assisté à notre trip. Le mindset était bon à part un pe...[Lire la suite]
 Histoire d'un détournement d'une pipette de tercian
par cependant, le 27 Jul 2022
Il y a quelques années, j'avais des problèmes de crises d'angoisses récurrentes et une insomnie rebelle. À l'époque, je ne prenais des opiacés qu'irrégulièrement. C'était des douces parenthèses apaisées dans une mer noire d'encre. Mon psychiatre, persuadé que mes problèmes découlaien...[Lire la suite]
Tous les morceaux choisis
Les derniers champis

Parle de ce que tu comprends s'il te plait. g-rusalem dans [forum] MDMA Consommation et dangers
(Il y a 4h)
"Ni pour le covid" <3 dans [forum] RdR sur l'extraction de DMT (Cyb's salt tek)
(Il y a 6h)
Excellent dans [forum] RdR sur l'extraction de DMT (Cyb's salt tek)
(Il y a 6h)
il n'y a plus de débat possible. le pb est que cette pô a quitté le domaine du r dans [forum] Comment gérez vous vôtre dépendance ?
(Il y a 8h)
simple éfficasse didactique... dans [forum] RdR sur l'extraction de DMT (Cyb's salt tek)
(Il y a 8h)

Pied de page des forums